04 juillet 2012

Un couple lesbien fait changer le sexe de son garçon

Le Daily Mail rapporte l’information: un couple de lesbiennes de Californie a décidé de faire changer de sexe à son garçon adoptif de 11 ans. Thomas, qui se fait désormais appeler Tammy, prend un traitement d’hormones depuis l’âge de 8 ans pour retarder sa puberté et le préparer à l’opération chirurgicale.


Tammy1.jpgSelon la mère, le garçon a déclaré, tout petit, qu’il était une fille. Il aurait également tenté de mutiler ses parties génitales. Un diagnostic psychiatrique de désordre de genre a été posé. Le couple affirme qu’un tel désordre comporte un risque élevé de suicide, et qu’un changement de sexe avant la puberté est préférable pour l’enfant.

Le but du traitement hormonal est d’empêcher la puberté de se produire. Sa masculinité ne sera pas confirmée. Toutefois l’opération chirurgicale, qui serait simplifiée grâce au retard pubertaire, restera de sa propre décision. Le traitement hormonal actuel est réversible. Il suffirait de l’arrêter pour qu’il passe sa puberté et que sa masculinité soit entière.

Le garçon a été laissé libre de choisir ses habits et ses jeux depuis des années. Il a de lui-même choisi des habits de filles. Ses parents disent que depuis qu’il s’habille en fille il est bien dans sa peau.

Le changement de sexe et le sentiment de ne pas être psychiquement du genre biologique dans lequel nous naissons n’est pas exceptionnel, même si les personnes transgenre sont une infime minorité de la population. D’autre part les travestis ont toujours existé, montrant une passerelle entre les sexes. La théorie gender affirme que le genre, notion culturelle, est découplé du sexe, notion biologique. Les individus transgenres en seraient la démonstration. D'ailleurs, les hommes qui s'identifient au genre féminin restent génétiquement des mâles. On peut se demander comment ils gèrent le dédoublement censé les unifier. Mais c'est une autre question. Je la soulève ici au cas où de telles personnes voudraient y répondre.
Tammy3.jpg
Je conteste le découplage sexe-genre. Le genre culturel, qui codifie les comportements sociaux, est initialement construit sur le genre sexuel. Le masculin est identifié partout à l’homme, le féminin à la femme. La très faible proportion d’individus découplés ne permet pas de tirer une théorie générale. D’autant que les raisons du découplage ne sont pas connues. Il s’agit peut-être autant d’une particularité génétique non encore identifiée qu’un fait psychique.

Du point de vue psychique on peut se demander si le fait pour un garçon d’être élevé dans un couple lesbien peut avoir influencé son choix. Ce n’est ni certain ni démontrable. La plasticité et le mimétisme jouent un rôle jusqu’à un certain point. Il n’est pas rare de voir des garçons pré-pubères ou à peine pubères essayer les soutiens-gorges de leur soeur ou de s’imaginer femme et d’en prendre les attitudes dans un miroir. Il n’est pas non plus exceptionnel pour un homme d’avoir envie de ressentir comment une femme jouit sexuellement. Il y a une forme d’appropriation partielle de l’identité du féminin pour le connaître, parce que sa différence est si étonnante et si éloignée de soi. Cela ne conduit pas pour autant à un désir de changement dans l’identité de genre.

Je ne pense donc pas que le couple lesbien puisse à ce point influer sur le choix de l’enfant. D’autres enfants ayant un ou les deux parents homosexuels ne changent pas de sexe pour autant. Dans le cas précis on ne peut savoir exactement comment les parents se sont comportés avec l’enfant, et s’il y a eu une influence directe ou subliminale.

Tammy2.jpgUn autre aspect de ce cas est la décision prise d’empêcher chimiquement la puberté masculine. Commencée à 8 ans on peut estimer que l’enfant a eu son mot à dire. Toutefois un tel changement, qui implique une reconnaissance sociale et civile totalement différente, doit-il être effectué si tôt? Les mères affirment que c’est mieux pour l’enfant. Mais ce sont elles, majeures, qui prennent une décision grave pour lui, mineur. Le risque élevé de suicide dans ce type de désordre justifie selon elles d’avoir pris cette décision. On peut accepter cet argument même si le traitement entrepris est une mutilation (réversible, mais mutilation quand-même). Si un enfant développe une maladie qui exige de lui retirer la rate ou un membre pour qu’il reste en vie, les parents prendront la décision dans ce sens. C’est normal. Mais ici, l’enfant est-il en âge, à 8 ans, de bien évaluer les conséquences? N’est-il pas encore dans le mimétisme parental?

Ce cas soulève une autre question. Sans nier que le travestisme et le découplage de l’identité de genre existent, certains cas ne seraient-ils pas aujourd’hui pas favorisés par un déficit du masculin dans la société? La différenciation sexuelle ne serait-elle qu'une erreur?

A force de voir la virilité et la masculinité critiquées, culpabilisées, assimilées à la violence; à force de neutraliser la différence de genre dans l’éducation et même d’en faire une théorie, n’arrive-t-on pas à une mise en cause profonde, grave, du masculin? On sait déjà que les spermatozoïdes sont moitié moins actifs chez les hommes aujourd’hui. Si la culture efface toute identité masculine (qui existe aussi chez les homosexuels), on peut se demander simplement si notre société a encore un avenir.

Ce thème pouvant être très polémique merci de veiller à la tenue des commentaires.


La question du genre et sa critique est analysée et documentée à plusieurs endroits dans mon dernier livre:

FéministaCouv.jpg

16:37 Publié dans société | Lien permanent | Commentaires (32) | Tags : homme, femme, genre, thomas lobel, tammy, transgenre, garçon, fille, sexue, biologie, culture, masculin, féminin | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Le message est passé :)

Écrit par : kasilar | 04 juillet 2012

ça devait finir par arriver !!!

Écrit par : Corto | 05 juillet 2012

Un petit garçon pose une question à sa maman:

"Maman, Maman... dis-moi, Dieu... c'est un homme ou une femme?"

Sa mère, bienveillante, lui répond:

"Chéri, Dieu est un homme, mais Il est aussi une Femme!"

L'enfant réfléchit quelques instant, puis demande:

"Maman, dis, Dieu, il est black ou il est blanc?"

Sa mère, toujours souriante, lui répond:

"Chéri, Dieu est black, mais il est aussi blanc!"

L'enfant, perplexe, lui demande alors:

"Maman... dis... Dieu, il est normal ou il est gay"?

La mère, amusée, lui dit alors:

"Chéri, Dieu est normal mais il est aussi gay".

Alors l'enfant, résolument, déclare:

"Maman, j'ai compris. Dieu, c'est Michael Jackson".

Écrit par : Denise | 05 juillet 2012

Denise

Vous avez raison de faire un peu d' humour dans ce monde de dingues

Écrit par : kasilar | 05 juillet 2012

C'est clair @ kasilar, merci Denise.

Écrit par : Cristal Gagnante | 05 juillet 2012

L'histoire telle que vous la rapporter, laisse entendre que toutes les décisions ont été prises hors contexte médicale. Hors, la prescription d'hormone à destination humaine ne peut se faire - je pense - que par le corps médical.

Ainsi, omettre cela transforme l'histoire en une sordide lubie de deux gouines envers leur rejeton. Alors que la réalité est probablement totalement différente.

Pour ne pas avoir cité/donné la parole aux (probables) intervenants médecins ? (En espérant qu'ils existent ....)

Écrit par : Djinus | 05 juillet 2012

@ Djinius:

Non, justement pas. D'une part le lien vers l'article du Daily Mail précise qu'il y a un hôpital en Californie qui suit ces cas. D'autre part la prescription et l'administration d'hormones de cette classe ne peut se faire sans assistance médicale, ce qui me semble évident, et ce d'autant plus si le cas est délibérément médiatisé par ce couple.

Je cite également l'information sur le risque élevé de suicide dans ce genre de désordre, et je mentionne qu'il y a un diagnostic médical posé. A deux reprises je mentionne le risque élevé de suicide comme raison de cette décision, et je dis que cette raison est prenable. Je donne même un exemple pour confirmer ma position. Ce qui ne m'empêche pas de questionner cette décision.

Par ailleurs mon billet est très mesuré et rien dans mon texte ne permet de penser ce que vous suggérez. J'ai pris l'info du Daily Mail sans la déformer. Je donne à la fin mon point de vue d'une manière plus générale.

Votre procès d'intention est ici hors sujet.

Mais vous pouvez compléter l'info et donner votre point de vue, c'est le débat.

Écrit par : hommelibre | 05 juillet 2012

En tout cas ce genre d'article me laisse une drôle d'impression. Mais bon, votre défense c'est un peu "Moi je suis pas raciste, la preuve, j'ai des amis noirs".

Écrit par : Djinus | 05 juillet 2012

Pourquoi un tel post ? Je ne comprends pas très bien, je crois que c'est pas plaisant du tout! Moi je n'ai pas affectionné, bien que je suis une fidèle lecteur de ton blog.

Écrit par : mutuelle expatrié | 05 juillet 2012

@ Djinus:

"... votre défense c'est un peu ...". Votre défense: c'était donc une attaque? Je n'ai pas très bien compris: pourriez-vous être plus clair? Pour ma part je vous ai répondu en précisant quelques points, rien de plus. Je ne vois pas de quoi j'aurais à me défendre.

Écrit par : hommelibre | 05 juillet 2012

Alors, mutuelle expatriée: pas contente de venir faire votre pub?

Je constate que vous inventez aussi votre langage épicène: "une fidèle lecteur"... :-)

Vu que vous n'êtes intéressée à rien sinon à faire la pub pour l'A.P.S.E., soyez au moins agréable. Je vous propose une phrase type sous chaque billet de chaque blog:

"Votre blog est formidable, merveilleux, intelligent, sexy, cultivé, bien écrit, passionnant, j'espère que vous continuerez ainsi car si votre ramage se rapporte à votre plumage, et si ce n'est toi c'est donc ton frère, vous êtes etc..."

:-)

Écrit par : hommelibre | 05 juillet 2012

@mutuelle expatrié:

C'est l'hôpital qui se fout de la gueule de la charité, on s'émeut d'une barbarie ici et il y en a encore pour le justifier.

Mais enfin où va le monde bordel ????

Écrit par : kasilar | 05 juillet 2012

"En tout cas ce genre d'article me laisse une drôle d'impression. Mais bon, votre défense c'est un peu "Moi je suis pas raciste, la preuve, j'ai des amis noirs"."

Citation dénotant le manque d'arguments de la personne. Surtout ne me dites pas que vous cautionnez ce genre de barbarie envers un innocent enfant.

Heureusement qu'on ne laisse pas un enfant à n'importe qui, manquerait plus qu'on autorise la pédophilie tiens.

C'est incroyable qu'il y en ait pour défendre ce genre de pratiques barbares au nom d'un hédonisme bidon.

Beuuuurkkk

Écrit par : kasilar | 05 juillet 2012

@ Kasilar:

Je ne suis pas du tout convaincu que l'enfant sache à quoi il s’engage. Je suis resté mesuré dans mes propos. Mais je pense qu’il ne faut pas amener un enfant sur des voies aussi extrêmes.

Mais si je compare avec d’autres situations, comme le divorce ou les abus sexuels, on entend très tôt la parole des enfants - à raison parfois, à tort parfois. Où est-ce juste, où ne l’est-ce pas ? Dans tous les cas l’enfant peut engager sa vie de manière irrémédiable.

D’autre part s’il y a un réel risque de mutilation ou de suicide, je pense qu’un suivi médical devrait être la priorité. Là le changement de sexe est invoqué comme une thérapie. On ne sait pas s’il y a eu une thérapie mais les propos des parents ne semblent pas l’indiquer.


Il y a différentes infos sur le changement de sexe. Celle-ci est mitigée. Elle n'a cependant pas valeur d'étude:

http://caphi.over-blog.fr/article--actu-changer-de-sexe-en-thailande-va-devenir-moins-facile-40137757.html

"Le changement de sexe est interdit en Thaïlande avant l'âge de 18 ans, et pour les 18-20 ans, un accord parental est nécessaire. La nouvelle législation, selon Nathee Teerarojanapong, défenseur des droits des homosexuels, était nécessaire afin d'éviter des changements de trop hâtifs. «Je reçois tellement d'appels de gens qui regrettent d'avoir changé de sexe. Ils estiment avoir commis une énorme erreur et veulent revenir en arrière, mais c'est impossible», explique-t-il.

En plus des conséquences psychologiques et de la récupération en phase post-opératoire, le changement de sexe s'accompagne souvent d'effets secondaires liés à la prise d'hormones, tels que des bouffées de chaleur, une prise de poids et une perte musculaire et de la libido. "

Écrit par : hommelibre | 05 juillet 2012

pourquio change le sexe mme et monsieur dieu a creer l homme a sa place et lafemme a sa place si vous changer le sexe cette femme donne des enfant ou 100pour 100 que non donc calmez vous et ponse a autre chose merci bien

Écrit par : faysel | 05 juillet 2012

bonsoir à tous!!
je surf et voilà que je tombe sur le lien via twitter... blog dont je vais faire le tour d'ailleurs, car bien écrit ;-p
Concernant cet article, autant le mariage je m'en fou; après tout ça regarde deux adultes consentants et la mairie! autant les enfants... je suis partagée!
Mon éducation me dit que ce n'est pas très sain... mais mon expérience me fait réfléchir: après tout, qu'est- ce qui est mieux pour l'enfant? être dans un orphelinat ou avoir des parents homos?! après c'est pareil, tout dépendra de l'éducation, de l'ouverture d'esprit, du milieu social et du caractère du chérubin! Mais quitte à être parent, je penche plus pour l'adoption que pour les mères porteuses/ les inséminations... autant faire un beau geste quoi lol

Là cette histoire, sincèrement, me refroidit. Mais en même temps on parle des américains! les gentils mais tordus bouffeurs de Mc do! (humour!!)
Alors bon... et cette mode (malsaine?) d'être soi pétasse de real-tv soit gay de service des plateaux tv... ça craint! la vie craint! arf!!

Écrit par : nelly-ann | 06 juillet 2012

bonsoir à tous!!
je surf et voilà que je tombe sur le lien via twitter... blog dont je vais faire le tour d'ailleurs, car bien écrit ;-p
Concernant cet article, autant le mariage je m'en fou; après tout ça regarde deux adultes consentants et la mairie! autant les enfants... je suis partagée!
Mon éducation me dit que ce n'est pas très sain... mais mon expérience me fait réfléchir: après tout, qu'est- ce qui est mieux pour l'enfant? être dans un orphelinat ou avoir des parents homos?! après c'est pareil, tout dépendra de l'éducation, de l'ouverture d'esprit, du milieu social et du caractère du chérubin! Mais quitte à être parent, je penche plus pour l'adoption que pour les mères porteuses/ les inséminations... autant faire un beau geste quoi lol

Là cette histoire, sincèrement, me refroidit. Mais en même temps on parle des américains! les gentils mais tordus bouffeurs de Mc do! (humour!!)
Alors bon... et cette mode (malsaine?) d'être soi pétasse de real-tv soit gay de service des plateaux tv... ça craint! la vie craint! arf!!

Écrit par : nelly-ann | 06 juillet 2012

@nelly an

Toutes les saloperies nous viennent de ce pays là-bas. Je suis sur que si l'on fait un sondage à la rue vous trouverez une majorité de gens contre la culture anglo-saxonne qui n'est clairement pas significative. C'est pas que je sois contre la culture anglo-saxonne, mais chaque pays a son histoire, sa culture qui fait son charme sa personnalité. Imaginez un peu si la Suisse et les autres pays d'Europe étaient les petites soeurs jumelles des Etats-Unis

Écrit par : kasilar | 06 juillet 2012

Hommelibre, ce sont les mêmes qui s'étalent sur les "traumatismes" causés par la circoncision et toujours en mettant en exemple les juifs, oubliant que les musulmans circoncisent leurs martyrs, les mains attachées dans le dos et utilisent des vieux couteaux pas très kasher !!!

Les mêmes !!!

Écrit par : Corto | 06 juillet 2012

Kasilar, "toutes les saloperies viennent de là-bas" !!!

Y compris celle de vouloir se déresponsabiliser en dénonçant le fait que le mal vient d'ailleurs !!!

Autre détails, toutes les saloperies de "là-bas" ne viennent-elles pas d'Europe ??

C'est exactement ce que je dis dans commentaire précédent et ce sont les populistes comme vous qui sont capables de dire de pareilles conneries, quitte à passer pour un crétin !!!

Écrit par : Corto | 06 juillet 2012

@corto
Rah encore un super intello... je parle de la depersonnalisation des nations qui au nom d' un certain mondialisme copient le modèle anglo saxon. Pourquoi pas un modèle oriental, germanique, chinois breton ...?
Votre simplisme vous aveugle quand à voir la réalité en face, ce sont nos élites qui nous ont vendu.
Quand à la circoncision, j' aime les gens qui parlent de ce dont ils ignorent.
Je suis passé par là et depuis je n' ai jamais rien senti d' anormale.
Inutile de Jouer les pleureuses.

Écrit par : kasilar | 06 juillet 2012

"Ainsi, omettre cela transforme l'histoire en une sordide lubie de "deux gouines" envers leur rejeton."

Hommelibre, vous découvrez seulement aujourd'hui notre troll Djinius, l'échappé de Cadichon - enclos pour les ânes - de notre regretté Blondesen ? Cet individu a tout pour lui: Il est non seulement usurpateur de pseudos, antisémite, anti-cigarette, anti-voiture, le voilà homophobe!

Et il ose ""Moi je suis pas raciste, la preuve, j'ai des amis noirs"."

Il oublie avoir été épinglé pour son antisémitisme virulent!


Les enfants d'aujourd'hui savent ce qu'ils se veulent et bien plus tôt que vous ne le pensez!

"Il aurait également tenté de mutiler ses parties génitales. Un diagnostic psychiatrique de désordre de genre a été posé."

Tout est dit!

"Ce qui ne m'empêche pas de questionner cette décision."

C'est ce questionnement qui devrait susciter le débat...

Excellent billet hommelibre!

IP à confondre svp. Merci!

Écrit par : Patoucha | 06 juillet 2012

Pourquoi pas un modèle oriental, germanique, chinois breton ...?

Parce que les modèles orientaux, germaniques, chinois, bretons et même vaudois, ce sera pour une autre ère et que ce ne sont pas des modèles, ce sont des atavismes !!!

Écrit par : Corto | 06 juillet 2012

Et anti-armée! La totale quoi!

Blog Tableau noir : Polluer, Dégrader, Gaspiller : la PDG (Patrouille des Glaciers)

Bonne soirée hommelibre. Je quitte non sans vous rappeler l'usurpateur de Patoucha dont IP à confronter. Merci!

Écrit par : Patoucha | 06 juillet 2012

@Corto:

J'aime les gens nombriliste comme toi qui critiquent ce qu'ils ne connaissent pas les régimes étrangers à ce qu'ils ne connaissent.
Vous devriez voyager ça élargira votre centre culturel et vous cesserez de faire des amalgames ridicules

Écrit par : kasilar | 06 juillet 2012

Kasilar, si tu pouvais traduire ;

"J'aime les gens nombriliste comme toi qui critiquent ce qu'ils ne connaissent pas les régimes étrangers à ce qu'ils ne connaissent."

J'en serai fort aise !!!

Écrit par : Corto | 06 juillet 2012

Bonjour Patoucha, si il s'agit de la vraie Patoucha ?

Comment savoir ?

Vous pourriez m'envoyez une validation de chacun de vos poste par email, par ce que le second commentaire me parait douteux !?!?

Que faire ????

Bien à vous

Écrit par : Corto | 06 juillet 2012

Dans le cas de ces deux Lesbiennes l'éducation "parentale" est bafouée par une médiocrité intellectuelle et culturelle.

On peut constater que la loi en Californie en matière de protection de l'enfance et d'éducation parentale ne tient pas la route.S'il faut prendre à la lettre ce que dis un gamin de trois ans et faire en fonction de sa perception de lui même, alors il faut fermer les écoles, et donner les moyens aux gamins de faire ce qu'ils disent et ce qu'ils veulent.

En vingt ans, vous n'aurez que des pompiers, des poupées Barbies, des infirmières et des maîtresses!

Dans un système islamique, vous n'aurez que des poseurs de bombes et des Kamikazes....après tout, pourquoi pas?

Écrit par : Pierre NOËL | 07 juillet 2012

Pierre, en Suisse que des gardes suisses et des blanchisseurs silencieux !

La fausse tolérance comme la fausse intolérance mènent toutes les deux vers les mêmes résultats, le conflit et l'intolérance.

Autant la soi-dite "tolérance" occidentale est fausse que la catastrophique "intolérance" arabo-musulmane sonne encore plus faux.

Ces deux cultures se miroitent les mêmes simagrées depuis la création de l'islam, d'abord l'islam a été crée en réaction à l'occupation romaine de la région de Médine, mais nous n'allons pas refaire l'histoire. Depuis la naissance de l’hégire, musulmans et chrétiens n'ont cessés de lutter pour leurs idoles, d'un coté, celle d'une misérable victime et de l'autre, d'un guerrier sans pitié, les deux forme les deux faces de la même pièce de monnaie.

L'un se cache derrière une apparente béatitude pacificatrice, et l'autre annonce ouvertement la couleur, c'est la seule vraie différence !

Mais les deux, face au vide qui les entourent, finissent toujours leurs grandes mutations dans le sang et les massacres !!

Écrit par : Corto | 07 juillet 2012

Devenez homosexuels polygames, adoptez des enfants et sodomisez-les !

Michel Garroté – Or donc, la gauche gouverne désormais la France. C’est le résultat des urnes. C’est aussi une conséquence de la totale incapacité, de la part de l’UMP, à gouverner en se moquant éperdument de ce qu’en disent la gauche et les médias. Entre l’UMPS et le PS, les Français ont choisis le PS. Dans un certain sens, cela peut se comprendre : entre la copie et l’original, les électeurs ont préféré l’original, le PS. Maintenant, il va falloir assumer : pendant cinq ans, les dirigeants socialistes vont imposer à la France une allahïcité à géométrie variable, une laïcité islamophile, homophile, échangiste, parfois même pédophile, mais, en revanche, judéophobe et christianophobe. Le paradoxe est impressionnant : l’islam rigoriste et la sexualité libertarienne vont devoir coexister pacifiquement.

A lire sur ;

http://www.dreuz.info/2012/07/devenez-homosexuels-polygames-adoptez-des-enfants-et-sodomisez-les/

Écrit par : Corto | 08 juillet 2012

"L'un se cache derrière une apparente béatitude pacificatrice, et l'autre annonce ouvertement la couleur, c'est la seule vraie différence !

Mais les deux, face au vide qui les entourent, finissent toujours leurs grandes mutations dans le sang et les massacres !!"

Jésus n'a conduit personne à des massacres ou des bains de sang. Error system, relancez le programme ou redémarrez, mauvaise foi décelée !

même joueur, joue encore.

Écrit par : Le Veilleur | 19 janvier 2013

comme il le souligne bien dans l'article , l'enfant n'est pas en age de prendre cette lourd décision de changer de sexe ni en comprendre les conséquences d'un tel acte, pauvre goss et surtout pauvre parent ...

Écrit par : yalzat | 23 janvier 2013

Les commentaires sont fermés.