18 avril 2012

Faire l’amour avec le Jura...

« Manier les mots, les soupeser, en explorer le sens, est une manière de faire l'amour... » écrivait Marguerite Yourcenar. La pub qui fait polémique sur le Jura pourrait répondre à cette réflexion de l’écrivain. Mais ici il y a le ton, et la voix féminine. Pour certains et certaines cette pub serait sexiste. «Une nouvelle fois, c'est le signe qu'on utilise le corps des femmes pour vendre n'importe quoi», pleurniche la cheffe grognon d’Oser le Féminisme Caroline de Haas.


Jura1.jpgLes Chiennes de gardes pour leur part demandent la suppression pure et simple du spot. Ça ne rigole pas du côté de la Féminista. C’est pourtant un texte qui ne fouette pas un chat, sur un ton engageant sans plus.  La pub:


Les religieuses des Chiennes de gardes vont-elles bientôt demander le rétablissement de la prière en classe et avant le repas? Vont-elle aussi se mettre à faire la police à propos des pubs montrant des hommes? Non, pas de risque, les hommes ça ne les intéresse pas.

Sexisme? Machisme, comme disent certaines? Si le machisme est une manière de magnifier les femmes au point de les associer avec tout ce qui est beau, attractif, captivant, sexuellement puissant, vive le machisme! C’est un hommage aux femmes! Cela change de l'image de l'homme donnée par la Féminista.

La comparaison entre les femmes et certains lieux naturels existe depuis la nuit des temps. La poésie est remplie d’images allégoriques. C’est une fonction normale de l’esprit humain de faire des analogies. C’est même une preuve de son intelligence. Comparer les courbes du corps féminin avec la courbe des vallées et des prairies est donc naturel. L’interdire c’est vouloir rendre l’humanité stupide, peureuse et moutonnière. Que cela soit un poème, une publicité, un tableau de peintre, aucun domaine n’échappe à l’intelligence humaine qui associe. Et visiblement les femmes sont source d'une intarissable inspiration.

Si éventuellement problème il y avait, ce serait de voir trop de sollicitations de nature sexuée. C’est un autre discours. Mais ici c'est l'allusion à ce qui pourrait être désirable chez la femme qui est visé par la polémique. Si un peintre disait qu'il peint les collines comme les hanches des femmes, il n'y aurait aucune polémique. Le problème des femrads est le sexe. Cette idéologie mérite un sérieux décroûtage, une costaude provocation, une grande respiration joyeuse, une danse fraternellement érotique pour répondre à sa rigidité militaire.


On pourrait parodier cette pub pour le Jura, rien que pour faire devenir chèvres les copines de la Féminista. - Quoi? Elles sont déjà chèvres? Ah, je comprends...

Par exemple avec une voix d’homme:
glace2.jpg
- «Viens sur moi, monte sur moi, je suis haut, je suis dur, je suis glissant, je suis dangereux, je suis fascinant, viens t’asseoir sur mon sommet: je suis le Cervin.»

- «Regarde-moi, admire-moi, caresse-moi du regard, regarde-moi jaillir, prends-moi en vidéo, mets-moi sur internet, vante mes prouesses et mes mensurations à tes amies: je suis le jet d’eau de Genève.»

- «Choisis-moi, prends-moi dans ta main, porte-moi à tes lèvres, lèche-moi, fais-moi fondre, avale-moi: je suis une glace à la vanille.»


En prime, quelques pubs courtes avec des hommes, pour vous mesdames - et messieurs si vous aimez cela.


Pub pour un DVD:





Allez, un strip-teaser pour faire boire quelques dames en mal de fantasmes:





Et comment mettre du nu (un homme) pour lutter contre le nu (la femme), le tout rien que pour ventre des lunettes? Les faux-culs règnent en maîtres:





Alfa Giulietta - l’ancienne. La nouvelle («Touche-moi, possède-moi, etc) est indisponible sur le net:

 

 

 

Grrrrr:

FéministaPanneauA4.jpg

18:15 Publié dans Féminisme | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : humour, société, publicité, jura, alfa romeo, chiennes de garde, féminisme, sexisme, machisme, yourcenar, hommes | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Tiens !faudra tout de même que j'observe mieux mon fer à repasser/marque Jura

Écrit par : lovsmeralda | 18 avril 2012

Répondre à ce commentaire

La pub pour le Jura ne fouette pas un chat mais est limite. Par contre celle de Contrex je l'adooooore !! Si je pouvais relier le pédalier de ma cyclette d'appart à un dispositif pareil je pédalerai à longueur de journées ;o)))

@Lovsmeralda

Vous seriez étonnée de ce que peux inspirer un fer à repasser aux poètes ;o) (dommage que le texte ait disparu cela valait son pesant d'érotisme)

Écrit par : Loredana | 18 avril 2012

Répondre à ce commentaire

M' enfin hommelibre n' insultez pas les religieuses de chiennes de garde
;)

Écrit par : kasilar | 18 avril 2012

Répondre à ce commentaire

Hommelibre,
Diriez-vous que cette publicité mérite une plainte au JEP pour sexisme?
Ce ne sont pas des chaussures Sprox mais le Jura!
Vous raillez les femmes qui se sentent victimes de sexisme et dénoncez tout autant les publicités dont les hommes en font les frais . Deux poids deux mesures, selon que l'on porte un pantalon ou une jupe?

Écrit par : le maçon aurélien | 18 avril 2012

Répondre à ce commentaire

"Vous raillez les femmes qui se sentent victimes de sexisme et dénoncez tout autant les publicités dont les hommes en font les frais . Deux poids deux mesures, selon que l'on porte un pantalon ou une jupe?"

Non, justement. Personne ne se plaint des publicités dans lesquelles on utilise les hommes comme des objets.
Ce n'est pas le cas concernant les femmes.

Écrit par : Patricia | 18 avril 2012

Répondre à ce commentaire

whouhhh, chaud chaud dans la vallée,une cascade entre les 2 roches,;)))
j'aime le nu, homme/femme,
faut pas qu'elles voient ça, là c'est la brousse ;)))
http://cache2.allpostersimages.com/p/LRG/22/2266/2JOZD00Z/affiches/hiroshige-ando-the-maple-trees.jpg
mdrrr il devait avoir une sacrée position pour peindre ça!!!
bizzzouxxx!!!

Écrit par : Sarah | 18 avril 2012

Répondre à ce commentaire

@ Lovsmeralda:

C'est peut-être à cause du fer à repasser que cette pub pour le Jura fâche tant certaines!!!... :-)


@ Loredana:

Oui, d'accord avec vous: limite. Elle est juste à la limite, et si elle penche d'un côté c'est à mon avis parce que nous y mettons ce qu'elle n'a pas. Est-ce que que la voix est réellement sensuelle? Je ne trouve pas, elle va trop vite. Elle est un peu grave et intimiste? Comme dans les aéroports... (et encore, dans les aéroports elles sont plus suaves). Est-ce que les mots suggèrent autre chose que la nature? Non, à part le site de jura.com. Il est question de courbes du paysage (voir l'image), de rivières, de randonner sur lui (le Jura)... Et faire parler la nature, cela n'est pas rare: La Fontaine faisait parler les animaux, d'autres la Lune, d'autres le vent.

Evidement, le "Viens me retrouver" fait penser à des annonces coquines. Mais ce n'est que nous qui l'ajoutons. Je trouve cette pub d'autant plus intéressante que justement elle ne contient rien de particulier sauf ce que nous ajoutons mentalement. Ils ont fait fort!

Par ailleurs, serait-ce vraiment gênant si elle avait versé un peu plus dans l'érotisme? Erotiser la nature ce n'est pas nouveau. Que ce soit une voix de femme pour parler des courbes et des rivières, c'est assez adéquant. Mais cela aurait pu être une voix d'homme, veloutée, ça aurait aussi bien fonctionné à mon avis.


@ Sarah:

Merci pour l'image, bien trouvé! Et très belle. Bizzzouxxx!!!

Écrit par : hommelibre | 19 avril 2012

Répondre à ce commentaire

@ Maçon Aurélien:

Je ne raille pas les femmes, je raille celles qui disent qu'encore une fois le corps de la femme sert à vendre n'importe quoi. Je raille cette vision paranoïaque qu'elles veulent imposer à la société entière.

Oui j'interviens parfois sur des pubs qui visent des hommes. En général c'est pour démontrer que le sexisme, si sexisme il y a, est mutuel et pas dans un seul sens. Mais en fait je préfère que l'on ait la liberté d'illustrer une pub par un corps d'homme ou de femme, d'animal, par un objet, par un contraste, etc. On peut aussi retirer les femmes de la pub. Elles y perdront beaucoup à mon avis.

Écrit par : hommelibre | 19 avril 2012

Répondre à ce commentaire

Une nouvelle pub dans le genre :
http://www.youtube.com/watch?v=FMwGFGE5HF4

Le message est très clair, la femme se met au niveau de l'homme en le singeant: frimeuse, moqueuse et menteuse.

Écrit par : Patricia | 19 avril 2012

Répondre à ce commentaire

@Hommelibre celui qui inventa ce fer à repasser jura mais un peu tard qu'on ne l'y reprendrait plus, à se prêter aux mains d'autres habitantes que celles de ce canton et surtout depuis l' ouverture de la Pénétrante .De quoi en effet fâcher certaines mais qui ont appris à se venger depuis,rire

Écrit par : lovsmeralda | 19 avril 2012

Répondre à ce commentaire

@patricia

et encore ce n'est que la partie emergée de l'iceberg ...
Je vous épargne le fait qu'il y ait des femmes musclées comme des mecs, grossières, agressives tueuses ... encouragé par une société libéraliste déjantée, à mon humble avis le féminisme a tout intérêt à faire le ménage pour traiter les femmes comme les hommes, c'est à dire les responsabiliser et non les traiter comme une catégorie à part ou les émasculer et les dégrader.

Je suis prêt à aider à un renouveau du féminisme dans la responsabilisation législative et républicaine

Écrit par : kasilar | 19 avril 2012

Répondre à ce commentaire

Au fait patricia avez-vous vu le reportage sur le gang des 300 filles à Los Angeles sur Arte ?

Écrit par : kasilar | 19 avril 2012

Répondre à ce commentaire

@Kasilar :
Merci pour le lien. je l'ai mis en favoris pour pouvoir regarder le reportage tranquillement en entier dès que j'ai le temps.

Écrit par : Patricia | 19 avril 2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés entre 22 h - 08 h (Europe/Paris).