Un loup aux portes de Genève

La Tribune et plusieurs médias suisses et français font part de cette information: un loup a été photographié à plusieurs reprises sur le Salève au mois de mars.

2_bout-du-saleve.jpgL’Ecole d’ingénieurs de Genève a posé des caméras automatiques en février dernier dans le but de mettre en image un lynx. La faune du Salève est variée. Ainsi «on peut rencontrer de nombreux animaux comme par exemple, des petits mammifères (lièvres, musaraignes, hérissons, écureuils…) et des plus gros (chamois, bouquetins des Alpes, lièvres variables, marmottes, renards…).

«On trouve quelques tritons, crapauds, grenouilles vertes et grenouilles rousses dans les régions humides (sources au pied du Salève, étang de Crevin, mares des Crêts et mares des Rochers de Faverges…). On peut encore rencontrer des lézards, des couleuvres et des vipères aspic.

Avec sa face escarpée, ses gorges et éboulis, le Salève est un lieu propice pour les oiseaux de falaises. Ainsi le milan noir, le faucon pèlerin, le grand corbeau nichent dans les rochers. D'autres petits oiseaux se cachent dans les broussailles, au sommet de la montagne. Le promeneur peut
loup.JPGobserver des alouettes, des cailles, des pies-grièches, des fauvettes…etc.

Avec les migrations les observations sont diverses car de nombreux oiseaux ne sont que de passage.»



Donc le loup du Salève a été photographié à au moins deux reprises (voir une des images ici). Un autre loup a fait son territoire dans l’Emmental. On compte actuellement entre 12 et 20 loups en Suisse. Après s’être développé dans les Alpes on l’attend maintenant dans l’arc jurassien.

 

(A propos du loup dominant.)

 

Image 1: Thermical Brothers. Image 2: Loup-Ours-Berger.



Catégories : Environnement-Climat 5 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Bonjour John,

    C'est "francais" (première ligne, manque le "n"). Le fraca francais n'est pas encore à l'ordre du jour.

    Bonne journée

  • Merci Bertrand!
    :-)

  • les loups sont bien de retour dans le cantal au portes même d'aurillac, cool enfin un retour en force des loups un peu partout, il était temps.

  • cela fait peur aux bergers de le savoir de retour en france en italie et autres lieux..., mais il est temps que les bergers qui pratiquent l'élevage en masse comprènent que la nature ne leur appartient pas, et qu'ils ne pourront jamais lutter contre dame nature, car elle peut très bien se passer de nous mais nous non.

  • @ho,entièrement de votre avis

Les commentaires sont fermés.