29 novembre 2012

Femen le jour, call girl la nuit

Le ministre féministe qui veut éradiquer la prostitution en deux ans appréciera. C'est l'enquête-choc de la semaine. On sait que les Femen sont déjantées et agressives; qu'elles veulent une guerre totale contre les hommes; qu'elles sont entretenues mais on ne sait pas par qui; qu'elles pensent par slogan. Il y a mieux. Eloïse Bouton, porte-parole française des féministes du Femen, est prise la main dans le sac, si j’ose dire. Elle serait escort girl sous le nom d’Alise. Ou Lizaliz ou Luka, selon la pub. Les images qui suivent ne sont pas des preuves formelles mais le silence radio de la porte-parole retentit comme un aveu. Et quelle étrange, très étrange ressemblance entre Eloïse Bouton et Alise.


femen,féminisme,feminista,eloise bouton,escort girl,call girl,prostitution,ni pute ni soumise,france,ukraine,alise,tatouage,civitas,paris,manifEloïse Bouton est une féministe radicale. Elle est passée par les associations féministes d’Oser le féminisme, anciennement dirigée par Caroline de Haas qui depuis s’est fait une place dorée au Ministère des Droits des femmes (et pas des hommes). Elle est aussi passée par La Barbe. Elle se déclare en identité de vue avec NPNS - Ni Putes Ni Soumises. «Pas de différence de fond, dit-elle, seules les méthodes varient».

NPNS, on connaît son crédo: opposition à la prostitution considérée comme l’exploitation de la femme, l’objétisation de son corps au seul profit du mâle «dominateur et exploiteur». Donc, Eloïse Bouton ne peut pas être escort girl. Ce serait incohérent. Mais alors qui est Alise (ou Lizaliz, ou Luka)? La question est posée. Le site Egalité et Réconciliation d’Alain Soral a enquêté. Je ne suis pas fan de Soral mais cette enquête porte un coup sérieux à la crédibilité des Femen. Les Femen qui entre autres ont manifesté à l'Euro de foot contre la prostitution. Car Eloïse Bouton porte leur parole. Elle les représente.

L’enquête a trouvé trois pubs vantant les mérites dénudés d’Alise, jeune femme rousse femen,féminisme,feminista,eloise bouton,escort girl,call girl,prostitution,ni pute ni soumise,france,ukraine,alise,tatouage,civitas,paris,manifayant un tatouage à l’épaule gauche et en bas du dos. (Cliquer sur les images pour les agrandir). Il y a un tarif de prestation indiqué. Mais pas encore de tatouage sur le bras droit. La photo est soit ancienne soit celle d’une autre personne. La deuxième image montre la pub d’Alise, photo ultérieure à la première (si c’est la même personne) car on a cette fois un grand tatouage au bras droit.

La troisième image, toujours publicitaire avec tarifs et types de prestations sexuelles, expose bien le tatouage du bas du dos, identique à la première photo. Le poids et la taille sont identiques à la deuxième photo. Le prénom est cependant différent: Luka. Un tatouage au bras droit est apparu sur la partie grande de cette image 3, et sur l’une des petite partie en bas à droite on voit le même tatouage à l’épaule gauche.

femen,féminisme,feminista,eloise bouton,escort girl,call girl,prostitution,ni pute ni soumise,france,ukraine,alise,tatouage,civitas,paris,manifQue de coïncidences. Serait-ce la même personne? Tout porte à le croire et l’on se questionne avec une certaine raison. En effet il y a les mêmes tatouages épaule-dos sur les photos 1 et 3, le même nom sur les 1 et 2, le même tatouage au bras droit sur la photo 2 et la partie grande de la photo 3, et les mêmes indications poids-taille sur les 2 et 3.

Regardons maintenant les images suivantes. On voit Eloïse Bouton à la manifestation des Femen à Paris contre Civitas. Elle est prise sous différents angles. On peut détailler: les cheveux roux, le tatouage à l’épaule gauche, le tatouage au bras droit. Les tatouages sont identiques. Surtout celui du bras droit, si rare.


La question évidemment est: Eloïse Bouton, porte-parole des Femen en France, membre d’associations féministes opposées à la prostitution, est-elle Alise, escort girl, prostituée?

Différents forums ont déjà relayé l’info et en sont persuadés, comme aufeminin.com. femen,féminisme,feminista,eloise bouton,escort girl,call girl,prostitution,ni pute ni soumise,france,ukraine,alise,tatouage,civitas,paris,manifSelon un autre commentaire le quotidien Libération a enlevé un article sur la madame Bouton et ses copines.

D’autre photos, dont certaines en plan plus rapprochés et sous d'autres angles, sont disponibles sur le site, ainsi qu’une courte  vidéo d’Eloïse Bouton.


Madame Bouton peut louer ses charmes. femen,féminisme,feminista,eloise bouton,escort girl,call girl,prostitution,ni pute ni soumise,france,ukraine,alise,tatouage,civitas,paris,manifC’est sa liberté. Je ne suis pas opposé à la prostitution librement consentie et je ne considère par les prostituées comme de mauvaises femmes, ni leurs clients comme des exploiteurs. Mais prétendre être contre la prostitution en tant que féministe enragée, et en vivre dans le privé, est un gros, très gros pavé dans la mare. D’ailleurs Eloïse Bouton, forcément au courant de ces révélations, a effacé son blog depuis la parution de l’enquête.

femen,féminisme,feminista,eloise bouton,escort girl,call girl,prostitution,ni pute ni soumise,france,ukraine,alise,tatouage,civitas,paris,manifAlise et Eloïse sont-elles la même personne? On attendait un démenti et une preuve d’un fake (un faux). Deux jours après il n’y a pas eu de démenti ni de preuve de faux. La messe est dite: Eloïse et Alise sont la même personne. Femen le jour et prostituée de luxe à 800 € la nuit: joli mélange pour une mère la morale. Quant aux journalistes qui encensent les Femen depuis des mois, on peut se demander comment ils font leur métier: aucune investigation. Aveugles et soumis à l’hypnose des mamelles au vent. J'ai déjà dit à d'autres occasions que je n'accepte pas le lynchage public. Mais ici il s'agit d'une information utile dans la mesure où les Femen ont pris un ascendant médiatique fort sur des thèmes qui semblent incompatibles avec la prostitution. Un tel trucage doit être annoncé.
femen,féminisme,feminista,eloise bouton,escort girl,call girl,prostitution,ni pute ni soumise,france,ukraine,alise,tatouage,civitas,paris,manif
Ceux et celles qui les soutiennent (ou qui ne s’en sont pas distancées) peuvent dorénavant aller cultiver les patates. Et aucune association féministe ne s’est jusque là distancée des Femen. Elles disposent donc du soutien tacite ou explicite de la Féminista.

On ne peut pas jouer les mères la morale devant chez DSK, être membres d’associations qui militent contre la prostitution, cracher sur les hommes en tenants leurs couilles à l’air comme un trophée, et exploiter en même temps le corps de la femme et le porte-monnaie de ces hommes. Féminista: ras-le-bol.

 

PS: une vidéo d'elle montre encore mieux le tatouage au bras:

http://vimeo.com/49551034

 

Et pour mémoire, ce que l'on trouve sur une des pages de leur site (j'ai rajouté le prix sur leur logo, référence au tarif d'une nuit avec l'une d'elles).

 

hommes,femmes,stéréotypes,féminisme

Commentaires

800€ la nuit. 24'000€ par mois. Finalement, ça rapporte une féministe.

Écrit par : hommelibre | 28 novembre 2012

ho ho ho :-)

Écrit par : Sérum | 28 novembre 2012

Ouaip Sérum. Ça fait désordre. Surtout quand le Ministre des droits des femmes, ultra féministe, affirme vouloir éradiquer la prostitution en deux ans.

Va-t-elle éradiquer les Femen?

Écrit par : hommelibre | 28 novembre 2012

''Une faucille ensanglantée et des testicules d'homme coupés brandis par une femme aux seins nus, c'est l'image sur laquelle tombe l'internaute qui se rend sur le site des Femen''

Désolé... mais ces femmes hystériques, névrosées, psychotiques, démentielles,... c'est selon... chez ''Femen'' ne sont pas des féministes !
Nous les appelons des ''pseudo-féministes'' étriquées, radicales, dogmatiques, intégristes, victimaires, plaintives, sexistes, misandres, gynarchistes, vaginocrates,... c'est aussi selon (elles ont encore d'autres noms)... et qui font toutes fausse route !

Ces ''Femmes Folles de France'' causent du tort aux femmes et aux vraies valeurs du féminisme, où prime l'égalité en droits et en devoirs entre les femmes et les hommes !

Nous en avons discuté entre nous, femmes et hommes de 40 à 70 ans ! Et nous sommes tous tombés d'accord sur une réaction/réflexion à cet appel à la lutte violente contre les hommes (allant jusqu'au meurtre)... Et à la libération des femmes !?!
Alors... comment réagiraient-elles les femmes (et les hommes) voyant un site Internet qui expose une photo d'une femme nue aux seins coupés, avec un article qui appelle à la lutte violente contre les femmes, pouvant aller jusqu'au meurtre  ?

Qu'est-ce que nous attendons, nous les hommes et vous les femmes, à porter plainte contre ce site qui incite à la violence et surtout au crime envers les hommes ?

Depuis des années... depuis 1967, avec Valerie Solanas (intellectuelle féministe américaine, auteur d'un appel à la lutte violente contre les hommes et à la libération des femmes, intitulé le "SCUM Manifesto", est considérée comme la théoricienne de la gynarchie contemporaine.)... un mouvement de femmes psychotiques, névrotiques, malades mentales,... c'est selon... s'évertue de mobiliser d'autres femmes au combat violent (voire, ici, mortel) envers les hommes. Mais cette gynarchiste a terminé sa vie dans l'oubli total, dans la prostitution et dans l'alcoolisme...

Nous connaissons déjà les conséquences délétères, morbides,... de ces pseudo-féministes étriquées qui manquent de loyauté et de réciprocité... et qui détruisent les relations entre les femmes et les hommes, tout en détruisant des milliers de familles...
C'est une honte pour nos sociétés contemporaines ! Il s'agit même d'une incitation au génocide !
Le génocide des hommes !

Écrit par : Will | 29 novembre 2012

Et CA! Vous aimez la prostitution d'habitude! Bizarre! Vous êtes un peu comme le climat, ça souffle chaud depuis le Nord perdu, et ça refroidit sec depuis le Sud.
Bonne journée
Aux autre Machos déréglés ausiiiii, bisoux!

Écrit par : Trio-Octet Infernal | 29 novembre 2012

Et CA? "C'est une honte pour nos sociétés contemporaines ! Il s'agit même d'une incitation au génocide !
Le génocide des hommes !"

Écrit par : Trio-Octet Infernal | 29 novembre 2012

"-Sûr Will! Tiens, fais gaffe il a une balle dans le canon! Tu peux descendre 14 de ces s.. Gynarchistes! Garde la dernière pour toi! Il vaut mieux ne pas tomber entre leurs mains et encore moins entre leurs cuisses...Gnarr.arf!Arf!"
Capture sonore, en direct des ruines du dernier bastion des couillus!

Écrit par : Trio-Octet Infernal | 29 novembre 2012

http://www.iaza.com/work/121129C/iaza11796968768803.jpg

le vrai féminisme n'est pas femen... le vrai féminisme ne doit ni collaborer ni soutenir ces pousse-au-crime, ces misandres

Écrit par : féministégalité | 29 novembre 2012

coucou Homme Libre,
bien fait de prendre ma chaise avant de vous lire, sinon patatrac, j'avais encore les fesses toutes rouges, remarquez, si elle a de la barbe, elle peut tout aussi bien avoir des couilles, nan pas celles empaillées et accrochées sur le mur de sa chambre, des vraies,maintenant ça m'étonnerait même plus de trouver une femen chez les civitas,en tout cas pas trop catholique toute cette histoire ;)))!!!bizzzouxxx!!!

Écrit par : Sarah | 29 novembre 2012

@ Sarah:

ça fout un coup, hein? Z'avez bien fait de vous asseoir!
Ça fait désordre tout ça, elle aurait dû ranger sa chambre avant de sortir...
Ouaip, on peut s'attendre à tout.
Je me demande comment elles vont se dépêtrer de cette embrouille. Elles vont peut-être faire comme de rien. Et ressortir manifester seins nus. La neige est annoncée, si elles sortent déshabillées, au aura les seins de glace à l'avance... :-)

Bon c'est pas tout Sarah, mais protégez bien vos tites mimines (et le reste) quand vous sortez: ça va cailler.

Bizzzouxxx Sarah!!! :-)

Écrit par : hommelibre | 29 novembre 2012

@ Trio:

Vous déformez (j'ai l'habitude, vous ne renouvelez pas vos méthodes): je n'ai pas dit que j'aime la prostitution, je défends le droit à la liberté de la pratiquer pour celles qui veulent le faire sans y être contraintes par un réseau ou un proxo.

Ici il s'agit de femmes qui se prétendent féministes, d'un féminisme qui honnit la prostitution, et dont l'une est prostituée. Elle fait ce qu'elle veut, il faut juste arrêter de prendre les gens pour des cons et de faire de la pub mensongère.


@ Féministégalité:

J'âi détourné cette image du site des femen ici:

http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2012/09/25/contre-les-femen-couilles-a-l-air-et-bite-au-vent.html

Deux parodies d'image dans ce billet.

Écrit par : hommelibre | 29 novembre 2012

...comme disait Oscar Wilde, on commence à se tromper soi-même, puis on finit par tromper l’autre.

Écrit par : Will | 29 novembre 2012

Alise- Eloïse parle au moins de ce qu'elle connaît ! ;-)))

Je lis et écoute les échanges au sujet de la prostitution et essaye d'y voir clair.
Encore lundi soir, une émission sur FR3: "Signé Mireille Dumas" avec des
débats et des reportages, dont un à Genève chez Vénusia.
Les positions sont très tranchées, le débat passionnel. Les personnes les plus intéressantes ayant été l'ex- prostituée critique envers le métier et celle qui exerce toujours, en se disant super épanouie et heureuse.
Quand bien même une entreprise comme "Vénusia" fait rêver les prostituées françaises, le reportage m'a laissée sur une impression étrange.
Je me suis dit que je ne pouvais pas comprendre et que je ne me prononcerai donc pas sur l'interdiction de la prostitution.
Si c'est vraiment " le plus vieux métier du monde" (mais comment en être sûre ?), on ne pourra pas l'éradiquer. Est-ce que le proxénétisme est aussi vieux que la prostitution ...
Ne pourrait-on pas au moins essayer d'éradiquer le proxénétisme ?
Pourrait-on offrir des portes de sortie à celles qui désirent changer de métier ?
Si on se fixe comme objectif la non-exploitation de l'être humain par un autre et le libre droit au choix professionnel, on élimine déjà pas mal de cas difficiles.

Écrit par : Calendula | 29 novembre 2012

Au secours ! Il faut supprimer les doublons !
Le système de l'envoi des commentaires ne fonctionne pas comme d'habitude chez moi.
Désolée.

Écrit par : Calendula | 29 novembre 2012

Calendula,

C'est un sujet clairement idéologique, qui sert de prétexte. Car de quel droit empêcher les femmes qui le souhaitent (ou les hommes) de se prostituer? L'abolitionnisme, sous prétexte de protéger les femmes, veut leur interdire la libre détermination de l'adulte. Elles sont traitées comme des enfants et, à la limite et de manière subliminale, comme si elles font quelque chose de moche. Le vieux jugement puritain est droit derrière l'abolitionnisme. La prostitution serait moche, sale, asociale, et donc celles qui la pratiquent sont inacceptables dans la société. Il faut les éliminer - en éliminant le client. Je ferai peut-être un prochain billet sous cet angle: l'abolitionnisme veut en réalité éradiquer les prostituées, pas la prostitution.

J'ai traité le sujet plusieurs fois, dont ici:

http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2011/04/10/des-prostituees-magnifiques.html

en particulier suite à un film où les prostituées indépendantes parlaient sereinement de leur métier:

http://www.films-graindesable.com/les-travailleuses-du-sexe/index.php

Peut-être peut-on encore le trouver sur le net.

De nombreux témoignages sur le net en tapant sur google: "Prostituée et fière de l'être".


L'abolitionnisme à la suédoise n'a fait que déplacer la prostitution dans des quartiers périphériques, avec moins de sécurité et de moyens de santé pour les prostituées. D'autres travaillent sous la coupe de mafias sur des bateaux en eaux internationales, et des navettes apportent les clients. D'autres, comme déjà beaucoup d'étudiantes, travaillent par internet. Le modèle suédois est d'ailleurs ouvertement critiqué:

http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2012/06/25/la-france-abolira-t-elle-la-prostitution.html

Tout cela est un mythe de pureté sociale, un mépris du libre choix, et une infériorisation des prostituées.

Sur le fond, chacun loue son corps en contrepartie d'argent. Ici c'est le fait du sexe qui pose problème. Mais si l'on parle d'exploitation tous les corps sont exploités dans un rapport contractuel d'échange de prestations contre de l'argent. Il n'y a que les travailleurs indépendants qui ne se louent pas. Peut-on faire une société uniquement d'indépendants (donc même sans fonctionnaires) pour prétendre à la non-exploitation? Irréaliste. Et l'exploitation à dénoncer est celle qui est contrainte de corps.

Écrit par : hommelibre | 29 novembre 2012

Elle est blonde, cette fille? Oui. Parce que s'exposer pareillement et à moitié à poil sur tous les écrans du monde avec des tatouages bien visibles, il devait bien y avoir quelques clients de la belle qui avaient repéré leur escort girl à la télévision et sitôt la dénoncer auprès d'une rédaction ou d'une autre. Alors elle est sans doute névrosée et incohérente avec elle-même mais en plus elle est d'une naïveté confondante. A force de ne plus savoir si elle voulait être pute ou insoumise, elle se retrouve aujourd'hui pute et soumise à des médias sans pitié qui vont la tailler en pièce. Espérons qu'elle ne va pas se détruire après avoir voulu détruire le machisme tout en couchant avec les hommes pour remplir son garde-manger... Drôle, très drôle de féminisme.

Écrit par : pachakmac | 29 novembre 2012

Will, je suis d'accord avec votre dénonciation des femens.

Par contre en ce qui concerne les différents féminismes, Solanas et les "pseudo-féministes" radicales etc...; je considère que c'est une question de dosage. Mais aucun féminisme n'est valable pour moi. Il y a celles qui sont un peu contre les hommes, moyennement contre les hommes, et celles qui veulent les asservir, voir les exterminer. Solanas était de celles-là.

De ce que je me souviens sur ces positions, il semblerait qu'elle ait été plus lucide que les autres féministes, paradoxalement. Contrairement aux féministes soft, elle semblait avoir bien compris l'attachement quasi immuable qu'ont de nombreux hommes pour les femmes enfants/femmes mamans. Nous sommes nombreux à rechercher une relation affective de cet ordre là avec les femmes.
Hors aujourd'hui on essaye de nous imposer des femmes indépendantes/femmes fatales; et il y a donc des résistances et des rejets violents de la part de ceux qui savent encore ce qu'il veulent, et qui regardent au dela des coups d'un soir. Ces femmes qu'on veut nous obliger correspondent à des putains pour beaucoup d'entre nous, on les tirent un peu et puis basta; il reste rien, pas d'attachement affectif. C'est dur mais c'est la vérité.

C'est probablement pour ça qu'elle voulait exterminer les hommes, ayant bien compris qu'on ne pourrait pas changer leur nature profonde.
Ainsi, fin 60 début 70, alors que la société connait une révolution hippie, sexuelle, féministe, peace and love; elle tente d'assassiner des hommes, écrit un texte haineux envers eux, avant de terminer en psychiatrie.

Écrit par : Didier | 29 novembre 2012

Euh , de là à dire que toutes les féministes sont à jeter c'est un peu trop , non ?

Dénoncer les violences , avoir le droit d'être vue et entendue sur la scène politique , la "libération" sexuelle , ne plus vouloir se faire traîter de salope dans la rue , tout ça...
Sans tomber dans les dérapages qu'on connaît , dans le principe c'est plutôt bien , non ?

Dénoncer les excès , ok pas de problème mais faire des généralisations comme certaines le font et dire qu'elles n'ont rien apporté , non merci .

Écrit par : nemotyrannus | 29 novembre 2012

nemotyrannus, n'avez vous pas l'impression que de nos jours les féministes qui s'affichent haut et fort utilisent une generalisation et une victimisation abusive et surtout exigent une exclusivité (et exclusion des hommes) absolue de tous les malheurs du monde.

Plus de 80% des suicidés sont des hommes,
83 % des sdf sont des hommes,
selon l'ONDR 34000 hommes ont été violés en deux ans
les hommes vivent six ans de moins que les femmes.
Les hommes victimes de violences conjugales apparaissent chaque année plus nombreux on atteint 30 % actuellement.
Les décès dus a la violence toutes catégories confondues touchent majoritairement les hommes.

Dire cela à une feministe c'est nier l'exclusivité du
statut de victime des femmes et c'est excessivement mal vu, de nos jours, c'est même courrir le risque de se faire traiter de fachiste , negationniste, masculiniste, et tous les noms qui vont bien pour disqualifier quelqu'un dont le raisonnement ne peut être contré par des arguments véritables.

Écrit par : pat | 29 novembre 2012

Bien sûr . Je n'hésite pas à le faire remarquer avec un malin plaisir quand il s'agit de victimisation abusive et basée sur leur idéologie.
Je ne crois pas à la domination masculine universelle et intemporelle , ni aux fameux 27 % de différence de salaire à travail égal , pas plus qu'à la version baba cool et matriarcale de la préhistoire de Marja Gimbutas.

Seulement je m'efforce d'être le plus juste possible .
Et je ne vois pas en quoi le taux de suicide masculin est directement lié au féminisme par exemple .
De même je trouve un peu osé de parler de violence psychologique envers les hommes directement après qu'on ait parlé de violence physique envers les femmes . Dans une conversation ça n'a aucune chance de passer , si on veut en parler il faut vraiment attendre que l'on parle des violences psychologiques en particulier . Comme ça on évite de faire celui qui tente de dédramatiser et on ne se prend pas en retour un "po'v pt'it choux il s se font insulter alors que nous on se fait tabasser "

Trop souvent je vois des types qui répondent à la violence physique envers les femmes directement par la violence psychologique envers les hommes pour pouvoir dire que ce sont eux les principales victimes après tout... Et là ils perdent directement toute crédibilité. Et c'est normal. Même si ils ont raison , sur le plan psychologique c'est en effet nous qui nous en prenons plein la gueule mais c'est la violence physique qui tue.

Et je ne vois pas en quoi dire que ce sont les hommes les plus touchés par la violence toute catégorie ( guerre , confit de bande...etc ) peut être d'une grande utilité quand on en vient à causer des féministes. Au contraire , ça peut même jouer en leur faveur.
L'exclusivité de la femme victime , selon elles , c'est uniquement dans le rapport homme-femmes qu'elles le trouvent , ailleurs elles s'en fichent sauf dans quelques rares cas perdus extrêmes .
Comme cette dame qui tente de faire passer la notion de FÉMINICIDE en France , avec sûrement les mêmes implications qu'en Argentine , là-bas c'est une peine de prison à vie dés que l'on touche à la vie d'une femme et 20 ans max quand il s'agit d'un homme. Une justice totalement injuste au nom de l'égalité quoi .

Écrit par : nemotyrannus | 29 novembre 2012

Fin septembre déjà, j'avais réagi à la pleine page que "Le Courrier" avait consacré à ces FEMEN

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2012/09/23/appel-au-meurtre.html

Sinon, pour rappel, ce sujet mémorable suivi de plus de 100 commentaires et d'un débat nourri et passionnant:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2012/10/03/tunisie-les-femen-en-action.html

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 29 novembre 2012

Bôaf... sauf votre respect, Hélène, sans un ovni au pseudo de prénom féminin en palindrome, il y aurait peut-être eu quoi... 41 commentaires?

Écrit par : Sérum | 29 novembre 2012

Sérum, les ovnis prennent parfois une place déraisonnable. Il y a les ovni stationnaires qui ne sont jamais loin. Ceux qui ont répondu à l'appel des ondes, sont venus se reproduire et sont durablement repartis ailleurs. Il y a ceux qui attendent dans les arbres, pas trop près; il ne se manifestent qu'occasionnellement. Il y a les amis et contradicteurs connus et fidèles certain à un rythme soutenu, d'autre moins.

Les ovnis dont vous parlez génèrent souvent un stress. C'est un signe distinctif.

Le plus long débat sous un de mes billet a compté 580 interventions. C'était sur la circoncision cet automne. J'avais pluseurs fois atteint les 150, voire 200 comm, mais 580... Je suis impressionné. Mais il y a des ovnis, et des personnes qui participent bien mais par petits volumes d'info.

Je ne m'attendais pas à autant de réactions. Pour moi c'était une réfléxion non urgente même si elle était dans le moment des décisions de justice en allemagne sur la circoncision.


Je me rappelle la première fois que j'ai atteint les 1'000 visites dans un seul jour. J'ai commencé à 30 ou 60, puis 80, puis les 200 visites. Jusque là je trouvais normal. A quatre cent, j'étais grand à mes yeux, je n'en revenais pas. Alors 1'000 après quelques semaines, c'était fort. Après mon style frondeur a trouvé une place.
Je reste surpris d'avoir atteint une jolie audience et pourvoir communiquer avec beaucoup de personnes d'intelligence, de coeur, de foi, de rigueur, de compassion, d'imagination, de provocation utile, de poésie, de littérature, de pensée d'autres continent, des gens qui eux-mêmes sont en chemin et ont beaucoup à dire.

Ce sont parfois des moments de joie. L'autre soir, un billet d'est terminé sur une réconciliation. C'était un beau moment.

Écrit par : hommelibre | 30 novembre 2012

Comme quoi les commentaires nourricent les sujets des détenteurs de blogs.On devrait être rémunéré 15 € le commentaire de 10 lignes comme "un article dans Midi Libre"

Merci qui?

Écrit par : Pierre NOËL | 30 novembre 2012

Homme Libre: parlez-vous de la réconciliation avec ce sanguin de Victor Hugo?

Écrit par : Sérum | 30 novembre 2012

Pour une question intéressante, 1 euro.

Merci qui?

Écrit par : Pierre NOËL | 30 novembre 2012

J'ai cliqué sur "indépendent escort Luka Paris" pour voir les photos de plus près sans succès. Ensuite sur "....femmes slaves" Et ...... Je puis vous assurer que les féministes ne pourront rien devant cette armada de filles qui se vendent aussi vulgairement. Apparemment la vulgarité rapporte et les hommes en sont friands!

Wep :) Je viens de visionner la vidéo - je ne l'avais pas vue... :( - C'est bien la même femme - pas que les tatouages mais les yeux différemment maquillés et surtout le nez - bout empâté de face.

Les Femen ne se produisent pas gratuitement dans les manifestations. Ce sont des entraineuses payées au bouchon de champagne et +..... Je l'ai déjà écrit.

Écrit par : Patoucha | 30 novembre 2012

Ce qui manquent à la grande majorité des hommes et des femmes d'aujourd'hui (de 18 à 45 ans) c'est leur manque total de loyauté et de réciprocité que les parents, l'école, les religions,... leur enseignait lorsqu'ils étaient enfants et adolescents. Depuis que les mamans travaillent et confient leurs bébés (de 6 semaines) aux pouponnières, ces enfants n'ont plus reçu les bonnes éducations qu'ils méritaient d'avoir.
La Société se doit donc de revoir... de toute urgence... les modalités d'éducations, car c'est la loyauté et la réciprocité qui permet de mieux vivre ensemble, donc en couple.

Écrit par : Will | 30 novembre 2012

LOL! Merci Pierre NOËL :)))))))))))

Écrit par : Patoucha | 30 novembre 2012

Patoucha, dieu à dit:"donne et tu recevra" si si, c'est mon ancien curé qui me l'a appris. Il buvait l'eau de la burette et moi le vin, il m'a viré!

Vous pensez qu'ils vont nous rémunérer? Un gros cadeau pour NOËL...un petit pour Patoucha?

En tout cas moi j'aime les femens, les saloppes, les putes car elles créent et "soulagent" l'économie. Regardez nos politiciens, ils font la même chose sauf qu'ils sont beaucoup plus moches et plus cons. Enfin, pas tous Douillet par exemple....

Écrit par : Pierre NOËL | 30 novembre 2012

Toutes mes excuses pour les "s" qui se sont volatilisés en route...

Écrit par : Pierre NOËL | 30 novembre 2012

@ Pierre: tssssssssss........


@ Sérum: oui.

Écrit par : hommelibre | 30 novembre 2012

"donne et tu recevra"

Trop de générosité nuit à ton moral quand tu as affaire à des profiteurs égoïstes et peu reconnaissants! J'en sais quelque chose! Et "trop bon, trop con" est plus d'actualité aujourd'hui!

" Regardez nos politiciens, ils font la même chose sauf qu'ils sont beaucoup plus moches et plus cons"

Exxcellent! :)))))))))))) Sacré Pierre NOËL!

"Un gros cadeau pour NOËL...un petit pour Patoucha?"

Pfffffff un petit pour Patoucha à NOËL? :((((((((((

Pierre NOËL, passé aux oubliettes le "donne et tu recevras"? MDRRRRR

Écrit par : Patoucha | 01 décembre 2012

En fait Patoucha je me suis trompé mais n'ai pas voulu rectifier. Je voulais dire le grand pour NOËL et le petit pour Patoucha....

Bon je n'aime pas les femens et autres gourdasses du même style du même acabit, à qui l'occident attache plus d'importance que les autres menaces qui pèsent sur le monde libre.

Tiens un extrait du coran ou des hadiths:

"Mais malheureusement, les musulmans commencent à imiter (les hommes libres occidentaux)) les ennemis (nous) d’Allah en donnant le pouvoir de décision aux femmes.

Ce sont les femmes qui ont maintenant l’autorité et ce sont elles qui gèrent les affaires des hommes.

Il est étonnant que ces imitateurs prétendent être des gens modernes et civilisés.

Malheur à eux, car le Messager d’Allah, sur lui la prière et le salut d’Allah, a dit :

« Ne réussiront pas les gens qui donneront le commandement à une femme. » [3]

Or, nous savons tous que les femmes sont comme les a décrites le Messager d’Allah, prière et salut d’Allah sur lui, dans le hadith :

« Je n’ai pas vu des [femmes] diminuées en raison et en religion aussi capables que l’une d’entre vous, de détourner l’intelligence d’un homme déterminé. » [4]

Les hommes doivent donc assumer les responsabilités qu’Allah leur a données vis-à-vis de leurs familles en pourvoyant à leurs besoins.
.../...

Bon, après réflexion je suis d'accord avec allah le bienfaiteur de l'humanité. Demain je serai à la mosquée ne m'appelez pas avant midi. Merci, allah est grand moi aussi.

Écrit par : Pierre NOËL | 02 décembre 2012

Pierre NoËl devenant Islamophile on aurait décidément tout vu et entendu en cette époque énigmatique

Écrit par : prometheus | 02 décembre 2012

Pierre Noël converti caché à l'islam ? Voilà qui expliquerait mieux ses positions publiques ! Quant au sujet du blog, l'intérêt essentiel est qu'il permet de se rincer l'oeil...

Écrit par : Alexandre Zaltsman | 02 décembre 2012

C'est assez dingue le lavage de cerveau que subissent les pro-feminazi*, au point de ne pas être dérangé du tout quand une harpie militante NPNS, qui d'ordinaire incite à la haine du "mâle", prétend combattre l'asservissement de la femme par les "mâles" (prostitution), mais qui ne crache pas sur le fait d'arrondir ses fins de mois en faisant précisément et de façon hypocrite ce qu'elle prétend combattre.

On dirait que le fait de défendre tous les extrémismes et mensonges engendrés par les féminazis (qui n'ont donc plus rien à voir avec le féminisme) est devenu une sorte de réflexe pavlovien. Quand comprendront-ils que ce n'est pas en se prosternant devant quelques extrémistes, en devenant misandre, en omettant sciemment certains faits et en rependant aveuglément un message de haine qu'ils s'attireront des faveurs de la gente fémininazi.

Un peu de lecture qui pourrait en intéresser certains (les hommes misandres [sic] qui interviennent régulièrement ici), et oui, l’auteurE est une femme : http://lesquestionscomposent.fr/toutes-des-salopes-ou-le-mythe-du-mec-trop-gentil/

Mais bon, on est plus à une contradiction près avec les apôtres du mensonge et de la mauvaise-foi.

Bon dimanche et ne bruissez pas trop vos jimmies.

Écrit par : trollman | 02 décembre 2012

Trollman

Feminazi c' est pas très européen comme terme.

Écrit par : prometheus | 02 décembre 2012

"Quant au sujet du blog, l'intérêt essentiel est qu'il permet de se rincer l'oeil..."

Tout le monde n'est pas voyeur comme vous Alexandre Zaltsman! En être réduit à ça.... Quel vide sexuel?!

"l’auteurE" est une femme"

Inutile de rajouter "est une femme" le E féministe suffisait amplement trollman!

prometheus: "Feminazi c' est pas très..."

C'est le pluriel de femen avec le "zi..zi" en plus! LOL Plus "naze" que le trollman on meurt... :))))))))))))))

"Je voulais dire le grand pour NOËL et le petit pour Patoucha...."

Ben, Pierre NOËL! El la galanterie alors? À moins que les cadeaux se distribuent en fonction de la taille du sexe.... Hé! pas celui auquel vous pensez, mais du sexe f ou m! :)))))))

Écrit par : Patoucha | 02 décembre 2012

J'avoue que niveau trolling ( + don de voyance + sophismes + paranoïa + schizophrénie + tous les autres dons/tares que j'oublie) il est très difficile de dépasser le maître en la matière, à savoir Patoucha/Corto. Je fais des efforts quotidiens pour poster des réactions aussi stupides que les vôtres, mais j'avoue qu'au niveau du hors-sujet et des vannes pourries qui ne font rire que soi-même je n'arrive pas à votre cheville.

Que la vie est injuste. :(

Écrit par : trollman | 03 décembre 2012

Alexandre Zaltsman, il va falloir s'y faire; trois femmes: une pour s'occuper des pieds, une autre pour le massage et une autre pour amener le verre. Le mariage religieux n'étant pas reconnu, chacune touchera le RSA, et les allocs en fonction des mioches. Elles bénéficieront des repas des restos du coeur iront dans les mairies percevoir les aides distribuées.

De temps à autre elles porteront le voile dans les super marchés ou supérettes ce qui est très pratique pour faire des courses sans payer. P't-être bien que je les mettrai sur le trottoir, mais là je dois me renseigner sur la location au mètre.

Pendant ce temps moi, je serai au bistro du coin avec les potes à refaire le monde chrétien qui est en dézaille, ce qui d'ailleurs ne sert à rien, puisqu'ils est moribond, mais ça occupe. Voilà voilà, grand programme pour l'avenir. De temps à autre j'irai rendre "visite" à d'autres femmes en vue de les convertir.

Ah je n'oublie pas ce que l'imam m'a indiqué:
"Al-'Adawi, une des élites des savants Maliki, a dit : « Il a été rapporté de Malik qu'il l'a considéré makruh (détesté) le fait de raser ce qui était au-dessous du palais, comme il a dit : « C'est parmi les actions des Majus (des adorateurs du feu) ... de même il est interdit d'arrêter la croissance de la barbe. » [5]
Ibn 'Abdil-Barr a dit dans At-Tamhid : « Il est interdit de raser la barbe. Et personne ne le fait à part les efféminés parmi les hommes. » [6]

-Dans un mois ma barbe aura poussé car c'est de par elle que je me purifie la cafetière et le corps. Allah est grand moi aussi amen.


Patoucha c'est en fonction de la taille des mains....

Bon, c'est pas le tout je repars à la caserne écouter les derniers discours de motivation à la guerre que dieu veut bien nous donner "bien à lui allez louya"!

Toute personne qui se reconnaîtrai dans mon commentaire n'est que pure coïncidence, cette situation n'existe pas bien entendu.Inch alala!

Écrit par : Pierre NOËL | 03 décembre 2012

Prometheus et Alexandre êtes vous les deux soeurs? Si oui j'ai du boulot pour vous...

Écrit par : Pierre NOËL | 03 décembre 2012

Pour la barbe en effet il est interdit de se raser, il faut laisser une barbe de 2/5 mm environ, et les effeminés sont promis à l'Enfer.

Écrit par : prometheus | 03 décembre 2012

prometheus tout dépend du génie des savants de l'islam. On voit que ce sont de réels scientifiques en congrès permanent!


Quelques citations des savants des quatre écoles juridiques sur le sujet.

L'école Hanafite

L'imam Ibn 'Abidin (mort en 1252) a dit dans Hachiya Ibn 'Abidin vol 3 p 398 :

« Par contre le fait de couper de la barbe ce qui ne dépasse pas du poing comme le font certains occidentaux et certains hommes éfféminés ceci n'a été permis par personne ».

L'école Malikite

L'imam Al Qortobi (mort en 656) a dit dans Al Moufhim Lima Achkala Min Talkhis Kitab Mouslim vol 1 p 512 :

« Il n'est pas permis de raser la barbe ».

L'école Chafi'ite

L'imam Mohamed Ibn Idris Chafi'i (mort en 204) a dit dans son ouvrage Al Oum (vol 7 p 203) lorsqu'il parle du fait de couper les cheveux:

« Et si il s'agit de la barbe ceci n'est pas permis ».

L'école Hanbalite

Cheikh Al Islam Ibn Taymiya (mort en 728) a dit dans Al Ikhtiyarat Al Fiqhiya p 6 :

« Et il est interdit de raser la barbe ».

copié de hadithdujour.com

Écrit par : Pierre NOËL | 03 décembre 2012

J'en ai un morceau pas mal pour les femmes!

"Il ne faut pas qu'elle contredise la nature innée

D'après Abou Horeyra le Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- a dit :
« Cinq choses font partie de la nature innée : raser le pubis, la circoncision, se tailler les moustaches, s'épiler les aisselles, se couper les ongles ». (26)

Cheikh ibn Baz dit :
« Avoir des ongles longs est contraire à la Sounnah d'après la parole du Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui (ci-dessus) et ce, à une fréquence maximum de quarante jours comme le dit Anas :
« Le Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- nous a fixé une date quant au fait de se tailler les moustaches, se couper les ongles, se s'épiler les aisselles et le pubis, et nous a recommandé de ne pas délaisser cela plus de quarante jours, d'autant plus que le contraire revient à imiter les bestiaux et certains mécréants ». (27)

Alors mesdames laissez vous pousser la moustache vous avez le droit de la tailler tous les quarante jours Yesssss!

Écrit par : Pierre NOËL | 03 décembre 2012

C'est bien marrant tout ça, mais on s'éloigne un peu, non?

Écrit par : Sérum | 04 décembre 2012

"J'avoue que niveau trolling ( + don de voyance + sophismes + paranoïa + schizophrénie + tous les autres dons/tares que j'oublie) il est très difficile de dépasser le maître en la matière, à savoir "Patoucha/Corto."

Ben... vous n'avez pas une bien haute opinion de vous le troll des trollmen le trollman! de vos dons de voyance:
Patoucha/Corto?!! MDR MDRRRRRR Je confirme donc:

Plus naze que le trollman on meurt deux fois :))))))))

Je fais des efforts quotidiens pour poster des réactions aussi stupides que les vôtres, mais j'avoue qu'au niveau du hors-sujet et des vannes pourries qui ne font rire que soi-même je n'arrive pas à votre cheville.

Vous vous sous-estimez là! Mais que voulez-vous, les vannes pourries et la connerie, c'est inné chez vous! On ne se refait pas!

Que la vie est injuste. :(

Comme vous dites! :))))))))))))

Hommelibre vous devriez reprendre le flambeau de ROYAL CADICHON et le cadenasser. Cela nous évitera que des troll - et surtout un qui se reconnaitra - n'en échappent!

Bonne soirée, IP svp. Je quitte

Écrit par : Patoucha | 05 décembre 2012

"Quant" à vos de vos dons de voyance:"

Écrit par : Patoucha | 05 décembre 2012

Pierre

Dites pas celà malheureux, vous allez donner des idées aux féministes radicales :)

Écrit par : prometheus | 05 décembre 2012

Mama mia! Biais de confirmation quand tu nous tiens, hein! Vous êtes tellement pressé de discréditer tout ce qui ressemble de près ou de loin à du féminisme, surtout de combat, que vous êtes prêt à gober à peu près n'importe quoi de n'importe quelle sources, même les moins crédibles!

Vous êtes-vous même seulement arrêter une seconde pour réfléchir à la manière dont ce "scoop" est présenté? Il n'y a rien qui vous fait tiquer? Rien de rien? Franchement? Vraiment rien??!! Come on!

Vous accusez les journalistes ayant encensé les FEMEN d'avoir manqué à leur devoir d'investigation, mais vous-mêmes, avez-vous seulement contacté les auteurs de cette "révélation" pour leur poser une question simple et qui aurait dû vous venir immédiatement à l'esprit? Soit, pourquoi le visage de la jeune femme sur les soit-disant captures d'écran de sites d'escort a-t-elle le visage flouté? Ne me dîtes pas que vous avez cru à une mesure visant à protéger sa vie privée, alors qu'il s'agit au contraire d'exposer la militante à l'opprobre public, genre mise au pilori, et que tous les détails sont jetés en pâture avec forces précisions par le site Egalité & Réconciliation? Alors, pourquoi se prendre la tête à vouloir comparer des tatouages, quand on pourrait tout simplement comparer des visages? C'est quand même plus directe, non? Sans compter que le fameux tatouage "rare" n'apparaît pas sur le bras droit de la femme allongée dans les deux premières photos et les dernières petites photos! Et il ne faut pas oublier les merveilles de Photoshop! Vous ne vous êtes pas demandé non plus pourquoi nulle part E&R ne donne les noms et les URL des sites en question! Et pourquoi, lorsqu'on tape les pseudo d'escort girl attribués à Mme Bouton par E&R dans un moteur de recherche, on ne trouve rien d'autre que....le site E&R ainsi que les autres blogs qui ont repris bêtement l'info sans la vérifier?

Bref, il semblerait que les sites les plus adeptes des théories du complot soient aussi les plus facilement tentés par la manipulation! En effet, quand on voit les âneries publiées sur ce site, on se demande comment vous pouvez lui accorder le moindre crédit sans aucune vérification! Je pense notamment à l'assertion complètement loufoque rédigée à l'encontre d'une autre FEMEN, accusée d'avoir volontairement "agressé" un bambin de six mois avec du "gaz acide" (n'importe quoi! Ce genre de composé étant extrêmement toxique, le bébé en question aurait alors dû être emmené à l'hôpital d'urgence, de même que les autres manifestants qui ont été réellement aspergés, eux!) lors de la contre-manif du 18 novembre dernier (http://egaliteetreconciliationloireatlantique.unblog.fr/2012/11/20/exclu-er-bebe-agresse-par-les-femen-la-maman-porte-plainte/), le tout appuyé par une mauvaise photo et, encore plus surréaliste, une copie scannée du soit-disant procès-verbal de la plainte de la mère du bébé, un procès verbal d'ailleurs bourré de fautes d'orthographe, y compris dans le nom de l'association organisatrice de la manif: Sivitas! Dans ce dernier cas, si cette plainte existe, on peut ajouter que la bonne dame s'est tirée une balle dans le pied en permettant la publication de ce document avant la fin de l'enquête et une décision judiciaire, puisqu'il s'agit d'une violation de la présomption d'innocence.

Maintenant, si vous vous demandez pourquoi Mme Bouton ne s'est pas empressée de dénoncer ce qui est, de toutes évidences, une grossière manipulation, c'est assez simple. Elle n'a pas de raison de perdre son temps avec des gens aussi peu crédibles que Soral & Cie. Aucune féministe ni même personne dotée d'un tant soit peu de raison ne peut prendre au sérieux les élucubrations d'Egalité & Réconciliation, surtout si elles sont relayées par des sites d'extrême-droite, genre Les Observateurs.ch, ou de "masculinistes" comme votre blog! Et sa stratégie est la bonne, puisqu'en n'accordant pas plus d'importance qu'elle n'en a à une telle propagande, cette dernière reste confinée à un petit cercle de blogs tenus par des réac' que seuls d'autres réac' trouvent fiables!

Je pense donc qu'avant d'envoyer les journalistes et les partisans des FEMEN planter des patates, vous pourriez commencer par apprendre les bases de l'esprit critique, soit la mise à distance de ses propres à-priori et le contrôle d'informations, surtout quand elles sont potentiellement de nature calomnieuse, comme dans ce cas. Vous êtes donc plutôt mal placé pour donner des leçons de journalisme....ou même de moral, quand on voit quelle méthode vous utilisez pour tenter de discréditer les gens qui vous déplaisent!

En tous cas, ce n'est pas ainsi que vous pourrez atténuer la réputation de sexiste et de machiste qui vous colle à la peau, même si vous essayez de le camoufler dans le pompeux "masculiniste"!

Une Feminista et fière de l'être!

Écrit par : Ariane Beldi | 17 décembre 2012

Je ne vois rien dans vos propos qui démente quoi que ce soit. J'ai moi-même effectué des recherches. En général je creuse, bien que je n'aie pas les moyens d'un journaliste. Pas d'URL au nom de pseudo d'escort? Il y en a, pas le sien directement. Trace internet effacée? Page possiblement sur un autre site avant de disparaître? On la trouvait aussi comme modèle, je l'ai moi-même vu, mais cette page a également disparu depuis.

J'ai fait également des recherches sur les sites de hoax et de fakes, dont la vigilance est connue, sans aucun résultat. Je n'ai pas d'hypothèse pour le visage flouté. J'ai vu l'information également reprise sur de nombreux sites de la gauche à la droite. Cela ne prouve rien de plus mais cela signifie que ce n'est pas confiné à un cercle d'extrême-droite, comme vous l'affirmez un peu vite.

Comme je l'ai écrit je ne suis pas fan de Soral. J'estime que l'image d'un bébé aspergé n'est pas évidente, et ce n'est certainement pas avec de l'acide dans un récipient qui semble en plastic. Contrairement à votre projection je ne prends pas tout. Et si un démenti clair et étayé était apporté, j'en ferais part sur mon blog comme j'ai l'habitude de le faire si j'ai pris une fausse route. C'est déjà arrivé, je l'assume sans aucune gêne.

Vos jugement à l'emporte-pièce et votre stigmatisation en dit long sur votre appartenance. L'extrême féminisme rejoint les méthodes et discours d'extrême droite. Je ne sais pas ce qu'est un masculiniste. J'ai en son temps co-rédigé et co-signé un manifeste hoministe qui présentait des problématiques masculines. Mais je n'aime pas les communautarismes et je regrette que les hommes aient à se défendre aujourd'hui de l'agressivité féministe. Machiste? Franchement je m'en fous, machiste ou pas. Ce discours féministe ne me concerne pas.

Le féminisme est devenu la plus grosse machine sexiste et à stéréotypes que l'on ait connu depuis deux siècles (Napoléon et son triste code), c'est aussi une idéologie qui falsifie l'histoire.
Entre autres.


Un homme et fier de l'être.

Écrit par : hommelibre | 17 décembre 2012

Ohhh?? Vous ne voyez toujours pas quel problème il y a à publier des propos potentiellement calomnieux ou du moins diffamants? Et tout particulièrement sur un blog de la Tribune de Genève? Peut-être devriez-vous relire les conditions générales d'utilisation de cette plateforme (notamment la section 5.ii)!

Parce que, si je vous suis bien, vous n'avez pas été à même de vérifier ces assertions, mais en gros, vous les reprenez quand même telles quelles, comme si elles étaient avérées et vous vous en servez pour balancer à tout-va des anathèmes incroyablement insultants contre FEMEN et notamment la porte-parole du mouvement en France! Apparemment, le fait que cette rumeur aie été reprise par d'autres sites, dont vous savez pourtant très bien qu'ils sont à peu près aussi fiables que le site E&R, suffit à vous convaincre de sa crédibilité et de sa solidité! Et tant pis pour les grosses incohérences dans la présentation du "scoop"! Mais, je suppose que vous n'allez quand même pas laisser une peccadille comme la vérification de l'information vous faire obstacle dans votre croisade anti-féministe!

Par ailleurs, je ne savais pas qu'il fallait des "moyens de journaliste", pour simplement envoyer un email au site Egalité & Réconciliation afin de leur demander tout bêtement pourquoi ils ont flouté le visage de la femme sur les photos censées nous prouver que la militante en question serait une escort girl à la ville ou pourquoi ils sont incapables de fournir les URL des pages d'où seraient tirées ces captures d'écrans! Ou bien encore pour leur demander pourquoi le fameux tatouage censé l'identifier (apparemment, encore plus sûrement qu'une reconnaissance faciale) n'apparaît sur son bras droit que dans la moitié des clichés, pourtant supposés être tous récents! Je doute donc fort que vous reconnaissiez un jour votre tort dans cette affaire, puisque vous ne voyez aucun problème à publier des informations que vous n'avez pas pu vérifier et qui semblent, apparemment, invérifiables sans de substantiels "moyens de journaliste"! Vous ne semblez même pas prêt à bouger alors qu'on vous souligne en gras des éléments qui posent sérieusement problème!

Je ne vais même pas répondre à vos jugements à l'emporte-pièce sur ma supposée "appartenance" à je ne sais quel féminisme extrémiste. Le fait est que vous vous êtes permis de relayer complètement gratuitement une propagande potentiellement diffamante, voir calomnieuse, en plus d'être incroyablement injurieuse. En d'autres termes, vous vous êtes abaissé à participé à ce qui n'est ni plus, ni moins qu'une tentative de "character assassination" comme on dit aux USA (http://en.wikipedia.org/wiki/Character_assassination), soit l'acte consistant à traîner une personne publiquement dans la boue pour essayer de la réduire au silence. Et si cette tentative a assez largement échoué, pour l'instant, c'est qu'elle est tellement peu crédible que seuls des sites d'extrême-droite ou anti-féministes comme le vôtre ont repris ces allégations. D'où évidemment votre aigreur envers ces journalistes qui, soit-disant, n'auraient pas fait leur travail!

Et maintenant, vous voudriez qu'on prenne au sérieux vos affirmation sur le féminisme "devenu la plus grosse machine sexiste et à stéréotypes que l'on ait connu depuis deux siècles (Napoléon et son triste code), c'est aussi une idéologie qui falsifie l'histoire."? Rien que le fait de parler de "féminisme" au singulier constitue déjà une falsification historique! Décidément, vous êtes particulièrement mal placé pour sermonner non seulement les journalistes sur leur manque de professionnalisme, mais aussi les féministes sur leurs diverses conceptions de l'histoire!

Écrit par : Ariane Beldi | 17 décembre 2012

Votre défense des Femen est touchante, mais à côté de la plaque. Je ne connais aucun site où des hommes mettraient en image bien visible un homme tenant à la main comme un trophée, sourire aux lèvres, nu, visiblement satisfait, un utérus arraché et dégoulinant de sang, ou un sein arraché, ou un clitoris arraché (ça cela existe: en Afrique les femmes pratiquent encore l'excision sur leurs filles ou nièces).

Rien que cette image est une évidente hostilité et une agression contre les hommes dans leur ensemble. Le deuxième degré pourrait être invoqué: je ne le crois pas. Les écrits qu'Eloïse Bouton a compilé sur sa page Facebook sont presque tous des déclarations de guerre aux hommes. Leur attitude corporelle est bien visible: droites dans leur bottes, jambes un peu écartées, poings serrés, parfois un poing dressé: c'est entre le commando stalinien et le militant nazi. Spectaculaire. Mais extrémiste.

Petit exemple de "littérature" sur sa page:

"Free d’hommes
And I don’ t belong to you yeah yeah 
Fini les cons d’hommes
Les mâles accompagnés"


Le ou les féminismes: j'écris "le" parce que le féminisme radical a contaminé l'ensemble et que les différents courants ne signifient plus grand chose. Entre l'indifférenciation des genres qui ne sert qu'à mettre en avant le genre féminin et à déconstruire le masculin, et l'excès des genres qui fait son fond de commerce sur l'idéologie victimaire, ou encore le féminisme politique qui relaie des mensonge sur par exemple l'inégalité salariale et la violence conjugale afin de montrer encore combien les hommes seraient globalement des abuseurs et les femmes des abusées, ce ne sont que des stratégies différentes. Eloïse Bouton a raison sur ce point quand elle déclare qu'il n'y a de différence que de méthode d'action entre les féminismes.

Vous pouvez user d'un ton de caporal cela ne change rien à la critique de ce fondamentalisme féministe et victimaire, qui sous ce prétexte produit un groupe aux mises en scènes volontairement agressives. "... la plus grosse machine sexiste et à stéréotypes que l'on ait connu depuis deux siècles", je maintiens.

Enfin, j'ai longtemps été pro féministe. Puis ayant tout perdu, y compris de ma santé, suite à une agression morale particulièrement violente dans laquelle des féministes étaient directement et indirectement impliquées, j'ai ouvert les yeux. J'ai vu que ce n'était pas un cas isolé, mais une systématisation à la fois délibérée et opportuniste.

Alors votre manière de dire les choses comme un capo, je vous la laisse, il y en a peut-être que cela impressionne. Pas moi.

Écrit par : hommelibre | 18 décembre 2012

Mme Beldi devrait surveiller ses propos. Elle part de l'idée qu'exercer une activité de prostitution ou d'escort serait infamant, puisqu'elle écrit que l'auteur de ce blog aurait diffamé ou calomnié Mme Bouton. Elle porte donc un jugement moral dégradant et dénigrant sur l'activité des prostituées ou escort girls. Si un homme manquait de respect de la sorte envers une catégorie de femmes, je n'ose imaginer les cris qu'on entendrait.
Par ailleurs, la TDG finance une partie de son budget grâce aux annonces dites "de charme". J'aurais de la peine, dès lors, à imaginer que ce journal soit d'accord avec l'idée selon laquelle l'hypothèse qu'une personne vende ses charmes serait de nature à la diffamer ou à la calomnier.

Écrit par : Till Eulenspiegel | 18 décembre 2012

@Till Eulenspiegel: Oh, mes propos sont parfaitement réfléchis! Je n'ai nulle par laissé entendre que je considérais la prostitution comme une profession infamante. Par contre, il se trouve que de nos jours, et ce malgré les efforts des féministes depuis des décennies pour changer l'image de cette activité, la prostitution est toujours largement déconsidérée, quand elle n'est pas effectivement vue comme une profession effectivement infamante! Et vous le savez parfaitement, alors arrêtons un peu cette hypocrisie facile! C'est une insulte faite aux femmes (et aux hommes) qui pratiquent cette activité, et la plupart du temps, parce que c'est leur dernier recourt pour survivre! Pourquoi croyez-vous que les personnes qui vendent leur corps le font généralement sous pseudonyme? Oh, laissez-moi deviner: peut-être parce qu'elles n'ont pas envie que leur entourage sachent qu'elles en sont réduites à vendre leurs corps pour s'en sortir! De fait, je vous mets au défi de me trouver une seule annonce de "charme" dans la TdG qui ne soit pas anonyme! C'est justement cet anonymat des travailleurs(ses) du sexe qui est au cœur de cette histoire! Donc, en s'abaissant à propager cette rumeur parfaitement in-vérifiée, dont il sait parfaitement quelle est la connotation encore vivace dans l'imaginaire commun, Homme Libre contribue bien à une tentative de porter atteinte à la réputation de la porte-parole de FEMEN en France, et par là, évidemment, à l'ensemble de ce mouvement. Vous pouvez tourner la chose dans tous les sens que vous voudrez, il s'agit bien d'un vulgaire commérage de bas étage visant à traîner cette personne dans la boue!

Sans compter qu'il n'y a aucune incohérence à être une prostituée et se battre contre la perpétuation de cette profession que personne, à part peut-être quelques rares exceptions, ne rêve de pratiquer! En vérité, les prostituées sont les mieux placées pour tenir une telle posture. Si Mme Bouton est véritablement escort girl à la ville ou l'a été (parce que rien dans le fameux "scoop" ne permet non plus de confirmer qu'elle le soit encore, si elle l'a jamais été), alors, elle sait bien mieux que la plupart des gens, surtout Hommes Libres, ce que cette profession implique! Mais, apparemment, les gens ici sont tellement obnubilés par le fantasme d'un féminisme radical anti-homme soit-disant prédominant, qu'ils sont incapables de s'en rendre compte! C'est pourtant assez évident!

Ah oui, si un tel féminisme radical avait vraiment infiltré non seulement tous les féminismes, comme le prétend Homme Libre, mais aussi, par extension, toutes les sphères institutionnelles où l'on trouve des féministes, je peux vous assurer alors que les hommes la pileraient autrement plus dur. Le nombre d'hommes de ménages auraient explosé, de même que le nombre d'hommes employés à temps partiels pour avoir le temps de s'occuper des enfants! Et puis, on aurait déjà bien inversé la vapeur au niveau des différences de salaire! Donc, vous pouvez dormir sur vos deux oreilles! Tout ceci n'est de loin pas d'actualité et c'est pas demain la vieille! Parce que la vérité est que le féminisme radical anti-homme est extrêmement minoritaire et que la plupart des autres féministes ne réclament qu'une chose: que les femmes soient reconnues comme des êtres à part entière (non, nous ne sommes pas le futur de l'homme, nous sommes notre propre futur!) et disposent des mêmes droits que les hommes, c'est tout! Mais, apparemment, c'est déjà énorme!

Écrit par : Ariane Beldi | 18 décembre 2012

Qu'hommes et femmes disposent des mêmes droits, c'est normal. Cela me tient aussi à coeur. Ceci pour vous éviter de faire d'autres procès d'intention.

Qu'une Femen puisse ou ait pu pratiquer la prostitution ne me dérange pas en soi car je n'ai pas de jugement catégoriel ou discriminatoire sur les prostituées. Je ne trouve rien de déshonorant à cette pratique. Je rejoins le commentaire de Till à ce sujet.

Mon propos n'est donc pas de diffamer mais de soulever une contradiction entre la théorie et la pratique. Quand une théorie est trop contradictoire avec la pratique, cela pose légitimement question.

La théorie en question n'hésite pas à stigmatiser les hommes. L'image d'une Femen tenant des testicules arrachés comme un trophée montre bien qu'il y a un combat idéologique en cours, bien plus qu'une simple mise en avant de droits légitimes. Il y a une intention de nuire aux hommes et une agression morale permanente contre eux. Cette image pourrait même être considérée comme un appel à la violence et à la violence de genre, suggérant une évidente discrimination et étant en contradiction avec les lois.

Pour le reste le féminisme radical est celui que l'on entend habituellement, et votre ton l'illustre bien.


@ Alice:

Diffuser des infos non secrètes et parfaitement inintéressantes sauf à illustrer les choses de la vie: le féminisme montre son vrai visage.

Je ne suis pas dans le cas de figure dont je parle dans mon article.

J'aurais apprécié que vous ne vous cachiez pas derrière l'anonymat pour votre intervention. Mais votre IP remontant à l'Etat de Genève, cela doit vous être difficile.

Pas très courageux ce féminisme. Cela me fait penser à Inna, la Femen ukrainienne, qui a fui son pays après avoir scié une croix à grands renforts de pub médiatique. Les résistantes françaises pendant la guerre ne fuyaient pas leur pays. Elles avaient du courage. Et pas de presse à leurs pieds.

Écrit par : hommelibre | 18 décembre 2012

Je persiste et signe! Vous n'avez aucune preuve qu'elle soit ou ait été une escort girl, que des vaques supputations! Du coup, tout le reste de votre propos sur la soit-disant incohérence entre son combat et sa vie privée tombe complètement à l'eau! Et vous savez parfaitement que vue la perception du métier d'escort girl dans l'imaginaire commun (même si vous faites maintenant semblant de ne pas le voir en prétendant n'avoir personnellement rien contre les prostituées, comme si c'était votre opinion personnelle qui comptait ici), votre colportage de cette rumeur sert bien à traîner publiquement le nom de cette personne dans la boue.

Écrit par : Ariane Beldi | 18 décembre 2012

@ Ariane Beldi

Vraiment j'ai l'impression que vous manquez de lucidité c'est pas possible. En tant que féministe, vous avez l'air tellement habitué à défendre l'indéfendable, que vous en arrivez à soutenir un mouvement comme les femens, qui comme hommelibre l'a mentionné, a notamment pour visuel des testicules coupés par une faucille. Vous devriez vraiment avoir honte. Et heureusement vous vous n'êtes pas "féministe radicale anti-hommes"? Eh ben qu'est-ce que ça doit être.

"Par contre, il se trouve que de nos jours, et ce malgré les efforts des féministes depuis des décennies POUR CHANGER L'IMAGE DE CETTE PROFESSION, la prostitution est toujours largement déconsidérée"
Qu'est ce qui faut pas entendre! Non sérieux vous y croyez vraiment? Là c'est grave. En plus je vous signale madame (mademoiselle?) la pointilleuse, que vous venez à votre tour de commettre une falsification historique comme vous le reprochiez à hommelibre, en évoquant cette visée qui serait commune à toutes les féministes sur le thème de la prostitution.

"Sans compter qu'il n'y a aucune incohérence à être une prostituée et se battre contre la perpétuation de cette profession que personne, à part peut-être quelques rares exceptions, ne rêve de pratiquer!"
Alors celle-là elle est énorme. Non non aucune incohérence. Un peu comme être musulman et islamophobe à la fois.
Heureusement que vous êtes là pour changer l'image de cette profession et faire qu'elle ne soit pas déconsidérée...

Et je vous trouves sacrément gonflée de parler de trainage dans la boue ou de propagation de rumeur invérifiée, après que les femens notamment aient participé à l'acharnement sur DSK. J'espère que là dessus, vous n'avez pas pour la énième fois fait preuve d'incohérence, en ne respectant pas cet homme, dont on ne sait toujours pas aujourd'hui s'il est innocent ou coupable.

Écrit par : Didier | 18 décembre 2012

@ Ariane Beldi, je ne fais que passer dans ce site , pour moi le fait qu'elles se prostituent "ce que je ne crois pas" est tout à fait secondaire: la nature de ce mouvement est doublement intéressant dans sa forme et dans son fond.
dans sa forme , parcequ'elles utilisent précisémment l'objet du délit "le corps " comme une sorte d' icône qu'elles peignent et transforment avec talent,"Loures est à deux pas" de plus elles sont tout à fait courageuses, physiquement ce qui est rare de nos jours.
sur le fond , leur lutte ne s'inscrit pas dans un processus de "libération " tel qu'il existait dans les années septante, la pèriode actuelle est complétment régessive, de ce point de vue ,le marché , l'économie du profit impose une hypersexualisation des rapports entre hommes et femmes qui influe négativement sur ce qui pourrait constituer en occident une période d'apaisement des tensions à l'intérieur des couples qui plus est au sein des familles.
Le pseudo politiquemnt incorrect tel qu'il pullule dans cette plate-forme revient à légitimer un discours réactionnaire , à nous renvoyer à une forme de société patriarcale aux couleurs d'un modernisme retravailler pour in fine nous faire prendre l'Hélvetie pour une lanterne.

Écrit par : briand | 18 décembre 2012

On en a vu s'obstiner contre plus évident encore... Aaaah! Chères vertus des idéologies!

Écrit par : Sérum | 18 décembre 2012

@ Briand:

"le marché , l'économie du profit impose une hypersexualisation des rapports entre hommes et femmes": le marché et l'économie ne font que suivre la demande des sociétés. La sexualisation des rapports a été forte de tous temps. En quoi serait-elle d'ailleurs anormales?

Si tension il y a elle est actuellement en grande part dû à l'agressivité féministe contre les hommes.

Voir dans la contestation du féminisme une légitimation d'un discours réactionnaire est vraiment très court. Procès d'intention, mot-bateau qui ne veut plus rien dire. On ne juge pas un concept parce qu'il est récent ou ancien mais pour son contenu intrinsèque. Les débats qui se soldent par une stigmatisation de ce genre sont parfaitement inintéressants.

Il faudrait déjà redéfinir réactionnaire, car ce qui était progrès à une époque est dans certains domaines réactionnaire aujourd'hui. Pour Grisélidis Réal, la prostitution était une cause à défendre, c'était progressiste. Aujourd'hui c'est devenu réactionnaire...

En parlant de réactionnaire vous voulez sans doute parler du patriarcat. Et là, tout dépend de l'analyse qui en est faite. C'est un système de différenciation-répartition, pas un système d'oppression de genre. Actuellement s'est mis en place un système d'interchangeabilité-similarité. Il a de bons aspect mais étant convaincu de l'importance des différences, y compris sexuées, dans la vie et dans la construction de la culture, il me paraît trop extrême pour pouvoir gérer la globalité de l'humain.


@ Didier: juste piqûre de rappel à propos des Femen et de DSK. Comme beaucoup elles l'ont taxé de délit pénal grave alors qu'aucun élément juridique ne le démontrait. Comme s'il fallait lui faire payer la décision d'abandon des charges au pénal, décision prise sur la base des contradictions et mensonges de madame Diallo. Et la presse les as suivies, filmées, dans cette mise en scène diffamatoires.


@ Ariane:

J'ai déjà défendu le droit au respect des prostituées, le soutien à celles qui y sont forcées, la liberté de celles qui la choisissent librement. Votre procès d'intention tombe à côté. Je ne m'aligne pas sur ce que pensent les autres, je réaffirme que je ne vois aucune opprobre à pratiquer la prostitution.

Je persiste et signe: la question n'est pas là. Au fait, je ne vous ai pas lu dénoncer l'image des testicules coupées et tenues comme un trophée.

Écrit par : hommelibre | 18 décembre 2012

Didier: Eh bien,non, je n'ai aucune, mais alors absolument, aucune, aucune, aucune honte à soutenir les FEMEN! Je le revendique haut et fort, je le crie même sur tous les toits! Le visuel de la page d'accueil de leur site est certes provocateur et virulent, mais je vous signale qu'aujourd'hui, c'est le meilleur moyen de se faire entendre au milieu du brouhaha ambiant! Je vous rappelle aussi que la provocation et le trash, en communication politique, a une longue, très longue tradition! Et c'est marrant, parce que quand l'UDC lance des campagnes publiques d'un goût encore plus douteux, je n'entends pas tellement les gens comme vous s'indigner! Au contraire!

"Qu'est ce qui faut pas entendre! Non sérieux vous y croyez vraiment? Là c'est grave. En plus je vous signale madame (mademoiselle?) la pointilleuse, que vous venez à votre tour de commettre une falsification historique comme vous le reprochiez à hommelibre, en évoquant cette visée qui serait commune à toutes les féministes sur le thème de la prostitution."

Et puis-je vous demander, Monsieur (mondamoiseau?)le prêchi-prêcheur, en quoi mes propos sur les efforts des féministes pour améliorer l'image des prostituées constitueraient une falsification? Oui, parce que c'est bien joli de balancer des accusations à tout-va, encore faut-il les prouver. Sinon, il vaut mieux se taire!

"Alors celle-là elle est énorme. Non non aucune incohérence. Un peu comme être musulman et islamophobe à la fois."

Alors là, pardonnez-moi du peu, mais vous confondez critique et stigmatisation, voir dénigrement d'un groupe humain, ce qui est franchement grave! S'il est effectivement difficile d'être musulman et islamophobe (sauf à avoir la "haine de soi" comme certains s'accusent parfois mutuellement), et qu'il est donc difficile de se prostituer tout en participant à la stigmatisation ambiante de la prostitution, il est tout à fait possible d'être musulman et critique envers l'islam, comme on peut très bien être une prostituée et dénoncer en même temps certains aspects de la prostitution! Les FEMEN ne dénigrent pas la prostitution ou les prostituées, mais dénoncent le trafic d'êtres humains, les conditions parfois proches de l'esclavage dans lesquelles se trouvent nombre de prostituées en Europe aujourd'hui et le fait que même celles qui ne sont pas soumises à des mafieux, sont souvent très peu protégées contre les risques conséquents de ce métier! Mais bon, si pour vous, cela constitue une forme de dénigrement au même titre que l'islamophobie, alors, je ne peux pas grand-chose pour vous!

"J'espère que là dessus, vous n'avez pas pour la énième fois fait preuve d'incohérence, en ne respectant pas cet homme, dont on ne sait toujours pas aujourd'hui s'il est innocent ou coupable."

Oulalaa! Alors, outre qu'il s'agit là de nouveau d'une attaque complètement infondée de votre part (quelle énième fois, je vous pris?), il se trouve que, concernant l'affaire DSK, je fais partie de ces personnes qui estimaient qu'il fallait respecter la présomption d'innocence et attendre la fin de l'enquête ainsi que du procès avant de se faire une opinion! Et je me suis fait passablement huée par certaines de ces féministes d'extrême-gauche qui ont tendance à estimer que la justice actuelle est inapte à traiter les questions de violences sexuelles, parce qu'elles seraient composées de mâles bourgeois. Perso, je n'ai donc pas approuvé cette opération des FEMEN à l'égard de DSK. Mais, je tiens aussi à vous signaler que si l'on ne sait toujours pas s'il est vraiment coupable ou pas et qu'on ne le saura probablement jamais, c'est parce qu'il a décidé lui-même de faire un arrangement à l'amiable et de payer quelques millions de dollars à la plaignante pour que les poursuites à son encontre soient abandonnées! Ce qui, si on suit le raisonnement d'Homme Libre (au sujet de Mme Bouton), qui estime que qui ne dit mot pour se défendre est forcément coupable, pourrait être considéré comme un aveu implicite de sa culpabilité! En effet, on a généralement recourt à de tels arrangements s'il se trouve que l'on risque de perdre beaucoup plus à l'issu d'un procès!

Mais, je ne vois pas en quoi l'action des FEMEN à l'encontre de DSK justifierait de traîner leur porte-parole en France dans la boue comme le fontt E&R et les sites qui, à l'instar de ce blog, ont repris ce "scoop" sans même le vérifier! A moins bien sûr que vous trouviez normal d'ajouter un tort à un autre tort. Mais, outre que cela rend alors vos jérémiades complètement illégitime, puisque vous approuvez le même genre de méthode à leur égard, cela ne fait évidemment pas avancer le débat d'un iota. Au contraire, ça l'entraîne au fin fond du degré zéro de l'argumentation! Et c'est d'ailleurs ce que l'on constate avec le billet d'Homme Libre!

Écrit par : Ariane Beldi | 18 décembre 2012

"leur lutte ne s'inscrit pas dans un processus de "libération " tel qu'il existait dans les années septante, la pèriode actuelle est complétment régessive ... l'économie du profit impose une hypersexualisation des rapports entre hommes et femmes qui influe négativement sur ce qui pourrait constituer en occident une période d'apaisement des tensions à l'intérieur des couples qui plus est au sein des familles."
Qu'elles baisent gratuitement avec des pauvres types alors conaud, comme dans les septantes.

Tu veux que je te dise moi ce qui pourrait apaiser les tensions, ce serait que les communistes comme toi (dont les féministes font aussi partie) disparaissent une bonne fois pour toute de la surface du globe, ou alors arrêtent d'intervenir dans la vie des autres.

Quel talent? quel courage? y'a même pas eu de lynchage, tu sais même pas ce que tu répètes doctrinalement, tu vois que dalle avec la merde de bolcheviks que t'as dans les yeux.

Écrit par : Didier | 18 décembre 2012

Ariane, vous dites respecter la présomption d'innocence à propos de DSK, mais vous l'oubliez aussi vite: "... on ne sait toujours pas s'il est vraiment coupable ou pas...". Donc, ah, oui, peut-être au fond l'est-il. Et avec cet argument:

"En effet, on a généralement recourt à de tels arrangements s'il se trouve que l'on risque de perdre beaucoup plus à l'issu d'un procès!"

Je vous suggère de lire ce que j'en ai écrit:

http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2012/12/10/dsk-diallo-conclusion.html

En voici un extrait:

"Il faut bien considérer le système judiciaire américain. Au pénal les poursuites ont été abandonnées. On sait pourquoi: contradictions, mensonges et faits troublants ont ôté toute crédibilité à l’accusatrice. Mais cela n’annule pas les poursuites au civil.

Dans notre système le civil est subordonné au pénal: une faute doit être reconnue pour qu’un dédommagement soit accordé. Cela nous paraît d’une logique imparable. Pas aux USA. On pouvait donc en arriver à une situation absurde: libéré des charges pénales M. Strauss-Kahn risquait de se retrouver coupable au civil, dans une juridiction du Bronx à majorité noire, après que l’utilisation de l’argument raciste ait déjà été relayé par la presse. Coupable ou non, il était flingué d’avance.
...

Peut-être son argent l’a-t-il sauvé. Peut-être cet accord sauve-t-il encore plus Madame Diallo, puisqu’elle-même ne sera pas poursuivie pour dénonciation calomnieuse. C’est donc peut-être, aussi, une fausse accusation qui a réussi.
...

Ce qui reste aujourd’hui de cet ouragan médiatique, c’est un homme et une femme dont personne ne peut apporter la preuve de culpabilité. Il n’y a juridiquement ni viol, ni fausse accusation.

Il faudra s’en contenter et ne plus refaire le procès.".


Au fait, où avez-vous trouvé "... qu'il a décidé lui-même de ... de payer quelques millions de dollars à la plaignante..."

Quelques millions? C'est lui qui vous l'a dit? Avez-vous une preuve? Ou bien vous l'inventez, non sans savoir que plus c'est cher et plus il est coupable dans l'esprit des gens?...


Je reviens sur l'absence de démenti de la part de madame Bouton et l'argument que vous avancez dans votre premier commentaire: "Elle n'a pas de raison de perdre son temps avec des gens aussi peu crédibles que Soral & Cie." Est-ce elle-même qui vous a fait part de cet argument?

Je le trouve insuffisant, au vu de la manière dont l'information s'est largement propagée sur le net, bien plus que vous ne le dites. Et je suis étonné que ses consoeurs ne l'aient pas ouvertement soutenue, alors par exemple que madame Chevchenko a été soutenue lors de son arrivée en France. La rupture radicale de ton entre l'habituelle surréaction des Femen et le silence total qui a suivi l'article de E&R est troublant. Cela ne fait pas preuve en effet, Mais cela laisse une question sans réponse, sur le possible double discours d'une Femen qui représente le groupe en France. Ce serait plus clair d'avoir une réponse franche et étayée.

Écrit par : hommelibre | 18 décembre 2012

Homme Libre: Je dois avouer que je me fiche pas mal de votre opinion sur le ou les féminismes. Là n'est pas le problème.

Ce qui se passe, c'est que vous vous êtes abaissés à colporter comme avérée une rumeur potentiellement mensongère et diffamante sans l'avoir même vérifiée! Parce que la question n'est pas de savoir ce que VOUS pensez de la prostitution, mais bien ce qu'en pense le reste du public auquel vous vous adressez! Et vus certains commentaires qui ont suivi votre billet et que vous semblez approuver, je crois que le statut de la prostitution dans l'imaginaire commun d'aujourd'hui ne laisse aucun doute! Vous savez donc parfaitement que cette profession et ses diverses modalités (escort girl ou autres) sont encore largement déconsidérées! Sinon, comment pouvez-vous expliquer que la plupart des travailleurs du sexe ne s'affichent que sous pseudonymes? C'est bien parce que cela pourrait entacher leur réputation! De fait, en relayant un pseudo-scoop qui prétend révéler que cette militante serait une prostituée, vous contribuez bien à une tentative de traîner son nom dans la boue! Toutes vos dénonciations du féminisme radical ou anti-homme n'y changeront rien du tout! Vous êtes tellement remonté contre tout ce qui ressemble de près ou de loin à du féminisme et encore plus quand il se fait spectaculaire, que vous êtes prêt à balancer n'importe quelle propagande qui semble aller dans votre sens.

Si vous aviez été honnête, vous n'auriez pas repris, quasiment mot à mot, l'article de E&R avant d'avoir pu au moins confirmer ces propos. Mais bien entendu, vous avez préféré faire taire tous les doutes qui ne pouvaient que s'activer devant une présentation aussi bancale, en évoquant de vagues spéculations, notamment sur le silence de la principale intéressée que vous interprétez un peu vite comme une confirmation! Naturellement, vous vous êtes bien gardé de contacter cette militante pour lui demander ce qu'elle pensait de ces accusations! Pourquoi risquer de voir démentir un scénario qui rentre tellement dans vos à-priori sur les féministes et tout particulièrement les FEMEN! Puisqu'elles osent s'afficher publiquement seins nus, c'est que, quelque-part, elles doivent être des professionnelles, n'est-ce pas? Du coup, pas besoin d'aller vérifier plus loin!

Écrit par : Ariane Beldi | 18 décembre 2012

Homme Libre: Vous pouvez essayer de tourner la chose dans tous les sens que vous voulez, il n'en reste pas moins que vous vous êtes contenté d'une absence de réaction de la part de cette militante pour conclure que les informations de E&R étaient probablement vraies et que vous pouviez sans autre balancer la sauce! Or, je suis désolée, mais une absence de réaction de cette personne n'est certainement pas une confirmation de l'information la concernant! Pas plus d'ailleurs (et c'est en cela que je vous ai paraphrasé) que la décision de DSK d'avoir recourt à un arrangement à l'amiable n'est une preuve implicite de sa culpabilité!

Je ne sais pas pourquoi elle n'a pas répondu à ces accusations. Je n'ai fait qu'émettre une hypothèse qui me semblait plausible, dans la mesure où cette information n'a été reprise que par un petit nombre de sites web qui s'avèrent tous, comme par hasard, être d'extrême-droite et/ou anti-féministes, soit dans un espace restreint du domaine public. Je n'ai pas été lui demandé. Mais ce n'est pas mon rôle. Ce n'est pas moi qui m'amuse à essayer de la discréditer publiquement sur la base de ces informations, c'est vous. C'est donc à vous d'aller lui demander ce qu'elle en pense. Ou alors de risquer de voir votre propre crédibilité de citoyen honorable remis en cause, si vous vous abaissez à colporter des rumeurs non-vérifiées, potentiellement mensongères, et franchement douteuses! Et comme vous le faites publiquement, et bien, il ne faut pas étonner que certains, comme moi, réagissent! C'est aussi simple que cela! Tout le reste n'est que blabla!

Écrit par : Ariane Beldi | 18 décembre 2012

Je ne vais pas epiloguer sur la diatribe verbale et le sophisme de dame Ariane, qui malgré toutes ses belles rhétoriques cachent un fond médiocre, de mauvaise foi et quelque peu agressifs envers un homme libre sous entendu de tout fanatisme religieux et ou idéologue. Et donc ce qui ne rejoint pas la pensée unique et simpliste de cette brave dame est masculiniste.
Sans commentaire !
Je vais juste répondre pour dire que bouton a démenti sur sa page Facebook avoir exercé de la prostitution, d' ailleurs, la page Web oú avait lieu cette présentation, a mystérieusement été efface.

Quand à la source il ne s' agit ni plus ni moins d' un client qui a fréquenté eloise par le passe dont on a fait volontairement taire le nom.
Madame bouton est assez grande, il paraît même que c' est. Une terreur pour les hommes, pour se defendre toute seule sans qu' une chienne de garde ne vienne aboyer le même son de cloche répété comme un bouquin sur pattes.

Écrit par : prometheus | 18 décembre 2012

@ Ariane Beldi

Vous le faites exprès ou quoi! c'est effarant. Arrêtez de vous faire passer pour plus bête que vous ne l'êtes. Y'en a marre que vous fassiez semblant de pas comprendre quand ça vous arrange, je connais vos stratégies.

Quel "brouhaha ambiant"? celui du gouvernement Hollande? du ministère du droit des femmes? du JT de france 2? de la chaine tv arte? de leplusnouvelobs? de libération? de France inter? des connes ou des cons qui répètent leurs messages publicitaires comme des moutons?

"quand l'UDC lance des campagnes publiques d'un goût encore plus douteux, je n'entends pas tellement les gens comme vous s'indigner! Au contraire!"
WAAHH!! Alors là je tombe des nues! Quel gens comme moi?
D'abord vous ne me connaissez pas, vous n'avez pas à me prêter ce genre d'opinions politiques. Et puis arrêtez de dévier quand vous êtes prise en faute de peur de perdre la place de l'accusatrice.

Vous parlez d'efforts des féministes pour améliorer l'IMAGE des prostituées, alors que la plupart sont PROHIBITIONNISTES. Soit vous nous prenez pour des cons, soit vous êtes complètement à coté de la plaque. Mais à mon avis vous faites exprès.

Sur vos contradictions concernant la prostitution, et ma comparaison sur l'islamophobie, vous êtes encore en train de changer vos propos, je vous prend sur le fait. Vous aviez d'abord écrit "se battre CONTRE LA PERPETUATION de cette profession". Ce n'est pas du tout pareil qu'essayer d'améliorer les conditions de ce métier, il s'agit d'une volonté de l'éliminer; vous êtes encore en train de mentir.

Sur DSK, je suis content que vous ayez désapprouvé l'acharnement dont il a été victime... si cette fois-ci vous dites bien la vérité... j'ai du mal à faire confiance aux féministes maintenant, vous me comprendrez peut-être.

Quant aux procédés qui permettraient de nuire aux féministes, personnellement j'en suis arrivé à un point où je m'en fous. Il n'y pas de place pour l'argumentation comme vous dites, on décide systématiquement pour nous, on nous impose, on nous traite de réacs dès qu'on pense pas comme eux. Le dialogue n'est presque jamais possible, sur leurs simples blogs elles censurent les commentaires. Elles se conduisent comme des fachos, comment voulez-vous qu'on les traitent autrement?

Au fait on est au XXIe siècle, ça se dit plus mondamoiseau.

Écrit par : Didier | 18 décembre 2012

Bon, le sujet est comme d'hab source de grosses tensions. Mais si on peut éviter les gros mots... :-)

Au début j'étais assez bien disposé envers les Femen. J'avais écrit un billet léger et humoristique, un peu critique certes, mais cool:

http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2011/10/29/les-seins-de-l-ukraine-debarquent-a-l-ouest.html

Depuis je sature. Le discours minimaliste et les postures de commando - chez les mecs, seuls les skin se hasardent à cela, triste référence; le pseudo (pseudo: à mon avis) second degré dans le fait d'utiliser l'image du corps féminin; l'agression verbale et picturale contre les hommes; l'agression contre la manif du 18 novembre pour ensuite se faire passer pour victime; le coup de la croix sciée puis la fuite - alors qu'un vrai procès aurait été tellement plus fort; ça et d'autres, bref un gros ensemble d'indices qui aujourd'hui font douter de leur honnêteté.

Écrit par : hommelibre | 18 décembre 2012

Homme Libre: Il ne s'agit pas d'une question d'opinion sur FEMEN. Au fond, que vous n'aimiez pas FEMEN, on s'en fiche Il y a pleins de gens qui ne les apprécient pas et qui les critiquent pour leurs méthodes! Mais, contrairement à vous, ils ne prétendent pas les critiquer en ayant recourt à une méthode plus que douteuse consistant à relayer des informations in-vérifiées et potentiellement mensongères, voir carrément diffamantes. Chercher à discréditer quelqu'un, voir à ternir son image publique, en faisant circuler des informations peu fiables et très probablement manipulées, cela s'appelle au minium de la désinformation. Alors, évidemment, quand sur la base de ce pseudo-scoop, vous vous lancez dans des diatribes contre les journalistes qui ne feraient pas leur travail correctement et les féministes qui seraient aveuglées par leur idéologie, vous comprendrez que ça peut faire réagir des lectrices féministes un peu sérieuses passant par là par hasard (enfin, presque....au cas où, le blog de M. Windisch vous cite dans un article sur les FEMEN encore plus ordurier que le vôtre, mais du même acabit!)!

Vous êtes vous-mêmes tellement aveuglé par votre propre idéologie que vous arrivez à vous faire refiler n'importe quoi qui semble aller dans le sens de vos opinions en clignant à peine des yeux! Je peux vous assurer que si un de vos amis hoministes s'était retrouvé à la place de cette femme sur cette photo, vous auriez été autrement plus circonspecte et curieux sur les conditions de réalisation de ce "scoop"! En fait, vous auriez vu immédiatement que cette info n'est pas fiable, du simple fait de la présentation franchement bizarre (apparemment, pour vous, un visage flouté sur une photo supposer permettre d'identifier une personne vous paraît moins bizarre ou digne d'intérêt que la non-réaction de cette personne à la publication de cette photo...). Mais bon, il s'agit des FEMEN, alors, pourquoi faire preuve mesure? Balançons la sauce, on verra bien plus tard!

Écrit par : Ariane Beldi | 19 décembre 2012

"Vous êtes vous-mêmes tellement aveuglé par votre propre idéologie que vous arrivez à vous faire refiler n'importe quoi qui semble aller dans le sens de vos opinions en clignant à peine des yeux!"

C'est marrant parce que ton commentaire pour le coup fait effet miroir, si tu vois ce que je veux dire. Nous n'avons pas d'idéologie ni de maitre à penser contrairement à toi et à tes maîtres à penser lectrice de Beauvoir et Bourdieu, ne projette donc pas sur les autres tes propres défaillances. Vous prenez votre cas pour généralité ma chère, seriez-vous schyzophrène ?

Et alors si la photo est floutée ça prouve quand même que Eloise Bouton est lavée de tout soupçon ? Nan mais vous vous rendez compte des raccourcis je ne sais pas si c'est volontairement de la mauvaise foi ou tout juste de la bêtise. Mais bon avec vous on sait maintenant à quoi s'attendre tant votre prévisibilité est évidente ;)

Oui il s'agit de personnes qui manifestent impudiquement, voici ce qu'en dit le code pénal : "Article 222-32

L'exhibition sexuelle imposée à la vue d'autrui dans un lieu accessible aux regards du public est punie d'un an d'emprisonnement et de 15000 euros d'amende.", se livrent à une manifestation illégale, agressent et sèment le désordre dans une manifestation qui a eu l'aval des autorités. Donc vous êtes très mal placé vous et vos copines délinquantes pour parler de justice.
Mais si vous me parlez de votre justice matriarcale, en effet je rejoins hommelibre lorsqu'il évoque l'infiltration du féminisme radicale ou de la misandrie (c'est selon) au sein de la justice et bien d'autres formes d'instution malheureusement.
Vous avez gagné la première manche mais la seconde n'est que partie remise ;)

C'est sur que si la justice faisait son boulot, nous ne serions pas là à débattre inutilement, mais bon il paraît que la femme est "encore" une esclave du patriarcat selon le monde parallèle de Beldi et ses semblables.
Mais si vous ne voulez pas descendre de votre échelle je vais vous y aider ;)

Edit: sinon je vous trouve bien caricaturale et ouvertement de mauvaise foi, voire hypocrite. Vous avez de a chance ce n'est pas dans le genre d'hommelibre de fermer les portes, bien que certains méritent clairement l'igonorance et le silence au vu de leur commentaire de toute évidence hostile à la discussion, la réflexion et la liberté de penser.

Écrit par : prometheus | 19 décembre 2012

" Alors, évidemment, quand sur la base de ce pseudo-scoop, vous vous lancez dans des diatribes contre les journalistes qui ne feraient pas leur travail correctement et les féministes qui seraient aveuglées par leur idéologie, vous comprendrez que ça peut faire réagir des lectrices féministes un peu sérieuses passant par là par hasard (enfin, presque....au cas où, le blog de M. Windisch vous cite dans un article sur les FEMEN encore plus ordurier que le vôtre, mais du même acabit!)! "

bah vous en êtes la preuve évidente que le féminisme n'est en tout cas depuis notre ère devenu qu'un commérage mélangé à une volonté de prise de pouvoir, ainsi que de réduire les hommes en objet, sextoy sur pattes ainsi qu'une mère bis pour ses enfants. Vous vous foutez royalement du bien être de l'homme, pourvu que la moitié de la population se porte bien. Vous avez une haine refoulée ou pas de l'homme car la plupart d'entre vous êtes des lesbiennes refoulées ou des maîtresses domina, la preuve est que la violence faite aux femmes qui est de l'anti-égalitarisme mais penche plus vers un communautarisme féminin alias féministe, sans prendre en compte la violence exercé sur le mari (coup de fer à repasser, rabaissement psychologique ...) ou même sans s'interroger sur l'origine de la violence, la femme est forcément un ange et l'homme le diable selon vos stéréotypes misandres et stupides. Vous voulez tuer le désir de l'homme en lui faisant croire qu'une quasi micro jupe et quasi micro short (cf. Suède, Canada et USA), car pour vous le désir est d'ordre individualiste tout comme votre mouvement qui ne peut être qu'individualiste (pourquoi ne pas militer pour une égalité réelle entre HOMME et femme? j'insiste sur le mot homme au cas où vous le zapperiez volontairement), vous tuez tout ce qui fait vivre une société tel un hiver qui fanerait des plantes et des fleurs en plein développement printanier. Votre mouvement à l'origine qui était légitime, lutter contre l'enfermement de la femme prôné par Napoléon, montre ses limites qu'il dépasse allégrement d'ailleurs tant bien qu'il arrivera je le crains un autre Napoléon, pour corriger cette injustice dont vous avez su tirer votre épingle du jeu et dont vous nourrissez votre mouvement nauséabond et désormais morbide.
Le retour de bâton n'est maintenant qu'une affaire de moment

Écrit par : prometheus | 19 décembre 2012

@HL : Le droit d'agresser et d'injurier autrui gratuitement, mais surtout sans raison est-il réservé à sa majesté le troll hystérique, raciste et intolérant Patoucha ? Merci de préciser, je ne vais pas me fatiguer à répondre à des injures gratuites et mesquines si c'est pour subir une censure partisane.

Écrit par : trollman | 19 décembre 2012

Trop cool, cet échange...

Écrit par : Sérum | 19 décembre 2012

@ Trollman:

Cela tombait à un moment où l'on ne voyait plus le lien avec avant, à moins de tout relire. Mais dans la deuxième vie d'un sujet je ne crois pas que l'on relise tout. Alors cela mettait plutôt de la confusion.

Les disputes personnelles prennent la tête. La prochaine fois, j'enlève d'où qu'elles viennent, promis.

Écrit par : hommelibre | 19 décembre 2012

@ Ariana Beldi

" Le nombre d'hommes de ménages auraient explosé, de même que le nombre d'hommes employés à temps partiels pour avoir le temps de s'occuper des enfants! Et puis, on aurait déjà bien inversé la vapeur au niveau des différences de salaire! "

c'est quoi c'est singeries !!!

les hommes et les femmes ne sonts pas similaires !!!

coté différences de salaires il n'y a absolumement aucune preuve qu'a poste identiques les salaires soient différents.

"vous comprendrez que ça peut faire réagir des lectrices féministes un peu sérieuses"

féministes sérieuses ça me fait rigoler, euh plutôt qui se prenne au sérieux, en croyant en leur propagande mensongére, mais tout ce quelles colportent n'est que mensonge mauvaise foi malhonnêteté, elles ne savent faire que ça comme de bonnes comméres quelles sonts

Écrit par : leclercq | 19 décembre 2012

Père leclercq bravo pour votre commentaire aussi court et transparent qu'une mini jupe.

http://www.dailymotion.com/video/xvynda_les-femen-rhabillees-devant-l-ambassade-d-egypte_news

Écrit par : Pierre NOËL | 19 décembre 2012

"Et alors si la photo est floutée ça prouve quand même que Eloise Bouton est lavée de tout soupçon ?"

Helloooo, promotheus! Allo? Allo? La Terre? Non mais, vous vous rendez compte de l'absurdité de votre raisonnement?? Je vous signale que cette photo est censée identifier la militante comme une escort girl! Depuis quand floute-t-on le visage d'une personne sur une photo censée l'identifier?

Et je n'ai pas dit que cet étrange décision de floutage prouvait qu'il ne s'agissait pas de la militante en question. J'ai simplement dit qu'on n'en sait rien, puisque justement son visage est flouté et que l'on n'a que de vagues conjectures sur ses tatouages! Par ailleurs, on ne sait pas d'où viennent ces photos, puisqu'aucune source vérifiable n'est donnée par les auteurs du soit-disant scoop! Drôle de démarche qui consiste à rendre invérifiable l'information soit-disant révélée! Du coup, je suis désolée, mais un vague soupçon, fondé sur de vagues conjectures, ne suffit pas pour jeter l'anathème sur une personne. Cela s'appelle purement et simplement des accusations gratuites! Et c'est là qu'est le problème! Vous aurez beau avoir recourt à des raisonnements tordus jusqu'à l'absurde le plus ridicule, il n'en reste pas moins que ni Egalité & Réconciliation, à l'origine de ce "scoop", ni aucun des sites qui l'ont relayé, y compris Hommes Libres, ni vous ni personne ici ne peut affirmer avec certitude que ces photos représentent bien cette militante en escort girl. Le faire, c'est donc bien s'abaisser à relayer des allégations infondées et applaudir des deux mains, comme vous le faites, revient à cautionner la désinformation, voir la diffamation.

Tout le reste de vos propos à mon sujet ne sont qu'un vaste blabla fantasmagorique complètement infondé et donc sans intérêt. Je ne vais donc même pas perdre mon temps à y répondre!

Écrit par : Ariane Beldi | 20 décembre 2012

@leclair : "coté différences de salaires il n'y a absolumement aucune preuve qu'a poste identiques les salaires soient différents."

Le problème c'est bien que la domination masculine permet aux mâles de se réserver les postes les mieux payés. Allez faire un tour dans un supermarché, et regardez qui travaille aux caisses et qui travaille à la gérance. Bien sûr les femmes n'ont pas des postes intéressants parce qu'elle sont trop connes. N'est-ce pas?

Écrit par : Elena | 20 décembre 2012

Mme Beldi méprise l'activité des prostituées et call girls. Elena dénigre le travail des caissières de supermarché. Vous êtes décidément très dures entre vous, Mesdames. De grâce, ne nous mêlez pas à tout ça.

Écrit par : Till Eulenspiegel | 20 décembre 2012

M. Eulenspiegel: Ce n'est pas moi qui méprise l'activité des prostituées et des call girls, mais bien la société dans laquelle nous vivons. Sinon, pouvez-vous m'expliquer pourquoi ces femmes (et quelques hommes) exercent ces activités de la manière la plus anonyme possible et ne s'affiche généralement que sous un pseudo? Vous diriez quoi si on vous apprenait qu'une femme (ou même un homme) de votre famille pratiquait ce genre d'activité? Vous sauteriez de joie au plafond et les féliciteriez pour avoir choisi cette voie professionnelle si prometteuse?

Ce n'est pas non plus Elena qui méprise les caissières de super-marché, mais bien la société aussi. Sinon, pouvez-vous m'expliquer pourquoi personne ne rêve de faire ce métier? Pourquoi il est généralement agité comme épouvantail pour pousser les jeunes à travailler correctement à l'école (si tu n'as pas de meilleures notes et ne réussis pas mieux, tu finiras caissière chez Aldi!)? Je suppose que si vous aviez une fille, et qu'elle vous annonce qu'elle commence un apprentissage de caissière, vous allez vous en vanter partout fièrement!

Ce n'est pas moi ni Elena qui déconsidérons certains métiers particulièrement associés à la gente féminine, mais bien cette société, qui a tendance à mettre au sommet les professions dominées par les hommes et au bas de l'échelle, celles qui sont majoritairement occupées par des femmes!

Écrit par : Ariane Beldi | 20 décembre 2012

Mme Beldi, puisque l'activité de call-girl ou prostituée se pratique - selon vous - de la façon la plus anonyme possible, pourquoi n'envisagez-vous pas qu'une call-girl (par hypothèse membre d'une secte ou autre groupuscule qui réprouve moralement son activité) puisse flouter elle-même son visage, puis retirer sa page une fois identifiée?
Je ne dis pas que c'est le cas. D'ailleurs, je m'en fiche complètement. Je m'étonne juste que vous n'ayez pas fait ce raisonnement vous-même.
Vous voyez, quand on est enfermé dans un raisonnement mensonger, on n'arrive plus à en sortir. Il faut toujours une nouvelle théorie pour justifier l'hypothèse de départ...

Écrit par : Till Eulenspiegel | 20 décembre 2012

Mme Beldi, sachez que dans notre ville (Genève), de nombreuses étudiantes se prostituent pour financer l'acquisition d'objets dits "de luxe" (sacs Vuitton, et autre poudre aux yeux). Elles ne sont pas dans la misère, et couchent avec des clients qu'elles ont le loisir de refuser, contre rémunération. A part la morale religieuse (que les FEMEN exècrent, ainsi qu'elles l'ont fait savoir avec tant d'élégance dans les rues de Paris), je ne vois pas sur quelle base on pourrait critiquer leur conduite.
Regardez le succès du livre "Fifty Shades of Grey" - une femme se fait payer par un jeune homme riche pour assouvir ses fantasmes de domination - les femmes achètent ce livre par millions. Est-ce une manipulation masculine, les gérants (hommes, bien sûr) des maisons d'édition qui s'arrangent pour que ce livre marche dans le but de pérenniser la soumission des femmes?
Personnellement, je ne juge personne. Je n'ai jamais rêvé de devenir caissier dans un supermarché car je n'ai jamais rêvé d'aucun métier. Je rêverais, en fait, de ne pas travailler. Mais je travaille parce que je n'ai pas le choix. Je donne toujours le meilleur de moi-même, à ma façon, car c'est dans ma nature de ne jamais calculer et de ne jamais envier d'autres personnes. Et effectiment, je gagne finalement beaucoup plus qu'un gérant de supermarché. Mais cette réussite n'a aucune importance à mes yeux. J'en suis là parce que je n'ai rien fait d'autre.
Si une femme de mon entourage devait envisager de vendre son corps, j'essaierais de l'en dissuader parce que je trouverais cela moralement faux (mais moi, je ne crache pas sur la morale religieuse) et dangereux pour son équilibre. Je ne la jugerais pas. Parce que, par principe, je ne juge pas. Et ce principe n'est pas étranger au fait que j'ai trop conscience de mes propres manquements.

Écrit par : Till Eulenspiegel | 20 décembre 2012

Till Eulenspiegel:
"Mme Beldi, puisque l'activité de call-girl ou prostituée se pratique - selon vous - de la façon la plus anonyme possible, pourquoi n'envisagez-vous pas qu'une call-girl (par hypothèse membre d'une secte ou autre groupuscule qui réprouve moralement son activité) puisse flouter elle-même son visage, puis retirer sa page une fois identifiée?"

Primo parce que, d'après ce que j'ai pu voir sur les sites d'escort girl, en essayant de retrouver les pages dont seraient issues les captures d'écran utilisées par Egalité & Réconciliation, aucune photo n'est floutée. Si les femmes ne veulent pas montrer leur tête, elle la coupe tout simplement de la photo pour ne montrer que ce qui se trouve en-dessous du cou ou se font prendre sous des angles qui cachent le visage. Et c'est plutôt rare. Ensuite, parce qu'une photo associée à un pseudonyme garantit une bonne dose d'anonymat, y compris sur Internet, la plupart de ces femmes (et quelques hommes) comptant sur le fait que personne dans leur entourage ne fréquente ce genre de site et ne risque donc de tomber sur leur page. L'anonymat, ce n'est pas être réduit à une ombre, c'est la possibilité de pouvoir se fondre dans la masse sans que l'on puisse vous en distinguer, et c'est bien à cela que servent les pseudonymes. Enfin, même si elle avait retiré sa page, il existe un truc tout bête pour la retrouver que l'on appelle des "caches", qui restent accessibles pendant des mois, voir des années après le retrait d'un contenu. Mais, comme E&R ne donne ni les URL des pages d'où sont issues les photos en question, ni même le noms des sites sur lesquels elles étaient supposément publiées, il est virtuellement impossible de les retrouver, puisque les sites d'escort girl pullulent et que des filles avec des pseudo comme Alise, lizaliz ou luka ou autre sont aussi très nombreuses!

Deuxio, même à considérer que la personne sur cette photo aurait pu flouter elle-même son visage sur les photos proposées sur son profile d'escort girl, cela ne change rien au fait qu'Egalité & Réconciliation les a utilisées comme preuves soit-disant irréfutables que cette militante serait une escort girl! Or, il est évident qu'une photo floutée comme cela ne permet pas d'identifier qui que ce soit avec certitude. En d'autres termes, le problème reste entier: qu'est-ce qui permet à ces gens d'affirmer aussi péremptoirement que cette militante serait une escort girl? A part quelques vagues conjectures sur ses tatouages? Rien du tout. D'autant moins qu'ils ne semblent pas avoir considéré l'option d'une véritable enquête de terrain, soit d'aller l'interroger elle, ses proches ou d'autres gens qui pourraient confirmer qu'elle est bien une escort girl. Ils se sont contentés de quelques vagues photos floutés, prises on ne sait pas où. Bref, on reste dans l'accusation sans preuve et donc gratuite. De fait, toute la dénonciation de sa soit-disant hypocrisie, voir malhonnêteté, basée sur ces preuves fumeuses, ne tient évidemment pas la route. Je dirais même qu'elle se retourne largement contre ceux qui les prononcent, eux-même n'ayant pas eu l'honnêteté de reconnaître qu'ils n'ont aucune preuve de ce qu'ils avancent et qu'ils n'ont pas vraiment cherché à en obtenir!

Homme Libre prétend qu'il aurait fallu des moyens de journaliste pour vérifier l'authenticité de ces photos ainsi que la réalité des allégations d'E&R. Outre que cela n'est pas tout à fait vrai, puisque certaines démarches, comme de contacter E&R pour leur demander où et dans quelles conditions ils ont trouvé ces photos, ou même de contacter la principale intéressée pour lui demander sa réaction (plutôt que de supputer commodément que son silence serait une sorte d'aveu implicite confirmant ces accusations), il se trouve que si l'on a pas les moyens de démontrer certaines accusations que l'on veut publier, alors, il vaut tout simplement mieux s'abstenir, plutôt que de propager des rumeurs potentiellement mensongères, voir mêmes diffamantes. Que je sache, le combat contre les abus de certaines féministes ne permet pas de justifier de balancer publiquement n'importe quelle rumeur défavorable à une féministe que l'on n'apprécie pas!

"Si une femme de mon entourage devait envisager de vendre son corps, j'essaierais de l'en dissuader parce que je trouverais cela moralement faux (mais moi, je ne crache pas sur la morale religieuse) et dangereux pour son équilibre. Je ne la jugerais pas. Parce que, par principe, je ne juge pas. Et ce principe n'est pas étranger au fait que j'ai trop conscience de mes propres manquements."

Merci de confirmer ce que je dis depuis le début! Nonobstant certaines postures individuelles prétendant ne pas "juger" ces femmes (tu parles, Marcel! La plupart des gens qui prétendent ne pas juger sont souvent les plus prompts à juger, et généralement, sur la base de stéréotypes éculés gros comme des boeing 747!), il se trouve que la prostitution est encore largement déconsidérée par nos sociétés actuelles parce que vue comme "moralement fausse"! De fait, quand je parle de rumeur potentiellement diffamante, je n'exprime absolument pas un quelconque mépris pour les escort girls, mais bien la réalité qui fait que, dans nos sociétés, ce genre de révélations peut parfaitement ternir durablement la réputation d'une femme en la faisant passer pour une personne de mauvaise morale (ou de mauvaise vie, comme le voulait la vulgate religieuse, dont vous semblez vous revendiquer), soit, une débauchée! Et vos propos sur le cas de ces quelques étudiantes qui se prostituent pour pouvoir acheter des objets de luxe et que vous semblez élargir à l'ensemble des femmes se prostituant, le démontrent bien!

Écrit par : Ariane Beldi | 20 décembre 2012

"Helloooo, promotheus! Allo? Allo? La Terre? Non mais, vous vous rendez compte de l'absurdité de votre raisonnement?? "

Je ne crois pas qu'il soit plus absurde que le votre qui n'est au fond qu'un jugement binaire, et stérile à hauteur de vos interventions sans queue ni tête donc je maintiens que le floutage ne prouve ni qu'elle soit innocente ni qu'elle soit coupable, et si vous aviez lu en dehors des oeillères qui vous servent de guide et de prêt à penser, vous comprendrez que cette personne n'a aucunement démenti sur son facebook avoir accès à une telle activité, simplement qu'elle faisait son boulot de journaliste, et je ne vois pas en quoi j'accorderais moins de crédit à une source autre que celle du féminisme, j'accorderais même plus de crédit à un site du FN qu'un site féministe qui a vocation au fascisme.
Allons ne vous faites pas plus bête que vous ne l'êtes

"
Tout le reste de vos propos à mon sujet ne sont qu'un vaste blabla fantasmagorique complètement infondé et donc sans intérêt. Je ne vais donc même pas perdre mon temps à y répondre!"


Ou plutôt que vous êtes sur le c.. tant votre pseudo raisonnement ne tiens pas la route, votre chiasse verbale n'est que sophisme de la bien pensance de l'idéologie dominante dont vous semblez fièrment arborer les couleurs.
Je n'ai pas de temps à perdre avec les petits fascistes de la pensée unique et infondée elle.

Oui beaucoup savent que j'ai raison, et le fait que vous en particulier ne m'accordez aucun crédit, prouve simplement que je suis sur la bonne voie et de bon sens contrairement à vous

Écrit par : prometheus | 20 décembre 2012

" ou même de contacter la principale intéressée pour lui demander sa réaction (plutôt que de supputer commodément que son silence serait une sorte d'aveu implicite confirmant ces accusations),"

Sa réaction je l'ai donné plus haut via un commentateur de E et R qui a justement eu accès à son compte facebook, elle ne dément rien du tout, reconnaît simplement avoir été escort girl, pour son métier de journaliste, donc soit elle ne dit pas la vérité, soit elle est effectivement sincère et dans ce cas dénigre sa profession.
Mauvaise foi quand tu nous tiens ...

" La plupart des gens qui prétendent ne pas juger sont souvent les plus prompts à juger, et généralement, sur la base de stéréotypes éculés gros comme des boeing 747!"


"Le problème c'est bien que la domination masculine permet aux mâles de se réserver les postes les mieux payés. Allez faire un tour dans un supermarché, et regardez qui travaille aux caisses et qui travaille à la gérance. Bien sûr les femmes n'ont pas des postes intéressants parce qu'elle sont trop connes. N'est-ce pas?"

Oui leclerq est beaucoup trop clair pour toi et il a pas mal de liens bien documentés .
Et voilà l'eternel discours beaucoup trop facile (au fait vous vivez bien en Europe ou en Afrique ?) alors que les femmes ont la justice, le monde du travail , de l'éducation et les hommes perdent peu à peu leurs droits.

Allez faire un tour en entrepôt et chez les ripeurs, déménageurs et livreurs poids lourds et vous verrez qui travaillent. Autant chez les femmes que chez les hommes il y a des boulots alimentaires qui leurs sont adaptés : caissière femme de ménage ou déménageur, soudeur que de boulots un peu plus important : informaticien ou commerciale, chercheur en physique ou chercheuse en biologie ... Tout est question de vision globale, honnête et rigoureuse
Seules les bourgeoises utilisent cette stratégie (je vous soupçonne d'ailleurs d'un lien étroit avec ces personnes), pour éloigner les gens des réels problèmes où 99% des hommes et des femmes sont confrontés, Zemmour et Soral l'expliquent bien, bien que je n'adhère pas à l'antisémitisme de ce dernier.

Écrit par : prometheus | 20 décembre 2012

"Ce n'est pas moi qui méprise l'activité des prostituées et des call girls, mais bien la société dans laquelle nous vivons"

D'accord ... qui a interdit aux hommes d'aller aux prostituées en tapant hypocritement sur le gagne pain de ces dernières (sans client une boîte ne peut tourner j'espère au moins que tu comprends celà) ? Qui a dénigré le métier de prostituée en déclarant que c'est une invention du patriarcat?
Vous êtes ouvertement hypocrite, je suis certain que vous luttez contre la prostitution ou plutôt soumission de la femme consentante bien volontiers tandisque les escorts girls pour vous représentent la norme de la femme qui se prostitue.
Celà dit j'attends toujours que l'on poursuive les proxénète, mais c'est bien sûr beaucoup plus simple de taper sur l'homme comme vous avez l'habitude de le faire

Tu dois avoir des problèmes avec les hommes chère Ariane, soit tu es une lesbienne qui a une haine des hommes comme il est pas possible, soit tu as pris des vestes;
De toute façon les féministes actuelles ont forcément eu un problème avec un ou des hommes dans leur existence.
Ce doit être une façon d'évacuer leurs mésaventures ROTFL

Écrit par : prometheus | 20 décembre 2012

Mais sinon utiliser des slogans comme F... Me in Porshe Cayenne ou Justice f... me ... en dit long sur la personnalité et le militantisme de vos protégée.
A moins que les féministes de la génération Simone de Beauvoir soient tombées bien bas ...
En fait vos ennemis sont les hommes, du moins les hommes qui ne sont pas à votre botte et ne répondent pas aux critères de votre combat de fanatiques mals dans leur peau.
Vous rejoignez le féminisme parce que vous êtes une femme et vous vous en contrecarrez de la condition des hommes, vous êtes ici uniquement pour troller comme Johann et ses semblables, vous vous prenez pour une intellectuelle alors qu'il n'y a aucune sophistication dans vos affirmations péremptoires.

Vous enrichissez vos commentaires d vocabulaires entendus ici et là, en vous prenant pour une intello, alors que vos conversations ne volent pas plus haut que les discours de comptoir.

Écrit par : prometheus | 20 décembre 2012

"A part quelques vagues conjectures sur ses tatouages? Rien du tout. D'autant moins qu'ils ne semblent pas avoir considéré l'option d'une véritable enquête de terrain, soit d'aller l'interroger elle,"

Ah vous ne devez pas connaître le phénomène de probabilité, on peut s'amuser à calculer la probabilité qu'une personne rousse avec un tatouage gothique sur le bras droit et une croix basque sur l'épaule gauche, rousse ne soit pas cette Bouton. Et comme par hasard celà ne la gêne pas de se *** seins à l'air dans la rue en écrivant des slogans provocateurs (même une collégienne aurait davantage de décence), soit disant pour lutter contre l'oppression des femmes.

Au fait vous oubliez un truc, c'est que escort girl est une activité indépendante, ce qui veut dire que Bouton n'est pas exploitée, c'est donc une bourgeoise qui veut nous faire avaler des couleuvres ou prendre des vessies pour des lanternes, en fait votre alter ego.

Écrit par : prometheus | 20 décembre 2012

@l'attention de madame Beldi

Dans la matinée les photos en clairs étaient disponibles dans la journée qui a suivi la parution d'E&R.
Ils avaient mentionné dans les premiers commentaires que suite à cette parution, les sites avaient désactivé les pages en questions. L'url de la mémoire cache était présent avec la mention que c'était une question d'heure.
Effectivement, j'ai vu ces photos sur le site et l'ap-midi, tout avait disparu. Il faut aussi noter que le jour même, Eloïse Bouton a désactivé sa page facebook !

Écrit par : aoki | 20 décembre 2012

Merci aoki j'avais aussi oublié que madame avait désactivé sa page, pas si forte qu'elle en a l'air la EloÏse Bouton mouarf

Écrit par : prometheus | 20 décembre 2012

@prometheus:
De toute évidence, il n'y a pas que les prostituées et les escort girls qui sont obligées d'agir sous pseudonyme. Les gens incapables de débattre normalement, comme vous et une bonne partie des intervenants ici aussi. C'est incroyable comment certains dévissent complètement et tombent dans une espèce d'hystérie verbale dès qu'ils ont à faire à une contradiction un peu coriace! En effet, je doute fort que vous oseriez publier sous votre véritable nom le dixième de ce que vous avez écrit à mon sujet, tellement c'est outrancier, injurieux et complètement gratuit! En effet, ça fait plutôt mauvais genre, surtout si vous essayez de renvoyer de vous l'image d'un homme sûr de lui, fort, dégourdi et sachant quelle est sa valeur! Là, vous apparaissez plutôt comme un caractère malingre, aigri, hyper-susceptible et si peu à l'aise dans ses baskets que la moindre pichenette le fait sortir de ses gonds! Pas très crédible.

Mais, le pire, c'est qu'avec vos salves d'imprécations grossières et injurieuses, ce n'est pas moi que vous discréditez, mais vous-mêmes! Ou plutôt prometheus. Parce que même si la plupart des gens qui lisent les blogs de la TDG ne savent pas qui vous êtes à la ville, ils savent désormais que prometheus est incapable de débattre calmement sur des sujets qui le touchent un tant soit peu sans partir en vrille et que même dans la confrontation directe, il est plutôt très limité, puisque tout ce qu'il a en guise d'arguments, ce sont des insultes et des procès d'intention complètement gratuits. Et le pire, c'est que vos insultes ne sont même pas tellement originales. Si quelqu'un ici se contente de simplement reproduire ce qu'il a entendu dans son environnement anti-féministe, c'est bien vous! J'ai jamais vu autant de stéréotypes éculés et d'idées fausses sur les femmes et les féministes réunis dans si peu d'espace! A croire que vous avez été biberonné aux préjugés anti-féministes!De plus ce n'est pas seulement vous, en tant que personne sur le Web que vous discréditez, mais aussi Homme Libre. Eh oui, tout le monde remarquera qu'il admet que certains de ses fans se laissent aller à agresser verbalement tout ceux qui osent le contredire! Mais bon, on a les amis et fans qu'on mérite!

Écrit par : Ariane Beldi | 20 décembre 2012

@ Elena

" Allez faire un tour dans un supermarché, et regardez qui travaille aux caisses et qui travaille à la gérance."

http://www.la-cause-des-hommes.com/spip.php?article273

"Ces femmes qui dirigent des supermarchés. LSA, 5 mars 2009

Article de Sylvie Leboulenger, dans LSA (Libre Service Actualités), "magazine de la grande consommation", pp. 12-15. Citations :

Une profession d’homme ? "Ca convient très bien à une femme", balaie Marjorie Réveillé, qui, très tôt, n’a pas craint les défis [patronne du Cora de Montbéliard].

Les femmes savent qu’elles se font respecter aussi bien qu’un homme. A une condition : qu’elles mettent la main à la pâte.

En plus d’être dotée d’une bonne dose d’instinct, existe-t-il une voie royale pour devenir directrice d’hyper ? Non, pas plus pour les hommes que pour les femmes. (...) C’est donc la fidélité à l’enseigne qui paie.

Certes elles sont peu nombreuses à postuler pour ce genre de postes, mais Marc Veyron, directeur des ressources humaines de Champion, n’a pas de mal à l’expliquer : "Nous avons peu de demandes."

Écrit par : leclercq | 20 décembre 2012

suite

"Le problème c'est bien que la domination masculine permet aux mâles de se réserver les postes les mieux payés."

http://la-cause-des-hommes.com/spip.php?article312

Écrit par : leclercq | 20 décembre 2012

@ Ariane Beldi

"! J'ai jamais vu autant de stéréotypes éculés et d'idées fausses sur les femmes et les féministes réunis dans si peu d'espace! A croire que vous avez été biberonné aux préjugés anti-féministes!"

eh oui ça s'appelle seulement de la lucidité, ça manque a beaucoup de gens par les temps qui courrent

http://justice.pa-pa.normandie.over-blog.com/article-31512256.html

Écrit par : leclercq | 20 décembre 2012

@Aoki:

Oh? Vraiment? Mais, cela n'empêche pas E&R de dire de quel site ces captures d'écran provenaient! Or, non seulement l'article ne les indique pas, mais en plus, on a pris soin de flouter les liens qui apparaissaient sur les photos-même! Je me demande pourquoi! Et cela n'explique pas non plus pourquoi le visage de la femme sur les photos soit-disant du site d'escort girl est flouté, ni pourquoi le fameux tatouage "gothique" (d'après prometheus....en réalité, il n'a rien de gothique, et l'autre, à l'époaule gauche n'est pas une croix basque, comme il le prétend, mais le symbole de Prince!) n'apparaît que sur les clichés pris en angle rapproché et pas sur les autres. Bref, il y a tellement de choses bizarres dans ces révélations qu'il est tout à fait raisonnable de poser l'hypothèse d'un bidouillage, fait à la va-vite en plus!

Ah oui, soit-dit en passant, la page Facebook d'Eloïse Bouton est toujours active et elle n'a jamais été désactivée, puisque la première chose que j'ai faite, le jour-même où ces "révélations" ont été faites par E&R, je suis allée voir sur sa page FB si elle avait réagi à ce soit-disant scoop.

Écrit par : Ariane Beldi | 20 décembre 2012

Leclerq: La lucidité consiste à s'appuyer sur des stéréotypes éculés et des idées fausses? Et beh, je comprends mieux certains de vos délires! Parce que s'accrocher à des préjugés et à des mythes, j'appelle cela plutôt du déni de réalité!

Écrit par : Ariane Beldi | 20 décembre 2012

Je n'ai encore pas vu de site type Sisyphe accepter de commentaires masculins aussi opposé aux thèmes traités que les vôtres, Ariane. Si vous me jugez par mes supposés amis, vous ne faites qu'un procès d'intention de plus. Et vous tombez encore une fois à côté: normal, vous n'analysez pas, vous ne dialoguez pas, vous attaquez sans vous poser de question. Il se trouve que Prométheus n'est pas réellement mon chouchou et que je l'ai déjà écarté pendant un temps. Je n'aime pas quand il devient agressif. J'ai d'ailleurs supprimé quelques passages de ses commentaires. Je ne vous ai pas attendu pour le faire: c'est déjà arrivé d'autres fois.

Cela dit vous êtes une vraie pro du procès d'intention et de l'attaque perso. La vôtre est simplement plus habituée aux finesses rhétoriques de la jésuitique féministe.

Le discours féministe n'est pas la vérité simplement parce que certaines l'ont décrété. Tout idée peut être mise en discussion. Je pense par exemple qu'une part de stéréotypie a une utilité car la culture est un prolongement, une amplification et une mise en interaction de la biologie. La représentation symbolique ne peut être découplée de son support physique d'émergence. Les genres ne se sont pas construits par hasard ni dans un but de supposée domination masculine (qui n'est pas prouvée: quelques pourcents d'hommes violents ou dominateurs ne font pas une généralité, idem pour les femmes). Bon, déjà rien que cette idée mériterait un vaste débat, et un débat ouvert: pas un dogme.

Écrit par : hommelibre | 21 décembre 2012

@ Elena:

C'est la première fois que j'entends un soutien féministe aux caissières de supermarché. Les féministes réclament des postes de cadres et d'administration, elles de s'occupent habituellement pas du petit peuple. Comme le dit Prometheus, allez donc voir du côté des éboueurs, des déménageurs, des terrassiers de route et d'autoroute, combien il y a de femmes. Les sales boulots sont pour les hommes. Comme la guerre. Pourquoi pas: la nature nous a faits différents. Mais au moins, que l'on respecte et que l'on admire plutôt que de dénigrer.

A part cela, si je vous comprends bien: le gérant homme est forcément un exploiteur usant de son droit de cuissage ou de sa domination. Il est évident qu'il n'a pas de famille et d'épouse ou de compagne qui profite de son salaire et souvent le gère, et s'en nourrit en cas de divorce.

En réalité il y a autant de femmes qui vivent avec des hommes riches qu'il y a d'hommes riches et qui bénéficient de son gros salaire. Le problème ne serait donc que: qui gagne l'argent? Ce que j'ai vu dans ce domaine est édifiant: dans plusieurs couples où les deux travaillent, les femmes alimentent moins le compte joint que le mari, qui souvent y met toute sa paie.

Le couple épicerie est né et la suspicion y règne.

Écrit par : hommelibre | 21 décembre 2012

A propos, les visage floutés sur des sites d'escorts, cela se pratique. En voila:

http://www.venusia.ch/andrea/index.htm

http://www.venusia.ch/candela/index.htm

Écrit par : hommelibre | 21 décembre 2012

@Hommelibre en l'occurence je me permets de vous signaler que si je dois changer de pseudo je prendrai gavroche,puisque une autre Elena existe déjà
merci d'en tenir compte

Écrit par : lovsmeralda | 21 décembre 2012

Lovsmeralda, ok. Je pensais bien que ce n'était pas vous! Belle journée.

Écrit par : hommelibre | 21 décembre 2012

@ Ariane Beldi

être lucide sur de la propagande mensongére de l'exagération de la mauvaise foi du mensonge de la malhonnêteté.

c'est je cite

" s'accrocher à des préjugés et à des mythes, j'appelle cela plutôt du déni de réalité! "

où sonts tes arguments pour affirmer que ce que je dénonce sonts des mythes des préjugés du déni de la réalité .

pour le moment je n'en voit aucun . donc je considére que tu est malhonnête de mauvaise foi, une idéologue féministe pas autre chose incapable d'un dialogue construif, une hystérique aveuglée par les lithanies de tes gouroues

Écrit par : leclercq | 21 décembre 2012

Homme Libre: Je suis une pro de l'attaque personnelle et du procès d'intention? Oulalalaaaa! Look who's talking! Vous êtes alors vraiment gonflé de me dire cela, alors que vous-même vous livrez dans ce billet à ce qui n'est ni plus ni moins qu'une attaque personnelle potentiellement mensongère et diffamante à l'égard d'une féministe qui a le malheur de vous déplaire, et cela, sur la base d'informations complètement bancal et in-vérifiée! Vous n'argumentez pas, vous vous contentez d'accuser sur un ton de persiflage et sans apporter la moindre preuve probante! Et vous n'avez pas arrêté de me faire des procès d'intention, m'attribuant des affiliations idéologiques qui ne sont pas les miennes sur la simple base de vos à-priori envers toute femme et féministe qui vous oppose une contradiction un tant soit peu fondée et tenace.

Contrairement à ce que vous prétendez, mes interventions sont parfaitement argumentées et surtout fondées, même si, effectivement, je vous prends à partie pour l'usage d'une méthode qui me paraît simplement indigne de quelqu'un qui prétend vouloir ré-équilibrer les débats et rétablir la "vérité". Votre tentative de justifier votre billet potentiellement diffamant en prétendant grosso modo que ce sont les FEMEN qui ont commencé et qu'elles ne font que recueillir ce qu'elles auraient semés (encore faudrait-il prouvé qu'elles ont bien semé les graines de la diffamation et du mensonge, ce que vous ne faites pas non plus, vous contentant d'affirmations péremptoires) est simplement puérile. On croirait entendre un gamin surpris en train de tabasser son camarade et qui prétend que c'est l'autre qui a commencé et qu'il ne faisait que se défendre!

Par ailleurs, je ne sais pas ce que vous avez essayé de publier comme commentaire sur Sisyphe, mais j'ai remarqué que souvent les gens qui se plaignent de censure sur des blogs gérés par des modérateurs ont en réalité tenté de publier des messages injurieux et potentiellement diffamant comme le font certains de vos supporters ici. Vous tolérez peut-être ce type de message (surtout lorsqu'ils s'adressent à ceux qui vous oppose une vraie contradiction, comme cela, vous n'avez pas à vous salir vous-même trop les mains....bah oui, de même que vous supputez que le manque de réaction de Mme Bouton à ces accusation constitue un aveu implicite, de même je prends votre totale passivité vis-à-vis des tissus d'insultes dont m'abreuvent vos supporters comme un assentiment à ceux-ci! Ce n'est pas plus justifié, n'est-ce pas, mais il est peut-être temps que vous goûtiez à votre propre médecine!). Cependant, il se trouve qu'il y a des bloggeurs qui ont une autre idée du débat et qui n'ont pas forcément envie de le laisser s'enliser dans un pugilat verbal où l'on n'entend plus que des insultes! Ayant déjà visité plusieurs fois le site de Sisyphe, j'y ai vu pleins des messages contradictoires qui ont été publiés sans problème. Mais, c'est sûr que si vous avez l'intention de faire dans l'injure et la propagande mensongère, soit, grosso modo dans une forme de trolling, il est possible que le site ne vous publie pas. En effet, ces messages sont tous restés respectueux et ne se contentent pas de jeter l'anathème sur les interlocuteurs du site! Vous devriez voir les débats sur un des articles critiques concernant Elisabeth Badinter (qui montre, en passant, que le féminisme est bien divers et qu'aucun de ses courants ne dominent vraiment les autres!): http://sisyphe.org/spip.php?article598

Mais vu votre incapacité à véritablement débattre, un handicap largement partagé par vos supporters ici, je ne vais pas insister.

Écrit par : Ariane Beldi | 21 décembre 2012

Bonjour Homme libre, bonjour à tous...

Suite à l'intervention de Madame Beldi, j'ai commencé à trouver cette "enquête" amusante et y ai donc fourré mon nez aussi :-)

D'abord, une foto que je n'ai guère vu ailleurs, celle du bas sur ce site :

http://poilagratter.over-blog.net/article-quand-soral-ramene-sa-science-2-112872395.html

Pour le reste, j'ai lancé une quinzaine de moteurs de recherche, en vain...il faut dire que les dit moteurs ne sont plus ce qu'ils étaient, mais ceci est une autre histoire...

Cependant, je me suis amusé à entrer dans "google" la phrase "règlement" du site escort que l'on trouve sur la foto no3 proposée par Homme libre, à savoir:

http://www.google.ch/search?q=Important:+when+you+are+make+your+booking+please+inform+the+escort+agency+or+independent+Escort+that+you+found+their+profile+on+website&hl=fr&safe=off&tbo=d&as_st=y&gbv=1&nfpr=1&ei=7kHTUJe6OOTY4QTq54GoCw&start=0&sa=N

Je n'ai pas forcé le moteur en y mettant les guillemets, ce qui permettra à chacun de voir qu'il n'est que 2 sites escort - un à Paris l'autre Miami - sur lesquels l'on retrouve la phrase entière et exacte citée ci-dessus...
J'ajoute que lorsque je me connecte à l'un, mon pare-feu veut se connecter à l'autre aussi. Même propriétaire probablement...

Concernant le floutage, Homme libre a raison, l'on trouve quelques visages floutés de par-ci par-là...

Voilà, et comme dirait mon voisin...et pis c'est tout :-))

Cordialement

ps: petit détail, langage français mais prix en US$ pour l'un...

Écrit par : absolom | 21 décembre 2012

@Hommelibre Merci et belle journée pour vous aussi.

Écrit par : lovsmeralda | 21 décembre 2012

absolution: C'est bien joli tout cela, mais ça ne change strictement rien au problème, à savoir que ce soit-disant "scoop" est présenté d'une manière pour le moins très étrange pour des "révélations" et qu'il fallait donc faire preuve d'autrement plus de précautions en le relayant que ne l'ont fait les blogs qui ont simplement copié-collé cette info, y compris Homme Libre! Il est évident que l'on ne peut accepter comme des faits avérés des accusations basées sur une vague ressemblance entre des personnes apparaissant sur des photos floutées ou cadrées de manière à carrément couper les têtes, tirées d'on ne sait quel site Web, datées d'on ne sait quand, et dont on n'est même pas sûr qu'elles représentent la même personne! Tant que les auteurs du scoop ou ceux qui l'ont repris tel quel n'auront pu répondre à ces questions, il n'y a aucune raison de considérer ces "révélations" comme crédible. Et le problème, c'est que vos recherches ne nous avancent pas vraiment! En effet, comme la mise en page des sites qui résultent de votre recherche ne correspond pas du tout à la mise en page des captures d'écrans publiées sur le site E&R, on revient donc au point de départ. Et pour une simple raison: E&R semble avoir tout fait pour rendre ces informations invérifiables! Ce qui est déjà suspect en soi...

Une véritable investigation se fonde sur des informations présentées de manière transparente. S'il peut s'avérer nécessaire parfois de cacher des sources (secret des sources en journalisme), pour leur éviter des problèmes graves et uniquement dans la mesure où cela peut contribuer au bien public (et dans le cas présent, on se demande bien quelle est l'utilité citoyenne d'une telle révélation), cela ne signifie pas que l'on peut baser de telles affirmations uniquement sur ce genre de sources. Il faut alors les recouper avec d'autres, qui sont vérifiables par des tiers personnes. Sinon, ça donne de simples rumeurs, lesquelles, comme dans ce cas, peuvent être potentiellement mensongères, voir diffamantes.

Or, il apparaît que ni Egalité & Réconciliation, ni ceux qui ont simplement recopié ces "révélations" sur leurs sites, ne se soient souciés le moins du monde de ce problème. Et le fait est qu'ils s'en fichent complètement, parce que la vérité n'est pas leur objectif. Leur but est de dénigrer et si possible de discréditer tout acteur s'opposant à leurs idées. Dans cette optique, montrer le moindre esprit critique vis-à-vis d'informations allant dans le sens de leurs à-priori les priverait simplement de munitions! Plus exactement, comme je l'ai dit au début, on appelle cela le biais de confirmation, soit l'attitude consistant à écarter systématiquement toute information contredisant ses propres convictions (ce que certains appellent de l'esprit critique, alors qu'il ne s'agit que d'esprit partisan), pour ne retenir que celles qui les confirment, sans même se demander si elles sont vraies ou même tout simplement factuelles. Et comme on le voit ici, cette attitude peut confiner à l'absurde!

Écrit par : Ariane Beldi | 21 décembre 2012

D'accord avec vous Madame Manga...

Cela dit, vous remarquerez que mon commentaire ci-dessus n'essaie pas de prouver, mais simplement d'amener un petit plus au schmilblick :-)

Aimant la musique, j'avais remarqué la clef tatouée dans le dos de Madame Bouton...ce qui fait un troisième dessin sur la même personne...et bien que le comble d'une musicienne soit de mettre le dos au sol et d'attendre l'introduction du morceau, je vous laisse qu'il ne s'agit toujours pas d'une preuve.

D'accord avec vous aussi sur le fait que l'apparence du site escort en question n'est pas la même. Mais l'ensemble des textes oui.

Il n'est que l'"enquête" qui m'amuse, le reste non. Je ne me sens pas concerné par les Femen ou leurs actions.

En conclusion je vous dirais que si nous devions effacer toutes les informations relayées à travers le monde sans preuves...Bonne chance :-))

Écrit par : absolom | 21 décembre 2012

@ Ariane Baldi,

Vous mettez beaucoup d'énergie pour récuser ce qui est une évidence pour la plupart des personnes comme moi, ou en encore absolom, c'est à dire pas viscéralement concernés.

Cela dit, le floutage du visage a été une des premières mesures effectuées et relatée par E&R après la parution de leur article, puis ensuite l'effacement des pages en questions disponibles encore quelques heures après, dans la mémoire cache de google.
De la même manière que ce book a été effacé http://www.elleohis.book.fr/.

Reste cette clé de sol tatouée dans le bas du dos, cela commence à faire vraiment beaucoup de similitudes. Bien sûr, comme le dit absolom cela ne constitue pas plus une preuve. Il n’empêche que depuis la parution de l'article en question, à part l'effacement de liens et de pages sur internet, il n'y a qu'un effacement total du paysage médiatique d'Eloïse Bouton. Aucun démentis, juste un profil bas et la disparition de preuves sur le net!
Je crois que c'est clair

Écrit par : aoki | 21 décembre 2012

aoki: Eh oui, questions pour questions! Vous trouvez que ces tatouages et le silence de la militante, ça fait beaucoup d'indices, au point que ça en devienne carrément une évidence pour vous (Mon Dieu, heureusement que la police et la justice ne travaillent pas ainsi, sinon, on aurait des montagnes d’erreurs judiciaires!). Et moi, je trouve bizarre qu'un scoop se base sur des photos floutées et ne les source pas. Du coup, on ne sait pas d'où elles viennent, ni de quand elles datent. Sans compter les incohérences dans ces mêmes photos, qui pourraient laisser penser qu'il ne s'agit même pas de la même femme. Par ailleurs, quand je vois que le scoop est proposé par un site connu pour ses manipulations grossières, et bien, je trouve que ça augmente considérablement les chances qu'il s'agisse d'un énième bidouillage!

Bref, le problème reste entier. E&R a lancé des accusations sérieuses sur la base d'informations pour le moins "floues" et, apparemment, invérifiables, donc fortement douteuses, que des gens comme Homme Libre se sont empressés de reprendre telles quelles sans se poser plus de question, parce que ça les conforte dans leur détestation des féministes et particulièrement des FEMEN. C'est aussi simple que cela. Et ça, c'est une évidence difficilement contestable! En tous cas, personne ici n'a été capable de la contester de manière concluante. Je n'ai eu droit qu'à des tentatives de noyer le poisson, notamment des confusions entre indices et preuves, et à des torrents d'insultes!

Écrit par : Ariane Beldi | 21 décembre 2012

Ce qui semble flou à certains est clair pour d'autres...hélas :-)

Écrit par : absolom | 21 décembre 2012

Sur cette planète Petite Manga, il n'est qu'une chose a être interdite:

Celle de se faire prendre...

Pour Madame Bouton...à moins de se saisir de la justice, il est trop tard. Le doute injecté est trop fort, la "clef" dans le dos penche de manière identique sur les 2 fotos, légèrement nord/nord/nord/est, en plaçant le nord en haut du tronc (nuque)et le sud je ne vous dis pas où...

Dommage que Colombo ne puisse plus...:-))

Écrit par : absolom | 21 décembre 2012

Madame Ariane Beldi (si c'est votre vrai nom) je vous fait tous mes compliments pour -votre puissance- à défendre vos idées.

Question si je puis me permettre:"vaut-il mieux avoir la puissance pour accéder au pouvoir, ou bien faut-il avoir le pouvoir pour accéder à la puissance?

Merci de votre réponse.

Écrit par : Pierre NOËL | 22 décembre 2012

Prometheus, j'ai mis en stand by vos dernières interventions. On finit par ne plus rien entendre.

Écrit par : hommelibre | 22 décembre 2012

@absolom: Exact, sur cette petite planète, il vaut mieux ne pas se faire prendre la main dans le sac....en train de colporter, comme de vraies petites commères frétillantes, des rumeurs fondées sur des comparaisons foireuses de photos dont on ne sait ni d'où elles viennent (ce qui signifie qu'elles peuvent avoir été bidonnées - i.e., photoshopées), ni de quand elles datent. Et c'est bien parce que j'ai mis le doigt sur ce problème que je me fais copieusement insultée!

Pour Mme Bouton, ce n'est certainement pas trop tard, dans la mesure où ce scoop sent tellement le bidouillage à des km que personne, à part des détracteurs forcenés du féminisme, comme on en trouve ici, ne peut croire une seconde à la fiabilité de ces informations. Eh oui, on ne s'improvise pas journaliste! Et proposer des révélations nécessite un vrai travail de recoupement et d'explications qui n'a pas du tout été réalisé par E&R. Au contraire, tout est fait pour masquer la manière dont les auteurs du "scoop" sont arrivés à leurs résultats! De fait, il se pourrait bien que cette tentative de la traîner dans la boue ne finisse par se retourner contre ses auteurs et ceux qui ont contribué à colporter cette rumeur, en achevant de les dépouiller du peu de crédibilité qui pouvait leur rester!

Écrit par : Ariane Beldi | 22 décembre 2012

Pierre: C'est mon vrai nom, mais pour la réponse à la question de dissertation, il faudra attendre.

Je remercie aussi Homme Libre d'avoir fait un peu le ménage du côté des torrents de boue que prometheus se permet de déverser dans ses commentaires. Là, au moins, il garde sa crédibilité en tant que modérateur de son blog.

Cela dit, je n'ai pas grand-chose à ajouter. Je dirais juste que ce n'est pas tellement le fait que je ne partage pas les idées d'Homme Libre qui m'a poussé à intervenir sur ce billet, mais bien le fait qu'il s'abaisse à relayer une rumeur à peine fondée pour discréditer les FEMEN, au lieu d'essayer de les contrer par une argumentation qui tient la route. Tenter de ternir la réputation de l'adversaire en traînant son nom dans la boue n'est pas juste une manière comme une autre de débattre. C'est une manière d'éviter le débat en disqualifiant d'office la partie adverse de façon à ne pas devoir écouter ce qu'elle a à dire et donc, éviter d'avoir à réfléchir sur ses arguments et à trouver des contre-arguments. En effet, pourquoi écouter une personne diabolique? Ou, en l’occurrence, une sale garce et une organisation qui continue de lui faire confiance? Loin de contribuer à l'échange d'idée, ça ne fait qu'établir ou prolonger un climat malsain. Et je ne peux évidemment que déplorer cela, alors qu'il y a effectivement de vraies questions de débat. Contrairement à ce qui a été dit ici, les féministes comme moi sont tout à fait prête à entendre ce que les critiques des féministes, y compris les homministes, ont à dire et à débattre des questions des relations hommes-femmes. Mais pas avec de telles méthodes!

Bien à vous!

Écrit par : Ariane Beldi | 22 décembre 2012

Ariane, merci pour votre commentaire très sincère avec lequel je suis en partie d'accord. Enfin presque....

Oh, ce n'est pas pour contredire John pour qui j'ai beaucoup d'estime, mais je pense depuis longtemps que son vécu l'influence beaucoup dans la méthode et dans le propos de même que dans le choix de ses sujets, qui sont de grande qualité pour la majorité. (de quoi je me mêle?)

Par contre au sujet des femmes je pense avoir l'expertise pour défendre une catégorie de féministes instruites, intelligentes qui veulent défendre à tout prix le statut des femmes modernes, dans un monde ou celles-ci ne sont pas respectées ou reconnues au même titre que l'homme.

J'ai été "chasseur de têtes" dans les services aux entreprises pendant quinze ans il me semble bien connaître le sujet. Les temps ont changé très rapidement, les mentalités beaucoup plus doucement. En plus actuellement il y a une influence pour ne pas dire plus, du religieux qui essaie de nous obliger à aller dans le sens de leur obscurantisme. Je m'y oppose fermement.

l'expérience dans les multinationales, et un peu dans les administrations vous donne raison. dans l'une d'entre elle, mon DG m'avait reproché d'avoir mis une majorité de Directrices d'agences que de Directeurs! Dans certaines activités, les femmes sont supérieurs aux hommes c'est un constat.

Concernant les Femens elles caricaturent très fortement leurs messages avec leurs corps et les mots, (si tant est qu'il y en ait un) je suis perplexe quant à la dernière ligne du bilan....

Il se peut qu'il y ait quelque que chose de plus profond dans leur révolte que je n'ai pas compris?

Au plaisir de vous lire....

Écrit par : Pierre NOËL | 22 décembre 2012

Hello Madame Beldi :-)

Il y a 3 jours je ne connaissais rien au sujet de Madame Bouton...donc pas de doute.

Aujourd'hui, avec mon regard de simple spectateur sans parti pris (comme passablement de lecteurs blogs TdG j'imagine), j'ai un doute sérieux concernant la "rouquine"...

Il se trouve que de votre côté vous n'amenez aucune preuve du contraire :-))

Les deux versions se valent donc, et au final comme d'habitude, chacun se forgera son opinion personnelle.

C'est à partir d'ici que je me retire de ce débat, la seule chose m'ayant attiré sur ce terrain étant "la petite enquête" qui m'a bien fait rigolé :-)

Merci à Hommelibre d'avoir "colporté" ce sujet, et...

Bonne continuation à vous

Écrit par : absolom | 22 décembre 2012

ps:

le matin, étant un peu comme chez les araignées...chagrin, j'en ai oublié le témoignage d'aoki qui lui dit avoir vu.
Pour quelle raison mettrais-je ses paroles en doute ?

Et désolé du "rigolé"...il faut lire rigoler bien sûr :-)

Écrit par : absolom | 22 décembre 2012

@ Ariane Beldi

"des tissus d'insultes dont m'abreuvent vos supporters "

tissus d'insultes, lesquels j'affirme que vous êtes malhonnête, incapable de donner des arguments sur mes affirmations concernant la propagande féministe mensongére et malhonnête.

affirmer que vous êtes malhonnête n'est pas une insulte c'est un constat lucide.

vous êtes uniquement capable d'écrire ça

"Leclerq: La lucidité consiste à s'appuyer sur des stéréotypes éculés et des idées fausses? "

ça ce ne sonts sonts pas des arguments c'est un jugement à l'emporte piéce d'une militante féministe hystérique pas autre chose, ça n'a aucune valeur, vous savez votre propagande mensongére on commence à en avoir ras le bol, et aussi de votre ton sarcastique de capo satisfaite.

Écrit par : leclercq | 22 décembre 2012

Comparées les unes aux autres, ces photos sont assez éloquentes, je trouve! La police travaille ainsi, contrairement à ce que dit Ariane Beldi: 2 tatouages, cela rendrait la "coïncidence" assez miraculeuse...
Celles et ceux qui veulent se faire une idée de la qualité de réflexion de ces féministes ukrainiennes doivent absolument voir l'assez gênante interview qu'Inna Schevchenko bousilla à l'émission 28 Minutes, sur Arte, juste après leur installation à Paris!

http://www.arte.tv/fr/le-feminisme-topless-mahomet-intouchable-28-minutes/6939486,CmC=6939484.html
Même les fans inconditionnelles des femen en seraient sous le choc! D'ailleurs, cette vidéo ne figure pas parmi celles que les femen reproduisent sur leur site.

Écrit par : Sérum | 22 décembre 2012

Okay je vais essayer de poster tous les comms en une seule ou deux fois
"personne, à part des détracteurs forcenés du féminisme, comme on en trouve ici, ne peut croire une seconde à la fiabilité de ces informations. "

Ben allez voir les commentaires du site ou encore les autres sites comme celui de poilagratter où toutefois je ne partage pas ses idées sur l'autoritarisme patrarcale.

"en achevant de les dépouiller du peu de crédibilité qui pouvait leur rester!"
Parce que vous êtes crédible vous quand vous affirmez de façon biaisée qu'elle n'a pas été escort girl à cause de "manquement de preuve"?

Et si on parlait un peu de ton blog et de ton parti pris pour les Femen ? http://arianebeldi.wordpress.com/
Personnellement ton petit côté partisan atteint ma sensibilité quand à mes convictions religieuses. Vous prônez une icône islamophobe pro-communautariste gay et féministe radicale, et après celà vous parlez de tolérance,

"au lieu d'essayer de les contrer par une argumentation qui tient la route. "
Et pourquoi devrait il le faire ? Pourquoi ne laissez vous pas les gens libres de s'exprimer selon leur propre point de vue et non suivre vos congénères comme des moutons comme vous le faites ? Faut il une énième révolution pour qu'enfin on entende ce que des gens comme hommelibre ou patrick guillot dire ce qu'ils pensent ou faut il inquisitionner ceux qui ne pensent pas de façon normalisée ?

Je mets en lien des liens non pas pour enfoncer le clou comme vous l'affirmez de façon si hâtive madame beldi, mais pour vous montrer que la vérité ne penche pas en votre faveur :
http://french.ruvr.ru/2012_09_22/femen/
"les militantes ont pour objectif de se faire de la publicité et sont financées par des représentants des milieux d'affaires européens et américains." Pas mal pour un groupe qui revendique l'indépendance de la femme, ce serait donc si difficile que celà de s'auto-financer ?
Un autre lien utile : http://youtu.be/2nj8tIeAU0Y
Par ailleurs le facebook de cette Eloise Bouton est mystérieusement hors service :
https://www.facebook.com/boutoneloise
Si la source vous paraît peu fiable, on peut très bien s'interroger (et heureusement on est au 21ème siècle hein ) sur le silence et l'absence de compte de la femen après cet incident. Personnellement je ne suis pas fan à 100% de Soral bien que j'adhère à ses analyses sur le féminisme ainsi que ceux de Zemmour et d'autres personnalités, mais force est de constater que vous n'êtes pas plus crédible à mes yeux en tout cas que ce site. Ceux qui vous accordent du crédit, sont les partisans de la gauche caviar et les marxistes ainsi que les Khmers verts qui militent plus pour le bazar social que pour l'écologie authentique.

Écrit par : prometheus | 22 décembre 2012

Seul le profil yelp de cette personne est encore existante : http://www.yelp.fr/user_details_reviews_self?userid=gW2kDqtwvaBPVN-qbPURgw
J'ai l'impression que même son Book n'est plus disponible en ligne y compris dans le cache de Google

"En effet, pourquoi écouter une personne diabolique?"
Mais on attend que celà de l'écouter, c'est elle qui a l'air de ne pas vouloir se justifier, nuance. Donc pour moi son silence n'encourage pas à lui accorder un éventuel crédit.
"Mais pas avec de telles méthodes! "
Alors commencez par faire preuve d'honnêteté de votre côté, au lieu de faire preuve de procès d'intention. Je n'ai pas l'impression que vous êtes ici pour débattre, d'ailleurs vous ne faites que prendre la défense d'une femme qui a supprimé des comptes personnelles, qui reste encore aujourd'hui silencieuse. Vous n'avez pas le monopole de la vérité madame Beldi.

@pierre
Je ne peux pas laisser passer tant d'ineptie venant d'un individu islamophobe qui plus est, au fond j'ai toujours su que tu préfèrerais la dictature des féministes à celles des islamistes, mais si tu étais quelque peu honnête "En plus actuellement il y a une influence pour ne pas dire plus, du religieux qui essaie de nous obliger à aller dans le sens de leur obscurantisme. Je m'y oppose fermement." C'est ton droit le plus cher de d'opposer à une dictature religieuse, même c'est encourageant, mais quand on gobe les poncifs les plus éculés des féministes, pour en faire une généralité comme tu le fais dans cette intervention, tu plombes ta crédibilité.
"mon DG m'avait reproché d'avoir mis une majorité de Directrices d'agences que de Directeurs! Dans certaines activités, les femmes sont supérieurs aux hommes c'est un constat."
Et voilà donc on a majoritairement des hommes dans un domaine c'est tout de suite le gros macho, le gros beauf de base ou encore le barbu de service. Il faut immédiatement autant d'hommes que de femmes, alors que l'inverse, est scandaleux, la parité à deux vitesses signé Pierre NoËl. Je passerais sur votre misandrie sur les femmes sont supérieures aux hommes dans certaines activités, vous qui méprisez la gauche vous avez au moins ce discours démagogique en plus.

Pour les Femen leur misandrie, leur extrémisme démontre bien que tout extrémisme est contre productif à une cause quelle qu'elle soit. Religieuse ou idéologique, et manifestement pierre êtes plutôt quelqu'un d''déologique, ce qui vous décrédibilise quand vous dites que vous êtes contre les religions. Il faut être contre tout (politique ou religion) dans ce cas sinon c'est que vous avez un problème de personnalité multiple

Écrit par : prometheus | 22 décembre 2012

@ Sérum:

Je n'ai pu accéder à la vidéo de l'interview. Connaissez-vous un lien direct?


@ Prometheus:

J'ai supprimé de votre commentaire les propos insultants ainsi que le lien vers la vidéo de madame Beldi. Cela n'a rien à voir avec le débat. Cela ne démontre pas de contradiction majeure chez cette dame. Ce dont on parle devrait avoir un lien évident avec l'engagement d'une personne, sans pour autant porter de jugement sur la personnalité.


@ Ariane Beldi:

Prometheus met de manière opportune le lien vers votre blog.

Votre compte-rendu de la manifestation du 18 novembre est clairement partisan et manipulateur. Pour une étudiante en information et communication, cela pose question. En effet vous ne mentionnez pas un fait majeur: Caroline Fourest a tourné un petit film sur les Femen, chez elles avant la manif et pendant. Le scénario a été préparé, avec dramatisation dès les premières images du film. Le moment supposé des tabassages est filmé caméra à l'épaule également pour accentuer la dramatisation, mais avec quasiment aucune image de coups à l'écran! Une belle manipulation du public. La guerre est bien là et vous y contribuez. J'en prends acte.

Donc c'était préparé, possiblement voulu. Les Femen avaient pour mission d'aller au contact. Le film en question montre une ecchymose, rien d'autre. Je n'ai pas vu les images telles que décrites par la presse et relayées par vous sans que vous n'en fassiez la démonstration sur votre article. Comment avez-vous vérifié l'info? On n'en sait rien. Vous avez effectivement un parti-pris. Vous classez en catégories sans analyse sérieuse du contenu, des thèses, laissant chacun y projeter ses parti-pris ou ses préjugés.

Je n'appelle pas cela traiter l'info, mais la manipuler.

Mais j'ai vu la description de votre ambition sur votre blog:

"Ariane Beldi
Studying #sociology, #UX & #audience | looking for position as #projectassistant in #UX research or as #writer on #NICT & #popular #entertainment."

A votre ton et votre position qui se veut juge et défenseur des Femen, il me semblait bien que vous visiez à vous faire une place, en l'occurrence, comme vous l'écrivez, une place dans des projets de recherche ou dans le journalisme - une place de future leader féministe. Vous êtes comme en mission ici, poussée par vous-même ou sur demande, signe manifeste de votre prétention à un futur leadership féministe. Vous ne pouvez donc pas être objective. Pour une journaliste, cela craint. Si vous voulez un jour avoir quelque crédit, il faudra faire mieux.


Je reviens à madame Bouton. J'entends votre demande de vérification, c'est aussi mon exigence. C'est pourquoi je continue à creuser sur ce cas. Vous avez ranimé un débat qui s'était relâché, et les nouvelles contributions sont intéressantes. Aoki en particulier confirme avoir vu les documents originaux.

Vous pouvez à juste titre me reprocher de ne pas montrer le site d'origine et le lien indiscutable avec madame Bouton. J'entends et je prends cette critique.

Toutefois, contrairement à ce que vous écrivez, je ne cherche pas à simplement démolir une personne mais à mettre en évidence ses contradictions quand celles-ci déconstruisent sa théorie. La somme d'indices et la contextualisation de cette affaire m'a troublé. En l'occurrence comme je vous l'ai dit, j'étais au début plutôt bien tourné envers les Femen. J'ai mis un lien plus haut à ce sujet. Puis j'ai ouvert les yeux sur leur violence, leur utilisation du buzz médiatique sans aucun discours théorique prenable - ne s'exprimant que par slogans et par l'affect. Tous les groupes extrémistes, fascistes de gauche ou de droite, utilisent cette méthode de manipulation de l'opinion. Je constate que la nudité n'est qu'un argument de vente. Si vous revendiquez de telles amies, votre féminisme va devoir un jour rendre des comptes. Elles vont le faire imploser car elles s'attaquent à tout sans cohérence. La fuite d'Inna en France, son manque de courage à assumer son acte de scier la croix, fuyant l'occasion d'un grand procès en Ukraine qui aurait fait avancer une cause collective, la duplicité des Femen lors de la manif de Civitas, l'absence de toute réaction aux accusations de E&R et aux images (alors que les Femen ont toujours réagi sur tout et alors que, contrairement à vos affirmations, le buzz autour de l'escort a largement tourné sur le net), la valse des pages sur FB entre autres, l'opacité sur leurs ressources, tout cela a changé mon regard.

En l'état je maintiens ce que j'ai écrit. Mais si un démenti étayé vient de madame Bouton je le relaierai. Si la preuve d'un bidouillage de E&R était apportée je n'aurais aucune mansuétude pour le site d'Alain Soral. Je suis certes très critique à l'égard de ce qu'est devenu le féminisme et le biais sur lequel il se développe, mais la vérité prime pour moi sur les parti pris. Je reste branché sur cette affaire et j'y donnerai une suite dès que possible.


En l'état, je reste sur le constat que vous-même faites ce que vous me reprochez: partialité dans un article qui se veut "sociologique" (mais la sociologie n'est pas une science, il est vrai, c'est une grille d'analyse posée sur un parti pris de lecture. Ce n'est pas une méthode "ouverte"); informations non démontrées formellement; soutien direct ou indirect à l'un des camps; stigmatisation de l'autre camp; j'ajoute aussi votre jugement tarabiscoté sur DSK, comme je l'ai écrit précédemment. C'est l'arroseur arrosé...

Je crois que j'ai oublié quelque chose, mais c'est déjà assez comme cela.

Écrit par : hommelibre | 22 décembre 2012

Homme Libre: hélas non.
Si vous êtes habitué des séquences de tv payantes sur le web, je crois que c'est encore possible de visionner l'émission depuis arte.tv pour 2 euros ou qqch comme ça. Rien sur Youtube, rien sur Dailymotion, rien via google videos... désolé.
Mais je vous promets que sa prestation était affolante à vous étourdir: toujours la bouche ouverte, une vraie logorrhée, les journalistes n'ont pu terminer aucune de leurs interventions... bref: une vraie militante à succès de 21 ans.

Écrit par : Sérum | 23 décembre 2012

Prometheus si tu ne comprends rien à rien, ce n'est pas mon problème.

Tiens, j'ai plein de vidéo sur les femens dont je me fout éperduement!

http://vimeo.com/56025053

http://blog.sami-aldeeb.com/2012/12/20/nude-egyptian-protests-morsi/

Quant à "l'individu PN" tu sais ce qu'il te dis? Va te faire foutre!

Écrit par : Pierre NOËL | 23 décembre 2012

Bonjour

Je me suis permis de réunir ces 2 fotos sur une même page afin d'en faciliter la comparaison à chacun.

L'on peut ainsi y voir que non seulement les tatoos se ressemblent beaucoup, mais que la courbe externe remontante gauche de la cage thoracique jusqu'à rejoindre l'omoplate semble identique dans les 2 cas...et lorsque l'on sait que chaque individu possède ses propres caractéristiques au niveau de la construction du squelette...

http://www.absolom.ch/femen.htm

(java activé svp...mon hébergeur m'y oblige), je m'en irai d'ailleurs discuter de cela avec lui à l'occasion.

Joyeux Noël à vous tous et merci encore à hommelibre :-)

Écrit par : absolom | 23 décembre 2012

Waow! Promethus, vous savez au moins faire une recherche par mots-clé dans Google! Mais, apparemment, vous continuez d'insulter et d'accuser les gens gratuitement, ou du moins, sans vraiment justifier vos propos d'aucune manière. Apparemment, pour vous, une affirmation péremptoire tient lieu de raisonnement, d'argument et de preuve. Puisque vous le dites, c'est que c'est forcément vrai et y a pas à chipoter! Ainsi, vous parlez d'un côté partisan de mon blog qui aurait choqué votre sensibilité religieuse. Outre que vous ne précisez nulle part ce que vous entendez par là (quel parti de mon blog, quel article, quels propos et en quoi sont-ils choquants?), vous semblez aussi insinuer que je devrais absolument éviter de choquer une quelconque sensibilité, pour ensuite me reprocher quelques lignes plus bas de ne pas laisser les gens libres de s'exprimer comme ils le veulent....apparemment, pour vous, je n'aurais pas le droit de m'exprimer librement..... Vous qualifiez Caroline Fourest d'"icône islamophobe pro-communautariste gay et féministe radicale" (car je suppose que c'est bien d'elle que vous parlez), mais on se demande bien sur quoi vous vous fondez pour affirmer cela, à part bien sûr des discours de ses détracteurs d'extrême-gauche. Evidemment, vous ne le précisez pas non plus. De nouveau, pour vous, une affirmation tient lieu de vérité. Point barre.

Puis, vous me postez un lien vers un site de propagande gouvernementale russe (La voix de Russie)! Or, Putin est en guerre contre ces mouvements féministes, notamment les FEMEN et les Pussy Riots, qui ont réussi là où d'autres opposants ont échoué, soit à obliger les Russes à regarder en face l'iniquité du régime actuel. Ce qui explique la rudesse de la réponse gouvernementale! Et on sait de longue date que les propagandistes du Kremlin ne reculent devant aucune méthode, même les plus malhonnêtes. Mais bon, comme vous semblez vous-mêmes en guerre contre les féministes et surtout les FEMEN, je ne doute pas que pour vous, cet article, pourtant bourré d'allégations fondées sur rien d'autre que les dires d'une mystérieuse journaliste et des informations souvent vagues, voir invérifiables, ne peut qu'être véridique! Il suffit cependant de nouveau de quelques recherches sur Google pour se rendre compte que beaucoup de choses clochent dans cet article, suffisamment en tous cas pour douter de l'ensemble du propos. On ne sait absolument pas qui est la journaliste qui a mené l'enquête ni pour quelle télévision. Elle affirme des choses sans en apporter la moindre preuve. On est apparemment supposé la croire sur parole! Beat Schober n'existe pas, du moins comme femme d'affaires. Normal, Beat est un nom d'homme, mais apparemment, les journalistes de La voix de Russie et les traducteurs français ne le savent pas! Il y a bien une BeatE Schober. En fait, il y en a des centaines sur Google, mais il y en a une qui pourrait faire une bonne candidate pour l'article, soit celle qui vit en Ukraine depuis 15 ans et y a fondé un portail Internet destiné aux Occidentaux, qui héberge effectivement une page de présentation des FEMEN. Mais, on n'a aucune preuve qu'elle les finance, ni même qu'elle leur donne de grosses sommes d'argent. Helmut Geier, aka DJ Hell, n'est pas un milliardaire, mais un DJ et producteur de musique électronique en Allemagne, qui a certes très bien réussi, mais il n'est qualifié nulle part de milliardaire. Il est fan des FEMEN, participe à des campagnes pour les faire connaître et leur a fait des petits dons, mais certainement pas de quoi payer des hôtels de luxe. Jed Sunden n'est pas non plus juste un homme d'affaires, mais un journaliste et fondateur d'un média indépendant en Ukraine, ce qui, évidemment, déplaît sérieusement au pouvoir ukrainien, allié de Moscou! En fait, cet article n'est rien d'autre qu'une tentative de discréditer sur la base d'accusations gratuites non seulement les FEMEN, mais aussi d'autres acteurs de l'espace public ukrainien qui semblent échapper au contrôle gouvernemental du petit copain de Putin! En fait, la démarche est exactement la même que celle d'E&R. L'information fournie n'est pas du tout pertinente sauf à vouloir faire passer ces activistes et leur soutien pour des personnes immorales et corrompues, bref, la stratégie habituelle de diabolisation d'un mouvement qui bouscule un peu sérieusement la bien-pensance ambiante!

Enfin, la page Facebook d'Eloïse Bouton a toujours été active et l'est encore aujourd'hui. Je ne sais pas trop comment vous vous y prenez, mais perso, j'y ait toujours eu accès (et sans être dans ses contacts). Mais bon, il faut évidemment être inscrit sur Facebook pour pouvoir y entrer et c'est le cas de toutes les pages FB!

Maintenant, quand je vois l'ampleur de la désinformation qui circule à propos des FEMEN, je comprends mieux pourquoi elles n'y répondent pas ou plus systématiquement: elles n'ont simplement pas le temps de le faire. Surtout qu'un démenti ne suffirait évidemment pas! Il leur faudrait s'amuser à détricoter chaque allégation, sinon, comme vous le démontrez par vos dénégations ici devant la mise à nu de problèmes dans ces "révélations", vous refuseriez leur démenti, arguant simplement qu'elles mentent et qu'elles sont donc malhonnêtes! C'est d'ailleurs la même chose pour Caroline Fourest. Quand on voit les torrents de boue gratuite qui ont été déversés à son sujet sur le Web, si elle devait s'amuser à répondre à chacune des allégations diffamantes circulant à son sujet, elle ne ferait plus rien d'autre. Et si ces femmes devaient lancer des poursuites judiciaires envers tous ceux qui les diffament et relaient ces diffamations, elles passeraient leur vie dans les salles des tribunaux. Et ce n'est évidemment pas leur objectif! Elles ont mieux à faire!

Écrit par : Ariane Beldi | 23 décembre 2012

Homme Libre:
Mon propos sur mon blog est partisan et manipulateur? Venant de quelqu'un qui relaie des informations in-vérifiées et en grande partie invérifiables comme des faits avérés, dans une optique clairement partisane (visant à discréditer l'adversaire), je trouve cela tellement gonflé que ça en devient presque rigolo! Ensuite, si vous aviez lu entièrement mon billet (certes assez long du fait que je cite un grand nombre de sources....contrairement à certains qui se contentent de la première qui leur tombe sous la main), vous auriez vu que j'ai mis les liens vers toutes les vidéos disponibles autour de cet événement, y compris la vidéo des FEMEN où elles ont filmé leur propre préparation! Je ne vois donc pas où est ma manipulation! Et je n'ai jamais proclamé nulle part être totalement objective! En tant que chercheuse en sciences sociales, je sais très bien que l'objectivité absolue est une illusion. Par contre, la transparence sur les sources, la manière dont on les traite et les objectifs que l'on se fixe permet d'assurer un minimum de crédibilité. Et c'est là que je me distingue largement de votre méthode. Si vous lisez correctement mon billet, vous y verrez clairement indiqué que je défends une thèse. Je l'ai fait avec un certain nombre d'arguments, basés sur des références à des éléments de réalité vérifiables et re-traçables. Maintenant, s'il y a des arguments qui vous déplaisent ou qui vous semblent faux ou encore incomplets, vous êtes bienvenu de me dire en quoi. Mais, vous contenter de m'accuser gratuitement de malhonnêteté intellectuelle n'est simplement pas sérieux de la part de quelqu'un qui prétend donner des leçons de moral et de journalisme aux autres.

Ensuite, je ne sais pas comment vous arrivez à conclure que je tenterai de me faire "une place de future leader féministe" en m'orientant vers une carrière de chercheuse et de journaliste. Là, il faudra vraiment que vous m'expliquiez comment vous arrivez à cette conclusion. Surtout que si vous faîtes la moindre recherche à mon sujet, vous serez bien en mal de me trouver citée dans le moindre mouvement féministe existant! Si je suis féministe, je ne suis pas activiste. Ou plus exactement, ma dernière (et première) expérience de militantisme remonte à plus de 15 ans, quand j'étais aux USA. Et je n'ai pas la moindre ambition de leadership! Là aussi, il faut vraiment ne rien savoir de moi pour m'attribuer de telles intentions!

Par ailleurs, quand on lit sous votre plume des inepties du genre "fuyant l'occasion d'un grand procès en Ukraine qui aurait fait avancer une cause collective", on se demande même si vous avez toute votre tête ou alors, si vous avez vécu dans une grotte au fin fond du désert ces 20 dernières années! Parce que pour laisser entendre qu'elle aurait pu s'attendre à un procès équitable et respectant les normes de base d'un état de droit en Ukraine, alors qu'elle et d'autres féministes FEMEN ont été agressées physiquement et quasi-torturée par des forces de l'ordre ukrainien peu avant le Mondial de cet été, c'est soit faire preuve d'une ignorance crasse de l'actualité et des faits, soit se foutre de la gueule du monde! Mais bon, je ne doute pas que vous accueilliez favorablement une farce judiciaire à l'ukrainienne, si c'est à l'encontre d'une féministe, d'autant plus que vous en êtes vous-même à développer une vision très particulière de la justice, revenant au bon vieux temps de l'ancien régime, quand c'était à la personne clouée au pilori d'apporter les preuves de son innocences et non aux accusateurs d'apporter les preuves fondant leurs accusations! Parce que dans le cas de Mme Bouton, c'est exactement ce que vous faites. Vous publiez des accusations à peine fondées sur de vagues indices, puis vous dites maintenant que c'est à elle d'apporter les preuves que vous vous trompez! Et vous osez me mettre en garde contre mon féminisme? C'est à mourir de rire!

Écrit par : Ariane Beldi | 23 décembre 2012

http://vimeo.com/49551034

Écrit par : absolom | 23 décembre 2012

@ Absolom:

Liens utiles au débat et précisions sur les indices. OK.


@ Ariane:

J'ai lu votre article en entier mais je n'ai pas trouvé un ensemble de liens. J'y retournerai. Pour ce qui est de défendre un parti, je ne m'en cache pas: je défends le parti de la liberté des gens et d'un vrai dialogue hommes-femmes. Le féminisme n'entre pas/plus dans un débat, il est un monologue. Toute contestation vaut en général d'être attaqué ad hominem et stigmatisé. Le discours guerrier, ouvertement et volontairement guerrier des Femen n'est pas une incitation au dialogue. D'ailleurs quand elles affirment "We can be lesbians" je ne vois pas ce que les hommes ont encore à faire dans cette histoire.

Vous écrivez:

"Si vous lisez correctement mon billet, vous y verrez clairement indiqué que je défends une thèse."


Non, il n'est pas clairement indiqué que vous défendez une thèse. Vous dites que vous allez analysez une thèse, pas que vous la défendez. Vous dites que Fourest révèle des attitudes, pas que vous la défendez. Votre texte laisse entendre une position plutôt neutre et analytique. Donc non il n'est pas clairement indiqwué que vous défendez ces thèses, ni les femen.


"Je sais, certains vont croire que Storify ne me sert qu'à couvrir l'actualité de Caroline Fourest. Mais, vrai de vrai, ce n'est qu'une coïncidence. En effet, je trouve simplement que les controverses qui se développent autour de la journaliste et des personnes qui travaillent avec elle permettent d'éclairer d'une lumière assez crue certaines problématiques liées au féminisme, à la liberté d'expression, à la démocratie et au journalisme en général. Il faut dire qu'elle parvient à tellement polariser les opinions, aussi bien à droite qu'à gauche, qu'elle peut carrément servir de révélateur de certains états d'esprit dans les opinions publiques, facilitant ainsi l'approche de ces thèmes. Et cela, simplement en proposant des analyses incisives et précises des phénomènes socio-politiques qui lui servent de fil rouge dans sa réflexion, soit, les extrémismes religieux et politiques. Dans le cas des événements de ce dimanche-là, ce sont les limites de la liberté d'expression quand celle-ci se fait provocation et le jugement politique et légal à poser sur la violence qui peut se réveiller en réaction, qui font débat. Je propose ici une approche de cette problématique au-travers d'une brève analyse de contenu des réactions à cette actualité sur Twitter et Facebook. "


Vous vous faites leur avocate sans nuances. Vous semblez tout validez et vous retransmettez aussi bien leur version de leur agression contre la manif du 18 novembre à Paris que les testicules tenues comme un trophée, et vous relancer de manière insidieuse la culpabilité d'un DSK. Vous avez le droit d'être partisane et de ne montrer même pas un millimètre de remise en question. Mais assumez-le et annoncez-le ouvertement. Ne prétextez pas d'une analyse sociologique des réseaux suite à l'agression des Femen pour prétendre faire oeuvre objective.


Sur la question de votre ambition: wait and see... :-)


Pour Madame Bouton, je ne pense pas renverser le fardeau de la preuve. Non vous me faites encore un procès d'intention en parlant de l'ancien régime (décidément...). Je dis que devant la force de la mise en cause et de ses conséquences idéologiques, et devant la diffusion large sur le net, elle ou les Femen auraient dû réagir clairement, surtout quand on sait qu'elles réagissent toujours très vite sur tout ce qui les concerne ou non.


Sur un procès en Ukraine: vous soulevez justement les risques, et j'en conviens. Mais avec la médiatisation, les soutiens qu'elles ont, la presse à leurs pieds, et une très bonne chargée de communication, elles auraient fait encore mieux que l'ancienne premier ministre aujourd'hui en prison, dont on a des nouvelles et des images régulièrement. Elle aurait déclenché une vague internationale, dans la foulée des Pussy Riots. Oui, il y avait un risque. Elle se présentent comme révolutionnaires et combattantes, affirmant mener une guerre. Les vrais révolutionnaires, les vrais combattants prennent ce genre de risques, eux.


Allez, bon Noël.

Écrit par : hommelibre | 24 décembre 2012

@ Ariane Beldi

"d'autant plus que vous en êtes vous-même à développer une vision très particulière de la justice, revenant au bon vieux temps de l'ancien régime"

actuellement ce sonts les féministes qui onts dévelloppé une vision toute particuliére de la justice, voir dans l'état où est la justice familiale, on devrait l'appeler l'injustice familiale.

"En tant que chercheuse en sciences sociales, "

et alors ça prouve quoi, quand on voit le ramassis de mensonges que pondent les chercheuses féministes en tout genre il y a de quoi rigoler ces femmes se servent de leur profession pour faire avançer leur idéologie c'est inadmissible, elles trahissent leur profession, un tel fonctionnement leur vaudrait normalement un licenciemment immédiat, elles méritent ce qui vient d'arriver aux chercheurs et chercheuses "GENDER" en norvége privées de subsides à la porte.

et toi tu fait comme elles tu mets ta profession en avant pour légitimer ton discours venant d'une féministe on sait ce que ça vaut RIEN ZERO, objectivité et féminisme ça va pas ensemble, ah pour pondre des belles phrases et prendre les autres pour des imbéciles là ça marche tu sais faire.

Écrit par : leclercq | 24 décembre 2012

Avec des personnalités comme A Beldi on croirait encore que la Terre est plate.
Mais c'est que Pierre Noël est de mauvais poil aurais-je toucher une corde sensible ? Mais comme c'est ta fête à minuit (ton nom) je vais de ce fait t'épargner des réponses qui te laisseraient pantois.

@A Beldi

Oui contrairement à vous moi Môdame je fais des recherches je me renseigne, c'est la base de tout débat crédible et non une interprétation littérale et personnelle plutôt subjective qu'objective que vous avez depuis le début de la situation donnée. Pourtant c'est vous qui faites une avalanche d'information péremptoire, ayez au moins l'honneur de reconnaître vos tords et non de le projeter allègrement sur les autres intervenants, celà ne vous grandira pas. Pour moi une observation ne constitue pas tout, mais je dois avoir un côté athée refoulé qui me pousse à ne pas tirer de conclusion sur mes croyances mais sur les faits observés, on appelle celà la rigueur et la rationnalité je crois. Pourtant je suis croyant, mais ce n'est pas pour autant que je chercherais à imposer une vision croyante et non prouvée scientifiquement ou rigoureusement. Or c'est exactement ce que vous faites. Qu'avez-vous appris durant votre bac + 8 que vous avez apparemment obtenu ? Y aurait il des diplômes moins scientifiques que d'autres ? Ou l'éducation nationale suisse recrute t elle n'importe quel(le) gugus(se) ?
Quand à la de Fourest je vous conseille de visionner des vidéos d'elle lorsqu'elle est quasiment insultante au nom de l'Islam. Elle a ses raisons d'ailleurs, mais une personne qui insulte mes convictions n'est surement pas une personnalité avec qui je pourrais vivre en bonne entente dans la citoyenneté. En tout cas ses valeurs sont à l'opposé des miennes.

"Mais bon, il faut évidemment être inscrit sur Facebook pour pouvoir y entrer et c'est le cas de toutes les pages FB! "

Alors donnez moi les liens des autres comptes de cette Eloise Bouton, parce que vos affirmations ne sont pas des sources crédibles. La mienne l'est!

"qui ont réussi là où d'autres opposants ont échoué, soit à obliger les Russes à regarder en face l'iniquité du régime actuel"

Si elles ont réussi c'est qu'elles se sont faites financer de l'étranger, je fournis d'autres liens de sources d'opinions différentes, on verra ce que vous allez me ressortir :
http://www.courrierinternational.com/article/2010/11/04/l-ukraine-n-est-pas-un-bordel
http://24heuresactu.com/2012/11/21/femen-payees-pour-manifester/
http://degagehollandemaintenant.blogspot.fr/2012/11/femen-revelations-scandaleuses-sur-une.html
certains ont intérêt à ce que Poutine tombe de son siège de leader, afin d'avoir une mainmise sur le monde, je n'ai aucune sympathie particulière pour Poutine ou son régime, mais vouloir s'attaquer à cet homme cache quelque chose d'un point de vue géopolitique
"cet article, pourtant bourré d'allégations fondées sur rien d'autre que les dires d'une mystérieuse journaliste et des informations souvent vagues, voir invérifiables, ne peut qu'être véridique!"
Rien n'est véridique à l'échelle humaine, mais chacun a une part de vérité et de mensonge ainsi va la vie, sauf que là de votre côté j'ai bien peur que la balance penche plus du côté mensonge. Je n'ai jamais eu la prétention de dire que le site E et R avait raison sur toute la ligne, néanmoins, il y a tellement de coïncidence et vous féministe qui défendez ouvertement les Femens et leur façon de militer celà ne peut que prêter à suspicion

Écrit par : prometheus | 24 décembre 2012

" On ne sait absolument pas qui est la journaliste qui a mené l'enquête ni pour quelle télévision."

Les Femens non plus ne nous disent pas clairement qu'elles se sont sans doute faites financées de l'étranger et sont problablement des pions d'agents étrangers. Je ne prétends pas encore une fois connaître la vérité, d'ailleurs personne ne la connais, mais vu le soutien de poids des Femens par les médias, la politique, et surtout le fait qu'elles aient échappé à la loi, tout celà me paraît louche. Mais si vous voulez l'égalité jusqu'à la théorie du genre va falloir accepter d'être traitée comme tout individu au sein de la justice.
Mais bon, comme vous êtes vous même une journaliste...

"L'information fournie n'est pas du tout pertinente sauf à vouloir faire passer ces activistes et leur soutien pour des personnes immorales et corrompues"
C'est pourtant exactement ce qu'elles sont et je ne place ni d'un point de vue d'E&R et encore moins de la vôtre, simplement mon analyse personnelle et subjective, de leur comportement. En dehors de leur militantisme je ne sais pas comment sont ces Femens, tout ce que je sais c'est que ça pue la manipulation; et évidemment ceux qui tirent les ficelles n'ont pas intérêt à ce que le DJ soient connus milliardaires, ou encore de dire que le journaliste est un journaliste indépendant. Le site E&R propose des analyses que chacun est libre d'analyser selon son point de vue, et non ce n'est pas mon antipathie envers les femens qui me pousse à affirmer tout celà, simplement beaucoup d'éléments outre cette page dont hommelibre s'est inspiré m'ont mis la puce à l'oreille.
Vous travestissez la vérité, j'ignore dans quel but, mais je chercherais à le savoir, il y a des tas de choses que vous nous cachez madame Beldi.

" la stratégie habituelle de diabolisation d'un mouvement qui bouscule un peu sérieusement la bien-pensance ambiante!"
Pour l'instant la bien pensance est féministe et gauchiste depuis mai 68.
" elles n'ont simplement pas le temps de le faire. Surtout qu'un démenti ne suffirait évidemment pas!"
Laissez-moi deviner elles préparent une opération militante contre tous ceux qui ne sont pas d'accord avec elle ? Pour moi Tes Femens préférées ont baissé la garde (moi qui le prenait pour des vraies amazones :() d'ailleurs je me demande ce qu'en pensent ses collègues militantes.
".contrairement à certains qui se contentent de la première qui leur tombe sous la main"

J'ai simplement cité une source qui discrédite encore plus les féministes radicales topless, plus qu'elles ne l'ont jamais été, à partir de là chacun peut
apporter des éléments de réflexions pour un débat plus construit et surtout plus ouvert, arriverez-vous seulement à ne pas l'envenimer ?
"Mais, vous contenter de m'accuser gratuitement de malhonnêteté intellectuelle n'est simplement pas sérieux de la part de quelqu'un qui prétend donner des leçons de moral et de journalisme aux autres."
Mais il vous accuse pas, ça coule de source ...

Quand au reste de votre baratin, ancien régime et tout le blabla, ça reste des idées toutes faites sur l'ancien régime, l'histoire n'est certainement pas un domaine que vous maitrisez, restez-en à votre verbiage, vous êtes d'ailleurs très douée pour défendre les Femens et vos amies les fémifascistes, une militante dans l'âme...

Écrit par : prometheus | 24 décembre 2012

"Et si ces femmes devaient lancer des poursuites judiciaires envers tous ceux qui les diffament et relaient ces diffamations, elles passeraient leur vie dans les salles des tribunaux. Et ce n'est évidemment pas leur objectif! Elles ont mieux à faire!"
Qu'elles cherchent à lancer des poursuites judiciaires en effet les ridiculiseraient encore plus. Néanmoins j'ai eu échos dans ce silence mystérieux qu'une personne qui a commenté sur cet article E&R a lu une conversation sur Facebook où Madame Bouton affirmait qu'elle faisait celà uniquement dans l'objectif de son métier de journaliste. Maintenant j'entends déjà vos propos où vous allez m'affirmer que il n'y a aucune preuve blablabla.

Mais vous de votre côté qui semblez si proche idéologiquement de cette personne avez-vous un lien ou une affirmation de cette dernière ou allez-vous continuer longtemps encore à nous mener en barque ?

Caroline Fourest et les Femens ont joué la comédie jusqu'au bout et les skinhead qui les ont passé à tabac; comme par hasard c'est tout ce qui a été filmé, mais bien sur heureusement que des internautes qui ont le sens de la citoyenneté contrairement à ces cloportes de journaleux, ont filmé la scène où des femmes et des gosses se font aspergé de lacrymo (certains manifestants qui j'apprécié leur courage se sont fait attaqué par les femens physiquement ça non plus on ne le dit pas), alors libre à vous de croire aux balivernes et aux salades des journalites, après tout ce sont vos collègues, mais pour moi les Femens, Fourest ainsi que ceux qui les soutiennent ne m'inspirent clairement pas confiance, et ce n'est surement pas mon côté anti-féminista qui prend le dessus comme vous l'affirmez de façon erronée.
"Vous publiez des accusations à peine fondées sur de vagues indices, puis vous dites maintenant que c'est à elle d'apporter les preuves que vous vous trompez!"
Premièrement, il publie ce qu'il a envie de publier, deuxièmement, ce qu'il affirme n'est pas moins crédible que ce que vous affirmez, car un journaliste est payé pour raconter des anneries donc bon, et enfin cet article est plus véridique que les "malheurs" et passage à tabac des Femens

Écrit par : prometheus | 24 décembre 2012

après avoir lu les commentaires il est clair et net qu'Ariane a un parti-pris. Mais bon il ni a pas plus aveugle que quelqu'un qui ne veut pas voir j’écris rarement de commentaire sur le net ça laisse trop de trace :-)
Si j’écris celui-ci c'est pour toutes les personnes honnête qui recherche une vérité. Connaissez vous le site web archive? Si oui mon commentaire n'a pas d’intérêt mais si vous ne le connaissez pas il garde de longue trace des million de page internet même quand le cache n'est plus disponible.
voila en espérant vous avoir aidé.
cordialement

Écrit par : whitehollow | 25 décembre 2012

Prometheus: Je ne vais pas revenir sur tous vos propos, parce qu'apparemment, vous confondez réellement observations et faits, indices et preuves, affirmations péremptoires et argumentations. Et oui, une observation ne constitue pas un fait. Encore faut-il la recouper avec d'autres observations, lesquelles doivent aussi être vérifiées. C'est un long travail fastidieux. Mais apparemment, pour vous, il suffit de passer 10 minutes sur Google et vaguement comparer des photos dont on ne sait pratiquement rien pour être en train d'"observer". De même, un vague indice ne constitue pas une preuve et affirmer que l'autre à tort (puis exiger qu'il le reconnaisse comme cela, simplement parce que c'est exiger) ne constitue pas une argumentation, mais juste une affirmation, et dans le cas qui nous regarde, complètement infondée.

Concernant Caroline Fourest, je crois qu'au lieu de regarder des vidéos bidouillés par ses détracteurs (oui, je les connais bien), vous feriez mieux de lire ses livres! Eh oui, contrairement à vous, je ne me contente pas de juger une personne ou un fait sur la base des ouï-dires, et c'est cela, la rigueur intellectuelle et la rationalité! Mais, apparemment, vous préférez vos croyances puis partir à la pêche de tout ce qui les confirme! On appelle cela le biais de confirmation!

"Rien n'est véridique à l'échelle humaine, mais chacun a une part de vérité et de mensonge ainsi va la vie, sauf que là de votre côté j'ai bien peur que la balance penche plus du côté mensonge."
Ohooo! Look who's talking! C'est vous qui avez affirmé que "la vérité ne penche pas en votre faveur" (ce qui signifie que vous pensez bien qu'elle penche de votre côté) et pour le démontrer, vous avez posté ce lien vers cet article de pure propagande. Propagande reprise presque mot pour mot par deux des trois autres liens que vous avez postés, l'un étant un autre média russe au pied du Kremlin et le second, un blog d'opinion qui n'a, à mon sens, aucune valeur journalistique. Enfin, si vous lisez correctement l'article du CI, il ne confirme en rien vos propos! De fait, votre démarche démontre bien l'irrationnalité totale qui vous anime, puisque vous en êtes à vous appuyez sur des articles de propagandes russes et un article qui vous contredit si vous le lisez un peu attentivement!

"Contrairement à la rumeur qui veut que ces jeunes filles soient grassement rémunérées pour leurs performances, le budget réel de Femen est des plus modestes – de l’ordre de 600 à 700 euros par mois, provenant d’une sorte de “conseil de surveillance” : un DJ installé en Allemagne en verse 400, et le patron de presse américain Jed Sunden, qui détient la holding KP Media [éditrice du quotidien anglophone Kyiv Post], en ap­por­te 200. Il est logique qu’il se fende d’une obole, puis­que les images des actions publiques de Fe­men paraissent régulièrement dans ses journaux, et qu’il aurait tort de ne pas soutenir des filles qui font si bien vendre le papier. Mais quel rapport un DJ allemand peut-il donc avoir avec le combat de jeunes Ukrainiennes prêtes à tout ? Pour seule réponse, il lâche : “Moi aussi je suis une tête brûlée.”

Parfois, des “amis businessmen” compréhensifs leur glissent quelques billets mais, le plus souvent, ils se contentent de leur offrir une boisson chaude ou de leur laisser un coin dans l’un de leurs cafés pour qu’elles puissent se réunir et discuter. Cela ne concerne évidemment que les responsables du mouvement, car au total, à Kiev, Femen compte environ 300 militantes plus ou moins engagées, et il n’est pas question de les abreuver toutes gratuitement."

Enfin, concernant Mme Bouton, je fais bien référence au profil Facebook dont vous avez posté le lien et qui a toujours été actif! Du coup, je ne sais pas comment vous vous y prenez pour conclure qu'elle aurait retiré sa page! J'aimerais bien que vous m'expliquiez! Vous pourriez poster une capture d'écran montrant que vous êtes bien à cette adresse et qu'elle vous est inaccessible (mais, si ça se trouve, elle vous a peut-être bloquée après que vous vous soyez comporté sur sa page comme vous vous comportez parfois ici! Tout le monde n'a pas l'abnégation d'Homme Libre pour supporter vos torrents d'insultes!).

Écrit par : Ariane Beldi | 25 décembre 2012

Homme Libre: Je n'ai jamais dit que j'indiquais D'EMBLEE dans mon billet (soit dans l'introduction) que je défendais une thèse, mais que c'était clair en le lisant. En l'occurrence, il apparaît assez nettement que je défends la thèse qui veut que les gens qui justifient le recours à la violence contre certaines provocations au nom d'un soit-disant droit au respect de leur sensibilité représentent un vrai danger pour la liberté d'expression et la démocratie. Cela saute aux yeux dans la seconde partie du billet et dans sa conclusion. Il n'est noté nulle par que je l'ai constitué comme une dissertation (avec annonce du plan et de la conclusion dans l'introduction). Une analyse n'a pas forcément à être présentée dans un format scolaire, ce qui ne l'empêche pas d'être rigoureuse et honnête! Ensuite, si vous n'avez pas trouvé les liens vers les vidéos, alors je ne peux pas grand-chose pour vous. Ils y sont tous, mais il faut déroulé l'ensemble du billet.

"Vous semblez tout validez et vous retransmettez aussi bien leur version de leur agression contre la manif du 18 novembre à Paris que les testicules tenues comme un trophée, et vous relancer de manière insidieuse la culpabilité d'un DSK. Vous avez le droit d'être partisane et de ne montrer même pas un millimètre de remise en question. Mais assumez-le et annoncez-le ouvertement. Ne prétextez pas d'une analyse sociologique des réseaux suite à l'agression des Femen pour prétendre faire oeuvre objective. "

Je semble tout valider? Et sur quoi vous fondez-vous pour affirmer cela? Parce que je n'ai pas dénoncé haut et fort le fait qu'elles aient organisé un rassemblement provocateur pour dénoncer la manifestations des opposants au mariage civil pour tous? Honnêtement, je ne vois pas pourquoi je l'aurais fait. Lorsque vous manifestez publiquement, vous vous exposez à la possibilité de vous faire contredire par d'autres acteurs de la vie publique. L'"entrartrage-enfumage" des manifestants peut certes être considérée comme une agression, mais, que je sache, aucun n'a eu la moindre blessure ni dommage à sa santé. Et il n'y avait aucun risque que cela arrive, vu qu'elle se sont contenté de projeter de la poudre blanche, genre farine ou un truc du genre.

Mais, apparemment, vous avez l'air de croire qu'une analyse se doit forcément de compter les bons et les mauvais points pour tout rééquilibrer! Je connais la chanson. Non, une analyse n'a pas à essayer d'équilibrer les choses artificiellement quand elles ne le sont pas. Les FEMEN n'ont blessé personne. Par contre, l'une des militantes FEMEN a eu une dent cassée, l'autre le dos couvert de contusions (ce qui indique le grand courage de ces manifestants qui l'ont agressée de dos....) et Caroline Fourest a pris pour plusieurs jours d'arrêt de travail, après s'être fait tabassée. Et que des gens puissent explicitement (ou même implicitement) justifier ces violences au noms d'un droit au respect de ses propres convictions, là est pour moi la vraie problématique!

Par contre, je ne mentionne DSK nulle part dans mon poste et ici, je n'ai pas relancé la thèse de la culpabilité de DSK de manière insidieuse, je n'ai fait qu'appliquer à son cas, de manière expressément ironique, votre propre raisonnement à l'égard de cette militante FEMEN dont vous affirmez péremptoirement (alors que vous n'en savez rien) qu'elle serait une escort girl. Et je maintiens que vous renversez bien le fardeau de la preuve, puisque vous l'accusez d'être une escort girl et donc incohérente dans son action, et vous exigez qu'elle apporte les preuves du contraire pour retirer vos allégations. Or, c'était exactement comme cela que fonctionnait la justice de l'ancien régime: c'était à l'accusé d'apporter la preuve de son innocence, pas aux plaignants de prouver la culpabilité de l'accusé! Vous avez donc bien une conception de la justice de type ancien régime, même si, bien entendu, vous vous en défendez (évidement, personne n'aime être associé à un système inique et arbitraire)! Sauf qu'en ré-affirmant que, pour vous, de vagues indices et rumeurs constitue une forte remise en cause, vous vous enfoncez un peu plus en confirmant ce que je disais. En effet, dans l'ancien régime, vous pouviez vous retrouver clouer au pilori sur la base de simples rumeurs persistantes (et aussi torturés, dans l'espoir que vous veniez confirmer vous-même les rumeurs), l'idée étant qu'il n'y a pas de fumée sans feu, alors que c'est tout à fait possible! C'est exactement ce que vous faites!


Ensuite, concernant le procès de Mme Shevchenko en Ukraine, là aussi, vous vous enfoncez! Soit vous êtes d'une mauvaise foi absolument crasse, soit vous n'avez pas vraiment suivi les informations en provenance d'Ukraine ces derniers temps et on peut alors dire que vous êtes particulièrement mal placé pour juger la décision de cette militante. Je vous signale qu'une personnalité encore plus connue et bien mieux connectée que les FEMEN, est maintenant en prison après un procès expéditif et totalement arbitraire et y a subi de mauvais traitements, confirmés par des médecins allemands qui ont finalement pu l'examiner, sous la très forte pression internationale (après quand même 2 ans de demandes répétées, hein!). Oui, je vous parle de l'ex-premier ministre Iulia Timoshenko! Or, son procès a été fortement médiatisé, des pressions internationales se sont exercées sur le pouvoir ukrainien pour qu'il lui garantisse un procès équitable. Mais rien du tout. Ce dernier a simplement fait la sourde oreille et le dos rond, comptant sur l'habitude du zapping des opinions publiques occidentales pour qu'elles passent rapidement à autre chose et oublient complètement cette malheureuse affaire (et dans votre cas, ça a manifestement marché!)! Par ailleurs, quand on voit que deux membres des Pussy Riots sont aujourd'hui au goulag pour n'avoir rien fait d'autre qu'un mini-concert rock de 2 minutes dans l'église du Saint-Sauveur critiquant le patriarcat et Poutine,et ce, malgré toute l'attention du monde sur leur procès, on comprend que nombre de militants pro-démocratie et pro-égalité se sentent refroidis! Et c'est bien pour cela que Shevchenko a quitté l'Ukraine! Même avec les spots des médias internationaux braqués sur son procès, elle n'aurait probablement pas pu éviter une justice arbitraire et complètement disproportionnée! Alors, votre beau raisonnement sur l'effet protecteur de l'attention médiatique international tombe complètement à l'eau et dénote simplement votre ignorance de la situation dans ces pays. Ce qui rend vos accusations de lâcheté encore plus absurdes! Mais, c'est vrai que, confortablement assis derrière son clavier, dans un état de droit solide comme la Suisse, c'est facile de balancer les qualificatifs à droite et à gauche!

Et vous n'avez toujours pas répondu à ma question: Qu'est-ce qui vous permet de conclure que je chercherais à devenir une leader féministe parce que je m'oriente vers une carrière de chercheuse ou de journaliste? Je veux dire, à part le stéréotype répandu qui voudrait que les leaders féministes soient toutes de vieilles intellos binoclardes armées d'une machine à écrire?? J'insiste, parce que vous avez agi à mon endroit comme avec cette militante, même si vos "soupçons" à mon égard portent évidemment beaucoup moins à conséquences! Dans les deux cas, vous n'avez pas la moindre preuve si ce n'est de vagues indices qui viennent alimenter vos préjugés. Mais, dans un cas, la personne n'est pas présente pour vous répondre et dans le second cas si. Et du coup, vous bottez en touche avec un "wait and see" goguenard! Et bien, cher Monsieur, c'est exactement ce que vous auriez du faire au lieu de publier ce torrent de boue à l'égard de cette militante! Ou alors, enquêter un peu plus pour vous assurer de la fiabilité et de la solidité de ces "indices" et les recouper avec d'autres infos, for a change! Là, ça reste des accusations infondées! Or, pour quelqu'un qui prétend non seulement donner des leçons de moral et de journalisme, mais aussi dénoncer des féministes qui auraient tendance à juger les hommes sur la base de stéréotypes éculés et de manipulation, voyez-vous, ça fait sacrément tâche! Je dirais même que celui qui se discrédite totalement ici, c'est bien vous.

Écrit par : Ariane Beldi | 25 décembre 2012

Si c'est lui qui le dit...:-(

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=ROKhYrfAB8Y

Pourquoi douterais-je de ces paroles ?

Écrit par : absolom | 25 décembre 2012

Bonjour Hommelibre...

Après un passage furtif sur votre blog hier pour poster le lien ci-dessus, je tiens à ajouter que l'on peut trouver l'original de cette vidéo sur le site E&R.

La déclaration de Monsieur Soral met bien sûr un terme à ma "petite enquête"...

J'avais toutefois demandé à un ami habitué de "PhotoShop" d'étudier les différentes images en question et sa réponse m'est parvenue:

"Non, d'après moi ces fotos ne sont pas retouchées. En les agrandissant et les
négativisant, l'on verrait une manipulation des pixels. Or ce n'est pas le cas".

J'avais également demandé l'avis de ma compagne au sujet des tatoos. Cette dernière a mis quelques secondes avant de me répondre que si elle ne pouvait se prononcer à 100% niveau tatouages, elle était en revanche certaine que couleur et implantation des cheveux de Madame Bouton étaient pareils entre l'image escort "Alise" et la vidéo "Elle & Ex-Banza" postée ci-dessus un peu plus haut...

Voilà, s'il me restait un doute, le voici disparu et ma conviction faite.
A moins d'une attaque en règle contre E&R pour diffamation..., les dés sont joués :-)

Je n'ai rien contre Madame Bouton, de plus les faits semblent remonter à "vieux" déjà, n'est-il pas que les "imbéciles" à ne point changer ? Avec un peu de chance, "Eloise" fera sa vie dans la musique puisqu'elle montre à qui le veut que c'est ça qu'elle aime...

Je ne peux toutefois que vous remercier une dernière fois Hommelibre pour avoir fait circuler cette info, d'autant que cette dernière se trouve avérée...:-)

Excellente continuation et à une autre fois certainement (avec votre permission) :-))

Cordialement,

Écrit par : absolom | 26 décembre 2012

Ariane Beldi, vous avez décidément du temps à perdre pour écrire un roman aussi sobre, ce doit être lié à votre fonction de journaliste, j'ai bon ?
"Mais apparemment, pour vous, il suffit de passer 10 minutes sur Google et vaguement comparer des photos dont on ne sait pratiquement rien pour être en train d'"observer". "

10 minutes c'est le temps qu'il me faut pour démonter vos mythes et votre mauvaise foi, ne soyez pas si mauvaise joueuse tsk tsk... et comme dit un intervenant plus haut il n'y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir

'De même, un vague indice ne constitue pas une preuve et affirmer que l'autre à tort (puis exiger qu'il le reconnaisse comme cela, simplement parce que c'est exiger)'
Un indice qui crève les yeux, et à ce niveau là on ne parle plus d'indice mais de coïncidence, ce qui change quelque peu la donne. Mais si vous cherchez d'une façon ou d'une autre à ne pas reconnaître ces indices c'est tout à votre honneur, mais ne venez pas pleurer ensuite si tout le monde n'est pas sur la même longueur d'onde que vous
"ne constitue pas une argumentation, mais juste une affirmation, et dans le cas qui nous regarde, complètement infondée. "
pas plus que le nier n'en constitue une contre argumentation, vous n'avez pas non plus la science des faits. D'ailleurs tout est contre vous que vous le vouliez ou non.
"Eh oui, contrairement à vous, je ne me contente pas de juger une personne ou un fait sur la base des ouï-dires, et c'est cela, la rigueur intellectuelle et la rationalité!"
Mais bien sur ! et la marmotte ??? Pourtant vous devez en connaitre un rayon au niveau bidouillage de vidéos, car justement les gens qui ont filmé toute la scène ne font partie d'aucune organisation ou je ne sais quoi, les vidéos semblent crédibles, et ce n'est pas comme si c'était la première fois que les Femens s'adonnaient à ce genre de singeries. Mais je reconnais en effet que Fourest est douée dans l'escroquerie, et les fourberies quand il s'agit de passer pour une héroîne.
J'ai vu une de ses vidéos donnant une conférence sur l'Islam, et j'ai vu de quoi elle était capable au niveau hostilité, désolé je ne changerais pas d'avis, et je reste opposé à ce genre de personnes tout comme je m'oppose à tous ceux qui sont dans cette philosophie...
"Mais, apparemment, vous préférez vos croyances puis partir à la pêche de tout ce qui les confirme! On appelle cela le biais de confirmation!"
Pourtant de nous deux et d'après notre échange, ce serait plutôt vous qui donnez l'impression d'être une fanatique religieuse, sauf que votre religion à vous c'est du vent et une montagne de fumier, c'est une idéologie et cette idéologie j'ai bien l'intention de la faire dynamiter de l'intérieur, afin que les hommes, les femmes et surtout l'humanité soit en rupture totale avec vos élucubrations les plus insignifiants.
"Propagande reprise presque mot pour mot par deux des trois autres liens que vous avez postés, l'un étant un autre média russe au pied du Kremlin et le second, un blog d'opinion qui n'a, à mon sens, aucune valeur journalistique."
Non non ma chère ce n'est pas moi qui défend une personne par pure propagande depuis le début, je ne fais qu'essayer de comprendre son silence ainsi que les effacements de ses comptes, vous, vous êtes là uniquement dans l'optique de faire diversion, j'ai bien posté différents articles, mais qualifier des articles de faux mensongers et propagandistes car ils ne vont pas dans le sens auxquels on abonde témoigne du parti pris de l'intéressée. Ils ne sont pas plus partisans que vous des Femens et de Fourest.

"un article qui vous contredit si vous le lisez un peu attentivement!"
J'ai beau chercher dans tous les sens je ne vois pas en quoi il me contredit, les Femens sont payées pour faire ce qu'elles font, et évidemment c'est dans l'intérêt du financeur que de ne pas se griller.
"je fais bien référence au profil Facebook dont vous avez posté le lien et qui a toujours été actif! "

Pourtant de mon côté il est bel et bien inactif, à moins que l'on ne parle pas de la même personne :/
Ou peut être n'avez vous tout simplement pas les yeux en face du trou, vous savez, période de fêtes toussah ...

Écrit par : prometheus | 26 décembre 2012

"je défends la thèse qui veut que les gens qui justifient le recours à la violence contre certaines provocations au nom d'un soit-disant droit au respect de leur sensibilité représentent un vrai danger pour la liberté d'expression et la démocratie."
Qui a attaqué en premier ? Qui a inscrit des slogans ridicules dans leurs torses en gueulant comme des gueunons en rut devant des innocents (enfants compris)?
"Lorsque vous manifestez publiquement, vous vous exposez à la possibilité de vous faire contredire par d'autres acteurs de la vie publique."
Y compris de subir une contre manifestation hors la loi ?
"aucun n'a eu la moindre blessure ni dommage à sa santé. Et il n'y avait aucun risque que cela arrive, vu qu'elle se sont contenté de projeter de la poudre blanche, genre farine ou un truc du genre. "
C'est faux, j'ai justement discuté avec des gens présents à la manif et ils ont une toute autre version de l'histoire. Vous racontez encore des bôbards, mais je vous ai cerné depuis le début, ne cherchez pas à vous justifier, ni à nous faire entendre raison, le sort en ait jeté ;)
"Les FEMEN n'ont blessé personne."
Mouiiiiii, bien sûuur ! Elles n'ont pas mis des coups aux manifestants (hormis les Civitas ils avaient une patience de prophète) derrière la caméra, pour se faire filmer en train de se faire passer à tabac ? Elles n'ont aspergé personne d'un liquide dont on est pas encore sur de la toxicité sur les enfants en bas âge ?
"Par contre, l'une des militantes FEMEN a eu une dent cassée, l'autre le dos couvert de contusions (ce qui indique le grand courage de ces manifestants qui l'ont agressée de dos....) et Caroline Fourest a pris pour plusieurs jours d'arrêt de travail, après s'être fait tabassée"
Bizarre le lendemain ou deux jour après elles semblaient plutôt en, bonne santé lorsque Canal+ les a invité ? Existe il une potion magique ? Si oui je la veux :p
Sinon pour en revenir à cette histoire de violence liberté d'expression mon c.. sur la commode (à noter que seul les skinhead ont agressé Fourest et sa bande); que ferais tu toi si moi je venais avec une bande de potes avec une grosse barbe d'Islamiste, et des slogans du genre : fuck feminism, vive les femmes voilées ou la burka et que je t'agressais en premier ? Parce que parler d'égalité en théorie c'est bien beau, mais dans la pratique quand une femme prend une râclée qu'elle n'a pas volé, on bascule de suite dans la femme faible et fragile. Drôle de combat que l'égalité des sexes.
"votre propre raisonnement à l'égard de cette militante FEMEN dont vous affirmez péremptoirement (alors que vous n'en savez rien) qu'elle serait une escort girl."
J'ai beau cherché dans ses discours il ne l'a affirmé nulle part, sauf peut être dans le titre, mais bon un titre n'est pas un avis personnel.
"c'était à l'accusé d'apporter la preuve de son innocence, pas aux plaignants de prouver la culpabilité de l'accusé!"
Je ne savais pas que c'était un crime d'être prostituée ou escort girl :/
"de vagues indices et rumeurs constitue une forte remise en cause, vous vous enfoncez un peu plus en confirmant ce que je disais."
Mouais, encore faut voir la tronche des indices, probabilité à 95% qu'il s'agisse de la bonne personne.
Je vais finir par croire que c'est vous qui avez une conception de justice de l'ancien régime, avec vos commentaires inquisiteurs et la pensée unique qui en découle.

Écrit par : prometheus | 26 décembre 2012

Prometheus: Vous illustrez exactement ma thèse: les gens qui comme vous justifient les actions violentes de certains par le fait que ces personnes se seraient senties flouées dans leur sensibilité représentent justement un des principaux dangers actuellement pour la démocratie. Comme je l'ai dit dans mon billet, la démocratie, ce n'est pas un pique-nique gentillet où l'on rivalise de flatteries les uns envers les autres pour ne surtout pas heurter les sensibilités. C'est le plus souvent un pugilat verbal (comme l'illustre bien les échanges ici) au cours desquels on s'affronte, parfois violemment, mais uniquement de manière symbolique et par l'usage des mots. Et on peut dire que les gens ici n'y vont pas de main morte, surtout vous prometheus, puisque vous n'hésitez pas à vous montrer extraordinairement grossier, insultant, voir même injurieux. Et apparemment, vous ne voyez aucun problème à recourir à n'importe quelle méthode pour discréditer les gens, ce qui expliquent que vous gobiez aussi facilement la propagande d'Alain Soral ainsi que de certains sites de propagandes gouvernementales russes! Laquelle propagande vous rejetteriez complètement si elle devait aller contre vos convictions comme n'étant que de la propagande! Si vous deviez venir parader en barbus islamistes avec des slogans "Fuck Feminist", je me contenterais de vous rire au nez et de crier en retour "Fuck fanatics muslims"! Et si vous deviez m'entartrer, et bien, je me ferais un plaisir de porter plainte contre vous, après m'être assurée que suffisamment de monde vous a vu faire, est capable de vous décrire à la police et peut témoigner contre vous. Puis, je vous collerais un magnifique procès au cours duquel j'essaierais de m'arranger pour vous faire cracher un maximum de billes! Mais, je ne perdrais certainement pas mon temps et mon énergie à vous courir après pour vous agresser physiquement! Je ne suis pas idiote et je connais aussi bien mes droits que la limite des choses. Là, ça vous rassure?

Ensuite, je vois que vous faites partie de ces gens que l'on peut très facilement mystifier du moment qu'on leur donne à voir ce qu'ils ont envie de voir! C'est ce qui vous permet de prétendre que les quelques indices proposés par Soral et Cie sont des "évidences", alors qu'ils n'ont strictement rien d'évident, comme je l'ai déjà démontré, puisqu'on ne sait rien de ces photos, surtout de leur origine (on ne sait pas d'où elles viennent), ni la date de leur prise, ce qui seraient deux infos primordiales pour pouvoir confirmer les accusations sérieuses balancées par Soral et ce blog! Or, personne, pas même ceux qui prétendent avoir vu les pages d'où ces captures d'écran sont censées provenir n'a été fichu de nous dire quels sont ces sites! Du coup, la logique veut que l'on se demande vraiment quelle est la fiabilité de tous ces propos que l'on nous demande de simplement croire sur parole! Et une lettre totalement anonyme, d'un type qui se prétend un ancien compagnon de la militante et dont on ne sait rien du tout, ça ne confirme rien du tout (je fais référence à la vidéo dont absalon a relayé le lien et où l'on voit un Soral plus délirant que jamais!), puisqu'on reste dans le flou absolu. Aucune enquête, policière ou journalistique ou même judiciaire, digne de ce nom ne peut se fonder uniquement sur des sources anonymes qui sont donc invérifiables! Le plus drôle, dans tout cela, c'est que même si on vous arrivait à démontrer avec certitude que ces photos sont truquées, vous continueriez à vous accrocher à cette mystification dans la mesure où vous écarteriez ces preuves d'un revers méprisant de la main!

Écrit par : Ariane Beldi | 27 décembre 2012

absolon: je suis désolée, mais la vidéo de Soral ne met absolument pas fin à l'enquête! Jusque-là, la pseudo-enquête qu'il a menée n'a fourni que des photos dont on ne sait même pas d'où elles sont tirées (et personne, pas même parmi les internautes qui prétendent avoir vu les pages d'où auraient été tirées ces captures d'écrans, n'a été fichu d'apporter cette précision, ce qui est quand même un comble!), ni même de quand elles datent, ce qui seraient primordial pour confirmer les accusations qu'il balance à l'égard de cette militante. Et maintenant, il nous sort de son chapeau une lettre totalement anonyme, qu'on est censé prendre au mot! Or, je n'ai aucune confiance en Soral et ne serai jamais prête à le prendre au mot, pas plus que je ne prendrai jamais au mot la propagande gouvernementale russe. Du moins, pas tant que des potentats anti-démocratiques et manipulateurs seront à sa tête! Bref, on a que des infos en provenance de sources invérifiables et de nature invérifiable relayées par des gens tout sauf fiables! Aucune enquête digne de ce nom ne peut poser des conclusions sur la base uniquement de références totalement anonymes et donc introuvables pour des tiers. En réalité, une vraie enquête devrait se fonder d'abord sur des sources identifiables, puis, éventuellement, accessoirement, sur des sources anonymes, et uniquement si elles peuvent apporter des détails supplémentaires permettant d'approfondir la compréhension d'un cas ou d'une affaire. Mais, les deux sources devraient au minimum être congruentes sur les grandes lignes, sinon, il y a un problème dans la méthode d'enquête!

Là, tout ce que l'on voit, c'est un Soral (plus délirant que jamais, si, si, vous devriez regarder la vidéo en entier: http://www.dailymotion.com/video/xvra30_alain-soral-e-r-novembre-2012-partie-2_news?start=69#.UNx5r3fjkcZ) et des tas de gens qui ne rêvent que d'une chose: clouer définitivement le bec des FEMEN et cela par n'importe quel moyen, y compris les plus lâches et déloyaux! Et je dois avouer que jusqu'à maintenant, je n'ai vu aucun argument tenant à peu près la route venant d'eux qui pourrait réellement mettre en difficulté l'artillerie discursive des FEMEN, seulement des imprécations hystériques et des accusations infondées balancées comme de grandes vérités!

Écrit par : Ariane Beldi | 27 décembre 2012

à promotheus

voilà la justice que savent nous servir les femmes

http://www.leparisien.fr/une/la-presidente-essayait-d-orienter-notre-vote-01-04-2011-1388014.php

alors voir ce type de belles phrases me fait doucement rigoler

"ne constitue pas une argumentation, mais juste une affirmation, et dans le cas qui nous regarde, complètement infondée. "
.
"Eh oui, contrairement à vous, je ne me contente pas de juger une personne ou un fait sur la base des ouï-dires, et c'est cela, la rigueur intellectuelle et la rationalité!"

elle va nous faire croire que les féministes onts de la rigueur intellectuelle.

http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2012/11/19/un-homme-ne-frappe-pas-une-femme-mais-l-inverse-est-permis.html#more

"Ne vous doutiez-vous pas qu’il y aurait une réaction violente contre vous ?
On s’attendait à une réaction, mais pas aussi rapide et violente. On pensait que la sécurité allait nous attraper et nous virer, pas que cinq personnes mettraient une fille à terre et lui donneraient des coups de poings et de pieds."

ah ça les a surpris quand c'est de la vrai violence en face, là l'entrainement pour foutre la merde ne sert plus à rien.

http://tempsreel.nouvelobs.com/mariage-gay-lesbienne/20121120.OBS9975/info-obs-civitas-va-porter-plainte-contre-les-femen.html

"Vous illustrez exactement ma thèse: les gens qui comme vous justifient les actions violentes de certains par le fait que ces personnes se seraient senties flouées dans leur sensibilité représentent justement un des principaux dangers actuellement pour la démocratie."

le danger pour la démocratie ne serais t'il pas que des hystériques comme les femen se croient tout permis protégées par leur statut de femmes éternelles victimes, femmes qui ne se comportent pas en femmes mais qui veulent en retour être traitées et protégées comme des femmes, mais quand on dépasse la mesure comme elles on ne mérite pls d'être traitée en victimes, qui cherche la violence la trouve.

""! Et si vous deviez m'entartrer, et bien, je me ferais un plaisir de porter plainte contre vous, après m'être assurée que suffisamment de monde vous a vu faire, est capable de vous décrire à la police et peut témoigner contre vous. Puis, je vous collerais un magnifique procès au cours duquel j'essaierais de m'arranger pour vous faire cracher un maximum de billes! "

fais attention au jour où il n'y aura pas de témoin, qui permettra que la belle machine judiciaire se mettent en branle et te conforte dans ton statut d'éternelle victime.

Écrit par : leclercq | 27 décembre 2012

Mais vous le faites exprès nondidjou ou quoi ?!! Puisque je vous dis que ce sont elles qui ont commencé à frapper en premier ? Oui donc se défendre contre des racailles aussi pseudo féminines soient elles c'est dangereux pour la démocratie ? celà en dit long sur votre concept à vous de démocratie à géométrie variable.
" on s'affronte, parfois violemment, mais uniquement de manière symbolique et par l'usage des mots."
Oui celà découle de votre malhonnêteté votre mauvaise foi, votre volonté d'avoir toutjours raison même si pour le coup tout vous donne tort et que vous n'ayez pas même l'honneur de le reconnaître. Vous vous enfoncez dans votre malhonnêteté malgré tout aveuglée par votre négationnisme des faits. Je cherche à vous faire comprendre des éléments logique de base, mais votre foi en votre idéologie vous pousse à mettre toute votre energies intellectuelle, à faire diversion et ne pas reconnaître tout simplement les faits soit appeler un chat un chat.
"vous prometheus, puisque vous n'hésitez pas à vous montrer extraordinairement grossier, insultant, voir même injurieux"
Oui mes échanges sont un peu far west, mais pour être franc en général je n'ai pas ce genre d'échange avec des gens qui respectent de base les autres intervenants ainsi et surtout les différentes opinions, mais votre contre argumentation pour une bonne partie charrie procès d'intention mélangé à une sorte de cynisme, de condescendance et de mépris et ceux depuis le début, il ne faut donc pas s'étonner si je me mets en boule et je tire à boulets rouges.
" ce qui expliquent que vous gobiez aussi facilement la propagande d'Alain Soral ainsi que de certains sites de propagandes gouvernementales russes!"
Je vous le répète il n'y a aucune propagande, c'est juste que cet homme ainsi que ce journal ne rentre pas dans votre moule bobo bien pensant, et en tant qu'homme libre je n'ai pas de compte à vous rendre !
"Laquelle propagande vous rejetteriez complètement si elle devait aller contre vos convictions comme n'étant que de la propagande!"
Ca s'appelle la liberté d'expression, c'est beau non ?
" est capable de vous décrire à la police et peut témoigner contre vous. Puis, je vous collerais un magnifique procès au cours duquel j'essaierais de m'arranger pour vous faire cracher un maximum de billes! "
Magnifique, ce deux poids deux mesures, vous n'avez donc pas plus de compassion envers les gens qui contre manifestent librement ? c'est un comble ! Vous qui n'êtes pas croyante, vous devriez être pour toutes les formes de liberté non ? :D
"Je ne suis pas idiote et je connais aussi bien mes droits que la limite des choses. Là, ça vous rassure?"
Vous peut-être pas mais il n'empêche que c'est exactement ce que les manifestants ont pensé lorsque les femens se sont "frottées" à eux. Donc vous reconnaissez qu'il ne faut pas faire n'importe quoi sinon après c'est l'anarchie totale ?
"Ensuite, je vois que vous faites partie de ces gens que l'on peut très facilement mystifier du moment qu'on leur donne à voir ce qu'ils ont envie de voir!"
Alors on est deux dans ce cas cocotte ;)
"C'est ce qui vous permet de prétendre que les quelques indices proposés par Soral et Cie sont des "évidences""
Rhôôô ça en devient pénible de caricaturer mes propos en série, je viens de vous dire que celà accroît la probabilité que ces indices soient une évidence, je n'ai tiré aucune conclusion, non contrairement à vous je ne tire pas de conclusion à l'emporte pièce, je laisse au temps le soin de confirmer ou pas mes dires.
Mais vous fiez à votre propagande et ne pas se fier à la propagande des autres qu'est-ce que c'est si ce n'est un parti pris ?
" comme je l'ai déjà démontré,"
Vous n'avez rien démontré,vos preuves à l'appui ne sont que de l'air, nada ! Juste votre opinion qui a au moins le mérite d'interroger davantage ses suspicions, même si en fait tout est contre notre femen préférée : indices, silence, personnalité louche ... Toutefois contrairement à vos affirmations je n'ai tiré aucune conclusion, je préfère insister au cas où ...

Écrit par : prometheus | 27 décembre 2012

"puisqu'on ne sait rien de ces photos, surtout de leur origine (on ne sait pas d'où elles viennent), ni la date de leur prise, ce qui seraient deux infos primordiales pour pouvoir confirmer les accusations sérieuses balancées par Soral et ce blog! "
Certes, je ne le nie pas, mais les faits sont là et si la Bouton ne se manifeste pas comme elle le fait pour lutter contre les contraintes religieuses envers les femmes ou contre manifester illégalement, il est très difficile de lui accorder un quelconque crédit.
Mais focaliser votre contre argumentation sur un mince élément comme le floutage du site et de la tronche, ne rendra pas pour autant vos affirmations plus solides, mais il y a beaucoup d'éléments qui abondent plutôt en notre sens, d'ailleurs je me rappelle pas avoir pris parti de quoi que ce soit.
"Et une lettre totalement anonyme, d'un type qui se prétend un ancien compagnon de la militante et dont on ne sait rien du tout, ça ne confirme rien du tout (je fais référence à la vidéo dont absalon a relayé le lien et où l'on voit un Soral plus délirant que jamais!), puisqu'on reste dans le flou absolu."
Il s'agit d'un témoignage mais dans ce cas vous pourrez toujours nier le journal d'Anne Franck ou autres témoignages historiques. On ne peut se fier à rien tant que celà ne se base pas sur une démonstration scientifique et un récit n'est nullement scientifique. Dans le flou, car les médias et centres culturels qui sont plutôt de gauche et assez anarchiste et pro-féministe chercheront toujours à cacher les preuves de ce que Soral avance, la preuve le lien que j'ai mis plus haut qui selon vous contredit mes dires mais reconnaît partiellement que ces femmes sont payées par une mafia étrangère.
" même si on vous arrivait à démontrer avec certitude que ces photos sont truquées, vous continueriez à vous accrocher à cette mystification "
C'est là où vous vous trompez...mais comme je vous l'ai répété plus haut je ne me focalise pas sur ces photos et sur le témoignage de son ancien compagnon, cependant son silence est plutôt sujet à interrogation, et ce n'est pas vos affirmations et vos certitudes qui m'empêcheront de chercher à percer le mystère des Femens. Au fond j'ai toujours su que ces bonnes femmes n'étaient pas claires.
" Et maintenant, il nous sort de son chapeau une lettre totalement anonyme, qu'on est censé prendre au mot!"
Vous n'êtes pas obligée de prendre cette lettre au mot, mais vous en profitez justement que l'on ne peut qualifier avec certitude ces données pour en rajouter une couche et en hypnotisant chacun des intervenants de façon cynique, en affirmant mordicus que ce n'est pas Eloise Bouton l'escort girl. Mais je n'ai pas l'impression que Soral force qui que ce soit à rejoindre son "idéologie" (liberté de penser ?) contrairement à d'autres.
"Du moins, pas tant que des potentats anti-démocratiques et manipulateurs seront à sa tête!"
Et quand on voit ce qu'est la démocratie selon les Femens, ça donne pas envie de renverser le gouvernement russe :/
"En réalité, une vraie enquête devrait se fonder d'abord sur des sources identifiables, puis, éventuellement, accessoirement, sur des sources anonymes, et uniquement si elles peuvent apporter des détails supplémentaires permettant d'approfondir la compréhension d'un cas ou d'une affaire. Mais, les deux sources devraient au minimum être congruentes sur les grandes lignes, sinon, il y a un problème dans la méthode d'enquête! "
Mais comme tout est contrôlé par la dictature vernie par la démocratie et les droits de l'homme subjectivement propres aux dirigeants occidentaux, la dictature russe, donc forcément les dictatures résistantes font ce qu'elles peuvent. Pourtant Poutine a été réélu démocratiquement non ? Comme quoi il n'y aurait jamais réellement de démocratie...
"Aucune enquête digne de ce nom ne peut poser des conclusions sur la base uniquement de références totalement anonymes et donc introuvables pour des tiers."
Rumeurs et soupçons =|= conclusions
Soral est un homme qui a choisi de son propre chef, la peste (FN et dirigeants Russie/Iran) au choléra (dirigeants occidentaux) et c'est un des seuls reproches que je lui fait en plus de son amalgame juif et sioniste qui n'est pas la même chose.

Écrit par : prometheus | 27 décembre 2012

"et des tas de gens qui ne rêvent que d'une chose: clouer définitivement le bec des FEMEN et cela par n'importe quel moyen, y compris les plus lâches et déloyaux! Et je dois avouer que jusqu'à maintenant, je n'ai vu aucun argument tenant à peu près la route venant d'eux qui pourrait réellement mettre en difficulté l'artillerie discursive des FEMEN, seulement des imprécations hystériques et des accusations infondées balancées comme de grandes vérités!"

Mais vos arguments en leur faveur ne sont pas non plus des contre-arguments, et personne n'ose mettre en question la supercherie et la destruction des valeurs civilisationnelles des Femens qui ont des comportements étriqués et ne font d'ailleurs pas l'unanimité chez les féministes, car leur méthodes tribales et anarchistes, hors là loi, provocants, agressives, misandres ... au contraire les rend de plus en plus hostiles envers la population. Soral a au moins le mérite de nous lancer sur des pistes de réflexion quand au cas des Femens. Et justement les personnes qui ont manifesté contre le mariage ainsi que ceux qui ont eu affaire aux Femens en chair et en os sont à mon sens les plus proches de la vérité et je me base personnellement sur leur témoignage pour consolider une argumentation. Et je sais que silence de Bouton ainsi que de ses petites copines (lapsus ?), malgré votre façon cynique de vouloir décourager les gens à chercher à comprendre, ainsi que ces éléments et le témoignage de la personne qui a eu des relations tarifées avec cette Bouton, les financements par des agents étrangers hostiles à la religion, les actions des Femens les plus débiles.
Ce n'est pas parce que je suis hostile aux femens et que l'ensemble des médias et des organisations culturelles sont de votre côté et du côté de l'injustice contre l'homme et pour l'anarchie que je n'ai pas d'argumentation à vous proposer.
Je suis un peu comme David contre Goliath.

De toute façon j'ai toujours eu des soupçons sur ces Femens, cet article sur E et R ne fait que confirmer les soupçons malgré vos propos très partisans, soit de strip teaseuse soit d'escort girl et ce lorsqu'elles avaient commencé avec DSK il y a plus d'un an.

Et la putain qui tient une paire de testicules avec une faucille c'est pas une preuve ça peut être ? Ah non zut que je suis distrait ! c'est un coup monté par les méchants Zorgs venus de la galaxie à des années lumières de la nôtre :D

Alors oui mes arguments ne sont peut être pas fiables car ne venant pas de source soit disant fiables, mais les nombreuses casseroles (pas celui d'escort girl je préfère être clair avec vous)suffisent à démontrer que les Femens sont des pauvres filles à la psychiatrie douteuse et qui ont besoin d'un bon psy, et ceux qui profitent des faiblesses de ces femmes sont de sacrés ordures.

Écrit par : prometheus | 27 décembre 2012

Rien de neuf sous les tropiques :-)

http://blogelcampesunclam.files.wordpress.com/2010/12/cicciolina1.jpg

Écrit par : absolom | 28 décembre 2012

"Et c'est bien pour cela que Shevchenko a quitté l'Ukraine! Même avec les spots des médias internationaux braqués sur son procès, elle n'aurait probablement pas pu éviter une justice arbitraire et complètement disproportionnée! "

chez nous c'est pas mieux la justice est aussi arbitraire. mais c'est devenu normal, voir la justice familiale euh non l'injustice familaile

http://www.leparisien.fr/une/la-presidente-essayait-d-orienter-notre-vote-01-04-2011-1388014.php

chez nous les féministes onts fait aussi fort que ders dictatures !!!

Écrit par : leclercq | 28 décembre 2012

Madame Beldi...

Je ne devrais pas faire ceci, mais je vais le faire tout de même...juste pour vous.

Voici 2 images tirées de la vidéo de Monsieur Soral. Le minutage est affiché au bas du lecteur, ce qui vous permettra de vérifier.

http://www.absolom.ch/femen1.htm

Vous pourrez y constater que l'addresse du site escort en question n'est pas "floutée"...il est écrit en rouge sur le corps de Madame...comme sur le corps de toutes les dames se trouvant sur ledit site:

escort-rendez-vous...

Ce site ayant été fermé pour d'obscures raisons que vous trouverez peut-être ici,

http://www.newsnours.com/2011/12/prostitution-sur-le-web-lutte-ou-hypocrisie-pour-escort-rendez-vouscom-.html

je me suis permis de passer par Web Archives (merci Whitehollow ;-)), ce qui donne ceci :

http://www.joyce-escort.be/fr/escort-rendez-vous.com.html

Cela vous permettra, en cliquant sur n'importe quelle "fille", de vous apercevoir que présentation et texte sont identiques à la foto no2 du billet d'hommelibre, Lizaliz...

Je vous mets encore ce lien, car perso mon "enquête" s'est arrêtée hier. Aller plus en avant me semble obscène.

Maintenant...si vous voulez fouillez pour retrouver "l'annonce", je vous en prie...

http://wayback.archive.org/web/*/www.escort-rendez-vous.com

Si par le plus grand des hasards il vous en fallait encore plus, je ne pourrais que vous conseiller une visite chez un bon opticien :-)

Comme je vous l'ai dit quelques commentaires plus haut...

Bonne continuation !

Écrit par : absolom | 28 décembre 2012

absolon: Je suis désolée, mais vos recherches mènent toute à des impasses pour la simple et bonne raison que l'on ne sait pas d'où viennent les photos en question, ni même de quand elles datent, et encore moins si elles n'ont pas été manipulées (et je suis désolée, mais les avis d'experts anonymes, du genre mon copain qui sait un peu manipuler photoshop, ne me paraissent pas plus fiables). Et comme vous n'arrivez pas à le découvrir (et vus les efforts que vous y avez mis en vain, ça devrait quand même vous interpeller....), vous tournez autours du pot en essayant de démontrer que la mise en page des sites présentés sur les captures d'écrans correspondent à celles de sites existant. Enfin, ayant existé....parce que là est le plus joli: l'article que vous relayez à propos de la fermeture du site escort-rendez-vous....remonte à décembre de l'année dernière! :-P Bah oui! Cela signifie qu'il y a très peu de chance que les fameuses photos que présente Soral viennent de ce site, si elles sont récentes! Ou alors, elles sont vieilles d'au moins une année, voir plus, et du coup, on se demande bien pourquoi Soral ne les a pas balancées plus tôt! Après tout, Mme Bouton n'est pas une militante féministe récente. Cela fait des années qu'elle se bat pour cette cause, notamment au sein de Ni Putes, ni Soumises. Qu'est-ce qu'il a attendu alors? Et si ces photos sont vraiment authentiques, alors tout ce que l'on peut dire, c'est que jusqu'à il y a une année, elle était peut-être escort girl. On est donc toujours dans l'absolue impossibilité de savoir si elle l'est toujours, pour autant qu'elle l'aie jamais été. Enfin, je le répète, mais son silence n'est ni un aveu implicite, ni une preuve, à peine un éventuel indice. Sinon, je devrais aussi prendre tous les silences de Soral à ces questions de base que je lui ai posées (et qu'apparemment, les modérateurs du site n'ont pas voulu publier....un peu trop embarrassantes, peut-être?), comme autant d'aveux de manipulation!

Bref, on nage toujours dans de vagues conjectures, sans aucune certitude, ce qui signifie que ces accusations restent toujours aussi gratuites et injustifiée. J'espère par contre qu'Homme Libre vous fera un gros cadeau pour tout le mal que vous vous êtes donné à faire ce travail d'enquête à sa place, même si c'est plutôt infructueux jusqu'à maintenant! Parce que, je le répète, soit-dit en passant, ce n'est pas au lecteur de devoir se coltiner une investigation que les auteurs d'un scoop prétendent avoir fait et que ceux qui le relayent presque mot à mot auraient dû faire afin de vérifier qu'ils ne colportent pas simplement une rumeur infondée.

Écrit par : Ariane | 28 décembre 2012

Ariane,

Je ne vais pas chinoiser sur nos différentes lectures de votre blog. je constate que vous soutenez sans réserve les Femen, que vous avez donné une image très particulière de leur agression contre la manifestation de Paris, agression qui servait visiblement de matériel au scénario et au film tourné par Caroline Fourest pour alimenter la légende victimaire (demandez-vous pourquoi elles ont attaqué cette portion-là du cortège, et pas la tête), que vous ne semblez pas plus dérangée que cela des testicules coupées tenues comme un trophée ou du mot "sextrémisme". Je considère donc que vous cautionnez leur comportement anti-hommes et violent et leur idéologie pauvre et stéréotypée.

Ce genre de comportement n'a rien d'exceptionnel. Les femmes ont de tous temps su se battre et été fortes. Les matrones d'antan et les Femen actuelles ne sont pas très différentes, sauf qu'aujourd'hui elles mettent de la victime partout et se posent en rebelles. Mais les femmes ne les ont pas attendues pour exister! On est juste en pleine idéologie misandre. Pour une étudiante en communication et sociologie il est surprenant que vous n'en fassiez pas l'observation.


Pour le reste, comme déjà dit, j'ai entendu vos critiques.

En l'état je trouve qu'il y a beaucoup, vraiment beaucoup d'éléments troubles. De plus en plus. C'est une erreur de ne pas avoir démenti si c'est faux. C'est tout aussi troublant, venant de personnes dont le comportement habituel est de tout médiatiser et de se présenter en victimes. Un démenti étayé ou une reconnaissance des faits mis en perspective aurait classé l'affaire.

Le silence qui dure permet-il d'effacer des traces internet? Vos remarques sur l'ancienneté ou le floutage ne sont pas significatives. Sur la deuxième vidéo de Soral le visage anciennement flouté est mis en net. C'est peut-être une réponse de sa part. Au fait, Soral aurait beaucoup à perdre à fabriquer ainsi des faux, si c'était le cas.


@ Prométheus: pourriez-vous être plus concis? J'ai de la peine à vous lire...

Écrit par : hommelibre | 28 décembre 2012

Ariane, encore ceci:

Un forum est fait pour que chacun intervienne et donne son point de vue, ses arguments, ou les éléments qu'il a trouvé. Que chacun s'intéresse à l'enquête est sain, y compris vous-même qui contestez et critiquez et qui accusez Soral de faux. La petite phrase à Absolom sur le cadeau qu'il devrait recevoir est sans intérêt. Vous en faites comme une sorte d'homme de main alors qu'il prend la place qu'il a envie de prendre dans ce débat, librement, comme vous-même. Je vois du déni dans vos propos.

Écrit par : hommelibre | 29 décembre 2012

Homme Libre: Je soutiens sans réserve les FEMEN? Sur quoi vous basez-vous pour affirmer cela? Sur le simple fait que je ne partage pas vos vues à leur sujet? Mais, je vous signale qu'entre un soutien sans réserve des FEMEN et leur dénigrement en règle, il y a une sacrée marge à exploiter. Dans le cadre strict de cette histoire de manifestations, je les soutiens, parce que ce sont elles qui ont été victimes d'une véritable agression. Vous pouvez tourner la chose dans tous les sens, il se trouve que ce sont elles et Caroline Fourest qui ont pris des coups de poing, pas les manifestants. Je l'ai dit, on peut considérer leur "entartrage-enfumage" comme une agression, mais elle est sans commune mesure avec la réaction totalement disproportionnée des hommes qui les ont attaquées. Et je l'avoue, je me fiche pas mal de savoir s'ils se sont sentis provoqués ou même égratignés dans leur égo. Il se trouve que nous vivons en collectivité et que ceux qui sont incapables de retenir leurs coups face à une provocation purement symbolique, même si elle est agressive et virulente, n'ont rien à faire dans l'espace public. Et ceux qui tentent de légitimer ce genre de dérapage intolérable constituent un vrai danger pour la démocratie, parce que si on prend cette pente, n'importe qui pourra prétexter s'être senti provoqué dans sa sensibilité pour justifier des agressions physiques.

Ensuite, je suis désolée, mais lorsque l'on se trouve face à des indices troublants, même s'ils s'accumulent (mais, en l’occurrence, ce n'est pas du tout le cas....au contraire, puisqu'absolon vient de dégotter un indice autrement plus significatif que tout ce que vous avez et qui tend à montrer que les photos de Soral ne peuvent en aucun cas être plus récente que décembre 2011, si elles ne sont pas le fruit d'une manipulation), cela ne suffit pas pour les présenter comme des preuves avérées. Vous ne savez absolument pas si cette militante est bien une escort, ou même si elle l'a jamais été. Tout ce que vous avez, ce sont des photos floutées, mal cadrées, incohérentes (dont notamment la seconde soit-disant capture d'écran, sur laquelle on ne voit pas le fameux tatouage au bras droit....et sur l'une des petites photos, le symbole de Prince....a sauté du bras gauche...au bras droit!), et un silence que vous avez choisi d'interpréter d'une manière qui vous arrange, mais sans réelle argumentation à faire valoir pour appuyer la solidité d'une telle interprétation. Et si je dois suivre votre raisonnement, alors je trouve vraiment bizarre que Soral ait refusé de publier mes questions (et évidemment d'y répondre) concernant l'origine et la date de ces captures d'écran. Dois-je en conclure que c'est un aveu implicite de manipulation? Quant à avoir beaucoup à perdre à fabriquer des faux, pas vraiment, dans la mesure où Soral est champion de la désinformation! C'est son fond de commerce et il est connu pour cela. Avez-vous même écouté la fameuse vidéo où il prétend lire une lettre anonyme d'un soit-disant ancien copain de la militante? Il délire complètement sur un complot mondialiste qui viserait à détruire la civilisation et dont les FEMEN seraient naturellement un rouage, payées par les Soros et Cie (je reprends ses termes)! C'est du grand n'importe quoi! Alors, pourquoi se gênerait-il de manipuler des photos pour calomnier une militante féministe? Surtout qu'apparemment, pour lui, ce n'est pas uniquement elle qui est une prostituée, mais toutes les FEMEN qui sont des "putes ukrainiennes" (je reprends à nouveau ses propres termes)!

Écrit par : Ariane | 29 décembre 2012

Homme Libre: Non, il n'y a pas de déni dans mes propos, juste de la contradiction et une contradiction argumentée et fondée sur des éléments avérés et vérifiables. Je ne sais pas comment vous lisez les gens, mais non, je n'ai pas fait d'absolom votre homme de main. Je soulignais juste le fait qu'il a accompli un travail d'enquête et de vérification, qui, bien qu'infructueux, aurait dû être accompli par Soral et par tous ceux qui ont relayé son "scoop" presque mot pour mot! Et je constate juste que vous ne l'avez pas fait, ce qui signifie que vous avez simplement relayé une rumeur infondée et in-vérifiée, apparemment, parce qu'elle ajoutait de l'eau à votre moulin. En l'occurrence, quand je vois votre façon d'écarter des considérations de base comme celles concernant l'origine et la date inconnue de ces capture d'écran ainsi que la possibilité d'une manipulation d'images (qui se précise d'ailleurs petit à petit), je dirais que c'est plutôt vous qui êtes dans le déni.

Écrit par : Ariane | 29 décembre 2012

Je vous réponds rapidement avant de me coucher.

Sur la manifestation j'ai vu une dizaine de vidéo différentes, de sources variées. Il me semble qu'il y a eu France 3, puis des manifestants, des journalistes indépendants semblait-il car ils filmaient de plus loin, d'autres en gros plan, et Fourest. Je suppose qu'elle n'était pas seule car elle a été prise à partie alors que des images de son film sont tournées pendant, au contact.

Sur les différentes vidéos je ne vois pas de gros clash. Il y a des coups d'hommes, des coups de femmes. L'une est restée seule longtemps au milieu d'un groupe de garçons en les frappant. Elle n'a pas été tabassée mais elle semblait le chercher en restant seule au feu. Une autre donne des coups de pieds à un homme.

J'ai compris le scénario quand j'ai vu le petit film de Caroline Fourest. On en voit se jeter délibérément au sol en criant dans l'aigu pour faire monter le stress et l'impression de la violence. J'ai vu peu d'ecchymoses à la fin de la manif, je n'ai pas vu filmées les raclées de Fourest et ses ecchymoses.

Il s'agit donc selon moi et d'autres d'un scénario victimaire par provocation de la portion du cortège où il y avait le moins d'officiels et le plus de GUD. Au final le groupe est dans un fourgon de police: moralité, ce sont encore elles les victimes.

Très franchement elles sont dangereuses, c'est une manipulation du public, et les groupes qui agissent ainsi et sympathisent avec le public sont dangereux pour la démocratie. Le 20e siècle peut en donner plein d'exemples.

Sans compter les extincteurs à poudre ou fumigène en masse, vidés sur les gens, utilisés comme matraques, plus les slogans forcément agressifs contre la foi et les valeurs des gens. Rien de victimes, mais des dominantes qui égrènent leur stratégie et contaminent d'autres femmes. Je n'approuve pas la violence, mais elles ont au minimum cherché à être au contact, à être physiquement repoussées, elles y ont résisté et se sont laissées tomber en criant, ce qui amplifie le stress et appelle à la violence. On ne sait d'ailleurs pas s'il n'y a pas eu de leurs comparses hommes pour tenter de les frapper, car sur certaines vidéos des garçons sortant de la manif disent de rester calmes.

La manipulation est de leur côté.

Après, sur les indices, les coïncidences les éléments troublants, les dates reçues par Soral, tous les petits signes, il y a des éléments mélangés. Absolom en a clarifiés et fait progresser le débat. Sur google, pour "femen escort" il y a 347'000 pages. Pour éloise bouton escort, 340'000. C'est beaucoup. Pour eloise bouton seule, 545'000 pages, et les premières parlent de l'escort. Il y a un réel problème. Pour Femen seulement, la moitié des premières page les trouvent excessivement médiatiques. Sûr qu'elle mangent le pain des autres.

Si Soral a inventé il sera clairement dans le collimateur. Je ne vais pas vous donner ici l'entièreté de mon fonctionnement mais je peux dire que j'ai un délai, que je procède souvent par étapes, et qu'une prochaine étape concernera les E&R. Je ne vanterai pas les Femen pour autant. Leur cirque misandre peut retourner en Ukraine plutôt que d'annoncer des camps guerriers en France - propos qui devraient intéresser le ministère de l'intérieur, avant que l'on n'ait une nouvelle bande à Baader.

Écrit par : hommelibre | 29 décembre 2012

Non Ariane, non! Je ne peux prendre ce que vous écrivez.

A propos d'Absolom vous avez d'abord dit: "J'espère par contre qu'Homme Libre vous fera un gros cadeau pour tout le mal que vous vous êtes donné à faire ce travail d'enquête à sa place, "

et maintenant:

"Je ne sais pas comment vous lisez les gens, mais non, je n'ai pas fait d'absolom votre homme de main. Je soulignais juste le fait qu'il a accompli un travail d'enquête et de vérification, "


Je dirais poliment que nous avons au moins un problème de communication et de lecture mutuelle.

J'ai amené des éléments qui me semblaient fondés à questionner Eloise Bouton et à souligner une éventuelle incohérence chez les Femen. Le silence de Madame Bouton est intrigant alors qu'elle parle toupours beaucoup et les femen aussi. Or là c'est silence radio. Pourquoi ne voit-on plus Eloise?

J'ai écouté la vidéo de Soral. Je déteste sa manière de parler. Parler de putes ukrainiennes, généraliser, devrait être démontré. Pareil quand ils discourait sur les salopes. Je ne suis pas du tout preneur. Mais il a parfois de bonnes analyses et assume clairement ses positions. Dans cette vidéo on a un texte et la première lettre d'un nom. Le message n'est pas pour nous. Il est soit pour la justice, soit pour Eloise si elle connaît. Je pense que les choses continuent à avancer.

L'origine et date inconnue: c'est surtout la date. L'origine s'insère bien dans le site escort mis en ligne par Absalom. Faux ou pas? Il faut continuer chercher das les archives.

Les enjeux autour des Femen sont très forts: gagner une nouvelle génération de françaises à leur mouvement, à l'exemple d'Eloise qui était avant chez NPNS. Faire du nombre, toucher des subventions, gagner une guerre médiatique contre les autres associations féministes déjà en place. Obtenir une hégémonie. D'où la surenchère: camps d'entrainement paramilitaire, hypermédiatisation, devenir LES représentantes du féminisme, etc. Si vous ne voyez pas là une OPA inamicale des Femen sur les féministes françaises, alors vous ne voyez rien.

Vu sous cet angle, la question de l'escort devient presque secondaire. L'important est la stratégie de conquête des Femen. Des vrais mecs comme comportement... Attendez-vous au pire, ouvrez les yeux plutôt que de vous laisser fasciner, ou "enchanter" comme je l'ai écrit aujourd'hui.

Écrit par : hommelibre | 29 décembre 2012

je constate le fonctionnement trés féministe d'ariane

mauvaise foi patente, elle a toujours raison quels que soient les arguments qui lui sonts opposés, et elle parle d'objectivité euh pour les autres pas pour elle.

elle a un fonctionnement type de militante

http://www.pensamientocritico.org/elisbad0105.htm

"L’autre monde féministe est un ensemble de nébuleuses constitué de centaines d’associations, voire de milliers sur toute l’Europe. Sa vocation est de secourir des femmes, de venir en aide. Ses militantes, extrêmement engagées, ont une fonction unique: une fonction sociale de réparation. Ainsi, lorsqu’il s’agit, par exemple, d’associations de défense contre les violences faites aux femmes, on observe la plupart du temps une «réaction de militantes» à propos du sujet qui les préoccupe.

Ces associations-là, de terrain, ne se réclament de personne, faute de grande figure du féminisme comme Simone de Beauvoir, mais ne sont pas sans influence. Elles sont proches des médias de gauche et arrivent très bien à se faire entendre. Ce qui me paraît inquiétant, c’est qu’à partir de leur combat quotidien, ces associations dégagent une image de la femme – leur image propre de la femme, c’est-à-dire celle qui constitue leur «ordinaire» et dont elles font une «généralité». Ces féministes, qui s’occupent de femmes violées ou de femmes agressées, induisent de leur constat une condition des femmes qui remonte à la presse par le biais de leurs amies journalistes. J’ai été très frappée de voir – que ce soit pour la prostitution, pour la pornographie, ou encore pour le harcèlement – qu’aussitôt que ces associations s’intéressent de près à ces sujets, ils se répercutent immédiatement de façon négative dans les médias, télévision y compris."

Écrit par : leclercq | 29 décembre 2012

Si je "tourne autour du pot" Mme Beldi, il est deux raisons:

La 1ère se trouve ici...

http://www.absolom.ch/femen2.htm

Je ne vois que tristesse dans ce regard, mais cela ne concerne que ma vision bien sûr.

La 2ème est celle-ci...

Dessinez un petit cercle. Mettez-y un point noir au milieu...c'est le pot, le jackpot, le bingo.
Ensuite, ajoutez quelques points rouges autour de ce pot, en restant dans le cercle...ce sont les mines.

Et ce terrain ne m'intéresse pas, pour des raisons que vous comprendrez facilement j'imagine :-)

A chacun ses limites, n'est-il pas ? Je reste donc en dehors de ce cercle. La "vue" de ma place me suffisant amplement. Mais sachez ceci...la lettre, tout y est dit.

Écrit par : absolom | 29 décembre 2012

ariane nous parle de la rigueur et de l'objectivité du journalisme on peut voir ci-dessus le niveau de rigueur des journalistes femmes que site élisabeth Badinter quand on sait que les chercheuses sur la violence conjugale les sois-disants inégalités salariales les taches ménagéres sonts du même acabit !!!

et que les juges aux affaires familiales ne valent pas mieux sans parler des avocates.

http://www.la-cause-des-hommes.com/spip.php?article92

"on retrouve la même avocate, qui défend les intérêts des mères accusatrices. Lesquelles ont, chaque fois, porté plainte avec constitution de partie civile, ce qui empêche le parquet de classer l’affaire et entraîne invariablement l’ouverture d’une instruction pénale. « Me M. est une militante féministe qui assure la permanence juridique de la Maison des femmes de Cergy, accuse Dominique Marion, l’un des pères incriminés. Elle s’est spécialisée dans ce type d’allégations, qu’elle utilise pour mettre les ex-maris hors jeu et les séparer des enfants. » Le bâtonnier du barreau de Pontoise, Hélène Tortel, a été alertée. « Ces allégations sexuelles peuvent parfois être employées comme un moyen de défense, plaide-t-elle. C’est peut-être regrettable, mais l’ordre n’a pas à intervenir dans la manière dont les avocats traitent leurs dossiers. » Le rapport d’un expert psychologue nommé par le tribunal dans le cadre d’une des affaires d’inceste fait pourtant ouvertement état du « rôle néfaste » joué par l’avocate, qualifiée de « passionnée » et de « sectaire » : « Ses excès, son attitude mensongère, quelquefois diffamatoire, démontrent son incapacité à avoir une distance saine et objective dans cette affaire. »

Écrit par : leclercq | 29 décembre 2012

Homme Libre: Ah boin? Et où dans ma phrase "J'espère par contre qu'Homme Libre vous fera un gros cadeau pour tout le mal que vous vous êtes donné à faire ce travail d'enquête à sa place," voyez-vous que j'en fais votre homme de main? Vous devriez à nouveau m'expliquez comment vous arrivez à cette conclusion? Ou vous allez de nouveau me parler d'indices troublants, ou, mieux encore, me répondre un niais "Wait & see", comme lorsque je vous ai demandé de m'expliquer comment vous arriviez à déduire de mon orientation de carrière que je cherchais à devenir une figure de proue du féminisme??

D'ailleurs, là est votre problème. Vous tirez des conclusions hâtives et globales du moindre petit bout de ficelle. On vous présente de vagues photos floutées soit-disant tirées de sites d'escort (mais jamais nommés, ni indiqués clairement) et on vous dit qu'il s'agit d'une féministe radicale, puisque les tatouages semblent correspondre (même si on ne voit jamais son visage), et hop, ni une, ni deux, tout cela devient des preuves suffisantes pour la clouer au pilori publiquement! Et ce serait ces femmes qui seraient un danger pour la démocratie, simplement parce qu'elles ont l'audace de dire des choses qui vous déplaisent? Hellooooo???!!! Je vous signale que vous, vous les accusez de quelque-chose d'assez grave dans le domaine politique et sans la moindre preuve! Et non, je le répète une énième fois, de vagues indices troublants ne sont pas, mais alors pas du tout, des preuves! On n'est plus juste dans le choc des sensibilités, là! On est carrément dans ce qu'on appelle en anglais du "character assassination", soit une tentative de salir durablement et profondément la réputation d'une personne en public. Et tout cela n'a rien à voir avec un quelconque souci d'information citoyenne, mais bien avec une démarche visant à empêcher cette personne de s'exprimer en la désignant à la vindicte populaire! En bref, c'est du lynchage médiatique, pur et simple! Ce qui rend d'autant plus consternante votre prétention à donner des leçons de journalisme et de probité intellectuelle aux gens qui ne vous suivent pas! Et pour quelqu'un qui prétend rouler pour la vérité et l'objectivité, c'est plutôt grave comme dérapage! Je dirais même que s'il y en a un ici qui n'est pas du tout ce qu'il prétend être, c'est bien vous! Et pas besoin d'avoir recourt à des photos floutées aux vagues indices troublants pour le démontrer! L'indigence de votre texte est flagrante, comme je l'ai démontré à plusieurs reprises!

Écrit par : Ariane | 03 janvier 2013

oui Ariane ces femmes sont un danger. Regardez l'affiche ou l'on voit une de ces gentilles femen brandir son trophée. Je ne vois pas de parti extrémiste qui oserait ça par chez nous.

Écrit par : pat | 03 janvier 2013

Ariane:

Le "character assassination" est pratiqué à l'échelle du genre contre les hommes en général par le féminisme actuel, par les statistiques faussées sur la violence conjugale, par le stéréotype misandre de la domination masculine, par le biais de relecture de l'histoire, entre autres. J'étends le concept au groupe des hommes. De plus je l'ai connu personnellement à titre individuel, donc je sais que c'est bien autre chose que de suggérer une pratique contradictoire avec la théorie prônée à partir d'éléments visuels qui dans le cadre d'une affaire pénale auraient fait ouvrir une véritable enquête, ou auraient suscité un démenti de la part de la personne en question.

"Et ce serait ces femmes qui seraient un danger pour la démocratie, simplement parce qu'elles ont l'audace de dire des choses qui vous déplaisent?": avez-vous fumé la moquette Ariane? Votre logorrhée réactive n'amène aucun argument. Le problème n'est pas qu'elle disent des choses qui me déplaisent. Si ce n'était que cela serait-ce d'ailleurs moins légitime de vouloir déconstruire leur comportement? Certainement pas.

Le problème est qu'elles n'ont aucune théorie élaborée et fonctionnent sur des stéréotypes. Le problème est leur misandrie et leur manipulation (manif de Paris). Le problème est leur pensée par slogans. Le problème est leur duplicité, prétendant utiliser le corps pour dénoncer la marchandisation du corps des femmes, mais en ayant soin de mettre en avant essentiellement des femmes bien faites et jeunes. Le problème est leur intention réelle, à voir le désordre confus de leurs interventions sur des sujets qu'elles ne maîtrisent visiblement pas. Le problème est la connerie des féministes françaises de nouvelle génération qui s'accrochent au train sans analyse critique.

Le problème est qu'on devrait leur répondre en exhibant haut et fort un utérus sanglant arraché avec les dents, avec un bout de clitoris avec et les grandes lèvres, et même avec le périnée et les ovaires, et pourquoi pas la peau et les poils. Tout cela porté haut avec le sourire victorieux qui s'impose. Et que l'on devrait mettre cette image en en-tête d'un site.

Vous ressassez votre critique, sur laquelle je me suis exprimé, mais vous-même semblez incapable de faire votre propre auto-critique ni même de comprendre le sens de ce que vous écrivez. "Homme de main" est une métaphore, mais le sens y est. Si vous ne vous en rendez pas compte je m'arrête là. Mais je n'enlève rien de ce que j'ai écrit à propos de madame Bouton et j'espère que la vérité, quelle qu'elle soit, surgira. Devant l'omerta Femen sur le sujet, seule la provocation peut servir à la faire surgir.

Écrit par : hommelibre | 03 janvier 2013

Homme Libre: Donc, si je vous suis bien, vous trouvez normal de répondre à un tort, par un autre tort. Bref, vous êtes dans la pure loi du Talion, œil pour œil, dent pour dent, coup pour coup, et surtout, bassesse pour bassesse. Soit. Mais, alors, ne venez pas donner des leçons de moral aux personnes comme moi (parce que ce sont bien les gens comme moi que vous visez à la fin de votre billet), ni même des leçons de journalisme aux journalistes. Vous ne valez pas mieux que ces féministes que vous dénoncez, puisque vous vous mettez au même niveau, adoptant cette même malhonnêteté intellectuelle et tendance à la manipulation que vous leur attribuez.

En fait, j'irais même plus loin. Je dirais que vous justifiez votre propre incapacité à répondre aux arguments des féministes autrement que par de la pseudo-provocation et des coups sous la ceinture en attribuant ce type de comportement à vos adversaires. Cependant, vous vous contentez de le faire sur la base d'assertions, vaguement soutenues par d'autres assertions tout aussi peu fondées, qui démontrent qu'au fond, vous vous intéressez fort peu à ce que disent celles que vous avez désignées comme vos ennemies. Vous vous contentez de rester à la surface des choses et vous sélectionnez ce qui vous arrange, laissant le reste de côté. Apparemment, vous avez l'air de croire qu'il suffit d'aligner les déclarations, quelle que soit leur valeur, pour avoir un argument. Ainsi, toute votre rhétorique sur les FEMEN démontre que vous ne connaissez pas grand-chose à ce mouvement et que vous en êtes restés à une première impression, sans chercher à creuser plus loin. Vous avez vu des images qui vous choquent, et au lieu de vous demandez ce que cela pouvait signifier, soit faire preuve d'un peu de recul critique, vous vous êtes simplement laissé emporter par votre indignation, sans réfléchir plus loin, allant jusqu'à justifier des violences physiques et un dénigrement à la limite de la calomnie à l'égard de ces militantes.

Ainsi, quand vous prétendez qu'elles n'affichent que des femmes correspondant aux critères de beauté de magazine de mode, vous démontrez que vous en êtes restés aux images diffusées par la presse, mais que vous n'avez pas vraiment exploré ni leur site Web, ni leur page Facebook. Quand vous prétendez qu'elles ne fonctionnent qu'au stéréotype (look who's talking!), vous prouvez par là que vous n'avez jamais lu aucune de leur interviews, sinon, vous vous seriez rendu compte que leur discours et leur vision des choses sont loin d'être aussi radicaux que les images de leurs mises en scènes, destinées essentiellement à provoquer. Si vous n'aviez même que prêté 3 secondes d'attention au bref résumé décrivant leur mouvement sur leur site Web, vous auriez remarqué qu'elles se battent essentiellement contre des religions qui se sont fait vecteurs de valeurs sexistes et machistes, surtout en Europe de l'Est, et pour le respect des droits fondamentaux des femmes en Ukraine, lesquels sont régulièrement et massivement bafoués dans ce pays, ainsi que pour la promotion de la démocratie. Vraiment rien de si extraordinaire! L'imagerie brute de décoffrage qu'elles utilisent peut parfaitement s'expliquer par le fait que les sociétés d'Europe de l'Est sont incroyablement violentes à l'égard des femmes. Et je suis désolée, mais une image n'est pas la réalité. Ce n'est qu'une image. Mais, bien entendu, cela vous arrange ici de faire comme si vous étiez un grand naïf qui ne sait pas distinguer entre une représentation et la réalité.

Par ailleurs, il n'y a aucune manipulation particulière dans leurs mises en scène. Il s'agit de performances publiques et si certains mecs d'extrême-droite sont assez bêtes pour céder si facilement à leurs propres pulsions de violence face à une provocation somme toute assez potache, alors, c'est eux qui ont un gros problème, pas les FEMEN. Ce que vous appelez manipulation (à savoir l'espoir qu'elles auraient soit-disant eu que des manifestants dérapent complètement afin de faire de l'image) s'appelle en réalité simplement la confrontation publique. Si certains ne sont pas capables d'y faire face sans perdre complètement la boule et foncer dans le tas comme des sangliers blessés et enragés, alors, ils n'ont rien à faire en liberté dans l'espace public!

Enfin, avec votre histoire de métaphore sur l'expression "homme de main", là, vous êtes carrément hors-sujet. Il n'y avait aucun sens caché. Je n'ai fait que souligné qu'absolom avait accompli à votre place le travail de vérification que vous auriez dû faire et c'est vous qui avez prétendu qu'en affirmant cela, j'en faisais votre homme de main. Et naturellement, vous vous gardez bien de m'expliquer comment vous êtes arrivé à une telle conclusion. Probablement que je devai "wait and see"!

Écrit par : Ariane | 05 janvier 2013

Ariane,

Ah, là vous avez trouvé un bon argument (enfin): "vous trouvez normal de répondre à un tort, par un autre tort." Sur ce coup je serais tenté de vous donner le point de cette reprise. Mais vous en dites trop pour que vous paroles ne partent pas dans tous les sens et ne vous le fassent au final reperdre, ce point.

Avec ce groupe misandre il n'y a pas à chercher de philosophie profonde et cachée. Elles font de l'agit-propo: et alors? Cela n'a jamais été servi comme une philosophie, que je sache.

Alors, vu qu'elles ont vraiment diffamé DSK par exemple, impunément, vu qu'elles ne connaissent que la provocation, oui, j'use en partie de la même méthode, sans aucune culpabilité. Elles récoltent ce qu'elles sèment. C'est (2e degré) la réponse d'un mec à des arracheuses de couilles. Mais j'attends toujours un démenti.

J'adore votre manière de les défendre à propos de la manifestation de Paris. Inversez les choses comme vous l'entendez. Je vois ce que je vois. Et quand je les entends, je dis: "Vive la liberté des hommes, ras-le-bol des matrones et dominant-e-s en tous genres". Les luttes genrées n'aboutiront qu'à des dégâts. Il est surprenant que des féministes ayant dénoncé (comme je le fais aussi) le sexisme du 19e siècle et le code Napoléon ne l'aient pas compris et le reproduisent à l'envers.

La névrose féministe devra être déconstruite. Je le fais de manière souvent technique et argumentée. Vos attaques tombent à l'eau.

Bon, je vous laisse à votre idéologie et votre rigidité.

Écrit par : hommelibre | 08 janvier 2013

ariane, cessez de defendre les femens par pitié, vous etes pathetique. elles sont indefendables du moment qu'on sait ce qu'elles font, exactement comme les pussy riot. evidement si vous reduisez leur activité viciée à des "performances artistiques" ca fait glamour; mais dans les faits ce sont des rituels sexuels et de l’exhibition sur des sites considérés comme sacrés par des gens qui ont autre chose en tete que la domination de la femme par l'homme. la verité c'est que la vulgarité et le manque de respect engendrent le mepris et la haine, les femens ne peuvent pas l'ignorer. et enfin, sachez qu'aucun contemporain n'est responsable de la nature patriarcale de la société, le peuple français n'est PAS l'interlocuteur des femens. qu'elles cherchent donc l'ennemi ailleurs, chez les publicistes, chez les producteurs de pornographie, qu'elles aillent donc aussi brandir des pancartes devant le medef pour réclamer des salaires véritablement égaux. en tout cas, il ne faut pas s'attendre à autre chose de l'opinion publique que de la haine, mais je suppose que les femens s'en foutent puisque leur public n'est pas français mais international, pour preuve leurs slogan en anglais.

bon et sinon, elles sont où les poursuites judiciaires, il y a eu exhibition dans un lieu de culte, c'est deja gros comme delit. que fait monsieur valls, hein ? trop occupé sans doute à prendre soin de sa communauté juive plutot que de defendre un catholicisme qu'il veut voir tomber autant que l'islam...

Écrit par : octave | 13 février 2013

Je ne vois même pas en quoi il y a incompatibilité. Entre être escort girl (à son compte) et être sous l'emprise d'un mac qui garde les passeports des filles et ramassent tout leur blé, il y a quand même un énorme fossé. Au contraire, elle assume son corps, choisit ses clients, fait ce qu'elle veut de sa vie et de son corps bref : une femme libre, indépendante et sans tabous. Exactement ce qu'elle prône. Après peut-être que je schématise et que ce que je dis est faux (et encore c'est pas vraiment ma faute, c'est pas à moi d'aller pécher les informations véritables sur les conditions de sa "prostitution" mais bien le journaliste qui a écrit cet article...qui a préféré donner son avis personnel plutôt que de nous renseigner les détails de la provenance de ces photos), mais ça sert à quoi de la juger sur le fait qu'elle passe la nuit avec des hommes riches dans des grands hôtels? On est loin du bois de Boulogne et de ses horreurs quand même. Sauf si vous avez complété votre boulot en montrant qu'elle était vraiment exploitée, ce qui serait plus pertinent.
Donc on arrête les clichés, d'un côté comme de l'autre, on arrête de montrer le darkside des gens (parce que personne n'est un sain, ça se saurait sinon) en criant au scandale, et on arrête de juger. Chacun fait ce qu'il veut avec ses fesses. Et désolé si je m'énerve, mais cet article met juste de l'huile sur le feu, une femme qui ne fait rien de mal et qui demain va s'en prendre plein la tronche ainsi que son association par un groupe d'intégristes catholiques qui n'attendait que ça pour revenir à l'attaque. C'est tout ce à quoi sert cette polémique. Bravo.

Écrit par : Mapz | 14 février 2013

Mapz,

Il semble que beaucoup de choses vous aient échappé dans ce billet, surtout celle-ci: le mouvement auquel appartient Mlle Bouton se positionne CONTRE la prostitution, or elle se prostitue; il y a donc une contradiction, une incohérence, un foutage de gueule, une hypocrisie. Donc Alise devrait quitter son mouvement, afin de se consacrer pleinement à ses "hommes riches".

Écrit par : Lankh | 19 mars 2013

Mappz quand on fait dans le petit commerce on évite de cracher sur le client qui vous nourri....Ici on voit quelqu'un qui profite d'un systeme la nuit et qui le dénonce le jour.....et vous avez raison quand on voit leur affiche elle en font rien de mal ces femens, sauf brandir des organes males tranchés, franchement pas de quoi fouetter un chat.

Écrit par : pat | 14 février 2013

@mapz
le "darkside" ? qu'est ce qui nous vaut un tel franglish ? seriez vous un troll multilingue qui s’emmêle les dictionnaires de traduction ? ne dites pas que c'est du star wars, en france on appelle ça le coté obscur.

Écrit par : serge | 16 février 2013

Allez donc faire des concours de "celui qui pisse le plus loin" ou de "celui qui à la plus grosse"...Bande de tarés !!!

Écrit par : salomon | 08 mars 2013

Sur les bras droits, ce ne sont clairement pas les mêmes dessins.
Il faudrait voir pour la clef de sol en bas des reins :)

Écrit par : kazimir | 04 juin 2013

Les FEMEN sont financées par l'oligarchie internationale et soutenues par les autorités françaises, un fait qui parle déjà de lui-même. Par conséquent, c'est un mouvement né d'une tactique classique de manipulation des masses qui n'a pour but que de promouvoir la haine, de diviser la population pour qu'elle ne se révolte pas et qu'elle ne pense plus aux problèmes économiques qui la dévorent, pour qu'elle soit trop occupée à se déchirer sur une rivalité imaginaire entre les sexes, fabriquée dans l'esprit de toutes pièces. Une diversion, en somme, créée pour entretenir le chaos.

Les mouvements subversifs et révolutionnaires en faveur du peuple ne sont pas subventionnés et n'ont pas ce soutien de la police et de la justice. Mais voilà, ce procédé n'est pas du tout une nouveauté, les ploutocrates (ou les oligarques, si vous préférez) créent le désordre, et ils l'entretiennent pour continuer à régner. Une véritable paix ne serait pas dans leur intérêt, bien au contraire. L'histoire se répète, finalement.

Ariane n'est pas venue ici pour discuter, elle a d'ailleurs bien confirmé son sectarisme et sa mauvaise foi en nous affirmant qu'elle se moquait de nos opinions sur le féminisme. J'ai tout lu jusqu'ici, et les paragraphes qu'elle nous a déblatérés et qui tentent désespérément de nous faire passer pour des méchants machistes dont le but est de discréditer les FEMEN n'ont finalement d'égale que son absence totale de cohésion, une attitude qui rejoint d'ailleurs celle de toutes ses consoeurs féministes d'ici comme d'ailleurs, dont l'incapacité à se détacher des stéréotypes n'est plus à prouver.

Tout est bon pour arriver à ses fins. La tactique de l'inversion des rôles semble aussi être systématiquement privilégiée dans leurs discours. On remarque tellement bien la défense puérile et faible sous-jacente du "c'est pas moi, c'est toi" que cela en devient profondément pathétique. Ceci est agrémenté bien sûr par une volonté d'endormir le monde en utilisant les allusions déplacées et les raccourcis simplistes classiques avec l'extrême-droite, sans la moindre rationalité associée directement avec les masculinistes (terme, pour rappel, que ces idéologues ont eux-même créés toujours dans le cadre d'une stratégie de manipulation totalitaire pour discréditer la cause des hommes). Ainsi, vous vous apercevez à la fin que leur vision du monde totalement complotiste et manichéiste se résume à la considération que la planète est gouvernée par les méchants hommes d'extrême-droite asservissant les éternelles victimes et gentilles femmes de gauche. Toutes leurs actions et paroles sont intimement liées à ce raisonnement schizophrénique devenu normal qui a gangrené les institutions, les bibliothèques et les écoles occidentales.

Aucune innovation dans l'argumentation, toujours les mêmes méthodes, toujours les mêmes mensonges, les mêmes calomnies, les mêmes mystifications et la même arrogance. Elle ne se différencie d'aucun mouvement féministe en ce sens qu'elle utilise exactement les même tactiques psychologiques que celles auxquelles recourt son idéologie, quotidiennement.

Écrit par : John | 28 juin 2013

Je suis une Femen. Voilà pourquoi je préfère le chocolat aux hommes. Parce que le chocolat, quand je croque dans les noisettes, lui, il ne proteste pas.

Écrit par : Cacao | 28 juin 2013

Les Femen, je les trouves très excitantes, et très courageuses. Elles vont au bout d'elles-même et poussent notre société aux frontières de ses contradictions.
Si en plus je peux aller au bout de la nuit avec l'une d'elles, je suis preneur, merci pour l'info.
Cacao, j'aime bien quand on me croque les noisettes, surtout si tu me regardes dans les yeux en même temps, et que je ne finis pas à l'hôpital, du moins pas tout de suite...

Écrit par : jean | 26 juillet 2014

Eloise Bouton, call girl ou non? Voici l'épilogue sur cette polémique Femen:

http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2015/07/19/femen-et-call-girl-vrai-ou-faux-voici-l-epilogue-268858.html

Écrit par : hommelibre | 19 juillet 2015

Les commentaires sont fermés.