12 novembre 2012

Souad Merah fière de son frère

Mohamed Merah, le tueur de Toulouse, continue à faire l’admiration de ses adeptes après sa mort. Avoir mis en scène sa propre mort sous les balles des policiers a développé son aura auprès d’autres jeunes gens. On se souvient qu’une manifestation de soutien avait eu lieu dans la ville rose avant son enterrement. Aujourd’hui sa soeur Souad se déclare ouvertement fière de lui.


mohamed merah,souad merah,salafisme,intégrisme,nazisme,islam,musulman,toulouse,tuerie,ben laden,Elle a été récemment interrogée dans le cadre d’une émission «Enquête exclusive» tournée sur un de ses frère, Abdelghani Merah, et diffusée sur M6. Ce frère publie un livre sur l’embrigadement que le jeune Mohamed a subi dans sa famille. Un père violent, une mère et des oncles proches de l’intégrisme, un autre frère et sa soeur Souad en contact avec des salafistes: les conditions familiales ont joué un rôle certain dans la dérive de Mohamed. Libération l'a interviewé.

«Je ne passe plus un instant sans penser à ses victimes. Je veux dénoncer la haine dans laquelle on a été élevés, la haine que les amis salafistes de mes frères leur ont transmise, dénoncer l’innommable que mon frère a commis. Je suis le frère du tueur, mais je suis solidaire de ses victimes.»

Le frère salafiste, Abdelkader, est actuellement mis en examen pour complicité d’assassinat. Il aurait aidé Mohamed à réaliser ses crimes.

«C’est ma sœur Souad et mon frère Kader qui les premiers se sont rapprochés des salafistes toulousains. Kader se faisait appeler Ben Laden. Il répétait : Les moudjahidin feront la guerre aux Français. Un jour la France sera à nous. Il battait ma sœur Aïcha, qui refusait leur radicalisme, parce qu’elle fumait une cigarette ou parlait avec un garçon.»

Abdelghani est en conflit avec sa famille: il vit en couple avec une compagne juive. Ce qu’Abdelkader n’accepte pas:

«Kader ne le supportait pas. Il insultait sans arrêt Sophie. Me disait : Quitte ta sale juive. A l’issue d’une énième dispute, Kader sort un couteau et poignarde Abdelghani à sept reprises. La lame passe à un centimètre du cœur et touche le poumon.»


Selon un article du NouvelObs, qui relaie les propos de Souad Merah, elle admire son frère mort, Ben Laden, et déteste les juifs. La critique d'une religion ne peut être assimilée à du racisme. Mais ici la haine d'une ethnie est bien du racisme et devrait être sanctionné pénalement.

Ainsi cette famille musulmane installée en France depuis longtemps, a développé un radicalisme meurtrier et s’en vante. La soeur savait qu’elle était enregistrée, selon le magazine. Nul doute qu’il y ait une tentative de faire d’autres adeptes. C’est une illustration de la facilité avec laquelle le radicalisme islamiste se répand et comment aucun réel barrage n’est mis en place pour le freiner. Au contraire semble-t-il, les relais familiaux sont très actif pour envoyer les enfants au front de la guerre de religion et de la guerre anti-occident. Une guerre qui possède ses soldats et ses bases sur le territoire européen.

On doit aujourd’hui se demander combien de Mohamed et Souad Merah se préparent à tuer dans nos pays, combien ont déjà épousé les thèses du salafisme, ce nazisme islamiste. Et malgré de timides prises de position que j’ai déjà citées, la majorité intégrée des musulmans est bien tiède à dénoncer cette dérive vers le nazislamisme, offrant ainsi une sorte de chèque en blanc aux extrémistes.


C’est très difficile de voir cela tout en ayant pu connaître de près la gentillesse de musulmans dans leur pays. C’est une déchirure.


14:06 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : mohamed merah, souad merah, salafisme, intégrisme, nazisme, islam, musulman, toulouse, tuerie, ben laden | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

bonjour John. Ce qui manque le plus aux musulmans ce sont de nombreuses personnalités religieuses reconnues qui osent prendre de la hauteur par rapport à la lecture littérale du Coran. Les quelques très rares imams révolutionnaires qui osent franchir ce pas capital se font dézinguer de la communauté musulmane et reçoivent sans doute des menaces de mort intimidantes qui portent à l'auto-censure et au silence de ces personnes. Regarder le chemin du frère révolutionnaire de la famille Merah. Rejeter de sa famille, menacé de mort et attaqué physiquement par son propre frère, le mouton noir ne peut obtenir le droit de se dire encore musulman alors qu'il transgresse certains principes et certaines règles de la vie traditionnelle musulmane. Il est donc considéré mécréant même s'il est un homme bon, généreux, ouvert, lucide sur le monde et la situation religieuse de sa communauté. Il faudra de nombreuses années révolutionnaires afin que la démocratie s'impose et que l'islam se normalise à l'échelle des préoccupations notre temps. Pour cela, des hommes courageux comme Abdelghani Merah ne doivent pas reculer et continuer leur combat au risque de leur vie. Et les femmes qui accompagnent ces personnages doivent oser braver le risque en soutenant l'action de ces laïcs solitaires qui en bavent autant parmi la communauté musulmane que parmi la société civile française.

Le printemps arabe a engagé un processus révolutionnaire lent mené sur le long terme. La démocratie fera son chemin mais ce chemin sera parsemé d'épines et d'évènements dramatiques.

Bonne journée.

Écrit par : pachakmac | 12 novembre 2012

Bonsoir John,

Il est rare que je m'intéresse à des faits divers, aussi célèbres et violents soient-ils. Hier soir pourtant je me suis laissé aller à regarder le reportage de "M6" sur la "saga Merah", reportage repris et commenté aujourd'hui dans tous les médias de l'Hexagone.

En fait ce reportage ne nous a pas appris grand chose que nous ne savions déjà, à savoir qu'il existe des gens totalement déracinés culturellement et économiquement. Des gens incapables d'assumer la responsabilité de l'éducation des enfants qu'ils ont engendrés, de leur donner un cadre éthique et des règles. Il en résulte des situations sociales extrêmement graves, voire dangereuses pour la société à l'image de ce Mohamed Merah.

L'Islam radical a récupéré Mohamed Merah pour en faire un tueur, hier c'était les "Brigades rouges" et demain ?
Cette situation n'est pas propre à l'Islam, même si l'on est en droit d'attendre des Musulmans qu'ils condamnent toutes les violences, y compris celles accomplies au nom de leur religion. Ceci sans ambiguïté.

Cordialement !

Écrit par : Jean d'Hôtaux | 13 novembre 2012

Bonsoir Jean,

Dans la deuxième partie je pose davantage la question de l'équilibre mental de Merah et sa réceptivité excessive à des thèses grâce auxquelles il croit trouver une estime de soi.

Le radicalisme utilise des ressorts et failles individuelles, car on ne devient pas tueur comme ça de sang froid. En effet cela a été les Brigades rouges, et d'autres. Aujourd'hui c'est le radicalisme musulman.

Celui-ci semble pouvoir prendre corps partout, et comme poussé par une vague plus grande que les BR de l'époque. Il n'y avait une telle frange de la société qui encourageait au meurtre et qui théorisait comme on le voit avec une exploitation abusive d'un passé historique, une sorte de pulsion beaucoup plus vaste et une prétendue légitimité. L'on entend encore la haine de l'occident, mais la vraie cible devrait être les leaders politiques, algériens par exemple, qui ont capté les richesses du pays.

A nous de dire avec force qu'il n'y a pas de légitimité dans la haine de l'occident. A nous de tenir un discours critique sur l'Histoire de l'islam politique (pléonasme?), qui a colonisé et colonise encore (le Maghreb par exemple).

Cette critique doit être ferme, très ferme.

Je n'ai pas vu l'émission en entier. Ce qui je crois a beaucoup choqué ce sont justeme. Des propos de nature à susciter d'autres vocations, et à amplifier le concert de haine de l'occident.

Bien à vous.

Écrit par : hommelibre | 13 novembre 2012

J'ai regardé l'émission. Mais j'ai d'autres infos:

France : Souad Merah va porter plainte contre la chaîne M6 pour "atteinte à la vie privée" (avocat)

Souad Merah va déposer plainte contre M6 pour atteinte à la vie privée, après la diffusion par la chaîne d'un documentaire, où elle est enregistrée à son insu et se dit "fière" de son frère Mohamed, a annoncé mardi son avocat. "Les paroles ont été prononcées lors d'une conversation avec son frère de manière priv&eacut e;e. Ceux qui les diffusent sont punissables", a déclaré l'avocat toulousain Christian Etelin. Filmée en caméra cachée, dans un reportage diffusé dimanche sur M6, Souad Merah faisait part de sa fierté pour les sept meurtres commis par son frère. "Je suis fière de mon frère, il a combattu jusqu'au bout", expliquait-elle, avant d'ajouter qu'elle "pensait du bien de Ben Laden.
-------

France : Abdelghani Merah se dit menacé par sa famille

Abdelghani Merah, frère aîné de Mohamed Merah, qui assure dans un livre à paraître mercredi que son frère "est le fruit d'une éducation de haine et de racisme", a affirmé aujourd'hui sur RTL qu'il était "menacé par sa famille". Il a indiqué que "sa mère lui avait demandé d'arrêté de parler", alors qu'il a dénoncé le rôle d'Abdelkader, q u'il surnomme "la tumeur" et qui "est pour beaucoup", selon lui, dans la dérive meurtrière du benjamin de la fratrie. (...)

(Guysen.International.News)

Écrit par : Patoucha | 18 novembre 2012

Les commentaires sont fermés.