10 septembre 2012

Les cinq continents à la nage

Londres 2012, l’apothéose des jeux paralympiques. Des stades remplis pendant deux semaines, une couverture télévisuelle exceptionnelle, une ferveur jamais démentie, des larmes, du bonheur. L’extraordinaire performance des milliers d’athlètes: bel exemple de volonté, de courage et de dépassement de soi. Au même titre que les jeux olympiques des valides.


jeux-olympiques-2-le-4-aout-2012-a-londres.jpgDans la même période Philippe Croizon achevait, le 18 août, de relier les cinq continents à la nage. Exploit réalisé en tranches. La dernière dans une eau à 4 degrés.

Philippe Croizon? Il nage. Il nage, amputé des bras et des jambes depuis 1994. Electrocuté par un arc électrique de 20’000 volts en démontant une antenne de télévision. Il nage accompagné du nageur longue distance Arnaud Chassery.

La dernière étape était en mer froide entre l’Alaska et la Russie, précisément entre lesjeux-3-paralympic-games.jpg deux îles Diomède. Utilisant ce que l’accident lui a laissé de membres, aidé de prothèses spéciales, il a rempli son contrat avec lui-même. Lui aussi, à sa manière, montre que  même invalide il est un humain à part entière.

Utiliser au mieux, au plein, ce que nous sommes et ce que nous avons: un projet que des milliers de personnes handicapées réalisent non seulement dans les stades et les océans, mais au quotidien, dans la rue, les escaliers, les transports publics, les supermarchés, leur appartement. Partout ce sont de petits et de grands exploits sur les conditions matérielles et morales qu’imposent les limitations de toutes sortes.

Des exploits qui sont autant d’exemples de vie. Autant de soleils à regarder sans peur de se brûler les yeux.



Philippe Croizon lors de la traversée de la Mer Rouge:


15:02 Publié dans société, sport | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : jeux paralympiques, sport, philippe croizon, handicap, océans | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Wow Hommelibre !
Avec Voyager1 j'ai dansé avec les étoiles et là je chante avec les sirènes ...
Ça monte et ça descend ... on dirait un électrocardiogramme ... :o)
C'est beau l'info vue comme cela
(o_~)

Écrit par : Loredana | 10 septembre 2012

Génial Loredana!

:-)))))
Ce sont des nouvelles qui ouvrent le coeur et l'esprit. Heureusement!
J'en ai mis de sombres sur Fanfrelande. Mais c'est pour rire...!
;-)

Écrit par : hommelibre | 10 septembre 2012

Superbe texte, merci hommmelibre et mon admiration à toutes les personnes handicapées qui, malgré les difficultés, gardent un optimisme et une force intérieure qui imposent le respect.

Écrit par : A. Piller | 11 septembre 2012

Si il y a bien un sujet que je ne lis jamais c'est bien ce que se passe en Normalie. Fanfrelande ce n'est qu'en voyant plusieurs fois ce sobriquet que j'ai capté qui c'était ... c'est vous dire mon intérêt :o)
Vous pouvez les faire encore plus sombre, je garde le sourire :o))



p.s. : ? je ne reçois pas le fil émanant de vous dans mes mails ...

Écrit par : Loredana | 11 septembre 2012

Encore plus sombre, Loredana? "Noir c'est plus que noir..."...

:-))))

Pour le fil pas reçu, je ne sais pas. Je remarque qu'il y a une lenteur sur la plate-forme ces jours. Mais je les reçois.

?????¿¿¿¿¿

Écrit par : hommelibre | 11 septembre 2012

Z'avez pas dit noir ... z'avez dit .. sombre. Il y a plusieurs degré de "sombritude" ... :)))

Pour le fil ... reçu le dernier ...ça doit être ma boîte qui doit avoir un blème

Écrit par : Loredana | 11 septembre 2012

Oui, il y a l'anthracite. C'est la sombritude du charbonnier...
;-)

Écrit par : hommelibre | 11 septembre 2012

Les commentaires sont fermés.