25 juin 2012

La France abolira-t-elle la prostitution?

Le nouveau gouvernement français veut concrétiser l’intention votée en 2011 par la gauche et la droite. Il veut mettre en place une loi qui devrait abolir la prostitution en criminalisant le client, qui encourra jusqu’à deux mois de prison et plus de trois mille euros d’amende. Elle passera probablement puisque c’est une loi opportuniste et démagogique.


Prostitution-04.jpgJ’ai traité ce sujet il y a quelques mois déjà. Je rappelle ici les points d’opposition à cette volonté législative car il n’y a plus de débat sur le sujet. L’intention de lutter contre la traite des humains est louable et logique. Les Etats doivent garantir l’intégrité de la personne. Mais ici il ne s’agit pas que de cela. L’Etat, sous influence dogmatique, s’apprête à faire du déni de démocratie.

D’abord une partie des prostituées et des prostitués défendent leur métier. Ils n’acceptent pas qu’une loi les jette dans l'insécurité d’une prostitution qui deviendra illégale sans pour autant diminuer. En effet l’expérience montre que l’abolition ne marche pas.

«Les détracteurs de la résolution pointent également les enseignements de la Suède, qui criminalise le client depuis 1999. Si la prostitution de rue y a fortement baissé, une large partie de l'activité se déroule désormais sur Internet. Pas sûr, donc, qu'une loi pénalisant le client soit efficace face à la prostitution invisible, celle qui fleurit dans les salons de massage, les appartements et surtout sur Internet, et qui représente la majorité du marché.»

La précarité des travailleuses du sexe va augmenter avec cette prohibition. J’utilise le terme prohibition à dessein car il s’agit d’autre chose que de l’abolitionnisme. Les abolitionnistes comparent la prostitution à de l’esclavage. C’est le cas quand elle est contrainte et pratiquée sous la menace. Mais ce n’est pas le cas quand elle est librement décidée. Interdire crée de nouvelles formes de prostitution, de nouveaux lieux, avec moins de contrôles possibles. Les risques sanitaires et l’insécurité seront accrus.

«Défenseur de la prostitution librement choisie, le Syndicat des travailleurs du sexe (Strass) dénonce sa répression. Le syndicat a de nouveau manifesté à Paris début juin pour critiquer la proposition de loi, avertissant que pénaliser les clients ne ferait que précariser davantage les travailleuses du sexe: contraintes de se tourner vers des intermédiaires, donc des réseaux, elles seraient poussées vers plus de clandestinité et éloignées des associations de prévention.»

Quelle est la réalité de la prostitution forcée? L’Etat français la chiffre à 9 prostituées sur 10, sur un total d’environs 20‘000 péripatéticiennes dans le pays. J’ai déjà montré que cette estimation ne repose sur rien de concret. Pourtant c’est le rôle de l’Etat que d’enquêter et de fournir des informations fiables. Ce n’est pas le cas.

La pénalisation du client sera faite sur la base d’une loi absurde. En effet, si les prostituées ne risquent rien, si donc elles fournissent une prestation pour laquelle elles ne sont pas considérées comme criminelles, comment peut-on considérer ceux qui ont recours à cette prestation comme des délinquants? C’est comme si la vente d’héroïne était libre et sa consommation seule pénalisée. C’est le monde à l’envers, à l’envers de la démocratie. L’influence d’un certain féminisme tend, dans ce cas comme dans d’autres, à contraindre la société et à fabriquer des lois sexistes contre les hommes - puisque ce sont eux que l’on vise de toute évidence.

Sous un bon prétexte, on prépare un mauvais coup pour la démocratie.

Le client paiera pour ce que la police ne fait pas: démanteler les réseaux.

A voir ou à revoir: «Travailleuses du sexe et fières de l’être».


23:29 Publié dans Féminisme | Lien permanent | Commentaires (32) | Tags : loi, france, prostitution, abolitionnisme, féminisme, strass, suède, précarité, internet | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Je me demande une chose, John: Et la promotion canapé parmi les politiciens, les producteurs de cinéma, les banquiers, et j'en passe et des meilleures, ils vont aussi l'interdire et condamner les maîtres pour pressions sexuelles sur candidates à un rôle, cette bande de prohibitionnistes à la petite semaine? Ils veulent le triomphe de l'hypocrisie comme dans les pays religieux?! Bravo, la France. Et vive la République des Putains (je pense ici à celles et ceux qui sont pour la plus parfaite des hypocrisies). Quel nullité philosophique que de penser que le client est toujours un criminel et la prostituée une pauvre victime. Ces gens peuvent aller vivre avec les grands religieux totalitaires. Ils y feront très bon ménage commun.

Écrit par : pachakmac | 26 juin 2012

Ce matin justement, je suis tombé sur un article critique et intéressant sur la pénalisation des clients en Norvège... et sur son échec:

http://www.lemonde.fr/societe/article/2012/06/25/un-rapport-critique-la-loi-sur-la-penalisation-de-la-prostitution-en-norvege_1724344_3224.html

Un des défauts est que la pénalisation des clients fait fuir les clients "fiables", mais pas ceux qui sont plus violents ou moins corrects.

Écrit par : DF | 26 juin 2012

Et dire que l' on critique un certain Arabie Saoudite oú le gouvernement est plus indulgent dans la prostitution.

Écrit par : kasilar | 26 juin 2012

Vraiment idiots et idiote cette petite prétentieuse de Najat Belkacem.

Pour qui elle se prend de dire aux autres comment ils doivent vivre.

Les prostituées volontaires devraient avoir un statut professionnel et fiscal leur permettant de cotiser et de recevoir quand elles le souhaitent une formation professionnelle dans un autre domaine d'activité.

Pour le reste, cette course après les clients, ou clientes ça existe aussi,
est une dilapidation des moyens de police qui ferait mieux de courir après les réseaux mafieux de proxénétisme.

Écrit par : pli | 26 juin 2012

Bon reste plus que la ceinture de chasteté, comme ça même les bedouins seront plus libres que les hommes occidentaux.
Oui un peu d' humour toujours rester positif.

Écrit par : kasilar | 26 juin 2012

@ Pli:

"une dilapidation des moyens de police qui ferait mieux de courir après les réseaux mafieux de proxénétisme"

En effet. Et les formes illégales de prostitution ne changeront rien aux proxénétisme et à la prostitution forcée.

Écrit par : hommelibre | 26 juin 2012

@ DF:

Je ne sais pas si Mme Belkacem a lu ce rapport, mais il faudrait qu'elle s'informe. Il confirme encore l'échec de l'abolition:

"De nombreuses prostituées ont indiqué que cette nouvelle loi avait fait fuir une grande partie de leurs clients fiables, tandis que les clients les plus violents ne se sont pas laissés décourager. Toujours selon ce rapport, elles seraient moins enclines à demander de l'aide, se sentant perçues comme des criminelles. Anniken Hauglie, élue du parti conservateur norvégien, souhaite donc que cette loi soit abrogée : "La réalité est que la loi a rendu plus difficile la situation des femmes dans la prostitution."

OU encore:

"Si les chercheuses suédoises reconnaissent que la prostitution de rue a diminué d'un tiers, elles l'imputent directement à une tendance mondiale causée par la généralisation de l'utilisation des téléphones et d'Internet ces dernières années."

Il est difficile après cela de défendre une abolition qui ne sert visiblement qu'à donner bonne conscience à la société.

Merci pour ce lien.

Écrit par : hommelibre | 26 juin 2012

diable de puritains ces Norvégiens !eux veulent interdire le tapin plus vieux métier du monde peut-être en réminiscence de leur propre passé qui sait !on sait de nombreuses femmes norvégiennes ayant été violées par les nazis,mais entre eux et les clients potentiels d'aujourd'hui y'a une sacré marge ,peut-être sont-ils jaloux du succès des Suédois qui veulent interdire aux hommes le pipidebout.Drôle de mentalité ces nordiques surtout si l'on sait leur manque de scrupules à ne pas forcément respecter la déontologe concernant les cellule souches humaines
En général tous les interdits quelqu'ils soient servent de paravent pour cacher d'autres choses ne dit-on pas?

Écrit par : lovsmeralda | 26 juin 2012

@lovsmeralda

Bientôt ce sera un délit d'être un homme dans ces pays là. Comme c'est un délit d'être une femme dans d'autres.

Finalement on l'a atteint l'égalité des sexes non ? :p

Écrit par : kasilar | 26 juin 2012

@kasilar,hélas on ne peut que vous donner raison cependant je suis désolée notre génération n'envisageait pas l'égalité dans le sens ou elle est réclamée par les ultra féministes!celles-ci déraillent tout simplement.Car se sont les mêmes à vouloir interdire ce qu'elles font par derrière. Ou comme vouloir supprimer des dépendances en provoquant des addictions chez des enfants de 2 ans en les obligeant à pianoter sur un ordi ou une console qui à défaut de parents voire de mères ayant oublié le sens même du mot logique finiront aussi dépendants que ceux mis à l'index et tant décriés comme les celles pratiquant la prostitution ou les fumeurs par exemple.On sait la jalousie innée chez la femmes et celle-ci peut être source d'énormes tromperies aussi ,alors cherchez l'erreur!

Écrit par : lovsmeralda | 26 juin 2012

La France est le seul pays qui essaiera d'abolir la prostitution.Qui doit donner des leçons?

http://blog.tagesanzeiger.ch/mamablog/index.php/23362/minderjahrigenprostitution-verbieten-%E2%80%93-auch-in-der-schweiz/

http://blog.sami-aldeeb.com/2012/06/05/quand-des-proxenetes-pakistanais-exploitent-impunement-des-adolescentes-blanches/

Un mâle qui officiellement a trois ou quatre femmes c'est quoi? Un proxénète officiel?

Écrit par : Pierre NOËL | 26 juin 2012

@Pierre Noël : Non ce n'est pas un proxénète officiel, c'est un ancien directeur du FMI!!!, car officiellement trois ou quatre femmes (épouses) n'est pas légal tout au moins dans nos contrées. :-))

Écrit par : Grain de sel | 26 juin 2012

Grain de sel, il me semble que vous confondez "copines" et femmes unies devant l'Homo sapiens, dieu lumineux de paix et d'amour...

Écrit par : Pierre NOËL | 26 juin 2012

@Pierre Noël

Et trompé sa femme de façon indéfinie c'est quoi ? Réponse : c'est du proxénétisme doublé d'hypocrisie et de déloyauté :p

D'ailleurs c'est à cause de celà que la femme tend à prendre ce chemin là dans notre sinistre époque.

Écrit par : kasilar | 26 juin 2012

@ Kassilar

Non, c'est se tromper de femme, ou encore pratiquer le recrutement.

Ce n'est pas notre époque qui est sinistre, l'environnement n'est pas pauvre, il n'est que pauvrement regardé.

Écrit par : Pierre NOËL | 26 juin 2012

:Q

Écrit par : Pierre NOËL | 26 juin 2012

En tout cas moi je me garde de juger les polygames, sachant qu'une majorité de mes semblables se sont bien tapé plus de dix femmes dans leur vie. Et de constater que les femmes deviennent aussi des croqueuses d'homme.

Où est passé le romantisme ? :S

Écrit par : kasilar | 26 juin 2012

Kassilar, Le romantisme s'invente pour chaque situation, quel que soit le lieu. Même une pute offre du romantisme tout dépend de la démarche et son objectif.

Il n'y a pas lieu d'imiter les chiens ou les bonobos.

Écrit par : Pierre NOËL | 26 juin 2012

:XXX

Écrit par : Pierre NOËL | 26 juin 2012

Dans Libération, une analyse critique de la posture purement morale de Najat Belkacem sur la prostitution, par un chercheur du CNRS:

http://www.liberation.fr/societe/2012/06/25/abolition-de-la-prostitution-une-position-purement-morale_828992

Écrit par : hommelibre | 26 juin 2012

Déjà évoqué dans d'autres commentaires, lorsque la droite ou la gauche arrivent au pouvoir ils commencent par des interdictions. Cela dénote le niveau et la volonté des cloportes élus par les moutons.

C'est foutu pour l'Europe et la France, les USA suivront.

Écrit par : Pierre NOËL | 27 juin 2012

Bonjour à tous, voici un article qui résume assez bien les conséquences probables de cette nouvelle folie utopique (pléonasme?).

http://www.causeur.fr/vous-qui-voulez-interdire-la-prostitution,18147

Écrit par : Inma Abbet | 27 juin 2012

D'un coté la penalisation du client, de l'autre, une nouvelle loi sur le harcèlement sexuel.
ça va être chaud Messieurs.
Faire l'amour: interdit. draguer : super dangereux......
:-))

Écrit par : Patricia | 27 juin 2012

À patricia

C' est pour ça que je dis à mes semblables d' acheter une ceinture de chasteté pour au moins cinq ans
Loooool.
Non c' est vrai c' est pas drôle mais au moins rire n' est pas interdit avec ces guignols que l' on a élu.

Écrit par : kasilar | 27 juin 2012

"ça va être chaud Messieurs."

J'imagine le tableau, Najat-Bécassine arrive à faire passer une loi anti-tapin, la Pompadour se fait larguer pour cause de tweets intempestifs et donc mise en danger de la sureté de l'Etat et voilà pas que "Moi Président" se retrouverait dans une belle mouise. En loucedé, SOS Ségolène ?

Écrit par : Giona | 27 juin 2012

@ Giona & Patricia:

On draguera les femmes de droite!


"- Bonjour vous, vous êtes charmante, on vous l'a déjà dit?

- ... euuuuuhhhh......

- Je vois. Vous êtes de gauche?

- Ouiiiiiiiiiiiii!

- Ah mince! Je viens de me rappeler que j'ai un rendez-vous très important. Peut-être à bientôt."


Ou bien:

"- Bonjour vous, vous êtes charmante, on vous l'a déjà dit?

- ... oui...... mais pas comme ça....

- Je vois. Vous êtes de droite?

- Oui.

- Vous êtes libre ce soir?

- Oui, plutôt deux fois qu'une!"


On laissera les femmes de gauche seules. Dans les années 70 elles étaient sexy, libres et fun. Elles sont devenues des marâtres. Il ne reste que les femmes de droite si l'on ne veut pas devenir calvino-stalinien. Si en plus les femmes de droites sont juives, c'est encore plus sexy. Parce que les autres, ben, je ne suis pas sûr que l'on s'amuse beaucoup... (Je ne parle pas des catho, très fantasmatiques).

Écrit par : hommelibre | 27 juin 2012

@ John :
Incroyable ...:-))
Exactement ce que m'a mailé il y a quelques jours un de mes proches amis en pleine séparation très compliquée..
"jen peux plus des bonnes femmes de gauche, j'en ai ma claque..la prochaine, je me la choisis à droite, au moins elles sont fun et chaudes"
:-))))))

Écrit par : Patricia | 27 juin 2012

En fait une femme de gauche c'est comme la télévision faut avoir une patience d'ange.

Écrit par : kasilar | 27 juin 2012

@Kasilar :

"Non c' est vrai c' est pas drôle mais au moins rire n' est pas interdit avec ces guignols que l' on a élu."

Il vaut mieux, on a plus que ça...:-)))
Maintenant que ces guignols oublient des malettes d'armes à point à L'Elysée..have fun !!!
J'imagine bien la scène dans le Hollande Air One : "oupsss, les flingues"..:-))))

Sans plaisanter, la pénalisation du client est une folie, ça n'éradiquera jamais la prostitution.
Les prostituées se cacheront, passeront par le net..réunions glauques dans des apparts et compagnie.
Les ONG n'auront même plus accès à elles via les trottoirs pour encadrer un minimum les soins nécessaires.. C'est délirant.
ça me rappelle l'époque ou on mettait en garde à vue les soignants qui deistribuaient des seringues pour tenter de gérer au mieux la propagation du HIV.

Écrit par : Patricia | 27 juin 2012

Moi j'ai plutôt le sentiment que la prostitution est dans le collimateur du gouvernement comme un certain marché noir.

Tout ce qui n'est pas déclaré est ennemi d’état. C'est vrai qu'on a une dette qui nous attend et c'est là où on verra j'ai hâte ce gouvernement de fantoches droit dans le mur.

J'espère au moins qu'ils sont conscients que le peuple ne gobera pas éternellement leurs bonimensonges.

Écrit par : kasilar | 27 juin 2012

Excellent Patricia! Je faisais un gag! Mais ce n'est peut-être pas éloigné de la réalité.

En plus avec les femmes de gauche, forcément victimes, les hommes vont se retrouver avec un plainte sur le dos hop vite fait. Ce sera peut-être un nouveau business pour remplacer la prostitution...
:-)

Écrit par : hommelibre | 27 juin 2012

Instaurons la parité avant que toutes les femmes change de sexe.

Écrit par : Philippe Berney | 05 juillet 2012

Les commentaires sont fermés.