08 juillet 2012

Vesta: le chaînon manquant?

Elle a tout d’une grande, pourrait-on dire. Sauf que c’est une petite. Un peu comme notre Terre à ses débuts. Mais elle n’a pas grandi. Elle s’est arrêtée alors que des transformations internes avaient pourtant commencé. Des transformations qui la placent comme un chaînon manquant, ou une étape intermédiaire entre l’astéroïde et la planète.


Vesta-en-3D.jpgAprès une longue année de fiançailles, Dawn repartira en août. Pas de sa propre volonté: les humains en ont décidé ainsi. Pourtant la relation entre Dawn et Vesta a été prolongée de quelques semaines. Signe d’une bonne entente. Vesta, du nom de la déesse romaine de la santé, retrouvera sa solitude dans la nuit glacée de l’espace.

Les fiançailles ont été fructueuses. La sonde Dawn a filmé et analysé sous toutes les coutures l’astéroïde d’un peu plus de 500 km de diamètre. Elle a découvert des cratères d’impact, des vallées, des rifts, des plaines.

Mieux: l’analyse interne démontre que Vesta est plus qu’un astéroïde, bien qu’elle soit classée ainsi et qu’elle fasse partie de la ceinture d’astéroïde entre Mars et Jupiter. En effet les instruments à bord de la sonde ont enregistré la présence d’un coeur de fer, d’un manteau et d’une croûte. Une tectonique a commencé à être perceptible puisqu’il y a des vallées et des montagnes. De plus la densité des roches augmente en approchant du centre.

Le corps céleste s’est donc différencié. Par comparaison un astéroïde ne se différencie pas. C’est un gros caillou. Quand il rencontre un autre caillou et que les deux se collent l’un à l’autre il ne s’agit pas encore d’une planète. Ce qualificatif désigne, pour les planètes telluriques, un processus par Vesta1-dawn.jpglequel la gravité devient telle que les roches fondent. Les matériaux se répartissent alors du plus lourd à l’intérieur vers le plus léger en surface, puis ils se solidifient.

Vesta est en quelques sorte une protoplanète. Qui mériterait peut-être l’appellation de planète naine. L’une des particularités de Vesta est son pôle sud écrasé et flanqué en son centre d’un pic de 18 km de hauteur par rapport au plancher. Conséquence d’une collision avec un autre corps très volumineux dont les astronomes estiment qu’il a pu pénétrer jusqu’au manteau. La forme de Vesta ressemble ainsi à une orange bien aplatie.

L’Union Astronomique Internationale a défini les planètes:

«Une planète est un corps céleste qui est en orbite autour du Soleil, qui possède une masse suffisante pour que sa gravité l'emporte sur les forces de cohésion du corps solide et le maintienne en équilibre hydrostatique (forme sphérique), qui n’est pas un satellite naturel et qui a éliminé tout corps se déplaçant sur une orbite proche». Les planètes naines possèdent les mêmes trois premières caractéristiques mais elles n’ont pas éliminé les autres corps de leur environnement. Vesta possède ces trois caractéristiques. Pourtant elle n’a pas reçu le titre de planète naine.

La sonde Dawn va donc se séparer de Vesta en août prochain et reprendre sa course dans l’espace. Ses moteurs ioniques vont la propulser vers Cérès, qui, elle, est classée parmi les planètes naines.

La rencontre historique est prévue pour février 2015. Mais ça, c’est une autre histoire.



Images Nasa - image 1 en 3D. Site sur la mission Dawn ici.



Vesta par Dawn:

15:23 Publié dans Univers | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : ciel, espace, nasa, vesta, ceres, astéroïde, sonde dawn, terre, mars, jupiter, planète, astronomie | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

pas de vestales sur Vesta, dommage,,))) y'a plus qu'à sur Cérès, jsuis sure y'a un Apollon qui attend, bizzzouxxx!!!

Écrit par : Sarah | 08 juillet 2012

Sarah, s'il y a un Apollon sur Cérès, je vous le garde. Promis!

Au fait, vous avez aimé le secret de Federer?...
;--)

Bizzzouxxx!!!

Écrit par : hommelibre | 08 juillet 2012

Les commentaires sont fermés.