05 août 2012

C’est du porno: le Groenland ne fond pas, la preuve en image

Je n’en ai pas fini avec cette info abusive que j’avais relayé. Cette fois je donne la preuve en image. Rapide rappel: le 25 juillet dernier un communiqué de la Nasa informait que la calotte glacière (inlandsis) avait fondu à 97%. Les agences de presse en ont fait du sensationnel. Il ne resterait que 3% de glace sur la Terre Verte.


groenland,inlandsis,fonte,nasa,glacier,calotte glacière,écologie,environnement,mad max,catastrophe,climat,réchauffement,banquiseInsatisfait, dubitatif, j’avais relayé l’info parce que j’aime les sciences de la Terre et parce que je n’avais pas trouvé de contre-argument. J’en ai trouvé par la suite et j’ai donc publié un rectificatif et fait mon autocritique. Ce n’est pas toute la glace qui fondait, c’étaient quelques dizaines de centimètres en surface. Pour le reste, soit entre 1,5 et 3 kilomètres de calotte posée sur le socle rocheux, il n’y avait pas de fonte signalée.

J’ai argumenté ce rectificatif en décrivant la géologie de l’île et l’impossibilité de voir fondre en quelques jours - ni même quelques mois - une telle masse de glace. Même les icebergs, très petits par rapport à l’inlandsis, entourés d’eaux plus chaude, mettent souvent plus d’un an à fondre.

Les deux images roses de la Nasa avaient rendu compte de la température de surface, pas du volume de glace.

Mais l’info faisait dans le catastrophisme, genre littéraire très prisé en ces temps d’écologisme cataclysmique. Comme d’autres fois, les médias ont plongé dans leur propre angoisse et alimenté celle de leurs lecteurs. Les gens ont besoin de se faire mal et de souffrir. A cet effet, annoncer la fonte quasi totale du Groenland a quand-même plus de gueule que de dire que la surface de l’inlandsis s’est un peu plus ramollie que d’habitude. On se la joue Mad Max, pas Petite maison dans la Prairie. On ne peut pas parler de temps apocalyptiques en montrant un champ de fleurs au printemps avec les vaches qui paissent paisiblement. Il faut du hard, dans l'info comme dans le porno. A se demander si, images mises à part, il y a encore une différence entre l'info et le porno, et si le public n'attend pas collectivement du porno dans l'esprit des infos. Que fait l'info? Elle montre des gros plan sans trop analyser. Comme le porno: il n'y a plus que des images sans l'histoire.

On n’informe donc pas: on fait réagir émotionnellement sans documenter. On l’a encore vu groenland,inlandsis,fonte,nasa,glacier,calotte glacière,écologie,environnement,mad max,catastrophe,climat,réchauffement,banquiseavec le reportage de l’étudiante belge. L’info brute n’est plus l’info et pas seulement du porno: c’est un outil de stress émotionnel collectif qui appelle à des réflexes conditionnés et au goût du malheur inné chez les humains. Et puis, le prochain rapport politique du Giec étant prévu pour 2013, il faut commencer à conditionner le monde à son contenu prévisible.

Il faut dire que l’information de la Nasa a soit été imprécise, soit mal traduite ou abusivement interprétée. En effet on peut lire le 25 juillet dans différents médias:

« L'expert précise avoir remarqué la disparition de la majorité de la glace du  Groenland au 12 juillet en analysant les données d'un premier satellite.»

On pense donc qu’il s’agit de toute la glace, en surface comme en volume. Or plus loin le communiqué précise:

«Mais cette année, l'ampleur de la fonte à la surface ou près de la surface  a connu une hausse brutale».

A la surface ou près de la surface: voilà qui aurait dû alerter les journalistes et relativiser l’info.

L’image 1 (cliquer pour agrandir) représente l’inlandsis en été: un immense glacier avec de l’eau de fonte normale. On y voit des canoés, cequi donne une idée de la taille de ces rivières de fonte avant qu’elles ne s’engouffrent dans ce que les spécialistes nomment des moulins, trous où l’eau descend jusqu’au socle rocheux (image 2).

groenland,inlandsis,fonte,nasa,glacier,calotte glacière,écologie,environnement,mad max,catastrophe,climat,réchauffement,banquiseVenons-en maintenant à la photo satellite du 1er août 2012 (image 3). On y voit la Laponie à droite, les îles norvégiennes Svalbard vers le milieu, l’Islande en bas, la banquise en haut, et la grande masse blanche du Groenland à gauche. Blanc, bien blanc, couvert de glace! Par différence, on voit comment est le sol sur les endroits normalement dépourvus de glace - soit certains bords de l’île.

Le Groenland n’a donc pas fondu et ses kilomètres de glace accumulée sont toujours bien en place. On attend que les médias du monde entier rectifient leur info du 25 juillet. Seule la Chaîne météo l’avait fait, comme montré dans le précédent billet.

L’inlandsis du Groenland n’a pas fondu. Fin (momentanée) du feuilleton pornographique de l'inlandsis.

Commentaires

Info "Maxi science" "Science et Vie" 1er Juin 2012

Depuis une dizaine d'années, la fonte des glaces du Groenland s'accélère de façon très inquiétante. Elle augmente à un rythme bien plus élevé que la moyenne observée au cours des cinq dernières décennies.

Une nouvelle étude menée par le Centre allemand de recherche sur les géosciences (GFZ) et rapportée par le site Sciences et Avenir met en lumière une inquiétante accélération de la fonte des glaces au Groenland. Un phénomène observé tout particulièrement au sud-ouest et au nord-ouest de l'île, où depuis dix ans la perte des glaces augmente à un rythme plus élevé que la moyenne des cinquante dernières années.

Les chercheurs ont dressé ce constat après avoir comparé les données recueillies par les deux sondes GRACE, qui mesurent la variation de la gravité de la glace, celles du satellite ICESat, qui hors-service depuis trois ans analysait la variation de la hauteur, et enfin celles de plusieurs radars satellites observant la formation des glaciers. Grâce à ces travaux, ils sont parvenus à déterminer les pourcentages de la perte de glace des icebergs, de la fonte de la glace et de variation des précipitations. Des données obtenues pour la première fois.

Dans leur étude, les scientifiques allemands indiquent avoir notamment noté à l'est du Groenland une augmentation de la masse des glaces à l’Est du Groenland. Toutefois, affirment-ils, celle-ci n'a pas été engendrée par la formation d'icebergs, mais seulement grâce à la succession de deux hivers pendant lesquels il est tombé beaucoup de neige. Et malgré cette observation, les chercheurs assurent que la fonte des glaces, "pour toutes les régions étudiées et les taux de fusion et de vêlage entre 2002 et 2011 sont extraordinairement élevés comparés à ceux des cinq dernières décennies".

De nouvelles mesures devraient prochainement permettre de déterminer si ce phénomène est seulement épisodique, où s'il se poursuivra sur le long-terme.

Écrit par : Pierre NOËL | 05 août 2012

Hello Pierre,

Merci pour ces infos. Je trouve peu aisé de savoir ce qui se passe vraiment. Par exemple une autre recherche affirme que les glaciers ne glissent pas plus vers la mer malgré la plus grande quantité d'eau de fonte:

«Les chercheurs belges et britanniques ont observé avec soin les images satellites de plusieurs glaciers au sud-ouest de la calotte du Groenland. En 1995, par exemple, la vitesse de déplacement de ces glaciers —mesurée entre deux images obtenues à un mois d’écart— atteignait 200 à 600 mètres par an. Mais les étés les plus chauds ne marquent pas d’accélération, c’est même l’inverse qui se produit. Comme si, quand la fonte est plus intense en surface, l’eau était mieux drainée, et affaiblissait la «lubrification» de la glace, ce qui a déjà été observé dans des glaciers d’Alaska.»

http://effetsdeterre.fr/2011/02/02/avis-de-chaud-froid-sur-larctique/

Écrit par : hommelibre | 05 août 2012

Et CA, c'est une sucette géante? Une intox du GIEC? "Le réchauffement climatique prouvé par les faits" ICI:
http://www.radio-canada.ca/nouvelles/environnement/2012/08/05/001-rechauffement-climatique-etude.shtml
Info-intox? Et vous vous sentez comment cet été répétitif? Et le fait que de températures indiquée sur des cartes climatiques datant de 1945 encore valable en 1972, pour figurer dans des livres d'enseignement, températures estivales env. 25° Celsius, Max 28° en canicule avec de rares pointes à 30°!
Il n'est pas rare de voir LA NUIT, à 2h00 du matin - la chaleur empêchant de dormir- des thermomètres indiquer 22°, voire 28°, en ville et en campagne! Mais ça c'est des mensonges n'est-ce pas HL?
Et les hivers à -26°, la ou -10 était exceptionnel, aussi, n'est-ce pas HL?
Informez-vous une fois pour toutes, esprit scientifique comme vous l'êtes sur ce que SONT les SYMPTÔMES du réchauffement climatique!
Mais attention, changez de sources, trouvez des analyses non-sponsorisées par les marques de bagnoles, les industries pétrolières etc.

ET ensuite continuez a raconter vos salades, protégez les intérêts des sponsors et les politiques qui privilégient la bagnole à des transports publics valables! Et accusez les vaches, les chiens, et si vous avez des enfants, positivez un max leur avenir!!!

Il risque d'être moins positifs et moins long... "Madmax vs Petite maison dans la prairie" vraiment HL vous êtes d'un c..omique!

Bien à vous

Écrit par : Trio-Octet infernal | 06 août 2012

Ah, du porno! Effectivement! Mais pas là ou HL le pense!

Écrit par : Trio-Octet infernal | 06 août 2012

Et HL, sait TOUT! Les scientifiques qui se basent maintenant sur des FAITS sont des ignares! Le blog de HL, La seule source de vérité et de lumière! Autocritique? AHAHAHA! pour ça il faudrait avoir un esprit critique HL!
Vous dites avoir lu Debord, c'est mooode! Encore faut-il avoir compris!

Écrit par : Trio-Octet infernal | 06 août 2012

@ Trio-octet:

1. Je ne nie pas le réchauffement. J'en discute les modalités, l'origine exclusive, l'absence de prise en compte de mécanismes d'homéostasie, la recherche dans un seul sens, l'accointance de membres du Giec avec des lobbies, la politisation de la science, entre autres.

2. Vous répondez par une généralité et de manière hystérique alors que je parle d'un cas précis à un moment précis. Renseignez-vous. Les cartes de la Nasa à l'origine de cette info inexacte ne sont pas des images réelles. L'image que j'ai inclue dans mon billet est réelle. Il y a de la glace sur presque toute la surface du Groenland. Elle a simplement fondu sur une plus grande surface, mais pas en profondeur. Désolé si cela ne vous fait pas plaisir et si cela ne va pas dans votre sens. Renseignez-vous avant de m'agresser.

3. Je ne soutiens aucun sponsor. Votre paranoïa coutumière vous égare aujourd'hui. Si tu veux abattre ton chien dis qu'il a la rage. Air connu.

4. L'un des deux experts de la Nasa a bien précisé: "... l'ampleur de la fonte à la surface ou près de la surface ...". Pas sur tout le volume.

5. Les températures du passé offrent d'étonnants excès. L'été le plus chaud et le plus long du 20ème siècle? 1949. Une canicule plus longue que 2003. L'hiver le plus froid? 1956 ou 1962 selon les relevés. 1956: les quais gelés pendant un mois entier, la bise permanente, des -15 à -18 presque quotidiens (en plaine à Genève). L'hiver 1985: 80 cm de neige. L'hiver 1814, un froid comme jamais vu en Russie, l'armée de Napoléon décimée. Les archives météo regorgent d'excès de ce genre.

Pour le reste de votre commentaire, je vous emmerde. Quand vous traiterez les gens normalement on en rediscutera.

Écrit par : hommelibre | 06 août 2012

Pour réchauffer l'atmosphère on en prend plein les yeux et c'est à côté de la Suisse.

http://www.youtube.com/watch?v=eenNy-feOZ4&feature=player_embedded

Écrit par : Pierre NOËL | 06 août 2012

Salut John,

-je rejoins le point de vue général qu'il faut prendre le réchauffement climatique dans sa globalité à partir des faits constatés. Effectivement certains glaciers avancent de manière irrégulière pour des raisons en cours d'études.

http://img.src.ca/2011/12/16/635x357/AFP_111216_zz9ar_usines-rechauffement_sn635.jpg

Un autre phénomène constaté par les scientifiques c'est la modification des comportements par des modifications climatiques de la faune et de la flore partout dans le monde, qui met en péril beaucoup d'espèces.

N'oublions pas que les vendanges ont lieu un mois plus tôt qu'il y a quelques petites années.

Les fortes amplitudes climatiques observées à tous points de vue, causent des ravages très importants, ils ne sont pas à négliger.

Pour l’Arctique, il se forme de véritables rivières, lacs, crevasses qui n'existaient pas il y a à peine deux siècles. La vitesse de cette variation climatique (en faveur du réchauffement) est surprenante même si elle a été observée par le passé grâce aux relevé des carottes de glace prélevées au pôle Nord comme au pôle Sud.

Bonne journée.

Écrit par : Pierre NOËL | 06 août 2012

Salut Pierre,

Je te rejoins.

Tout cependant doit être pris en compte, avec le différentiel local/global.

Une autre chose qui mérite d'être posée est: le réchauffement, quelle que soit son origine ou ses origines, son intensité, sa durée, l'absence ou la présence de mécanismes homéostatiques encore non décelés (rôle tampon des nuages p.e.), est-il une catastrophe ou une opportunité positive? Tout dépend de où l'on habite. Pour la Sibérie c'est une opportunité majeure. Elle deviendra le grenier à céréales du monde. Les espèces animales et humaines s'adapteront, comme toujours.

Pourquoi donc le réchauffement ne serait-il pas aussi, dans certaines conditions, aussi une chance? Les études n'ont comme objectif que la catastrophe et appellent à un conservatisme de circonstance. Mais comme toujours cela ne saurait être la seule face du réel.

On promet plus de catastrophes, des guerres climatiques, etc. Mais la stabilité qui a longtemps prévalu (enfin, relativement car les variations passées ont été intenses comme l'optimum médiéval), la stabilité donc a-t-il évité de terribles catastrophes et des guerres? Non. De ce point de vue le réchauffement n'est pas significatif. Tout cela nous connaissons très bien.

Écrit par : hommelibre | 06 août 2012

@ TO:

Pour compléter l'information que vous écrivez sur votre blog:

"Les carottages glaciaires extraits au sommet du Groenland montrent que des événements de fonte de ce type se produisent environ tous les 150 ans, en moyenne. Le dernier enregistré s'est produit en 1889. "

http://pensee-unique.fr/bonnetdane.html#media

Et l'image de la webcam du camp de base:

http://www.summitcamp.org/status/webcam/

Écrit par : hommelibre | 06 août 2012

hommelibre et Pierre

Laissez tomber, expliquer celà à un libertaire, c'est comme froisser l'Eglise.

Les néoconservateurs sont les libertaires

Écrit par : smeagold | 06 août 2012

@smeagold,Absolument! Laissez tomber HL, Pierre, d'ailleurs, smeagold nous nous demandons pourquoi vous nous expliquer ça, enfin pardon, cela...
Au fait. Cela... Pourquoi vous écrivez tous "cela"! "Ca", c'est pas assez, ouj trop psychanalytique? Nous retournons broutez hystériquement avec la Feminista!

PS: Ah, smea-gold! Ce pseudo, génial! Ca fleure le roi Midas! Vous connaissez, un branchouille avant l'heure qui avait oublié que l'or ne se mange pas! Et smea, ça c'est top, ni au smic, ni au... mais au smea! serpent monétaire européen anaphylactique?

Écrit par : Trio-Octet infernal | 07 août 2012

"Pour le reste de votre commentaire, je vous emmerde. Quand vous traiterez les gens normalement on en rediscutera."
Papy HL, Une nouvelle profession, éducastreur?
C'est grâce à nous! :-)
Boonne jouurnée, HL

Écrit par : Trio-Octet infernal | 07 août 2012

AH avant de partir nous nettoyer de votre... oui, oui... -à moins que ce soit interdit, hein? On voudrait pas vous contrarier OH, NON!-, HL vous pourriez avoir l'amabilité de nous informer sur ce qu'est "trait(er)ez les gens normalement", surtout le "normalement" si possible.
Et aussi "les gens" parce que lorsque vous avez écrit cette phrase au style si inimitable qui est le votre, on ne s'adressait qu'à vous. Ne nous laissez pas dans le doute. Vos personnalités là, "les gens" bien que séparées communiquent entre-elles?
Infidéles et non-croyants, donc non musulmans, nous comptons tel "Kasilar" sur votre tolérance.
D'avance merci.

Écrit par : Trio-Octet infernal | 07 août 2012

John, oui c'est aussi "une chance" au niveau des terres rares que les Chinois voudraient s'accaparer pour en avoir en plus de ce qu'ils disposent chez eux. Pour les énergies fossiles ce n'est pas gagné, l'environnement est très hostile et actuellement il n'y a pas de découvertes majeurs dans ces zones.

Je crains que les avantages soient bien moindres que les avantages. En fonction de ce que constatent la majorité des chercheurs sur l'ensemble de la planète.

Trio-Octet infernal, t'es qui ? Présentes toi...

Écrit par : Pierre NOËL | 07 août 2012

NOUS Pierre-Noël? Please allow us to introduce ourself. We're Mans and Miss of wealth and taste, et ...
DES ânes! Ou..Comme écrit ci-dessus par smeagold, et ailleurs par par HL, kasilar, etc. L'étiquettage est facile... Nous serons ce qu'il vous plaîra.

Et VOUS? (au fait le "tu" agressif, voyez, "nous traitons les gens etc...")
Bien à VOUS

Écrit par : Trio-Octet infernal | 07 août 2012

Dieu: "Qui es tu? "

Là, ce n'est plus agressif?

Écrit par : Pierre NOËL | 07 août 2012

En tout avec cette fonte des glaces et de carbone on sent bien un matraquage médiatique pour la mise en place de la bourse de carbone. Or on peut vraiment s'interroger si ce n'est pas plutôt des cycles solaire et que notre impacte n'est pas si évident que cela.
Par contre la gestion de la bourse de carbone elle va rapporté gros!

Écrit par : bols tibétains | 07 août 2012

@Pierre Noël, Nan, là, pardon CELA c'est différent, parce que c'est un rapport personnel. En principe... Tandis que l'autre "T'es qui?" fait "p'tite frappe de rue du week-.end" ou "gros lard de banquier déguiser en biker du w-e", voyez?
Et "présente-toi", officier de l'armée.
Et vous?

Écrit par : Trio-Octet infernal | 08 août 2012

@ Trio-Octet infernal

"l'autre" me convient très bien. Touche pas à mon pote....

Votre sensibilité féminine me touche.

Mon cousin Satan me conseil la plus grande prudence, d'autant que "bois tibétain" nous parle de "bourse de carbone" "smeagold" joue "l'ange Gabriel" déguisé en once d'or, tout cela me rappel le prince des ténèbres; en plein mois d’Août?

Écrit par : Pierre NOËL | 08 août 2012

Buon giorno John, l'homme libre comme l'air
Je suis enfin de retour et équipé d'internet, outil moderne et paraît-il devenu incontournable dans notre société moderne.
Je dois avouer de ne pas avoir lu tous les commentaires, mais j'aimerais juste donner mon idée: "nous allons vers un réchauffement accéléré, grâce à notre mode de vie et surpopulation de la terre (rapide augmentation du CO2). Nos glaciers fondent, c'est une réalité et à Fiesch, la population vont faire une procession pour prier les Dieux d'épargner le plus glacier de Suisse, le glacier d'Aletsch, représentant un réservoir d'eau pour le futur de nos petits-enfants, pour qu'il cesse à régresser. John, Groenland, possible, mais surtout l'Arctique progresse, au contraire de l'Antarctique, selon les spécialistes !
Quand j'aurai un moment, je vais m'y attabler pour me plonger dans vos écrits, je vous le promet. En attendant, je vis le moment présent et profite de la magnifique Suisse dans les hauteurs valaisannes. Mon Dieu que la Suisse est belle ! Pourquoi courir à tous azimuts et contribuer à polluer notre planète terre, notamment en particules fines et CO2 pour faire fondre les glaciers ?
Bien à vous

Écrit par : Bruno Mathis | 09 août 2012

pour clarifier, progresser veut dire que les glaces augmentent ! Est-ce que l'équilibre va être maintenu ? C'est moins sûr vu l'augmentation des catastrophes naturelles, et surtout l'augmentation de la violence des tempêtes, inondations etc. Ils ne suffit pas de l'augmentation de la violence des humains, activées par la média !!! Mais, c'est un autre sujet.

Écrit par : Bruno Mathis | 09 août 2012

"Fonte-record de la banquise cet été dans l'océan Arctique
19/09/2012 | 22:50" Tenez, che viens de le koller chez vois ennemis du Trio-Octet, ce quarteron d'Abrutis! Es musst immer warten september-oktober, fur wissen!
La suiten:
"La fonte des glaces cet été dans l'océan Arctique a réduit la banquise dans des proportions jamais vues en 33 ans de relevés par satellites.

D'après l'US National Snow and Ice Data Center (NSIDC), la banquise ne couvrait plus qu'une superficie de 3,42 millions de km2 à la date du 16 septembre, soit la moitié de la moyenne basse enregistrée sur la période 1979-2000.

"Nous entrons en territoire inconnu", souligne le directeur du NSIDC, Mark Serreze, dans un communiqué publié mercredi.

"Même si nous savions de longue date qu'à mesure du réchauffement de la planète, les changements les plus précoces et les plus prononcés seraient observés dans l'Arctique, peu d'entre nous étaient prêts à observer que ces changements se produiraient à cette vitesse", ajoute-t-il.

Le recul de la banquise, un des signes du réchauffement climatique, se traduit aussi par une diminution de l'épaisseur de la couche de glace.

La glace saisonnière, formée dans l'année et plus fragile, est de plus en plus présente, au détriment des couches de glace accumulées au fil des années, qui résistent le mieux aux rayons du soleil.

La banquise de l'Arctique influe directement sur de nombreux phénomènes climatiques: plus son étendue diminue, plus les déplacements d'air chaud vers le nord et d'air polaire vers le sud sont marqués.

"C'est vraiment ahurissant, bien au delà de ce que prévoyaient les scientifiques il y a quelques années", s'est inquiété Bob Ward, de la London School of Economics and Political Science. "Il faut que nos décideurs politiques se réveillent et prennent conscience de l'ampleur et du rythme des conséquences du changement climatique."

Selon certains modèles climatiques, les eaux de l'océan Arctique pourrait être totalement dégagées l'été avant 2050. (Deborah Zabarenko; Henri-Pierre André pour le service français)"
Che trouve ICI.
http://www.zonebourse.com/actualite-bourse/Fonte-record-de-la-banquise-cet-ete-dans-l-ocean-Arctique--15216087/

Écrit par : redbaron 'r zum genfteufelerei | 20 septembre 2012

C'est déjà plus moooode? Pourtant la porte d'à côté:
http://meteo.blog.tdg.ch/archive/2012/09/21/ainsi-fondent-fondent-fondent.html

Écrit par : Trio-Octet Infernal | 22 septembre 2012

Ai-je parlé de la banquise?

Écrit par : hommelibre | 22 septembre 2012

Les commentaires sont fermés.