05 mars 2012

Les beaux Cartiers

J’imagine ce qu’a coûté Star Wars ou Avatar. Cher, forcément cher. Pour un rêve dans lequel beaucoup ont plongé. Sans regret, des étincelles dans les yeux. C’est une chance de pouvoir être encore enfant.


Panthere-Cartier.pngBien sûr un bout de bois sur l’eau est aussi un bateau. Pas besoin d’argent pour rêver. L’imagination n’a pas de limites. Gamin je jouais au jardin avec un robinet. L’eau s’accumulait et la pente du terrain formait une rivière avec ses méandres. J’avais creusé un lac, posé un barrage avec une vieille plaque de vélo. Les herbes faisaient des arbres. Mon  fleuve coulait ainsi sur au moins 10 mètres avant de se perdre dans les contrebas près de la route.

Mais parfois j’aurais aimé faire mon fleuve en vrai. Ou m’envoler dans les étoiles. Une fois j’ai cru le faire. Cela a duré quelques secondes. Je regardais la Terre de loin. Mais c’était si court. Alors j’aime aussi quand le cinéma nous transporte. Quand il met des millions pour nous faire croire à la planète aux deux soleils ou à ces presque humains à peau bleue.

Ou quand il transforme un animal de pierre en panthère à sang chaud. Quand elle court à côté d’une calèche tirée dans la neige par des chevaux blancs. Quand un serpent-dragon passe.

Cartier est une maison qui fait du beau. Peu importe la technologie, l’important est la beauté. Et sa publicité, hors du commun, 3 minutes 31, vue à la télévision en même temps sur toute la planète, inspire d’abord la beauté. Une beauté somptueuse. Pas une faute.

Je ne pourrais pas acheter une Cartier. Ni une Rolex. Mon rayon est plus humble. Qu’importe. Et qu’importe que cette firme vende à des personnes des millions de fois plus riches que nous. Parfois je pense qu'il faudrait être riche sans rien prendre pour soi, seulement couvrir ses besoins de base en toute sécurité. Et créer, céer encore.

Qu’importe même ce que cette publicité révèle: que certains ont presque tout, matériellement, et d’autres si peu. Qu’importe. J’ai appris à remercier pour ce que j’ai et à chasser la jalousie de mon coeur.

 

J’ai toujours aimé la beauté. La beauté, c'est le monde avec du sens. Et celle-là vaut bien mon imaginaire:


22:46 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : cartier, panthère, publicité, film, montre, joaillier, bijours, star wars, avatar, rêve, imagine, étoile, serpent | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

vous êtes très riche Sir Homme Libre,riche de liberté,d'imagination, vous créez et nourrissez l'âme,vous donnez du plaisir ou vous énervez certains, mais on ne reste pas indifférent,bizzzouxxx!!!

Écrit par : Sarah | 06 mars 2012

Bonjour, je suis votre blog depuis quelques semaines,
je m'attendais à un billet -ou deux- sur la résidence alternée, puisqu'en France le débat s'est réveille au moment des dix ans de la loi, dimanche 4 mars.
Si jamais la question vous inspire, vous intéresse:
http://www.youtube.com/watch?v=Rk4ALvR9f4c
Bien à vous
Marta de Tena

Écrit par : M de Tena | 06 mars 2012

Bonjour Marta,

J'ai en effet vu la relance du débat sur la garde alternée par un député. Merci de me le rappeler. J'y viendrai d'ici une ou deux semaines, je veux d'abord explorer la situation actuelle. C'est un débat qui va certainement durer. Votre témoignage est excellent, très clair, posant les fondamentaux. Je le mettrai dans mon billet.
Merci encore et bien à vous.

Écrit par : hommelibre | 06 mars 2012

Bonjour Miss Sarah, vous êtes d'une grande gentillesse! Et cool de supporter aussi mes côtés "énervants".. :-))))

Bizzzouxxx!!!

Écrit par : hommelibre | 06 mars 2012

Pour moi c'est sans aucun doute enrichissant.

Écrit par : comparateur mutuelles | 10 avril 2012

Félicitations pour ce billet et l'implication pour mettre en commun ces idées. Je serais enchantée de pouvoir vous lire à ce sujet prochainement. Cela m'est vraiment important! merci

Écrit par : faire-part naissance belgique | 29 juin 2012

Les commentaires sont fermés.