04 août 2012

Mars: l’incroyable atterrissage de Curiosity

Avec sa tête à la E.T. le rover martien Curiosity va épater les éventuelles bactéries dès son arrivée. C’est pour lundi matin. A 07:31 il sera sur pattes, enfin sur roues. Ou pas. Comme il faut 15 minutes pour que les les ondes parviennent à la Terre nous saurons à 07:46 si l’atterrissage a réussi. Serrons les pouces avec les techniciens de la Nasa. La mission Curiosity est la plus ambitieuse et la plus complexe de toutes les missions envoyées sur le sol de la planète rouge.


 

curiosity,rover,mars,nasa,vie,exploration,ciel,espace,terre,atterrissage,Déjà abordée ici, la mission commencera par la phase plus plus délicate: l’atterrissage. Et pas n’importe comment. Fini les ballons gonflés qui rebondissent sur le sol. Avec Curiosity on a l’atterrissage le plus complexe jamais tenté par un véhicule d’exploration spatiale. Cet atterrissage est ce que les ingénieurs et techniciens de la Nasa nomment leur «7 minutes de terreur».

Il sera entièrement automatisé. Les employés sur Terre ne pourrons pas intervenir pour corriger la descente. Tout est programmé et les différentes phases se dérouleront comme dans un film de science-fiction. Malheureusement il n’y aura personne au sol pour filmer l’arrivée. Mais on pourrait avoir des images recomposées de l’intérieur puisqu’un radar scrutera le sol martien depuis la capsule dans les dernières minutes.

Le début est classique: la capsule conique montre son ventre à la planète, ventre qui curiosity,rover,mars,nasa,vie,exploration,ciel,espace,terre,atterrissage,consiste en un bouclier thermique. Puis un parachute s’ouvre et freine cette masse de 3 tonnes qui descend à 1’600 km/h. On imagine la solidité du matériel!

L’étape qui suit est la libération du rover et de sa grue, actionnée par des rétrofusées. Arrivé à quelques mètres du sol des câbles feront descendre jusqu’au sol le E.T. à roulette de plus de 900 kilos.

Le bijou de haute technologie sera alors prêt pour ses premiers tests - qui prendront plusieurs semaines - avant de débuter sa mission. Mission de plusieurs années qui consiste à analyser le passé géologique et surtout biologique de Mars, et d’y trouver d’éventuelles traces de vie bactérienne au moyen d’un appareillage ultra-perfectionné.

J’y reviendrai. En attendant rien n’est encore gagné. Vivement lundi. Sous le soleil, exactement. Sur Mars il n’y a pas de tropiques mais il y a presque toujours du soleil.



 

12:41 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : curiosity, rover, mars, nasa, vie, exploration, ciel, espace, terre, atterrissage | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Par c ontre la pesanteur sur Mars il me semble qu' elle est plus importante qu' ici.
À confirmer.

Écrit par : kasilar | 04 août 2012

Les commentaires sont fermés.