08 octobre 2012

Constitution: les affiches de la campagne (5 et fin)

Dernière livraison. J’en ai laissé certaines de côté, comme celle des antinucléaires: le petit soleil doit avoir au moins 30 ans et il est trop refroidi pour allumer le feu. Je laisse aussi la grande gigue sur fond noir affirmer que la démocratie est muselée. Chacun son dada. Je laisse enfin l'affiche-gag des jeunes socialistes qui proposent d'écrire sa propre Constitution. Leur déni du processus vient un peu tard pour être crédible. Je termine cette série avec le fromage. Non il n’y aura pas de dessert. Je soigne mes calories superflues.


constitution,affiches,campagne,votation,geneve,14 octobre,16. -14

Les Verts repeignent le monde en vert. Comme s’ils tiraient la couverture à eux. C’est le problème: la Constitution serait verte, soit un produit d’écologie politique. Cette manière monocolore de présenter le projet peut provoquer le contraire du but recherché.

D’autre part l’image représente un mur: un monde fermé sans avenir. L’homme en bas tient le seau et renverse la peinture partout. Pas très écolo. Le tout très enfantin. Une affiche amusante mais sans force. Pas de conviction.




 

 


constitution,affiches,campagne,votation,geneve,14 octobre,17.

Visuel évidemment percutant. Noir et blanc, sombre image qui rappelle les archives de 1932 ou de la guerre. Image d’un monde fermé et totalitaire. La Constitution est votre pire cauchemar.

La peur est un fond de commerce. De droite ou de gauche c’est le même fond de commerce: on vous en veut! Le monde selon Saint Paranoïa. La pathologie est aussi une façon de voir le monde.

L’intérêt de l’affiche n’est pas dans ce que ses auteurs tentent de dire de la Constitution. Il est dans le choix personnel qu’il pousse à faire: soit nous pensons le monde sous l’angle paranoïaque, soit nous lui faisons confiance.





constitution,affiches,campagne,votation,geneve,14 octobre,18.

Affiche chargée faisant ostensiblement appel aux codes de la bande dessinée.

Priorité au privé? L’image n’explicite pas cette question. Message peu clair. Efficacité incertaine.





 

 

 

 



constitution,affiches,campagne,votation,geneve,14 octobre,19.

Ce gros rond posé sur une mare de mots est la probable copie d’un dazibao extraterrestre! On vous met tout en vrac et on donne un coup de massue par-dessus.

Dommage. Sans gros rond elle aurait été intéressante. La police d’écriture petite aurait attiré. On se serait approché. On aurait lu d’abord les mots en foncé. Puis les mots en clair. Le mélange de mots aurait appelé à réfléchir. Il suffisait d'un élément d'accroche et d'un peu plus de contraste.

Ce gros rond casse tout.

Très indigeste ce gros rond. Dommage.






Voilà pour ce tour-ci. Au prochain!

22:46 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : constitution, affiches, campagne, votation, geneve, 14 octobre | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Les commentaires sont fermés.