Sécurité routière: une campagne sexiste

Le sexisme se loge parfois dans des domaines inattendus et malheureux. C’est le cas de la nouvelle campagne de la Sécurité Routière en France. Appuyée par de nombreuses personnalités féminines cette campagne voudrait sauver les hommes, qui représentent 75% des tués sur la route contre 25% de femmes.

sécuritéroutière1.jpgLa campagne

Cette campagne est intitulée «Le manifeste des femmes». Il consiste en un appel solennel de femmes qui voudraient sauver les hommes de leur mauvaise conduite sur la route. On y trouve le soutien de Zabou Breitman, Mireille Dumas, Eliette Abécassis, Valérie Expert, Axel Laffont, Flavie Flament, entre autres.

La charge est lourde. Le fait est que 75% des tués sur la route sont donc des hommes. Le commentaire ne parle d’ailleurs que de la responsabilité masculine dans les accidents.


«Tant qu’il y aura des hommes pour mourir sur la route, il faudra des femmes pour que ça change.

75 % des morts sur la route sont des hommes. Des hommes que nous connaissons, des hommes que nous aimons. Un mari, un compagnon, un fils, un père, un ami.

La vitesse ne leur fait pas peur. La fatigue non plus. Et ce ne sont pas quelques verres au milieu du repas qui les empêchent de prendre la voiture. Ils conduisent bien. Ils maîtrisent. Ils le disent.»


La conduite sous alcool est en effet de nature à diminuer le discernement et les réflexes. C’est un comportement dramatique. Le manifeste continue:

«D’ailleurs, ils n’ont jamais eu d’accident. Et c’est vrai. Jusqu’au jour où. Dans l’entourage d’un homme qui prend le volant, ou les clés de la moto, il y a souvent une femme. Vous, moi, une femme qui peut dire : non. Je ne monte pas dans cette voiture. Je descends au prochain feu. Roule moins vite. Vraiment moins vite.Tu es dangereux. Passe-moi les clés. Mais cette femme se tait. Elle laisse faire. Par tendresse, par lassitude. Par habitude.»

securiteroutiere 07.jpg
Des chiffres manquants

Là l’étonnement vient. Les hommes qui montent à bord le font-ils aussi «par tendresse»? Pourquoi la femme? Quelle est cette image généralisée de femme passive et taiseuse? Prête à mourir «par tendresse»? Cela semble calqué sur l’image de la victime bien connue dans les campagnes de la Féminista. Et soudain le tableau apparaît: la femme est victime, l’homme est dangereux.

Et paf! En plein dans le stéréotype moderne sur l’homme, dans le sexisme misandre. C'est le discours de la Féminista!

- Mais quand-même, les chiffres sont les chiffres. Ils sont officiels, relevé par des policiers assermentés. C’est donc forcément vrai.

- C’est certainement vrai. Ce ne sont pas les chiffres qui posent question. C’est ce que la campagne cache. Ce que le rapport 2010 de la Sécurité Routière révèle.


Que dit ce rapport? En page 27:

«Par contre, la part des conducteurs de véhicules légers dans la mortalité masculine est du même ordre que celle des conductrices dans la mortalité féminine : respectivement 39,8 % et 36,5 %. Au niveau de la responsabilité, elle est à peu près du même ordre : 45,4 % des conducteurs hommes responsables en cas d’accident corporel, 41,6 pour les femmes (chapitre 2-9).»

Ainsi en voiture normale (VL, véhicules légers de moins de 3’500 kgs) il y a autant de femmes tuées sur la route que d’hommes. Et autant de femmes responsables des accidents mortels que d’hommes.


securiteroutiere-mondial-a.jpgUn éclairage différent

- Mais alors qu’est-ce qui fait la différence pour arriver à 75% d’hommes et 25% de femmes?

- Ce sont trois catégories où les hommes sont les conducteurs les plus nombreux: les deux roues, les véhicules utilitaires et les «autres véhicules». A cela il faut ajouter les piétons.

Concernant les motos, dans près de la moitié des accidents les conducteurs ou conductrices ne sont pas les responsables.

75% est un chiffre réel mais qui n’est pas significatif du pourcentage réel de conducteurs masculins par rapport au nombres total d’usagers (beaucoup plus d’hommes que de femmes sont au volant, tous véhicules confondus), ni par rapport au type de véhicule.

Pourquoi le manifeste des femmes ne le précise-t-il pas? Bonne question, merci de l’avoir posée...

Le rapport officiel précise encore:

«Ces différences entre sexes et selon les classes d’âge peuvent s’expliquer :

– par des répartitions démographiques différentes qui expliqueraient par exemple une prédominance des femmes en tant que piétons (proportion des femmes de plus 75 ans) ;

– par un accès à la conduite moindre pour les femmes qui expliquerait leur prédominance en tant que passagère (particulièrement dans la classe d’âge des 18-24 ans) ;

– plus généralement, par une mobilité motorisée des femmes assez différenciée de celle des hommes (plus urbaine notamment), avec des choix de véhicules très différents (notamment la proportion de femmes motocyclistes reste très faible) ;

– par un comportement à risque plus important chez les conducteurs hommes. Par exemple, les conducteurs masculins représentent 72,7 % des conducteurs impliqués dans les accidents corporels au taux d’alcool connu et 92 % dans les accidents mortels au taux d’alcool positif (chapitre 3-4).»


Toutes ces précisions jettent un éclairage très différent sur la thèse de la campagne, qui perd de sa pertinence. La conduite à risque est essentiellement la conduite sous l’emprise de l’alcool. A part cela, les hommes ne sont pas plus dangereux sur la route que les femmes. Mais le stéréotype sexiste de l’homme dangereux et de sa «mauvaise conduite» occupe l’espace culturel.

Ce qu’il faut retenir du rapport officiel est que femmes et hommes sont autant responsables et victimes d’accidents mortels sur la route, à conditions égales. Cette campagne est assez malheureuse.

Lirer aussi le 9e commentaire.

 

 

 

Connaître la stratégie:

FéministaPanneauA4.jpg

Catégories : Féminisme, société 53 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Hahahahahaha, le sexisme viendrait des femmes maintenant. Mais ouiiiiiiiiiiiii. N'est-ce pas plutôt la blague machiste selon laquelles femmes sont mauvaises conductrices ? C'était comment déjà ? Ah oui, femmes au volant, mort au tournant. Pas mal. Monsieur Goetelen... triste sire.

  • Tu peux argumenter Grégoire? Ou tu avais juste besoin de dire une connerie? Si tu viens juste pour dire des conneries, dégage!

  • Et puisque tu semble l'ignorer, le terme "sexisme" signifie:

    "Attitude, comportement fondés sur la discrimination sexuelle".

    Il n'est spécifique d'aucun sexe. En cas de sexisme contre les femmes ils s'agit de misogynie, contre les hommes de misandrie. Je t'offrirai un dictionnaire à Noël.

  • Je n'en ai pas besoin Goetelen, il me faudrait plutôt un dictionnaire ironique pour ne pas me payer ta tête à chaque article que tu ponds.

  • Grégoire: prout! Apprends le sens des mots et à construire une phrase cohérente.

  • C'est tout ce que tu m'inspires... navré d'être aussi concis, j'aimerais beaucoup pouvoir écrire davantage, mais c'est dommage, je n'aime pas vraiment la lutte que tu mènes pour diaboliser le féminisme, je trouve cela même vulgaire, j'ai vu ce que pouvait faire le masculinisme sur des femmes, j'ai connu des amies violées, battues, enfermées dans un mutisme parce que sous le joug de leur(s) agresseur(s).
    Je pense que tu ferais mieux de mettre ton énergie et ton talent à des causes qui sont plus urgentes : reconnaître la soumission des femmes au patriarcat, le feras-tu un jour ?!

  • J'ai une image bien plus positive des femmes. Je ne les considère pas comme des victimes - sauf celle qui le sont vraiment car il y en a, comme il y a des hommes victimes aussi. Les femmes ont toujours eu un rôle et leur espace de pouvoir. C'était une forme d'organisation spécialisée: chacun son domaine. Maintenant c'est un autre système.

    Prouve ta théorie. Moi je la démonte. Je ne vois pas de femmes soumises dans mon entourage, dans ma famille, dans mes ascendants. Par contre dans ce billet j'argumente. Si tu veux dire le contraire, sors un autre rapport qui dirait le contraire que l'extrait que je cite. Si tu n'en as pas il faut admettre celui-ci: autant d'hommes et de femmes morts et responsables d'accidents mortels, à conditions égales (VL). Donc le discours qui montre les hommes comme dangereux et les femmes comme protectrices est un stéréotype sexiste démenti par les chiffres.

  • "Je n'en ai pas besoin Goetelen, il me faudrait plutôt un dictionnaire ironique pour ne pas me payer ta tête à chaque article que tu ponds."

    Vous me faites penser à moi : John fait cet effet là : il énerve au plus haut point, vous secoue et en plus, vous laisse dans votre crotte.
    La totale.
    Une fois au fin fond de la bouse, tel qu'il vous envoie sans aucune protection alors que vous avez beau être là,fidèle parmi les fidéles et qu'il s'en fout, je me suis enfin revue sauter à pieds joints sur les jouets de mes frères pour les casser, les mordre jusqu’au sang quand ils m'agressaient et j’ai réalisé que je n’avais jamais été la victime qu’on m’avait fait croire.
    J’ai toujours eu du pouvoir.
    ça ressemble un peu à celui qui vous abandonne en vous montrant le boulevard ouvert devant vous avant de partir.
    Très fort.

  • En plus ils font fort. J'ai oublié de souligner la phrase "Tant qu'il y aura des hommes", aux accents mythiques, titre d'un film aux 8 oscars tiré d'un livre de James Joyce sur la guerre a Pearl Harbour avant l'attaque.

    "Tant qu'il y aura des hommes"... il y aura des guerres, des guerres sur la route comme ailleurs, comme à Pearl Harbour. Les hommes qui partent se battre avec la vitesse, contre qui, contre quoi, contre leurs démons, et qui meurent dans au arbres ou au fond d'un cuirassé. La superposition des routes et du massacre de Pearl Harbour...


    "Et l'autre reste là", comme dirait Jacques Brel dans Les Vieux. L'autre, la femme, la fille, la soeur, la mère, la femme aimante, Pénélope qui attend Ulysse parti se faire peur dans le monde, Isis sauvant Osiris de la mort.

    Ah, ils ont fait fort pour le Story telling! On entre dans la légende:

    "Tant qu'il y aura des hommes" - musique -image - route - voiture - homme - rouler vite - dépassement dangereux - noir - crissement des pneus - bruit de ferraille - interminable bruit de ferraille - puis plus rien - chant d'oiseau - image: pré vert, traces de pneus sur la route et cet oiseau qui chante à la vie - et plus loin, derrière le talus, un fin nuage, comme une vapeur, une fumée - rien de plus - et le mot: fin.


    Ces femmes, ces soeurs, ces filles, ces mères, sont si bonnes, si dévouées à la cause de la vie. Elles qui pleurent un mari, un compagnon, un fils, un frère, un père.

    Cela me rappelle le début du dernier chapitre de mon livre "Féminista ras le bol":

    "
    Quelques mots légers pour terminer cet ouvrage.
    Quelques mots d’amitié pour les femmes,
    nos compagnes, nos amies, nos sœurs,
    nos mères, nos filles,
    si inspirantes,
    si importantes :"


    Et puis je repense au rapport officiel: autant de tués femmes que d'hommes en VL et autant de responsables femmes qu'hommes dans les accidents mortels. Alors, retouche au Story telling:


    Image de fin avec la petite fumée - superposition images de mères, de soeurs, de filles, de compagnes - elles pleurent- puis superposition images de pères - de frères - de fils - de compagnons - ils pleurent - noir.


    © sur mon scénario. On ne sait jamais.

  • si elle insiste lourdement sans céder de vouloir controler, la façon de conduire de son compagnon, il reste une seule solution la fermeté, dans ce cas la solution la plus simple, lui demander de descendre.

    je me souviens il y a quelques années c'est ce que j'avais fait avec une ex ma façon de conduire lui plaisait pas, une petite enguelade s'en ai suivit, je me suis arrêté, lui ai demandé de descendre si ça ne lui convenait pas, elle ne l'a pas fait, et m'a foutu la paix le reste du parcours et ultérieurement aussi, je conseille aux hommes dans faire autant, votre compagne ne vous respectera que mieux, que ces campagnes débiles ne se mêlent pas de la vie des couples c'est tout ce qu'on leur demande.

  • Leclercq: Je pense que c'est aussi valable pour les femmes. Il y a des compagnons qui commentent et veulent contrôler leur façon de conduire, elles devraient aussi leur demander de choisir.

    :-)

    Mais à voir aussi ce qui est confortable pour le passager. Moi je privilégie le confort de tous les passagers, je fais donc en sorte qu'ils ne soient pas stressés. Je n'aime pas quand ils sont stressés, comme je n'aime pas être stressé par la conduite de quelqu'un.

    Pour moi le confort de tous et toutes dans la voiture est un indicateur de la sécurité.

  • En fait je crois que vous parlez surtout d'une situation de contrôle sur le conducteur ou la conductrice. Mon comm parle plus du niveau de stress et d'inconfort.

    Vouloir contrôler le conducteur ou la conductrice est facteur de risque par déconcentration et énervement. Il faut se faire confiance. Mais s'il y a un stress manifeste indiquant une conduite ressentie comme dangereuse et à stress, je privilégie de faire tomber le niveau de stress et monter le niveau de confort.

  • "En fait je crois que vous parlez surtout d'une situation de contrôle sur le conducteur ou la conductrice. Vouloir contrôler le conducteur ou la conductrice est facteur de risque par déconcentration et énervement. Il faut se faire confiance".

    "Il faut se faire confiance".

    tout à fait d'accord

    je pense que c'est un test pour pouvoir pendre le contrôle de l'autre.
    cette ex, elle le disait elle même son ex mari décédé conduisait vite et bien il faut faire confiance au conducteur.

  • "En fait je crois que vous parlez surtout d'une situation de contrôle sur le conducteur ou la conductrice. Vouloir contrôler le conducteur ou la conductrice est facteur de risque par déconcentration et énervement. Il faut se faire confiance".

    "Il faut se faire confiance".

    tout à fait d'accord

    je pense que c'est un test pour pouvoir pendre le contrôle de l'autre.
    cette ex, elle le disait elle même son ex mari décédé conduisait vite et bien il faut faire confiance au conducteur.

  • Les hommes sont galants, ils prennent le volant pour notre galanterie parce que conduire en talons aiguilles, bonjour les frayeurs:)
    Les femmes peuvent mettre des tennis comme à New-York mais c' est le charme qui passe avant tout pour l' homme qui se prend pour un chauffeur...
    Bon sinon la sécurité routière c' est quand même de faire attention à son comportement, comme dans la vie. C' est un risque de prendre la route pour tout le monde.
    Fatigue, courses, travail, médicaments etc... On doit prendre en compte la sociologie parce que si on s' attarde juste sur des catégories que l' on tranche, c' est de la dispersion. Cela ferait comme la bouffe, on ne sait plus comment bien manger.
    C 'est dans les écoles de conduites qu' il faut voir comment procéder plus juste en cas d' accidents... Bref, c' est aussi toute l' éducation importante et chère à François Bayrou qui peut nous sortir de tous ces chiffres isolés de tous les défauts de conduite de la société. Et puis faut faire attention aux compteurs... Et au régime du véhicule etc...
    Bonne journée à tous.

  • Bonjour Cristal,

    En effet la règle est impérativement la prudence sur la route. Cela vaut partout pour tout le monde. On ne sait que trop les drames des accidents de la route. Donc l'éducation, et aussi une co-responsabilité. On voit quelqu'un ivre vouloir prendre sa voiture? On devrait prendre le droit de lui retirer ses clés. Refuser de monter avec ce n'est même pas suffisant car cette personne peut en tuer d'autres sur la route.

  • @ lecleq :
    Si je vous ai bien suivi, la femme en voiture idéale, c'est celle qui est passagère et qui se tait !
    Je vous suis reconnaissante de ne pas avoir dit le célèbre "sois belle et tais-toi", car cela me donne encore une chance de pouvoir être transportée par mon mari, excellent conducteur.

  • @ Calendula

    j'estime que la conductrice doit faire confiance à la maniére de conduire de son compagnon. c'est bien ce que tu fait avec ton mari non ?

    et HL l'exprime trés clairement dans cette phrase.

    "En fait je crois que vous parlez surtout d'une situation de contrôle sur le conducteur ou la conductrice. Vouloir contrôler le conducteur ou la conductrice est facteur de risque par déconcentration et énervement. Il faut se faire confiance".

    c'est une question de respect de son compagnon. et vouloir controler la façon de conduire de son compagnon c'est un manque de respect.

    ex : homme et fier de l'être page 271

    6 Retenir son souffle et vous accrochez à la poignée de la porte où au tableau de bord l'orqu'il est au volant.

    yvon Dallaire appelle ça une habitude de mégére.

  • Bonjour hommelibre, merci.
    Oui, je suis d' accord avec ce que vous dites.
    J' ai juste omis de le mentionner pour laisser de la place aux autres.
    Une fois, j' ai mis une plombe pour pouvoir conduire la voiture d' une personne de ma famille qui était ivre. Elle devait me ramener à domicile. Elle pouvait crier, c' est moi qui a pris le volant.
    Et pour ça faut pas lever le pied... J' ai dû mettre aller trente minutes pour la convaincre et la rassurer sur ma conduite.

  • @leclerq : comme je vous l'ai écrit, mon mari est un excellent conducteur et bien plus efficace que moi. Il a un sacré pédigré : fils de garagiste et chauffeur de camions à l'armée. Ca ne l'a pas empêché d'avoir des accidents, jeune. On apprend aussi comme ça et comme il n'y a eu que des dégâts de tôle, ça a servi de leçon.

    Il est un passager malheureux auprès d'autres conducteurs, hommes ou femmes et ça se comprend. Là, il va apprendre à conduire à ses filles. Je lui laisse cette tâche et ne m'en occuperai que dans le cas où ça dégénère.

    Je dois vous avouer une chose : en tant que passagère, je lui ai déjà évité bien des contre-bûches. Il s'en ramasse uniquement lorsqu'il conduit seul. Mais nous avons développé des stratégies de communication humoristiques pour ne pas s'engueuler en bagnole.
    On a aussi dû apprendre à gérer la lecture de cartes routières, autre sujet de disputes sexuées, puis que les femmes passent pour mauvaises lectrices. En ce moment, je me prends de bec avec la voix féminine pédante qui sort du GPS. On est morts de rire.

  • Calendula:

    MDR!!! :-)))) La voix du GPS...

    Autrement, c'est important de développer des stratégies ensemble pour désamorcer les tensions inutiles et les conflits secondaires. Surtout en voiture. Bravo!

  • @ Calendula

    c'est sympa votre collaboration. belle complicité.

    moi c'est mon épouse, les virages lui donnent mal au coeur, et ça lui fait même un peu lorque même lorsquelle conduit elle. c'est pas évident d'être passager, je n'ai pas l'habitude, je suis des fois un peu crispé, j'essaye de ne rien laisser paraitre, mais elle le voit (je me prends un tu me fais pas confiance), je m'en excuse et je lui dit que je ne fait pas exprés.

  • Cristal,

    vous vous êtes accrochée pour ne pas laisser le volant. C'est une attitude qui devrait faire modèle: ne pas laisser conduire la personne prise de boisson. On le sait bien, on le sait tous. Mais il faut parfois du courage pour s'opposer et s'imposer comme vous l'avez fait. Yo!

  • @leclercq : Vous utilisez donc la pédale de frein imaginaire !
    Les virages sont difficiles en montagne, surtout si on est suivi par des as du volant. Là, je me mets de côté pour laisser passer. Je n'ai aucun besoin de prouver quoi que ce soit.
    Mon autre grand moment de solitude: les dépassements de 40 tonnes sur autoroute de nuit quand il pleut. Enfin, je suis encore là pour en parler.

    Quant au cas évoqué par Cristal : c'est également très difficile de persuader un parent âgé de mettre fin à sa carrière d'automobiliste.

  • Merci, Calendula et hommelibre.
    Vous me faites chaud au coeur.
    En plus, il fait beau dehors.
    Soleil à vous aussi.

  • Gregoire barbant devrait être censuré comme tous les trolls qui s'amusent à déposer leurs piques dignes d'un enfant de maternelle.
    Tout ce qu'il arrive à créer est de tuer un débat intéressant. On dirait un caniche(de la feminista) dans un jeu de quille de professionnels dont il n'arrive pas à la cheville.
    Le pire est qu'il n'est pas le seul, pour preuve dans le monde il y a beaucoup de cas désespérés dans son genre le bougre!

    Crois en mon vécu Gregoire B...e, les femmes sont tout autant dangereuses que les hommes au volant, et enfreignent tout autant les lois, et refusent de céder le passage à un piéton.

    Donc au niveau responsabilité, c'est les hommes ET les femmes qui doivent être pris en compte, n'en déplaise à toi et toute ta clique

    Ah et pour le machisme, je vous retourne le compliment, c'est l'hôpital qui se fout de la charité!

    Rha ces trolls féministes

  • "La vitesse ne leur fait pas peur. La fatigue non plus. Et ce ne sont pas quelques verres au milieu du repas qui les empêchent de prendre la voiture. "

    Foutaises !!! celà concerne tout autant les femmes. Bien sur avec ces sinistres individus au cerveau momifié soixante-huitard, l'homme est toujours le plus violent, le pire, le chauffard en puissance.
    J'espère que les gens ne sont pas idiots au point de croire en cette propagande minable.

  • "j'ai vu ce que pouvait faire le masculinisme sur des femmes, j'ai connu des amies violées, battues, enfermées dans un mutisme parce que sous le joug de leur(s) agresseur(s). "

    Bizarre, jamais entendu parler de la volonté d'exercer un joug agressif sur les femmes, pas plus que n'importe quelle association droits de l'hommiste.
    D'ailleurs, si une association quelconque avait une telle campagne, il y a longtemps qu'elle aurait été déconstruite, car criminelle et misogyne. Surtout à notre époque profondément misandre.

    Si vous voulez mon avis, vous êtes victime de la propagande désinformative et moderniste. Comme quoi c'est beaucoup mieux de se renseigner que de se décrédibiliser aux yeux de ses interloctuteurs pour prouver que monsieur sais tout et connait tout.
    http://www.philo5.com/Feminisme-Masculisme/050504DistinguonsMasculismeEtMasculiNIsme.htm

    Le masculisme est nécessaire, dans un monde pro-féministe, et tôt ou tard vous n'y couperez ;)

  • "reconnaître la soumission des femmes au patriarcat, le feras-tu un jour ?!"

    Propagande pour minus quand tu nous tiens !
    Faudrait voir à évoluer on est plus en 1950. Beaucoup de choses ont évolué depuis 1968. Depuis cette date, c'est la mort du patriarcat. Et à force de propagande creuse et intensive, nous nous dirigeons vers un matriarcat, sous la pression de lobby extrémiste dont je soupçonne ton parti pris.
    Il n'ya de patriarcat que dans votre esprit débile, n'en faites donc pas une généralité, toutes les femmes n'en souffrent pas!
    D'ailleurs il faudrait prendre en compte que des hommes souffrent aussi, sinon c'est crédibilité zero. Vous passerez pour un demeuré, un fossile post-soixante huitard ...

  • "car cela me donne encore une chance de pouvoir être transportée par mon mari, excellent conducteur."

    Si je vous suis, au nom du progrès on doit se laisser guider par sa femme et fermer sa g....e!
    Pas mieux.

  • coucou Sir homme Libre,
    elle est tordante celle là par contre:
    http://www.youtube.com/watch?v=Jpekl4ldLJw
    bizzzouxxx et bonne journée!!!

  • Excellente Sarah! MDR!

    :-))))))

    Bonne journée à vous zossi. Et n'hésitez pas à en resservir des comme ça.

    Bizzzouxxx!!!

  • Sans vouloir tout contredire,et bien que je regrette que cette pub nous considère comme des gamins irresponsables auxquels seules les femmes pourraient être un remède , je dois reconnaître qu'en matière de comportement automobile elles sont tout de même plus prudentes et moins tête brûlées .

    Après la généralité de cette campagne m ' insupporte quand même , c'est comme ctte pub anglaise que seules les femmes peuvent voir " pour faire comprendre aux hommes ce que c'est de ne pas faire partie de la société " (enfin,tant que c'est de la pub je ne m'en plains pas)

  • @ Kasilar

    et encore avant 1950 les femmes étaient t'elles soumises à leur mari dans la réalité rien n'est moins sur

    mon arriére grand-mére (morte en 1962 à 83 ans) disait c'est la femme qui fait où défait une maison (elle parlait d'une exploitation agricole.

    ça veut tout dire.

    @ Calendula

    Vous utilisez donc la pédale de frein imaginaire !

    tout à fait.

    "surtout si on est suivi par des as du volant." j'avoue que de temps en temps j'aime bien le faire aussi. je lache les 110 Ch de la Cloi Rsi

    mais bon il faut pas beaucoup de virages pour que mon épouse ai envie de vomir.

  • @nemotyrannus

    " je dois reconnaître qu'en matière de comportement automobile elles sont tout de même plus prudentes et moins tête brûlées "

    Oh que si ! en tout cas au niveau de la vitesse et du passage piéton elles le sont tout autant que les hommes. Après celà dépend de l'âge, de l'environnement (les citadines sont plus rebelles que les villageoises ...)

    Il n'y a à mon avis pas de conduite propre à l'un ou l'autre des sexes donnés. Mais plutôt une conduite propre à une personne.

    Peut-être existe-il en théorie de telles constats j'en sais rien, mais d'un point de vue pratique je n'ai rien vu de similaire.

    Hommes et femmes sont potentiellement dangereux sur la route tant ils ne sont pas assez éduqués.
    Je vis d'ailleurs dans le département où il y a le plus d'hors la loi de la route, je sais de quoi je parle

  • Il existe des hommes qui cèdent le passage piétons tandisqu'il existe des femmes qui pilent bien que l'on soit engagé sur le passage.

    Au risque de me répéter l'incivilité n'a pas de sexe depuis 44 ans au moins.

  • @Kasilar

    D'accord pour les incivilités,ça aussi c'est indéniable que ça n'a pas de sexe.

    Après je pense quand même que faire le guignol en voiture,même sans provoquer d'accident,est plus fréquent chez les mâles.
    Et ce faisant ils sont plus une source de danger que les femmes car souvent c'est de la prise de risque inutile.En voiture,on rigole pas.

    Ca fait un peu rebelle et rend cool au près des filles justement;Dans l'autre sens ça marche pas tellement .
    Un peu comme la punition à l'école qui est un rite de passage,de virilité et qui,là aussi,attire les filles,quoi qu'en disent celles qui après coup ne veulent pas le reconnaître.

    Tiens j'ai une idée,puisque je parle de cool-attitude.
    Et si on changeait les règles un peu,on prend les défauts qu'on attribue en général aux mâles et on essaye de voir en quelle proportion les femmes en sont à l'origine et quand est-ce qu'elles privilégient ce défaut,et puis pareil du côté des femmes parce qu'il y en a aussi dans ce sens là à mon avis.
    On se pose un peu la question : "Pourquoi ce défaut",on plonge jusqu'à nos racines bestiales et on en tire quelques leçons sur les rapports entre les sexes.

    Sans tenir compte des belles paroles et autres trucs de poète,bien sûr,sinon c'est sûr que personne ne se remettra en question .

  • "Grégoire: prout! Apprends le sens des mots et à construire une phrase cohérente."

    Demandez-lui également le sens de "ses" mots:

    "@ Patoucha.
    Mais elle va se calmer la Juive réac !?

    Fais gaffe, il reste de la place à l'usine des Cheneviers

    Ecrit par : GdF | 25.02.2012

    Son billet:"EXCLUSIF : Maître Bonnant rejoindra-t-il les Indigné-e-s ?"

  • Patoucha, vous faites de la diffamation. Je publie toujours sous mon nom ainsi que mon prénom : Grégoire Barbey.
    Tout cela peut être vérifié aisément.
    GdF n'étant pas moi... je vais en avertir le Rédacteur en Chef. Votre comportement commence sérieusement à m'exaspérer. Diffamer et calomnier relève du pénal, ne l'oubliez jamais. Je vous remercie de ne plus vous adresser à moi ni mentionner mon nom à l'avenir.

  • Mais Patoucha a une névrose de persécution et elle ne fonctionne qu'à la moquerie et l'insulte. Mais c'est vrai qu'elle fait fort dans la diffamation, répandant son venin sur maints blogs. Elle devrait arrêter de boire.
    Priez pour son âme

    PS: Aaaaaattention à la ripoooooste...je vais me faire taxer d'antisémite (toute personne pas d'accord avec elle) et de troll (toute personne lui répondant sur le même registre qu'elle utilise) et accuser d'anonymat (comme si Patoucha n'était pas anonyme)! Elle finira avec son célèbre MDR!!! avec une vanne à 2 balles.

    Et elle menacera de se plaindre à JFMabut....

  • @ Grégoire: cessez de jouer aux barbons barbants! Et de menacer d'appeler la police! Soyez adulte: essayez de penser par vous-même. Vous verrez, c'est difficile au début. Mais après quelle satisfaction! Les billets d'hommelibre sont excellents, car ils suscitent la discussion. Alors cessez de jouer les censeurs! En plus, vulgaires.

  • "Après je pense quand même que faire le guignol en voiture,même sans provoquer d'accident,est plus fréquent chez les mâles.
    Et ce faisant ils sont plus une source de danger que les femmes car souvent c'est de la prise de risque inutile.En voiture,on rigole pas."

    et rouler vite dans des endroits trés peu fréquentés apprend à conduire donne des réflexes, ça évite ce genre de comportements.

    "certaines femmes prudentes quand il arrive un imprévu ferment les yeux ouvrent les bras et laissent faire, je connais deux cas une ex qui me dit l'avoir fait et une autre qui m'a envoyé aux urgences a l'hopital."

  • @Gregoire

    C'est marrant parce que vous faites exactement comme Patoucha dès que l'on touche de près ou de loin au féminisme.

    La poutre, la paille toussa ...

  • Grégoire, invitez aussi le Rédacteur en Chef à lire les commentaires du billet""EXCLUSIF : Maître Bonnant..." Vous êtes responsable de votre blog.C'est donc vous qui êtes blamâble: Qui ne dit mot consent!

    Pour ceux qui l'ignorent, les Cheneviers est une USINE D'INCINERATION.....

    -------

    "Je pense que tu ferais mieux de mettre ton énergie et ton talent à des causes qui sont plus urgentes"

    Commencez par balayer devant votre porte avant de donner des leçons aux Ainés, le minet! Alors que vous traitez pratiquement Maître Bonnant de loque dont - entre autres - cet exemple: Peut-être parce qu'il avait lui-même conscience que ses vieux jours ne sont pas ce qu'il y a de plus artistiquement agréable à contempler."

    Et voilà Sue Ellen - J.R..pas sûr, à moins d'être aussi ignoble et pd que lui! ultime insulte d'homo à un "homme"... - qui rentre dans la danse toujours avec son éternel speech gratuit. Patoucha vous emmerde!

    hommelibre, pour vous débarrasser du feuilleton "Dallas" il vous suffirait de mettre son IP à la vue de tout le monde! Cette personne traîne où elle peut..sous X pseudos dont Patoucha. Mais n'a plus aucune chance chez DJ où c'est poubelle. Là où est sa place!

    Bonne soirée

  • Patoucha est une personne de grand talent, avec une culture personnelle qui la distingue de bien des gens. Elle fait l'objet d'attaques antisémites, son pseudo est souvent détourné par des gens qui relèvent plus de la psychiatrie en apparence...Ses sources d'informations sont de premier ordre, ses commentaires apportent quelques vérité qui font souvent du bien dans ce monde ou le mensonge est devenu une culture, une religion, un concept.

    John est un homme de coeur qui a le talent de tenir le blog, le plus lu de la blogosphère de la TDG. On est d'accord, ou on a un point de vue différent, peu importe. Si on l'aime on vient butiner sur son blog, afin d'y apporter son grain de sel ou un commentaire argumenté; sinon on passe son chemin...

    Hélène Richard Favre est également un écrivain éclairé avec un talent reconnu. Elle a également le courage de tenir deux blogs, ou l'expression est libre, le savoir être et le savoir faire sont de rigueur. Elle ne s'adresse jamais aux autres pour les blesser, elle a droit au respect de chacun.

    Je me permets de parler de trois personne que je respectent au plus profond de moi-même, il y en a bien d'autres.

    J'ai une grande estime pour Grégoire au travers de son blog, de son talent dans l'écriture, dans sa culture, ses connaissances immenses de jeune philosophe. Il a une façon de nous raconter son savoir, sa vie, ses références, il se place d'office à un très haut niveau parmi les plus grands penseurs de l'avenir.Il a encore un petit bout de chemin pour acquérir la maturité du "pur-sang" sur lequel la majorité misera.

    -Par contre Gabriel, ce n'est pas une raison pour t'en prendre à ces personnes que je viens de citer; il y en a d'autres également! De quel droit tu te permets des commentaires irrespectueux envers des gens qui n'ont rien fait d'autre qu'apporter un point de vue? Ta façon de répondre à des gens ne reflète en rien le jeune Gabriel pour qui nous avons tous de la compassion, de l'admiration.

    Tu es un écorché vif, ne te laisses pas dépasser par un comportement qui tire son énergie d'une révolte contraignante. Cette contrainte cache bien des avantages si tu sais regarder loin. Le monde ne sera jamais comme tu le voudras, prends de la hauteur afin d'être une référence. Tu peux (si tu le veux) être moins agressif, avec des personnes qui ont des enfants et petits enfants? Ces gens ont une vie plus longue que la tienne, ils ont le droit au respect.

    Mets ton talent au service de ta façon de communiquer et de débattre; c'est le chemin de la maturité, du savoir être qui te mèneras un jour, à la sagesse et au bonheur auquel tu aspires.

    Bon, ne me prends pas pour un vieux con donneur de leçon; si tu as la rage contre moi, passe ton chemin; je saurais toujours te retrouver sur ton blog, comme tu pourras toujours me contredire, sur un autre blog...

    A bientôt et courage...

  • Pardon il faut li "Grégoire" (fatigue?) L'ensemble du commentaire s'adresse à lui et à d'autres.

  • Kasilar: "C'est marrant parce que vous faites exactement comme Patoucha dès que l'on touche de près ou de loin au féminisme."

    Désolée! Kasilar, ma dénonciation est autrement plus grave car elle relève d'une "personne" nostalgique du régime nazi. Les Cheneviers étant une usine d'incinération.. Cela ne vous interpelle pas?

    Merci, Pierre NOËL! Je me demandais aussi qui était "Gabriel"...

    Bon après-midi :)

  • Patoucha, je vous assure qu'on doit être plusieurs à vous persécuter, car de un; mes articles à votre sujet ne sont jamais malpolis, seulement facétieux. De deux, je ne vous ai jamais insulté, ni proféré aucun propos antisémite. Je me contente de vous mettre en boîte, ce qui est peu différent de ce que vous faites avec d'autres. Je vous rassure, vous avez une MULTITUDE d'anti-admirateurs! Vous êtes une contre-célébrité de valeur sûre! :=))
    Dormez bien quand même...
    Patoucho

  • Bien dit, Patoucha! :=)) Mignon!

  • Patouch'ah-ah-ah... excusez moi patoucha je nettoyais mes lunettes...

    Patouchatmi-Aout, Patouchavabien, Patouchapeau, Patoucheapatoucha, Patouschabbat,
    Patoutchatcha, Patoupourpatoucha, Patoucharia, Patouchavrou, Patouchapierre, Patoucheatavoisine, Patoucheahommelibre, Patoucheapatricia....ouais enfin, bon.....un dernier..Patouchaprésidente...

    Bien à vous Patoucha on vous aime!

  • @Patoucha

    Oui j'avais bien compris, mais je cherchais à me situer du même niveau que greg.
    J'avoue que c'est tout de même difficile d'être bête à ce point :p

  • Hommelibre, l'IP de ce troll est passé sous les mailles du filet....... même en Pierre NOËL? John, tant que vous ne mettrez pas son IP il y aura récidive et la récidive est là!


    @Kasilar,

    On est bien loin de la bêtise là. Mais cela n'est pas tombé dans l'oreille d'un sourd....

    Bonne nuit

  • "Je trouve que les femmes qui veulent être les égales des hommes manquent sérieusement d'ambition."

Les commentaires sont fermés.