25 juillet 2012

Groenland: la calotte de glace fondue à 97%

Les satellites d’observation de la Nasa ont mis en évidence une fonte exceptionnelle de la glace du Groenland. Au 8 juillet, 40% avait fondu, suivant en cela la moyenne annuelle. Le 12 juillet, 97% de glace a dégelé. Cela ne s’était pas vu depuis plus de 100 ans.


groenlandgf.jpgLa calotte glacière, ou inlandsis, couvre habituellement environ 85% du territoire de cette île - la plus grande du monde, attachée au Danemark. Le volume de glace représente 10% de l’eau douce de la planète. En été la glace fond en partie et découvre le sol de l’île. Néanmoins l’inlandsis subsiste, en particulier dans les parties hautes (plus de 3‘000 mètres).


Or ces jours même le point culminant de la calotte montre des signes de dégel. Cette situation impressionnante et rare coïncide avec la présence une haute pression alimentée en air chaud assez durable et inhabituelle pour cette région de l’Atlantique nord. Haute pression qui, soit dit en passant, a contribué à envoyer sur GroenlandGoo.jpgune partie de l’Europe de l’air instable et plutôt frais du nord-ouest.


Le dégel total du Groenland n’est pas nouveau et semble suivre un cycle.

«Selon la glaciologue Lora Koenig, ce type de fonte intervient tous les 150 ans en moyenne. La dernière ayant eu lieu en 1889, cet événement est bien au rendez-vous».


Le Groenland a été initialement colonisé par différentes populations amérindiennes successives, depuis environ  2500 ans avant notre ère. Appelée aussi Greenland, «Terre verte», l’île tient son nom GroenlandNasa.jpgd’Erik le Rouge. Banni de Norvège et d’Islande il débarque sur cette terre à laquelle, selon la légende, il donne le nom de Terre verte afin de la rendre attractive et d’y attirer d’autres colons.


Mais dans la réalité une partie des côtes est verdoyante en été. De plus l’île aurait été influencée par l’optimum climatique médiéval, période de réchauffement de plusieurs siècles équivalente à la nôtre. Il est donc probable qu’elle ait été moins prise dans les glaces. Selon les scientifiques, le Groenland jouissait d’un climat tempéré avant la dernière glaciation, dont l’inlandsis serait un reliquat.




Image 1: Maison du Groenland. 2: Google. 3: Nasa. Cliquer pour agrandir.

16:45 Publié dans Environnement | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : climat, calotte glaciaire, inlandsis, groenland, nasa, fonte, réchauffement, danemark, europe, dégel, optimum climatique | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Un copier-coller des news? Rien ne vous échappe,ah,ah! Ca sert à QUOI?
Nous allons écrire chez nous, sur le sujet! Parce que, il y a de telles contradictions...
Mais qu'attendre des positivistes, qui forcent les autres au négativisme?
Voilà un sujet intéressant, pour vous HL, mais...

Écrit par : Trio-Octet infernal | 26 juillet 2012

la Nasa ne dit pas tout non plus .Il parait qu'elle a perdu son meilleur satellite en météo depuis ils naviguent à vue en attendant la mise au point d'un nouveau comme quoi autant se servir des récits des anciens qui eux étaient excellents météorologues avec une intuition infaillible qui était durable elle,et ne coutait pas un centime aux consommateurs

Écrit par : lovsmeralda | 29 juillet 2012

mince alors le Groenland a -t'il lui aussi son prépuce à l'air?

Écrit par : lovsmeralda | 29 juillet 2012

Les commentaires sont fermés.