21 septembre 2012

Le fils de Véronique Genest raciste? Naissance d’une méchante rumeur

On assiste en direct à la naissance d’une rumeur moche. Suite à une phrase publiée sur Twitter, la comédienne Véronique Genest et son fils sont aujourd’hui qualifiés de racistes. Pourtant ce qu’elle a écrit et dit ne peut être compris comme du racisme. Que s’est-il passé?


véronique genest,islamophobie,racisme,liberté,morandini,islamisme,phobie,discrimination,loi,justice,démocratie,prison,fascisme,génocide,loi mémorielle,noir,france,suisse,blogs,vérifierLe début

Comme elle le raconte elle-même (vidéo ci-dessous) elle était en conversation sur Twitter. A un moment elle écrit que l’islam est dangereux pour la démocratie. Cette phrase dès lors lui échappe. Elle fait un tour sur le net et Véronique Genest est rapidement qualifiée d’islamophobe. Ce qui signifierait raciste, comme je l’ai vu sur une autre vidéo postée par un jeune musulman français.

Elle s’explique lundi dans une émission de Morandini. Là elle fait son «coming out»: elle se reconnaît islamophobe. Et elle précise: elle parle de l’extrémisme qui lui fait peur. La définition de phobie va dans ce sens. Il y a une définition psychiatrique et une autre définition plus courante:

«Aversion très vive, irraisonnée ou peur instinctive. Ex: Phobie de l'automobile, du mariage, des moustiques, etc).»

La phobie en langage courant est donc une peur forte voire instinctive. Une peur difficile à s’expliquer. La peur en elle-même n’a rien à voir avec le racisme. On ne devient pas raciste si l’on a peur des gendarmes.

Le racisme est différent. Il s’agit du sentiment de supériorité d’une ethnie sur une autre. Par extension on utilise ce mot pour désigner un sentiment d’hostilité envers une catégorie de personnes. Cette définition doit cependant être précisée. On peut ne pas aimer certaines personnes. On peut même généraliser un avis négatif à toute une catégorie. Les exemples ne manquent pas aujourd’hui: les banquiers sont des voleurs, les riches des salauds, les politiciens des menteurs, les suisses des racistes, les français des emmerdeurs, les russes des alcooliques, etc. Malgré ce que les généralisations ont d’abusif on n’est pas dans le racisme.

véronique genest,islamophobie,racisme,liberté,morandini,islamisme,phobie,discrimination,loi,justice,démocratie,prison,fascisme,génocide,loi mémorielle,noir,france,suisse,blogs,vérifier
L’intention et le ressenti

Pour qu’il y ait racisme il faut une théorie de la supériorité et une discrimination à l’encontre de la catégorie visée - ce qui est une injustice en regard du principe démocratique d’égalité. Or Véronique Genest ne fait pas de discrimination. Elle exprime un sentiment de peur à l’égard de gens qui se réclament de l’islam et tuent, brûlent, appellent au meurtre et expriment ouvertement la haine de l’occident. Ne pas avoir peur de cette frange fasciste serait étonnant. Il est au contraire compréhensible d’avoir peur d’un tel groupe dont la dangerosité et l’absence d’éthique n’est plus à démontrer. Les otages des islamistes au Sahara, ceux qui ont été tués et les autres, n’ont pas eu assez peur.

Cette peur en elle-même n’est ni un sentiment de supériorité ni une discrimination. Elle ne peut être assimilée à du racisme.

Je pense que Véronique Genest a fait preuve de courage en assumant ouvertement sa phobie sans en faire une discrimination. Ce qui est insupportable dans cet incident est que le langage est miné, biaisé, pris en otage par quelques culpabilisateurs professionnels ou par des gens qui mettent l’émotion avant la réflexion. Des gens qui déforment le sens des mots. L’inflation du langage va avec la crise morale. On en vient à ne plus pouvoir parler librement, exprimer ses ressentis, s’analyser, sans être immédiatement enfermé dans une cage idéologique et stigmatisé. Cette prison du langage est un pourrissement du débat et une dictature intellectuelle. Aujourd’hui le moindre questionnement sur certains génocides est pénal. Les lois mémorielles font partie de cet enfermement de la pensée. On peut avoir besoin de comprendre et non seulement d’obéir par peur de la loi. Mais même cela devient de trop. Etonnant que l’on n’ait pas encore interdit de débattre des crimes staliniens. Si donc vous avez peur des extrémistes islamistes vous seriez raciste.


véronique genest,islamophobie,racisme,liberté,morandini,islamisme,phobie,discrimination,loi,justice,démocratie,prison,fascisme,génocide,loi mémorielle,noir,france,suisse,blogs,vérifierLa méchante rumeur

On ne doit pas se laisser enfermer. Restons libres, sans appartenance à une chapelle, exprimant notre sentiment et en le laissant évoluer si nécessaire. Aucun clan, aucune soumission intellectuelle ne devrait entraver notre liberté de ressentir et de le dire.

Merci à Véronique Genest d’avoir osé exprimer son angoisse, sans haine, sans discrimination. Cette histoire me met très en colère et je me retiens de proférer des mots peu amènes. Ras-le-bol des petits capo qui veulent imposer comment penser. Laissons-leur ce fascisme rampant qui les caractérise et leur soumission à des dogmes établis par leurs maîtres à penser. Osons penser par nous-mêmes.

Suite à l’émission de Morandini on a pu lire que le fils de Véronique Genest aurait peur des noirs et donc qu’il serait raciste. C’est un malentendu grave: quand on est trop dans l’émotion on déforme la réalité. On voit autre chose que ce qui est. Véronique Genest n’a jamais dit cela: elle a voulu donner un exemple de phobie (de peur instinctive) en parlant de la peur DU noir de son fils. Elle en a parlé à plusieurs reprises et il n’est pas possible de se tromper sur ce qu’elle a voulu dire, sauf à être aveuglé par sa propre émotion. Ou à n’avoir rien vérifié. Ici chacun peut vérifier les propos de Véronique Genest dans la vidéo ci-dessous. Cela montre à quel point le langage est miné et comment une disposition émotionnelle à fleur de peau déforme le réel et fait surréagir. Si encore la lecture avait été approximative! Mais là il n'y a rien à rattraper.

Cette rumeur a pris corps et été développée sur différents blogs en Suisse et en France. Maintenant des gens pensent que le fils de Véronique Genest est raciste contre les noirs!!! Qui est le bouc émissaire ici? Certainement pas les extrémistes qui assument publiquement leur violence et qui provoquent des réflexes de rejet.

Ce qui se passe est hallucinant! On assiste en direct à la mise en forme de délires imaginaires reproduits auprès de milliers de gens qui se mettent à y croire. Et ceux qui fabriquent cette forme de fascisme sont de tous bords, aussi bien de gauche que de droite. Il n’y a pas de ligne de démarcation.

J’ai répété des milliers de fois à mes étudiants: «Ne croyez rien aveuglément. Vérifiez par vous-mêmes autant que possible. Vérifiez, vérifiez encore. Par l’examen des preuves ou par votre propre expérience. Ne croyez rien sans vérifier.»

C’est plus que jamais d’actualité. Il n’est jamais trop tard pour remettre ses pieds dans ses propres chaussures.



 

Commentaires

Bien vu John, excellent réflexe. Je me suis fait avoir et suis d'autant plus impardonnable que je passe mon temps, professionnellement, à vérifier mes sources. Je me suis pourtant posé la question: "a-t-elle vraiment dit ça ?" et j'ai pensé que mon ami Gorgui n'avait pas pu inventé un truc pareil. Je n'ai pas pensé qu'elle avait pu avoir parlé de la peur du noir... et non des noirs. Mea maxima culpa. Ce qui illustre aussi les dangers de la communication instantannée sur Internet.

Écrit par : Philippe Souaille | 21 septembre 2012

Certaines associations de défense contre le racisme et leurs dirigeants ne sont pas étrangers à cette dérive de la terminologie. Si tout ce qui ne leur plaît pas est raciste leur combat n'a plus de sens et se limite à un combat politique fondé inspiré par une idéologie partisane.

Écrit par : Mère-Grand | 21 septembre 2012

Philippe, le risque de se faire avoir n'est jamais nul. Un moment de tension, à fleur de peau, et l'on réagit sans avoir pris la vraie mesure. J'imagine bien que comme journaliste c'était une priorité pour vous de vérifier. Gorgui aurait dû le faire ou mettre un rectificatif car cela lui a été dit dans plusieurs commentaires.

Le risque de l'instantané, oui!

Écrit par : hommelibre | 21 septembre 2012

@ Mère-Grand:

Je suis allé sur la page Facebook de Véronique Genest. Elle est inondée d'injure racistes et pire. Des musulmans qui se lâchent. La proportion de ceux qui appellent au calme est très faible par rapport à ceux qui insultent. C'est terrible. C'est bien ainsi l'instauration du fascisme, par des phénomènes de groupes et de boucs émissaires.

Écrit par : hommelibre | 21 septembre 2012

LA MAUVAISE FOI universelle, John. J'ai vu cette émission. Véronique m'a beaucoup touché. Elle parle juste et honnêtement de ses sentiments. Et pour son fils, c'est juste un énorme scandale d'oser déformé de la sorte les propos de la maman. Le monde devient fou furieux. Atroce état de fait. Que faire face à la débilité du monde?

Écrit par : pachakmac | 21 septembre 2012

C'est juste hallucinant d'en être là Pachakmac.

Je veux bien qu'il y ait une différence de culture entre V. Genest et des musulmans. Je veux bien que nombre d'entre eux soient à fleur de peau. Mais ils sont intelligents! Pourquoi ne font-ils pas la part des choses?

S'exprimer comme Véronique Genest est une forme d'honnêteté ouverte. Y voir autre chose n'est pas la réalité.

La débilité du monde est difficile à combattre parce qu'elle est fondée sur la mauvaise foi, justement. Dans notre petite mesure nous devons continuer à essayer d'être au plus juste. Nous pouvons aussi questionner la violence, d'où qu'elle vienne, pour qu'un jour elle ne trouve plus le silence face à elle mais une clameur qui l'arrête. L'imbécillité du film, la surréaction des musulmans, la mauvaise manière du pasteur qui brûle des Corans, la notion de liberté, mais aussi l'existence d'Israël et les guerres arabe contre ce pays, les guerres intestines dans l'islam, tout doit encore et encore être discuté ouvertement.

Écrit par : hommelibre | 21 septembre 2012

Le mot est juste. Hallucinant. Et sortir de ce trou noir hallucinogène et cauchemardesque me semble plus difficile encore que sortir du scénario de "Very Bad Trip I et II" si vous connaissez ce film mythique sur les dérives de soirées complètement déjantées. Et c'est notre réalité! Que dire? Que faire? On écrit mais le mouvement collectif ne va pas dans le sens du mieux. Sous Hitler, de grands artistes avaient tout vu et averti les foules dans l'urgence. Leur cri du coeur est resté sourd et muet aux masses en fusion.

Écrit par : pachakmac | 21 septembre 2012

"Leur cri du coeur est resté sourd et muet aux masses en fusion."

C'est un risque réel. Les masses en fusion sont terrible et manipulables. Et quoi de mieux que l'émotionnel avec un sentiment de victimes collectives pour être en fusion?

Je crois aussi que le collectif glisse vers des eaux sombres actuellement. Mais gardons au moins notre liberté intérieure et une part de lumière en nous. Dans mille ans cela ira peut-être mieux!...

Écrit par : hommelibre | 21 septembre 2012

Merci hommelibre. Et bravo Monsieur Souaille de reconnaître votre erreur, et d'avoir le courage de laisser votre note disponible. Vous devriez suggérer à votre ami journaliste accrédité à l'ONU d'en faire autant.

Écrit par : Yves | 21 septembre 2012

Ceux qui m'sngoisse au plus haut point se sont en tout premier lieu les USA et la France qui veulent la ruine économique de la Suisse, voilà nos premiers ennemis et ensuite les extrémistes qu'ils soient islamistes, d'extrême gauche et de droite sans oublié les souchiens et autres tarés en mal de reconnaissance politique.

Écrit par : Le passant ordinaire | 21 septembre 2012

j'ai écouté cette vidéo il n'y a aucune confusion possible dans les propos de véronique genest, que les musulmans qui l'insultent se posent des questions par rapport aux exactions des extrémistes de leur religion ça sera un bon début là ils fonts surtout voir qu'ils onts bien appris la leçon de censure de la parole des bobos, et donnent raison à la caricature de charle hebdo

Écrit par : leclercq | 21 septembre 2012

Ne nous étonnons pas des réactions débiles. Les USA ont eu beau répéter que le réalisateur du film sur le "cynique prophète" était Israélien et Américain, avec en plus une déclaration du mouObama, rien ni fait. L'antisémisme bas son plein...

La Al Taqqiya est en route pour démonter que le "cynique prophète" était un garçon gentil et sympathique! Ca marche chez les pastèques vertes et les noix de coco mais aussi chez des chrétiens et tout ce qu'il y a de plus crétins.

Nous avons le Coppé de -droite- qui fait la comparaison entre le voile de nos véritables religieuses, la burqa, le foulard islamique et autres chiffons, portés par des esclaves ou des -provocatrices-* inféodées à l'islam!! Que je sache les inféodées islamque ne sont pas de religieuses?
Comment voulez vous éviter une guerre de religions avec des cons pareils?

-*Faites des études sur les différentes typologies humaines et vous comprendrez mieux.

J'ai regardé en entier la vidéo on peu constater ce journaliste inculte et cet homme de banlieue qui essaient de nous faire croire que l'islam est une religion merveilleuse et de paix. Oui, nos libertés sont en danger, mais elles seront défendues comme durant la dernière guerre mondiale, les collabos iront à l'échafaud.

Le coran s'étudie, les Hadiths aussi il y a des spécialistes pour avoir la synthèse de la réalité de ce concept, comme Sami Aldeeb et d'autres.

-http://elisseievna-blog.blogspot.fr/2012/09/le-debat-sur-lislam-merite-mieux-que.html

-http://www.thereligionofpeace.com/French/index.htm

En tout cas, bravo à Véronique Genest d'avoir dit la réalité, qui est proche de la vérité.

Écrit par : Pierre NOËL | 21 septembre 2012

".... du film sur le "cynique prophète" était Israélien et Américain, "

N'était pas, Pierre NOËL! :) Mais un Egyptien copte qui s'est vengé de l'assassinat des Chrétiens par les Musulmans.

J'ai vu l'émission de Morandini - toujours aussi pleutre - et les piètres "journaleux" dhimmis qui font office dans son émission.

Vous comprendrez à présent comment ces personnes diffusent la désinformation qui diabolise Israël!

Écrit par : Patoucha | 22 septembre 2012

Merci "Patoucha" d'avoir rectifié! Il y en a au moins quelqu'un qui suit....

Écrit par : Pierre NOËL | 22 septembre 2012

Patoucha la prochaine fois, appelez moi Monseigneur ou majesté Pierre NOËL SVP; cela m'évitera de faire des fautes!

Écrit par : Pierre NOËL | 22 septembre 2012

La déformation ou la manipulation du sens des mots n'est pas univoque. Ainsi les termes "charia", "salafiste", "djihad", "taqqiya" sont ils utilisés sans retenue ni respect du sens, afin d'alimenter les fantasmes. C'est aussi le travail du journaliste que d'en redonner la définition quand il en fait usage.Il y a une grande méconnaissance de l'islam, y compris chez ses adeptes, aussi, même et surtout dans une république laïque,il est important d'enseigner les fondements dogmatiques des différentes religions et l'histoire du fait religieux.Il ne peut y avoir de paix civile sans connaissance véritable de l'idéologie qui anime et donne sens à la vie de son voisin. Il faut dépasser les idées reçues,nourries par des décennies de colonialisme, pour se reconnaître aussi dans cet Autre qu'on voudrait nous faire croire si différent.

Écrit par : Pacific | 23 septembre 2012

Gardez vos mots insensés, à double sens, contresens pour bien manipuler.

Écrit par : Pierre NOËL | 23 septembre 2012

Une mise à prix de la tête du réalisateur lancée par un ministre pakistanais pour 100.000 dollars s'appelle "Wanted" au far west!

Écrit par : Noëlle Ribordy | 23 septembre 2012

"Véronique Genest n’a jamais dit cela: elle a voulu donner un exemple de phobie (de peur instinctive) en parlant de la peur DU noir de son fils."

Et quel âge il a le rejeton en question?

Écrit par : Jean Calment | 23 septembre 2012

Un milliard et demie de musulmans libres de changer de religion, de critiquer leur religion, de la modifier, le tout en paix et en toute sérénité.

-Oui, le Farwest c'était l'enfer pour des millions voir des milliards d'êtres humains.On ne s'en remet toujours pas.
Ce commentaire n'est pas pour vous Noëlle Ribordy.je modifie un autre commentaire censuré.

Écrit par : Pierre NOËL | 23 septembre 2012

Portrait d'un islamiste. (vu à la télé)

"Source: Hirsute, violent, édenté, sale, yeux exorbités, rageur, ongles courbés, intolérant, affamé, cannibale et impossible à fréquenter. C’est le portrait imposé de « l’arabe », alias le musulman de souche, de l’Océan à l’Océan. De quoi vous donner envie de préciser l’essentiel de l’avenir : je suis algérien et pas arabe. Je suis humain et j’ai le choix d’être musulman ou pas. A ma manière, discrètement, entre moi et le ciel, Dieu et le murmure."

Celui là sera-t- il censuré........????

Écrit par : Pierre NOËL | 23 septembre 2012

Pierre: un de tes commentaires aurait-il été censuré ici? Pas par moi alors. Sauf parfois un mot quand c'est un peu... too much...

Écrit par : hommelibre | 23 septembre 2012

@ Jean:

Je ne sais si elle parle de son fils en tant qu'enfant ou qu'adulte. Les phobies touchent aussi bien les adultes que les enfants: peur du noir, mais aussi du vide, des serpents, etc.

Écrit par : hommelibre | 23 septembre 2012

La réaction instantanée à la rumeur de Philippe et de Gorgui, deux professionnels sachant faire normalement la part des choses et analyser leurs sources me fait penser avec effroi que dans un monde atomique avec un, puis plusieurs pays islamiques possédant la bombe, même les présidents démocrates sachant garder leur sang-froid en temps ordinaire pourraient être pris au piège de la rumeur par un missile leurre d'une bombe atomique envoyé sur l'Occident... Rappelons les quelques minutes dramatiques de réflexion dans un cas pareil. Et si Barack Obama ou François Hollande appuyait par erreur et tromperie sur le bouton rouge de l'irréversible dommage... Des extrémistes très bien formés sur Internet dans l'utilisation des réseaux sociaux et possédant des missiles longues portés même non atomiques et même non armés d'une charge explosive pourraient très bien déclenchés une guerre nucléaire totale entre orient et occident afin de gagner "leur paradis"... C'est tout-à-fait terrifiant. La folie semble bientôt hors de contrôle...

Écrit par : pachakmac | 23 septembre 2012

""Source: Hirsute, violent, édenté, sale, yeux exorbités, rageur, ongles courbés, intolérant, affamé, cannibale et impossible à fréquenter. C’est le portrait imposé de « l’arabe », alias le musulman de souche, de l’Océan à l’Océan."

Cela fait penser à la description qu'on faisait des juifs quand l'antisémitisme était à la mode.

Écrit par : Jean Calment | 23 septembre 2012

+100000000 avec pacific, j'aime les commentaires pleins de bon sens et de lucidité, chose rare de nos jour

Écrit par : kasilar | 23 septembre 2012

John qui critique les musulmans qui se lâchent sur Véronique! J'en suis plié de rire:)lol vous vous foutez du monde un peu tout de même! Les sites où des gens qui pensent comme vous ou même pire, pullulent et je peux vous assurez qu'on s'y lâche jusqu'à l'orgasme! La mauvaise foi est sans conteste votre marque de fabrique, la manipulation aussi.

Écrit par : benvoyons | 23 septembre 2012

John mes plates excuses. Plusieurs de mes commentaires ont été censurés depuis le bug, mais pas que sur ton blog.

Jean Calment, les Juifs n'avaient pas le comportement de ces tarés que je sache? C'est trop facile de faire ce rapprochement, disons,.... plutôt sournois, voir antisémite en arrière pensée.

Pacha revient sur le bon chemin; j'en profite pour confirmer que dans bien des hypothèses avancées, un conflit nucléaire est envisageable plus les islamistes et les communistes qu'avec l'Occident; qui ne ferait que répondre comme avec les Nippons durant la dernière guerre mondiale, à une grave menace.

D'ou, l'obligation d'arrêter d'urgence l'Iran et ses bouffons d'alliers.

Concernant la France, le système est sécurisé au point que le Président est entouré de militaires et de civils, c'est une décision collégiale, on n'appuie pas sur un bouton "nucléaire" comme on allume sa télé. A ce niveau, ce n'est pas des rumeurs qui déterminent la politique à mener. C'est contraire aux idiots d'islamistes édentés.

Écrit par : Pierre NOËL | 23 septembre 2012

@ Benvoyons:

Je ne comprends pas votre commentaire. Pourriez-vous développer?

Écrit par : hommelibre | 23 septembre 2012

"Cela fait penser à la description qu'on faisait des juifs quand l'antisémitisme était à la mode."

Ben.., "Jean Calment...", l'antisémitisme est devenu un sport national surtout chez vous.... Personnellement je m'en tape de ces caricatures car je prends ça d'où ça vient d'une part, ensuite, il vous suffit de voir une seule photo de déportés juifs avec leurs bagages et les comparer avec vos frères islamistes, ceux qui ont sodomisé les cadavres de Kadhafi et de l'ambassadeur Américain entre autres... IL N'Y A PAS PHOTO!

Hommelibre, vous ne trouvez pas que "Benvoyons" a assez développé sa connerie?

IP SVP Merci!

Écrit par : Patoucha | 24 septembre 2012

J'oubliais:

Jean Calment.... ou Jeanne Calment?!!!!!!

Écrit par : Patoucha | 24 septembre 2012

Il manque plus que Corto pour ponctuer le débat arf ...

Écrit par : kasilar | 24 septembre 2012

Les commentaires sont fermés.