02 août 2012

En avoir... ou pas

Messieurs, la Justice vous rend enfin justice. Que votre zigounette soit minuscule ou géante, que vos framboises ressemblent à celles d’un bélier ou à celles d’un moustique, personne n’a plus le droit de vous dire que vous n’en avez pas. En Italie c’est même considéré comme une injure. C’est très sérieux.


statue-couil.jpgVoici l’histoire.

Un nommé Alberto avait lancé à son cousin Vittorio: «Tu n’as pas de couilles!». Devant tous les collègues de travail en plus! Ouhhhhhhh.... ça fait mâle, ça... Justement non, ça ne fait pas mâle. Enfin vous me comprenez.

Vittorio n’était pas content du tout. Il aurait pu en venir aux mains. Régler cela entre hommes à l’aube. Et bien non. Il a déposé une plainte pour injure. Et il vient de gagner. Un juge italien a estimé que dire à un homme qu’il n’a pas de couilles, outre la vulgarité des propos, est injurieux.

Ciel! direz-vous. Voilà pas que l’on sanctifie les testicules? Que l’homme est identifié à ses amourettes? Où va donc se loger l’identité masculine... Alors que tout le monde sait que les mâles sont des humains civilisés, cultivés, fins, délicieux, pleins d’esprit, et riches en émotions intimistes, voilà pas que la loi les mesure à l’aune de leur jeu de billard. Une boule noire, une boule blanche. Et pas de rouge.

Rangez vos sarcasmes. Se moquerait-on ainsi des femmes qui arborent fièrement leur conquérante poitrine? Non, jamais. Et bien pour les hommes, outre que c'est un objet éventuel de fierté, cette canne à pêche avec ses pendentifs désigne bien l'appartenance au sexe masculin. C'est comme ça. C'est biologique.
Taureau-couil.JPG
Le juge argumente donc qu'il y a injure. Et ce n’est pas si bête.

«L'expression implique "non seulement un manque de virilité de la personne visée, mais aussi une faiblesse de caractère, un manque de détermination, de compétence et de cohérence, autant de vertus, qui, à tort ou à raison, sont identifiées comme appartenant au genre masculin", a statué le juge.

La Cour a également estimé que l'insulte ayant été proférée sur leur lieu de travail en présence de tiers, elle pouvait porter atteinte à la réputation de Vittorio.

L'avocat de ce dernier avait estimé pour sa part que l'expression impliquait que son client "avait moins de valeur car il n'était pas doté des attributs" masculins.»


Bien. La messe est dite et les burettes - pardon les burnes - sont bues. Par contre, peut-il exister de la même manière une injure contre les femmes qui vaudrait une amende? On peut leur dire qu’elles n’ont pas de couilles, c’est vrai. Cela ne saurait être une injure, les amourettes étant une spécificité masculine. Quoique: l’aspect de dévalorisation morale pourrait aussi jouer un rôle.

Je ne sais pas. Je donne ma langue au chat... enfin, à sa femelle...


17:27 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (27) | Tags : homme, virilité, couilles, sexe, italie, jugement, taureau, amourettes | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Je regrette quand-même que l'on ne puisse pas s'envoyer de bonnes bordées entre hommes, sans tomber de suite dans la judiciarisation. C'est aussi ça, avoir des couilles: régler les choses entre soi, en direct.

Écrit par : hommelibre | 02 août 2012

@ Hommelibre,

Cela m'est arrivé samedi lorsqu'un typer me pique malhonnêtement la place de parc dont j'attendais qu'elle se libère.

Je suis tolérant pour beaucoup de choses; mais par pour les comportements malhonnêtes. J'ai perdu mon calme car il me prenait pour un con et j'ai commencé à l'insulter. Il ma tiré une baffe. Le pauvre; il ne savait pas qui l'avait à faire à un judoka. Je l'ai agrippé projeté et je l'ai controlé au sol par une mobilisation. C'est l'avantage du judo. Pouvoir gagner un combat sans frapper et blesser son adversaire

C'est ma première bagarre de rue.

D.J

Écrit par : D.J | 02 août 2012

DJ tu as été très gentil! Tu aurais pu lui pincer les roupignoles, c'est le minimum pour une place de parking.

Écrit par : Pierre NOËL | 02 août 2012

Que dire à tous ceux qui n'en on pas ???

Écrit par : Corto | 02 août 2012

mdrrr l'illustration,fallait les montrer voilà tout pour régler le litige ;))),par contre il lui aurait dis "t'as pas de cervelle" ça serait passé comme une lettre à la poste ;)))!!!bizzzouxxx!!!

Écrit par : Sarah | 02 août 2012

MDR! Ah Sarah, j'étais sûr de vous trouver là. Toujours de l'à-propos.
Oui, pas de cervelle, pas d'injure!
:-)))))
Bizzzouxxx!!!

Écrit par : hommelibre | 02 août 2012

Et bien, D.J.!
M'enfin, pour une place de parking... J'espère au moins qu'il vous l'a rendue cette place!

:-))

Écrit par : hommelibre | 02 août 2012

Pierre: les pincer et faire un noeud avec...

Écrit par : hommelibre | 02 août 2012

John, en fait DJ n'a pas voulu se salir les mains, en plus il est "pudique"

Écrit par : Pierre NOËL | 02 août 2012

mdrrrrrrr! :-)))

Écrit par : hommelibre | 02 août 2012

Il fallait que ça arrive un jour ... jolie blague (possible que dans le pays éternel) ... Et que dire de ceux qui en ont un trop grand au point d'être fouillé à l'aéroport comme quelque chose de suspect :

http://www.atlantico.fr/atlantico-light/homme-au-plus-grand-penis-monde-fouille-aeroport-422151.html

???

Écrit par : Micheline P. | 03 août 2012

Cela se passe en Italie Hommelibre.
LE pays ou les hommes sont virils ou ne sont pas ... Plus machos tu meurs :o))

Belle et chaude journée (☼_☼)

Écrit par : Loredana | 03 août 2012

Coucou Micheline ! ;o)

Écrit par : Loredana | 03 août 2012

Coucou Loredana! Ravie de vous "entendre" ... Ah, les blagues italiennes dépassent toujours d'un cran ...

Écrit par : Micheline P. | 03 août 2012

Je sais ... c'est la chaleur qui me rend aphone lol ;)

Écrit par : Loredana | 03 août 2012

Micheline, celui dont la "chose" est trop grande pour l'avion devrait prendre une première classe, avec certificat médical pour se faire rembourser la différence. (hum... rembourser... c'est sorti tout seul... si j'ose dire...).

Et si la première classe ne suffit pas qu'on le mettre en fusée. S'il ne veut plus être fouillé au corps à chaque passage d'aéroport, il devrait trouver un moyen de l'enrouler! Ou alors, la fouille au corps, uniquement par des dames...

:-)))

Écrit par : hommelibre | 03 août 2012

Bonjour Loredana! Si l'Italie et les italiens n'existaient pas, il faudrait les inventer. Il manquerait quelque chose au monde.

Et les italiennes! On n'aurait pas les italiennes!!! Ah ça non! Vous vous rendez compte? Si les hommes n'en avaient pas, il n'y aurait pas d'italiennes. On est passé pas loin de la catastrophe là. Rien que d'imaginer le monde sans les italiennes je suis déprimé...


(@‿@)

Bonne journée!

Écrit par : hommelibre | 03 août 2012

Aucune raison de déprimer Hommelibre :o)))

Bon appétit ... (o_~)

Écrit par : Loredana | 03 août 2012

En tant que ancien apiculteur amateur, je peux vous assurer que les Italiennes sont terriblement dangereuses!

Tiens une petite histoire pour femmes blondes et brunes:

Trois copines discutent, l'une dit :
- "Moi c'est bizarre, quand je fait une pipe à Paul, il a les couilles froides"
La seconde:
- "Pour moi c'est pareil quand je suce Bernard, il a aussi les couilles froides, et toi Marie ton Christophe c'est pareil?"
Marie répond :
"Moi j'ai jamais fait ça à Christophe, je vous le dirait demain"
................. Marie va faire sa petite affaire à Christophe...............
Le lendemain Marie retrouva ses copines avec un oeil au beurre noir.
Une de ses amies lui demande:
- "Comment t'as fais ça?"

- "Bah c'est hier après avoir sucé Christophe il m'a frappé, je lui ai juste dit qu'il n'avait pas les couilles froides et que se n'étais pas comme Paul et Bernard"

John, ne ne recommencerai plus promis juré je crache par terre!

Écrit par : Pierre NOËL | 03 août 2012

" Et bien, D.J.!
M'enfin, pour une place de parking... J'espère au moins qu'il vous l'a rendue cette place!

:-)) "

Même pas étant donné qu'après que des gens nous en séparé ( ou plutôt mon dit de le lâcher et qu'il l'empêcherais de recommencer sur ma demande ) il était déjà presque parqué et une autre place se libérait au même moment. Mais bon il a eu sa correction.

C'est vrai que c'est con d'en arriver là pour une place. Mais c'est tout juste si cet abruti ne ma pas foncé de dessus avec sa voiture pour se parquer. J'étais sorti pour garder la place vu que ma femme c'était retrouvée coincée par la voiture qui devais libérer notre futur place et coincé aussi par l'autre imbécile qui attendait lui aussi qu'une autre place se libère un peu plus derrière nous. On était l'un à côté de l'autre de façon inversé pendant au moins une minute ( c'est long une minute pour attendre que cela se libère ). Il nous a bien vu qu'on attendait cette place ( il nous a entre autre regardé. Si il n'a rien dit c'est bien la preuve qu'il n'attendais pas cette place ) . On avait en plus bien mis notre flèche pour confirmer notre attente.

Mais l'abruti en question a voulu vite profiter que l'on était coincé pour bien reculer et se parquer en sachant pértinamment qu'on avait attendu pour prendre cette place. La suite vous la connaissez.

C'est pour cela que j'ai dit qu'il nous la piquée de façon intentionnée et malhonnête.

D.J

Écrit par : D.J | 03 août 2012

@ Pierre:

...... :-)))))))


@ D.J.:

C'est vrai que ces situations sont très désagréables. Le moindre fair play est de laisser la place à celui qui était en premier. Une fois j'ai ainsi pris une place sans avoir vu que quelqu'un l'attendait. L'autre m'a fait signe de son désappointement. J'ai compris et je la lui ai laissée. C'est tellement plus simple quand on se respecte un minimum.

Écrit par : hommelibre | 03 août 2012

Fallait bien que ca vienne d'Italie ce genre d'anecdotes juridiques. Plus machos tu meurs! dommage j'aimais bien ce genre d'insulte....elle est d'ailleurs tellement répandue que même les femmes s'y mettent. J'en entends énormément, surtout les jeunes filles, dire par exemple "je m'en bats les couilles" voyez mes chéris, le féminisme n'est pas toujours latent chez nous autres les femmes puisqu'on en arrive à s'affubler de vos nobles attributs dans nos insultes!!!!

Écrit par : vali | 03 août 2012

DJ, nous avons un point commun, le Judo et si nous pouvions nous rencontrer sur un Tatami, je serai comblé, je n'ai plus sérieusement pratiqué le Judo, je me suis converti au Jujitzu brésilien, mais le Judo n'est pas seulement un sport, c'est bien plus !

As-tu vu le combat entre le jodoka allemand et l'israélien ? bon, j'étais plutôt pour le perdant, mais perdre comme ça, ça vaut le coup !!!

Bien à toi !

Perso, ce genre d'affaire m'est aussi arrivée, je me suis écrasé et je me suis parqué 200 mètres plus loin, pour revenir avec une pointe à tracé qui trainait dans une boite à outils !!!!

Je ne lui ai crevé que deux pneus, comme quoi, je ne suis pas si méchant !!

Écrit par : Corto | 03 août 2012

" DJ, nous avons un point commun, le Judo et si nous pouvions nous rencontrer sur un Tatami, je serai comblé, je n'ai plus sérieusement pratiqué le Judo, je me suis converti au Jujitzu brésilien, mais le Judo n'est pas seulement un sport, c'est bien plus ! "

Le jiu-jitsu brésilien j'en fait pendant ces vacances dans mon club de judo. Je pense continuer par la suite. Je ferais trois entraînements par semaine dans le même club. Du judo, du brésilien et du ju-jitsu traditionnel ou j'ai également la ceinture marron comme en judo. Espérons qu'un jour on fasse un entrainement ensemble. Ce serais sympa.

J'ai pas vu le combat en question.

D.J

Écrit par : D.J | 03 août 2012

"Et les italiennes! On n'aurait pas les italiennes!!!"

Mis à part leur charme qu'on ne connaîtrait pas, certains d'entre-nous n'auraient pas de femmes "démerdes" à la maison... et par les temps qui courent, vivraient sur la paille... parce que les italiennes (en tous cas toutes celles que je connais), elles ont toutes le même toc: la manie des soldes, des actions, rabais et combines en tous genres. Normal, elles viennent d'un pays où les hommes ont des couilles et où il est très déshonorant d'être "cornuto".

NB: Ce n'est pas de la stigmatisation gratuite, c'est de l'anthropologie.

Écrit par : petard | 04 août 2012

@ Pétard: excellent l'anthropologie! MDR! :-)))))))

A part cela j'ignorais ce toc si utile. J'en étais resté au charme...
;-)

Écrit par : hommelibre | 04 août 2012

Sauf que berlu en plus des couilles afirmais qu'il n'était pas pédé !!!

Dire ça à Rome, juste à coté de Vatican !

Écrit par : Corto | 05 août 2012

Les commentaires sont fermés.