14 juillet 2012

France: un gouvernement très... familial

Quelle scène on avait fait à Sarkozy quand son fils avait été proposé pour diriger l’EPAD (Etablissement public d’aménagement de La Défense). C’était en 2009. Depuis, MoiPrésident avait promis: «Je ferai tout autrement. Exprès. Pas de passe-droit familial dans l’administration de la République».


Ayrault1.jpgFanfrelande nous la fait belle. Caresser dans le sens du poil ne fait ronronner que ceux qui s’y soumettent. Celui qui caresse a toujours une main ailleurs. Mais on pourra se dire que le gouvernement socialiste aime la famille. C’est une valeur ça, la famille. On reproche souvent à la gauche européenne d’avoir tout fait pour briser la famille. Et bien non. Elle est même encouragée.

A preuve:

- le mari de Najat Vallaud-Belkacem, ministre du droit des femmes (et pas des hommes) et porte-parole du gouvernement, celle qui a le regard étrangement fixe, et bien son mari, Boris Vallaud, a été engagé au cabinet du ministre Arnaud Montebourg comme conseiller. Le ministère de monsieur Montebourg, dit du «redressement productif», redresse en effet les finances du couple Vallaud-Belkacem. C’est très productif. (Cliquer sur les images pour les agrandir)

- le mari de Fleur Pellerin, ministre des PME, entre au cabinet de Marylise Lebranchu (Réforme de l’Etat).

- Laurence Engel, épouse de Aquilino Morelle, conseiller de l’Elysée, dirige le cabinet d’Aurélie Filippetti Hollande-RainMan.jpg(Culture).



MoiPrésident, que les anglais appellent «Rain Man», ne s’en soucie pas. On sert les copains et les conjoints. Pas grave, c’est l’argent des autres.


Le changement, c’est pareil.


Rain Man... C’est pas gentil ça, Rain Man.

D’autant que Rain Man va augmenter les impôts. Il va prendre aux riches pour donner aux pauvres. socialisme1.jpgC’est comme ça le socialisme. Les pauvres ne seront pas plus riches et les riches seront plus pauvres. Le problème est qu’il y a trop de pauvres. Il faudrait en envoyer sur une île. Il y a des millions de personnes - au moins quatre - qui vivent sous le seuil de pauvreté en France. C’est trop pour que le partage de l’argent des riches serve à quelque chose.

Même si l’on découpait le sac Louis Vuitton de Yasmina Benguigui, Ministre socialiste déléguée aux français de l’étranger, en quatre millions de micro-confettis, ou si l’on distribuait le kérosène des jets privés utilisés par Hollande le 6 mai, cela ne remplirait pas beaucoup l’assiette de soupe. La soupe de confetti au kérosène ça peut être très bon si elle est mijotée. Mais il en faut plus qu’une goutte par personne pour la savourer. Enfin, les pauvres ont ceci de bien qu’ils luttent contre l’obésité.

Socialisme2.jpg
On devrait demander au directeur de Peugeot de céder ses biens aux employés prochainement licenciés (8‘000). C’est vrai quoi, la direction a choisi une stratégie commerciale perdante.


Les pauvres se consolent en pensant que le gouvernement protège bien la famille. Surtout la famille de ses ministres. Mais chut.... ne le dites pas trop fort. Il y a des jaloux partout. Même chez les pauvres.

12:21 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : ayrault, france, gouvernement, socialiste, hollande, rain man, vallaud belkacem, sarkozy, famille, gauche | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Aux dernières nouvelles Jospin est nommé pour un poste bidon afin de les bonnes moeurs de gauche soit respectées!

C'est un Président perdant, un gouvernement bidon incapable de redresser la France. Nous étions auparavant sur un scénario perdant avec le nabo, nous sommes maintenant dans la bonne direction pour nous écraser contre le mur des lamentations.

Écrit par : Pierre NOËL | 15 juillet 2012

"Afin que les bonnes moeurs..." excuses..

Écrit par : Pierre NOËL | 15 juillet 2012

Vous avez vu et aimé le film "Au bon beurre" et bien l’actuel tenancier de la boutique élyséenne avec sa tronche de crémier rempli fort bien sa tâche en servant les petits copains.

Il est pire que le baron tzigane et c’est pas peu dire !

Écrit par : François Henri Jolivet | 15 juillet 2012

"Enfin, les pauvres ont ceci de bien qu’ils luttent contre l’obésité."
Drôle, mais malheureusement pas vrai. Avant de maigrir par manque de nourriture, les pauvres mangent mal. Comme ils ont peu de temps pour aller au Fitness, au tennis, au golf et autres balnéothérapies, ils se portent moins bien que les riches.

Écrit par : Mère-Grand | 15 juillet 2012

Il faut reconnaître que l'obésité touche les pauvres souvent à cause de la mauvaise bouffe. Bon nombre d'entre eux n'ont pas les moyens d'acheter des légumes de qualité.

Ils se rabattent sur les produits moins chers et de très mauvaise qualité. Ils noient l'ensemble avec des boissons gazeuses et sucrées, le sucre comme le chocolat sont reconnus anti-stress...

John, il me semble que le terme "donner aux pauvres l'argent du riche" ne correspond plus à la catastrophe économique dans laquelle nous ont plongé les politiques, certains financiers, certains banquiers, certains industriels et certains économistes de pacotille.

Les syndicats sont dans le choux en plus, certains syndicalistes ont été soudoyés.

En France l'éventail des richesses et des salaires a tellement augmenté pour de fausses raisons de coût, que de plus en plus de gens des classes moyennes ne parviennent plus à joindre les deux bouts.

Donner de l'argent à un industriel c'est en faire un assisté qui profite de l'état.En Europe, ils ont fait fort à ce sujet, sans compter la mauvaise gestion des organismes sociaux et l'immigration à outrance....(plusieurs femmes et une tripotée de mioches sans compter les escrocs aux allocations diverses)

Autre chose qu'il faut dénoncer, ce sont les enveloppes aux régions qui sont basées sur les dépenses calculées par des idiots et des escrocs; les budgets sont le plus souvent dépassés. Dans les petites communes, ont dépense pour faire plaisir à un électorat, (paysans, familles ou copains et PMI) sans se soucier le moins du monde des conséquences.

Non les salariés ne sont pas responsables de cette gabegie. Depuis des décennies ils ont favorisé l'immigration afin de démolir le système social, concurrencer les salariés pendant que certains se sont goinfrés tant et plus. Ce n'est pas du capitalisme vertueux c'est carrément de l'escroquerie envers les populations et les salariés.

Je ne parle pas des formations bidons ou là encore nos politiciens n'ont pas brillé.

Allez c'est Dimanche je m'arrête là pour ce sujet très vaste.

Bon dimanche sous les nuages....

Écrit par : Pierre NOËL | 15 juillet 2012

@ Pierre:

L'Etat vertueux, la moralisation politique, l'exemplarité du gouvernement... Hollande serait-il Monsieur Blabla? Commencer par ne pas mettre les conjointes et conjoints à des postes clés serait vertueux. La moralisation de la vie politique est déjà dans le fossé, malgré la caution d'un Jospin (qui, c'est vrai, a la tête de l'emploi).

Sur la situation plus générale, ils ne vont rien faire. Il n'y a ni plan, ni énergie, ni marge de manoeuvre. Un gouvernement autant sur la revanche ne peut pas être créatif et entreprenant. On va avoir droit pendant 2 ans à: "C'est la faute aux autres d'avant", puis pendant 3 ans à: "C'est la faute à pas de chance".

Hollande fustigeait PSA hier. Cela ne mange pas de pain. Rouspéter contre PSA (dont tout le monde connaissait les problèmes et le plan bien avant l'élection mais dont personne n'osait parler) et aller serrer la main à un para qui a fait une mauvaise réception, c'est seulement de la communication. Blabla. A mon avis, ça c'est Hollande pour 5 ans.


@ François Henri:

:-))))). Yes.


@ Mère-Grand:

Vous avez entièrement raison. J'ai sauté une étape.

Écrit par : hommelibre | 15 juillet 2012

@hommelibre,

J'ai l'impression qu'Hollande ne peut et pourra rien faire de bien, à vos yeux, et que c'est définitif.
Il n'est pas beau, il ressemble à un épicier. C'est effectivement un gros handicap. N'est pas Obama qui veut. Mais même le beau Obama, qui ne ressemble à personne, n'a pas fait de miracles ...

Si Hollande ne "rouspétait" pas contre les licenciements à PSA ou qu'il ne faisait aucun geste envers l'armée en période de 14 juillet, ce serait encore pire, non ?
On peut faire la liste de ses actions idiotes et servant uniquement la communication et également la liste des tâches incontournables incombant à un Président de la République. Est-ce que M. Hollande fournit au moins le service minimum ?

Certes, il a eu le tort de parler de moraliser la politique, alors qu'elle est, par définition, amorale. Il s'est mis dans une position intenable, car personne ne peut se préserver de faux pas, personne ne peut assurer que des services de l'Etat ou que des ministres aient, à tout moment, une attitude sans reproches.
Et maintenant, on guette tout dérapage.
Comme les Français adorent rouspéter, ils sont servis.
Je n'ai aucune sympathie particulière envers F. Hollande et au fond, ça n'a aucune importance, puisque je ne suis pas citoyenne française.
Mais j'aime beaucoup la France et j'espère simplement que ce pays arrivera à se sortir de la mauvaise passe dans laquelle elle se trouve. Pour ça, mieux vaut se retrousser les manches tout en se serrant les coudes et ne pas perdre temps de couper des cheveux en quatre.
Hollande est là pour 5 ans, mais il faut voir plus loin et considérer le bien du pays.

Écrit par : Calendula | 15 juillet 2012

@ Calendula:

Je vous donne raison: Hollande devra en faire beaucoup pour me convaincre. Mais il se moque de me convaincre et il a raison. Il fait ce qu'il veut.

La campagne présidentielle m'a beaucoup déçu. Je n'avais déjà pas une opinion formidable sur lui. Sa manière de parler - avant qu'il ne ralentisse son débit - est selon moi problématique. Si l'on a pu dire que Sarkozy compensait, je pense que Hollande compense tout autant. Mais cette campagne a été trop basée presque entièrement sur un projet de comportement inverse du prédécesseur. Il n'a pas apporté de vraie vision.

La moralisation est une arme redoutable. C'est clair que cela va être un boulet pour lui. La moindre erreur sera montrée du doigt. Et je pense que le PS fera comme les autres: mettre ses copains au pouvoir. Les trois exemples cités dans mon billet vont droit dans ce sens. Rien n'a changé.

A part cela j'aime aussi beaucoup la France!
:-)

Écrit par : hommelibre | 15 juillet 2012

@hommelibre,

Parfois, ma position confortable de Suissesse spectatrice me met mal à l'aise.
Les Français se mettent tant en scène en étant tellement plus truculents que nous et, en même temps, ils ont plein de problèmes dont je n'ai pas à souffrir.
Pas de "Schadenfreude", de plaisir à contempler les problèmes d'autrui, justement parce que j'aime les Français, contre toute raison ! :-))
Là, j'exagère. Il y a plein de raisons de les aimer et comme avec un ami, on ferme les yeux sur les défauts et on les excuse, pour ne garder que le positif.
Il faut dire qu'à Genève, on vit dans une grande proximité et donc familiarité.
J'habite à 100m de la frontière.
Ces derniers temps, cette proximité tourne un peu en conflit familial (Je pense aux histoires compliquées de frontaliers, liées au problèmes de logements à Genève).
Donc, la politique française nous concerne malgré tout, mais Paris et Hollande me semblent bien loin.

Écrit par : Calendula | 15 juillet 2012

Bonjour John,

Il ne faut pas critiquer les riches ; on ne sait pas ce qu'on peut devenir...

Écrit par : Michel Sommer | 16 juillet 2012

Les commentaires sont fermés.