12 juin 2012

Valérie Trierweiler bafoue François Hollande

Fanfreluche est-elle une femme violente? Elle en présente certains signes. Par exemple la volonté de tout contrôler, qu’elle montre depuis la sortie de l’article de Paris Match en mars dernier. Elle en a d’autres: caractère acariâtre, impulsive, ton brutal et facilement colérique, revendicative versant dans l’agressivité, jalousie déraisonnable, volonté de couper le conjoint d’une partie de son entourage. Nicolas Sarkozy avait mis plus de temps pour se faire détester.


Hollaisse2.jpgLa guerre contre Ségolène

Le 26 mai dernier une journaliste d’El Pais, Luz Sanchez-Mellado, faisait état de manière appuyée de la guerre entre Valérie Trierweiler et Ségolène Royal, dans un article dont voici un extrait.

«Yo entiendo que Valérie ate corto a François, el amor es ciego, pero quiero expresar mi solidaridad con Ségo. Por muy francesa, muy de izquierdas y muy civilizada que seas, tiene que joder infinito que tu compañero de cama y de partido durante 30 años, que se dice pronto, se líe con una amiga tuya periodista, rubia y diez años más joven por más señas, gane las elecciones que tú perdiste y hoy disfruten juntos del puestazo por el que tú echaste el bofe.»

En simplifié: «Moi, je comprends que Valérie tienne en laisse courte François, mais je veux exprimer ma solidarité avec Ségo. Tu es en droit de maudire celui qui se met avec une amie à toi journaliste, blonde et de dix ans ta cadette pour tout arranger, qui gagne les élections que tu as perdues.»

Cette petite phrase vaut son pesant de coups de fouet: «Moi, je comprends que Valérie tienne en laisse François»... François Hollande est-il un chien? Ou est-ce un volage?

Imaginez que la journaliste ait écrit l’inverse: «Je comprends que François tienne Valérie en laisse»: on aurait eu droit aux hurlements lugubres des chiennes de garde, à l’épilation définitive des féministes à barbe, et à la crucifixion de Fanfrelande. Les Femen, toujours à l’affût d’un bon coup médiatique pour montrer leurs seins, auraient fait un théâtre de rue avec un Hollande en géant sur des échasses et une pauvre petite Valérie, à quatre pattes, tête basse, misérable, tenue serrée en laisse.

 

Hollandetrierweiler-02.jpg bafoué

La dernière sortie de Fanfreluche est hallucinante. Elle confirme son profil déjanté. Alors que tout le PS, Hollande en tête, Aubry et les autres, soutiennent Ségolène Royal à La Rochelle, en ballottage contre un dissident du PS, Vava soutient ouvertement son adversaire sur Tweeter, confirmant ensuite à l’AFP:

« Courage à Olivier Falorni qui n’a pas démérité, qui se bat aux côtés des Rochelais depuis tant d’ années dans un engagement désintéressé. »

Falorni est un proche de Hollande. Mais pas proche comme Ségolène... Vava Verrouille. Elle forme son clan. Elle dirige. Elle détruit l’ex. La violence féminine au sommet de l’Etat. Vava, l’hyperprésidente, se justifie en disant qu’elle a du caractère et qu’on ne la bridera pas. Comme si la question était là. Elle ne réalise donc pas que tout ce qu’elle dira retombera sur François Hollande? Si la compagne du président se met en travers de ses décisions, cela promet! Après l’avoir fait gagner, va-t-elle le saboter? Caractère n’est peut-être plus le juste mot à ce point d’impulsivité. On est en pleine vulgarité émotionnelle. Son but probable: empêcher l’élection de Ségolène qui ainsi ne pourrait pas accéder au perchoir de l’Assemblée nationale - poste qui la rapprocherait de Fanfrelande en tant que troisième personnage de l’Etat. Dans sa Ségolitude elle n’a pas fini d’avaler des couleuvres.

François Hollande tenu en laisse: il incarne bien l’homme moderne, sans dignité, soumis, manipulé. On le savait déjà un peu. Il a le droit d’aimer les femmes dominantes, rien à dire. Mais un peu d’autorité, que diable. Il est président, quand-même. Quant à Fanfreluche, sa jalousie vaut bien celle de la marâtre des contes. Le couple doit bien s’entendre. Elle fait son trou en cassant de la Royale, lui a fait le sien en prétendant être l’exact inverse de Sarkozy. Les diaboliques sont à l’Elysée. Sarkozy n’était qu’un enfant de choeur...

Commentaires

John,
Vraiment, tu me déçois, là. Je commençais à apprécier tes articles, et soudain, tu replonges dans tes travers misogynes. Laisse donc François Hollande gérer son couple à sa façon, tu n'as aucune légitimité à le faire pour lui. Oui, je critique beaucoup de choses, tu peux me le renvoyer en contre-argument. Néanmoins, je respecte certains principes. Et la vie privée, notamment sexuelle et sentimentale, jamais je n'y toucherai.
Parce que je ne suis pas à la place des personnes concernées pour me permettre des jugements de valeur. Encore moins des sentences aussi lourdes que tes idées péremptoires sur les hommes "modernes".
Franchement, c'est navrant.
J'espère avoir l'occasion d'en démordre avec toi soit par un débat sur la plate-forme des blogs soit lors d'un échange de vive voix...

Écrit par : Grégoire Barbey | 12 juin 2012

Répondre à ce commentaire

Grégoire,

Je pense aussi que nous n'avons pas à nous immiscer dans la vie affective des couples. Ici c'est différent: c'est le couple qui s'étale publiquement et cela a des incidences politiques. Cela pose question sur le degré d'autorité dont dispose Hollande en tant que président, car c'est bien le président qui est contré par sa compagne.

Rien de misogyne, Grégoire! D'autant que je ne plaide pas vraiment pour l'homme-Hollande. Les voyant mettre ainsi leurs fonctionnements personnels si bien en vue au sommet de l'Etat, cela signifie qu'ils mêlent eux-mêmes vie privée et fonction officielle. Pas de problème quand tout va bien, mais gros problème en cs de conflit.

La critique me paraît justifiée - même si elle est quelque peu caricaturale. Mais Valérie Trierweiler dérape.

Écrit par : hommelibre | 12 juin 2012

Répondre à ce commentaire

Trop caricaturale, selon moi, pour ne pas y voir ton penchant misogyne. Ce n'est, après, que mon impression, je peux me tromper.
Cordialement.

Écrit par : Grégoire Barbey | 12 juin 2012

Répondre à ce commentaire

Tu m'attribues un penchant que je n'ai pas. La critique de certains comportements n'est pas une généralisation ni un jugement de fond.

Écrit par : hommelibre | 12 juin 2012

Répondre à ce commentaire

En effet tu te trompes hommelibre n' est pas plus misogyne que fanfreluche est misandre.
Mais tant que la misandrie ne paraîtra pas évidente dans la conscience des masses on obtiendra rien comme résultat.
Ce qui est surprenant c' est que si ça avait été l' inverse toute la gestapo bien pensante aurait été mobilisée comme l' explique si bien hommelibre. Mais comme il s' agit d' une femme rendormez vous vous êtes toujours au pays de la femme bisounours.

La femme devient hyper puissante et intouchable y compris quand c' est une raclure c' est pour cela que l' homme battu reste tabou. Société de m...e !

Écrit par : kasilar | 12 juin 2012

Répondre à ce commentaire

John, il n'est pas du tout certain que la compagne ait agi contre la volonté du Président Normal. Il est même supputé par nombre d'observateurs avertis que c'est Ségolène qui aurait pu se prévaloir indûment du soutien du Président sur sa pub de campagne et que Valérie n'aurait fait que rétablir les choses... C'est pourquoi Grégoire a raison: des histoires d'alcôves, évitons de s'en mêler.
A part ça, avec-vous vu que l'innérarable documentaire dans lequel vous interprétez Jean Calvin passe sur Léman Bleu mardi 19 juin prochain ?

Écrit par : Séraphin Lampion | 12 juin 2012

Répondre à ce commentaire

Séraphin,

Si cette version était la bonne, ce serait encore pire pour Hollande, qui cautionnerait une telle atteinte à sa propre image, publiquement. Et cela enterrerait définitivement le personnage dans les bas-fonds de la pire hypocrisie.

D'autre part Trierweiler se livrerait-elle à ce petit jeu sans l'avoir elle-même décidé? Pour les commentateurs qui la connaissent cela ne lui ressemblerait pas. Mine de rien, le message subliminal, c'est que la volonté de Hollande ou rien c'est kif kif.

Maintenant Royal a-t-elle abusé délibérément de son ex et lui a-t-elle attribué des propos qu'il n'a pas tenus? En tant que représentante officielle du PS j'imagine qu'elle a un staff qui supervise sa campagne. Cela parait donc difficile à croire. Mais cette idée est peut-être un contre-feux pour noyer la connerie de Fanfreluche et pour assassiner un peu plus Royal. Sait-on qui diffuse cette idée?

D'accord sur les questions de couple. Mais là il y a une problématique qui, à partir des personnes, touche à l'autorité de la fonction de président. Une affaire personnelle atteint la personne qui depuis le 15 mai représente l'Etat. Je rappelle ce qui a été passé à Sarkozy pendant 5 ans, allant jusqu'à poser la question avec insistance de son équilibre mental.

Écrit par : hommelibre | 12 juin 2012

Répondre à ce commentaire

J'ai toujours dit que cette bonne femme était l'erreur de casting.
Cette colérique obsédée par l'ex de son compagnon et qui lui voue une haine farouche n'a pas la stature.
Elle se revendique indépendante, déclare qu'elle ne sera pas une potiche...Aucune compagne de Président avant elle ne s'est permis de ridiculiser publiquement de cette façon son époux.
On ouvre le journal de 20H00 en plein vaudeville, tout le net en parle...Cette femme ne sait pas se tenir.
Si elle avait encore pris partie pour un dissident face à un autre candidat PS, on aurait pu croire à une certaine honneteté intellectuelle, mais là..face à Ségolène Royal : la ficelle est trop grosse.
Elle souhaite ruiner politiquement sa "rivale".
C'est du crépage de chignons d'un niveau lamentable pour une Première Dame de France.

Écrit par : Patricia | 12 juin 2012

Répondre à ce commentaire

"...d'un niveau lamentable pour une Première Dame de France."

A voir leurs interventions sur les chaînes françaises toute cette journée concernant les législatives, la gauche et et les socialistes sont d'un niveau plus que lamentable Patricia.

La "Première Dame de France" devrait surveiller l'écologiste, Ministre du logement la Miss Cannabis...

Bonne soirée. Je quitte

IP à confondre svp hommelibre. Merci!

Écrit par : Patoucha | 12 juin 2012

Répondre à ce commentaire

La miss canabis on se demande bien à quoi elle sert.

Écrit par : kasilar | 12 juin 2012

Répondre à ce commentaire

Bonsoir John !

Il va de soi que ce Tweet affaiblit considérablement la position et l'aura de Hollande. Dans ces conditions de fait accompli, on peut dire qu'il a été bafoué et tout cela est de mauvais augure !

Comparer les deux compagnes de Hollande à l'aune de cet incident, c'est en arriver à la conclusion que l'homme apprécie la compagnie de "femmes de caractères".
Je m'en tiendrai à cela au risque de me faire traiter de misogyne moi-aussi !

Quant à S-égo-lène, je ne serais pas vraiment fâché de la voir prendre un bouillon à La Rochelle, tant son égo est grand.

Cordialement !

Écrit par : Jean d'Hôtaux | 12 juin 2012

Répondre à ce commentaire

Jean,

En France cette intervention de Valérie Trierweiler est très mal perçue, y compris à gauche.


Trois comm:

"Elle a bafoué et désavoué François Hollande et mis à mal leurs enfants ! Quel manque de contrôle de soi !!!"


Et:

"Quand on sait que Ségolène est tout de même la mère des enfants de monsieur Hollande et qu'au moins l'un d'entre-eux prend une part active dans la vie politique de ses deux parents, en digne fils de ses géniteurs. Comment ce dernier pourra-t-il faire, longtemps, abstraction des attaques publiques contre sa mère sans avoir l'impression de trahir cette dernière ? Cherche-telle à rendre malheureux l'homme qu'elle prétend aimer et à l'éloigner de sa légitime progéniture ? Ne lui a t-elle pas suffit de chiper à Ségolène le père de ses enfants ?

Et au plan politique que de ravages ! Comment la compagne du président de la République ose-t-elle contrarier publiquement le parti qui devra soutenir la politique du gouvernement dont le premier ministre a été désigné par son mari, en encourageant la dissidence en son sein ?"


Et:

"On avait déjà eu ce type de séquence émotionnelle avec le divorce et le remariage de Sarko et des interrogations sur sa fragilité. Cette apparente docilité de Hollande aux volontés de sa compagne renforce son aspect Flanby et va singulièrement écorner sa stature nationale et internationale. "


PS: Je crois que je ne vous avais pas répondu au clin d'oeil sur AV. Avec mes excuses! :-)

Écrit par : hommelibre | 12 juin 2012

Répondre à ce commentaire

John,

" En France cette intervention de Valérie Trierweiler est très mal perçue, y compris à gauche."

Quant à moi je dirais plutôt " Surtout à gauche ! "

" PS: Je crois que je ne vous avais pas répondu au clin d'oeil sur AV. Avec mes excuses! :-) "

Pas de problème John !
Je ne fréquente presque plus AV, dont la pertinence et la qualité des commentaires ont beaucoup baissé depuis une bonne année maintenant. C'est devenu un peu un site de pensée unique.
Des gens très bien s'en sont éloignés, probablement pour les mêmes raisons ?
C'est regrettable, mais c'est ainsi.

Cordialement !

Écrit par : Jean d'Hôtaux | 12 juin 2012

Répondre à ce commentaire

"Mais Valérie Trierweiler dérape."

Pour John, une femme qui dérape, c'est une femme qui pense par elle-même.

Et ce genre de parachute quand il ne s'ouvre pas, moi, je trouve cela assez moral. Réponse dimanche.

Écrit par : Johann | 13 juin 2012

Répondre à ce commentaire

"Mais Valérie Trierweiler dérape."

Pour John, une femme qui dérape, c'est une femme qui pense par elle-même.

Et ce genre de parachute quand il ne s'ouvre pas, moi, je trouve cela assez moral. Réponse dimanche.

Écrit par : Johann | 13 juin 2012

Répondre à ce commentaire

Tiens, le troll Johann. Besoin de vous y prendre à deux fois, histoire d'être sûr que l'on voit bien votre stupidité habituelle s'étaler?

Prout prout?

Précision: Fanfreluche ne pense pas. Ni par elle-même ni autrement. Vous avez déjà lu un de ses articles? C'est du Paris Match...

Elle n'est pas au café du commerce ou à la foire du trône. Danielle Mitterrand n'aurait jamais fait cela. Mais elle pensait par elle-même, elle.

Écrit par : hommelibre | 13 juin 2012

Répondre à ce commentaire

Remarquez, on poura au moins reconnaitre que Hollande a fait dans le détail pour paraitre normal, il a même une femme qui le fait chier...
Je sors :-)))

Écrit par : Patricia | 13 juin 2012

Répondre à ce commentaire

Quand on change un borgne contre un aveugle on ne peut pas d'attendre à mieux.
Les Français l'on voulu et bien maintenant il font avec.

Et ce n'est que le début à mon avis!

Ce président n'est absolument pas à la hauteur, car quand on ne sait pas s'engager dans sa vie privée.....et pas choisir la bonne compagne, c'est que l'on a pas la stature pour diriger....et avoir l'envergure nécessaire afin de diriger un pays.

J'ai le sentiment que nous sommes dans une société qui souhaite mettre en place "les navets", c'est plus facile pour les combattre et en faire des girouette à portée de main.

Pauvre France, et c'est elle qui va achever de couler l'Europe.

Écrit par : Corélande | 13 juin 2012

Répondre à ce commentaire

Hollande tenancier de la boutique "Au bon beurre" a la femme qu’il mérite et les guignols ont vu juste.

Vêtu d’une blouse grise, d’un béret et le crayon coincé sur l’oreille droit le crémier hexagonal ressemble comme une goutte d’eau à Hénin dans le célèbre film d’un fricoteur sous l’occupation.

Quant à Truthahn (la dinde) elle remplace à merveille la volumineuse Andréa Ferréol mais en moins sexy !

Écrit par : Hypolithe | 13 juin 2012

Répondre à ce commentaire

VT, ou comment passer pour une c*nne en 150 caractères...

Écrit par : topsite | 13 juin 2012

Répondre à ce commentaire

Ségolène ne roule que pour elle même. Elle est nuisible au PS et à la France entière. Elle ne pense qu'a régner là où elle va. Il est temps qu'elle s'en aille.

Écrit par : norbert maendly | 13 juin 2012

Répondre à ce commentaire

Dernière nouvelle : Hollande aurait fait parvenir un SMS à Ségolène Royal : "si tu reviens, je quitte tout !!"
:-)))

Écrit par : Patricia | 13 juin 2012

Répondre à ce commentaire

"Précision: Fanfreluche ne pense pas. Ni par elle-même ni autrement. Vous avez déjà lu un de ses articles? C'est du Paris Match..."

Précision: Homme emprisonné (dans ses préjugés) ne pense pas. Ni par lui-même ni autrement. Vous avez déjà lu un de ses blogs? C'est du blog prout-prout... pour régler ses comptes avec la gent féminine. Il n'a toujours pas digéré de s'être fait accuser à tort. Et c'est très mauvais pour la digestion elle-même.


"VT, ou comment passer pour une c*nne en 150 caractères..."

topsite, ou comment passer pour un c*n moins de 150 caractères...

Écrit par : Johann | 14 juin 2012

Répondre à ce commentaire

A part ça, heureusement que ce blog est confidentiel. Le mcg avec les affiches de Kadhafi n'en avait même pas fait le quart pour être accusé d'outrage à chef d'Etat étranger.

Moi, je trouve plutôt comique de voir tant de haine s'étaler à longueur de blog.

Écrit par : Johann | 14 juin 2012

Répondre à ce commentaire

Mais arrêtez donc vos bêtises, troll Johann (enfermé dans sa hargne et sa flagornerie)! Je n'ai rien contre la gent féminine! J'ai vu des féministes en action faire la guerre aux hommes, ce ne sont pas toutes les femmes! Arrêtez de déformer, je vais finir par penser que vous buvez à outrance. Ou que vous le faites exprès.


Outrage à chef d'Etat étranger? Quel honneur!... Et bravo de comparer Hollande à Kadhafi. Ou Trierweiler à madame Ben Ali, plus justement?

Je perçois dans votre intervention un alignement, une soumission à Vava, qui voulait faire interdire Gerra lequel faisait de l'humour sur Hollande. La critique, la satire et l'humour sont des droits de liberté d'expression politique en démocratie. Ce n'est pas votre tasse de thé. Vous défendez celle qui veut faire taire, celle qui veut museler et mettre à sa botte. J'en prends note.

Vivement qu'il y ait de nouveaux Le Luron, Desproges et Coluche en France!

Écrit par : hommelibre | 14 juin 2012

Répondre à ce commentaire

France-Soir en dit plus sur l'affaire Trierweiler:


"Les dessous de l’affaire Trierweiler sont maintenant connus, et créent un très vif malaise. Pourquoi la compagne du président de la République a-t-elle sciemment adressé mardi un tweet de soutien chaleureux à l’adversaire de Ségolène Royal dans l’élection législative de Charente-Maritime ? Parce que François Hollande avait décidé de faire part (par écrit) de son soutien politique personnel à la mère de ses enfants, sortie en tête du premier tour mais en danger au second puisque la droite et l’extrême-droite font bloc derrière le dissident PS Olivier Falorni. Les sondages indiquent d’ailleurs que c’est lui qui, en l’état, serait élu dimanche. Ulcérée de n’avoir pas été prévenue de la démarche de son compagnon, Valérie Trierweiler lui a alors laissé entendre qu’elle se vengerait, et l’a donc fait par tweet. "

"L’attitude de Valérie Trierweiler –connue depuis longtemps dans la profession pour être une femme intelligente et talentueuse, mais au comportement parfois extrêmement..… singulier- pose deux problèmes majeurs : elle qui n’est pas une élue du suffrage universel, quel « rôle » exact estime-t-elle avoir ? Plus grave : quelle « autorité » a sur elle le président de la République si elle réagit ainsi lorsque ce dernier, dans l’exercice normal de ses fonctions, pose un acte politique majeur ? "

"A Libération, Ségolène Royal dit cependant qu’elle ne s’avoue « jamais vaincue ». En marge d’un meeting mercredi soir à La Rochelle, bouleversée, elle a demandé qu’on ménage ses enfants, pris en otages dans ce déballage incroyable. "

http://www.francesoir.fr/actualite/politique/l-affaire-trierweiler-degenere-236979.html


La brèche faite par Vava est profonde et laissera probablement des séquelles multiples.

Écrit par : hommelibre | 14 juin 2012

Répondre à ce commentaire

"Valérie Sego et François"
Voir l'article (particulier) sur le site www.lettres-ambigues.fr

Écrit par : JF Pissard | 19 juin 2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés entre 22 h - 08 h (Europe/Paris).