31 octobre 2012

Bonny D., Boney M. et bonnet C


A dire vrai je préfère la campagne à vélo, même avec la froidure, à la campagne électorale en ville de Genève. Je n’y réside pas et donc n’y vote pas. Mais parfois je dresse l’oreille et ouvre l’oeil comme un bon setter couché devant la cheminée, qui entend qu’on ouvre l’armoire de la cuisine dans laquelle il y a ses croquettes. Si le peuple de gauche m’a inspiré de l’humour, Boney M. - non, Bonny D. - m’a impressionné par l’autosatisfaction qui se dégage de son dernier billet.


 DSCN0013.jpgJusque là l’homme avait bonne mine, le sourire figé, et ne cassait pas trois pattes à un canard. Mais son dernier billet «Ma meilleure pub c’est vous 2» est un rare moment d’humour politique. Aller aussi loin dans l’autodérision, il fallait oser. Et toujours avec le sourire figé. Bravo l’artiste! Car j’imagine que c’est un effet de son humour. Enfin, je l’espère.

Plutôt que de résumer son programme, Boney M. - pardon, Bonny D. - mentionne ce que des gens disent de lui. Des gens qui sont peut-être de bonne foi ou peut-être téléguidés, certains passages ressemblant plus au style glorification du grand timonier à la télévision d’Etat, qu’à des interventions spontanées. Cela vient-il de son fan club (image 2, cliquer pour agrandir), qui quoi qu'on en pense n'est pas en train de faire pipi le dos tourné?

Le problème est que des commentaires piqués au hasard et reproduits hors contexte n’ont plus la même pertinence car ils ne disent pas à quelle partie d’un supposé programme ils répondent. Ils n’apparaissent dès lors que comme un moyen de passer la pommade au candidat - et comme c’est lui qui a choisi quels commentaires mettre dans ce billet, c’est lui-même qui se passe la pommade. Bonny D. a inventé le narcissisme par procuration.

Un autre problème est le coup du miroir. Bonny D. se met devant le miroir et quelques voix «off» lui donnent ce qu’il semble attendre:


- «Miroir, mon beau miroir, suis-je toujours le plus beau?»

- «Oui, mon Bonny D., tu es intègre, courageux, ouvert d’esprit, progressiste, parfait, drôle, proche des gens, capable d’innover, avec de l’expérience, sachant écouter, tenir compte du collectif, doté d’une vision, connaisseur des dossiers, solutioneur de problèmes, impliqué dans le social et l’environnemental, bref une bouffée d’air frais. Tu es le plus beau, Bonny D.»


Tout du gendre idéal. Je croyais que c’était Guillaume Barrazone, le gentil jeune homme au bord de l’eau. Même qu’il y a une femme avec un enfant en arrière-plan de son image bucolique: le gendre idéal! Et bien non, le gendre idéal est Bonny D. - à ne pas confondre avec Boney M. Ni avec bonnet C: le candidat n’a visiblement pas de poitrine.

Je ne sais pas quels sont ses faits d’armes en politique, mais un tel palmarès de 467.jpgpersonnalité suppose un parcours d’exception, dont je m’étonne qu'il  soit si peu fait écho.

Le gros problème dans ce texte est ceci: «Lisez ces compliments, c’est moi. Prenez les comme des arguments.» Si, si, il le dit vraiment dans son blog: «Et si vous manquez d’arguments, n’hésitez pas à vous inspirer des témoignages qui se trouvent ci-dessous». Il semble qu'il y ait confusion entre les mots argument et pommade.

Il montre donc ce qu’il veut que l’on pense de lui, ce que lui-même pense de lui. Je n’en fais pas le reproche: mieux vaut avoir une bonne opinion de soi que l’inverse. Mais en principe on ne dit pas ce genre de choses soi-même. Il ne faut pas s’autocongratuler, et surtout pas à l’avance. Cela doit émaner de notre propre action et être exprimé le plus possible hors de notre présence. Ou alors c’est une confession, mais le genre nécessite assez de lucidité et de courage pour dire aussi ses faiblesses si l'on veut être crédible. Et Boney M. ce n’est pas Rousseau.

- Bonny D.!

Un candidat qui reprend les compliments et rien d’autre donne l’impression de se passer de la gomina psychologique devant la vitrine d’une boutique de fringues. Si de tels commentaires trouvaient leur place dans un fil de blog suite à un billet précis, ici, regroupés hors contexte, ils donnent l'impression d'un catalogue d’autosatisfaction. Ou d'une pub de France-Dimanche pour un produit miracle: «La pommade pour faire grossir les seins et maigrir les fesses est formidable parce qu'elle est formidable. - Pamela Anderson aurait évité la chirurgie si elle avait connu cette pommade! - Je suis un homme et j'ai essayé cette pommade. Elle a une très bonne odeur.» Avec ce catalogue Boney M. - Bonny D.! - se lâche. Et s'il gagne dimanche, promis, il décrispera son sourire!

Au cas où il échoue à Genève, je pense qu’il aurait une chance à Moscou. Boney M. y est apprécié, pourquoi pas Bonny D.? La preuve (hum... ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit: Bonny D. ne ressemble ni à Boney M. ni à Raspoutine):




15:48 Publié dans Humour, Politique | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : politique, geneve, pdc, bonny d, élection geneve | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Bien fait pour essayer de rabaisser le caquet d'un aspirant politicien qui confond la publicité (d'amateur en plus) et le programme politique.

Écrit par : Mère-Grand | 31 octobre 2012

A Moscou hommelibre ?

Permettez-moi d'en douter hihi...ils aiment plutôt les mâles là-bas...

Écrit par : absolom | 31 octobre 2012

http://www.youtube.com/watch?v=ifo0elACyug&feature=related

Écrit par : absolom | 31 octobre 2012

Absolom, il vaut mieux regarder avant de manger: Ça retourne l'estomac!...

Pfff... Il faut être super bien accroché en soi pour faire de genre d'exploit.
Je suis fan de cette audace. Merci pour ce lien.

Écrit par : hommelibre | 31 octobre 2012

Merci à vous, Hommelibre...toujours à laisser un champs ouvert, tout à votre honneur :-)
Merci à la TdG aussi qui avait amené ce sujet sur la table il y a peu...c'est là que je me suis servi...

Écrit par : absolom | 31 octobre 2012

Les commentaires sont fermés.