Socialisme: une nouvelle monarchie

(Suite du billet précédent)



Le risque de la créativité

Je soulève aussi la question de la créativité. L’exemple de Galilée s’opposant à la religion ou de Pasteur au corps médical sont typiques de l’importance de l’individu et de la limite imposée par la collectivité. Si Pasteur avait proposé ses recherches sur le vaccin anti-rabique à une coopérative, elles auraient été refusées. Il n’a pu le faire que seul dans son propre laboratoire (il en avait les moyens), entouré de deux personnes qui croyaient non pas à la valeur du produit mais en lui. Dans le domaine de l’informatique nombre d’inventions viennent d’individus, pas d’entreprises. Par exemples les fenêtres, système créé par Jobs et ses deux collègues de Apple bien avant Microsoft. Maintenant ce système est partout. Ces inventions sont à chaque fois produites par des individus qui se donnent les moyens d’aller au bout de leur idée.

jobs-75f44.jpgLe temps libre rendrait plus créatif, paraît-il dans la théorie socialiste. Non. Cent fois non. On est créatif par ses qualités personnelles, pas par son temps libre. Pour la plupart des gens le temps libre est une occasion de consommer des loisirs, pas d’être créatif.

Ce qu’un poète écrira sera libre. Soit. Mais il faudra une majorité pour qu’une coopérative d’imprimerie accepte de le publier, donc une majorité de gens qui devront évaluer et juger son écriture, son texte, son style, etc. Il faudra ensuite que cela entre dans le plan du super-Etat centraliste socialiste qui voit tout, sait tout et gère tout (Sarkozy aurait encore beaucoup à apprendre... :-)). Il suffira alors de quelques jalousies ou d’une incompétence littéraire pour refuser de le publier. Céline, André Breton, Boris Vian, auraient-ils été publiés dans un tel régime de décision? Ou alors on crée un comité littéraire qui ne s’occupe que de choisir les textes de qualité. Des spécialistes donc, qui décident à la place de l’ensemble de la coopérative. Et encore une fois pour éviter l’installation de copinages et de privilèges ces experts seront changés tous les ans. Plus d’experts sur la durée. Une société sans experts, encore une fois.

Sur la créativité encore je cite le billet d’origine d’Adrien:

« Au lieu de devoir mendier des crédits à des firmes privés uniquement intéressés par le profit, les inventeurs obtiendront de la collectivité tout l'argent dont ils ont besoin pour leurs recherches, du moment qu'elles vont dans le sens du bien commun.»

Il faudra mendier à la collectivité - notion abstraite de gens dont aucun n’est personnellement responsable. Et qui estimera qu’une recherche naissante va dans le bien de l’humanité? La voiture allait dans le sens du bien: la liberté de mouvement est une liberté fondamentale de l’humain. Il a fallu faire des erreurs pour réaliser que c’étaient des erreurs. Brûler un feu de bois en Amazonie ou en Sibérie, pour faire cuire un aliment, peut amener une forte pollution et une déforestation si des populations entières le font. On ne pouvait pas le savoir avant.

Nous apprenons de nos erreurs. Dans le système socialiste on dirait que les gens, la collectivité, savent d’emblée ce qui est bien et n’ont rien besoin d’apprendre. Par quel miracle est-ce possible? C’est contraire aux fondements même de l’apprentissage. Je ne condamne pas la technologie à cause des erreurs faites que nous ne pouvions pas anticiper.


La dictature de l’Etat central

Si l’autogestion ne marche pas bien il y aura un Etat socialiste démocratique:

«Les coopératives ne seront pas laissés libres de faire ce qu'elles veulent (un point sur lequel je diffère de mes amis anarchistes). L'Etat socialiste démocratique interviendra pour les encadrer.»

C’est ni plus ni moins que la reconstruction du modèle de l’URSS. Ou alors il faudra un multipartisme avec des options différentes afin d’éviter la constitution des oligarchies politiques totalitaires. Ce qui (le multipartisme) reviendra aux sources du libéralisme du 19e siècle!!!

Les entreprises autogérées ne seraient pas libre de faire ce qu’elles veulent. L’Etat central chapeaute. Pourquoi donc? Où est la démocratie? Eviter de produire des choses inutiles ou nuisibles? Qui décide de cela? Et pourquoi l’Etat central socialiste le saurait mieux que ceux qui produisent? Cesocialisme3.jpg n’est plus de l’autogestion. Donc une minorité d’Etat imposera à la majorité ce qui est bien et décidera in fine de ce qui doit être produit. Il n’y a là pas de liberté. Les seuls gens libres seront les membres de l’Etat central. On n’est pas loin des vacances dans la datcha pour les membres de l’Etat pendant que les employés des coopératives iront au camping des Flots bleus ou au VVF de la coopérative. Le socialisme serait-il: les Flots bleus pour tous, les datchas pour les autres?

Revenons aux avions. Ils engendrent de la pollution. Comme le souligne Adrien: «Fallait-il vraiment créer des avions ? La planète se meurt à cause d'eux...» Le socialisme n’aurait éventuellement pas laissé créer les avions pour éviter de «faire mourir la planète»? Donc pas de voitures non plus? Mais leur technologie va avec l’ensemble de la technologie: ordinateurs, téléphones, dentisterie, scanners, anesthésie et chirurgie, CERN, électricité, chauffage, recherche fondamentale pour produire un jour une énergie propre et abondante, etc, tout se tient. Toute évolution dans un domaine fait avancer les autres. Renoncer aux avions c’est aussi, d’une certaine manière renoncer aux nano technologies, à l’enseignement des langues par la vidéo, à soigner les caries sans douleur, à opérer les cancers, à pouvoir analyser notre environnement et le comprendre, etc, puisque c’est la technologie elle-même qui est mise en cause.

La planète meurt à cause des avions? Elle ne meurt pas, elle est polluée. Elle l’est encore plus par le méthane des déjections animales. Le gouvernement devra donc décider aussi du nombre total de vaches, d’enfants, d’ordinateurs par village, etc.


La nouvelle monarchie

«Sans égalité, pas de démocratie, car les plus riches contrôlent la politique par leur capital.
La dictature c'est le capitalisme.»


Le capitalisme n’est pas une dictature. C’est un système d’investissement par le privé. Il multiplie les centres de décision par rapport à l’Etat socialiste centralisé qui est un retour symbolique à un monarchisme et un système de gestion de d'Etat unique - donc totalitaire. Le fait que le pouvoir central puisse décider par-dessus les assemblées des coopératives autogérées, dénature et vide de sa substance l’autogestion. Le pouvoir unique et centralisé est une nostalgie de l’absolutisme monarchique. C'est la survivance des grands empires, ceux qui ont amenés à la domination des hommes par d'autres hommes. C'est la survivance d'un archaïsme. Il n'y a aucune raison de retourner à cela. La gauche n’a, hélas, de cesse depuis la fin du 19e siècle que de vouloir renforcer l’Etat. Au 20e siècle les dictatures les plus longues en durée ont été de gauche. Leur brutalité n’a rien à envier aux nazis. Le socialisme est une forme de résurgence du monarchisme

Dans la réflexion que je mène actuellement sur l’Etat, ce modèle est typiquement l’Etat qui devient le parent ou le maître du peuple, il n’en est plus l’émanation naturelle ayant pour fonction de gérer ce qui est le bien commun. Il n’est plus l’émanation du peuple, il remplace le peuple. C’est l’inversion du rôle de l’Etat, prônée par tous les systèmes totalitaires ou autoritaires, qui considèrent que le peuple est incapable de se gérer socialisme7.jpglui-même ou est bête et ignorant. La monarchie et l’aristocratie ne disaient pas autre chose. L’Etat ne devrait avoir qu’un temps, paraît-il. Malheureusement c’est ce qui se disait aussi aux débuts de l’URSS...

Le privé pose des problèmes, bien sûr, par exemple les délocalisations. Pour éviter la balade des capitaux il faut rapidement mettre le monde entier sur le même niveau de vie pour que le prix du travail et les moyens d’acheter soient identiques. Il n’y aura plus de délocalisation. Eradiquons la pauvreté, laissons les pauvres devenir des riches.

« L'Etat socialiste démocratique investira, distribuera, collectera, et redistribuera.»

C’est bien le problème: l’Etat déciderait du besoin des gens et serait dirigé par une oligarchie qui saurait forcément mieux que les assemblées d’entreprises et le peuple ce qui est bon pour ledit peuple.

Je crois que ce socialisme propose de retourner au passé. C’est un système connu qui ne marche que s’il y a des pays vassalisés auquel l’Etat-maître prend les richesses (ex. Russie et Ukraine à l’époque de l’URSS).

Sans capitaux privés c’est l’assemblée des employés de la coopérative autogérée qui investit. Imaginons une chaîne de montage de haute technologie ou un laboratoire de recherche. C’est au minimum disons, très petitement, 10 millions de francs pour un besoin (locaux, machines, etc) de 1’000 employés. Chaque employé doit apporter 10’000 francs pour réunir les fonds. Déjà celui qui ne peut les amener n’aura pas un statut égalitaire. Ces 10’000.- sont comme un nouvel actionnariat. L’employé est donc lié à vie à l’entreprise et doit y rester pour influencer les décisions d’Assemblée générale et faire fructifier l’entreprise, sans quoi il risque de perdre sa mise si l’Assemblée prend de mauvaises décisions en son absence. A moins de pouvoir revendre son apport, s’il trouve preneur. Il n’a plus de liberté. Ou alors c’est l’Etat qui investit et l’on retourne au capitalisme d’Etat. Ce qui veut dire que la coopérative a encore moins de pouvoir et que les employés sont en réalité liés à un super-patron unique, l’Etat, susceptible de dire ce qui doit être produit ou non. C’est donc lui qui est le vrai maître dominant de la coopérative, lui contre lequel on ne peut même pas faire jouer la concurrence. Tous les pouvoirs aux mains du même  groupe de pouvoir?  Au secours!!!

Peut-être faudrait-il relire «1984» avant de promouvoir ce socialisme de fourmilière d’où l’humain est étrangement absent, écrasé par la théorie politique et les nouveaux maîtres qui l’appliqueront.

Un avantage de la démocratie libérale c’est d’avoir le volet social nécessaire sans se couper des forces créatives. La démocratie libérale peut aussi faire coexister plusieurs systèmes, ce qui est impossible sous le socialisme. Par exemple laissons se développer des coopératives autogérées. Rien d’illicite à cela. Nous verrons bien dans 50 ans si elles ont tenu, sont prospères et ont fait des émules ou non.

Catégories : société 65 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • « L'Etat socialiste démocratique investira, distribuera, collectera, et redistribuera.»

    "Si vous voyez passer un riche, faites-lui les poches"
    dixit Mélenchon, rejoint par le clone de Mitterrand qui veut taxer les "riches" à 75%....

    Le vol sera autorisé sous l'ère socialogauchocommunistorougeverdâtre.

    FRANCAIS, FRANCAISES du monde, pour éviter qu'on vous vole votre labeur - travailler pour les autres - VOTEZ SARKOZY!

    Rituelle recommandation. Merci hommelibre!

  • Salut John,

    Bon, je vais encore me faire contradicteur! Pasteur n'a pas inventé le vaccin contre la rage ! C'est pierre Galtier vétérinaire...15/10/1846 - 24/04/1908 né en Lozère.

    Celui-ci est décédé trop tôt pour rendre compte de ses travaux, Pasteur a repris le flambeau...

    A+ pour la politique...

  • (..)Mais la création artistique constitue un sujet peut-être trop évanescent pour déboucher sur des conclusions convaincantes et il y a un meilleur exemple, celui de l'édition littéraire.

    Bien entendu L'édition était une branche notoirement inefficace : le retour sur fonds propres était si faible que la plupart des maisons d'édition ne pouvaient lever des capitaux en émettant des actions destinées à des investisseurs normaux. Wall Street et la City méprisaient cette profession et les capitaux provenaient de familles d'une patience angélique, puisqu'elles acceptaient leurs maigres dividendes, et de riches particuliers qui, ayant fait fortune ailleurs, rêvaient du prestige qui entoure encore l'édition de livres. En conséquence, nombre d'éditeurs ne disposaient pas de fonds propres suffisants, fait que révélaient le mobilier médiocre et les tapis élimés ornant les cagibis miteux qui leur tenaient lieu de bureaux. La marge brute d'autofinancement ou cash flow était catastrophique, car les éditeurs doivent honorer leurs traites avant de commencer à être payés par les libraires. Le revenu net étant faible, on ne pouvait éviter la faillite qu'en payant chichement le personnel. Les gestionnaires, mal rémunérés, n'avaient guère le sens des affaires, peu zélés qu'ils étaient à chasser les gaspillages, à réduire les frais de personnel, à prospecter les marchés. Ce n'était là rien à côté des éditeurs, moins bien rémunérés encore et homme d'affaires plus malhabiles, si cela était possible. Leur excentricité la plus dommageable était l'insistance qu'ils mettaient à publier des Oeuvres "importantes" , c'est-à dire nécessaires à l'avancement de la culture, quand bien même ils en vendraient peu d'exemplaires.

    Il y a encore des éditeurs de cet acabit, mais la profession a été transformée par le turbo-capitalisme. Elle est devenue une branche efficace que contrôlent d'énormes conglomérats, dont l'objectif est d'obtenir un retour sur capital qui satisfasse Wall Street. Pire, la déformation du contenu a entraîné une dégradation culturelle de la profession. Nous ne parlons plus des profondeurs insondables de l'art, mais de faits concrets.(..)
    Le turbo-capitalisme= Néo-libéralisme
    Ce n'est pas nous les abrutis du Trio, qui l'avons écrit, mais justement un "pro-capitaliste" E.N Luttwak
    voir ici le blog d'un membre abruti:
    http://an-artistelaculturechronique.blog.24heures.ch/archive/2009/09/17/luttwak.html

  • Sur le fond, vous dites la vérité, John, l'Etat centralisateur assujettit la vie culturelle, ce qui fait stagner à terme le pays jusque sur le plan économique. C'est bien ce qui se passe en France. A cet égard, je suis pleinement en accord avec Denis de Rougemont qui disait qu'il fallait respecter et même aimer les différentes formes culturelles qui peuvent exister sur un territoire et empêcher l'Etat central d'essayer d'imposer celle qu'il préfère. Michel Onfray lui aussi a fait l'éloge du fédéralisme et combat le centralisme parisien, comme étant un moyen de confisquer la parole publique et de monopoliser par conséquent la vie culturelle. Il a estimé que la jacobinisme était le début du communisme, et il a raison.

    Mais l'implication qu'il faudrait voter Sarkozy, par exemple, n'est pas nette, car pendant son quinquennat, celui-ci s'est contenté de rééquilibrer la culture dans le sens des traditions, réhabilitant l'héritage chrétien, ou les cultures régionales, célébrant Jeanne d'Arc, bref s'adonnant librement, en ce qui le concerne, à la vie culturelle "de droite". Mais en ce qui concerne les citoyens, même s'il a donné par sa propre action l'occasion de faire davantage dans la culture traditionnelle ou régionale, il n'a pas pris de mesure concrète pour libéraliser la vie culturelle et notamment le secteur de l'éducation, et pourtant, Denis de Rougemont était logiquement opposé à l'école d'Etat, car c'est bien à l'école que la vie culturelle existe le plus clairement, le plus couramment: le reste du temps, il s'agit de l'industrie du loisir. Et Sarkozy a aussi essayé de légiférer sur l'histoire, comme l'avait fait la gauche avant lui. De Gaulle a imposé la culture du nucléaire. La droite en France est étatiste aussi, c'est comme une mauvaise habitude dont plus personne ne parvient à sortir.

  • (Et confier le monopole de la vie culturelle à une entreprise privée n'est pas non plus ce qu'il faut faire, cela revient au même. Car les Etats soutiennent souvent de tels monopoles, déjà en ne veillant pas à ce qu'ils n'existent pas.)

  • Patoucha pour ce qui concerne faire les poches, notre système social en est une preuve. Il sert à tout et n'importe quoi, même aux islamistes !

    Qui est responsable, TOUS.

  • "Patoucha pour ce qui concerne faire les poches, notre système social en est une preuve"

    Entendu dans une file d'attente l'autre jour au supermarché :
    " Pole emploi m'envoie 900 euros, je touche 200 euros supplémentaires grace à l'alloc (pas retenu le nom) et je me fais 400 euros de petits boulots au black..ah ah....ça leur fait tout drole de savoir que je me fais 1500 euros par mois san bosser..tu viens boire un thé à la menthe à la maison ?"

    Enfoiré va...

  • Ajoutez la même pour former le petit couple qui va nous en pondre 4 et additionner les allocations familiales..
    Vive la France !!!!

  • Regroupement familial ?
    Ouais ....Je te passe tout ça au bloc d'abord pour ligatures des trompes Oléééé !!!
    Voila ce que je pense.

  • "...ligatures des trompes"

    Des gamines de 9/11/13 ans Patricia? Quand on sait qu'avec la clique Pol Pot - que le ciel protège la France en ce jour où son destin se joue - tout leur sera permis! J'ajoute cette déclaration d'un protégé de Hollande et sa clique pour les "remercier"...:

    Message : FRANCE, voici ce qui t’attend.


    Dans un message datant du 22 mars 2012 et intitulé « Leçons et Trésors de la bataille de Toulouse », un certain Abu Saad Al-Ameli programme l’avenir de la France et de l’Occident.

    Nous vous présentons ci-après les passages les plus significatifs de ce texte de 10 pages :

    Parlant des jeunes islamistes en Occident, il leur conseille de faire la guerre dans leurs pays afin qu’Al-Qaeda puisse lutter plus aisément dans les pays arabes.

    « Nous trouvons ces supporters qui font beaucoup de choses pour soutenir les moudjahidin, soit dans les domaines de la Daawa (du prosélytisme), ou dans les médias, l’économie et la sécurité. Dans le même temps, ils préparent le djihad au cœur des pays ennemis qui occupent nos terres, transgressent notre religion et notre humanité avec l’aide et la bénédiction de nos régimes apostats. Ces jeunes ont appris à se préparer contre les infidèles dans leur patrie parce qu’ils savent qu’ils sont derrière tous les maux et la source de la continuité des régimes apostats dans nos pays occupés … ils (les jeunes) ont compris qu’il n’est pas possible de lutter contre les apostats de nos pays sans garder l’ennemi (l’Occident)éloigné de la guerre et en l’affaiblissant de telle sorte que les apostats deviennent une cible facile pour les bras des moudjahidin. »

    Parlant de la difficulté pour l’Occident de lutter contre des terroristes locaux, il précise :

    « C’est là que réside le danger (pour l’Occident), et c’est un défi majeur dans notre guerre contre l’Occident. L’organisation Qaedat Al-Jihad est maintenant vêtue à l’occidentale avec des yeux bleus et parle les langues locales, son apparence est tout à fait occidentale, et cela fait partie du génie de Qaeda al-Jihad de savoir varier les racines de sa force. Donc, les adorateurs de la Croix doivent être préparés à d’autres épisodes enflammés. »

    Parlant de la France, il écrit :

    « Tout au long de l’histoire islamique, la France a été considérée comme le fer de lance de la campagne des Croisés contre les terre de l’Islam, par ses anciennes actions et par ses nouvelles. L’Otan est en Afghanistan pour tuer les musulmans et éteindre la lumière de l’islam dans ce pays. Ce pays (la France), a décrété une loi pour interdire les musulmans (hommes et femmes) de pratiquer leur religion (l’interdiction pour nos sœurs de porter le niqab), ceci est la dernière action de cette sale guerre.

    La France est le principal soutien des Juifs dans leur guerre et leur siège contre les musulmans en Palestine et a déclaré une guerre mondiale contre les Mudjahidin partout, sous la bannière de la lutte contre le terrorisme. Elle soutient les régimes apostats dans nos pays en vue de gâcher la croyance des musulmans à travers l’évangélisation et le mal qui se diffusent grâce à leurs consulats, leurs ambassades et les missions de leurs envoyés culturels.

    Nous ne devrions pas oublier que la France est un exemple pour de nombreux pays occidentaux dans sa guerre contre l’islam et son double crime est de nous avoir déclaré la guerre et d’avoir demandé aux autres (pays occidentaux) de lui emboîter le pas.

    Tout cela et plus fait de la France la première cible des armées qui se battent pour Allah, son Messager et ses croyants.

    Par Gilles Raphel pour israel-flash
    Copyright © Israël Flash - Reproduction autorisée avec la mention et un lien vers la source
    Related Posts

    Bonne journée et à ce soir .... Je quitte!

  • -Ah pis vous vous rendez compte ma bonne dame, les chinois il paraît qu'ils vont débarquer à Lyon!
    -Ah bon, moi "on m'a dit" que les arabes vont nous envahir en passant par la Lorraine avec leurs sabots..

    -Ah bon, ça alors et pis tous ces "rhums" qu'on devrait gazer heinnnn,

    -Et pis les juifs qui viennent prendre le pain de nos petits arabes heinnnn!

    -Et les Turcs qui montent leurs commerces à la place de nos petits heinnnn!

    -Pis ces noirs qui vendent leurs sacs et leurs montres sur les marchés heinnn!

    A qui la faute heinnn?

  • Pas dit Géo:

    Présidentielles : 50.2 % contre 49.8 % ? – Les vilains mensonges des médias suisses et belges
    Posted: 06 May 2012 06:11 AM PDT
    Pour alimenter la polémique et faire sauter ses scores de fréquentation de leurs sites, nombreux sont ceux qui, en Suisse ou en Belgique ose publier de fausses informations sur les résultats des élections présidentielles du jour. C’est par exemple le cas de La Tribune de Genève qui publie depuis quelques heures une information selon laquelle François Hollande gagnerait les élections avec 53%.



    D’après plusieurs instituts de sondages, le candidat socialiste obtiendrait entre 52.5 et 53% des voix. Le président sortant plafonnerait lui à 47 ou 47.5%.

    Oui mais voilà, aucun institut de sondage n’est autorisé à faire des sondages aujourd’hui et encore moins à en publier les résultats ou à faire fuiter. D’ailleurs, les plus grands instituts publient depuis ce matin sur leurs sites internet, des démentis selon lesquels ils auraient menés des sondages.

    Voilà certainement la raison pour laquelle la Tribune de Genève ne publie pas le nom de ses sources… Car il n’y en a pas.

    Voilà pour la Suisse. Pour la Belgique, les choses ne sont pas meilleures : les sites d’information font carrément des copier-coller de ce que l’on trouve ailleurs sur le web, sur twitter en particulier !

    Inscrivez-vous à la newsletter de JSSNews

    Autre terrible exemple de mal-information : lors du premier scrutin, un grand site belge avait copié-collé entièrement un article de JSSNews, sans même citer la source (et en y laissant une faute d’orthographe). Entendons-nous bien : qu’ils nous reprennent avec plaisir… Mais qu’ils aient au moins la décence de donner leurs sources !

    Au final, à qui faire confiance ? A JSSNews peut-être. Ce média israélien francophone a démontré sa pertinence le 22 avril en publiant les bons résultats dès 17h30, alors qu’ils allaient à contre-courant de ce qui était publié partout ailleurs !

    Et si pour l’heure il nous est impossible d’être sûr de notre fait, certaines de nos sources au Ministère de l´Interieur parlent d’une victoire 50.2% contre 49.8% pour l’un des deux candidats. Le jeu semble donc plus ouvert que l’on pourrait croire…

    Maayan Smadja – JSSNews

  • La Place de la Bastille est pleine de drapeaux palestiniens et algériens.. dans 5 ans la france est blindée de racistes.
    Merci Hollande

  • Patricia, les drapeaux palestiniens ne veulent pas dire que la gauche va gagner les élections législatives. Le débat n'est pas fini, il commence.

    Comme je l'ai déjà indiqué, la France est une région d'Europe.

  • A Dieu le nain! Casse-toi pov con!

  • @ Patricia:

    " La Place de la Bastille est pleine de drapeaux palestiniens et algériens.. dans 5 ans la france est blindée de racistes.
    Merci Hollande "


    Bin, c'est bien ce que vous vouliez, non?? Une France pleine de racistes, bref, une Gaule à votre image...

    Et en plus cela vous donnera encore plus d'occasions de vous plaindre, d'ouvrir votre grande gueule et de nous gratifier de vos propos xénophobes! Le pied, quoi...

  • Kiki on ne s'adresse pas comme cela à une personne. SVP pas de langage de charretier. Patricia a le droit d'exprimer ses points de vues, elle ne pratique pas l'insulte.

  • @ NOËL:

    «Kiki on ne s'adresse pas comme cela à une personne. SVP pas de langage de charretier. Patricia a le droit d'exprimer ses points de vues, elle ne pratique pas l'insulte. »


    Je ne cherche pas à censurer qui que ce soit, au contraire, j'ajoute les sous-titres... pour ceux qui ne lisent pas assez attentivement!!!


    « (...) tu viens boire un thé à la menthe à la maison ?"

    Enfoiré va...

    Ecrit par : Patricia | 06 mai 2012

    Ajoutez la même pour former le petit couple qui va nous en pondre 4 et additionner les allocations familiales..
    Vive la France !!!!

    Ecrit par : Patricia | 06 mai 2012 »



    ... elle aurait pu être plus en phase avec son idéologie, en écrivant en plus « et si vous rajoutez à ça, le bruit et l'odeur »!
    Une maxime chère aux bons Français bien blancs, bien de souche à 100%, et qui pourtant, jurent, le képi vissé sur la tête, qu'ils ne sont pas racistes et xénophobes pour un sou...

  • @ kiki :
    MDR..vous en êtes encore à nous servir votre soupe socialiste ?
    Le racisme est la cause de l'homme blanc ...Ben voyons.
    Tiens donc. Regardez en banlieue, ils se massacrent entre cités..ils ont carrément atteint un niveau de racisme tribal.
    C'est des français de souche ceux là ?
    Allez..next. révisez votre copie. :-))))

  • Mais c'est merveilleux!!!!

    Maintenant Frau Patricia fait les sous-titres elle-même...! Plus besoin de lire entre les lignes!

  • Kiki demain vous porterez les couleurs....

  • Patricia: "La Place de la Bastille est pleine de drapeaux palestiniens et algériens.. "

    Cela vous étonne?


    "L’équipe de campagne de François Hollande:

    - Chef de Cabinet ………………. : Faouzi LAMDAOUI

    - Porte parole ……………………. : Najat BELKACEM

    - Sécurité …………………………. : F. REBSAMEN

    - Secrétaire Général ……………. : Nacer MEDDAH

    - Chargé de missions …………. : Safia OTOKORÉ

    - Organisation …………………… : J. SIMA

    - Représentant …………………… : Ali SOULANE

    - Secr. Général du P. S. ………… : Harlem DÉSIR

    - N° 2 ……………………………….. : Malek BOUTIH


    En suivant le lien, vous en saurez plus sur cette équipe Patricia.

    Lire la suite: http://www.israel-flash.com/2012/04/sarkozy-a-deja-perdu-hollande-aussi-chiffres-commentaires-le-point-sur-lequipe-de-f-hollande/#ixzz1u8DK3IIs

  • Rémy,

    Le jacobinisme est de toutes les couleurs politiques françaises... L'Etatisme est une sorte d'obsession permanente, post ou neo-monarchiste (obsession de l'unification de la France).

    Sarkozy n'a pas fait de politique culturelle marquée, en effet, enfin à ma connaissance. Est-ce parce que justement la culture devrait être détachée de l'influence de l'Etat? Les éléments que vous citez, les actions de Sarkozy, vont d'ailleurs plutôt dans le sens de préserver un patrimoine historique que de s'impliquer dans la création présente.

    Une question me vient: si l'Etat ne s'implique pas dans la culture, pour la raison que celle-ci doit rester indépendante de toute influence politique particulière, d'où, de qui viendront les subventions? Faut-il détacher la culture même des subventions? Ce serait le prix de son indépendance.

    Je crains qu'avec le nouveau pouvoir de gauche, on n'aille au contraire dans une politique culturelle volontariste. Ce qui signifie qu'il y aura des choix dans l'attribution de subventions, avec les privilégiés et les autres.

  • C'est Jacques Chirac qui se baladent dans un jardin public, il rencontre Hollande et lui dit:"Embrayage".

    Le lendemain, idem. Intrigué, Hollande va voir le manuel d'utilisation de sa BMW et voit "Embrayage" -pédale de gauche-

  • @Patricia:

    " @ kiki :

    MDR..vous en êtes encore à nous servir votre soupe socialiste ? Le racisme est la cause de l'homme blanc ...Ben voyons. Tiens donc. Regardez en banlieue, ils se massacrent entre cités..ils ont carrément atteint un niveau de racisme tribal.
    C'est des français de souche ceux là ?
    Allez..next. révisez votre copie. :-)))) "



    Faut-il y voir le résultat de ces dix années de Sarkozy au pouvoir, tant comme ministre que comme président??

    Mais, non... j'oubliais... Nicolas est un dieu vivant; il ne se trompe jamais! Et si quelque chose a raté, c'est toujours de la faute des vilains socialos. Na!

    On connait la chanson!

  • @ Patoucha:


    " Patricia: "La Place de la Bastille est pleine de drapeaux palestiniens et algériens.. " Cela vous étonne?

    "L’équipe de campagne de François Hollande:

    - Chef de Cabinet ………………. : Faouzi LAMDAOUI
    - Porte parole ……………………. : Najat BELKACEM
    - Sécurité …………………………. : F. REBSAMEN
    - Secrétaire Général ……………. : Nacer MEDDAH
    - Chargé de missions …………. : Safia OTOKORÉ
    - Organisation …………………… : J. SIMA
    - Représentant …………………… : Ali SOULANE
    - Secr. Général du P. S. ………… : Harlem DÉSIR
    - N° 2 ……………………………….. : Malek BOUTIH

    En suivant le lien, vous en saurez plus sur cette équipe Patricia.
    (...)

    Ecrit par : Patoucha | 07 mai 2012 "




    Mais ma bonne dame, tous ces noms aux origines étrangères! Et en plus d'Afrique! Dieu tout puissant!


    Je constate une fois de plus que vous vomissez sur tout ce qui n'est pas blanc blanc...

    Mais vous ne jugez pas les gens au faciès, vous n'êtes pas raciste le moins du monde, Patoucha..!!! Noooon!!!

    Pôv' femme!

  • John, la culture qui est en train de se faire, c'est aussi la célébration du patrimoine historique. Chanter Jeanne d'Arc, c'est un acte culturel. Si Sarkozy a coupé les subventions pour les autres, il ne les a pas coupées pour lui-même grand prêtre de la religion nationale. Car moi aussi je voulais bien en toucher une pour rédiger un texte célébrant Jeanne d'Arc, je n'ai d'ailleurs rien touché pour celui que j'ai écrit sur mon blog de "24 Heures": http://remimogenet.blog.24heures.ch/archive/2012/02/17/1ff5ca74f994ef6e7f2e6ff93c80e586.html ; par contre, Sarkozy l'a pris dans son temps de travail. Il s'est donc privilégié lui-même. La gauche peut-être veut en privilégier d'autres, en leur donnant des subventions ciblées. Mais moi, évidemment, je pense qu'il faut couper progressivement l'Etat de toute forme de culture, y compris patrimoniale. L'Etat doit seulement faciliter les dons privés, qui devront remplacer les subventions, notamment pour que ces dons ne viennent pas seulement de riches, mais aussi de simples citoyens regroupés en associations. Il peut aider ces associations par souci d'égalité vis à vis des riches, mais il ne peut pas décider à leur place de leurs dons.

    Cependant, Sarkozy a fait donner de l'argent aussi pour la commémoration de l'intégration de la Savoie à la France, et j'en ai eu ma petite part, c'est passé par les préfectures et les mairies. Cette commémoration était aussi de nature culturelle, il y a eu des conférences, des spectacles, etc. Peut-être que les artistes parisiens progressistes ont eu l'impression d'être délaissés, je ne sais pas. Mais je pense que Sarkozy a au moins eu raison de rééquilibrer les dons d'Etat en faveur de la célébration du patrimoine. Cependant, j'eusse aimé qu'il libéralise l'éducation, et fasse confiance davantage au tissu associatif, comme le proposaient les écologistes, qui naturellement ont eu trop peu de voix.

  • @ Patoucha :
    Najat BELKACEM : le roquet équipé d'une fosse septique en guise de bouche et qui défend la théorie des souchiens..comprenez par là sous-chiens de français...
    Belle équipe.

    Je me suis sérieusement demandé si je n'allais pas me déplacer place de la Bastille avec le drapeau israelien et le polonais en prime..
    Les 2 mon Capitaine, un étendard hissé haut dans chaque main :-)))

    @Kiki :
    Je fais désormais partie de l'opposition. je compte bien cartonner et dire tout haut ce que beaucoup de gens pensent tout bas.
    Je me fous pas mal de votre avis.
    Quand on est français et fier de l'être, on ne brandit pas des drapeaux du Maghreb. On aime son pays ou on le quitte. Si le bled c'est si bien, personne ne les retient.Qu'ils embarquent dans le premier avion prendre l'air.
    Je ne veux pas de l'islamisation de la France. La France est laïque, personne n'a à y faire du prosélytisme et de la propagande, même de cette sorte.
    Un petit Dallas 1963 ? ça le ferait bien... :-)))
    Allez, j'arrête, je vous sens tout/te tendu,ue.... ;-)

  • @Bonjour, Patoucha:

    Je viens de voir que vous avez posté le même billet chez D.J. qu'ici, donc je me permets de re-poster ma réaction également ici:

    J'ai besoin d'une explication de texte.
    Quelle est la signification exacte de la liste des noms de l'équipe de campagne de F. Hollande que vous postez ? Ce n'est donc pas la liste complète.
    M. Rebsamen, Harlem Désir sont-ils islamistes ? MM Moscovici, Valls ne sont pas non plus totalement gaulois.
    Est-ce que les personnes aux noms visiblement non-français sont-ils suspects ? De quoi les soupçonnons-nous ?
    Ici, en Suisse, nous sommes beaucoup à avoir des origines non-helvétiques et nos noms de famille en sont le reflet. J'espère que nous ne sommes pas des citoyens de deuxième zone.
    "Un nom à coucher dehors" - c'est difficile à porter, mais certains n'ont pas le choix, au départ. Je prétends qu'on doit leur donner au moins une chance de faire leurs preuves.

  • @ Patricia:

    « Je fais désormais partie de l'opposition. je compte bien cartonner et dire tout haut ce que beaucoup de gens pensent tout bas.
    Je me fous pas mal de votre avis.
    Quand on est français et fier de l'être, on ne brandit pas des drapeaux du Maghreb. On aime son pays ou on le quitte. Si le bled c'est si bien, personne ne les retient.Qu'ils embarquent dans le premier avion prendre l'air.
    Je ne veux pas de l'islamisation de la France. La France est laïque, personne n'a à y faire du prosélytisme et de la propagande, même de cette sorte.
    Un petit Dallas 1963 ? ça le ferait bien... :-))) »



    Le masque tombe enfin!!!

    En appeler au meurtre, cela en dit long sur l'égout idéologique, sur les basfonds nauséabonds dans lesquelles vous pataugez... en même temps, c'est vrai qu'un(e) étron d'extrême-droite, ça ne peut vivre que dans la merde! Hélas on a beau nettoyer, ça laisse souvent des taches brunes...

    Cela dit, vous m'impressionnez, quelque part; ça n'a pas dû être facile d'écrire votre tombereau d'insultes racistes avec le bras droit tendu...!

  • Pas d'accord non plus avec la dernière ligne ..

  • @ Kiki

    pas du tout d'accord avec ton commentaire squr patricia, non on ne brandit pas des drapeaux du maghreb en france aucun rapport avec le mazisme d'écrire ça, marre que des cons comme comme toi ostracise tout !!!

    on est dans un pays laïque non au communautarisme, qu'il s'y amuse cet incapable de hollande et il y aura une levée de bouclier, les français en on marre des bobos, du terrorisme intellectuel de gauche qui pourrit le france, des fumiers de journalistes des ordures de féministes, de la bien pensance, de la justice pourrie.

  • @ Kiki :
    Malhonnète va..vous omettez volontairement la dernière phrase..
    Mais vous avez raison..autant pour moi..c'était très con.
    J'aurais du opter pour le plot de dynamite sous la voiture..ça évitera les frais d'enterrement.
    En attendant, Flamby le roi de la SNCF rejoint Paris en jet à 15.000 euros..MDR il bling bling plus vite que son ombre :-))))

    @Leclercq :
    On se comprend ;-)

  • @ leclercq:


    Apprenez déjà à écrire correctement en français... après on en rediscutera.

    Et s'il vous plaît, gardez votre "foin" de facho pour les trisomiques de votre club! Merci.


    @ Patricia:


    Deuxième essai?!? Pas très convainquant... Mais bon, vu d'où vous partez! Allez, courage!

  • Pauvre "Patricia" ... réduite à écrire des petits messages idiots..

  • @ Patricio :
    Il va falloir passer à la vitesse supérieure..on en a sous la pédale ici formation du maitre oblige....:-)))

  • En attente

  • Calendula, je ne suis que de passage. Une autre fois si vous voulez-bien.

    Pour l'heure je viens de passer un message qui vous éclairera.....


    Hommelibre, le Kiki/Patricio serait celui que je pense?

    Bonne soirée.

    Je quitte. Un autre commentaire de ma signature ne serait que l'oeuvre d'un usurpateur. IP à confondre. Merc

  • J'oubliais:

    Présidentielles: des « jeunes en liesse » brûlent des voitures, caillassent les policiers, pour fêter leur victoire…

    mai 6th, 2012

    Cette « jeunesse en liesse » comme le titre certains médias fête à sa manière très particulière la victoire de leur candidat: ils brûlent des voitures à Clichy s/bois, brûlent des drapeaux français place du Capitol à Toulouse, ou caillassent les policiers dans le 20ème à Paris, dans le 77, dans le 93, dans le 91…

    La Place de la Bastille avait un petit air de Place Tahrir: des drapeaux palestiniens, tunisiens, algrériens, etc… flottaient mais bien peu de drapeaux français.


    la France du changement à la bastille : drapeaux palestiniens, tunisiens, algériens, etc…


    TF1 news:

    Plusieurs centaines de jeunes fêtaient dimanche l’élection de François Hollande dans les rues du Chêne-Pointu, quartier défavorisé de Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), où deux voitures ont été brûlées, a constaté un journaliste de l’AFP. Puis, « la police est passée et comme les jeunes n’aiment pas la police, ils ont commencé à caillasser avec des bouteilles », a raconté un fonctionnaire de la mairie, également sous couvert d’anonymat.

    Dreuz.info:

    Ce soir, l’élection de François Hollande est fêtée comme il se doit. Coté pile, on vous montre des jeunes qui brandissent des pancartes « Pour une France apaisée ».

    Et coté face, on ne vous montre pas les drapeaux français brûlés place du Capitol, à Toulouse, ou des violence ont éclaté.

    On ne vous dira pas que dans le 93, le 77 et à Toulouse, dans le 91 et le 92, à Nanterre, ça caillasse et brule des poubelles, et que la police a ordre de pas intervenir.

    Vous ne saurez pas qu’à Marseille, un cocktail Molotov a été jeté sur le commissariat du 3ème arrondissement. Ni que dans le 20ème à Paris, c’est la guerre urbaine contre les policiers : avec des tirs de mortier et plusieurs agressions contre les policiers.

    Sur l’ensemble des arrondissements parisiens, ce soir, les policiers en patrouille et en intervention se font insulter. Dans le 93 ça brûle, et les policiers se font caillasser. Des effectifs de police du 92 ont essuyé des jets de projectiles.

    Quelques villes du 93 brûlent, et à Saint Denis, la police se fait caillasser.

    Sur les Champs Elysées, les boutiques ferment et les CRS chargent. Ça commence…

    Plusieurs « jeunes » s’attaquent verbalement aux policiers à Paris, lesquels ne peuvent intervenir. Il y a des rodéos sauvages un peu partout.

    Ordre a été donné aux policiers de quitter les secteurs sensibles.


    © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

    Cette fois je file. Rituel avis SVP. Merci!

  • @ Patoucheil!


    " Hommelibre, le Kiki/Patricio serait celui que je pense? "



    Achtung! Oufrez! Z'est la police allemante!

    Pôv' cloche, va. Fliquer les gens en fourbe, y a que ça qui vous excite, hein?

    Apprenez une bonne fois pour toutes, que l'adresse IP change invariablement lorsque vous éteignez puis rallumez votre routeur. Triple buse!


    Quant à votre "argumentaire" qui consiste à citer les commentaires de blogueurs(-euses) qui, force est de constater, semblent tout aussi cons que vous... ça laisse sans voix!! Tu parles d'une pertinence!

  • Le site du Monde ce matin :

    "Des sites proches de l'extrême droite ont fait état de "violences" après l'élection de Hollande. "La nuit a été exceptionnellement calme", rapporte au contraire un haut responsable policier."

    Mais quelle tristesse de devoir lire des propos aussi ignobles (et... mensongers) que ceux qui apparaissent sur cette "discussion"

    Quant on veut abattre son chien, on dit qu'il a la rage......

  • @ KiKi

    discutez, mais vous croyez être capable de discuter de dialoguer mais vous en êtes loin vu ce que vous écrivez

    "Cela dit, vous m'impressionnez, quelque part; ça n'a pas dû être facile d'écrire votre tombereau d'insultes racistes avec le bras droit tendu...!

    "« Je fais désormais partie de l'opposition. je compte bien cartonner et dire tout haut ce que beaucoup de gens pensent tout bas.
    Je me fous pas mal de votre avis.
    Quand on est français et fier de l'être, on ne brandit pas des drapeaux du Maghreb. On aime son pays ou on le quitte. Si le bled c'est si bien, personne ne les retient.Qu'ils embarquent dans le premier avion prendre l'air.
    Je ne veux pas de l'islamisation de la France. La France est laïque, personne n'a à y faire du prosélytisme et de la propagande, même de cette sorte.
    Un petit Dallas 1963 ? ça le ferait bien... :-))) » "

    moi j'appelle pas ça un tombereau d'insultes racistes vous si, apparement trés doué poour cataloguer et exagérer. n'oublie pas terroriste intellectuel de gauche qu'on connaie votre fonctionnement vos méthodes, on est lucides. et à voir ce que tu écrit on voit bien ce que tu vaux

  • La musique adoucit les moeurs...

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=KpyP553VwAE

  • mon épouse est toiletteuse canin à domicile, la plupart de ses clientes on voté hollande pourquoi, les grandes idées humanistes, le maternage, elles ne comprennent pas qu'on ne dirige pas un pays en maternant. plaire et diriger ça va pas ensemble et pourtant il faut bien plaire pour être élu voilà le résultat.

    en bien merçi ces femmes de nous avoir foutu dans la merde, quoique à l'allure où ça va aller le pays rique une explosion les policiers vonts vite en envoir marre d'être encore moins soutenus, on rique d'arriver rapidement à une situation pire qu'en 2005. il y en a qui fonts craquer tirer dans le tas.

    déjà des drapeaux français brulés à toulouse 2 jours aprés l'inadmissible est déjà là

  • Patoucha, je n'ai pas trouvé de preuve concernant une page Facebook. J'ai cherché la page d'origine, mais introuvable. Je retire ces accusations tant qu'il n'y a pas la page Facebook d'origine et les mets en attente.

    D'autre part la Dépêche du Midi affirme que les images de drapeaux brûlés à Toulouse datent de 2007.

  • Le fascisme en Grèce...personne n'en parle comme c'est bizarre.

  • Voilà ce que nos directeurs-commerciaux-présidents-chirac-sarkozy allaient engager.Elle est belle votre théorie!

    http://www.israel-flash.com/2012/05/exclusif-accord-entre-la-france-et-la-lybie-de-kadhafi-sur-le-nucleaire-document/

  • Je persiste et signe :
    Consultez donc la Une de Charlie hebdo : François Hollande passe la tête de Sarkozy dans un hachoir à viande et du sang gicle.
    Facile de faire de l'humour sélectif.
    C'est un appel au meutre.
    Ah oui, j'oubliais, eux, ils ont le droit.....

  • @ Patricia:

    La une de Charlie Hebdo est tout aussi con que voS appelS au meurtre, par balle ou avec une bombe... Ni l'un ni l'autre ne me font rire.

  • "Quand on est français et fier de l'être, on ne brandit pas des drapeaux du
    Maghreb. On aime son pays ou on le quitte."

    Comme Johnny, Virenque, Prost, Forget, Leconte, Adjani, Delon, etc. etc.

    Entre l'amour du pays et l'amour du fric, certains ont vite choisi. Quand on est français, on paie ses impôts en France. Vous ne pourrez donc qu'être d'accord avec ce point du programme de Hollande. Non?


    "Ni l'un ni l'autre ne me font rire."

    Les fascistes n'ont pas le sens de l'humour. La preuve. Ils croient faire de l'humour alors qu'ils ne professent que des horreurs ou des imbécilités.

  • @ Johann :
    J'arrêterai d'être "fasciste"comme vous dites, quand dans mon pays, on cessera de faire croire que seuls les blancs sont des racistes et que je pourrai tranquillement et tout à fait logiquement brandir un drapeau français sur un sol français sans me faire traiter de réactionnaire.
    En attendant, je compte bien m'exprimer et lutter contre ce terrorisme intellectuel.

    @ Kiki :
    "Ni l'un ni l'autre ne me font rire."
    C'est autorisé, publié, plébiscité par l'intellingestia socialiste et ça rapporte de l'argent aux auteurs.
    ça fait toute la différence.

    A contrario, Pierre Salviac vient de se faire licencier pour avoir insulté V.Trierweiller....
    "Le goulag, c'est maintenant".

  • Patricia vous vous présentez aux élection législatives? Ou ça?

  • Patricia t'es si peu attirante que ça ?

  • Patricia, la vanne est lourde... Mais c'est le principe d'une vanne.

    Que dire le Thierry Le Luron quand il chantait "Chez les Fafa"? Ça avait bien plus de virulence, mais l'époque était plus libre que maintenant:

    http://www.dailymotion.com/video/x2x4sr_chez-les-fafa_music

    Et qu'aurait dit Coluche?



    On régresse, on régresse...

  • Au fait on va en prison si on dit qu'il y a bientôt une Chienne de garde à l'Elysée?

  • Non John tu attends cinq tours et tu rejoues!N'oublies pas de payer...

  • Depuis quelques jours, Patricia nous fait la démonstration qu'un femme peut tenir des propos violents, comme un homme.

    Les féministes s'en réjouiront, car c'est la preuve d'une égalité possible.
    Les anti-féministes également, car cela donne une preuve que les femmes peuvent avoir beaucoup de force si elles sont en colère.
    Il reste encore beaucoup de monde pour penser en-dehors de ces catégories.
    Bien sûr, ici ce ne sont que des mots, mais il faut malgré tout rester dans la décence.
    La couverture de Charlie Hebdo que vous décrivez est débile. Chaque personne un peu sensée va avoir un sentiment de dégoût et de rejet en voyant ça. Quelle proportion de la population va se sentir en phase avec ça ?
    Vous pouvez bien sûr décider de monter en symétrie et vous lancer dans des invectives type Dallas 63. Mais si vous dénoncez la couverture de Charlie Hebdo, il est bien clair qu'au fond, vous êtes contre la violence.

    Patricia, j'ai vu beaucoup beaucoup de drapeaux français à la télé. On peut en brandir dans la joie. Ce n'est pas mal vu.
    Votre pays est fondamentalement sûr de lui et il a raison de l'être.

  • @Patricio :
    Patricia t'es si peu attirante que ça ?

    Demandez à John, il a ma photo.

    @Noël :
    "Patricia vous vous présentez aux élection législatives? Ou ça?"
    Vous pensez que je suis prête ? :-))))

    @John :
    "Au fait on va en prison si on dit qu'il y a bientôt une Chienne de garde à l'Elysée?"
    Au gnouif, et plus vite que ça !!!! :-))))
    Trierweiller a viré elle même Julien Dray du QG de Hollande, elle ne lui pardonne pas d'avoir invité DSK à son anniversaire, ça avait fait de l'ombre à son nounours...
    Hi hi hi....Qu'est ce qu'on rigole :-))) Le gars reconduit à la porte par la Pompadour elle même :-))

    Vous auriez du voir le journal de la 2 hier soir, on se serait cru à Moscou :-)))

  • @ calendula :
    "Depuis quelques jours, Patricia nous fait la démonstration qu'un femme peut tenir des propos violents, comme un homme."
    Qui en doutait encore ?


    "Les anti-féministes également, car cela donne une preuve que les femmes peuvent avoir beaucoup de force si elles sont en colère."
    Surtout moi. Comptez dessus

    "Quelle proportion de la population va se sentir en phase avec ça ?"
    Ce n'est pas la question. On ne nous demande pas notre avis. On nous l'impose.

  • Bonjour, Patricia,

    moi: "Quelle proportion de la population va se sentir en phase avec ça ?"
    vous : "Ce n'est pas la question. On ne nous demande pas notre avis. On nous l'impose."
    Je ne vois pas en quoi on vous impose la lecture de Charlie Hebdo.
    Vous avez le choix de vos lectures et moi aussi. Si Charlie affiche une telle couverture, il perd beaucoup de crédit chez moi. Il affiche la couleur si haut, que on peut juste lui reconnaître une honnêteté totale.
    Et c'est au lecteur d'en tirer les conséquences.
    Non seulement avez-vous pu voter (= donner votre avis) et en plus, vous donnez votre avis ici et certainement également ailleurs.
    Je ne vous ai pas demandé votre avis, vous n'avez pas demandé le mien. Là n'est pas la question ...
    On n'impose rien, ou bien ?

  • Patricia, comme pour toutes choses, il faut un idéal qui nourrit la force de la volonté. Le cerveau est fait aussi pour agir.

    S'il y a déséquilibre, rien ou peu se fait....

  • Je suis moins à cheval que Patricia sur le hachoir de Charlie Hebdo. Jean-Christophe Averty avait réalisé une émission avec un bébé (une poupée) passé à la moulinette. Il faut rester au seconde degré, comme pour les nombreuses provocations de feu Hara Kiri ou de Coluche. Salviac a provoqué, bon, si on devait décompter toutes les paroles qui déplaisent on aurait déjà longé dans le monde du silence. Salviac est moins rude que Coluche ou Le Luron.

    Ou bien on fait un procès à toute sortie un peu tangenter, mais alors Madame Fanfrelande - pardon, Trierweiler (je la cherche, la prison...) - intervient AUSSI quand un propos malmène un homme, ou bien on admet une marge d'impertinence bien dans l'esprit français.

    On a toujours le choix entre l'intégrisme et la liberté.


    Patricio: j'ai en effet la photo de Patricia. Et bien chez elle il n'y a rien à changer! Elle est craquante Patricia. Je parlerais bien politique avec elle sur la plage. Et pas seulement de politique... :-)

  • @ Hommelibre:

    « Et qu'aurait dit Coluche? »


    Le pilote moto qui avait un faible pour les camions??? Son sketch le plus réussi!

    Ahhhh, Le Luron! L'humoriste aux poumons d'acier! Il faisait un tabac chez les gens atteints d’Alzheimer!

    Y a pas à dire, ça a quand même pris un sacré coup de vieux!!

    Coluche, Le Luron, deux parfaits exemples de l'humour « à la française »... ça veut tout dire! :)

  • au Troll Kiki, arrêtez de nous plagier! Les SS nazisme etc c'est du réchauffé. En revanche j'ai trouvé cet article pour vous le pas "fasciste" le pas SS. Lisez - ce que je et ai dénoncé depuis près de deux années - prenez-en de la graine et tassez-vous! Et pour vous paraphraser dans l'insulte: N'oubliez pas Pôv'Con, que Patoucha vous emmerde!

    Israël - Boualem Sansal, la visite tumultueuse d'un écrivain algérien en Israël

    par Misha Uzan - 22.05.2012 - 1 Sivan 5772

    Boualem Sansal est un auteur algérien censuré dans on pays.
    Ailleurs dans le monde il est un romancier et essayiste, reconnu.

    Il a participé la semaine dernière à la troisième édition du Festival international des écrivains à Jérusalem, défiant la censure dans son pays -et le monde arabe pour - se rendre en Israël.

    "Quand j'ai accepté cette invitation je suis devenu la cible de la condamnation, mais j'ai décidé de venir parce que c'était important" a déclaré Boualem Sansal.

    Boualem Sansal, âgé de 62 ans, a grandi dans un village berbère à 200 km au sud-ouest de la capitale, Alger. Ingénieur et titulaire d'un doctorat en économie, et il a commencé à écrire des romans à 50 ans après une longue carrière au sein du gouvernement.

    Aujourd'hui, le romancier est un critique véhément du gouvernement autoritaire en Algérie ainsi que des islamistes. Depuis 2006 ses livres - tous écrits en français - ont été interdits en Algérie.

    Sansal a été présenté en 2007 au Festival de littérature de Berlin comme un écrivain "exilé dans son propre pays.".
    Dans un discours d'ouverture du salon des écrivains, dimanche soir, Uri Dromi, le directeur général, a applaudi Sansal, et d'autres qui ont bravé la pression pour se rendre en Israël, rendant hommage à "certains de nos amis de l'étranger confrontés, comment dirais-je, à la critique hostile".

    En 2008 Sansal a publié son cinquième roman, le premier à être traduit en anglais, sous le pseudonyme de Mujahid.
    Le roman raconte l'histoire de deux frères algériens qui découvrent que leur père avait été un officier nazi SS qui a fui en Afrique du Nord après la Seconde Guerre mondiale. Il explore également les liens entre le nazisme et l'islamisme, deux mouvements qui selon l'auteur, partagent des visions totalitaires et connaissent tous deux "le concept de la conquête - la conquête des âmes, mais aussi des territoires.

    "Je vois bien des parallèles, et je crois que nous devons analyser le national-socialisme, si nous voulons garder l'islamisme en échec", commentait-il en 2009.

    A Jérusalem, Sansal, laïc convaincu, a réitéré ses avertissements concernant la marée montante de l'islamisme dans le sillage des révoltes arabes.
    "Je pense que nous sommes dans les années 1930 du siècle dernier - alors, personne n'a répondu correctement.
    Aujourd'hui l'islamisme est devenu le fascisme.
    Il ne faut pas se leurrer, cela prendra 10 ou 15 ans - ce sera un travail très difficile".

    Les réactions en Algérie ont été partagées.
    "Sur mon site, c'était 50/50" explique-t-il. "La moitié des gens disaient qu'on devrait faire pour moi ce qu'ils ont fait à Mouammar Kadhafi en Libye. L'autre moitié a dit que c'est merveilleux, que nous pouvons apprendre de l'expérience d'Israël. "

    Dans le reste du monde arabe, les réactions à la visite de Sansal ont été extrêmement négatives.
    Le Hamas a fustigé la visite de l'auteur comme un "crime contre les 1,5 millions de martyrs algériens qui ont sacrifié leur vie pour la liberté sous l'occupation française", affirmant qu'il légitime "les crimes perpétrés contre le peuple palestinien."

    Sansal a indiqué qu'il expliquerait les raisons de sa visite une fois qu'il serait rentré en Algérie. "Je vais m'expliquer par des articles.
    Je suis très écouté en Algérie, même si je ne suis pas autorisé à m'exprimer librement là-bas."

    Hommelibre: L'humour de l'inégalable et irremplaçable Le Luron n'a rien à voir avec celui de Coluche.

    @Patricia:

    "Hi hi hi....Qu'est ce qu'on rigole :-))) Le gars reconduit à la porte par la Pompadour elle même :-))"

    Cette info que vous ne lirez pas ailleurs que dans les sites dont je signale les liens et qui nous informent de TOUT ce que nous cachent tous les médias français confondus. Et "Madame la ministre Cécile Duflot traite un journaliste de connard" sur Dreuz.info, que je n'ai plus le temps de passer car je quitte.


    "Nous apprenons que Madame la « first friend girl », comme on l’appelle désormais aux USA, -outre un petit cabinet personnel, financé par la république, en tout bien toute vertu naturellement, un petit cabinet dirigé par un ami « d’idées », ancien chroniqueur radiophonique-, s’est modestement achetée, pour faire honneur au couple Obama, de si braves gens les Obama, une modeste et vertueuse robe de soirée qui aura coûté la modique somme de plus de six mille euros. Qui paiera cette misère ? La république, ou le modeste budget du modeste couple pas du tout « bling-bling » ?

    Une paille, n’est-ce pas ?

    Vraiment nous avons l’honneur et le plaisir de ne plus avoir de président et de first ladie « bling-blin », mais un nouveau Robespierre flanqué de son équivalent féminin. Quelle chance incroyable nous avons !…

    C’est un incorruptible, un vrai vertueux, certes un peu amoureux de l’épouse de quelqu’un d’autre…mais enfin, que voulez-vous, même vertueux, même incorruptible, nul n’est parfait.

    Alors, pour mieux plaider la cause de la France, une compagne s’offrant une robe de soirée à pas loin de sept mille euros, y a pas à dire, c’est du dévouement, c’est de l’abnégation, et de la plus pure !

    Vive la Commune de Paris, enfin réincarnée.

    A suivre….

    Alon Gilad pour israel-flash


    Bonne soirée :) IP à confondre SVP. Merci!

  • Patoucha j'aime lorsque vous arrivez en tenue de combat tel un Rambo sortant de la brousse! Vous avez fini vos congés?

Les commentaires sont fermés.