30 mai 2012

Hani Ramadan et les barbares

Il y a un an Hani Ramadan fustigeait les nations occidentales en ces termes:

«Par leurs liens sournois avec la dictature, alors que Kadhafi régnait, les Etats occidentaux ont échoué  dans leur obligation de défendre les droits de l’homme. Et aujourd’hui, ils échouent encore en faisant durer un conflit favorable au renflouement de leurs caisses et à leurs industries d’armement.»


syrie2.jpgAujourd’hui que dit-il à propos de la Syrie, sous le titre «La barbarie occidentale, le sionisme et la révolution»?

«La seule réplique vraiment digne, devant une dictature qui extermine des civils, aurait dû être l’intervention immédiate de la Communauté internationale, qui dispose d’un arsenal lui permettant de neutraliser en quelques jours, voire en quelques heures, les forces du tortionnaire de Damas.
Pourquoi ne pas s’être engagé dans cette voie ?»


Hier il accusait les occidentaux d’échouer à défendre les Droits de l’Homme en Libye et de prolonger délibérément un conflit pour renflouer leurs caisses. Aujourd’hui il les traite de barbares parce qu’ils ne partent pas en guerre contre Assad. Hier les occidentaux étaient des salauds. Aujourd’hui les occidentaux sont des salauds.

D’abord je le rassure: le nouveau monarque français Sarkozy II - je veux dire Fanfrelande, l’hyperprésident normal - est prêt à en découdre. A chaque monarque sa guerre arabe.

Mais au vu de la duplicité de Hani Ramadan, ne faudrait-il pas lui rappeler l’ancienne collaboration des Frères Musulmans avec Hitler? Personne ne parlait alors de barbarie.

Mais puisqu’il nous insulte et nous traite de barbares, pourquoi nous demande-t-il implicitement d’intervenir? Est-ce dans ses moeurs d’insulter les gens auxquels il veux demander de l’aide?

Et pourquoi donc ne traite-t-il pas de barbares les régimes arabes qui ne lèvent pas le petit doigt pour défendre leurs frères? Ces régimes barbares qui ont engendré des décennies de dictature sans qu’à l’époque cela ne semble le gêner, lui qui s’est trouvé une fibre révolutionnaire très opportune depuis à peine un an.
syrie4.jpg
Bien sûr, ce n’est pas pareil. Assad est manipulé par les sionistes, paraît-il. De quoi accuse-t-il les israéliens? D’avoir entrepris des manoeuvres diplomatiques «dans le but de permettre au dictateur Bashar et à ses soldats assassins d’entreprendre leurs ignobles exactions, tout ceci pour freiner la progression des révolutionnaires et faire de cette région le théâtre d’une guerre civile.»

Les israéliens seraient donc, selon lui, à l’origine des massacres d’Assad. Et les révolutionnaires seraient les Frères musulmans, ceux qui fricotaient avec Hitler dans les années 1930. Et les occidentaux seraient des barbares.

Monsieur Ramadan devrait écrire des romans de science-fiction. Ou alors, s’il veut l’aide occidentale, c’est donnant-donnant:

- il reconnaît la haute valeur morale des régimes occidentaux et reconnaît qu’ils sont fondés à défendre mondialement les Droits de l’Homme, comme il semble le souhaiter;

- il soutient sans ambiguïté la guerre contre les dictateurs et s’engage à ne plus jamais prétendre qu’il ne s’agit que d’impérialisme occidental

- il dénonce la passivité et la barbarie des régimes arabes qui ne font rien contre le dictateur Assad;

- au passage il dénonce le terrorisme et l’idéologie islamiste comme Al-Queda et les régimes arabes qui le soutiennent;

- il dénonce la mainmise d’Al-Queda au Maghreb sur le nord du Mali et le risque que cette région ne devienne une nouvelle base terroriste mondiale;

- il demande au Hamas de supprimer de sa charte fondamentale la volonté de détruire Israël;

- il cesse d’insulter les occidentaux et de cracher sur ceux qui lui donnent une liberté d’expression qu’il n’aurait jamais eu chez les Frères musulmans;

- il dénonce les récentes agressions islamistes contre la communauté juive en Tunisie;

- il appelle à la paix laïque plutôt que d’inciter à la haine.

Les occidentaux ne doivent pas intervenir sous prétexte de se faire une bonne conscience. Ils doivent demander des garanties en échange.

L’idéal humanitaire suffirait peut-être, si nous n’étions pas traités de barbares.

Sans rien en échange, il faudra aider les vrais révolutionnaires à chasser les Frères musulmans jusqu’au dernier.

21:57 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (33) | Tags : hani ramadan, occident, guerre, assad, barbares, kadhafi, droits de l'homme | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Nul besoin d'être conséquent dans ses propos lorsque le but est de tromper l'ennemi, c'est-à-dire tous les incroyants.

Écrit par : Mère-Grand | 30 mai 2012

La Taqiya, cher John, la taqiya ... Hani Ramadan ment comme il respire.

Écrit par : Victor Winteregg | 31 mai 2012

Hani Ramadan aime cracher dans la soupe. Il fustige les occidentaux et oublie que sans eux, sa famille n'aurait pas pu venir se réfugier... en Occident. Et oui, il fût un temps où les Frères musulmans étaient en danger de mort en Egypte. Ce n'est plus le cas à présent. J'encourage donc le retour de la famille Ramadan au Caire. Et puis, s'il ne nous aime pas, qu'il commence par renoncer à sa nationalité suisse! A sa place, ce martyr de l'Etat de Genève, devrait même aller s'établir en Palestine tant il semble être ému par le sort des palestiniens et haineux vis à vis d'Israel et de tout ce qui n'est point comme lui... Mais ce barbu maboul préfère jouer au tonton flingueur bien planqué dans son centre islamique des Eaux-Vives! "Cracher dans la soupe" ok, mais "boire la tasse" avec les "frères" non surtout pas!

Écrit par : Riro | 31 mai 2012

Hani Ramadan est un type dangereux, il suffit de lire ses chroniques hallucinées pour s'en convaincre. Dire que sous couvert de liberté d'expression il se permet toutes les outrances...à vomir. Les islamistes ont tout compris : ils se permettent de vomir l'Occident à longueur de temps, mais crieront à la censure, à la persécution islamophobe dès qu'on leur interdira la parole...ces gens sont des lâches et des traitres.

Écrit par : Courant alternatif | 31 mai 2012

Très bonne analyse. Vous avez du mérite, personnellement je n'ai pas l'habitude de me plonger dans le bourbier que constitue le blog d'HR, quelques lectures passagères ont suffi pour que je m'en fasse une idée.

Pour ce qui est de la Syrie, j'avoue ne pas trop savoir que penser. Bien sûr, ceux du clan Assad sont loin d'être des enfants de choeur, mais il me semble que leurs adversaires les valent bien, et ceux-ci sont sans aucun doute instrumentalisés par des intérêts étrangers.

Par ailleurs, on a bien vu par le passé combien il est facile de manipuler les opinions avec de l'intox : voir la récupération de Katyn par les soviétiques (mythe du massacre Nazi communément accepté durant des décennies), et plus récemment le massacre trafiqué à Timisoara, sans compter l'affaire des ADM d'Irak.

Donc je marcherais sur des oeufs avant d'émettre une opinion définitive sur ce qui se passe là-bas, et dont nous n'avons aucune idée à part ce qu'on veut bien nous en dire...

Écrit par : In Vino Veritas | 31 mai 2012

@In Vino Veritas

Je vous recommande le blog d'un Syrien d'ici, très virulent, passionnel et parfois tragique mais pas à court d'arguments : http://independanceetverite.blog.tdg.ch/

D'autre part, en tant que Russe, je vous suis reconnaissant d'écrire "Katyn par les soviétiques", il est tout à fait correct de parler de "Soviétiques" et non pas de "Russes" dans ce contexte historique.

Écrit par : Youri Gagarine | 31 mai 2012

Hani Ramadan est un étrange personnage en effet. Mais vous ne l'êtes pas moins. Il est plus facile de critiquer son prochain que de se regarder soi même.

Écrit par : Bof | 31 mai 2012

@ Bof,
Se regarder soi-même est effectivement un exercice gratifiant ! :-))
Etre d'accord de relire d'anciens posts dans les blogs demande nettement davantage d'énergie et de motivation.
N'arrivant pas à lire un billet de H.Ramadan le jour de sa parution, tellement c'est hallucinant, je serais bien incapable de relire les archives ...
Il faudrait se tenir au courant, pourtant.
Sa prose est-elle censée recruter de nouveaux convertis ou conforter et fanatiser ceux qui sont déjà dans sa mouvance?
Dans les deux cas, on se trouve devant une rhétorique creuse et biaisée.
Barbarie par ci, barbarie par là. Quelle crédibilité peut-on accorder à un tel prédicateur ?
Les Syriens méritent mieux que ça, surtout de la part d'un homme qui se veut un exemple de probité et de clairvoyance.

Écrit par : Calendula | 31 mai 2012

Hani Ramadan a répondu à Homme libre sur son blog.... En gros Homme libre ne serait pas libre et un vilain sioniste, porte parle de ces derniers même! Étrange, car H. Ramadan ne laisse pas ses détracteurs commenter ses billets.... Vraiment une drôle de manière de concevoir ce qu'est la liberté. La censure n'est pas interdite en Islam apparemment. C'est ainsi que j'utilise le blog d'Homme libre, pour pouvoir commenter librement le billet de H. Ramadan.

Écrit par : Riro | 31 mai 2012

Répliquer aux propos de Ramadan, c'est se mettre à sa hauteur.

Le personnage est bas, vil et obsédé par un arabisme conquérant, de même qu'un antisémitisme aussi sournois que persistant.

Sa réponse d'aujourd'hui ne fait hélas que confirmer les qualificatifs précités.

Écrit par : Déblogueur | 31 mai 2012

Je sais en effet s'il faut commenter la réponse de Hani Ramadan.

En quelques mots peut-être. Les liens entre les Frères musulmans et le grand Mufti de Jérusalem dans les années 1930 sont de notoriété publique. Lequel grand Mufti, par ailleurs oncle d'Arafat, a collaboré avec Hitler et à plusieurs reprises été photographié avec lui. Une légion arabe a combattu sous commandement nazi.

Les Frères musulmans avaient dès le début comme but d'empêcher l'installation d'un Etat israélien ou de le détruire. La Palestine n'était pas un Etat: c'était une province administrée par différents pays au cours de l'Histoire, les derniers en date avant le mandat anglais étant les turcs.

L'installation de l'Etat d'Israël sur une terre avec laquelle il y a des liens historique est certes un cas de figure surprenant dans la mesure où c'est le seul exemple récent du genre. Mais pour moi cet Etat est légitime, surtout quand on sait que depuis plus de 1000 ans les juifs ont été persécutés en Europe.

Cela fait-il de moi un propagandiste du projet sioniste, qui était justement l'établissement de l'Etat d'Israël? Je dois dire que l'on ne m'avait pas encore collé cette étiquette! Mais alors, comment puis-je en même temps soutenir la création d'un Etat palestinien et contester la politique de colonisation?

Parce que les choses sont plus complexes que la simplification qui en est habituellement faite.


Sur la haine de l'islam cela ne colle pas avec ce que j'en écris habituellement: je critique en effet cette religion comme la démocratie le permet. Je sais que le monde musulman tente de créer un délit de critique des religions, mais personne ne m'enlèvera cette liberté. Par ailleurs j'ai écrit que l'on devait respecter le choix des urnes en Tunisie, ce qui ne m'empêche pas de douter des intentions de ceux qui font le nouveau pouvoir.

Sur l'islam lui-même, j'ai aussi défendu le droit de vivre sa croyance. Je distingue clairement l'islam de son versant politique, l'islamisme. Mais je si je devais choisir une religion, ce serait le christianisme. Pour entre autres ces raisons: elle ne coupe pas la main des voleurs, leur laissant une chance de se racheter (elle promeut donc le pardon), et elle ne prétend pas faire la loi aux incroyants.

L'islam étant régulièrement comparé en mieux au christianisme, on peut bien faire l'inverse et trouver au christianisme des valeurs que l'on estime meilleures.


Un dernier mot: j'ai bien compris que je serais un représentant des nations barbares. Depuis le temps que M. Ramadan parle de l'occident comme de la barbarie, lui-même étant supposément du côté des anges, qu'il ne s'étonne pas que parfois il y en ait ras-le-bol.


Mais bien que barbare, je n'ai pour ma part jamais justifié la lapidation des femmes, qui est un reste barbare de sacrifice humain.

Écrit par : hommelibre | 31 mai 2012

"En quelques mots peut-être. Les liens entre les Frères musulmans et le grand Mufti de Jérusalem dans les années 1930 sont de notoriété publique. Lequel grand Mufti, par ailleurs oncle d'Arafat, a collaboré avec Hitler et à plusieurs reprises été photographié avec lui. Une légion arabe a combattu sous commandement nazi."

Et aussi grand tonton de la volumineuse Leïla Shahid, actuelle délégué de la Palestine auprès de l'U.E. Bref lobbyiste.

Cela dit, j'ai proposé à ramadan le docu ARTE relatant (avec films d'archives et tout le tremblement) l'idylle entre le leader palestinien Hadj Amin Al-Husseini et le régime nazi, le chafouin n'en a pas voulu pourtant, bien que hard, il n’est pas classé X.

Grand prince, M.-R. Hayoun l’a pris en pension (le film hein pas le cabossé).

Écrit par : Giona | 31 mai 2012

Commenter les propos de Hani Ramadan? Cet homme est un prosélyte fanatique d'un Islam rétrograde. Par cela il est aussi un propagandiste politique. Il faut le considérer plus comme un clown du cirque médiatique que comme un fou de cour, car ce dernier proférait nombre de de propos relevant d'une sagesse que personne d'autre n'osait présenter en miroir aux puissants.

Écrit par : Mère-Grand | 31 mai 2012

Les ramadans sont la nouvelle peste pour l'occident et tout aussi dangereux pour les musulmans sincères ! Il faudra les éliminer du jeu politique et des croyances pourries, avec les collabos, le moment venu.

Attendons que la crise mondiale envoie des millions de gens dans les rues et sous les ponts.

Écrit par : Pierre NOËL | 31 mai 2012

A propos de la lapidation, j'avais écrit ce billet en réponse déjà à M. Ramadan:

http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2008/09/17/reponse-a-hani-ramadan-la-lapidation-est-un-sacrifice-humain.html

Écrit par : hommelibre | 31 mai 2012

Il faut arrêter de s'en prendre à cette progéniture qui pompe ses millions dans les caisses des nations musulmanes pour les placer en Suisse !

Cette affaire familiale est des plus rentable et inépuisable, ce n'est pas pour rien que leurs ancêtres son venu à Genève !!

Et dire qu'il y a de bons lustres j'ai couché avec une future madame ramadan, mère de petits descendants de ramadans qui à leurs tour vont exploiter le filon familiale, j'ai des envies de lapidation, mais contrairement à ce personnage chouchouté par la TDG, je m'offusque à la simple idée de mettre ce genre de religion en pratique !

Écrit par : Corto | 01 juin 2012

@hommelibre

>Je sais en effet s'il faut commenter la réponse de Hani Ramadan.<

Une réponse circonstanciée, argumentée et sur un ton calme - la vôtre - fait toujours honneur à son auteur :)

Écrit par : Youri Gagarine | 01 juin 2012

Youri, c'est quand même mieux que de censurer comme le font les petits bougillons d'extrême droite musulmane, vous savez, les héritiers des troupes nazies islamistes sous la houlette d'un mufti de Jérusalem !

Comme tous ceux qui ne font que voler du fric à leurs populations pour le mettre dans des comptes à numéros helvétiques !

Écrit par : Corto | 01 juin 2012

C'est fou comme les 25 milliards laissé à Genève par arafat après sa mort n'intéresse personne !!!

Écrit par : Corto | 01 juin 2012

Salut mon ami Corto, 25 milliards ça m'intéresse; c'est quand ont fait le casse?

Écrit par : Pierre NOËL | 01 juin 2012

Pierre, les banques suisses recèlent plus de 130 milles milliards de Chf !
Sans parler des assurances, des fiduciaires et des placements gouvernementaux !

Alors pas étonnant que les suisses accueillent des ramadans et autres oiseaux hauts en couleurs !!!

Écrit par : Corto | 01 juin 2012

Corto c'est la désinformation permanente.

Écrit par : Johann | 01 juin 2012

D'ou la ligne de conduite -être neutre- ne pas prendre position.Finalement n'est-ce pas la meilleur formule? "Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, surtout pas de vagues"

J'ai connu cela en entreprise; un jour ou l'autre ça capote! Pour la Suisse c'est différent.

Ce n'est pas pour rien que certaines banques ou institutions collaborent avec l'ennemi....toute peine mérite salaire.

Cependant, globalement le pays produit de l'excellence sur bien des produits.

Écrit par : Pierre NOËL | 01 juin 2012

Pierre les voyous à la tête des institutions les plus honteuses de la planète, c'est à dire, ceux qui faisaient passer des valises au FLN, alors qu'ils égorgeaient les populations, cela de 57 à aujourd'hui, on leur base arrière à Genève, comme avec mourad dhina, actuellement en prison à Paris, le SDEC à mis le baron de la mort islamiste algérienne à table, les pressions dans les prisons françaises sont tout aussi efficaces que dans les prisons algériennes. les Harkis de Frênes sont tout autant organisés que les services secrets algériens !

L'assassin au service des banques helvétiques, mourad dhina, s'est mis à table et à étalé en détails les organigrammes fellagas, actuellement en panique générale !

Sarko a tenu ses promesses vis-à-vis des banques suisses, cela malgré sa collaboration dans l'affaire kadhafi, attendons-nous à une vague de règlements de comptes, tant en Suisse qu'en Algérie !

Les rats sont déjà en train de faire leurs valises pour Genève, quasi unique cachette avec Lausanne pour les avoirs volés au peuple algérien, mais il va y avoir de la casse !

Déjà plusieurs cadavres algériens ont été ramassés en silence dans la ville de Calvin et reconduit dans les soutes d'air Algérie.

Tout cela avait commencé avec le célèbre françois genoud dans les années 50, plus de 1'200 milliards détournés depuis "l'indépendance" algérienne dorment sur les rives du lac Léman, la balance dhina, vient de renverser la situation et les relations entre la France, la Suisse dans le dossier algérien !

Voilà pourquoi les ramadans endossaient leur rôle de pleureuses dans l'affaire dhina, les frèros tournent autour du butin algérien de très près, mais les services français viennent de renverser la vapeur !

D'où le silence religieux des médias suisses dans le dossier mourad dhina, mais ce petit monde de balances, va très rapidement étaler en grande largeur les tenants et aboutissants liés à ces comptes à triple fond !

Au niveau pratique, les tentatives de recèle des frères musulmans sur une partie du butin va très certainement compliquer les relations entre la Suisse et les membres actifs du FLN, mais connaissant les méthodes de ces derniers, ils ne vont pas se gêner et les vielles querelles entre les frèros et le FLN vont resurgir, mais cette fois et contrairement aux massacres précédents, ce sont les loups qui vont se manger entre eux ! ça à déjà commencé !!

Écrit par : Jean-Pierre Garbade | 01 juin 2012

C'est ici que je devais le poster... :

Youri, je suis content de vous voir toujours là!

Écrit par : hommelibre | 01 juin 2012

300 millions de femmes musulmanes et pratiquement autant de femmes chrétiennes ont subi des ablations des parties génitales, cela au nom d'une soi-disant hygiène, tant physiologique que comportementale !

Où ont-ils été chercher de tels justifications pour valider de telles tortures, au cours desquelles bon nombres de fillettes décèdent dans d'atroces souffrances ?

Il y a eu tellement de "grandes" civilisations" disparues qui laissaient apparaitre de telles dysfonctionnements, de telles aberrations !

Écrit par : Corto | 02 juin 2012

"syrie2.jpg Aujourd’hui que dit-il à propos de la Syrie, sous le titre «La barbarie occidentale, le sionisme et la révolution»?

Ben voyons! Le "sionisme" à toutes les sauces de la barbarie arabo-musulmane! Le titre "SIONISME ASSASSIN" fait place à "L'OCCIDENT ASSASSIN"!!!!!!

"«La seule réplique vraiment digne, devant une dictature qui extermine des civils, aurait dû être l’intervention immédiate de la Communauté internationale, qui dispose d’un arsenal lui permettant de neutraliser en quelques jours, voire en quelques heures, les forces du tortionnaire de Damas."

Hommelibre, vous m'avez devancée :"les régimes arabes qui ne lèvent pas le petit doigt pour défendre leurs frères?" Mais c'est pour mieux cracher par la suite et accuser les Occidentaux de génocide...

"Pourquoi ne pas s’être engagé dans cette voie ?»"

Pour aider les Frères Musulmans dont vous portez haut les couleurs? Ces grands fouteurs de merde qui ont semé le chaos dans le monde islamique de ce 21ème siècle!

-----

"et ceux-ci sont sans aucun doute instrumentalisés par des intérêts étrangers."

In Vino Veritas, comment peut-on expliquer que des "civils" puissent être aussi combattants, armés jusqu'aux dents et tenir tête à une armée, si ce ne sont des mercenaires aguerris soutenus par les Frères musulmans? Et pas seulement en Syrie, mais aussi en Egypte.

Quand Ahmad Chafiq s'en prend aux Frères musulmans:

«Je représente un Etat non religieux (...), les Frères représentent un Etat sectaire. Je représente le progrès et la lumière, ils représentent l'arriération et l'obscurantisme», a-t-il ajouté.

M. Chafiq a aussi dit qu'il aspirait à «un Etat juste, non religieux, moderne» alors que les Frères musulmans ramèneraient l'Egypte «vers le Moyen-Age».

Ces salauds ont fait leur la révolte tunisienne. Mais les autres "révolutions" arabes sont bien signées de leur
nom!

Est-ce normal qu'un type aussi dangereux qu'est hani ramadan, qui ne cesse de vomir contre l'Occident et donc la Suisse, puisse avoir sa place dans cette blogosphère?

Écrit par : Patoucha | 03 juin 2012

20minutes.ch "Chafiq attaque les Frères musulmans"

IP à confondre HL. Merci

Écrit par : Patoucha | 03 juin 2012

Pour ceux qui ont besoin d'une petite remise à l'ordre, lisez ce texte de Boualem Sansal à son retour d'Israël ;


http://www.huffingtonpost.fr/boualem-sansal/je-suis-alle-a-jerusalem_b_1539894.html?ref=france

Écrit par : Corto | 03 juin 2012

Barbarie ?
En voila un exemple récent ...

http://victorwinteregg.blog.tdg.ch/archive/2012/06/06/la-barbarie-des-musulmans-s-exprime-une-fois-encore.html

Écrit par : Victor Winteregg | 06 juin 2012

Je vous conseil désormais d'aller faire vos courses à la Coop, les Migros sont devenues le bastion des femmes voilées, ah, la reconnaissance des mafias islamistes, ça na pas de prix !!

Écrit par : Corto | 07 juin 2012

Je conseil également aux blogueurs TDG d'aller sur le blog de Victor Winteregg, on y aborde une version plus réelle de la réalité de la migros !!!

Écrit par : Corto | 07 juin 2012

Syrie – Nettoyage des chrétiens au Moyen-Orient

soeur agnès Syrie

Les Chrétiens d’Irak, d’Egypte, de Syrie….du Liban bientôt, ils s’enfuient des territoires gérés par les arabo-musulmans….Voici le témoignage de Mère Agnès Mariam de la Croix.

Les massacres de Bachar, l’opposition divisée, les groupes de djihadistes qui affluent, l’Iran et la Russie qui livrent des armes, les pays du Golfe aussi, les milices chiites qui oeuvrent sur le terrain. Un cocktail explosif !

Lire aussi : Syrie : décrétée nouvelle terre de Djihad

Chrétiens de Terre Sainte/Vidéo : un massacre de chrétiens a été évité de justesse à Taybeh en Judée-Samarie

Arabie Saoudite :Fatwa pour la destruction des églises : Le silence d’Obama

Alors que les médias occidentaux refusent volontairement d’en parler, les chrétiens du Moyen-Orient font aujourd’hui l’objet d’une persécution sans précédent par les musulmans qui cherchent à les éradiquer de cette région du monde.

Les musulmans se réfèrent à une parole de leur prophète mahomet prononcée au 7eme siècle : il a déclaré que deux religions ne peuvent coexister sur la péninsule arabique. En clair cela signifie que l’islam doit régner en maître dans la région. Et cette parole est aujourd’hui reprise au pied de la lettre par les chefs musulmans.
Le grand Mufti d’Arabie Saoudite a récemment déclaré une fatwa (règle religieuse islamique) sur l’obligation de détruire toutes les églises catholiques de la péninsule arabique ! La fatwa a jusque là été tenue sous silence par les médias occidentaux…

Mais il y a un endroit au Moyen-Orient où les chrétiens sont protégés, c’est Israël.

« Ce à quoi nous avons à faire face aujourd’hui et c’est l’un des grands problèmes dont les médias refusent de parler, c’est la persécution massive, le massacre et le nettoyage des chrétiens dans le monde musulman » déclare Cliff May président de la fondation « Défense de la démocratie ».

Vidéo en fin d’article

Animé par Céline Galipeau sur Radio-Canada

Note Après avoir été informé de la persécution des chrétiens de Syrie par les islamistes qui cherchent à renverser Bachar Al Assad, le journaliste Luc Chartrand de Radio-Canada s’obstine à nier que l’opposition syrienne soit contrôlée par les islamistes. Chartrand n’a pas su tirer les leçons des persécutions similaires qui se sont intensifiées contre les chrétiens d’Égypte et d’ailleurs dans la région depuis le déclenchement du soi-disant printemps arabe.

Mère Agnès Mariam de la Croix
Les chrétiens se sentent tous pour la première fois, durant les évènements, la cible de la violence.

Céline Galipeau
Parmi les nombreuses voix que l’on n’entend pratiquement pas depuis le début de cette crise il y a celle des Syriens qui, sans nécessairement soutenir le président Al Assad, craignent encore davantage l’opposition et parmi eux beaucoup de chrétiens qui comptent pour 8% de la population.

Céline Galipeau
Ils craignent qu’un régime islamiste ne succède un jour au régime Al Assad. Lors de son récent séjour dans la région, Luc Chartrand a rencontré l’une des principales voix de la communauté chrétienne de Syrie, Mère Agnès Mariam de la Croix.

Titre du reportage (à l’écran) : Entre deux feux

Luc Chartrand
Pendant des mois, notre équipe a tenté sans succès de se rendre dans ce monastère chrétien de Syrie situé dans le diocèse de Homs.

Luc Chartrand
Comme les portes du pays nous sont restées fermés, les membres de cette communauté ont filmé eux-mêmes pour nous leur célébration de Pâques.

Mère Agnès Mariam de la Croix
Les personnes qui sont là… elles sont des personnes convaincues. Elles avaient la possibilité de partir. Nous avons tous décidé de rester et ça ne veut pas dire que nous ne sommes pas conscients quant au danger encouru.

Luc Chartrand
Comme il nous était impossible d’entrer en Syrie Mère Agnès Mariam de la Croix, fondatrice de la communauté, est venue nous trouver dans le pays voisin au Liban.

Luc Chartrand
Elle est porteuse d’un message : les chrétiens de Syrie sont menacés selon elle non pas par le régime de Bachar Al Assad mais plutôt par certaines factions de l’opposition.

Mère Agnès Mariam de la Croix
J’ai rencontré des familles, dont le père ou le frère ou l’époux ont été la cible directe de la répression islamiste et nous avons reçu dans notre monastère les caravanes de réfugiés sortant de Al Qusayr et allant vers Damas pour trouver un abri.

Luc Chartrand
La Syrie recense une douzaine d’églises chrétiennes qui comptent parmi les plus anciennes du monde et qui ont conservé des rites qui remontent aux sources de la chrétienté.

Luc Chartrand
Dans cette région de Syrie appelée la vallée des chrétiens, ils auraient été ciblés à cause de leur appartenance religieuse. L’armée syrienne pourtant accusée de massacrer la population est vue par les chrétiens comme une force protectrice.

Mère Agnès Mariam de la Croix
On se demande pourquoi l’armée n’était pas à Qusayr… Elle était là mais elle n’était pas en force et donc une grande partie de la population a été massacrée.

Mère Agnès Mariam de la Croix
À Homs, une partie de la population a été massacrée. On voudrait me dire qui l’a massacrée. Je dis, je ne sais pas. Ce sont des bandes armées affiliées… qui se disent affiliées à l’opposition. Est-ce que l’opposition prendra la responsabilité de ces massacres ?

Luc Chartrand
Est-ce que les chrétiens de Syrie paient aujourd’hui le prix pour leur soutien à Bachar Al Assad ?

Mère Agnès Mariam de la Croix
C’est trop dire d’un soutien. Les chrétiens n’ont pas de quoi soutenir un régime, vous voyez. Les chrétiens ont pris une position plutôt prudente par rapport à ce que nous avons… ce qu’on appelle la révolution, l’opposition syrienne. Car très vite cette opposition est devenue islamisée.

Luc Chartrand
La ville catholique de Zahlé au Liban est devenue le refuge de nombreux chrétiens qui ont fui la Syrie. L’évêché en recense quelques 200 dans la ville. Ce sont des victimes, dit l’évêque, des salafistes, les islamistes radicaux membres de l’opposition à Homs.

Mgr Issam Darwiche, archevêque de Zahlé
Ils ont occupé toutes les maisons des chrétiens. Ils ont chassé les chrétiens, même les familles qui étaient opposées au régime. Ils ont chassé tous les chrétiens de Homs, la région de Homs et occupé leurs maisons. Ils ont pris leurs biens.

Luc Chartrand
Sœur Agnès nous conduit chez quelques-uns de ces réfugiés. L’arrivée de journalistes déclenche chez eux de véritables mouvements de panique.

Luc Chartrand
Certains viendront tout de même nous parler. Le visage caché, loin des regards, à l’abri des murs de l’évêché.

Une réfugiée
Les gens sont terrorisés. Ils ont vu des chrétiens massacrés sous leurs yeux. Ils ne veulent pas parler.

Luc Chartrand
Pourquoi les gens ont peur même ici au Liban ? Réfugiés ici, pourquoi vous avez peur de nous parler ?

Autres réfugiés
(Traduction sous-titrée) La parole est d’argent et le silence est d’or.

Mère Agnès Mariam de la Croix
La réalité sur le terrain était au commencement une réalité innocente. Nous étions tous d’accord pour demander, pour que le peuple, et les représentants du peuple et les opposants demandent la démocratie, la liberté, l’égalité, la fin du régime totalitaire c’est-à-dire ce que tout le monde sait, voyez ? Ça oui. Mais, petit à petit insensiblement ça a tourné, ça a mal tourné, je le dis.

Luc Chartrand (narration)
La révolution démocratique en Syrie serait-elle en train de devenir une révolution islamiste comme le prétend le régime ?

Mère Agnès Mariam de la Croix
Ce qui se passe sur le terrain et il faut être vraiment myope pour ne pas le voir, il y a une confessionnalisation extrêmement grave du conflit.

Luc Chartrand
Partout dans le Moyen-Orient actuel les chrétiens subissent les contrecoups des crises. Après l’exode des chrétiens d’Irak dans les années 2000, ceux d’Égypte ont été l’objet d’attaques en règle à l’automne dernier. Le printemps arabe prend pour eux l’allure d’un orage menaçant.

Mère Agnès Mariam de la Croix
L’Orient est en train de se vider de ses chrétiens… qui a déjà était une minorité à cause de ce… On a appelé cela le printemps arabe, moi je l’appelle chaos.

Luc Chartrand
Pour Mère Agnès comme pour bien des chrétiens de Syrie, armer l’opposition serait le pire des scénarios, la promesse d’une véritable guerre interconfessionnelle.

*** *** *** *** ***

Céline Galipeau et Luc Chartrand (en studio)
Mieux qu’on comprend tout à fait les inquiétudes des chrétiens… Mais on ce qu’on en est vraiment rendu à une guerre interconfessionnelle ?

Luc Chartrand
Faut nuancer ça Céline. Oui il y a des chrétiens qui ont été attaqués ou qui ont été tués à cause de leur appartenance religieuse ou communautaire. Oui il y a des éléments radicaux islamistes parmi l’opposition syrienne mais est-ce que c’est l’essence de l’opposition syrienne ? On peut en douter.

Luc Chartrand
À l’origine, c’était un mouvement massif, démocratique et pacifique. Il y a eu une répression, il y a eu, oui, une radicalisation de l’opposition et donc, oui, il y a un risque que ça dégénère.

Céline Galipeau
Vous avez rencontré des réfugiés en Turquie, à la frontière avec la Turquie, vous en avez rencontré à l’intérieur même de la Syrie et qu’est-ce qu’on vous disait ?

Luc Chartrand
Il n’y en a pas un que j’ai rencontré qui se disait militant religieux contre le régime de Bachar Al Assad. Ces gens-là, quand je leur demandais est-ce qu’il y avait parmi vous ou à côté de vous des islamistes radicaux en Turquie ils disaient tous non. Donc, les gens qui se sont réfugiés en Turquie et au Liban majoritairement c’est pas des gens qui menaient contre Bachar Al Assad une guerre de religion, pas du tout.

Céline Galipeau
Enfin c’est une situation extrêmement complexe alors on va continuer de la suivre, merci Luc.

Lire la suite: http://www.israel-flash.com/2012/06/syrievideo-cri-d%e2%80%99alarme-d%e2%80%99une-religieuse-chretienne-de-syrie-nettoyage-des-chretiens-au-moyen-orient/#ixzz1xAFo6Kbm

Écrit par : Corto | 08 juin 2012

Les commentaires sont fermés.