04 juin 2012

Ho les filles, soyez sans complexes!

Il y a environ une semaine une étude faisait apparaître l’image de soi des suissesses. Seules 1% d’entre elles oseraient se déclarer jolies. (4% en moyenne dans le reste du monde) C’est peu. Moi j’en vois bien plus que 1% autour de moi. A moins que je ne regarde que les jolies?¿ Nan, pas du tout. Mais c’est vrai: nous ne sommes pas égaux devant la beauté.


conseil-beaute.jpgEt c’est quoi d’abord, la beauté? C’est l’esthétique. Et là nous savons très bien, hommes et femmes, ce que c’est. Nous savons très bien reconnaître une jolie femme: les regards sont attirés malgré eux, restent un moment sur le sujet, trouvent «qu’elle a quelque chose», quittent le sujet, y reviennent furtivement. Quand on est en couple je ne vous dis pas la gymnastique oculaire pour regarder sans trop montrer que l’on regarde... Forcément, la compagne se compare, surtout si l’on regarde franchement. Et les phrases du genre: «Elle ne t’arrive pas à la cheville» ou autres fariboles ne marchent pas.

La beauté c’est aussi le charme, et là c’est différent. Les traits peuvent être dissymétriques, l’esthétique nettement moins prononcée, il y a autre chose qui accroche. La séduction fait plutôt partie du charme mais elle peut être une attitude qui à elle seul rend belle - et ici dans «beauté» il y a aussi «désirable». Ensuite il y a l’attitude, visible aussi bien dans le port de son corps que dans la manière de parler et d’agir. La droiture est une forme de beauté. La confiance en soi rend belle. L’humour aussi développe une attractivité, et l’intelligence, la gentillesse. Et puis le bonheur, tous les moments de bonheur que l'on accumule en soi rendent très belle.

Bref la beauté esthétique n’est pas le seul critère pour éveiller les récepteurs à désir. Si l’on tient compte de ce qui précède il y a bien plus de 1% de jolies femmes en Suisse. Mais il n’est pas certain que beaucoup oseraient l’affirmer. Dire «Je suis jolie» fait prétentieuse. Pourtant on devrait pouvoir l’assumer sans pour autant se prendre la grosse tête, car la grosse tête rend moins belle: la beauté sans la sympathie est comme une autruche sans plumes.
conseil-beauté2.jpg
Maria Roth Bernasconi, féministe socialiste, pense pour sa part que les femmes sont trop modestes et que le manque d’estime de soi serait la conséquence d’une dévalorisation du genre féminin. «A l’école on valorise les garçons et on attend des filles qu’elles soient modestes et sages. Moi je donne un conseil aux filles: ayez davantage confiance en vous et soyez moins sages».

Pfff... Je ne sais pas dans quel monde vit madame Roth Bernasconi, pour croire que les garçons ont automatiquement plus confiance en eux et qu’on leur permet tout. Elle vit dans son monde, pas dans la réalité. Dans la réalité les garçons doivent aussi se plier à une discipline, la même, et être gentils et obéissants. Et on leur dit rarement qu’ils sont beaux. Bien plus rarement qu’aux filles! Le manque de confiance en soi n’est pas une question de genre. De plus il ne suffit pas de se dire «J’ai confiance en moi» pour que cela marche. Et le sentiment d'être beau ou belle, de pouvoir attirer l'intérêt, n'est pas formé par le miroir de la salle de bain ni par l'autosuggestion mais par l'oeil de ceux qui nous aiment, nous apprécient ou nous désirent. Il n'y a pas de beauté sans un oeil qui en témoigne.

Bon je ne vais pas m’énerver sur cette harpie. Je vais plutôt montrer quelque chose aux filles pour qu’elles ne cultivent pas de complexe par rapport à la beauté. Parce qu’évidemment, on montre beaucoup dans la presse et à la télé des femmes superbes, des Rihanna, des Angelina Jolie, et autres splendeurs qui se font la compète à la plus adulée. Des femmes qui sans maquillage ne se feraient peut-être pas remarquer dans la rue. Maquillage, éclairage, look: la différence est là.

Regardons-les donc sans maquillage, sans éclairage particulier (et je ne parle même pas des décolletés). Allez les filles, soyez sans complexes:


13:43 Publié dans Psychologie | Lien permanent | Commentaires (41) | Tags : beauté, femmes, féminisme, hommes, confiance, psychologie, esthétique, physique, charme, jolie, rihanna, angelina, désir | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

La féministe invétérée Roth Bernasconi avec son rouge à lèvre lui arrivant juste dessous son gros tarin n'est pas un canon de beauté que je sache. Elle n’a rien d’une armide. Il faut avoir bu de l’encre pour oser prétendre le contraire.

Probablement que son monde est celui qui oblige les petits garçons à s’assoir sur le trône des WC afin qu’ils ne s’égarent pas à pisser sur la lunette.

Un homme véritable pisse debout et n’a pas à suivre les ordres de mégères…

Écrit par : Hypolithe | 04 juin 2012

Je suis allée lire l'article en lien et suis totalement incrédule devant les résultats de l'étude internationale.
Contre toute attente, les Saoudiennes sont les plus contentes de leur aspect physique !
Que faut-il en conclure?
Que de s'emmitoufler et ainsi se soustraire aux regards permet de conserver son estime de soi ? Je n'arrive pas à le croire !
Puisque les Brésiliennes sont presque aussi contentes que les Saoudiennes, cela infirme l'hypothèse du besoin de s'emmitoufler. Ouf !

Je me demande comment un garçon reçoit un compliment sur sa beauté. Je me garderais bien d'avoir une approche trop frontale. Dire à un ado : "T'as bien fait de changer de coupe de cheveux, c'est vraiment bien comme ça.", cette phrase passe. Avec les adultes, c'est plus simple, je crois qu'on peut dire "comme t'es beau !" sans que ce soit pris pour de l'ironie ou du sentimentalisme .

La galerie de photos nous montre bien que le maquillage est une sacrée arme. On aurait tort de s'en priver, même si on n'a pas forcément le make-up artist magique à disposition au quotidien. C'est rassurant de savoir que les stars non plus ...

Ceci dit, la réaction d'Hypolithe confirme le fait que de ne pas savoir se mettre en valeur est un vrai handicap pour une femme. Ce ne sont pas les paroles de Madame Roth-Bernasconi qui sont l'objet de la critique, mais bien son rouge à lèvres et les idées qu'il pourrait signaler.

Écrit par : Calendula | 04 juin 2012

"Un homme véritable pisse debout" c'est aussi vrai que dire qu'il faut tortiller du cul pour ch..r droit!

Qui nettoie les éclaboussures? L'homme debout?

Les anciens-vieux faisaient cela, -pas les nouveaux! En plus ça fait du bruit on dirait une vache qui pisse.Si j'étais femme, je ne fréquenterais pas un type qui pisse debout comme une vache et qui ne fait que lever la queue...

Comment savoir qu'une belle femme est Suisse? Faut-il lui demander ses papiers d'identité?

Si elle est moche doit-on conclure qu'elle est du canton de Vaud, du Limousin ou de la Lozère, quoi faire?

" Bref la beauté esthétique n’est pas le seul critère pour éveiller les récepteurs à désir."

John tu parles de quels récepteurs, il n'y en a qu'un seul; -le petit doigt-

Écrit par : Pierre NOËL | 04 juin 2012

N'empêche,les photos de votre article représentent des top-models.
C'est comme si elles faisaient un article sur les hommes normaux avec , pour les représenter , des éphèbes au torse musclé . Un homme normal passant par là se dirait " pff si c'est ça être un homme normal pour elle , c'est qu'on fréquente pas le même monde "

Pour le reste , je suis d'accord , il y a belle lurette que les hommes sont confrontés au même problème des dictats de l'apparence à ceci près qu'on en fait pas un plat (allez savoir pourquoi.On devrait).

A vrai dire je pense que les dictats et les pressions ont toujours existés pour un sexe comme pour l'autre,on parle bien de sélection sexuelle d'ailleurs ,les médias n'ont fait que l'exacerber ces choses.
Et on a des millions de femmes/hommes qui se retrouvent à vouloir être comme un seul top-model .
Regardez une série américaine,les gens se ressemblent TOUS pour la plupart . Ce sont tous des Dinozzo ou des Eva Longoria.

Écrit par : nemotyrannus | 04 juin 2012

@ Nemotyrannus:

Je ne voulais pas illustrer l'article avec des visages qu'on aurait pu trouver laids, cela aurait été injuste et contreproductif par rapport aux critères de beauté que je propose. Mais je n'ai pas l'impression d'avoir choisi des top models. Regardez la première en l'agrandissant: bouche un peu tordue, implantation incertaine des dents, nez un peu large pour la finesse du visage, front plutôt bombé et étroit, yeux plutôt rapprochés par rapport à la largeur de la bouche: ce ne sont pas les canons classiques de la beauté. En plus: rides des yeux atténuées mais déjà présentes. Je l'ai reprise d'un catalogue de soins de beauté (pas Clarins), donc elle est prévue pour un public pas forcément riche. Mais son maquillage unit et éclaire son visage. Et son expression est sympa. Cela fait beaucoup.

La deuxième a de très beaux yeux. Juste cerclés de noir, très finement. Sans cela on les remarquerait beaucoup moins. Et le bas du visage est tordu. Comme quoi!

Écrit par : hommelibre | 04 juin 2012

Calendula,

Le rouge à lèvre peut être parfois terrible! Ses lèvres sont très ouvertes vers l'extérieur, et son rouge est vif. Je ne sais pas quel message conscient ou non elle envoie.

Je constate que vous ne refusez pas l'idée de donner des touches pour s'arranger (réf. au début de discussion autour du livre de Nancy Huston). Moi non plus. Se mettre beau, vouloir plaire, c'est une manière d'aller vers l'autre et de se sentir soi-même bien. C'est un plus.

J'ai aussi été surpris du résultat pour les saoudiennes. Cela signifierait-il que NOTRE image d'elle n'est pas bonne? Il faut dire qu'on ne les voit pas vraiment et que l'uniformité de l'habit empêche de voir la beauté individuelle des femmes. Les brésilienne par contre, on les voit en général bien.

Ce qui au passage est intéressant: deux culture si différentes par rapport au corps, au corps féminin en particulier. Mais ce n'est pas que le corps. La manière d'être, très familière, des brésiliennes va avec un rapport au corps plus permissif et plus sensuel.

La vidéo avec et sans maquillage st impressionnante puisque l'on a parfois deux personne différentes. L'une que l'on ne remarquerait pas dans la rue et l'autre qui explose à l'écran. Pourtant c'est la même personne. La force de l'image et de l'illusion de l'image est impressionnante.

Écrit par : hommelibre | 05 juin 2012

Pierre,

Je vais t'expliquer comment reconnaitre si un femme belle est suissesse.

Le premier truc est: demander ta direction. 9 fois sur 10 elle te répond si elle est Suisse. Mais 9 fois sur 10 elle te répond pas ou trop vite et sans effet si elle est pas Suisse.

Si tu es en Suisse, la suissesse réfléchit un moment pour bien ramener et fixer ses souvenirs et trouver la meilleure route. Parfois elle te dit jusqu'à un bout plus loin et te conseille de redemander. Elle sait que les rues des villes suisses sont compliquée parce que courtes donc il faut plusieurs informations de suite. Elle ne se gêne pas pour recommencer et bien affirmer.

La suissesse est une personne de confiance. Si elle dit en principe c'est qu'elle sait.

Elle a un langage clair, pas trop rapide, et te demande parfois si tu as déjà des repères pour t'aider. Elle regarde dans tes yeux si tu as compris. Elle peut se répéter sans que cela ne la gêne pour elle.

Si elle te dit qu'elle ne sait pas mais te montre un plan de la ville comme on en voit sur certaines places, elle peut t'y accompagner. Sinon elle te suggère d'acheter une carte routière dans un tabac et t'indique un ou deux grands repères majeures. Et puis elle a vraiment envie de te rendre service,


Si tu n'a pas cela alors ce n'est pas une suissesse. Une suissesse qui ne sait pas le dit, mais elle cherche quand même. Parfois elle demande à d'autres. Ou bien elle te dit; C'est par là bas et dans queques kilomètres il y un giratoire, ou un panneau, ou un poste de police, enfin une balise et là il faudra voir.

Une suissesse elle te laisse jamais seul. ou alors seulement quand tu lui donne quittance que c'est ok pour toi. La Suissesse est loyale envers l'humain


Elle sera gênée pas la drague appuyée comme font parfois les français. Mais avec quelques anticorps elle en rira.


Pour les suissesses à l'étranger elles ont un plan. Leur plan est en général bien plié, de manière pratique. Elle n'est pas très à l'aise sur plu mais elle essaie. C'est une débrouille, elle va gamberger un peu et au final elle saura où aller.

Tu les reconnais aussi à deux autres choses. La première est l'accent. Pour elle il n'y a que l'accent provençal, ce qui sans nuance recouvre de Toulon à au moins la Dordogne. L'autre accent est le CH'Ti qu'elle connaît depuis le film. Des fois elle reconnaît l'accent parisien. C'est comme le genevois en plus rapide et plus pointu.


Pour finir je dois te dire qu'il y a de belles et jolies femmes en Vaud, à Fribourg, à Neuchâtel, à Genève, partout en fait

Écrit par : hommelibre | 05 juin 2012

Bonjour, hommelibre,

Non, non, je ne suis pas anti-maquillage ! J'en suis même nostalgique, car désormais, ma peau ne supporte plus rien, alors je me présente au monde telle qu'en moi-même.

Effectivement, en Suisse il y a autant de belles femmes qu'ailleurs. Elles sont certainement moins affirmatives ou affirmées que dans d'autres pays. Ceci est une généralité, les individus sont bien sûr divers.
On ne connaît pas la tranche d'âge concernée par le sondage, ni la région, car les réponses ne vont pas être les mêmes à Zurich, à Bümplitz ou à Genève.
D'ailleurs, étaient-ils vraiment sûrs de s'adresser à des Suissesses ? :-)
Je peux avoir l'air d'une, mais je ne le suis pas, génétiquement parlant.

En ce qui concerne ce sondage : on devrait poser les mêmes questions aux hommes, à travers le mode. Donc : Est-ce que vous vous trouvez beau ? Quelle partie de votre corps vous plaît le plus ? Le moins ?
Ainsi, on saurait s'ils sont plus sûrs d'eux dans ce domaine que les femmes et dans quel pays.
Ca m'intéresserait vraiment !
Mais ce n'est pas le genre de question qu'un journaliste ou un chercheur pose à un homme, n'est-ce pas ? :-))

Écrit par : Calendula | 05 juin 2012

"L’humour aussi développe une attractivité, et l’intelligence, la gentillesse"
aux à la Femrad

«A l’école on valorise les garçons et on attend des filles qu’elles soient modestes et sages. Moi je donne un conseil aux filles: ayez davantage confiance en vous et soyez moins sages».

C'est curieux, j'ai toujours songé que c'était le contraire du fait de la féminisation scolaire? J'ai même l'impression que les garçons décrochent plus que les filles.
http://leblogdenash.over-blog.com/article-les-professeurs-femmes-gachent-elles-les-chances-des-eleves-gar-ons-99667975.html

"des Rihanna, des Angelina Jolie, et autres splendeurs qui se font la compète à la plus adulée."

Mouais des filles toutes retapées et hautement vulgaires, c'est loin d'être représentatif de la beautée féminine simple et discrète. En tout cas de mon point de vue.

Écrit par : kasilar | 05 juin 2012

Hommelibre :
Avez-vous des nouvelles de nash, voici presque trois mois que son site est inactif ? J'espère qu'il ne lui est rien arrivé de grave.

"Puisque les Brésiliennes sont presque aussi contentes que les Saoudiennes"

Oui mais les Brésiliennes ont recours à la chirurgie esthétique, je ne sais pas si on peut réellement parler de beauté dans ce cas-là.
De plus le besoin de s'exhiber indéfiniment comme le font les Brésiliennes n'aident pas.

@nemotyrannus
"Regardez une série américaine,les gens se ressemblent TOUS pour la plupart . Ce sont tous des Dinozzo ou des Eva Longoria."

N'est-ce pas ? Pourquoi croyez vous que la théorie du genre fait tant de bruits ? Le monde actuel dicté par les médias voudraient que tout le monde soit identique, j'ignore dans quel but, mais le fait est que renier sa nature est au dessus de mes moyens. Je préfère un monde où tout le monde est différent, c'est plus éprouvant et surtout plus intéressant à vivre.

Écrit par : kasilar | 05 juin 2012

"L’humour aussi développe une attractivité, et l’intelligence, la gentillesse"
Il faudrait le préciser aux Femrad

Écrit par : kasilar | 05 juin 2012

Ici en Europe, les femmes sont encouragées à se comporter en homme. C'est ce qu'on croit appeler l'égalité. S'habiller en homme, semble être une victoire pour les femmes européennes. Pas étonnant, qu'elle soient un peu perdues. "Suis-je une belle femme?"... "Non je suis une femme taillée pour la concurrence du marché du travail et tenir tête aux hommes est synonyme d'existence pour moi." Rien à voir avec des pays comme l'Arabie Saoudite ou le Brésil où les femmes sont encouragées dès la naissance à être des femmes!

Écrit par : Riro | 05 juin 2012

c'est la métamorphose!!!,)))
sauf là avant/après c'est pareil:
http://ulfablabla.free.fr/images/octobre/jumelles/part%202/marilyn_manson_rossy%20de%20palma.jpg
@Riro, "tenir tête aux hommes", les femmes veulent seulement être autonhomme,mais bon si le fait de porter un pantalon fait de nous un homme...les roubignolles sont intégrées dedans ou quoi???
bizzzouxxx Homme Libre!!!

Écrit par : Sarah | 05 juin 2012

@John :
Sans et avec maquillage....Vous êtes gentil :-))
Je dirais plutôt sans maquillage puis avec, maquillées par des pros, coiffées par des pros spécialistes du brushing qui tue, le tout avec une légère soufflerie qui donne du volume, photographiées par des pros qui gèrent une lumière parfaite et l'ensemble habilement photoshopé.
Rien à voir avec la tête au saut du lit :-))

Saoudiennes et brésiliennes, ça ne m'étonne pas du tout, ce sont des pays ou la rondeur et les formes sont des critères de beauté.
Chez nous, si vous ne collez pas à la taille 36 ou bien maintenant XXS/34 comme aux Etats Unis (c'est à dire un 16 ans....Ne nous mentons pas),vous êtes considérée chubby...
Au dessus du 42, vous êtes une obèse. C'est dire.
Les seules rondeurs qu'on tolère ici, ce sont d'énormes seins siliconés qui atteignent pour certaines la taille d'une paire de fesses, et la bouche triplée de volume.

Écrit par : Patricia | 05 juin 2012

Comment identifier la nationalité des visiteuses du Mondial de l'Automobile ?
- L'Allemande regarde le moteur,
- L'Anglaise regarde les cuirs,
- La Suissesse regarde le coffre,
- L'Italienne regarde le klaxon,
- L'Américaine regarde la taille,
- La Chinoise regarde tout,
- La Belge ne regarde rien,
- La Française regarde le vendeur....

Écrit par : Pierre NOËL | 05 juin 2012

Patricia,

Oui, maquillées et photographiées par des pros. C'est sûr que l'ados qui voit ça et qui veut faire pareil sera déçue... :-((( Sauf si ses parents sont millionnaires ou si elle a été repérée par Spielberg...

A propos des poitrine à la Pamela Anderson (et encore: elle est menue par rapport à d'autres) je me demande ce que ces femmes imaginent que les hommes désirent. Ou alors des hommes désirent-ils vraiment cela? Moi pas. Même si des psy disent que cela montre une bonne reproductrice puisqu'elle aurait de quoi allaiter une pouponnière entière! :-)))


@ Pierre:

Ah, les femmes françaises... J'aime bien aussi, décidément!


@ Sarah:

Raaaahhhhhh..... Cruel!
:-)))))))))))))
Bizzzouxxx!!!


@ Calendula:

Je serais aussi intéressé de lire la même enquête réalisée auprès d'hommes. Mais de tous temps il semble que la beauté soit un attribut plutôt féminin, de manière générale. Le féminin inspire le sensible ou le sensuel qui inspire le beau. Enfin, je raccourcis un peu... il y a peut-être d'autres étapes ou d'autres chemins... !!! :-)))

Écrit par : hommelibre | 05 juin 2012

@ Sarah

Je crois qu' il voulait dire que selon lui le port du pantalon ne fait pas très féminin, même si certains pantalons vont très bien aux femmes.
Dans les pays oú les femmes qui imitent les hommes sont mal vues, certains hommes portent une djelabbah tandisque les femmes portent une robe.
Dans l' Antiquité par exemple les hommes portaient toges et pagnes...

Bref chaque civilisation a (eu) sa conception vestimentaire.

Écrit par : kasilar | 05 juin 2012

@John :
"A propos des poitrine à la Pamela Anderson (et encore: elle est menue par rapport à d'autres) je me demande ce que ces femmes imaginent que les hommes désirent. Ou alors des hommes désirent-ils vraiment cela?"

Ce sont principalement des désirs de femmes entretenus et véhiculés par les femmes entre elles.
Au même titre que l'extrême minceur proche de la maigreur. Je ne connais pas d'hommes qui trouvent jolis ces mannequins de défilés au corps d'anorexiques. Au choix, ils préfèrent des femmes avec un peu trop de formes que pas de formes du tout.
A contrario, beaucoup de femmes en font leur modèle esthétique.

Écrit par : Patricia | 05 juin 2012

Bonjour, Patricia,
Je ne suis pas tellement convaincue que l'histoire des seins volumineux soit
"principalement des désirs de femmes entretenus et véhiculés par les femmes entre elles."
Les seuls que j'aie entendu se moquer de Jane Birkin sont des hommes.
A mon avis, ces attributs généreux sont justement un signal d'une future mère capable de nourrir ses enfants. Je ne connais pas beaucoup d'hommes qui sont indifférents à un joli décolleté. Je ne dis pas qu'ils exigent des dimensions grotesques, mais il est clair qu'une femme dépourvue de ces rondeurs-là n'est pas considérée comme féminine ou comme "bonne". (je fréquente beaucoup les ados, donc j'emprunte le vocabulaire que j'entends en passant)
Les statues représentant des déesses de la fertilité sont toujours pourvues de seins démonstratifs.
En revanche, en ce qui concerne la maigreur excessive, je suis d'accord avec vous, c'est un idéal féminin. Il paraît que l'anorexie est le signe du désir de tout contrôler.
C'est aussi un phénomène moderne. Bien que la taille de guêpe ait déjà été un idéal au 19ème, cette quête de la minceur totale (avec si possible, malgré tout des formes à la Barbie) est devenu tyrannique plutôt à la deuxième moitié du 20ème siècle.
Marilyn Monroe luttait contre le kilos superflus, elle se trouvait toujours trop grosse. Ce genre d'histoire fait quand-même sourire. On devrait en tirer des leçons pour se détendre un peu.

Écrit par : Calendula | 05 juin 2012

Patricia, je comprends mieux. Mais quelle drôle d'idée!

Pour la maigreur type mannequin en effet, trop c'est trop. Il n'y a plus d'attraction. Je ne vois pas comment le désir peut naître.


Sarah, à propos de roubignolles: je ne peux pas vous prêter les miennes, j'y suis attaché............. !!!!!!!!!!!!!!!
:-)))))))))))))))

Écrit par : hommelibre | 05 juin 2012

Je suis un homme, et personnellement, je trouve que les qualités, l' aptitude à vivre ensemble et être fidèle sont importants, bien entendu cela concerne aussi bien les hommes. La beauté n' étant qu' une option.
On peut par exemple tomber sur une belle qui s' avérerait être une harpie. Mais c' est vrai que les hommes généralement regardent l' aspect extérieure avant celui intérieur. Cela dit une moche peut être une excellente compagne :))

Écrit par : kasilar | 05 juin 2012

@ Calendula :
Bonsoir,
"Les seuls que j'aie entendu se moquer de Jane Birkin sont des hommes".
C'est vrai, mais il y a également des amateurs de très petites poitrines.
D'ailleurs, une majorité d'hommes préfèrent une poitrine moyenne et naturelle a une forte poitrine artificielle.
Je ne vous rejoins pas sur le coté "nourricier " de l'affaire. Les femmes qui se font ajouter des bonnets y voient principalement un attribut tout d'abord sexuel, d'autant plus qu'on peut parfaitement nourrir un nouveau né avec une petite poitrine.
Le but premier est d'attirer le regard vers un attribut sensuel tout en exigeant qu'on ne vous regarde que dans les yeux..., pas d'annoncer qu'on est une éventuelle bonne vache laitière.
Je n'y crois pas du tout d'autant que les hommes ne sont pas de prime abord animés par un désir de paternité.

"Il paraît que l'anorexie est le signe du désir de tout contrôler."
Je ne saurais exactement vous expliquer mais pour avoir pratiqué de nombreuses années, la maitrise du poids et de la faim donne effectivement un sentiment de puissance.
Une fois rentrée dans du 36, avec 47 kilos pour 1m64 et montée sur 10 cm de talons, j'avais l'impression d'évoluer sur le toit du monde.
C'est très pervers, les os saillants des poignets et les clavicules creusées deviennent autant de repères esthétiques.

Écrit par : Patricia | 05 juin 2012

@ Patricia

47 kgs pour 1m64 hum c'est un peu "manger un poulet qui a un cancer" non? Comment on fait pour ne pas s'évanouir lorsque le rideau tombe? En plus on doit se faire très mal, enfin, le monsieur qui aime faire l'amour dans un caveau?

J'en ai la chaire de poule....

Écrit par : Pierre NOËL | 05 juin 2012

Kassilar, vous n'avez toujours pas expliqué le mot "oxymore" employé avec mon nom pourquoi? Je vous offre cette vidéo.

-éloignez les enfants merci-

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=sxGWlOQZyEs#t=0s

Écrit par : Pierre NOËL | 05 juin 2012

@Patricia,
Je me rends bien compte que vous en connaissez beaucoup sur le sujet.
Si je pense aux femmes de mon entourage, toutes ont un problème de poids, à un moment ou à un autre. Je ne connais que des femmes qui pensent qu'elles ont besoin d'en perdre. C'est lié à notre mode de vie sédentaire et à l'abondance de bonnes choses à manger.
En temps de pénurie, il était bien vu d'être ronde. Je pense que les hommes sont encore programmés quelque part dans leur inconscient pour repérer les femmes capables de leur permettre de faire survivre un maximum de leurs gènes (=être fertiles). Une jeune femme très féminine répond à ce profil recherché.
Personne ne songerait à revendiquer les critères de choix d'un type ancestral, ça donnerait une image bien trop primitive des rapports homme-femme, mais je ne crois aussi qu'une jeune femme qui choisit un homme plus âgé qui a déjà une "bonne place" dans la société fait parfois également un choix rassurant.
Bien sûr, tous les goûts sont dans la nature et pas tous les hommes ne recherchent pas le même type de femme. Si c'était le cas, je ne serais pas devenue mère ! :-))
J'ai lu, il y a quelque temps déjà, un article scientifique sur "L'amour et les rapports économiques". L'étude portait sur les critères qui présidaient au choix du partenaire. La recherche du partenaire y était présenté comme une sorte de place du marché, sur laquelle on amenait ses atouts. En principe, les deux partenaires devraient être égaux en âge-beauté-richesse. Si ce n'est pas le cas, l'un doit compenser p.ex. sa disgrâce physique par davantage d'argent ou bien sa pauvreté par davantage de jeunesse. J'avais trouvé l'idée de l'étude très néolibérale et un peu cynique, mais j'avais dû admettre que ça n'avait pas l'air complètement dénué de sens.

Maintenant que nous pouvons avoir recours à toutes sortes d'artifices et astuces cosmético-chirurgicaux, le niveau d'attente général peut augmenter. Ne pas se faire arranger les dents pour avoir un sourire de star, ne pas se faire injecter des anti-rides ou mettre des implants capillaires pourrait devenir le signe d'un laisser-aller coupable ou d'une différence visible de classe sociale. Aussi pour les hommes.
Il faut être drôlement équilibré pour ne pas s'imaginer des besoins inutiles et ne pas se laisser mener par des diktats mercantiles. Là, je pense à ces lèvres artificiellement gonflées qui font penser à des allergies alimentaires mal maîtrisées. L'idée que l'on puisse payer pour se retrouver avec cet air bizarre m'est incompréhensible.

Écrit par : Calendula | 05 juin 2012

Calendula:

Je ne sais si c'est du néolibéralisme cynique, mais il me semble que cela a toujours été ainsi. Les riches vont avec les riches, les pauvres avec les pauvres, les âges avec les âges, et les mélanges doivent en effet être compensés: argent, beauté, jeunesse, intelligence, etc. C'est une politique instinctive.

Il n'y a que l'amour romantique qui est supposé passer au-delà de ces contingences.

Le mercantilisme (qui passe du besoin au produit) ne crée à mon avis pas les besoins: il y répond. C'est une erreur de croire que l'on peut tout décider par la mode ou le pouvoir de l'argent. Le business surfe sur des tendances ou besoins qui nous habitent déjà. La rigidité égalitariste n'y change rien.

C'est intéressant comme thème car on est en pleine contradiction entre une théorie idéale et possiblement déclinée de manière excessive - l'égalité - et une réalité qui met à mal en permanence cette théorie. C'est pourquoi à mon avis l'égalité ne peut être la similarité ou l'interchangeabilité. Il y a trop de différences pour cela. L'égalité c'est seulement donner les mêmes chances à tout le monde, ainsi que les mêmes droits juridiques pour s'assurer que les chances sont bien réparties. Je pense que le mercantilisme favorise cela par exemple en fabriquant des produits de beauté à la portée de toutes les bourses.

Pour le reste nous devons apprendre à vivre avec des différences, des inégalités, et ne pas vouloir tout niveler. Or cette volonté de nivellement est ce que je vois dans le féminisme que je critique, mais aussi dans une certaine gauche radicale.

Derrière cela il y a l'inacceptation du réel. Ou une volonté dominatrice cachée. Je pense que dans tous les comportements il y a cette volonté, plus ou moins marquée. Les gros seins, les lèvres gonflées, sont supposées mettre les hommes à genoux devant la séduction. Ce sont des stratégies que je ne juge pas négativement car les humains sont fait comme ils sont faits, et c'est cela qui a fait perdurer l'espèce.



@ Kasilar: oui j'ai eu des nouvelles de Nash.

http://leblogdenash.over-blog.com/article-la-verite-sur-la-violence-conjugale-105781209.html

Écrit par : hommelibre | 06 juin 2012

Ce qui fait le charme de la femme ou de l'homme c'est la capacité de chacun à se mettre en valeur, et à mettre en valeur l'autre, avec douceur et chaleur sans tomber dans le piège de la guimauve.Le reste n'est finalement pas très important.

Écrit par : Pierre NOËL | 06 juin 2012

Kassilar je vous offre une femme..

https://encrypted-tbn3.google.com/images?q=tbn:ANd9GcTCdleUMeWCX2OQhzsvI_dxNA12VdwX8eUkqFaegOTj9GsrvcUU

Écrit par : Pierre NOËL | 06 juin 2012

@Pierre Noël :
"J'en ai la chaire de poule...."
ohhh, tout de même...:-))
C'était il y a 15 ans, j'étais toute jeune, mal dans ma peau et sans doute la conséquence perverse de plusieurs années en sport études ou je pratiquais les agrés et la GRS.
On y souffre physiquement en permanence.
Depuis, je me suis remplumée correctement, rassurez vous :-))

PS : pas très gentil le cadeau :-))) vous auriez pu éviter une des cousines Bogdanov quand même

@Calendula :
Le choix de l'homme mûr est généralement en adéquation avec la façon dont est remplie la poche portefeuille. j'ai rarement croisé des jeunes femmes qui tombaient follement amoureuses d'un ouvrier de 55 ans.

"Là, je pense à ces lèvres artificiellement gonflées qui font penser à des allergies alimentaires mal maîtrisées".
Beaucoup de femmes d'un certain âge y ont recours pour faire disparaitre les ridules autour de la bouche qui donnent un air cruel :-))
Il est vrai que quelquefois, c'est prodigieusement raté, je pense à une femme entrevue lors d'un reportage sur Chamonix..Une fois les lèvres glossées et contournées par un trait de crayon marron, ça ressemblait à une grosse cloque prête à éclater.

Écrit par : Patricia | 06 juin 2012

@hommelibre:
Votre réponse est très intéressante. Je savais qu'en écrivant "néolibéral et cynique", j'agitais un drap rouge ! La fleur bleue en moi avait été surprise de tomber sur une telle étude et les résultats froidement exposés avaient un aspect cynique, puisqu'il en ressortait le schéma qu'une jeune et belle femme peut prétendre à tout. Mais c'est vrai que ce n'est pas une nouveauté, loin de là !
Mon objectif n'était nullement de plaider pour une sorte de communisme égalitaire dans ce domaine. :-)))
C'est la discussion sur l'importance d'un corps jeune et très féminin qui m'a fait penser à cette étude, car je contestais l'idée que le besoin de rondeurs bien placées était un stress que les femmes se mettaient toutes seules et que les hommes y seraient indifférents.

Oui, l'égalité doit être avant tout légale. Et je suis d'accord avec vous :
"C'est pourquoi à mon avis l'égalité ne peut être la similarité ou l'interchangeabilité. Il y a trop de différences pour cela. L'égalité c'est seulement donner les mêmes chances à tout le monde."

Pour en revenir au choix du partenaire, une fois les critères objectifs cités plus haut remplis, il n'y a pas de domaine où la subjectivité pourrait être plus grande. Notre flamme s'allumera forcément sur le critère de la différence : il/elle est différent de tous les autres et c'est justement cette différence-là qui fait que cet être devient unique.

Écrit par : Calendula | 06 juin 2012

@hommelibre

Merci :)

"je vous offre une femme"

Fausse Blonde Infiltrée ? :D

Écrit par : kasilar | 06 juin 2012

"Kassilar, vous n'avez toujours pas expliqué le mot "oxymore" employé avec mon nom pourquoi? Je vous offre cette vidéo."

C'est simple Noël étant une fête chrétienne à l'origine et vous qui détestez tant les religions que vous en refusez la démocratie, car trop fasciste.

Vos mille et une vidéos canulars islamophobes ne me font ni chaud ni froid, j'ai arrêté la discussion avec un ignorant haineux et aveugle.

Je préfère un débat avec une personne ouverte et tolérante, c'est plus intéressant et j'y perd moins de temps inutilement

Écrit par : kasilar | 06 juin 2012

Votre sophisme et malhonnêteté devient exaspérante à la longue je plains la votre de femme ;)

Écrit par : kasilar | 06 juin 2012

"Pour le reste nous devons apprendre à vivre avec des différences, des inégalités, et ne pas vouloir tout niveler. Or cette volonté de nivellement est ce que je vois dans le féminisme que je critique, mais aussi dans une certaine gauche radicale."

C'est marrant ça me fait penser au stalinisme le fait de refuser toute différence. La gauche serait elle un fascisme qui s'ignore ? :/

Écrit par : kasilar | 06 juin 2012

@Kasilar, je ne sais si ce n'est pas pour ne pas montrer les formes, même les hommes sont en robe aux emirats(ou c'est pour aérer);)))!!!
http://www.wat.tv/video/100-ans-mode-londonienne-en-43a13_2ey61_.html
@Homme Libre, mdrrr, j'en aurais pris soin, (quoique je suis bien un peu tête en l'air);)))
bizzzouxxx!!!

Écrit par : Sarah | 06 juin 2012

Kassilar

http://www.israel-flash.com/2012/06/video-un-jeune-musulman-converti-au-christianisme-egorge-rituellement-et-decapite-par-des-islamistes%e2%80%a6/

La réalité vous n'aimez pas n'est-ce pas? Cette vidéo vous fait ni chaud ni froid; c'est normal, vu votre croyance pourrie.

Vous pouvez vous cacher derrière un pseudo et des mots qui vous donnent un certain bien paraître. C'est un leurre que nous connaissons bien, -nous les initiés.

Défendre la liberté et la démocratie c'est du fascisme, ah bon? Pardon, ça ausi c'est normal chez vous, vu votre croyance pourave.

Enfin laissez ma femme de côté elle ne fréquente pas les blogs. On reconnaît bien bien la méthode islamiste qui vous -guide- Fin.

Écrit par : Pierre NOËL | 06 juin 2012

Vous n' êtes qu' un islamophobe, via vos œillères vous ne voyez que les pires individus mais pas ceux qui ne sont pas va t en guerre. Votre vision des choses binaires et biaisée ne vous a pas fait avancer.
Votre côté arriéré et vieux jeu et surtout bête et méchant vous decredibilise mais bon.
Bouuuuhhhh je suis un méchant islamiste egorgeur d' occidentaux. Mais que fait la CIA ? Que fait hommelibre ?
Pauvre fou, vous n' avez pas le monopole de la liberté facho va !

Écrit par : kasilar | 07 juin 2012

Donne moi la définition de liberté.

Écrit par : kasilar | 07 juin 2012

Tu ne vaux pas mieux que ces ordures que tu présente qui salissent la religion.
Pour un non croyant je te croyais moins naïf.
Tu vois je vais t' expliquer un truc qu' un enfant comprend : le monde se divise en deux y à les bons et les mauvais.

Écrit par : kasilar | 07 juin 2012

On parle des femmes et voilà que grâce à l'hexagonal de service on dérive une fois encore sur ces histoires de religion à la con !

NI DIEU, NI MAÎTRE et basta !

Écrit par : Hypolithe | 07 juin 2012

C' est à cause de l' autre nase-i.

Puis c' est pas moi qui en parle c' est lui. Lui est profondément intolérant. C' est inadmissible que des gens comme cela existe à notre époque.

Écrit par : kasilar | 07 juin 2012

Les commentaires sont fermés.