19 décembre 2012

C’est alors qu’apparaît Toutatis...

C’est comme un fait exprès. A deux jours du barnum mystico-commercial de la fin supposée du monde la Nasa nous sort une info croustillante et vibrante, de quoi se dire au dernier moment: «Je n’y crois pas, mais... si c’était vrai?»


ciel,espace,étoile,toutatis,fin du monde,tau ceti,planète,exoplanète,nasa,Voilà donc Toutatis. Maousse costo: 5 kilomètres de diamètre. Un tout bel astéroïde geocroiseur: il navigue dans une zone voisine de l’orbite terrestre. Et il fonce à quelques 7 millions de km de notre vaisseau amiral. Toutatis venant nous accoster, voire nous aborder, c’est «attention la secousse». Mieux qu’au temps des dino, où un simple petit caillou d’environ 1 km de diamètre avait tout fait disparaître. Comme aux soldes.

Toutatis est passé dans les parages le 12 décembre. La Nasa a capté des images et nous les restitue en mouvement alors qu’il tourne sur lui-même. Selon les calculs des ingénieurs il pourrait devenir dangereux dans quelques siècles. Pas de panique donc, le vaisseau amiral terrien n’est pas rapidement menacé.

D’ailleurs, avant Toutatis, il y aura Apophis en 2029 ou en 2036. Les risques de collision ne sont bien sûr jamais exclus. Mais pas en 2029. La trajectoire est connue. Cependant la proximité de la Terre pourrait modifier son mouvement et le rapprocher un peu plus lors du passage suivant.

C’est ce qui était advenu de la comète Shoemaker-Lévy, qui s’était écrasée sur Jupiter en 1994 au retour de son périple péri-solaire après qu’un passage à l’aller l’ait fractionnée en neuf morceaux. Jupiter semble plus familière que la Terre avec ce genre d'incidents.

Et en cas de besoin, une planète intéressante vient d’être découverte du côté de l’étoile Tau Ceti. Une exoplanète qui tourne dans la zone habitable de l’étoile. Elle contiendrait tout ce qu’il faut pour supporter un développement de la vie. Il y a même un bistrot de l’espace avec des cocktails à tomber à la renverse. Ce qui est bien pratique pour admirer le ciel d’hiver et la lune croissante de ces jours.


Par contre pour aller passer le réveillon du côté de Tau Ceti il faut s’y prendre très à l’avance: à 12 années-lumière cela met la dégustation hors de portée d’une durée de vie ordinaire.




Toutatis, l'astéroïde qui pourrait causer la destruction de la Terre par Gentside

18:39 Publié dans Science, Univers | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ciel, espace, étoile, toutatis, fin du monde, tau ceti, planète, exoplanète, nasa | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Les commentaires sont fermés.