30 mai 2012

Gueule d’(Ass)ange extradé vers la Suède?

Les recours sont épuisés en Angleterre. La Cour suprême vient de confirmer la possibilité d’extrader Julian Assange vers la Suède, pays où une juge le réclame pour examiner une plainte pour sexe par surprise déposé par une ex-copine de gueule d’ange. Il lui reste la possibilité de faire recours auprès de la Cour européenne.


assange--300x300.jpgFondateur de Wikileaks Julian Assange s’est vu notifier une poursuite internationale en 2010 après une grosse livraison de documents internationaux secrets mettant entre autre en cause les Etats-Unis.

Cette affaire suédoise est étrange. Pour mémoire les deux femmes qui accusent Assange de sexe par surprise se connaissaient bien et travaillaient avec lui. Ce n’est que quand l’une a commenté avec détails et bonheur sa nuit de sexe avec le beau Julian que l’autre l’a contactée, et qu’une plainte s’est mise en place. Donc, selon les éléments divulgués par la presse: du plaisir, de la revendication de la nuit de sexe, puis soudain cela tourne aux accusations sordides. La procureure suédoise qui aujourd’hui veut embastiller Assange aurait eu à l’époque tout le temps pour l’entendre: il a séjourné 3 mois dans le pays. Mais alors, la plainte n’avait pas été jugée recevable. Pourquoi l’est-elle devenue après? Mystère.


Etrange parcours du plaisir.



L’une des accusatrices affirmait aussi que gueule d’ange l’avait réveillée pour reprendre le crac-crac en pleine nuit. Oh le vilain monsieur: reprendre la séance érotique alors que madame se repose encore de la précédente. Conclusion: sexe par surprise. Ce qui en Suède est très mal vu.

Aujourd’hui il semble qu’une seule des deux accusations soit encore maintenue. Celle de Ana Ardin, une féministe rageuse qui s’était faite connaître entre autres en publiant un texte sur comment se venger d’un homme. Ana Ardin, après sa nuit d’amour avec Assange, parlait pourtant de lui sur les réseaux sociaux comme de l’homme «le plus cool et le plus smart, extraordinaire». Les dépositions contre Assange postérieures à cette euphorie ont été faites selon une procédure de dénonciation qui évite, le cas échéant, aux dénonciatrices d’être poursuivies pour de fausses accusations.

La Suède est un pays particulier. En 2005, un documentaire télévisé, "La guerre des genres", faisait scandale dans le pays: le principal mouvement féministe et ses dirigeantes accusaient de manière explicite des groupes d’homme de meurtres rituels d’enfants dans le cadre d’activités pédophiles. Mais des années d’enquêtes n’ont jamais pu mettre en évidence le début du commencement d’une petite preuve dans ce sens. Suite à ce délire paranoïque et complotiste l’une des principales dirigeantes féministes s’est exilée au Canada.



La saga Assange versus hyperféminisme radical suédois n’est pas finie.

 

 

 


En ligne ou en librairie:

 

FéministaPanneau.jpg


13:09 Publié dans Féminisme | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : julian assange, suède, angleterre, ana ardin, sexe par surprise, viol, sexualité, fausse accusation | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

jcrois que c'est luc d'ange ;))),
c'est le grand n'importe quoi cette affaire, sexe par surprise,fallait qu'il prenne rendez vous à la seconde près genre 6 mois avant ;)))!!!
bizzzouxxx Homme Libre!!!

Écrit par : Sarah | 31 mai 2012

c'est véritablement un site web très bon. Ainsi je partage ca sur google+

Écrit par : assurance auto | 29 août 2012

Les commentaires sont fermés.