Grand projet: le tunnel sous le détroit de Béring

La décision doit être prise dans les 4 ou 5 prochaines années: le percement d’un tunnel sous l’océan Pacifique, précisément entre le Pacifique Nord et l’océan Arctique. S’il est réalisé ce sera le plus long tunnel du monde: environ 100 km, et le double du tunnel sous la Manche.

Béring.jpgLa construction prendrait une quinzaine d’années et coûterait 50 milliards d’euros selon une estimation des années 1990, probablement le double aujourd’hui selon le directeur des chemins de fer russes.

Un tube serait réservé au passage d’un  pipe-line de gaz.

Cette nouvelle ligne relierait tout le continent américain à l’Europe via la Sibérie. Le principal objectif du tunnel est le transport de fret plus rapidement, plus sûrement et à moindre coût. La Chine, principal exportateur vers les Etats-Unis, est intéressée et investirait dans la construction à hauteur d’un tiers.

La Russie a déjà commencé à poser une ligne de chemin de fer directement à travers la Sibérie vers l’extrême est, le Kamtchakta. La ligne ne traverse pas de grande région industrielle mais permettra le développement de cette région, possiblement appelée à devenir le grenier du monde avec le réchauffement climatique. Des villes, de l’industrie et de l’agriculture vont transformer le nord du continent asiatique.

Ainsi, des milliers ou dizaines de milliers d’années après le peuplement de l’Amérique par les premiers humains, le Détroit de Béring deviendrait une route habituelle de passage entre les continents. Et ce tunnel relierait par la terre la presque totalité des terres du monde, sauf le Japon ainsi que la région au sud de l’Asie et l’Océanie.

 

Catégories : Divers 0 commentaire Lien permanent

Les commentaires sont fermés.