20 avril 2012

L’éruption solaire du 16 avril

Celle-ci ne va pas encore paralyser la Terre! Elle est très spectaculaire mais ce n’est pas une éruption très forte. Spectaculaire parce que filmée de profil et parce que l’éjection est franche et claire, en boucle. La Terre n’est pas dans sa direction et nous n’aurons aucune conséquence de cette éruption.


Soleil16avril12-2.pngLes éruptions solaires n’ont rien d’extraordinaire. Elle font partie de la respiration de notre étoile. Selon le cycle de 11 ans elle connaît un minimum et un maximum d’activité signalés par les taches et les éruptions. Pendant le maximum le soleil peut envoyer des jets de plasma à belle vitesse. L’éruption du 6 mars dernier a ainsi envoyé un jet à près de 6,5 millions de km/h.

Pourtant la revue Nature parue hier rappelle les dangers d’une forte éruption - dangers qui se sont précisés depuis la dernière très grande, en 1859. Ils se sont précisés et aggravés par le fait de notre dépendance aux réseaux électriques. En 1859 des villes ont été plongées dans l’obscurité et des poteaux télégraphiques ont brûlé à cause de la surcharge du réseau. L’éruption de 1989 a provoqué une panne de courant de 9 heures au Québec.

Les scientifiques estiment qu’une très forte éruption pourrait immobiliser l’économie pendant des mois tant les dégâts seraient importants sur la structure du réseau (câbles de transport, stations, etc). Les banques, les moyens d’information et de transmission seraient hors service peut-être pour des mois. Les ordinateurs au bureau et à la maison pourraient être grillés avec toutes leurs données.

A l’heure actuelle il n’y a pas de moyen de protéger les réseaus électriques. Par contre il est possible de débrancher les ordinateurs et le matériel électronique puisque l’on peut prévoir environ deux jours à l’avance la tranche horaire où la Terre sera touchée. Mais si les réseaux sont en panne pour des semaines ou des mois, cela ne nous préservera pas d’un chaos: pas d’activité bancaire, pas d’internet, pas de distribution d’essence, pas de lumière, pas d’ascenseurs, satellites en panne, etc.

Il n’est pas possible de prévoir une grande éruption. Les scientifiques rappellent aujourd’hui notre vulnérabilité parce qu’ils estiment que le risque n’est pas assez pris en compte alors que nos sociétés sont devenues très sensibles de par la dépendance à l’électricité. Il faut en tenir compte et anticiper en étudiant, puis en réalisant, un système de protection des réseaux électriques planétaires.


L’éruption du 16 avril, document Nasa:


22:56 Publié dans Univers | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : astronomie, soleil, éruption solaire, tache solaire, nasa, terre, ciel, étoile, espace, plasma | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

"Elle est très spectaculaire mais si ce n’est pas une éruption très forte", il est spectaculairement écrit, mais si compréhension, il est spectaculairement rassurant, mais si on est pas inquiet, Elle est rassurante la planète Homme-Libre mais si c'est spectaculant.

Écrit par : Seguelà Jacques | 22 avril 2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés entre 22 h - 08 h (Europe/Paris).