Femmes je vous aime

Dans mon nouveau livre, "Féminista : ras-le-bol !", j'ai repris et réécrit certains textes de mon blog, textes qui côtoient bien les inédits. Ma critique du féminisme extrémiste n'exclut pas l'humour et le second degré. En voici un passage:

Couvnew12.jpg12. Femmes, je vous aime


Femmes, je vous aime. Je ne peux imaginer le monde sans vous. Je ne suis pas féministe parce que profondément je vous considère comme égales et vous respecte comme telles. Je ne confonds pas les femmes et la Féminista.
D’ailleurs si j’étais féministe...

Si j’étais féministe je vous dirais que la femme est l’avenir de l’homme. Je vous ferais l’insulte de cette démagogie comme le font les politiciens qui ont besoin de vos voix.
Je ne vous tiendrais pas la porte au restaurant et je passerais devant vous dans l’ascenseur, ne voulant pas que ma galanterie naturelle soit perçue comme une condescendance.
Je ne vous aiderais pas à porter vos sacs et valises par crainte que vous ne vous sentiez infériorisée comme une faible femme.
Je ferais à manger un jour sur deux. Vous le regretteriez vite !
Si j’étais élu sur une liste de parti je me désisterais en votre faveur. Vous me suspecteriez probablement d’intentions perverses : on ne fait pas de cadeau sans espérer un retour. Et vous finiriez par considérer comme dévalorisant le fait d’être à ma place non par vos propres qualités mais uniquement par votre appartenance à un genre et parce que je le veux bien.
Je comptabiliserais à l’heure près le temps passé par chacun aux travaux du ménage, du bricolage, du jardin, des enfants, du travail, faisant de notre couple l’annexe d’une entreprise comptable couplée à une épicerie des sentiments.
J’en ferais trop, comme tant d’hommes modernes culpabilisés par la Féminista. Vous vous demanderiez ce que cela cache et où est l’homme audacieux, libre et fort que vous attendez depuis que vous avez lu Cendrillon.
Je considérerais votre parole comme sacrée, indiscutable, même et surtout quand vous critiquez les hommes. D’ailleurs c’est vous qui choisiriez mes habits, ma coiffure, mes lectures, car je penserais que vous avez forcément meilleur goût que moi.

Je déroulerais le tapis rouge sous vos pieds quitte à m’en écorcher les genoux afin de faire resplendir votre sensibilité ô combien supérieure à la mienne. Ce qui me vaudrait vos reproches justifiés sur les taches de sang indélébiles ornant mes jeans.

Je vous placerais en priorité dans bien des domaines, comme un pygmalion moderne, mais là encore vous risqueriez de me juger condescendant et paternaliste.
Pour faire bonne impression et surtout pour ma propre sécurité je vous demanderais votre accord signé avant chaque câlin, bannissant tout geste spontané.

Mais, étant foncièrement égalitariste et ami des femmes je ne peux pas être féministe...
Je ne comptabiliserai donc jamais votre temps et le mien.

... (suite dans le livre)

Présentation et commande de mon livre sur le site http://www.atypic.ch

Catégories : Humour 20 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Fnalement, les hommes qui restent confortablement assis dans les transports alors qu'une femme enceinte attend un siège et laissent leur voisine se lever à leur place sont des féministes ?
    Je sais enfin ce que je vais pouvoir leur dire tiens...
    "Sale féministe, va !!"
    :-))

  • Meuuuh non Patricia! C'est différent. Une femme enceinte a par principe toutes les priorités et tous les égards. C'est comme ça, enfin à mes yeux c'est comme ça. Ça doit être un vieux réflexe machiste: le respect de la femme enceinte... ;-)

    Mais c'est bien aussi quand c'est la voisine qui cède sa place...

    :-)))))))

  • J'ai eu l'avantage, sans doute du a mon age (pourtant pas si avancé) et a ma barbe qui me donnent un air de "séniorité" et de respectabilité, de voir des dames me céder leur place assise dans le métro....bon ça se passait a Pékin, et j'ai accepté, pour ne pas les vexer.... et elles en ont été ravies, comme quoi.....

  • La Chine est l'avenir de l'homme...

    :-)

  • La Chine est effectivement l'avenir de l'homme vieillissant. Et le barbu y est présumé vieux.

  • Ah... bon... ben non, finalement, je vais rester en Europe, même si ici les femmes n'ont pas ce réflexe de galanterie envers les hommes... Elles ont d'autres qualités...

    :-))

  • Je ne vois pas ce qu'elles ont de plus que les chinoises. Pouvez-vous préciser ?

  • J'imaginais en souriant qu'il y avait peut-être trop de déférence et que cela pouvait nuire à la spontanéité. Mais je ne suis jamais allé en Chine et je ne connais que peu quelques femmes chinoises ici.

  • N'oubliez pas tout de même que dans le cadre de la priorité des places on doit également laisser sa place aux handicapés, mutilés et personnes très âgées .

    Donc je ne suis pas sur que ce soit du au sexe de l'individu ;)

  • Peut-être que le port de la barbe est un handicap....

    :-)))

  • "Du point de vue d'un certain féminisme, la galanterie serait un comportement sexiste hérité des sociétés patriarcales où l'homme possède un statut supérieur à la femme."
    ça existe vraiment des femmes qui se sentent offensées parce qu'on leur tient une porte ?

    Elles n'ont pas du s'en prendre assez dans la figure les bras chargés de valises.
    Après tout, ce sont peut être les mêmes qui font un doigt d'honneur.
    Allez hop, une porte tenue, un doigt d'honneur.

  • Si si ça existe même qu'elles appellent cela progres.
    Ces modernes ...

  • Si si ça existe même qu'elles appellent cela progres.
    Ces modernes ...

  • c'est comme le code de la route mdrrr,
    un homme et une femme se croisent sur un trottoir étroit
    a l'homme laisse passer la femme
    b la femme laisse passer l'homme
    c boum il se rentrent dedans
    ;)))!!!
    bizzzouxxx!!!

  • Il y en a deux qui veulent la place unique dans un bus présidentiel. Un qui dit "Feminista, je vous aime". il s'appelle François Hollande. L'autre qui dit "Femisnista, je vous aime". Il s'appelle Nicolas Sarkozy. Si j'étais un mâle français digne de ce nom je regarderais si un autre modèle plus sympa et futuriste existe. S'il existait, je voterais assurément pour lui. Et si j'étais une Française et que l'homme en question pour le siège unique existe et me dise tout simplement "Féminines, je vous aime" alors je voterais presque les yeux fermés pour lui.

    Mais je suis un homme du 3ème Type...et difficile de se faire passer pour autre chose qu'un extra-terrestre tombé sur la Terre:)

    Bonne soirée, John.

  • Sarah: il y a de ces hasards formidables! Ils auraient pu se rater, et passer à côté d'une belle histoire.

    Ils aurait aussi pu la croiser sur un pont étroit:

    http://a34.idata.over-blog.com/500x347/3/57/73/10/Divers/fempont9.jpg

    Raaaahhhh.... :-)))) Bizzzouxxx Sarah, vous êtes la dose de bonne humeur!


    Pachakmac: il en faudrait un peu plus d'extraterrestres comme ça.
    N'empêche, ces deux loulous qui draguent les femmes, c'est une pression sur elles, non? Surtout qu'à mon avis elles ne sont pas dupes.

  • Pas vraiment, effectivement. Une femme est plus rarement dupe de ses amours. Moins que nous, les hommes, dont la beauté féminine nous fascine et nous en fout plein la figure au premier regard... Mais voilà. Vous l'avez écrit: dans Mille ans...les femmes auront changé ensemble avec les hommes:) Heuuu... Au fait, dans l'Apocalypse, Mille ans, c'est pas le laps de temps qui s'écoule entre la dernière apparition et lubie de Satan et sa destruction finale par retour au paradis pour toute l'Humanité? On ne va pas chasser les enfants du Bon Dieu comme des canards (connards) sauvages...qui deviennent grues de la liberté (putes de noblesse de coeur et de liberté)...sur mon blog...et celui de Djemâa à l'origami sanguinaire: Est-ce, plus fort que Kadhafi, Satan en personne, le Monsieur pervers naviguant sur des eaux sanguinaires et barbouillé du sang de ses victimes, des enfants, des femmes, et des hommes?

  • "Mais c'est bien aussi quand c'est la voisine qui cède sa place..."

    Surtout quand la voisine est une octogénaire...

    Et tiens, moi je n'ai jamais ce problème, car je reste debout. Il est vrai qu'on trouve des flemmards aussi bien chez les femmes que chez les hommes.

  • "je reste debout. Il est vrai qu'on trouve des flemmards aussi bien chez les femmes que chez les hommes"
    C'est evident pour le citatdin en forme faisant ses trois arrêts de métro habituels. Mais qui peut juger l'etat d'une personne a sa seule apparence?

    Pour en revenir a ma perception de la Chine, ou du moins de Pekin, j'ai cru remarquer que les personnes a qui on cédait un siège dans les transports en commun était les petits enfants et....moi! Mon 1,90 metre et mon age apparent ne permettant pas de me classer dans les gamins, je me demande encore ce que j'ai de plus que les autres hommes ou femmes chinois, peut être suis je extrêmement séduisant ? ou bien alors j'inspire une profonde compassion? mais c'est peut être ma barbe seulement qui les impressionne. Quant aux chinoises, bien que peu expérimenté sur le sujet, il semble qu'elles n'aient rien a envier aux européennes elles ont même parfois une façon de vous adresser un compliment bien direct qui vous ragaillardi pour la journée, ce que font bien peu nos européennes, à tort.

  • Ce que je ne supporte pas c'est l'hypocrisie de certaines féministes. Elles tiennent le discours que l'homme et la femme sont identiques sur pratiquement tous les points, et que les seules différences sont dus au conditionnement de notre société, alors que dans les faits, elles veulent être séduites par homme qui a bien un comportement viril.
    Cela me touche parce que j'ai été un timide maladif, spécialement avec les femmes. J'arrêtais pas d'entendre les discours sur le fait que les femmes maintenant apprécient les hommes sensibles, mais dans la réalité, dès que je montrais le moindre signe de stress, de nervosité ou de timidité, 95% des femmes partaient en courant.
    Heureusement, après il existe toujours des personnes, hommes ou femmes, et cela est plutôt rare, qui savent regarder au delà de certains handicaps des autres et qui reconnaissent aussi les qualités humaines.

Les commentaires sont fermés.