Supprimer le 1er avril pour préserver la finance?

Ce serait cocasse si la nouvelle n’émanait du très sérieux Bureau Universel du Temps, le Universal Time Office (UTO), organisme affilié à l’ONU. Ce bureau s’occupe des questions de calendrier et de fuseau horaire. Par exemple il a dû récemment donner son accord pour le changement de fuseau horaire des îles Samoa.

Avril2013.jpgCelles-ci étaient depuis 120 ans sur le dernier fuseau horaire. Depuis le 31 décembre 2011 elles sont sur le premier, afin de s’harmoniser avec leurs principaux partenaires commerciaux, l’Australie et la Nouvelle-Zélande. Elle ont donc «gagné» un jour, ou perdu c’est selon, puisqu’elles sont passées directement du 29 au 31 décembre 2011. Le 30 décembre 2011 n’existera jamais pour les Samoens. Selon le quotidien Libération du 29 décembre dernier:

«Actuellement, Samoa est 21 heures après l'Australie et 23 heures après la Nouvelle-Zélande. A partir du 31 décembre 2011, les Samoa seront une heure avant Wellington et trois heures avant Sydney. Les Samoa avaient choisi le fuseau horaire actuel il y a 120 ans car à l'époque, leurs principaux partenaires commerciaux étaient les Etats-Unis et l'Europe.»

En collaboration avec l’IAA, l’International Astronomic Association et le Bureau International des Poids et Mesures (BIPM), le Universal Time Office surveille également l’étalon-temps de référence utilisé au niveau mondial. On sait que la rotation de la Terre autour du soleil fait un peu plus de 365 jours. C’est pourquoi il y a tous les 4 ans un 29 février. Sans ce jour les saisons se décaleraient de 25 jours par siècle et l’été officiel serait en hiver météorologique environ tous les 7 siècles. L’UTO est impliqué dans ces décisions.

Par ailleurs ces organismes contrôlent en permanence la vitesse de rotation de la Terre sur elle-même. En automne 2009 un ralentissement des courants océaniques et des vents de l’hémisphère sud a provoqué pendant 2 semaines une accélération de la rotation de la planète et a donc raccourci le jour - oh, de seulement 0,1 millimètre par seconde. Pas de quoi fouetter un chat! Tout s’est ensuite remis en place.

L’UTO a été saisi par l’Association Bancaire Mondiale ainsi que des responsables de Wall Street. La journée du 1er avril leur pose problème. Depuis quelques année en effet des rumeurs fantaisistes et humoristiques circulent sur le internet ce jour-là, sur l’état de l’économie mondiale ou les capacités financières de telle ou telle entreprise. Ces rumeurs peuvent être rapidement désamorcées par un humain quelque peu attentif à la question. Mais les moteurs de recherche ignorent l’humour. Ils prennent donc ces informations pour réelles.
rotation1.gif
Et comme les transactions financières sont aujourd’hui presque toutes automatisées et gérées par des robots informatiques très réactifs, lesdits robots modifient certaines positions boursières selon les informations qu’ils reçoivent des moteurs de recherche. Ce n’est que peu de chose pour chaque entreprise, car les cotations sont surveillées en permanence et la correction peut être réalisées dans les minutes qui suivent. Mais cela suffit pour des des opérateurs en ligne achètent ou vendent. Et pour les bourses, toutes les pertes accumulées représentent des masses d’argent de plus en plus importantes, atteignant en 2011 plusieurs dizaines de milliards de dollars.

Le Bureau Universel du Temps va donc étudier la possibilité de supprimer le 1er avril, ne sachant pas comment éviter les blagues des internautes. Le projet est de commencer le mois directement au 2 avril (image 1, cliquer pour agrandir). Pour compenser, le 29 février deviendrait habituel, avec un 30 février une année sur 4. Après tout, ce n’est qu’un simple relooking du calendrier, un peu comme l’est l’heure d’été.

Cela devra bien sûr être accepté par la majorité des Etats dans le monde. La solution proposée fait déjà bondir les puristes du calendrier, qui arguent que l’on n’a pas à jouer avec cette mesure fondamentale qu’est le Temps, qui fédère l’humanité.

Une autre proposition est de basculer au calendrier de l’islam qui ne contient pas d’équivalent du 1er avril, mais elle n’est qu’un «plan B» selon le porte-parole du Bureau. Le calendrier juif n’a pas été proposé, pas plus que celui des bouddhistes et des hindous. Un plaisantin sur un forum internet proposait d’utiliser le calendrier Maya, qui s’arrête à la fin de cette année!

La mesure sera annoncée officiellement et proposée à l’Assemblée Générale de l’ONU cette semaine. Si les Etats tombent rapidement d’accord elle pourrait être appliquée dès 2013.

Nous vivons donc peut-être aujourd’hui le dernier 1er avril de notre vie. Il serait dommage de ne pas en profiter!

 

PS: Non, c'est faux: personne n'a proposé de supprimer le 8 mars...

Catégories : Divers 3 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Oui? Euréka! Ja compris pourquoi je n'ai pas vu passer ce "dimanche"...! Lol


    Un autre....

  • ben, on fera les gags le 2 avril, suppression du 2 avril et ainsi de suite, faut carrément enlever le mois d'avril à mon avis, ça nous ferait des vacances ;)))!!!
    bizzzouxxx!!!

  • @ Patoucha:

    Les infos 1 et 2 sont quand-même réelles: le reclassement des îles Samoa et la vitesse de rotation de la Terre en 2009. Il n'y a que la troisième qui est une sardine!

    ;-)


    @ Sarah:

    D'accord pour les vacances. On part où?...

    .....

    :-)))

    Bizzzouxxx!!!

Les commentaires sont fermés.