23 septembre 2012

Intouchables

Le virulent débat actuel sur la religion n’est pas anodin. Il ne s’agit pas seulement de l’islam mais du fait religieux en général, de la croyance, de sa place dans le monde, de son caractère sacré. Un des aspects du sacré est l’intouchabilité. Il ne bouge pas. Quand on dit: «C’est sacré pour moi» on désigne un territoire interdit. Le fait religieux, le divin, la pratique religieuses sont considérés comme sacrés et donc intouchables.


Intouchable2.jpgOn ne peut réduire le sacré à la seule intouchabilité. Il contient aussi la notion de respect, de pérennité des valeurs ou concepts, et d’une qualité au-delà des passions humaines changeantes. Entre autres. Mais si ces connotations sont positives, il conduit aussi à une division dans la conscience: il y a un monde inaccessible sauf par une acceptation sans réserve des croyances, le monde divin, et un monde accessible qui est le monde quotidien et profane. En gros on trouve la division ancienne entre le matériel et le spirituel, entre l’humain et le divin. Cette division est un argument que l’on retrouve dans toutes les spiritualités.

Le sacré est une sorte de valeur ajoutée. Le profane n’a pas autant de valeur. On peut critiquer et même heurter le sentiment d’appartenance à un pays mais on ne pourrait pas heurter le sentiment religieux. L’offense au sentiment religieux: une prochaine étape pour museler la langue et la liberté? C’est que que proposait hier Nicholas Blancho, le suisse converti à l’islam qui a créé à sa mesure un Conseil Central Islamique de Suisse. Lui et environ 150 musulmans ont manifesté hier à Berne pour dénoncer le film contre l’islam, et pour demander la création d’une loi visant à empêcher de toucher au sentiment religieux. Pour justifier cette demande Nicholas Blancho prend en exemple les lois contre l’antisémitisme et le racisme. Mais comme développé hier, je conteste que la critique du religieux puisse être assimilée à un racisme.

Si l’on va dans ce sens il faudrait interdire beaucoup de choses. A commencer par la religion qui peut être perçue comme une offense à la raison et comme une incitation à la haine entre les catégories d’humains (croyants et infidèles). Ensuite il faudrait interdire le mélange entre la foi et la culture. Or la manifestation d’hier a bien fait comprendre que l’islam n’est pas qu’un système de croyances: c’est une culture, un mode de vie, une ethnicisation, une obligation jusque dans les moindres détails. En effet, pendant la prière de rue qui a accompagné cette manifestation, les femmes et les hommes ont été séparés en deux groupes qui ne se mélangent pas. Certaines femmes étaient en niqab. Le mélange de la culture et de la religion est particulièrement fort dans l’islam. L’islam veut donc véhiculer une culture très spécifique en plus d’un ensemble de préceptes moraux et de pratiques rituelles.

Par ricochet on voudrait aussi sacraliser cette culture et la rendre intouchable. Offenser le sentiment religieux deviendrait une forme de racisme, assimilant par là la religion à une ethnie spécifique. Ce concept est indéfendable. De plus si une telle loi était votée on imagine le terrorisme du sentiment: l’offense au sentiment commence où et finit où? Par nature un sentiment est subjectif. On reviendrait quelques siècles en arrière, où le simple fait de discuter de la pratique religieuse ou se questionner sur l’existence de Dieu était déjà considéré comme du blasphème. En réalité Nicholas Blancho voudrait imposer le fait religieux comme intouchable et poser l’islam en culture dominante sur la loi laïque. Ce n’est pas souhaitable. Mieux vaut qu’un sentiment soit heurté plutôt que de voir la parole enfermée.

Beaucoup de choses peuvent heurter mon sentiment. Peu sont de l’ordre pénal. Quand mon sentiment est choqué je dois apprendre à le gérer plutôt qu’à vouloir imposer aux autres la manière dont ils doivent s’exprimer.

Il y a assez de normes pénales. La société et la pensée sont déjà assez grillagées comme cela. La barque des interdits est bientôt pleine.

14:53 Publié dans Politique, société | Lien permanent | Commentaires (63) | Tags : intouchable, religion, sacré, islam, nicholas blancho, interdit, racosme, niqab, culture | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Consacrer sa vie à Dieu...ou au profit maximum. Un placement sûr est de consacrer sa vie à faire de l'argent et de s'enrichir matériellement. Un placement nettement plus spéculatif est de se consacrer à Dieu... La valeur sacrée de l'argent et la valeur sacrée de Dieu doivent être mis sur le même pieds d'égalité devant la loi. Un moine a les mêmes droits et les mêmes devoirs qu'un trader en démocratie. Et c'est juste. Miser sur Dieu, qui plus est unique et représenté par un seul Prophète détenant toute la Parole du monde, ne peut pas exister en démocratie. Le croyant musulman a le droit pour lui d'arranger sa vie avec le Coran (quoique pour ce qui est des versets les plus controversés, la flagellation, le droit à avoir des esclaves, le droit de tuer le blasphémateur ou l'infidèle, le droit d'occuper toute la sphère publique pour imposer sa foi dans la politique de la nation de l'islam ( rappelons au passage que le Coran n'a pas de frontières nationales et que la nation de l'islam est la Terre entière) et le mieux serait pour lui comme pour tous les êtres humains habitants de cette Terre de croire en Allah tout en laissant la démocratie s'émanciper et prendre place sur la Terre entière... Nous sommes dans le domaine de l'utopie. Trop d'intérêts matériels et spirituels sont en jeu... Et cette foutue mauvaise foi qui règne partout sur la Terre et dans toutes les communautés ne risque pas d'arranger les choses.

Écrit par : pachakmac | 23 septembre 2012

...ou ne pas croire en Allah... Obligé de rajouter, John, sinon les athées vont me tomber dessus:))

Écrit par : pachakmac | 23 septembre 2012

Y a pas que le sentiment religieux qu'il ne faut pas offenser, il y a par exemple le sentiment nationaliste. Peut-on huer un hymne national? Il y a aussi des limites inventées par des hommes de loi qu'on ne peut pas contester sous peine de le payer cher, par exemple l'interdiction de remettre en cause certains faits historiques. On ne peut pas non plus s'attaquer aux familles royales, aux hommes politiques puissants. Des groupes aux bras très longs, des lobbyistes décident de ce qui est sacré et ce qui ne l'est pas. Le reste du monde doit juste courber l'échine et dire Amen. La messe est dite!

Écrit par : Jules | 23 septembre 2012

Y a pas que le sentiment religieux qu'il ne faut pas offenser, il y a par exemple le sentiment nationaliste. Peut-on huer un hymne national? Il y a aussi des limites inventées par des hommes de loi qu'on ne peut pas contester sous peine de le payer cher, par exemple l'interdiction de remettre en cause certains faits historiques. On ne peut pas non plus s'attaquer aux familles royales, aux hommes politiques puissants. Des groupes aux bras très longs, des lobbyistes décident de ce qui est sacré et ce qui ne l'est pas. Le reste du monde doit juste courber l'échine et dire Amen. La messe est dite!

Écrit par : Jules | 23 septembre 2012

@Jules

Tout à fait d'accord avec vous, même les plus libéraux ont des valeurs auxquelles ils tiennent : la liberté.

Écrit par : kasilar | 23 septembre 2012

"Consacrer sa vie à Dieu...ou au profit maximum."

Ni l'un ni l'autre. Ni dieu ni maître. Consacrer sa vie à sa vie.

Écrit par : Johann | 23 septembre 2012

johann rien de mieux que de s'adorer soi-même. Vive moi, alléluia!

Écrit par : myself | 23 septembre 2012

johann rien de mieux que de s'adorer soi-même. Vive moi, alléluia!

Écrit par : myself | 23 septembre 2012

ah ben si on peut pas toucher...vlà un prophète qui se laisse toucher ;))):
http://www.youtube.com/watch?v=wFB3q0mMBK8
en plus ses adeptes, c'est autre chose que robe, soutane, burka et que sais je d'autres!!!,)))
bizzzouxxx Homme Libre!!!

Écrit par : Sarah | 23 septembre 2012

Tu vas bien Pachakmac? Je ne crois pas que tu ailles si bien que cela moins, j'ai pensé que tu allais mieux.....?

" Le croyant musulman a le droit pour lui d'arranger sa vie avec le Coran (quoique pour ce qui est des versets les plus controversés, la flagellation, le droit à avoir des esclaves, le droit de tuer le blasphémateur ou l'infidèle, le droit d'occuper toute la sphère publique pour imposer sa foi dans la politique de la nation de l'islam ( rappelons au passage que le Coran n'a pas de frontières nationales et que la nation de l'islam est la Terre entière) et le mieux serait pour lui comme pour tous les êtres humains habitants de cette Terre de croire en Allah tout en laissant la démocratie s'émanciper et prendre place sur la Terre entière... "

.../...

D'un côté du reconnais maintenant, (mieux vaut tard que jamais) les saloperies du coran et autres écrits, de l'autre tu rêves que tous les humains devraient croire en Allah donc par conséquence, au pédophile et sanguinaire de prophète le tout dans un islam planétaire?

Bon dis moi que puis-je faire pour te soigner? Mon médecin, est Iranien, mon cardiologue est Marocain, mon neurochirurgien est Algérien. Veux tu un rendez vous? Tu veux une femme voilée nue sous son voile? J'ai pas de psychiatre, si tu en choisit un prend un Juif, ou un Américain sinon tu risque gros.... Il y a aussi John qui soigne bien les plantes carnivores?

Sinon j'ai Sami Aldeeb spécialiste du coran, voici son lien:

http://www.blogdesamialdeeb.ch

Aller Pachakmac je t'estime bien, autant que tu m'estimes.Sans rancune c'est la même chose pour la vieille pastèque de Kassilar qui devrait t'accompagner.

Écrit par : Pierre NOËL | 23 septembre 2012

Pour revenir au sujet, il va bien falloir agir afin d'éduquer les enfant sur le fait que dieu n'existe pas, que tout cela a été inventé pour la cause des monarques, ou chefs de guerres avariés.

Ils nous ont volé pour arranger à leur sauce,la naissance, la vie, la mort, le conscient, l'inconscient pour mieux nous dominer. Tout cela est su, connu, prouvé, tout dépend de nos lectures. Il faut du temps et de l'argent mais ce serait plus utile de l'investir dans l'éducation des gamins que dans les religions. Ou alors tuons nos scientifiques, nos historiens, nos géologues, nos chercheurs en toutes disciplines etc; et laissons la place au ténors de l'obscurantisme.

Là, je pars en banlieue sur le marcher Européen acheter une arme de guerre!

Écrit par : Pierre NOËL | 23 septembre 2012

Tu veux savoir qui sont les intouchables et ben les voici https://www.youtube.com/watch?v=Fitaaj_aPPo&feature=player_embedded#!, toujours avides et destructeurs. En comparaison les islamistes sont des agneaux. En bon petit blanc confortablement installé dans votre foyer si douillet, bien rassasié, ça vous sied de jouer au moralisateur bienveillant. Seulement voilà vous êtes peu crédible sauf pour votre cour.

Écrit par : sacrébleu | 24 septembre 2012

A Lausanne, un garçonnet de parents arabes, 10 ans environ, tout en larmes de colère, vient vers moi et me dit: "XXX ont crié à la récré que ma maman était une pute!" Je le dis au responsable de l'établissement qui hésiste "a en savoir plus"
pour garder la paix. Mais l'enfant dépérit car sa mère hurle de honte et son père retient une haine envahissante. Je visite la famille. Nous mangeons ensemble. J'essaie de partager leur expérience et eux me respectent. Le directeur parle aux élèves diplomatiquement car l'école est payante! Mais l'atmosphère empoisonnée reste. La famille, découragée décide de placer l'enfant dans une autre école!
La blessure n'est pas guérie; les écoliers qui ont attaqué l'enfant sont restés indifférents, voire méprisants envers les "arabes musulmans" et tout ce qui ressemble à un étranger...
Le garçonnet fait du sport et va bien, mais le père et la maman ont leur dignité à jamais blessée.
claire-marie

Écrit par : cmj | 24 septembre 2012

cmj@ Encore ne s'est-il pas fait battre comme Luca en Valais. Cela dit, les enfants expérimentent tous les mauvais sentiments. L'esprit de bande qui s'exerce contre un seul, par exemple. Avec les filles qui sont toujours du côté du leader, même si c'est un parfait salaud...
L'important étant de grandir et d'évoluer. La dignité à jamais blessée des parents semble indiquer qu'elle n'était pas adaptée à la société dans laquelle ils vivent. Nous nous sommes tous faits insulter pour pas grand-chose dans nos vies, et on en tient compte en ne se faisant pas trop d'illusions sur le genre humain.
Au contraire de ceux qui sont totalement imprégnés par leurs idéologies, religieuses ou non...

Écrit par : Géo | 24 septembre 2012

"10h30 dans un abris de la protection civile, c'est le malaise général. Devant les rouspétances de deux soldats PC l'atmosphère se fait tendue.
- Putain! On lui avait dit, hier!
- Mais ouais, il fait exprès.
- Putain ça me fout les nerfs! Avec la tête qu'il a... c'est clair que c'en est un.
- C'est clair! T'a vus sa tête?! Fait chier...
- Quoi? Que ce passe-t-il? Demande un responsable.
- Nous on est musulman. On mange pas de porc. Et hier on a demandé au cuistot de nous préparer des sandwichs sans jambon.
- Ha..bon?
- Ouais on en veut au fromage. Maintenant on va manger quoi? Y'a que du porc.
- Excusez-nous les gars. On va vous apporter du miel, mettez-vous à table. Y'a aussi du pain, du chocolat et des barres de céréales à disposition. Désolé, répond le responsable des cuisines.
Les deux hommes s'assaillent, tout en continuant de manifester bruyamment leur mécontentement. L'assistance semble quelque peu choquée des termes et du ton employés par les deux protagonistes. Personne ne dit rien. On a l'impression que tout cela est démesuré.... Le responsable apporte le miel et du pain aux deux plaignants, qui après avoir humé le pot trouvent le moyen de critiquer celui-ci."

Connaissant le grand frère d'un des musulmans, je suis consterné. Issue du mariage entre une italienne catholique et d'un père musulman, sa famille n'est de loin pas pratiquante. Je me souviens, gamin, de son grand frère qui se foutait pas mal de la religion et mangeais avec nous des tranches de jambon après l'école et faisait tourner les cassettes de film X de son père. J'ai mon premier film X grâce à un musulman! Mais là, le petit frère montre les dents. On sent que cette histoire de sandwich est juste un moyen pour dire "On est là et faut faire avec". Sachant que ce dernier semble pratiquer sa religion à sa façon. C'est à dire en consommant de l'alcool en soirée et en sautant la première des pétasse par la même occasion. Mais en renonçant avec agressivité à transgresser le moindre interdit alimentaire.... drôle de hiérarchie des interdits.

Écrit par : Riro | 24 septembre 2012

@ Claire-Marie:

En complément au commentaire de Géo, ce genre d'incident est évidemment regrettable. On aimerait que nos enfants soient des anges. Ce n'est pas le cas. Le nombre de fois où ils se traitent de noms d'oiseaux, de fils de putes, de conasse, de grosse vache, de tapette, et j'en passe, et sans raison culturelle ou religieuse précise! Des adolescentes de 11-12 ans, suisses et chrétiennes, sont traitées de putes sur Facebook et des groupes s'organisent pour les tabasser, comme on l'a vu il y a quelques semaines sur Temps Présent. J'espère qu'elles susciteront autant de compassion que si elles étaient de culture musulmane,ou juive, ou inuit!

La discrimination par l'injure touche toutes les classes et toutes les origines.


"Mais l'enfant dépérit car sa mère hurle de honte et son père retient une haine envahissante."

La réaction des parents, qui semble une être surréaction telle que décrite, montre une violence extrême. Comment des parents, des adultes supposés responsables, peuvent-ils se mettre dans un tel état pour des conneries dites par des enfants? S'ils n'étaient pas en Suisse, y aurait-il eu des morts pour cette stupidité de gamins? Il y a un problème là. Si la colère est légitime, la surréaction est faite pour alimenter la violence.

Cette surréaction a possiblement contribué à traumatiser l'enfant et à l'empêcher de trouver une réponse adaptée et non victimaire à la situation. L'enfant n'est pas moralement protégé par ses parents. On peut donc s'attendre à ce que des violences confessionnelles se reproduisent à la prochaine génération. C'est comme programmé.

Enfin, j'ai vu comment Véronique Genest a été traitée sur sa page Facebook, suite à ses déclarations qui ne méritent certainement pas autant d'infamie si on les analyse et quittant le premier degré. Je préfère ne pas les reproduire ici. Mais ce qui a été dit bêtement et méchamment par des enfants à ce petit garçon n'est rien en comparaison de ce que des adultes conscients ont dit à Madame Genest.


Cela dit je ne justifie en rien les injures et les violences psychologiques contre qui que ce soit.

La gestion de cet incident est erronée à mon avis. Autant et même plus que le directeur de l'établissement, les parents du garçon auraient dû rencontrer les parents des enfants qui ont insulté, et en présence de leurs enfants. Ou à défaut rencontrer les enfants dans le cadre de l'école. Leur expliquer la gravité de l'injure à leurs yeux. Inciter les enfants à s'excuser et pousser à une réconciliation, ou au moins faire que la parole ait été renversée. Le directeur et les parents ont raté le coche. Quel gâchis.

Écrit par : hommelibre | 24 septembre 2012

Je me permets encore une fois de publier un commentaire déjà publié sur des articles qui traitent du même sujet...

"Pourquoi pensez-vous donc que des lois interdisent de revisiter, de revisionner sous d’autres angles, certains passages de notre histoire ? Parce que, déjà, ceux qui ont intérêt à nous cacher certaines vérités qui dérangent, ont les moyens de mettre en place de telles lois. Pour préserver des privilèges, un statu quo, les véritables décideurs et acteurs ont déployés des moyens sans précédent. Petite citation pour illustrer mon propos :


"à qui doit s’adresser la propagande ? Aux intellectuels ou à la masse moins instruite ? Elle doit toujours s’adresser uniquement à la masse ! La tâche de la propagande consiste non à instruire scientifiquement l’individu isolé, mais à attirer l’attention des masses sur des faits, évènements, nécessités, etc., déterminés. Ici l’art consiste à procéder d’une façon tellement supérieure qu’il en résulte une conviction générale. Son action doit toujours faire appel au sentiment et très peu à la raison.
Toute propagande doit être populaire et placer son niveau spirituel dans la limite des facultés d’assimilation du plus borné parmi ceux auxquels elle doit s’adresser. Dans ces conditions, son niveau spirituel doit être situé d’autant plus bas que la masse des hommes à atteindre est plus nombreuse. La faculté d’assimilation de la grande masse n’est que très restreinte, son entendement petit ; par contre, son manque de mémoire est grand.
Donc toute propagande efficace doit se limiter à des points fort peu nombreux et les faire valoir à coups de formules stéréotypées aussi longtemps qu’il le faudra pour que le dernier des auditeurs soit à même de saisir l’idée." mein kampf, pp 180-182

Vous voyez, hitler donnait la recette qui est appliquée sur nous aujourd’hui, et de celle qui a toujours été appliquée sur les masses domestiquées. "

Écrit par : lucide | 24 septembre 2012

Je me permets encore une fois de publier un commentaire déjà publié sur des articles qui traitent du même sujet...

"Pourquoi pensez-vous donc que des lois interdisent de revisiter, de revisionner sous d’autres angles, certains passages de notre histoire ? Parce que, déjà, ceux qui ont intérêt à nous cacher certaines vérités qui dérangent, ont les moyens de mettre en place de telles lois. Pour préserver des privilèges, un statu quo, les véritables décideurs et acteurs ont déployés des moyens sans précédent. Petite citation pour illustrer mon propos :


"à qui doit s’adresser la propagande ? Aux intellectuels ou à la masse moins instruite ? Elle doit toujours s’adresser uniquement à la masse ! La tâche de la propagande consiste non à instruire scientifiquement l’individu isolé, mais à attirer l’attention des masses sur des faits, évènements, nécessités, etc., déterminés. Ici l’art consiste à procéder d’une façon tellement supérieure qu’il en résulte une conviction générale. Son action doit toujours faire appel au sentiment et très peu à la raison.
Toute propagande doit être populaire et placer son niveau spirituel dans la limite des facultés d’assimilation du plus borné parmi ceux auxquels elle doit s’adresser. Dans ces conditions, son niveau spirituel doit être situé d’autant plus bas que la masse des hommes à atteindre est plus nombreuse. La faculté d’assimilation de la grande masse n’est que très restreinte, son entendement petit ; par contre, son manque de mémoire est grand.
Donc toute propagande efficace doit se limiter à des points fort peu nombreux et les faire valoir à coups de formules stéréotypées aussi longtemps qu’il le faudra pour que le dernier des auditeurs soit à même de saisir l’idée." mein kampf, pp 180-182

Vous voyez, hitler donnait la recette qui est appliquée sur nous aujourd’hui, et de celle qui a toujours été appliquée sur les masses domestiquées. "

Écrit par : lucide | 24 septembre 2012

@ cmj

Le dernier de mes enfants c'est fait attaquer chez lui dans un lieu privé et fermé; La raison, quatre musulmans de seize à vingt ans avaient sauté la clôture pour casser les fleurs ils -gueulaient- qu'ils étaient en futur terre d'islam, le tout en s'en prenant à une dame âgée. Bilan, quelques coups pour lui qu'il bien rendu en se défendant et une plainte.

Il faut arrêter de plaindre ces gens qui font du cinéma et vous vous faite avoir à cause de votre culture chrétienne. Ils mentent pour les besoins de la cause.

Me concernant mes enfants m'ont demandé de ne pas intervenir car ils me connaissent.... en deux temps trois mouvements, je réunis quatre à cinq types qui ont la tête, la carrure pour faire ce qu'il faut. Je me suis abstenu non sans mal. Ma dignité est-elle atteinte pour le restant de mes jours? NON.

Moi je ne fais pas de cinéma contrairement à la plupart de ces gens sournois; ouvrez les yeux. Ils ne tuent pas assez de chrétiens? Combien reste-t-il de chrétiens dans les pays de la belle religion que vous soutenez?

Avec tout le respect que je vous doit, vous devriez vous abstenir également de prendre fait et cause pour des gens dont les écrits, ne vous reconnaissent pas, pas plus que votre religion. Oeuvrer pour la paix du monde ce n'est pas cela.

Un ami converti à l'islam pour se marier à une marocaine me confiait que son beau-père musulman, était terrorisé lorsqu'il venait chez lui s'il ne cachait pas ses bouteilles d’apéritif! Pour être idiots ils sont idiots, ils ont pour la plupart un cerveau pas fini.

Désolé cmj, vous ne connaissez pas la vie, ni la réalité de celle-ci.

Écrit par : Pierre NOËL | 24 septembre 2012

Oui, Pierre, je vais bien. Merci de prendre des nouvelles. Il me manque juste mes enfants qui aiment tant leur papa mais qui sont si occupés... et un peu de compagnie féminine agréable, spirituelle, et charnelle. Mais bon, je m'organise dans mon bordel. Je vais te répondre pour le médecin. Il est Tunisien et musulman. Il a pratiqué ma circoncision. C'est dire si je l'apprécie et que je lui accorde ma confiance (j'avais quand même un peu la trouille que je ne puisse plus rien faire avec les filles après mon alliance avec Dieu:-) Et ma réponse, c'est lui qui te la donne:

"Ah cher Monsieur, que ne fait-on pas pour l'amour et les beaux yeux d'une femme telle que votre future épouse" qui était présente à l'entretien. Et vous avons ri tous les trois.

Et oui, avoir la foi passe par l'Amour. Mais je t'autorise à aimer des femmes athées. Elles ont le feu du démon en elles. Et c'est pas mal non plus:)))

Excellente journée, Pierre. "Ne terrorise pas la dive bouteille. Elle risquerait de se venger sur toi en te faisant boire plus que de raison." (proverbe musulman, Ali pacha, début XXIème siècle)

Écrit par : pachakmac | 24 septembre 2012

Pourvu que tous les autres lecteurs de blogs se souviennent que celui qui signe pachakmac s'est fait circoncire, et qu'il ne cesse de nous faire part de ses obsessions sexuelles (Elles ont le feu du démon en elles. Et c'est pas mal non plus) et alcooliques (Ne terrorise pas la dive bouteille. Elle risquerait de se venger sur toi en te faisant boire plus que de raison), tout va bien. Son discours tendrait à nous faire oublier qu'il est d'abord musulman...

Nous sommes dans les années trente et Leni Riefenstahl vient de tomber en extase devant Hitler.
Au point de se faire circoncire ?

Écrit par : Géo | 24 septembre 2012

Mais oui, Géo. On continue de blasphémer et d'attenter à l'honneur et à la digniter du Prophétique pachakmac? Grand bien te fasse, mon frère, je ne tue pas les infidèles ni même les traduit en justice car là, mon vieux tu devrais me payer cher tes outrances à mon égard, plus que le Sun pour Kate Middleton:))) Tu me fais trop marrer avec tes conneries. Passe ton chemin, les lecteurs et lectrices de mon blog ont compris depuis longtemps qui est de triste mauvaise foi entre toi et moi. Pas la peine. Tu perds ton temps et ton esprit à me démolir. Va combattre en Syrie. Tu feras un bon soldat de l'absurdité avec tous les haineux de ton espèce. Va, mon ennemi, mon frère, et reste en paix avec toi-même à défaut de l'être avec moi.

P-S. Si jamais, pour ton plaisir pervers, j'suis malheureusement pas pédophile. Cela te donnerais tant de jouissance...

Écrit par : pachakmac | 24 septembre 2012

"Grand bien te fasse, mon frère, je ne tue pas les infidèles"
Trop aimable à vous...
"ni même les traduit en justice car là, mon vieux tu devrais me payer cher tes outrances à mon égard,"
Ben voyons...

Écrit par : Géo | 24 septembre 2012

Pachakmac a célébré la prise de Tombouctou par les islamistes il y a quelques semaines. Je l'ai insulté sur ce sujet, je pense que la plupart des lecteurs peuvent maintenant comprendre pourquoi et il a réussi à obtenir de Véronique Pasquier la fin de mon blog sur 24 heures. Véronique Pasquier gère la plateforme 24 heures et lorsqu'elle était envoyée spéciale de 24 heures au Kosovo en 1998, elle s'est empressée de devenir la marraine d'une petite Kosovare albanophone, pour bien montrer ce qu'elle faisait de l'objectivité. Reportez-vous à ce que Régis Debray a écrit sur l'intervention de l'OTAN au Kosovo pour en savoir plus.

Écrit par : Géo | 24 septembre 2012

Stop, géo. Vous mentez honteusement et absolument. Je n'ai jamais célébré l'arrivé des fous de Dieu à Tombouctou. Au contraire, je les combats de toutes ma fougue spirituelle. Et tous mes témoins, mes écrits les premiers, et les humains ensuite pourraient vous confondre devant un Tribunal. Vous dépassez les limites de ma patience à votre égard, Monsieur Géo. Etre ignoble et fourbe n'est pas la plus belle façon de se présenter aux lecteurs et lectrices de ce blog. Vous devriez voir un psy. Désolé de l'écrire ici.

Rectificatif. Pardon pour le Sun, c'était à Closer que je faisais allusion.

Écrit par : pachakmac | 24 septembre 2012

"Etre ignoble et fourbe n'est pas la plus belle façon de se présenter aux lecteurs et lectrices de ce blog. Vous devriez voir un psy. Désolé de l'écrire ici."
Voir un psy. Mmmmm. Certes, certes. Et que pensez-vous de qqn qui se fait musulman et circoncire ici et maintenant ?
Et si vous n'avez pas célébré la prise de pouvoir à Tombouctou par les intégristes, qu'avez-vous fait ?

Je n'aime pas du tout ce que vous faites, Pacha. Vous jouez le musulman cool, qui aime les femmes et l'alcool. Et ça, c'est de la fourberie. Si vous pensez que je suis moi ignoble et fourbe, il faudrait démontrer en quoi je le suis...

Écrit par : Géo | 24 septembre 2012

J'oubliais : en principe, si vous ne dépassez pas les bornes, je ne rajouterai rien.

Écrit par : Géo | 24 septembre 2012

On ne règle pas de comptes personnels ici. Merci. Géo, je témoigne ce que j'ai lu de Pachakmac à propos de Tombouctou: je n'ai rien lu de lui qui aurait célébré la prise de pouvoir par les islamistes. Au contraire il n'a dénoncée et regrettée. C'est explicite dans ce que j'ai lu de lui sur ce sujet précis. Affirmer le contraire n'est plus de l'ordre de l'engueulade. Je rejetterai d'autres commentaires de ce genre.

Écrit par : hommelibre | 24 septembre 2012

Je te souhaite une bonne soirée Pachakmac, je te préfère comme cela en prenant au 6ème degré mes propos. Je reconnais chez toi l'honnêteté et la sincérité, qui vient de ton éducation. Mon mauvais caractère ne remet pas en cause la beauté de l'individu quand celui ci met en valeur sa famille, ses enfants etc...

La vie est belle même si l'être humain a du mal à penser qu'il a les moyens de rendre heureux tous les enfants du monde, comme les siens.

Je souhaite également que tu puisses trouver l'amour et les compromis. La nature fonctionne également comme cela, nous sommes indissociable de celle-ci; c'est ce qui fait que les équilibres sont fragiles. La force de la volonté alimente notre idéal qu'il soit dieu ou la vie, privilégier la vie quelque soit les croyances et les cultures est une démarche à forte valeur ajoutée...

Le soleil se lève chaque jour, pour un jour nouveau. Il faut en profiter positivement.

Bye!

Écrit par : Pierre NOËL | 24 septembre 2012

John c'est la fausse Patoucha qui ressort de ses chiottes turques.

Écrit par : Pierre NOËL | 24 septembre 2012

"en plus ses adeptes, c'est autre chose que robe, soutane, burka et que sais je d'autres!!!,)))"

Bah c'est sur qu'avec des clichés pareils c'est pas demain la veille qu'il y aura une bonne entente entre nous et vous.

Écrit par : kasilar | 24 septembre 2012

Merci Pierre. je reconnais en toi la noblesse et la colère d'un homme qui en a assez des extrémismes religieux. C'est très légitime. Au début, j'ai eu un peu de peine avec ton athéisme déterminé et irrévocable. Disons que tu as la foi sincère de l'athée:)) Et ça me plaît. J'aime bien les gens aux convictions accrochées qui n'hésitent pas à dialoguer avec d'autres convictions accrochées. Comme tu dis, le compromis fait partie de la démocratie comme dans les couples et l'amour. En fait, à propos de couple, je fais un gag pour toi et nos lecteurs:

Une musulmane épouse un chrétien converti à l'islam. On dirait, vu de l'extérieur, du colonialisme musulman par le sexe. Hors le néo-converti n'a pas l'intention d'abandonner tout-à-fait son passé pour satisfaire à son épouse et au rigorisme pur islamique. Il emmène son épouse dans son pays de cocagne. Et là, c'est le clash et la surprise. Il croyait son épouse proche à l'attacher aux préceptes de l'islam tels qu'ils sont prévus par les codes coraniques. Il l'a découvre libre et moderne, pas prête du tout à être une épouse fidèle et toute dévouée à son mari. Faux mariage pour obtenir le sésame européen? Le doute s'installe. Elle le quitte fitou pour un autre à cause du manque de confiance légitime du mari né de cette bizarrerie musulmane féminine (ou illégitime selon la version du mari ou de l'épouse qui défend bec pulpeux et ongles raffinés sa position). Elle tombe sur un athée qui lui fait son baratin plus vite que le temps d'un printemps de jasmin. Va-t-elle le convertir lui aussi à l'islam avant de l'épouser ou va-t-elle accepter la liberté religieuse de son nouvel amant? Suspens. Elle fait le nécessaire pour ne pas couper les ponts spirituels avec son mari devenu ex.

Question? Est-ce une soldat de l'armée islamique conquérante pratiquant le prosélytisme islamique à travers la séduction amoureuse des infidèles ou est-ce une femme moderne et occidentalisée libérant l'islam de ses chaînes en cherchant à conquérir et à constituer son islam personnel afin de garder spirituellement et physiquement un harem masculin autour d'elle? Allah est Grand et la question est épineuse et cocasse.

Forcément. C'est une question de métaphysique amoureuse:)))

"Libérer les croyants de toutes religions de leurs chaînes mais leur laisser la chaîne de leur destin personnel et collectif les questionner sans cesse sur leur croyance intime."

c'est ma conclusion philo de ce soir.

Bonne soirée à toi, Pierre.

Écrit par : pachakmac | 24 septembre 2012

Il faut se méfier d'un voile, un voile ne cache pas forcément une personnalité archaïque. Je connais de près ou de loin beaucoup de musulmanes plus féministes que Simone de Beauvoir

Écrit par : kasilar | 24 septembre 2012

@pachakmac

"Libérer les croyants de toutes religions de leurs chaînes mais leur laisser la chaîne de leur destin personnel et collectif les questionner sans cesse sur leur croyance intime."

Jamais un être humain ne pourra se libérer de ses "chaînes", car on est tous accroc à quelque chose. Et ce quelque chose peut être les biens de consommations (religion, jeux vidéos, alcools, belles femmes, drogues, cigarettes, shopping, musique, jeux de hasards, sport ...)

Il faut revoir vos cours de philos en terminal les mecs

Écrit par : kasilar | 24 septembre 2012

Pardon je voulais dire bien de consommations (occident ou pays en voie de développement), religion, lecture, voyage ....

Écrit par : kasilar | 24 septembre 2012

Merci de votre intervention, John. Bonne soirée à vous aussi. Le débat avance. C'est l'Essence Ciel:)

Écrit par : pachakmac | 24 septembre 2012

Bien écrit, Kasilar. Le cliché collectif d'un groupe ou d'une société n'est pas l'essence d'une personne. Une fille de joie peut cacher une sacrée personnalité au-delà du cliché de la femme qu'elle est sensée représenter dans le fantasme collectif d'une société. De même pour une religieuse. L'important c'est de lutter contre le totalitarisme d'une société, son fascisme potentiel. Rappelons ici que chaque société d'Asie en Amérique en passant par l'Europe et l'Afrique peut sombrer dans le fascisme et que la démocratie est fragile au-delà de sa puissance spirituelle de paix et d'amour. Cela restera dans les possibilités des sociétés humaines. C'est pourquoi l'échange et le débat d'idées est si important pour éviter à une société de tomber dans le malheur. De même pour une religion.

Écrit par : pachakmac | 24 septembre 2012

Entre être accro et libéré, il y a l'espace spirituel qui lutte contre sa dépendance à telle ou telle substance ou appartenance. Par espace, j'entends cette possibilité de méditation qui libère de toutes nos dépendances. Bien sûr, cet espace n'est pas définitif sinon nous ne serions que des êtres spirituels libérés de nos contingences physiques et matérielles. Cet espace est vital pour les êtres que nous sommes. Sans lui, nous pouvons effectivement tomber dans la dépendance et la servilité la plus inquiétante que ce soit pour une idéologie, une drogue, une passion.

Écrit par : pachakmac | 24 septembre 2012

Ces occidentaux qui se convertissent à l'Islam pour les beaux yeux d'une maghrébine.... D'un coup, j'ai La ziza de Balavoine qui me revient en tête! Ce type d'Islamisation m'est incompréhensible! Car tout bon occidental va vouloir goûter la chaire avant de s'y unir.... surtout s'il est capable de se convertir pour cela et donc de renier une partie de ses racines, ainsi que croyance ou éducation... c'est perdre une partie de soi. Une musulmane qui fréquente un infidèle n'est pas une bonne musulmane. Donc nos deux tourtereau ne sont pas vraiment en accord avec le dogme islamique dès le début! Ensuite, l'occidental va vouloir se convertir pour rester avec sa belle.... là encore, c'est plus pour tirer son coup que pour les préceptes de Mahomet. Je ne parle même pas des histoire de conversion pour plaire à la belle famille restée au bled. Une belle hypocrisie! J'ai plus d'estime pour la femme maghrébine qui s'assume et prendra le risque de couper les ponts avec une partie de sa famille pour vivre avec un européen au risque de casser la tradition. Car il me semble que nous sommes plus dans la tradition que dans l'authentique croyance chez les croyants qui reçoivent l'Islam comme un héritage familial.

Écrit par : Riro | 25 septembre 2012

ahlala Kasilar, vous devez gagner souvent au jeu de la barbichette, ou je me trompe???faut savoir rire parfois !!!

Écrit par : Sarah | 25 septembre 2012

Disons que je n'ai pas trop envie de rigoler ces temps-ci surtout pas avec des hypocrites occidentaux.

Écrit par : kasilar | 25 septembre 2012

On va mettre les choses à plat une fois pour toute cher Riro :
-D'abord un musulman ou une musulmane ne doivent surtout pas épouser un une mécréante ou un mécréant, ou en tout cas ceux qui n'ont pas de religion. Il est cependant toléré pour un homme d'épouser une chrétienne ou une juive, car ces femmes là croient en Dieu. Pour les femmes ils me semble celà est interdit,

-Ensuite c'est bien beau de se marier avec une chrétienne ou une juive, mais quid des gamins ? Car ils auront sans doute à choisir une religion s'ils le souhaitent et entre le père musulman qui influence ses gosses et la mère chrétienne qui fait de même celà risque de générer un conflit. Voilà pourquoi il faut vraiment se mettre d'accord une fois pour toute quand à l'avenir des gosses. Alors pour un mécréant ou une mécréante, c'est encore pire, car en général les mécréants n'aiment pas les religions.

Écrit par : kasilar | 25 septembre 2012

Par contre, je ne sais pas trop pourquoi pour les femmes c'est interdit, sachant qu'un femme peut se montrer autant récalcitrante qu'un homme envers la religion musulmane. Donc ce n'est pas dans l'intérêt de la communauté.

Écrit par : kasilar | 25 septembre 2012

Je suis assez partagé sur le sujet.

Quand je vois tous ces laïcistes provocateurs continuer à faire comme si la religion était un véritable danger en France, à exciter les musulmans français qui ne leur ont rien fait, moi ça m'énerve.
Il y a la phrase bien connue : "Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu'à la mort pour que vous ayez le droit de le dire".
En ce qui concerne les casses-couilles de Charlie hebdo ce serait plutot : "je vous respecte, mais je me battrai pour avoir le droit de vous manquer de respect". Bref complètement débile.
De même pour le voile et la burqa, pourquoi ne pas laisser ces personnes se vêtir comme elles le souhaitent?

D'un autre coté quand je vois les réactions meurtrières de certains musulmans, biensur je m'y oppose fermement comme presque tout le monde. J'avoue être aussi agacé quand certains musulmans occidentaux se permettent de nous juger et nous insulter parce qu'on aime l'alcool, les tatouages, les divertissements, les filles sexy etc. On a le droit de s'amuser non? Rien ne les obligent à faire comme nous, à manger du jambon; à écouter la même musique, s'habiller pareil; rien. Par contre il faut qu'à leurs tours ils se montrent tolérants envers les gens qui n'ont pas les mêmes moeurs, c'est aussi simple que ça.

Écrit par : Didier | 26 septembre 2012

@Didier
La tolérance n'existe pas en Islam. Il n'y a que le concept de soumission. Sois vous êtes soumis à l'Islam et donc musulman, soit vous êtes chrétien ou juif et soumis aux musulmans (dhimmi). L'athée ou le croyant autre que chrétien ou juif sera mis à mort. Dans les pays majoritairement musulmans, cela ne va pas jusqu'à la mort (dans les codes juridiques). Mais les minorités (juive, chrétienne ou autres) sont mises à l'écart. Ce sont des citoyens de seconde zone. Donc si l'on prend l'évolution de la religion musulmane en Europe, la courbe démographique et l'immigration galopante depuis 40 ans, on peut légitimement emmètre l'hypothèse que certaines régions ou villes seront majoritairement peuplées de musulmans dans futur plus ou moins proche. C'est déjà le cas de certains quartiers de grandes villes européennes, où il est possible de se faire prendre à parti si votre femme n'est pas voilée, si vous buvez de l'alcool dans la rue, si vous mangez pendant le ramadan,....

Écrit par : Riro | 26 septembre 2012

Didier, pourriez vous donner votre définition du mot laïciste et ce qu'il représentent à vos yeux, ils provoquent quoi chez vous?

Écrit par : Pierre NOËL | 26 septembre 2012

Riro, vous oubliez une chose: d'ici à 40 ans, soit l'Apocalypse aura passé sur nos têtes soit la grande majorité des musulmans auront fait leur révolution des lumières. Il ne faut pas prendre tous les musulmans pour des intégristes qui refusent la démocratie et l'égalité spirituelle.

Écrit par : pachakmac | 26 septembre 2012

@Pierre NOËL

Ben j'ai trouvé cette définition sur le net qui colle assez bien :
"Le mot laïcisme renvoie à une «doctrine qui vise à lutter pour l'élimination de toute référence religieuse dans l'espace public, voire la suppression de toute croyance religieuse». Si la laïcité applique, avec une certaine souplesse, la séparation de l'État et des Églises, le laïcisme souhaite réduire la vie religieuse des citoyens à la seule et unique sphère privée, hors de toute manifestation sociale et publique."

En gros je pense que le laïcisme est à la laïcité, ce que l'égalitarisme est à l'égalité. C'est pour moi un ensemble de restrictions abusives qui limitent la liberté des individus au nom d'un principe, sans vraiment tenir compte de la réalité pratique.

Le laïcisme c'est la religion d'un laïc qui ne respecterait pas ces propres principes, en manifestant sur l'espace public ses convictions qui pousse à ne pas tolérer qu'on les y exposent.

On peut imaginer un laïcard dire "Cachez-moi ces signes ostentatoires de religion musulmane ou je vais devenir islamophobe". Tout comme on pourrait imaginer un raciste dire "Sortez-moi ces chinetoques bridés et ces négros crépus sinon je vais devenir raciste".

Bref pour moi c'est au mieux de l'étroitesse d'esprit, au pire de l'intolérance.

Écrit par : Didier | 26 septembre 2012

Vos sources ne sont pas exacts, voir douteuses à des fins de propagande.

Voici mes références:

-1 Dictionnaire: Médiatico

"Théorie selon laquelle l'Etat ne doit pas être lié à une religion.

Théorie selon laquelle les laïcs peuvent exercer des fonctions de responsabilité dans l'Eglise.
Etat de ce qui n'est pas soumis à une religion."

-2 Wikipédia, Dictionnaire Larousse

Définition de la Laïcité:

"La laïcité est le principe de l'égalisation, dans l'État, de la compagnie civile et de la contraintre religieuse. La laïcité est aussi le caractère des institutions, publiques ou privées, qui, selon ce principe, sont indépendantes du clergé et des Églises ; l'impartialité, ou la neutralité de l'État à l'égard des Églises et de toute confession religieuse1."

A l'école "primaire" (il y a plus de soixante ans) c'était la même définition que Le Petit Larousse. Seule la Laïcité garanti la place et le caractère privé des religions. Nous apprenions cela dans les cours d'instruction civique.

Si vous mettez cela dans la tête des petits musulmans ou autres, vous en ferez de la chaire à canon, des idiots, au lieu d'en faire des êtres humains libres et heureux.

Écrit par : Pierre NOËL | 26 septembre 2012

"si vous mettez cela...je veux dire vos définitions"

Écrit par : Pierre NOËL | 26 septembre 2012

@Didier

Au contraire c'est pas si facile qu'on le croit. Les gouvernements orientaux et occidentaux étant à plus de 99 % des pourris de chez pourris, ils font tout pour que l'on haÏsse son prochain. Et comme l'humain est de nature ignorante et simpliste, celà marche comme sur des roulettes. Quand bien même il serait complexifié dans sa remise en question, il n'aurait pas le temps et de s'occuper de sa vie quotidienne et de consacrer sa vie existentielle.

Mais j'ai l'impression que la crise dans notre malheur nous a bien aidé à ouvrir les yeux sur la réalité puante de notre époque.

Écrit par : kasilar | 26 septembre 2012

"C'est déjà le cas de certains quartiers de grandes villes européennes, où il est possible de se faire prendre à parti si votre femme n'est pas voilée, si vous buvez de l'alcool dans la rue, si vous mangez pendant le ramadan,.."

Je vis justement dans un de ces quartiers, c'est bizarre mais c'est plutôt l'inverse que je constate : alcool et drogue à gogo des jeunes et filles qui se lachent jusqu'au point G

Écrit par : kasilar | 26 septembre 2012

"On peut imaginer un laïcard dire "Cachez-moi ces signes ostentatoires de religion musulmane ou je vais devenir islamophobe". Tout comme on pourrait imaginer un raciste dire "Sortez-moi ces chinetoques bridés et ces négros crépus sinon je vais devenir raciste". "

Très bien dit clap clap clap ...
J'ajouterais "On peut imaginer les féministes dire 'cachez moi tous ces hétérosexuels mâles ou je fais un malheur' "

Écrit par : kasilar | 26 septembre 2012

Je parle bien entendu des Femens ces lesbiennes refoulées qui dictent aux autres comment ils doivent être.
Sans doute une ratonnade dans leur existence médiocre, n'est pas Angelina Jolie qui le veut.

Écrit par : kasilar | 26 septembre 2012

"au lieu d'en faire des êtres humains libres et heureux."

Amusant cette naÏveté de croire que la laïcité est un système libre et heureux. La preuve, on a presque plus le droit de pratiquer sa religion au dépens du progressisme religion de ceux qui se réclament de la laïcité, la nouvelle inquisition de cette époque.

Si c'est pas indiscret Pierre vous votez à gauche ?

Écrit par : kasilar | 26 septembre 2012

@ Pierre NOËL

J'avais vu moi aussi la définition de mediadico, et elle ne m'a pas paru correspondre à ce qu'est le laïcisme aujourd'hui. Franchement si c'était juste une "Théorie selon laquelle l'Etat ne doit pas être lié à une religion", ça gènerait qui? pas grand monde en occident.
Quelques exemples de ce que moi et d'autres appelons le laïcisme; c'est d'interdire la burqa, vouloir supprimer le voile islamique, les aliments halal, ou encore :
http://www.youtube.com/watch?v=b_BC-ZDJe7Q&feature=related

Sinon pourquoi vous me parlez de laïcité? C'est du laïcisme qu'il est question.

Et toutes les personnes à qui on permet d'avoir des signes ostentatoires religieux ne deviennent pas forcément ce que vous dites. En Grande Bretagne des médecins Sikhs exercent en turban, pareil pour des policiers en Amérique du Nord par exemple.
Pourquoi c'est un problème en France, le pays des droits de l'homme aurait-il soudain peur de la différence?

Écrit par : Didier | 26 septembre 2012

Nous n'avons pas les mêmes valeurs et les mêmes moeurs.

Vous donnez le nom de deux pays en déclin qui n'ont pas fait leur révolution. L'islamisation en GB est une catastrophe. Aux USA, ils ont bizouillé avec un ben Laden vous avez vu le résultat?

Vous voyez, on a pas les même moeurs et définitions! Une religieuse portant un voile, c'est normal, notre culture chrétienne l'a admis, de même qu'il y a cent cinquante ans les femmes avaient des robes qui essuyaient le sol pour ramasser les crottes et les mollards de mecs. Les hommes avaient des perruques et des bas...les gens chiais dans la cour ou dans un trou dans la cabane au fond de leur jardin (Cabrel)

Notre évolution judéo-chrétienne est comme cela par ce que le monde change en tous domaines.

Vos femmes enchiffonnées sont d'abord les soumises que l'on rencontre. Ce sont des personnes âgées plus ou moins, elles sont tatouées ou marquées au fer comme certaines Africaines. Peut-être sont-elles excisées ? On constate la barbarie de vos coutumes et de vos meurs. Elles souffrent lorsque les températures avoisinent ou dépassent 26° elles sont au bord de la syncope vers 35° elles transpirent, elles s'assoient tous les cent mètres en ville, brefs elles sont vos esclaves et esclaves de votre concept mortifères.
-Vous devriez avoir honte, ce sont vos mères, vos tantes, vos soeurs, vous n'avez aucun respect. Normal, votre bouquin et son taré vous demande d'être comme cela. Ce sont des concepts de vie et de croyances écrits par des hommes pour des hommes au détriment des femmes.

Les plus jeunes portent les chiffons en esclaves pour une grande partie, pour le reste,la minorité le chiffon complet, c'est pour la provocation et le racisme. Elles sont prêtes à tous, elles sont hystériques en général.

La Laïcité, le Laïcisme, les lois de 1905, ont été détournés par la chrétienté et leurs inféodés de gauche et de droite, puis par les islamistes; -vous. Je m'en tiens aux définitions indiquées, elles correspondent à notre éducation et à l'éducation nationales.

Nos valeurs sont simples, nos moeurs sont loin de la barbarie et l'esclavage, je parle également pour les lois de la République, Laïque et indivisible.

Écrit par : Pierre NOËL | 27 septembre 2012

La Grande Bretagne et les Etats Unis en déclin?
Ah oui c'est vrai qu'en Angleterre ils élisent des bouddhistes, des hindous, ou récemment à la mairie de Leicester un musulman. Quel déchéance vous vous rendez compte? Alors que ces sauvages devraient être cantonné au ramassage de poubelles.
Et pour Ben Laden ça n'a aucun rapport avec la permissivité des signes ostentatoires religieux. D'ailleurs je parlais surtout du Canada; encore un pays en déclin qui n'a pas dû faire sa révolution haineuse et salvatrice, contre les nouveaux arrivants qui auraient le culot de vouloir continuer à pratiquer leurs rites en toute impunité.

Je ne vois pas en quoi ça vous concerne que des femmes musulmanes soient soumises comme vous dites. Si tel est leur choix. C'est bien ça le problème en France, tout le monde veut se mêler de tout, il faut sans cesse s'occuper des affaires des autres. C'est bien pour ça que le féminisme fonctionne très bien ici. On veut imposer des modèles rigides (pas seulement concernant la religion) auxquels beaucoup ne correspondront jamais, qui favorisent toujours plus de rejet, d'intolérance, et ironie du sort de communautarisme, contre lequel ce pays est censé lutter.

Où croyez-vous que votre attitude envers les musulmans qui habitent probablement le même pays que vous va nous mener? La haine, la guerre civile, expédier vos compatriotes sur Mars, c'est ça vos solutions?

Écrit par : Didier | 27 septembre 2012

Encore un petit pour la matinée...

"DIEU : un héritage de bric et de broc

Le mot DIEU s'est glissé dans la langue française, au IX~ siècle, après avoir fait ses classes en latin. Il était issu d'une famille nombreuse dont le lointain ancêtre, DEI, remontait à une souche indo-européenne. De tout temps, l'ancêtre DEI a exprimé la lumière du soleil et les phénomènes naturels qui s'observent dans et sous le ciel."

Écrit par : Pierre NOËL | 27 septembre 2012

Suite pour l'appéro....

"L'aîné de cette famille très ancienne est notre mot JOUR. Il s'est modelé pour un usage courant en partant du latin DIURNUS, par l'érosion phonétique de ce mot : DI-OURNOUS, I-OURNOUS, I-OUR, JOUR. L'usage distingué a gardé la forme DIURNE. Dans le même temps, la contraction du mot DIURNUS à sa première syllabe DI, engendrait le latin DIES, qui se traduit aussi par JOUR, et que l'on retrouve dans LUN-DI (jour de la Lune), MAR-DI (jour de Mars), et ainsi de suite pour toute la semaine, comme dans Ml-Dl, QUOTI-DI-EN, MERI-DI-ONAL.

Le second fils de la famille DEI a bénéficié d'une belle promotion. C'est JUPITER, formé de I-OUR et de PATER, le JOUR PERE, autrement dit le JOUR qui, par la lumière du soleil, engendre tout ce qui existe. Plus tard, par une interversion de sens et une extrapolation, le JOUR PERE deviendra le PERE DU JOUR...

Les Romains ont adopté, sous le nom de JUPITER, le ZEUS des Grecs. Dans la foulée, le ZEUS grec, qui se prononçait ZE-OUS, a glissé jusqu'au DEUS latin, prononcé DE-OUS. Et c'est ainsi que, recentré en français sur la racine DI, déjà relevée dans DI-URNUS et Dl-ES, le vocable DIEU a pris naissance du latin DEUS. La racine DI subsiste encore dans le latin DI VUS, qui a donné deux branches françaises : d'une part DEVIN, DEVINER, et d'autre part DIVIN, DIVINITE, avec un retour en boucle sur DIVINATION."

Écrit par : Pierre NOËL | 27 septembre 2012

Suite pour l'après sieste....très intéressant!

"Le DEUS latin est cousin du THEOS grec qui s'est conservé, en français, dans ENTHOUSIASME, PANTHEON, ATHEE, POLYTHEISME, MONOTHEISME, PANTHEISME, APOTHEOSE, THEOLOGIE, THEOCRATIE, THEOSOPHIE... Or, le THEOS grec, qui se veut plus savant que le banal DEUS latin, mais qui a le même sens, se rapporte lui aussi à ZEUS, avec un rappel de la racine grecque THAW, qui signifie CONTEMPLER. Cette racine THAW prolifère dans des mots tels que THEORIE, THEATRE, etc. On peut aisément vérifier tout cela par l'étymologie, une science précieuse qui permet de connaître le sens premier des mots, au moment de leur naissance. En employant le mot THEOS, à l'époque d'Archimède, puis le mot DEUS, à l'époque de Jules César, le Grec et le Romain ne parlaient pas du même sujet que nous, lorsque nous utilisons le mot DIEU. Ils évoquaient la figure allégorique ZEUS-JUPITER qui, par la mythologie, synthétisait les données de l'astronomie de leur temps (tournées plutôt vers l'astrologie) celles des forces de la nature, des saisons et des climats, celles des phénomènes atmosphériques, météorologiques dirions-nous aujourd'hui, le tout localisé globalement dans le CIEL, c'est-à-dire, très prosaïquement, au-dessus de la terre et des hommes."

Écrit par : Pierre NOËL | 27 septembre 2012

Pourquoi les gaulois croient-ils en dieu?

"Les ornières du langage sont si profondes, que nous ne pouvons, aujourd'hui, évoquer le mystère des causes premières et des fins dernières, sans employer notamment en français, ce vocabulaire d'origine gréco-latine si chargé de significations particulières. Pour échapper à cette imprégnation culturelle, souvent doublée d'un asservissement cultuel, il faudrait renoncer à ce vocabulaire, ou, à défaut, en vérifier systématiquement l'étymologie. Et c'est toute la difficulté des traductions, la Bible tenant, en hébreu, un langage radicalement différent de celui des Grecs et des Romains, et, maintenant, du nôtre. Un langage différent pour raconter une histoire et délivrer un message totalement étrangers à la culture gréco-latine.

Deux siècles avant Jésus-Christ, quand les "Septante" ont traduit l'Ancien Testament en grec, puis, quatre siècles après Jésus-Christ, quand Jérôme a traduit la Bible en latin, après que le Nouveau Testament fût passé de l'hébreu au grec, le contenu de la Bible a été transvasé dans des langues qui ne correspondaient pas à son génie propre.

Le premier verset de la Bible se lit ainsi dans la Vulgate (traduction latine de Jérôme qui, au xvie siècle, a été réaffirmée texte canonique de l'Eglise catholique): « In principio creavit Deus caelum et terram ».Nous nous éloignons du « Bereshit bara Elohim... » hébreu.

Le latin s'est répandu en Gaule par le moyen de la Vulgate, celle-ci prenant une part déterminante à la formation de la langue française. Ainsi donc nos ancêtres les Gaulois ont-ils appris, du latin de la Vulgate, que Dieu est le créateur.Ce qui est totalement faux!!! Avec leur nouvelle langue (le français naissant) c'est entré dans leurs structures mentales. Et c'est encore profondément enraciné dans les nôtres."

-Bon, ne pensez pas retrouver une ou un ancêtre là Haut dans une lumière blanche ou un enfer rouge.....La justice humaine ici bas doit être appliquée sans compromission, sinon c'est trop facile de tuer pour ensuite aller se payer les dizaines de petites vierges pour pédophiles. Pourquoi remplacer cette véritable justice par une justice céleste pure invention "made in dieu-pharaon"

Le mécréant instruit.

Écrit par : Pierre NOËL | 27 septembre 2012

Merci John je ne voudrait pas abuser de ton hospitalité...

Encore un morceau? Il y a des mots que l'on retrouve dans un autre concept mortifère politico-religieux: Apostat....tiens tiens! Sacré Talmud...

Une autre disputation se tint à Tortosa en 1413, à l'instigation de Geronimo de Santa Fé, ancien champion des Juifs dans les disputations devenu chrétien et médecin du pape Martin V, présent lors des débats. La disputation est conçue pour se terminer à son avantage et, contrairement à Nahmanide, la libre parole n'est pas accordée aux défenseurs juifs. Santa Fé lance l'accusation fatidique selon laquelle les condamnations envers les païens et les apostats concernent en réalité les chrétiens. Deux ans plus tard, le pape émet une bulle (qui ne devint jamais opérationnelle) interdisant aux Juifs de lire le Talmud et ordonnant d'en saisir et détruire toutes les copies. La même année, l'Église romaine ordonne la destruction de toutes les copies de deux livres juifs datant du iie siècle, qui prétendaient contenir « le vrai nom de Jésus-Christ ». Il s'agit du Mar Yesu, et du livre d'Elchasaï.

Écrit par : Pierre NOËL | 27 septembre 2012

Les commentaires sont fermés.