10 octobre 2012

Une balle taliban contre une caricature de Mahomet

Dieu ne décolérait pas. «Imbéciles! Incultes, assassins, tyranniques! Cela ne leur suffit pas d’être bêtes comme leur barbe? Il faut en plus qu’ils tirent sur des écolières dans les bus scolaires! Idiots! Imbéciles! Talibans stupides! Qu’est-ce que les humains vont penser de Moi?»


taliban,malala,pakistan,attentat,mohamet,dieu,jésus,croisades,guerre,paradis,enfer,Dieu en avait marre. Il convoqua ses attachés commerciaux: son staff de prophètes et quelques saints qui avaient trouvé par hasard l’entrée discrète du paradis en arpentant les pavés de l’enfer. Il y avait là Jésus, Mahomet, Isaïe dont il était question précédemment, bref que du beau monde.

La voix de Dieu roulait comme le tonnerre dans l’immensité des cieux et les boys gardaient les écouteurs de leur iPod sur les oreilles pour tenter de protéger leurs tympans. On a beau être au paradis tout n’est pas rose au-dessus des nuages.

- Qu’est-ce que c’est que ce binz? A chaque fois que Je vous délègue sur un secteur, c’est tôt ou tard la chienlit. Il y a 2000 ans J’envoie Jésus faire le job. Il commence pas trop mal, mais quelques siècles après ce n’est que sang et haine: les croisades, les guerres de religions, l’inquisition. Sans compter qu’au lieu d’avoir une succursale unique ils sont plusieurs à se faire concurrence. Résultat: de grosses charges financières pour presque plus de clients. C’est la décroissance. L’horreur!

Jésus gardait profil bas.

- Je ne sais pas ce que vous leur mettez en tête, mais c’est pas possible. Il faudrait m’écouter correctement quand je vous parle. Et toi Mahomet, comment se fait-il que tes adeptes - du moins ceux d’entre eux qui sont les chouchous des médias - ne jurent que par le sang et la vengeance?

- Mais, Dieu, ils sont très insolents en bas. Ils ont m’ont dessiné d’une manière... terrible... On dirait des caricatures! J’ai ma fierté quand-même. Alors en bas ils me défendent.

- Ta fierté, ta fierté. Je m’en fiche de ta fierté. Tu te prends pour Moi? Depuis quand tu vaudrais qu’on te vénère ainsi?

- Je leur ai dit que moi et le livre on était sacrés. Je croyais bien faire.

- Il n’y a que Moi qui sois sacré. Toi tu es le mégaphone. Un mégaphone ça n'est pas sacré. Tu veux pas encore qu’on se prosterne devant l’imprimeurtaliban,malala,pakistan,attentat,mohamet,dieu,jésus,croisades,guerre,paradis,enfer, du livre? Et puis devant l’arbre qui a servi à faire le papier? Et devant les vers de terre au pied de l’arbre? Mon succès t’est monté à la tête!

- N’empêche que ça leur fait peur de voir brûler une ambassade!

- Ça c’est sûr. Mais dis-Moi, depuis quand les talibans peuvent-ils décider que les filles n’iront pas à l’école? Tu as lu ça quelque part?

- Euuuuhhhh...

- M’aurais-tu entendu dire cela?

- Ben...

- Non. Jamais. Et puis, si encore il ne tuaient que les ambassadeurs! Mais là: tirer sur une écolière! En plein bus devant ses copines!

- Ooooohhhhh...

- Et si encore ils avaient tiré sur une inconnue. Mais non! Ils veulent faire les malins. Ils tirent sur Malala. Tu sais qui c’est Malala?

- Hou ben non...

- Malala Yousafzai. 14 ans. Connue dans le monde entier. Une blogueuse de 14 ans qui avait critiqué les talibans qui détruisaient les écoles. Même qu’elle a reçu la plus haute distinction de l’Etat Pakistanais: la médaille de la paix!!!

- Hiiiiinnnnkr...

taliban,malala,pakistan,attentat,mohamet,dieu,jésus,croisades,guerre,paradis,enfer,- Et le monde entier parle de ces fous sanguinaires. Les télés passent en boucle les images de Malala en sang. Et qui c’est qui passe pour un idiot? Hein, qui c’est?

- Heu... moi... ¿

- Naaannnn pas toi! Moi, triple buse. C’est Moi qu’on déteste au lieu de m’adorer. C’est mauvais pour le business. La balle des talibans a démoli tout l’avantage pris avec les caricatures. Avant tout le monde se disait: c’est pas bien ces dessins et ce film. C’est même pas joli. Les méchants sont les occidentaux. Et là, ce sont les talibans eux-mêmes qui sont une caricature! Et presque personne dans les rues. A peine quelques femmes. Pas une ambassade saoudienne tirée au mortier!

Dieu ne décolérait pas. Et il se demandait comment rattraper le coup. Après avoir consulté ses conseillers il décida qu’il lui fallait se faire oublier un temps. Il arrangea les étoiles et c’est ainsi que dès le lendemain, on pu lire toutes les nuits, en lettre lumineuses, dans le ciel, pendant un an:

«Je n’existe pas. Démerdez-vous. Signé: Dieu.»

Quand les humains comprirent qu’ils étaient seuls et qu’il n’y avait personne pour leur mettre des baffes, ils se déchaînèrent. N’ayant plus peur de l’enfer ils s’entretuèrent joyeusement, à coups de balles dans la tête des fillettes, de tirs de mortier, de bombinettes, de machettes, et j’en passe. C’est ainsi que peu à peu la Terre redevint le royaume des animaux sauvages, des grands fauves et des mygales. Voyant cela, Dieu choisit une jolie planète dans une constellation très éloignée, lança quelques brins d’ADN, des protéines et des bactéries, en se disant:

- Voyons ce que cela donnera cette fois.

Mais on sentait bien qu’il était comme désabusé...


Et sur Terre, parmi les quelques humains restant, les fillettes et les blogueurs priaient on ne sait qui pour que Malala, toujours en état critique, survive aux lâches qui pensaient l’avoir tuée.

15:40 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : taliban, malala, pakistan, attentat, mohamet, dieu, jésus, croisades, guerre, paradis, enfer | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

C’est ainsi que peu à peu la Terre redevint le royaume des animaux sauvages, des grands fauves et des mygales.

Redevint, John, vraiment ? Moi, j'aurais dit "continua à être"...
Je suis sans doute trop pessimiste.

Écrit par : Michel Sommer | 10 octobre 2012

Michel, vous voudriez me faire perdre mes illusions?... ;-)

Écrit par : hommelibre | 10 octobre 2012

Bof

Écrit par : Bof | 10 octobre 2012

Désolé de vous demander ce service, mais pourriez-vous nous rappeler dans quel blog ou dans quel message, nos musulmans locaux modérés, imbus de paix et de justice, rejoignent votre dénonciation?

Écrit par : Mère-Grand | 11 octobre 2012

Mère-Grand, ça manque cruellement!

Mais quand-même, il y a peut-être un peu de ça dans le mouvement des musulmans laïcs:
http://leblogdjetliberte.blog.tdg.ch/archive/2010/01/05/ec32e4dfb0eb630975f1683c6060945d.html

Écrit par : Sérum | 11 octobre 2012

@Sérum
Merci de cette information. Musulmans laïques semble être la promesse d'un avenir plus pacifique, Musulmans réformés serait encore mieux, car c'est de réformateurs et de réforme que l'Islam a besoin, et ce besoin et ses partisans qui ont toujours été systématiquement persécutés et même éliminés, alors qu'il y a eu parmi eux des personnages de grande distinction intellectuelle.

Écrit par : Mère-Grand | 11 octobre 2012

@ Mère-Grand:

Ici il y a un commentaire qui informe de la prise de position d'associations en Mauritanie:

http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2012/09/19/plainte-deposee-contre-charlie-hebdo.html

Écrit par : hommelibre | 11 octobre 2012

Malala est le Mahdi, le douzième imam. Mais chuuuut. C'est une femme. Ne l'ébruitez surtout pas car elle est actuellement entre la vie et la mort. C'est elle qui est descendue par Dieu pour enfin dire aux crétins d'hommes que l'Amour est la vraie religion du Livre. Dieu a peut-être encore raté son ultime plan de sauvetage pour l'Humanité. Et c'est désolant qu'Il soit si impuissant devant la connerie humaine.

Bonne journée à tous.

Écrit par : pachakmac | 11 octobre 2012

Tout progrès est le bienvenu. Merci donc.
Lorsque les non musulmans ne seront plus traités de "incroyants" et que la critique du relativisme culturel ne sera plus invoquée pour traiter les caricaturistes de "racistes judéo-chrétiens", mais simplement de gens d'une culture (et donc d'une conception des interdits) différente, nous pourrons dire que nous sommes vraiment sur la bonne voie.

Écrit par : Mère-Grand | 11 octobre 2012

C'est exact Mère-Grand. Le respect de la vision de l'Autre, premier chemin pour faire un bout de chemin ensemble et plus si affinités. L'être humain est relié à son histoire et à l'Histoire de l'Humanité. Il en tire sa propre expérience de vie. Du moment que l'on aime vraiment sa vie et l'existence de la vie autour de soi, notre conception du monde admet plus facilement que chacune et chacun à sa façon de penser l'au-delà ou l'inexistence de cet au-delà. Les livres prophétiques n'abolissent pas les philosophies, la culture, l'art, le savoir, l'évolution. Les livres prophétiques ont pour valeur, dans ma vision personnelle de la foi, d'annoncer l'élévation des êtres humains au-dessus des contingences matérielles pour se diriger vers l'idéal. C'est ce que recherche tout être humain en quête de spiritualité. Un cap et un idéal d'existence. L'utopie pour dépasser la réalité et rendre le monde mieux habitable, plus fréquentable, plus beau, plus amoureux. Nous ne résoudrons pas le mystère du Bien et du Mal. Mais au moins, si nous nous attachons à rendre la vie plus lumineuse, nous créons les conditions de la paix et de l'amour parmi les êtres humains. Croire ou ne pas croire en l'Humanité. C'est un acte de foi...qui n'engage pas Dieu mais les Hommes

Écrit par : pachakmac | 11 octobre 2012

Les commentaires sont fermés.