17 novembre 2012

Si la gauche soutenait Israël...

La paix au Proche-Orient peut être très rapide. Une paix solide, durable, qui ferait s’éteindre nombre de foyers de troubles ailleurs dans la région et dans le monde. Une paix qui priverait de leur prétexte guerrier bon nombre d’Etats et de dirigeants au cynisme dévorant.


israël,palestine,guerre,paix,La paix à portée de main, si...

La paix au Proche-Orient est simple: il suffit que toutes les nations et factions arabo-musulmanes reconnaissent le droit à l’existence d’Israël sur sa terre historique. Le monde changerait de visage en quelques mois. La stratégie de la tension cesserait, la peur d’un conflit des civilisations perdrait de sa force en peu de temps.

Les adversaires d’Israël n’ont forcément pas cette vision des choses. Eux disent: «Qu’Israël s’en aille et la paix reviendra». Mais pourquoi Israël s’en irait-il? Parce que les hébreux ont été chassés de cette terre de force? Parce que la minorité qui est resté sur place n’a pas eu accès à l’administration du pays? Parce que d’autres nations ont privé les habitants d’origine de leurs droits légitimes sur une terre où il n’y a jamais eu d’autre Etat depuis 2‘000 ans? Faut-il ici rappeler qu’Israël n’a pas volé leur pays aux arabes de Palestine puisqu’il n’y a jamais eu d’Etat palestinien?

Aujourd’hui on voit et entend la gauche européenne dénigrer systématiquement Israël et soutenir le Hamas palestinien. Au nom de quoi? Du droit du peuple à disposer de lui-même sans être opprimé.

Il faut alors rappeler qu’il n’y a jamais eu de peuple palestinien et que les habitants de cette région sont originaires des pays arabes voisins. Il faut rappeler à cette gauche que la lutte contre l’oppression et l’empêchement à vivre sur ses terre fait partie de sa doxa. La gauche soutient les kurdes et demande que ce peuple puisse créer son Etat et sa nation sur ses terres ancestrales et prévues dans des traités internationaux. Cette gauche s’offusque de voir qu’en Turquie les kurdes sont empêchés de porter un nom kurde!

Or on pourrait dire: Israël, Kurdistan, même combat.


Liberté, liberté chérie
israël,palestine,guerre,paix,
C’est le combat pour la liberté des peuples et pour leur autonomie politique. Logiquement la gauche européenne devrait donc soutenir Israël sans réserve. Et manifester en masse contre le terrorisme palestinien.

Faut-il aussi rappeler qu’Israël est le seul Etat au monde à être directement et ouvertement menacé d’anéantissement physique? Comment la gauche peut-elle accepter sans broncher cette menace sur la liberté et la libre détermination du peuple hébreu?

Si la gauche européenne soutenait Israël sans réserve - seule vraie démocratie de la région, si elle manifestait en masse contre les dictatures arabo-musulmanes, si elle dénonçait sans ambiguïté l’absence de liberté d’expression de ces régimes, elle serait cohérente avec sa doxa et gagnerait un crédit immense dans toute l’Europe.

Si la gauche et la droite européennes s’alliaient pour soutenir Israël, pour demander la fin des subventions communautaires au Hamas et à l’Autorité palestinienne, il ne faudrait peut-être pas longtemps pour que les nations arabo-musulmanes reconnaissent le droit à l’existence d’Israël et que la paix s’installe. En cascade tous les mouvements islamistes perdraient leur puissance, car leur fond de commerce anti-occidental est ancré sur la volonté de détruire Israël. Faire front en Europe contre le terrorisme du Hamas et pour le droit à l'existence d'Israël c'est protéger notre culture humaniste, c'est défendre la paix mondiale.


La responsabilité de la gauche européenne

Cette gauche européenne soutient des régimes dictatoriaux contre Israël, simplement parce qu’elle tente de donner des gages de fidélité à ses propres troupes. Dénigrer Israël et les Etats-Unis n’est qu’un prétexte à exister. La gauche en Europe est-elle encore imprégné de l’idée que le juif est la source de tous les maux, comme le dit Pilar Rahola?

Pilar Rahola est une politicienne espagnole, femme de gauche, fille d’antifascistes. En tant que personnalité de gauche elle tient un discours très audacieux sur l’attitude des gauches européennes à l’égard d’Israël:


«Pourquoi n’y a-t-il aucun outrage (ndlr: aucune indignation) contre les atrocités du terrorisme contre Israël ?
Pourquoi ne défendent-t ils pas - la gauche - le droit d’existence d’Israël ?
Pourquoi la gauche reste-elle si silencieuse contre le fanatisme Islamique ?
Pourquoi ce soutien ambigu de la cause palestinienne avec la défense du terrorisme Palestinien ?
israël,palestine,guerre,paix,Et pour finir, la question à 1 million de dollars, pourquoi les gauches Européenne et du monde s’acharnent-elles sur les Etats-Unis et Israël et pas sur les pires dictatures de la planète ?
Les 2 plus solides démocraties ayant subies les plus sanglantes attaques terroristes, la gauche ne s’en soucie guère.»



Puis elle ajoute:

«À chaque forum européen pro-palestinien j’entends les hurlements hystériques des gauchistes  "nous voulons la liberté pour le peuple !"
Faux !
Ils ne sont jamais concernés par la liberté des gens de Syrie, du Yémen, d’Iran, du Soudan, ou d’autres nations où les droits fondamentaux sont bafoués.
Et ils ne se sont jamais préoccupés quand le Hamas a détruit la liberté des Palestiniens.
Ils sont seulement concernés par l’utilisation du concept de liberté palestinienne comme une arme contre la liberté israélienne.

La conséquence résultante de ces pathologies idéologiques est la manipulation des médias. La presse internationale n’arrange pas les choses, elle les endommage par ses publications sur la question israélo-palestinienne.
Sur ce sujet les médias n’informent pas, ils font de la propagande.»


Si la gauche européenne soutenait Israël le monde changerait en mieux. Soutenir Israël est son devoir moral et politique.

Aujourd’hui, la paix dans cette région et dans le monde repose donc largement sur les épaules de cette gauche. Mais aura-t-elle ce courage? Rien n’est moins sûr.

Tant qu’elle ne reviendra pas à ses fondamentaux, tant qu’Israël sera désigné par cette gauche européenne d’agresseur, Israël répondra avec violence aux attaques palestiniennes, attaques réalisées au moyen d’armes achetées avec entre autres les subventions européennes. Car, ne l’oublions pas: Israël est le seul Etat au monde à être menacé d’anéantissement.




09:41 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (83) | Tags : israël, palestine, guerre, paix | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

C'est vrai, que si il y a une guerre, c'est la faute de la gauche, logique, mais absolument pas d'Israël.

C'est gros, mais qu'est-ce que c'est gros.

Écrit par : Djinus | 16 novembre 2012

Enfin! Voilà un discours criant de vérité et qui me conforte dans les lignes laissées dans le précédent billet:

"et maintenant ils prennent à témoin la communauté internationale - qui est la plus grande fautive pour avoir soutenu sans condition les "Palestiniens" - accusant Israël d'être l'agresseur?!

Merci, hommelibre, pour ce billet!

IP svp!

Écrit par : Patoucha | 16 novembre 2012

@ Djinius: s'il y a une guerre c'est d'abord la volonté du Hamas. Ensuite si elle n'est pas évitée c'est parce que l'Europe finance le Hamas et est divisée, une partie de cette Europe offrant une caisse de résonance à ceux qui ne reconnaissent pas Israël, l'attaquent et se font passer pour victimes.

Oui, la gauche européenne a certainement une lourde responsabilité dans l'empêchement de la paix.

Écrit par : hommelibre | 17 novembre 2012

Une question Djinus: reconnaissez-vous le droit à l'existence d'Israël sur sa terre historique ou souhaitez-vous son anéantissement? La question est au fond simple.

Écrit par : hommelibre | 17 novembre 2012

Enfin quelqu'un qui soulève les vrais problèmes et pose les bonnes questions.
Pour ceux qui ont oubié l'histoire, voici quelques éléments.
En 1948 cette région (nommée alors Palestine) était occupée par les anglais qui l'avaient conquise sur les turcs qui l'avaient conquise sur ... etc. Ce sont les romains qui, après avoir battu et chassé les hébreux d'Israël l'avaient nommée Palestine afin d'en effacer toute référence à son passé hébraïque. Et jusqu'en 1948, la Palestine ne rassemblait que des groupes et tribus disparates sans réelle identité autre que celle de leurs religions. Depuis les romains jusqu'à l'occupation anglaise il n'y avait eu aucune revendication territoriale des peuples vivant sur ces terres.
De telles revendications ne sont apparues qu'à partir de 1948, lors de la création (nouvelle) de l'Etat d'Israël. Et elles se sont exacerbées lorsque les pays arabes voisins (dont plusieurs ne furent créés par l'Angleterre et la France que dans les années 1940 comme la Jordanie, le Liban, la Syrie) refusèrent de les accueillir après leur avoir conseillés de fuir. Ces pauvres fuyards se sont donc retrouvés sans terres et sans patrie dans une région majoritairement arabe qui les rejetait.
Il est donc souhaitable qu'ils aient aussi droit à une patrie. Mais pas de cette manière, pas en revendiquant l'élimination d'Israël, pas en fomentant des attentats chez tous ceux qui ne partagent pas leurs vues, pas en profitant des subventions européennes qui ne servent qu'à acheter des armes et n'aident pas leur peuple à vivre dans la décence et la paix.

Écrit par : Lambert | 17 novembre 2012

Il y a la gauche mais on peut y ajouter une dose du centre, et une dose de la droite la plus con du monde, rappelez vous de Jupé et Sarkozy pour ne citer que la France, les autres dirigeants comme Barroso, le stromph Luxembourgeois,les monarchies Occidentales.... ils ne sont guère mieux.

L'Arabie comme tous les pays du Golf Persique se frottent les mains avec ces lascars à la tête plate, les monarques sont les ennemis d'Israël mais aussi nos ennemis, pas pour les affaires et le fric, non, mais pour l'islam sunnite ou chiites et ses lois contre les Libertés qui seront appliquées en Occident par tous les moyens dont le mensonge. Celui de l'existence d'un peuple palestinien prêché par les musulmans est flagrant.

Obama aura-t-il les couilles pour aider Israël jusqu'à la destruction totale des terroristes et leurs alliés? Mystère. je vois l'oeil de Moscou et le nez Chinois poindre à l'horizon....attention danger!

Écrit par : Pierre NOËL | 17 novembre 2012

Pour quelle raison, Gaza, qui n'est plus occupée par Israël depuis 2005 possède et lance des milliers de missiles sur les populations israélienne ?

Puisque c'est gros, gros, Djinus (fantôme en arabe), répondez à cette question.

Écrit par : Moshé | 17 novembre 2012

Et si pour faire la paix on joint la Palestine à Israël en donnant le droit de vote à chacun. On appellerait cet état Isralestine ou Palesrael. Ce serait la démocratie, tout le monde aura le droit d'aller où bon lui semble, le parlement sera composé de telle manière que toute les frange de la population seront représentés.
Ps: on me dit que ce n'est pas aussi facile que ça. Qui a dit que c'était facile?

Écrit par : le belge | 17 novembre 2012

Les seuls qui se félicitent de la situation ce sont les dirigeants du Hamas et d'autres factions guerrières. La guerre entretenue au nom de l'illusion de l'élimination d'Israël leur assure un statut et une rente très confortable, comme elle l'a fait pour Arafat. La population, quant à elle, femmes et enfants d'abord, sert d'otage à ce délire, alors qu'elle s'accommoderait très bien de la situation que la paix leur réserverait.

Écrit par : Mère-Grand | 17 novembre 2012

"Et si pour faire la paix on joint la Palestine à Israël en donnant le droit de vote à chacun."

J'en ai une autre du même tonneau, elle consiste à donner la Belgique en pature au Congo et ce qu'il en sortira on pourra l'appeler Conbelg ou l'inverse mais il risquerai alors de se trouver de mauvais esprits pour crier au pléonasme.

Écrit par : Giona | 17 novembre 2012

@homme libre,

Votre question est un sophisme, mais je ne pense pas débattre avec une personne qui est capable de le produire.

Écrit par : Djinus | 17 novembre 2012

@Giona
C'est très intelligent comme proposition, mais malheureusement impossible à réaliser car en 2014/2015 il y a un risque de séparation de la Belgique. Est-ce que les congolais accepterait de prendre la Wallonie? Pas sur.

Écrit par : le belge | 17 novembre 2012

Est-ce que quelqu'un pourrait m'expliquer en quoi consiste le droit d'un pays à l'existence et comment on s'y prend pour savoir quels pays en jouissent ou non ?

Écrit par : Dirait-on pas la grande palmeraie de Tizi-Ouzou ? | 17 novembre 2012

@ Djinus:

Je ne vois pas en quoi ce serait un sophisme. Ce choix est celui qui est présenté par les parties elles-mêmes. L'anéantissement d'Israël est inscrit dans la charte du Hamas et est souhaité par l'Iran.

Vous avez le droit de vous défausser sans démontrer le sophisme ni faire une autre proposition ou suggérer un autre angle. Je suis conscient de l'étroitesse du champ laissé par ce choix et je le déplore moi-même. Mais après des décennies pendant lesquelles Israël a été maintes fois agressé militairement et moralement, après maintes tentatives d'accord négocié, on en revient à l'agression d'Israël par le Hamas et ses armes de guerre. Donc pour moi la question préalable est bien la reconnaissance de l'existence d'Israël sur sa terre d'origine. Ce qui me semble une position de principe de gauche. Une fois ce choix posé clairement, on peut discuter des conditions.

Je comprends que qualifier ma question de sophisme - et j'apprécie à sa juste valeur l'élégance de cette formule: "je ne pense pas débattre avec une personne qui est capable de le produire" - vous évite de répondre. C'est peut-être cela le courage de la gauche, dont le reniement de ses propres principes confine au grand art. Et croyez-moi ou non, je fais ce constat avec regret.

Écrit par : hommelibre | 17 novembre 2012

Cherché Pilar Rahola sur Twitter et trouvé ce message:

"Résumé du profil
Désolé, le compte de cet utilisateur a été suspendu."

Sinon, intéressant de voir comment cette femme est perçue ici:

http://www.lavozlibre.com/noticias/ampliar/667240/javier-cardenas-contra-la-independencia-de-pilar-rahola-no-te-votaban-ni-las-ratas

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 17 novembre 2012

Le profil de cette femme ne manque pas d'intérêt:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Pilar_Rahola

Voir aussi ici, le commentaire de "Flandre" à un sujet de Pilar Rahola:

http://mitsahne.niceboard.com/t3553-pilar-rahola-sur-israel

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 17 novembre 2012

@ Grande palmeraie:

Bonne question. Je tente de m'y coller, mais j'espère que d'autres plus spécialistes rajouteront leurs connaissances.

Le dictionnaire en ligne cnrtl définit ainsi un pays:

"Division territoriale habitée par une collectivité, et constituant une entité géographique et humaine."

Il y associe les notions d'Etat et de Nation. L'Etat, on sait ce que c'est: une administration du territoire dans des limites reconnues, par des institutions définies. La Nation selon toujours le cnrtl:

"Groupe humain, généralement assez vaste, dont les membres sont liés par des affinités tenant à un ensemble d'éléments communs ethniques, sociaux (langue, religion, etc.) et subjectifs (traditions historiques, culturelles, etc.) dont la cohérence repose sur une aspiration à former ou à maintenir une communauté."


Le pays est donc le territoire géographique attesté par l'histoire ou par des traités internationaux, sur lequel une population s'identifie en tant que nation et se donne les institutions d'un Etat pour l'administrer.


Un pays a souvent été défini par des frontières signifiant la limite de l'expansion territoriale d'un groupe d'humains, dont la langue, la culture, les rites, les institutions, le sentiment d'appartenance forment une certaine homogénéité. On voit que cela correspond au besoin d'être ensemble du "même", le différent étant dans un autre pays avec lequel on établit des relations formelles.


Il semble qu'à l'origine un pays-Etat devrait regrouper des humains selon les éléments spécifiques qu'ils ont en commun. Cela suppose qu'il y ait un peuple, soit ce groupe aux éléments spécifiques communs.


J'ai pris l'exemple du peuple kurde: il y a historiquement un territoire attesté depuis l'Antiquité, il y a une langue kurde, un sentiment d'appartenance, une culture. Il y a de quoi faire un pays.


Les pays qui jouissent du droit à l'existence sont reconnus par leur ancienneté ou leur histoire, et par des traités internationaux entre pays qui attestent de leur existence de fait.

Écrit par : hommelibre | 17 novembre 2012

"Une question Djinus: reconnaissez-vous le droit à l'existence d'Israël sur sa terre historique ou souhaitez-vous son anéantissement? La question est au fond simple."

Tout le monde sait que les vrais juifs sont les palestiniens actuels qu'au fil du temps se sont convertis aux christianisme et ensuite à l'Islam.

Les juifs actuels sont des turcs convertis au judaïsme.

Écrit par : Kasperle | 17 novembre 2012

Et Jésus était un arabe de Palestine le troll Kasperie...


" L'anéantissement d'Israël est inscrit dans la charte du Hamas et est souhaité par l'Iran."

Par nos socialo-gauchistes aussi dont Djinius le fin et ......

IP svp. Merci!

Écrit par : Patoucha | 17 novembre 2012

L’activiste pour la paix Gershon Baskin est pratiquement devenu un héros en Israël: c’est son inlassable travail d’intermédiaire qui conduisit, l’année dernière, à la libération du soldat israélien Gilad Shalit, détenu par le Hamas pendant plus de cinq ans. Or, dans l’ombre, l’activiste ne s’est pas arrêté là: ces dernières semaines, il travaillait à l’instauration d’un cessez-le-feu entre l’Etat hébreu et le mouvement islamiste au pouvoir à Gaza. Mercredi dernier, raconte-t-il sur son site internet, avec la connaissance des Israéliens, il remettait un projet d’accord à Ahmad Jaabari. Le chef militaire du Hamas ne l’a jamais retourné: quelques heures plus tard, il était pris pour cible par l’armée israélienne, en guise de représailles aux tirs de roquettes lancés en Israël par une faction rivale du Hamas. Conclusion de Gershon Baskin: «L’assassinat de Jaabari était une frappe préventive contre un possible cessez-le-feu à long terme. Benyamin Netanyahou [le premier ministre israélien] a agi de manière extrêmement irresponsable.»

Écrit par : Kasperle | 17 novembre 2012

@le belge:

Juste cet article pour vous:

Le Hamas dans le collimateur de Tsahal, par Freddy Eytan
novembre 16th, 2012 CSL-Europe-Israël.org
imagesCAKW39C1

Tsahal reprend la maîtrise du ciel et du terrain et renforce considérablement sa dissuasion. Tsahal a redoré son blason et redevient enfin l’armée que nous avons connue dans le passé. Sa doctrine est simple : Surprendre l’ennemi dans son fief, appliquer la ruse, lancer des opérations spectaculaires et mener une guerre-éclair.

Tsahal demeure une grande famille unie et solidaire.

C’est l’armée du peuple : Les jeunes soldats et les réservistes forment un seul corps armé sans distinction d’unité ni de grade. Contrairement aux chefs terroristes du Hamas, les officiers et les commandants de Tsahal sont toujours en première ligne et tous combattent pour une cause juste et noble, celle d’assurer la sécurité des femmes et des enfants dans un pays démocratique en proie de la terreur des attentats aveugles et de la panique des roquettes et des missiles. Un cas unique dans l’Histoire contemporaine !

L’opération « Pilier de défense » est justifiée et légitime et était prévisible.

Israël a averti à plusieurs reprises le Hamas et a mis en garde le monde entier contre l’escalade. L’organisation terroriste palestinienne a poursuivi ses attaques contre nos compatriotes du sud et s’est moquée éperdument des avertissements et de nos appels.

Provocation, violence, terreur, désinformation et haine viscérale animent le Hamas et dictent sa ligne de conduite.

Jusqu’à ce jour, le gouvernement était perplexe et ne voulait pas répondre aux provocations quotidiennes. Aujourd’hui, le grand dilemme n’existe plus et l’équation a changé brutalement en dépit de la campagne électorale. Les dirigeants d’Israël ont enfin compris que la situation actuelle ne pouvait plus durer car l’immobilisme et la retenue ont été interprétés comme faiblesse et ont encouragé le Hamas à lever la tête et à saboter la trêve.

L’Etat juif a surpris le monde par une opération audacieuse et spectaculaire. Tsahal a prouvé, une fois de plus, sa force et son bras de fer contre l’ennemi implacable. Le gouvernement et l’armée ont tiré les leçons de la Deuxième guerre du Liban et de l’opération Plomb durci.

Aucun pays au monde ne peut tolérer un bombardement systématique contre son propre territoire. Aucun observateur, aucun journaliste, aucune ONG et aucune chancellerie ne peuvent nous donner aujourd’hui des leçons de morale.

Les Etats-Unis, la Russie, la France et l’Angleterre ont agi dans le passé de la même manière au moment où les intérêts vitaux étaient mis en jeu. Ils ont lancé des raids contre des territoires qui se trouvaient à des milliers de kilomètres de leurs capitales. Les exemples sont éloquents.

Le Hamas n’attaque pas un territoire occupé ! Israël s’est déjà retiré de toute la bande de Gaza. Aucun prétexte n’existe!

Gaza est devenue un pays terroriste et notre ennemi numéro un. Ses dirigeants actuels cultivent la haine et la violence. Ils ne changeront pas tant que les ayatollahs, les Ben Laden, les Jabari, le Hezbollah et les « Frères musulmans » existeront.

Les images à la télé seront dures à voir et sont souvent manipulées, mais elles ne doivent pas nous impressionner à arrêter les combats.

Les scènes d’horreur, les morts et les blessés sont la cause du terrorisme aveugle et lâche. Le Hamas a voulu la guerre.

Notre guerre totale contre les terroristes est juste.

Nous nous défendons !

Le peuple palestinien n’est pas notre ennemi ni le monde musulman. La preuve, des milliers de palestiniens continuent à travailler tranquillement en Israël. Les appels désespérés du Hamas pour la reconduite à une trêve conditionnée, ne sont que d’ordre tactique et sont destinés à attirer l’attention internationale, pour pouvoir gagner du temps et amasser de nouvelles armes. Le manège est bien connu.

Des négociations avec cette organisation qui prône notre destruction ne riment absolument à rien et donc il faut rejeter tout dialogue avec le Hamas et poursuivre le combat sans pitié et sans merci.

Les chancelleries doivent approuver ce changement dans l’intérêt de la paix et la stabilité de la région.

Pour Israël, seule la sécurité de ses compatriotes compte !

Nous devons poursuivre cette opération jusqu’au bout et résister aux pressions internationales.

Nous devons agir en priorité dans l’intérêt de l’Etat juif et mettre un terme, par tous les moyens possibles, au pouvoir terroriste du Hamas.

Il existe dans l’histoire d’une nation des limites, des lignes rouges et des prix à ne pas payer. Le peuple juif a trop souffert et Israël a affronté des rudes batailles. Nous devons nous unir dans ce nouveau combat, tenir bon et résister. Ce n’est qu’après cette bataille que l’heure à la réflexion politique et aux négociations arrivera. Jérusalem est en position de force pour négocier un accord solide et durable. Nous devons imposer nos conditions pour mettre un terme définitif aux tirs des roquettes et à la contrebande d’armes. Avant toute signature, nous devons exiger des garanties. Nous n’avons pas non plus l’intention de réoccuper la bande de Gaza et nous devons nous détacher définitivement de ce territoire maudit pour ne plus être responsable des malheurs des Palestiniens et leur guerre fratricide qu’ils endurent depuis 1948.

Dans cette nouvelle donne géopolitique et face aux turbulences dans le monde arabe et la montée en puissance des Frères musulmans, le président Obama devrait se porter garant et s’engager à assurer la sécurité absolue des citoyens Israéliens. L’Europe et en particulier la France de François Hollande devraient suivre et montrer dans leur propre intérêt une meilleure compréhension à l’égard d’Israël dans la lutte antiterroriste.

Les chancelleries européennes devraient comprendre qu’Israël est aujourd’hui le fer de lance du monde libre contre le terrorisme aveugle. Une indifférence et un double jeu de leur part mettrait en péril un combat planétaire et déplacerait le théâtre des opérations terroristes de Gaza à Paris, à Londres, et à Bruxelles. Dans ce contexte, rien ne servira à soutenir une démarche diplomatique à l’ONU tant que les Palestiniens sont profondément divisés et une majorité prône la violence et le terrorisme.

Source : Le Cape, par Freddy Eytan

Écrit par : Patoucha | 17 novembre 2012

Tiens la cinglée du copier-coller est là. On s'en doutait mais ça fait toujours quelque chose.

Écrit par : Dirait-on pas la grande palmeraie de Tizi-Ouzou ? | 17 novembre 2012

"C'est très intelligent comme proposition,"

Merci mais j'ai l'habitude

"mais malheureusement impossible à réaliser car en 2014/2015 il y a un risque de séparation de la Belgique. Est-ce que les congolais accepterait de prendre la Wallonie? Pas sur."

Qu'importe l'opinion des interrésés, ils feront comme il leurs sera dit de faire.

Écrit par : Giona | 17 novembre 2012

@patoucha
Je vois pas le rapport avec ce que j'ai écrit.

Écrit par : le belge | 17 novembre 2012

Et si la droite soutenait la Palestine...

Écrit par : Touchapa | 17 novembre 2012

@ Hommelibre

http://www.youtube.com/watch?v=2qZf-wfizzY&feature=g-logo-xit

Écrit par : Touchapa | 17 novembre 2012

Vous parlez de paix alors que ceux d'en face de votre destruction! Soit vous êtes mal informé, soit vous faites la sourde oreille le belge.

Et si la droite soutenait votre connerie, l'usurpateur qui n'ose plus le Patoucha de crainte d'être éjecté!

Les socialogauchistes soutiennent les arabes de Palestine par antisémitisme. Tout comme vous!

SVP IP. Merci!

Écrit par : patoucha | 17 novembre 2012

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés entre 23 h - 09 h (Europe/Paris).

A commencer par les attaques personnelle par les trolls hommelibre:

Tiens la cinglée du copier-coller est là. On s'en doutait mais ça fait toujours quelque chose.

Écrit par : Dirait-on pas la grande palmeraie de Tizi-Ouzou ? | 17 novembre 2012

Pour ne plus que ces trolls viennent polluer les blogs, il serait judicieux de mettre en évidence leur IP. Je me charge du reste....

IP svp. Merci!

Écrit par : Patoucha | 17 novembre 2012

"L'anéantissement d'Israël est inscrit dans la charte du Hamas et est souhaité par l'Iran."

L'anéantissement de la Palestine est inscrite dans la Charte du Likud, le parti au pouvoir en Israel (le Hamas, en passant, ne dirige que la bande de Gaza). Mais cela est totalement inconséquent??! Pas très sérieux.

Pour mémoire, en 1948, l'ONU administre sur le plan légal un territoire. De ce territoire, l'ONU créée un état juif et un état arabe. 55 % est destiné à la création d'Israel, 45 % pour l'Etat arabe.

Suite au conflit de 1948, Israel occupe 78 % de ce territoire et les populations arabes 22 %.

Depuis 1967, Israel occupe militairement les 22 % qui restait aux populations arabes.

Mais les irrédentistes/expansionistes sont les arabes!! Le peuple menacé d'anéantissement, c'est Israël!!! Là encore, heureusement que le ridicule ne tue pas.

Le reste est bien entendu à l'avenant avec la même vielle ficelle habituelle - toute personne osant dire que les palestiniens ont droit de vivre libres sur ces 22 % restant doivent être traités d'antisémites.

Autrement, merci de répéter les mêmes inepties sortant des officines de propagande israélienne, qu'il n'y avait aucun arabe dans le territoire mandataire britannique. En fait, s'il y a un négationiste parmi nous, c'est bien vous, et niant le droit à toute vie décente et même à ne pas être déporté à des centaines de milliers de personnes.

Autrement, j'ai des nouvelles pour vous - la gauche européenne, comme la très grande partie de la droite européenne, reconnaît le droit à Israël d'exister et en sécurité dans le territoire qui lui a été reconnu. Et elle reconnaît aux occupants des 22 % restant de l'ancien mandat britannique de vivre également sans occupation militaire et sans voir leurs terres, souvent détenue depuis des siècles, confisquées par de simple décisions administratives.

Là encore, s'il y a un extrémiste parmi nous, c'est vous en niant la légitimité d'exister de centaines de milliers de personnes.

Écrit par : sekant | 17 novembre 2012

@ Sekant:

Vous avez raison, Israël n'occupe pas actuellement le territoire qui était prévu, mais beaucoup plus. Cependant vous passez un peu vite sur les guerres que des coalitions arabes ont faites dès 1948 pour jeter Israël à la mer. Dès le début les nations arabes ont refusé l'installation de l'Etat d'Israël. Dès le début Israël a été agressé. Je suis en désaccord avec la politique d'occupation. Toutefois je peux imaginer qu'elle a servi à faire reculer le danger de nouvelles guerres au plus loin des frontières initiales de l'Etat.

Il y avait des arabes sous mandat anglais. Pas beaucoup. Ils n'étaient pas citoyens palestinien car il n'y avait pas d'Etat palestinien. Ce territoire avait été administré par différents empires, et était considéré encore en 1956 comme une province syrienne, selon l'OLP d'alors. La majeure partie du territoire nommé Palestine par les romains est l'actuelle Jordanie. le malheur pour les palestiniens a été Arafat.

La souffrance n'a pas de passeport et elle se trouve autant du côté des actuels palestiniens que du côté des israéliens. Les arabes ont mené des pogroms anti-juifs avant 1948, ils ont attaqué militairement Israël à plusieurs reprises, certains menacent toujours de détruire ce pays. L'état de guerre est permanent.

Pour ce qui est du soutien de la gauche à Israël, une simple observation: ce sont toujours les organisations de gauche qui défilent en soutien aux palestiniens et en opposition à Israël.

Je ne nie pas la légitimité d'exister aux palestiniens. Vous inversez mes propos! Je dis qu'il n'y a jamais eu de nation ni d'Etat palestinien, et que les arabe devraient reconnaître le droit à l'existence d'Israël. Cela mettrait fin à l'état de guerre.

Écrit par : hommelibre | 17 novembre 2012

J'aime bien cette vision binaire autant de l'auteur que des intervenants sur
la droit = défent Israêl et la gauche = soutient le terrorisme.
Alors qu'à peine Obama réélu qu'Israël a attaqué la bande de Gaza avec le soutien bienveillant de nos chers dirigeants Yankees.

Obama est bien plus perfide que Romney, et je ne serais pas étonné que cet homme soumis à tous les lobbys de son pays déclenche le feu aux poudres.

Enfin l'avenir nous le dira ... ou pas !

Écrit par : prometheus | 17 novembre 2012

Ben voyons sekant le troll qui se multiplie, il ne faut pas vous gêner de renverser la vapeur à l'exemple de celui que j'ai lu hier: "Le peuple de Moïse, c'est nous" je précise que la signature n'est pas d'un Israélite... Et combien d'autres affirmations dans ce style qui est un sport national chez les arabes musulmans depuis la nuit des temps!

Écrit par : Patoucha | 17 novembre 2012

@ Touchapa:

Merci pour ce lien.

DCB est un des seuls à avoir à gauche un discours aussi clair sur la reconnaissance d'Israël. Je le mets à son crédit. Je suis d'ailleurs assez proche de certaines de ses thèses actuelle, en particulier sur l'Europe.

Maintenant ce qu'il dit sur la situation des palestiniens n'est pas excessif ni erroné. C'est seulement incomplet. Il a raison de parler de la frustration des palestiniens. Il ne parle pas assez de l'angoisse des israéliens: plus de 1200 morts dans les attentats. Il a fallu construire un mur pour que cela cesse! N'est-ce pas malheureux? Le mur de Berlin est tombé, et quelques années après un autre mur est érigé. Symboliquement c'est très choquant. Mais c'est la sécurité d'Israël.

Il faut comprendre que cette notion de sécurité est prioritaire en Israël. Les causes historiques sont évidentes.

Donc angoisse contre frustration, on n'est pas sortis de l'auberge. Mais c'est un peu la poule et l'oeuf: qui doit commencer à pardonner à l'autre?

Un peu plus de guerre arabe, un peu plus de territoire israélien, un peu plus d'attentat arabes, un peu plus de colonies israéliennes, un peu plus de roquettes arabes (achetées au détriment du bien-être de la population), un peu plus de guerre israélienne. DCB demande que l'on fasse pression sur Israël pour faire cesser l'installation des colonies, préambule à une reprise des négociations. Mais tant que tous les pays arabes n'auront pas déposé les armes envers Israël (armes physiques et verbales) en reconnaissant son droit à l'existence, Israël donnera la priorité à sa sécurité.

Écrit par : hommelibre | 17 novembre 2012

@ Prometheus:

Il y a eu quelques roquettes avant qu'Israël n'intervienne à Gaza...

Écrit par : hommelibre | 17 novembre 2012

C'est c'la oui! "encore lui aux X pseudos" Israël a décidé comme ça, du jour au lendemain à "attaquer" l'"innocent" Hamas?!! La mauvaise foi ne vous étouffe pas le tdc! version à choix pour ces trois lettres... LOL

hommelibre, vous avez récolté des pseudos qui se dédoublent.....

Écrit par : Patoucha | 17 novembre 2012

Encore une fois, vous avez une vision extrêmement unilatérale de l'histoire et de la réalité.

Les israéliens ont tout autant réalisé des pogroms et procédé à un nettoyage ethnique. Je vous suggère de lire Benny Morris, un droitiste de la droite israélienne, qui estime (et légitime) le nettoyage ethnique de quelques 700'000 arabes en 1948. Je me permets également de vous faire remarquer que 700'000, cela fait un peu plus que "pas beaucoup d'arabes" sous le mandat anglais comme vous le mentionnez (d'autant plus que 700'000 n'est que la population arabe qui a été déplacée).

A ce sujet, je me permets de relever que le fait d'arguer qu'ils n'y avaient que quelques arabes dans le coin en 1948 est historiquement faux et provient d'officines israéliennes visant à délégitimer toute revendication palestinienne à un Etat. Les reprendre n'est pas gratuit. Selon les chiffres onusiens de l'époque, il y avait dans la zone mandataire 1'900'000 habitants, dont deux tiers d'arabes (soit plus de 1'200'000). Il faudra donner votre définition de pas beaucoup.

Autrement, les pays arabes ont initié certaines guerres, tout comme l'a fait Israël. Je vous suggère de ne vous pencher ne serait-ce que sur 1956. Donc, là encore, votre vision et argumentaire est unilatéral. Tout comme le fait que le principal parti politique israélien, qui n'est même pas le plus radical, a pour politique officielle la négation de toute réalité palestinienne. Pas mieux que le Hamas, mais j'attends toujours le début d'une critique de Bibi.

Votre vision est également totalement unilatérale dans la solution (simpliste) que vous proposez - il suffit aux Etats arabes de reconnaître Israël pour que la paix s'installe. Israël, quant à elle, peut continuer sa politique d'occupation. Or, le deal est clair et a déjà été mis sur la table - reconnaissance d'Israël et d'un Etat palestinien sont deux choses indissociables. Israël n'en finissant pas de développer le processus de colonisation, ne faire poser la responsabilité que sur une partie n'est pas sérieux.

Autrement, vous avez raison, il n'y a pas eu d'état palestinien dans l'histoire. Mais cela est tout simplement inconséquent dans l'histoire qui nous occupe. Les palestiniens (au sens où on l'entend aujourd'hui) est un peuple qui s'est construit du fait de sa lutte politique pour l'indépendance (comme cela est le cas de nombreux peuple, à commencer par les américains). Il est une réalité que nombreux de vos soutiens nient sur ce blog. Ce sont des négationistes.

Écrit par : sekant | 18 novembre 2012

Sekant,

Selon l'Institut Français du Proche Orient, il y avait en 1947 1 million 300'000 arabe sur ces territoires, pour 650'000 juifs.

http://ifpo.revues.org/502

En 1922 il y avait 668'000 milles arabes pour 84'000 juifs.

Une autre source diffère un peu mais c'est assez proche:

http://www.mideastweb.org/palpop.htm

En 1870 la population arabe était estimée à 367'000, pour 7'000 juifs. En 1850, environ 350'000 habitants, dont environ 300'000 musulmans.

http://en.wikipedia.org/wiki/Palestine#Early_demographics

On voit que l'immigration a été accélérée dès la seconde moitié du 19e siècle, autant arabe que juive. Les premières vagues d'immigrations juives et la discussion politique de plus en plus large sur la création possible d'un Etat hébreu a semble-t-il soudainement stimulé les arabes à occuper la Palestine. Pour quelle raison sinon pour faire déjà frein à Israël?

La rivalité sur ce territoire ne vient donc pas de 1948.

Le fait qu'il n'y ait jamais eu d'Etat palestinien est relevant car sans Etat, sans langue commune spécifique, sans culture commune spécifique, la notion de peuple et donc de pays est affaiblie. Les israéliens ont une légitimité plus forte sur la région, pour avoir possédé ces terres dans le passé.

D'où ma suggestion de reconnaître Israël avant toute autre démarche. Légitime ou non cette suggestion est au fond peut-être réaliste. Si l'on veut la paix c'est peut-être un bon moyen.

Bien des peuples pourraient demander ce qu'Israël a obtenu. L'Histoire est une suite d'établissements de peuples puis de colonisations. Il sera donc difficile de satisfaire tout le monde. Je pense que l'exemple d'Israël illustre le même mouvement de recherche d'autonomie des peuples d'après la seconde guerre mondiale.

Je ne soutiens pas particulièrement la politique de Netanyahu. Je suis même critique à son égard et je ne soutiens pas l'installation des colonies. Mais je comprends le besoin sécuritaire d'Israël.

Écrit par : hommelibre | 18 novembre 2012

"Je me permets également de vous faire remarquer que 700'000, ...."

Et moi je me permets également de vous envoyer lire "Ô Jérusalem" de Dominique Lapierre et Larry Collins. Cela vous évitera de colporter vos mensonges comme ci-dessous:

" un droitiste de la droite israélienne,"

Benny Morris est un historien de gauche. Et comme on dit: Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis:

« Au cours des premières phases de l’Intifada al-Aqsa, les idées de Morris sur le conflit israélo-arabe et sur ses protagonistes ont radicalement changé. Il a commencé à reprocher l’intégralité de l’effondrement du processus de paix d’Oslo et du regain de violence à l’Autorité palestinienne. (...) Benny Morris juge que le mouvement national palestinien est le principal responsable de l’échec de la paix"

Hé sekant que vous la fermerez? Parce que votre propagande mensongère des Tyrans de l'Iran, du Hamas, du Hezbollah, d'Al-Caïda et des Frères Musulmans Ras-le-bol!
Vous n'allez pas nous remettre la comédie de 2008/2009 ou bien?!

Syrie:40000 morts en vingt mois dont 500 "Palestiniens" et 106 personnes tuées ce Vendredi!

Ils se sont tous donnés le mot pour manifester aujourd'hui dans le monde pour "Gaza".... MAIS NADA POUR LA SYRIE et ses plus de 40000 MORTS! Et vous voulez qu'on y croit? Vous êtes les moutons de Panurge de tous ces groupuscules qui vous manipulent dont Les Frères Musulmans, sous la houlette des frères Ramadan.

Écrit par : Patoucha | 18 novembre 2012

Sekant, avez-vous vu les photos de la manif anti-israélienne devant le Palais des Nations?

http://demirsonmez.blog.tdg.ch/archive/2012/11/18/gaza-sous-les-bombes-rassemblement-a-geneve-en-solidarite-av.html

C'est bien la gauche qui est là, à traiter comme d'habitude Israël de barbare et d'assassin. Pas un mot sur le Hamas. Pas un mot sur les centaines de roquettes, sur les morts israéliens.

Par contre, des enfants enrôlés pour faire la propagande, endoctrinés avant d'y comprendre rien, otages de parents qui les utilisent à des fins politiques. Et des femmes, oui. Des religieuses voilées.

Et un panneau tenu par une jeune fille qui ne se rend visiblement pas bien compte de ce qu'elle dit: "Syrie, Gaza, même combat". En effet: c'est le combat des religieux, fanatiques islamistes, et assassins de surcroît, qu'elle soutient...

Écrit par : hommelibre | 18 novembre 2012

EXCELLENT! hommelibre. Cela valait la peine que je repasse avant de quitter.

Bonne nuit

Écrit par : Patoucha | 18 novembre 2012

"C'est bien la gauche qui est là, à traiter comme d'habitude Israël de barbare et d'assassin. Pas un mot sur le Hamas."

Non seulement vous faites dans l'unilatéralité, mais en plus vous donnez dans l'amalgame. Si je vois des gens d'extrême droite manifester contre les homosexuels, je ne me répands pas en disant que la droite est homophobe. De même, si l'extrême gauche (soit solidarités) manifeste contre Israël, il est malhonnête d'utiliser cela pour indiquer que la gauche est antisémite ou anti-israël.

"http://en.wikipedia.org/wiki/Palestine#Early_demographics

On voit que l'immigration a été accélérée dès la seconde moitié du 19e siècle, autant arabe que juive. Les premières vagues d'immigrations juives et la discussion politique de plus en plus large sur la création possible d'un Etat hébreu a semble-t-il soudainement stimulé les arabes à occuper la Palestine. Pour quelle raison sinon pour faire déjà frein à Israël?"

Et si vous ne feriez que prendre la peine de lire les informations apparaissant dans le lien que vous avez fourni, vous vous rendrez compte que votre conclusion (augmentation de la population arabe pendant la période pré 1948 due à une immigration politiquement motivée) est complètement erronée. Cette croissance de population est essentiellement, pour ne pas dire exclusivement, endogène, comme le reflète votre lien.

Il n'y a par ailleurs pas besoin de lire wikipedia pour savoir qu'il n'y avait pas dans la période mandataire un mouvement politique arabe organisé et financé pouvant mettre en place un mouvement d'immigration de ce type. Et s'il avait été organisé, on en aurait des traces.

Encore une fois, cette idée que la population palestinienne est exogène découle d'officines israéliennes visant à délégitimer toutes ses revendications et que vous reprenez sans aucun esprit critique en raison d'un parti clairement pris.

"Le fait qu'il n'y ait jamais eu d'Etat palestinien est relevant car sans Etat, sans langue commune spécifique, sans culture commune spécifique, la notion de peuple et donc de pays est affaiblie. Les israéliens ont une légitimité plus forte sur la région, pour avoir possédé ces terres dans le passé."

On peut tout aussi facilement argumenter que les gens qui résidaient sur place depuis de nombreuses générations sont tout autant, si ce n'est plus, légitimés à y vivre que ceux qui en sont partis il y a deux mille ans. En ce sens, la gauche et la droite européenne ont pour position qu'un état israélien et un état palestinien est légitime. Et il y a l'extrême-gauche anti-israélienne et l'extrême-droite devenue aujourd'hui anti-palestinienne.

Écrit par : sekant | 18 novembre 2012

@patoucha
"Les socialogauchistes soutiennent les arabes de Palestine par antisémitisme. Tout comme vous!"
et vous avez déduit cela comment? Ce serait intéressant de savoir, je vous remet ce que j'ai écrit:

"Et si pour faire la paix on joint la Palestine à Israël en donnant le droit de vote à chacun. On appellerait cet état Isralestine ou Palesrael. Ce serait la démocratie, tout le monde aura le droit d'aller où bon lui semble, le parlement sera composé de telle manière que toute les frange de la population seront représentés.
Ps: on me dit que ce n'est pas aussi facile que ça. Qui a dit que c'était facile?"

Allez Patoucha, montrez-moi l'antisémitisme dont vous me parler.

Écrit par : le belge | 18 novembre 2012

Israel est menacée? C'est bien le seul pays équipé de bombes nucléaires qui se sent menacé dans son existence, en raison de quoi exactement? Des roquettes de courte portée?

Écrit par : asdf | 18 novembre 2012

@ Sekant: à propos des positions manifestées par la gauche, il s'agit aussi du PS, comme on le voit avec M. Rielle présent et orateur lors de la manifestation d'hier.

Je comprends votre critique de l'amalgame mais ce n'est pas seulement l'extrême gauche.

Je pense qu'il faut creuser cette possibilité que les pays arabes reconnaissent tous Israël comme préalable à la paix.

Écrit par : hommelibre | 18 novembre 2012

"Je pense qu'il faut creuser cette possibilité que les pays arabes reconnaissent tous Israël comme préalable à la paix."

Admettons que cela se donne. Et ensuite?

Écrit par : ? | 18 novembre 2012

Juste de passage pour ce commentaire posté chez Sami Aldeeb:

Patoucha says:
23 août 2010 at 1 h 25 min

IIyas
« semble ignorer les assassinats ciblés dignes d’un État voyou »

Bien au contraire, les tirs ciblés sont dignes d’un Etat démocratique CIVILISE respectueux de la population civile car il ne vise que des TERRORISTES ASSASSINS qui ont du sang dans les mains. Si l’Etat d’Israël’ était « voyou » il aurait largué des bombes comme l’a fait le Roi de Jordanie tuant en quelques jours 7000 palestiniens! SEPT MILLE!

« sans parler de crimes de guerre dans lesquels ce voyou État est empêtré j’usqu’à la raide nuque »
Vraiment? crimes de guerre? Les criminels sont ceux qui se servent comme boucliers humains des civils,(femmes, vieillards et enfants), dont ils ont droit de vie et de mort sur eux puisqu’entretenus par ces criminels du Hamas, pour ne pas le nommer. Alors sur ce chapitre vous la fermez! Allez donc faire votre démonstration de La Takyia à des anti-Juifs analphabètes comme vous, là vous aurez un auditoire…..

@ le belge

Cela n'a pas été dit à votre encontre mais à "Touchapa"

"Et si la droite soutenait votre connerie, l'usurpateur qui n'ose plus le Patoucha de crainte d'être éjecté!

Les socialogauchistes soutiennent les arabes de Palestine par antisémitisme. Tout comme vous!"

-------

".... C'est bien le seul pays équipé de bombes nucléaires qui se sent menacé dans son existence"

Oui! Et alors? ISRAËL n'est pas un état terroriste! Pour Israël, c'est un moyen de dissuasion contrairement à l'Iran qui la veut comme moyen de destruction. Et les Islamistes Frères Musulmans - les véritables meneurs de ce qui se passe actuellement dans le monde arabe avec , soi-disant, leur "Printemps..." - attendent justement après l'Iran pour ce faire et pas larguée qu'en Israël, d'où cette explosion de conquête islamiste de l'Occident!

asdf nous dit, en plus, avec la mauvaise foi légendaire des islamistes "... Des roquettes de courte portée?".... Bien moi, j'aurais été pour le lancement, chaque minute, de ces mêmes "roquettes à court portée" sur Gaza... et croyez-moi, là ils atterriraient, avec régularité, comme celle qui a détruit la maison et tué dans leur sommeil la maman de 20 ans et ses deux enfants dont un bébé de 11 mois. Le père gravement blessé, contrairement à la mise en scène de l'enfant mort dans les bras de son père:
"L’enfant palestinien de 4 ans a été tué par le Hamas et non par Israël !

dimanche 18 novembre 2012, par Desinfos
Le Premier ministre égyptien pleurait hier en embrassant le front d’un enfant « tué dans un raid aérien israélien sur Gaza » selon CNN : « Le jeune Mahmoud Sadalha a été tué par un raid aérien israélien. » Le seul problème : Cet enfant innocent a été tué par une roquette du Hamas qui a échoué lors de son lancement de Gaza (nous savons que les tirs se font la plupart à partir des maisons des civils pour empêcher Tsahal de riposter). Il y a beaucoup de preuves pour cela, que l’on peut constater sur le New York Times :

Voir en ligne : http://alyaexpress-news.com/2012/11...

"Entre 15% et 30% des roquettes du Hamas s’abattent sur … Gaza ! Les groupes terroristes de Gaza ont tiré plus de 700 roquettes et vers Israël depuis le début des hostilités – mais combien d’entre elles ont explosés à Gaza ? Le dernier bimestriel Gaza NSO Safety Report note que, dans la seconde moitié d’octobre il y eu 59 roquettes tirées depuis le nord de la bande de Gaza en direction d’Israël. De ce nombre, huit missiles sont tombés ou ont explosé à l’intérieur même de Gaza.

Vous avez dit " Des roquettes de courte portée?" Comme on dirait des "écorces de glibettes" qu'on cracherait par les fenêtres.....

Écrit par : Patoucha | 18 novembre 2012

---->"Je pense qu'il faut creuser cette possibilité que les pays arabes reconnaissent tous Israël comme préalable à la paix."

Admettons que cela se donne. Et ensuite?

Écrit par : ? | 18 novembre 2012

On peut tout aussi facilement argumenter ..."

Oui, argumentons sekant mais avec l'histoire du Moyen-Orient et non celle que vous réinventez en vous calquant sur Mahmoud Abbas et d'autres encore. Je peux vous en faire la liste de leur falsification de l'histoire. Même Adam et Eve sont de la la "fête" dans vos délires!

MYTHES DU MOYEN-ORIENT

Par Joseph Farah

J’ai été silencieux depuis qu'Israël est entré dans un combat stimulé par des querelles concernant le Mont du Temple.

Jusqu'à maintenant, je n’ai même pas pris la peine de dire, " Voyez, je vous l’avais dit. " Mais je ne peux pas résister plus longtemps. Je me sens obligé de vous rappeler la colonne 1 écrite juste une paire de semaine avant le dernier soulèvement. Mais oui les gars, je l'avais prévue. C'est OK! Retenez vos applaudissements.

Si vous croyez ce que vous lisez dans la plupart des sources nouvelles, les Palestiniens veulent une patrie et les Musulmans veulent le contrôle de sites qu'ils considèrent comme étant sacrés. Simple, non ?

Et bien, en tant que journaliste Arabe Américain qui s'est forgé une connaissance approfondie de la situation au Moyen-Orient, à force de commenter jets de pierres et tirs de mortiers, je peux aujourd'hui vous assurer que la justification de la violence et des émeutes ne trouve pas son origine dans la simple revendication palestinienne à une patrie, ni dans la volonté des Musulmans de contrôler des sites qu'ils considèrent sacrés.

Surpris?_Alors comment expliquer qu'avant la guerre des Six Jours en 1967, il n'y eu aucun mouvement sérieux de revendication d'indépendance palestinienne ?
"Avant 1967 ?" me direz-vous, "les Israéliens n'occupaient pas la Cisjordanie et la vieille ville de Jérusalem" C'est vrai. Mais durant la guerre des Six-Jours, ce n'est pas des mains des Palestiniens, ni de Yasser Arafat qu'Israël conquît la Judée, la Samarie et Jérusalem Est. Ces territoires étaient de fait occupés par le Roi Hussein de Jordanie depuis 1948. A-t-on une seule fois demandé au souverain Hachémite de restituer ces territoires aux Palestiniens ? Est-ce qu'une seule résolution de l'ONU a vu le jour à ce sujet ? Non et non. Ne vous demandez-vous pas alors pourquoi tous ces Palestiniens ont soudainement découvert leur identité nationale après qu'Israël ait gagné cette guerre ?

La vérité est que la Palestine est un Mythe !

Le nom Palestine est utilisé pour la première fois en l'an 135 de l'ère actuelle par l'empereur Romain Hadrien, qui, non content d'avoir éradiqué la présence juive en Judée (une présence qui durait depuis plus de 1300 ans !), non content d'avoir détruit leur Temple à Jérusalem, non content d'avoir interdit l'accès du pays aux derniers Juifs, se persuada qu'il fallait annihiler toute trace de civilisation juive dans le pays en le débaptisant au profit d'un nom dérivé des Philistins.
Les Philistins étant ce peuple auquel appartenait Goliath et que les Hébreux parvinrent à vaincre des siècles plus tôt. Ce baptême était pour les Romains une façon d'ajouter l'insulte à la blessure. Ils essayèrent également de changer le nom de Jérusalem en "Alea Capitolina", mais cela ne rencontra pas le même succès.

La Palestine en tant qu'entité autonome n'a jamais existé au cours de l'Histoire. Jamais !
Le pays fut dominé successivement par les Romains, par les croisés Chrétiens, par les Musulmans (qui n'ont d'ailleurs jamais fait de Jérusalem une capitale pendant qu'ils occupaient le pays), par les Ottomans et, brièvement, par les Britanniques au lendemain de la première Guerre Mondiale. Dès 1917, avec la déclaration Balfour, les Britanniques s'étaient montrés favorables à céder au moins une partie du territoire au peuple Juif afin qu'ils y établissent un Etat souverain.

Il n'existe pas de langue proprement Palestinienne. Ni même de culture spécifiquement Palestinienne. Il n'y a jamais eu de Palestine dirigée par des Palestiniens. Ces derniers sont des Arabes, et sont indissociables des Jordaniens (la Jordanie étant elle aussi une invention récente, créée de toutes pièces en 1922 par les Britanniques). Mettez-vous bien en tête que le monde Arabe contrôle 99.9% des terres du Moyen-Orient. Israël ne représente que O,1% de la superficie régionale

Mais cela est déjà trop pour les Arabes. Ils veulent tout. Et c'est précisément là que se situe le noeud du conflit qui les oppose à Israël. Avidité. Fierté. Jalousie. Convoitise. Toutes les concessions que pourrait faire Israël n'y suffiront pas.

Qu'en est-il des lieux saints de l'Islam ?

Il n'y en a tout simplement aucun à Jérusalem.
Cela vous choque ? Vous pouvez l'être. Je suis persuadé que vous n'entendrez jamais cette vérité brutale de la part d'aucun média international. C'est politiquement incorrect.

Je sais que vous me direz : "la Mosquée Al Aqsa et le Dôme du Rocher à Jérusalem représentent le troisième lieu saint de l'Islam", après la Mecque et Médine.

Et bien, sachez que c'est faux ! En réalité, le Coran ne fait aucune mention de Jérusalem.
La Mecque est citée des centaines de fois. Médine est mentionnée un nombre incalculable de fois. Mais Jérusalem, jamais (inversement, Jérusalem est citée 669 fois dans la Torah !). Il n'existe aucune preuve historique que le prophète Mohamed se soit rendu à Jérusalem.

Alors comment Jérusalem est-il devenu le troisième lieu saint de l'Islam ?
Les Musulmans, aujourd'hui, se réfèrent à un vague passage du Coran, la 17ème Sourate, intitulée "le Voyage Nocturne"(1).
Il y ait fait état d'un rêve de Mohammed qui fut transporté de nuit "du temple sacré au temple le plus éloigné dont nous avons béni l'enceinte". Au septième siècle, des Musulmans ont identifié les deux temples mentionnés dans ce verset comme étant la Mecque et Jérusalem. Voilà à quoi tient la connexion si étroite entre l'Islam et Jérusalem - connexion faite de rêve, d'imagination, d'interprétations et de mythe. Parallèlement, le peuple Juif voit son enracinement à Jérusalem remonter jusqu'à l'époque du patriarche Abraham.

Le Mont du Temple : le site le plus saint du judaïsme
La dernière vague de violence qui sévit en Israël a eu comme origine, dit-on, la visite du chef du Parti Likoud Ariel Sharon sur le Mont du Temple, là où se trouvent les fondations du Temple construit par Salomon. C'est le site le plus saint du judaïsme. Sharon et son entourage y furent accueillis à coups de jets de pierres et d'insultes. Je sais à quoi cela ressemble. J'y étais.
Pouvez-vous imaginer ce que ressentent les Juifs lorsqu'ils sont menacés, lapidés et tenus éloignés du lieu le plus saint du judaïsme ?

Alors, me direz-vous, quelle est la solution pour apporter la paix dans ce Moyen-Orient ? Franchement, je ne pense pas qu'un homme aujourd'hui puisse se prévaloir de détenir une solution durable.

Mais s'il y en a une, elle se doit de commencer par rétablir la Vérité. La poursuite des mensonges n'apportera que plus de chaos. Continuer à mépriser un droit légitime vieux de milliers d’années pour les Juifs, de surcroît renforcé par des preuves historiques et archéologiques éclatantes, en les confrontant à de fausses revendications, ne pourra que donner une mauvaise réputation à cette diplomatie de menteurs.

Mais existe-t-il une base solide qui prouverait qu'il est ici parlé de la mosquée al-Aqsa de Jérusalem ? La réponse est : Non !.
Au temps de Mahomet, qui mourut en 632 après Jésus Christ, Jérusalem était une ville chrétienne du royaume byzantin. Elle ne fut conquise que en l'an 732 par les omeyades par le calife Omar qui fit de Jerusalem une capitale administrative (voir dossier archeologie dans migdal)
Durant cette période, il n'y avait que des églises dans la ville et sur le Mont du Temple se trouvait une synagogue.
Vers l'an 711, soit 80 ans après la mort de Mahomet, elle fut transformée en mosquée et appelée al-Aqsa afin de donner corps à l'incompréhensible sourate 17 du Coran.
Mahomet ne pouvait donc pas penser à cette mosquée quand ces descendants ecrivirent le Coran, puisqu'elle n'exista que trois générations après sa mort.
D'ailleurs Mahomet n'éprouvait pas de sympathie particulière pour Jérusalem.
Il permit à ces fidèles de prier tournés vers Jérusalem pendant quelques mois, pensant ainsi convaincre les juifs de se tourner vers l'islam. La tentative ayant échoué, il prononça, l'interdiction de prier en direction de Jérusalem.

Jerusalem ne fut jamais pour les musulmans un lieu saint.

Traduction: Francis NADIZI, islamologue

Écrit par : Patoucha | 18 novembre 2012

Il y a un truc que je ne comprends pas.

Comment le Hamas peut-il délibérément tirer un missile sur Jerusalem au risque de toucher ses propres frères ou la mosquée el-aqsa construite sur l'ancien temple ?

J'aimerais comprendre quel raisonnement peut aboutir à ce tir...

Écrit par : archi-bald | 18 novembre 2012

http://www.youtube.com/watch?v=R488whNVOGA

Écrit par : Touchapa | 18 novembre 2012

N'empêche tuer des gosses et des nouveaux-nés même s'ils étaient les enfants des pires crapules, restent de loin la chose la plus horrible que j'ai jamais vu.

M'enfin je vais arrêter d'en rajouter on serait capable de me faire passer pour un criminel de guerre ...

Écrit par : prometheus | 18 novembre 2012

*****"Je pense qu'il faut creuser cette possibilité que les pays arabes reconnaissent tous Israël comme préalable à la paix."

Admettons que cela se donne. Et ensuite?*****

Je vois que l'auteur du blog n'a pas de réponse. Pas étonnant, vu qu'il dit n'importe quoi. Comme la plupart du temps d'ailleurs.

Écrit par : ? | 18 novembre 2012

Prometheus, je souscris à vos propos.

Mais comment faire lorsque la pire crapule en question est lui-même un massacreur d'enfants et de civils, qu'il a agi et continue à agir et qu'en plus, il s'abrite sous un bouclier humain ?

Donnez moi une solution acceptable, svp.

Permettez-moi d'ajouter que j'aurais bien aimé vous lire avant novembre, lorsque les crapules en question organisaient impunément le tir (plus de 600 entre janvier et octobre 2012) contre des civils.

Écrit par : archi-bald | 18 novembre 2012

Archi-bald: "...de toucher ses propres frères..."

Vraiment, vous croyez qu'ils s'en soucient? Ils ont bien pendu sur la place publique des "frères" soi-disant espions d'Israël? Souvenez-vous aussi de la "prise" de Gaza? Mais soyez certain que si un missile touche la mosquée, ils le nieront et rejetteront la faute sur les Israéliens quand bien même vous en apporterez les preuves!

Bonne soirée. Je quitte

Écrit par : Patoucha | 18 novembre 2012

@ archi-bald et la patoucha,

Au lieu de vous abandonner comme toujours à votre hystérie, lisez ceci (posté par Kasperle plus haut):

L’activiste pour la paix Gershon Baskin est pratiquement devenu un héros en Israël: c’est son inlassable travail d’intermédiaire qui conduisit, l’année dernière, à la libération du soldat israélien Gilad Shalit, détenu par le Hamas pendant plus de cinq ans.

Or, dans l’ombre, l’activiste ne s’est pas arrêté là: ces dernières semaines, il travaillait à l’instauration d’un cessez-le-feu entre l’Etat hébreu et le mouvement islamiste au pouvoir à Gaza.

Mercredi dernier, raconte-t-il sur son site internet, avec la connaissance des Israéliens, il remettait un projet d’accord à Ahmad Jaabari. Le chef militaire du Hamas ne l’a jamais retourné: quelques heures plus tard, il était pris pour cible par l’armée israélienne,

en guise de représailles aux tirs de roquettes lancés en Israël

par une faction rivale du Hamas.

Conclusion de Gershon Baskin: «L’assassinat de Jaabari était une frappe préventive contre un possible cessez-le-feu à long terme. Benyamin Netanyahou [le premier ministre israélien] a agi de manière extrêmement irresponsable.»

Écrit par : ? | 18 novembre 2012

@ ?:

Je suis désolé de n'être pas disponible pour vous répondre à l'instant où vous faites claquer votre fouet...

D'autre part je ne vous dois rien. Mais je vois dans votre dernier commentaire que le problème est ailleurs. Si c'est ce que vous pensez je ne vois pas pourquoi vous me posez la question.

Au fait, pourquoi n'inscrivez-vous pas votre propre scénario suite à ma suggestion?

Pour ma part je pense qu'une telle situation mettra les dirigeants israéliens dans l'obligation de traiter en vue de la création d'un Etat palestinien. D'ailleurs ce pourrait être une monnaie d'échange de la part des pays et organisations arabes.

Écrit par : hommelibre | 18 novembre 2012

"N'empêche tuer des gosses et des nouveaux-nés...."

Egorgés dans leur sommeil ou fracasser la tête d'une enfant de 5 ans sur un rocher après avoir sous ses yeux égorgé son père! Et ce sont ces barbares que les socialogauchistes et leurs sbires soutiennent!

J'aimerais quitter... à moins qu'un autre commentaire ne m'interpelle :)

J'oubliais de vous préciser "la prise de Gaza ..avec leurs "frères" du Fatah..... et ce lien:

http://www.rue89.com/2012/10/04/le-hamas-gaza-lun-utilisait-une-ceinture-lautre-une-crosse-de-fusil-235896

Les boucliers humains? Ben... c'est pour diaboliser Israël devant la communauté internationale.... Cela a marché pour "Plomb durci"! Il reste à voir si cela marchera cette fois. Israël est déterminé à en finir avec ce groupuscule terroriste qu'est le Hamas!

Dernière info et dodo

Une caricature du Times illustre la stratégie des boucliers humains du Hamas
18 novembre 2012, source Philosémitisme
Lire l'article complet sur http://philosemitismeblog. (...)

Écrit par : Patoucha | 18 novembre 2012

Hé le point ? Kasperle Lisez aussi ceci: Moi, je vais au dodo et pour de bon cette fois.

IP svp. Merci!

'Saint' Ahmed Jaabari, chef militaire du Hamas, victime d'Israël qu'il protégeait des tirs des factions palestiniennes, M. Macina

15/11/2012

Ahmed al-Jaabari with Gilad Shalit

Sur cette photographie de Reuters, on voit Ahmad Jabari, le "saint homme" du Hamas, censé protéger Israël des tirs des factions palestiniennes, à en croire M. A. Gresh, du 'Monde Diplomatique'.

Quelle n'a pas été ma surprise – pour ne rien dire de mon dégoût – d'entendre, cet après-midi, sur les ondes de France 24, M. Alain Gresh, directeur adjoint du "Monde diplomatique", interviewé par la chaîne d'information, déclarer :

« Les Israéliens viennent d'assassiner le seul homme qui empêchait les factions terroristes dissidentes de la zone de Gaza de tirer des roquettes sur Israël.
On connaissait les mantras sur la cruauté d'Israël, son inhumanité, sa barbarie (j'en passe et des meilleures !), nous apprenons maintenant qu'Israël est stupide au point de tuer un « saint homme » du Hamas qui protégeait sa population civile.

Monsieur Gresh est un universitaire. A ce titre au moins, il est censé lire ce qui s'écrit. A tout le moins est-il capable de se servir du moteur de recherche de Google. S'il l'avait fait, il n'aurait pu manquer l'article intitulé “Ahmed al-Jabari: the Hamas 'general' who kept out of the limelight”, en ligne sur le site du Guardian, ce 14 novembre 2012.

The Guardian ne s'est jamais distingué pour son admiration ni son soutien d'Israël, mais ici, au moins, il trace, de cet archi-terroriste, un portrait qui a plus de chances de correspondre à la vérité que l'affirmation délirante de M. Gresh.

Le quotidien britannique rappelle en effet que Ahmed Jaabari

· était un haut responsable au sein de la branche armée du Hamas ;

· qu'il a joué, en 2007, un rôle déterminant dans la prise de contrôle de la bande de Gaza par le Hamas au détriment du Fatah.

Nous apprenons aussi que le grade officiel de ce militant de 52 ans était celui de lieutenant des Brigades Ezzedine al-Qassam, branche armée du Hamas. Mais aussi qu'à Gaza, il était connu comme « le général », ou « le chef d'état-major ». En 2003, il était devenu de fait le responsable en charge de la branche armée du Hamas, succédant ainsi à Mohammed Deïf, gravement blessé suite à un raid israélien.

Autre information que M. Alain Gresh semble ignorer : Ahmad Jaabari était présenté comme l'un des hommes les plus secrets du Hamas, avant de sortir de l'ombre pour négocier l'échange de Guilad Shalit. C'est lui qui avait remis personnellement le soldat israélien aux médiateurs égyptiens le 18 octobre 2011 (voir la photo ci-dessus).

Plus surprenant : cet homme, si discret jusque-là, s'était laissé filmer en civil, alors qu'il remettait l'otage israélien à des officiers du renseignement égyptien.

Le Guardian nous apprend encore

· que Jaabari était diplômé en histoire de l'Université islamique de Gaza ;

· qu'il avait été arrêté par Israël en 1982, en tant que militant du Fatah ;

· qu'il avait passé 13 ans en prison pour avoir planifié des opérations anti-israéliennes ;

· puis, qu'il avait rejoint le Hamas, dont il avait rencontré les principaux dirigeants: Abdelaziz Rantissi, Ismaïl Abou Chanab, Nizar Rayyane et Salah Chéhadé.

Enfin, toujours selon le Guardian, la collaboration de Jaabari avec Salah Chéhadé et Mohammad Deïf lui valut d'être arrêté en 1998 par la Sécurité préventive palestinienne et détenu durant environ deux ans. On sait encore de lui qu'à l'occasion du déclenchement de la deuxième Intifada en 2000, Ahmad Jaabari a été l'un des artisans de la professionnalisation des Brigades Ezzedine al-Qassam, et qu'il a joué un rôle important dans la prise de contrôle de la bande de Gaza par le Hamas, aux dépens du Fatah, en juin 2007.

L'article se termine par un rappel des tentatives d'assassinat par les Israéliens, dont Jaabari a été l'objet. Elles l'avaient rendu si prudent qu'il n'avait même pas de téléphone portable!

Raison pour laquelle, sans doute, Monsieur Alain Gresh n'a pu convenir d'un rendez-vous avec lui pour en savoir davantage sur ses activités qui - on l'aura compris - n'avaient rien de caritatif. Cela lui aurait évité de le « canoniser » à la légère.

Le Mossad lui, avait sûrement ses coordonnées, puisqu'il a trouvé le moyen de le neutraliser.

© Menahem Macina

Écrit par : Patoucha | 18 novembre 2012

Merci Patoucha de rappeler l'histoire de la région.

L'extrémisme religieux doit être écarté de tous les pouvoirs. On ne peut non plus éduquer des enfants dans la haine des juifs sans en subir les conséquences.

La paix est possible à condition que les porteurs sincères et honnêtes du projet d'un état palestinien, reconnaissent l'état d'Israël. Abbas ne fait pas partie des gens honnêtes il doit être pulvérisé au même titre que le Hamas.

Le Hamas et le Hezbollah, tout comme l'Iran, les monarchies du Golf et d'autres se foutent royalement des arabos-palestiniens et de leur état comme de leur premier froc. Ils sont plus animés par la haine ancestrale de tuer du juif et de rendre à l'esclavage les autres, appliquer le coran et les hadiths en installant la charia le tout en se gavant des richesses pétrolières. Ce n'est pas acceptable.

Israël peut arrêter la guerre elle est déjà gagnée, mais le temps que les islamo-nazis du Hamas et leurs frères terroristes palestiniens continuent d'envoyer des roquettes sur Israël je crains le pire.

On a pas tué le nazisme en parlotant sous un chêne avec eux ou avec des émissaires collabos. Aujourd'hui ceux-ci soutiennent l'islam dans toute son horreur pour achetez leur pétrole et recevoir en échange des billets, des villas, des vacances, des intervention à 100 000 euros l'heure et demie, et pas une minute de plus etc...

Il me semble que Benji doit aller pulvériser les barbus et Abbas chez eux comme nos ancêtres sont allé au coeur de Berlin.

Suite à cela, certains pays comme l'Iran reculeront et les Palestiniens qui reconnaîtront Israël en garantissant la sécurité du peuple d’Israël, pourront prétendre à un état digne du monde moderne et non issu de la pire criminalité religieuse.

Écrit par : Pierre NOËL | 19 novembre 2012

A tous ceux qui prétendent, contre vents et marées, que l’islam est une religion de paix, je les invite à lire ce discours du haineux et pervers ayatollah Khomeini ( 1942, « L’islam n’est pas une religion de pacifistes » Il y déclare en substance :

« Ceux qui étudient le djihad comprendront que l’islam veut conquérir le monde entier. Tous les pays conquis par l’islam, ou qui le seront dans le futur, seront marqués du salut éternel. Car ils vivront selon [la loi d’Allah, la charia] (…). Ceux qui ne connaissent rien à l’islam prétendent que l’islam se prononce contre la guerre. Ceux [qui disent cela] ont perdu l’esprit. L’islam dit : tuez les infidèles exactement comme ils vous tueraient tous ! Cela voudrait-il dire que les musulmans devraient rester les bras croisés à attendre que [les infidèles] ne les détruisent ? L’islam dit : tuez les [les non-musulmans], soumettez les par l’épée et dispersez [leurs armées]. Cela-veut-il donc dire qu’il faut rester les bras croisés jusqu’à ce que [les non musulmans] nous dominent ? L’islam dit : tuez au nom d’Allah ceux qui veulent vous tuer ! Est-ce que cela veut-il dire qu’il faudrait que nous nous rendions [à l’ennemi] ? L’islam dit : tout ce qu’il peut y avoir de bon ici n’existe que grâce à l’épée, et à la menace de l’épée ! On ne peut forcer personne à obéir sans l’épée ! L’épée est la clé qui ouvre la porte du paradis, une porte qui ne peut s’ouvrir que pour les guerriers saints ! Il y a des centaines d’autres psaumes [du coran] et de hadiths [les dires du prophète] qui pressent les musulmans de tenir la guerre en estime, et de combattre. Est-ce que cela voudrait alors dire que l’islam est une religion qui défend aux hommes de mener la guerre ? Je crache sur les âmes folles qui affirment cela.”

Et parmi les non-croyants, la théologie chiite iranienne réserve une haine spéciale pour les Juifs. Le président iranien actuel, Mahmoud Ahmadinejad, avoue ainsi ouvertement avoir pour politique la destruction d’Israël, se fondant pour cela sur ses croyances eschatologiques. Mohammed Hassan Rahimian, un représentant d’Ali Khamenei, le dirigeant suprême, a résumé ainsi en 2006 cette doctrine eschatologique d’annihilation aux relents de haine coranique des Juifs :

« Le Juif est l’ennemi le plus acharné du croyant (Coran 5 :82). Et la grande guerre scellera le sort de l’humanité (…) La réapparition du Douzième Imam conduira à la guerre entre Israël et les chiites. »

Et pour terminer, voici un extrait de la « version islamique » de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme de 1948 de l’ONU, qu’a écrite, au milieu des années 1960, Sultan-Hossein Tabandeh, dirigeant chiite iranien d’un des principaux courants soufi. Ce dernier n’a fait que réaffirmer le principe sacré de l’inégalité entre musulmans et non-musulmans sous le régime de la charia :

“Puisque l’islam considère les non-musulmans comme inférieurs dans la foi, si un musulman tue un non-musulman (…), alors il ne doit pas être puni de mort, puisque sa foi et ses convictions sont plus hautes que celles de l’homme qu’il a tué (…). Le châtiment qu’encourt un non-musulman coupable d’avoir forniqué avec une femme musulmane est bien plus grave, car en plus d’avoir commis un crime contre la morale, contre les exigences sociales et contre la religion, il a commis un sacrilège dans le sens où il a déshonoré une personne musulmane, et ainsi jeté l’opprobre sur tous les musulmans, et donc, il doit être exécuté (…). »
Source : Iran’s Final Solution for Israel, par Andrew Bostom, NRO – sur Poste de Veille)

Mais l’islam est une religion de tolérance, de fraternité, d’égalité, de douceur, d’amour et de paix, nous répètent imperturbablement les lécheurs de babouches qui pullulent en Occident. Heureusement pour eux, que Khomeini grille en enfer, car de son vivant, il aurait craché « sur ces âmes folles”.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour www.Dreuz.info

Écrit par : Pierre NOËL | 19 novembre 2012

@Pierre NOËL
Les gens ont peur du vide et tiennent à leur confort intellectuel. C'est pourquoi ils comblent le vide par des contes de fée et cessent de penser lorsque cela risque de les embarrasser.
Ainsi les sermons de haine de Khomeini et de ses semblables sont probablement vus comme de simples réponses à l'inhumanité des Occidentaux (des Américains en particulier) et ne reflètent en aucune manière la nature de l'islam.

Écrit par : Mère-Grand | 19 novembre 2012

Complètement d'accord avec vous Mère-Grand, c'est ce qui s'appelle de la paresse intellectuelle, aussi dangereuse que les bombes atomiques à retardement!

Écrit par : Pierre NOËL | 19 novembre 2012

Moi, je choisis mes amis parmi ceux partagent mes valeurs.

Donc, en observant les positionnement de soutiens au Hamas, je regarde les valeurs portée par ce parti politique démocratiquement élu et sais que ses souteneurs les partagent aussi longtemps qu'ils ne les dénoncent pas.

Reste à faire la liste des valeurs portées par le Hamas et par ses amis qui manifestent dans nos rues...

Écrit par : archi-bald | 19 novembre 2012

La TG de ce jour nous apprend que les militant du Hamas se cachent et se terrent pour éviter d'être frappés par les tirs israéliens. Pourquoi les femmes et les enfants n'en font-ils pas autant? Serait-ce parce qu'on les oblige à rester dehors? C'est tellement plus photogénique et lacrymogène...

Il y a qq jours, un article très intéressant de la TG expliquait que le PS français entretenait des liens étroits et amicaux avec Israël. Hollande a visité l'école toulousaine, victime du gentil musulman Merah, en compagnie de Netanyahou. Les kibboutz incarnent un idéal socialiste(On se retrousse tous les manches pour bâtir qqch ensemble). Malheureusement, je ne retrouve plus l'article en question.

Écrit par : Babar | 19 novembre 2012

"Malheureusement, je ne retrouve plus l'article en question."

Comme c'est triste !

Écrit par : Victor Hugo | 19 novembre 2012

Ben oui, il est très difficile de retrouver les articles de la tdg, la fonction recherche fonctonne mal. Je me souviens que c'était en haut d'une page de gauche et c'est paru avant que le Hamas ne commence à balancer des roquettes. Il y a ceci, mais ce n'est pas exactement ce que je cherche:
http://www.tdg.ch/monde/europe/Netanyahu-et-Hollande-rendent-hommage-aux-victimes-de-Merah/story/21951397

Si j'avais du temps à perdre, j'irais à la bibliothèque pour éplucher les vieilles TG

Écrit par : Babar | 19 novembre 2012

"Ben oui, il est très difficile de retrouver les articles de la tdg......"

Quelle tragédie la vôtre!

Pour vous consoler je vous offre une image que va vous faire rêver. Voilà:

http://ambisrael.fr/files/2011/03/photo_verybig_1046841.jpg

Écrit par : Victor Hugo | 19 novembre 2012

"Reste à faire la liste des valeurs portées par le Hamas et par ses amis qui manifestent dans nos rues...

Ben... archi-bald, les pétrodollars, la prise en charge par l'Etat de ces oisifs, et surtout l'antisémitisme!

IP svp, l'usurpateur dont je vais finir par mettre l'IP sévit....

Écrit par : Patoucha | 20 novembre 2012

Valeurs: l'exécution de 6 palestiniens par les policiers du Hamas au motif qu'on les soupçonnait de collaborer avec Israël. Sorti d'un minibus, descendu à la Kalshnikov dans la rue, les cadavres traînés derrière des véhicules. Evidemment pas l'ombre d'un semblant de système judiciaire.

Qui ose dénoncer cela ? La honte totale.

Écrit par : archi-bald | 20 novembre 2012

@ Archi-bald:

J'ai vu l'info sur le site du Point, mais pas aux téléjournaux. "Justice" expéditive. C'est étonnant que le Hamas ne s'en cache pas.

Écrit par : hommelibre | 20 novembre 2012

@ Archi-bald

Vidéo : CNN : le Hamas tire des roquettes à partir de zones peuplées de civils‬ : Pour la visionner:
http://www.desinfos.com/spip.php?page=ar...

EuropeIsrael

mardi 20 novembre 2012

Le Hamas espère une réplique israélienne pour voir mourir des enfants et les exhiber aux médias du monde.

Des terroristes utilisent des véhicules et bâtiments de la presse à Gaza pour leurs activités

Des terroristes utilisent des véhicules et bâtiments de la presse à Gaza pour leurs activités

Gaza ou Syrie : les organisations palestiniennes prises en flagrant délit de mensonge

mardi 20 novembre 2012

Les organisations palestiniennes utilisent des photos d’enfants syriens en faisant croire qu’il s’agit d’enfants palestiniens visés volontairement par les israéliens à Gaza. Voici par exemple comment l’organisation International Solidariy Movement de Gaza publie des photos d’enfants ensanglantés en mentionnant dans la légende qu’ils sont actuellement à l’hôpital de Gaza (1).

Source : http://www.desinfos.com/IMG/pdf/Gaz...

Numéro 1159 - 20.11.2012 - 6 Kislev 5773
--------
Gaza - Qui tue qui...
par Gerard Fredj

Habitants de Gaza, ils ont été blessés ou tués.
Ils n'ont pourtant pas été touchés par des tirs israéliens.

[qui tue qui à Gaza] Mais de tirs ratés depuis Gaza.
On peut se demander si la question a de l'importance tant ce qui compte est le nombre de civils qui pourraient être atteints par ces tirs.
C'est bien de cela qu'il est question.

98 roquettes auraient été lancées en 4 jours mais auraient raté leur trajectoire, retombant dans Gaza city sur des zones habitées – d'autant que la plupart des rampes de lance-roquettes sont sciemment positionnés au milieu de centre urbains, ou de lieux drainant la foule –comme le grand stade de football de Gaza.

Près de 15 pour cent des tirs du Hamas, un nombre significatif, toucherait la population civile de Gaza ou ses habitations.

Pour preuve – voir notre article sur la manipulation des images -, la photo et le texte présentant un bébé de Gaza présenté par les tirs israéliens, qui s'est avéré être un bébé tué par les tirs du Hamas.
--------

Que visent les palestiniens ? Al Aqsa ou l’Eglise de la Nativité ?
Posted: 20 Nov 2012 05:03 AM PST
Pour la deuxième fois depuis le début de l’opération pilier de défense, une sirène a retentit à Jérusalem et dans la région, aux alentours de 14h15, peu après l’arrivée du chef de l’ONU Ban Ki-moon.

La sirène, qui annonçait l’arrivée imminente d’un missile lancé depuis Gaza sur la capitale israélienne, semble pour s’être écrasée à quelques centaines de mètres de l’église de la Nativité à Bethléem.

Mais l’explosion, si forte, a été entendue à 20 km aux alentours et des habitants de Jérusalem ont été pris de panique.

Quelques minutes plus tôt, une roquette avait frappé la région d’Eschkol: le Magen David Adom rapporte plusieurs blessés.

Plus de 80 roquettes ont été tirées sur Israël depuis minuit. Le Dôme de Fer a intercepté 28 missiles.

Mais dans ce contexte, on peut se demander: que visent donc les palestiniens ? La troisième ville de l’islam ou la première de la chrétienté ?

Sacrés barbares palestiniens !

Antoine Chatrier – JSSNews
-------
Et pour finir:

Un journaliste arabe: « les arabes commencent à comprendre comment ils sont manipulés »
Posted: 19 Nov 2012 12:53 PM PST
Dans un excellent article intitulé « The solution to Gaza…return to Syria! » , publié le 17 novembre, Tariq Alhomayed, rédacteur en chef du journal Asharq Al-Awsat, l’un des plus anciens et plus influents journaux du monde arabe, donne un éclairage différent et argumenté sur l’origine du déclenchement de l’opération « Pilier de Défense » à Gaza.

L’idée centrale de l’article est d’expliquer que les conflits du Moyen-Orient » ne sont rien de plus qu’une fuite en avant, en particulier dans l’espoir de sauver al-Assad ou du moins, pour faire en sorte que le coût de sa chute soit le plus élevé pour tout le monde. » Derrière la Syrie de Bachar al-Assad, l’image de l’Iran se dessine. Tariq Alhomayed explique comment les deux alliés iraniens et Syriens ont choisi d’allumer le front très inflammable de Gaza du fait de la lenteur de l’embrasement du front nord du Golan.

Le journaliste constate que les évènements ont pour effet de détourner l’attention des massacres organisés en Syrie et s’interroge sur les raisons du silence du monde arabe sur les questions évidentes comme :

Qui a initié le front de Gaza ?
Pourquoi maintenant ?
Pourquoi Hassan Nasrallah, chef du Hezbollah et allié chiite de l’Iran, n’a-t-il jamais demandé à Bachar al-Assad de mettre fin à la violence contre les syriens, alors qu’il appelle les Arabes à faire pression sur les Etats-Unis pour faire cesser l’opération israélienne à Gaza ?
Toute l’étude d’Alhomayed, tend à montrer le dessous des cartes et à révéler les tentatives de déstabilisation suscitées par l’influence iranienne sur le Moyen-Orient.

Par l’Ambassade d’Israël en France – JSSNews

IP svp. Merci! Je quitte

Écrit par : Patoucha | 20 novembre 2012

J'ai aussi vu l'info hier, et j'ai été très étonné. C'est passé sur la rts d'hier 19h30. Des roquettes sont tirées depuis le milieu des maisons, c'est ce qu'affirme la journaliste.

http://www.rts.ch/video/info/journal-19h30/#/video/info/journal-19h30/4444491-bande-de-gaza-le-point-avec-kristell-bernaud-a-gaza.html

Écrit par : hommelibre | 20 novembre 2012

Le Hamas comme d'autres organisations islamistes veulent la destruction d'Israël, mais la nôtre également.

Actuellement les journaleux font du sensationnel à Gaza, ce faisant, ils font la promotion la politique du Hamas et de Abbas contre Israël.

La différence dans les combats est normal, d'un côté des gardiens de chèvres et ramasseurs de crottes qui manipulent des armes sans instruction et intelligence, de l'autre, des soldats Israéliens entraînés, instruits et intelligents.

Effectivement Patoucha pendant ce temps là on ne parle plus de la Syrie et des massacres, ni de la montée en puissance des frères criminels musulmans qui nous préparent un couscous empoisonné partout dans le monde avec Al Qaida leurs amis aqmis..certains occidentaux se rangent du côté des dégénérés.

Comme Fabius, Jupé, et les autres en Europe, nous leurs donnons de l'argent, nous rampons pour avoir du pétrole et vendre des centrales nucléaires etc...

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=bGwbupWmIIE

http://blog.sami-aldeeb.com/2012/11/17/musulmans-ou-ramassis-de-degeneres-mentaux/

Tiens, une vidéo à envoyer aux corniauds qui soutiennent béatement ces orduresnotamment sur les blogs de la TDG.

http://blog.sami-aldeeb.com/2012/11/16/kateb-yacineles-religions-ont-toujours-joue-un-role-nefaste/

Écrit par : Pierre NOËL | 20 novembre 2012

Et sur Euronews ils ont ,pour une fois, dit qu'Israël a envoyé des tracts aux civils leur demandant de se déplacer vers le centre ville avant de cibler les bâtiments dans certains endroits de Gaza!

IP svp. Merci! je quitte!

Écrit par : Patoucha | 21 novembre 2012

Comme vous dites, Pierre NOËL, et pendant ce temps on n'en finit plus de compter les morts syriens PLUS de QUARANTE MILLE et samedi plus de CENT MORTS! Mais là c'est sur Euronews!

Bonne nuit! Je vais dans les bras de Morphée...

Écrit par : Patoucha | 21 novembre 2012

01:13 Pilier de défense : Tsahal a averti les journalistes étrangers à Gaza dans un message Twitter (Guysen.International.News)

Certains médias du monde ont déclaré que le porte-parole de Tsahal a averti les journalistes étrangers à Gaza dans un message Twitter et les a exhortés à rester à l'écart des installations et des militants du Hamas. Le porte-parole a souligné que : "Le Hamas est une organisation terroriste qui va vous utiliser comme boucliers humains."

Tro bon Israël! Il continue à avertir les civils alors que les islamistes les visent plus particulièrement:

Attentat dans un bus à Tel-Aviv:

13:19 Explosion à Tel-Aviv : le dernier bilan fait état de 17 blessés, 2 dans un état grave, 2 dans un état sérieux, 3 dans un état moyen, 4 personnes sont en état de choc et le reste est blessé légèrement

13:13 Explosion à Tel-Aviv : la police craint qu’un ou une terroriste ayant l’apparence d’une femme enceinte ne soit en ville

Écrit par : Patoucha | 21 novembre 2012

hommelibre "C'est étonnant que le Hamas ne s'en cache pas."

Pourquoi voulez-vous qu'ils s'en cachent du moment qu'ils sont soutenus par les antisémites de tous bords où qu'ils se trouvent!

Mais aucune réaction à:

(La photo en dit plus long que le texte)

La barbarie du Hamas

Gaza : durant la journée de mardi, les terroristes palestiniens ont ou nouvelle fois montré leur sauvagerie, six hommes soupçonnés de collaboration avec Israël ont été abattus dans la bande de Gaza après avoir été pris "en flagrant délit" d'espionnage, rapporte mardi la radio du Hamas. Les 6 hommes ont été exécut és en public pour espionnage en faveur d'Israël. Des hommes armés ont attaché le corps de l'un de ces traîtres présumés à une moto et l'ont traîné dans les rues de Gaza. Démonstration de justice selon le Hamas...

Où êtes-vous donc les soi-disant "pro-"Palestiniens" qui, dans le fond, n'en ont rien à f... de ces morts "Palestiniens" tant transpire leur antisémitisme et qu'ils peuvent diaboliser Israël!

Écrit par : Patoucha | 21 novembre 2012

"Et un panneau.... et assassins de surcroît, qu'elle soutient..."

Merci pour le lien hommelibre. J'en ai profité pour laisser ce message:

Israël assassin? MDR MDR MDRRRRRRRR

Ces "manifestants" seraient l'avenir de la Suisse?!!!!

Un petit rappel:

Syrie:40000 morts en vingt mois dont 500 "Palestiniens" et 106 personnes tuées ce Vendredi!

Bravo pour le "même combat".... En somme, vous avez attendu Gaza... vous faites d'une pierre deux coups.... LOLLLLLLLL

Et le pourfendeur de la cigarette - mais surtout pour la hausse de son prix qui rapporte: "Ne dites surtout pas que c'est pour l'argent" dixit Jean-Charles Rielle, à la journaliste qui l'interviewait, pour ne pas le nommer était là ainsi que SolidaritéSS? Quoi d'étonnant pour des socialo-gauchistes? Les fossoyeurs et fouteurs de m.. de la République!
Pendant qu'Israël récolte les Prix Nobel eux, les traîne-savates vomissent leur antisémitisme.

Je sais que vous n'aurez pas le courage de poster ce billet qui le sera ailleurs!

Il l'a posté :)

NB: J'attends le passage de l'usurpateur de Patoucha qui se contente de son anagramme! Cela vient sans doute récolté sous la " palmeraie de Tizi-Ouzou ".....Se(tait)kant jojo le aSDF ?

Écrit par : Patouchacha | 21 novembre 2012

Patoucha non Patouchacha! Ma souris me rappelle le manque de pile :))))))))

Écrit par : Patoucha | 21 novembre 2012

plutôt la faiblesse des piles :)))))) C'est bon je viens d'y remédier. Et profite pour accepter: "Retenir mes coordonnées" afin que cela ne se reproduise plus.

Écrit par : Patoucha | 21 novembre 2012

Passé avant l'attentat du bus:

Le Hamas aux Israéliens: «Les attentats-suicides nous ont manqué. Attendez-vous à nous revoir dans vos stations de bus et dans vos cafés »

Rapport spécial n°4 de Palestinian Media Watch sur l’opération « Pilier de Défense »

18 novembre 2012

En réponse à l'opération « Pilier de Défense » qui tente de paralyser l'infrastructure terroriste dans la bande de Gaza et de protéger les civils israéliens, l'aile militaire du Hamas, les Brigades Al-Qassam, a produit une vidéo menaçant les Israéliens de nouveaux attentats suicides.

Écrit par : Patoucha | 21 novembre 2012

Re :)

"La paix à portée de main, si..."

Hamad bin Khalifa à Haniyeh: rompez votre alliance avec l’Iran et..
L’équipe du site: Groupe Libanais d'Information: AL MANAR

Selon des sources palestiniennes, de retour d'une visite à la bande de Gaza la semaine dernière, "la rencontre entre le Premier ministre palestinien à Gaza, Ismaïl Haniyeh, et l'émir du Qatar Hamad bin Khalifa, s'est conclue dans un désaccord sur une liste de conditions posées par le Qata"r.

Ces sources ont rapporté que lorsque l'émir du Qatar s'est réuni avec Haniyeh, il lui a dit: «Si vous souhaitez obtenir de l'aide économique et financière, vous devez rompre votre alliance avec l'Iran, l'ennemi de l'Islam et des musulmans » !

Toujours selon ces sources, les conditions fixées par Hamad bin Khalifa au premier ministre palestinien ont été:

1 – rompre l'alliance avec l'Iran.
2 - entamer des négociations avec l’entité sioniste sans conditions préalables.
3 - la reconnaissance d'"Israël".
4 - la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d'"Israël" et abandonner la récupération de sa partie orientale.
5 – Annoncer la fin de la résistance armée et entamer des négociations comme seule option de solution.

Les sources indiquent qu’ " Ismaïl Haniyeh a répondu à Hamad bin Khalifa : " vous me demandez de remettre Gaza aux Israéliens alors que " je suis membre du comité exécutif du mouvement Hamas et le Premier Ministre de la Palestine ! Il est impossible d’accepter ces conditions ", ajoutant que "cette réponse à pousser l'Emir du Qatar à écourter la durée de sa visite à Gaza à quelques heures au lieu de deux jours , voire de réduire le montant de l’aide promise à 350 millions de dollars seulement alors qu’il était prévu 600 millions de dollars" !

(....)



Source: Journaux
17-11-2012 - 17:59 Dernière mise à jour 17-11-2012 - 17:59

La suite : GLI - Al - Manar

Écrit par : Patoucha | 21 novembre 2012

Les commentaires sont fermés.