27 octobre 2012

Affaire Armstrong: faut-il boycotter le Tour de France?

Le Zigzag Tour de France rendra-t-il ses millions? Il le devrait moralement. C’est la conséquence logique de l’effacement d’Armstrong, de la négation même de son existence. La Pravda et le KGB à la française ont encore frappé.


lance-armstrong39-ans.jpgL’acharnement sur Lance Armstrong était prévisible et il ne va pas s’arrêter. L’UCI, Union Cycliste Internationale, lui demande maintenant de rendre les primes gagnées sur le TdF, soit 2 millions et 950‘000 euros. Il faut dire que rien n’a été laissé à L.A. Aucune victoire d’étape, aucune montée de col ne lui est plus attribuée.

Soit. Mais enfin, si les coéquipiers dénoncent un système perfectionné de dopage après la fin de leur carrière, un tel système semble avoir eu des complaisances. Imagine-t-on l’équipe de Lance se cacher dans les buissons pour échapper au contrôle pendant que l’employé chargé de ce contrôle appelle dans le vide: «Armstrong?! Armstrong?! Pipi!» Ou ce même inspecteur frappant à la porte de la loge de L.A., et acceptant sans rien dire de repartir bredouille parce que celui-ci ne lui répondait pas? Sont-il vraiment si stupides? N’est-ce qu’un mauvais vaudeville? Depuis des années les athlètes qui refusent de se soumettre à un contrôle sont sanctionnés. Pas Lance?

Si le haut de degré de système de dopage est bien réel, alors il a bénéficié de complicités. Qui sont les complices? Qui dans l’UCI avait intérêt aux victoires de L.A. à l’époque? Combien le TdF, l’UCI et peut-être d’autres ont-ils gagné sur son dos?

Si Armstrong était dopé, si cela se supposait, si d’autres - dont ses coéquipiers - l’étaient, si des lampistes qui resteront inconnus l’étaient, alors les organisateurs du TdF et de l’UCI et les journaux, plus la télé, ont vécu grâce au dopage par Armstrong et autres interposés. Ils peuvent aujourd’hui jouer au chevaliers blancs, ils sont noirs de suie. Il sentent l’EPO à plein nez.

Alors, ce Tour de France rendra-t-il les redevances télé, les primes des villes étapes, les sponsors, pour tout cet argent sale qu’ils ont gagné? On peut remonter à Anquetil, qui avait reconnu ouvertement d’être dopé pendant ses victoires légendaires.

Mais Anquetil est un héros français, une légende. On ne l’effacera pas des gagnants. Il tour-de-france-2013-les-21-etapes.jpgn’est pas déchu du palmarès, gommé des archives.

Alors que Lance Armstrong, américain, est non seulement déchu de ses victoires, mais le site du TdF a ôté de ses archives tout ce qui concerne les tours où il a gagné: les archives ont un trou de 1998 à 2006. Tant pis pour les autres participants. On croit rêver.  Et son nom a purement disparu de ce même site.

C’est le soviétisme moderne à la française. La Pravda ne faisait pas mieux: on réécrivait le lendemain le journal de la veille pour le faire correspondre à la nouvelle vérité. C’est juste lamentable.

Virenque, troisième en 1996, deuxième en 1997, convaincu de dopage, reste dans les listes des coureurs et les tours auxquels il a participé ne sont pas effacés des archives. Virenque devenu chroniqueur sur une chaîne de télé. A l’insu de son plein gré?

Deux poids deux mesures. La domination d’Armstrong a été trop insolente. Il a eu l’outrecuidance de détrôner les français au palmarès du plus grand nombre de tours gagnés. Car à dopage égal, il a surclassé tous les autres. Chargé ou non il était le meilleur. Il reste un coureur hors normes. Et le TdF peut aujourd’hui s’arrêter. Le comportement de ses dirigeants est totally hypocritos. Ce n’est d’ailleurs plus qu’un tour de demi-France. Pour la 100ème, tout le nord du pays est délaissé! Ils ne paient pas assez? Et cette manie de multiplier les déplacements entre villes d’arrivée et villes de départ le lendemain. Pour gagner encore plus? Plus de vraie continuité. Un patchwork.


Ce n’est plus un tour, c’est un zigzag. Le Zigzag de France. Ou un zapping. Le Zapping de France.

Ce n’est plus le vrai Tour de France, celui où tu suivais la logique de la progression sur la carte. C’est le Tour du Fric, des petits français dopés et formidables, et du sale américain dopé et diabolisé.

Tour de France, dégage!



18:08 Publié dans Santé, société, sport | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : vélo, lance armstrong, tour de france, uci, dopage | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Depuis hier les nouveaux billets n'apparaissent pas. Ké pasa?

Écrit par : hommelibre | 27 octobre 2012

Il ne faut surtout pas boycotter le tour de France. les dirigeants du tour croient avec leur secret de polichinelle d'avoir réglé le cas de dopage avec la chute d'Armstrong. Il les faut laisser nager dans leurs illusions volontaire d'un sport propre. C'est comme cela qui se reprendrons un de ces quatre un nouveau retour de manivelle en pleine poire.

Le patron du tour avec son discour " le sport plus fort que le dopage " me pose la question de savoir si il croit vraiment à ce qu'il dit, si il prend tout le monde pour des cons ou qu'il est vraiment naïf de chez Naïf.

Écrit par : D.J | 27 octobre 2012

helas , le velo a outrance tue . cela ne profite qu aux medias complices tacites du dopage depuis le debut . pas besoin d un helico pour connaitre notre joli pays.. gege sur la2 nous a pris pour des idiotes.

Écrit par : marie | 27 juin 2013

Les commentaires sont fermés.