François Bayrou, le solaire

On ne le sait pas assez, répétons-le. Si François Bayrou est présent au second tour il gagne dans tous les cas de figure: contre Sarkozy, contre Hollande, contre Le Pen, etc. On comprend bien que les frères jumeaux SarkHoll n’ont pas intérêt à l’ébruiter. D’où leur scénario d’attaques mutuelles comme s’ils y étaient déjà, au second tour. L’omerta règne. Un contrat de silence est lancé contre Bayrou. Mais il est encore possible de casser ce scénario fabriqué de toutes pièces par les appareils des partis et par la presse qui leur est soumise. D’autant que l’équipe de Bayrou n’a pas encore sonné la charge. Et ils font bien: ils laissent les frères SarkHoll s’user d’abord.

hollande-farine3.jpgHollande et la «baffitude»

Imaginons un instant un second tour de la présidentielle avec Hollande et Le Pen: hystérie, crispation, grandes manifs, redresseurs de torts en tous genre à la télé, procès d’intention a posteriori. Le psychodrame.

Imaginons un deuxième tour Sarkozy-Hollande: moins excessif mais tout autant psychodramatique. Deux acteurs sur le ring, et un mort obligatoire au bout. L’un ou l’autre, imaginons 5 ans de France: avec Hollande ce sera la rancoeur et la revanche étalées au grand jour, les mollesses du marshmallow rose compensées par la raideur des militants et les coups bas des Verts - l’image donnée par Cécile Duflot nous y prépare. Le faux-semblant permanent. Le narcissisme introverti. Hollande qui baffe Hillary Clinton en ne la trouvant «pas assez bien» pour lui. Puis qui se fait baffer par les dirigeants chinois: refusant courageusement (...) d’aller lui-même en Chine il envoie Fabius qui n’est reçu que... par le vice-gouverneur de la Banque centrale. 5 ans après la «bravitude» de qui l’on sait, c’est la «baffitude» pour «Pink Marshmallow»... Mazette, il nous roule dans la farine!

Où est la France, ce beau pays, inventif, plaisant, si souvent enthousiaste? Aujourd’hui les zozos de tous poils occupent le terrain.

Hollande a beau jouer à se convaincre lui-même en permanence, si chacun écoute en soi il verra la pauvreté du candidat. Le candidat de l’échec de la gauche pendant 10 ans. Le pote rigolard que personne ne raccompagnerait chez lui. Il doit dire ce qu’il est tellement cela ne se voit pas. Là où un regard de Mitterrand disait tout, Hollande a besoin de 10 ou 20 mots pour au final ne pas être cru. Hollande, c’est le petit cousin de Mitterrand. La France mérite mieux. Donnez-lui 10 ans avant de l’élire. On n’est pas à la fin  du monde, il y aura d’autres élections. La France a survécu à pire. Elle survivra. Elle survivra aux frères SarkHoll, faute de mieux.


bayrou2.jpg
Le vrai changement

Rien de changé donc si l’un des deux gagne. Sarkozy ou Hollande, le guerrier caqueteux ou le manipulateur mou, ce sera la guerre continuelle d’une moitié contre l’autre. Dans un précédent billet je faisais le tour des candidats ayant une vraie ambition présidentielle sous l'angle de l'autorité naturelle. Le niveau me semblait peu élevé.

Si l’on veut un vrai changement il faut Bayrou au second tour. Imaginons Bayrou-Hollande, ou Bayrou-Sarkozy: quel changement de paradigme! Quelle gueule de bois salutaire! Vu que les programmes et les marges d’actions ne sont pas si éloignés, ce sera le plus intègre, le plus cohérent, le plus solide, le plus solaire qui gagnera.

Et là, à mon avis, ce sera François Bayrou. Bayrou le bienveillant, le dur à la douleur. Bayrou le solaire.

Actuellement les sondages déroulent l'autoroute pour les deux schtroumpfs en tête du classement. Mais d'autres scénarii existent. Les frères SarkHoll en finale, ce n'est pas inexorable. Le destin peut changer. Allez la France. Arrête de te faire mal et respire un bon coup: mets Bayrou au second tour! Bayrou, c’est le vrai changement.



Sondages second tour : Bayrou vainqueur dans... par buildfreedom

Catégories : Politique 3 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Malheureusement, il a été mauvais Lundi soir.
    Son père, la retraite de sa mère, les cours de son petit fils...On s'est tapé en revue toute la famille , le tout dans une lenteur extrème.

  • Demain, Paris Match publiera une étude de l'IFOP qui a testé les duels François Bayrou / Nicolas Sarkozy et François Bayrou / François Hollande.

  • Patricia, oui il est parfois comme cela. Ce n'est pas ce que je préfère chez lui.

Les commentaires sont fermés.