Prix unique du livre: oui

Parenthèse dans mon analyse des affiches de campagne. Aujourd’hui je prends parti. Je voterai oui au prix unique du livre. J’admets que l’on puisse être contre avec des arguments valables. Mais j’approuve le fait que l’on traite le livre comme un produit différent.

livres_parus.jpgJe suis pour la concurrence, en général. Quelle est la différence qui me fera voter oui?

La principale raison est qu’une librairie est un lieu de réflexion et de découverte autant qu’un commerce. Depuis mon adolescence j’ai passé des heures à regarder les bouquins, à lire quelques pages devant les rayons. Cela me permettait de choisir l’auteur, le thème, le style, en l’ayant approché par moi-même. J’achète aussi parfois un livre suite à une critique que j’ai lue ou à une recommandation personnelle. J’apprécie aussi de trouver des extraits sur le net pour prendre la «température» de l’ouvrage.

Mais je ne saurais me passer de ce moment de découverte avec des pages dans mes mains, où la présentation graphique, l’ordonnancement des mots, le rythme des phrases, peuvent me décider ou non à un achat.

Cela n’est possible que si les lieux de vente sont suffisamment nombreux pour que je trouve mon bonheur n’importe où. Le métier de libraire est exigeant, il demande des heures de documentation et de lecture. Pour baisser les prix et faire jouer la concurrence il faut vendre beaucoup, sans quoi ce n’est pas viable. Si seule la FNAC arrivait encore à vendre des livres, cet espace de méditation et de conseil serait presque inexistant.

Les marges sur les livres sont bien moindres que par exemple sur les produits de beauté. Et plus importantes que sur l’alimentation. Mais des aliments on en achète tout le temps. Pas des livres. C’est sûr que des grands commerces peuvent vendre moins cher que les petites librairies, à cause de la quantité vendue. Le prix unique aidera, je l’espère, ces petite librairies à continuer à exister, à être un espace d’accueil, pas seulement un lieu de vente.



L'aventure en Haute-Provence:

CouvDiable.jpg

 

Catégories : Art et culture 3 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Hommelibre,

    Aucun commentaire n'a été posté par moi depuis le billet sur Anne Sinclair.

    Prière d'en prendre bonne note. Merci!

  • Hello Hommelibre!


    Je sors un instant de ma retraite spirituelle dans mon congélateur, pour vous offrir une parade au cas où un vilain-pas-beau viendrait vous embêter par rapport à votre prise de position concernant l'initiative sur le prix unique du livre...:


    Le prix d'un numéro papier (je suis vieux jeu...) de la « Tribune de Genève » est bien UNIQUE (= le même, identique, semblable, pareil, kif-kif, etc., etc., etc...), et cela tant à Tolochenaz qu'à Romanshorn, tant chez le tabac-kiosk-du-coin-de-la-rue que chez Naville... N'est-ce pas???

    Et cela vaut également pour TOUS les quotidiens, hebdomadaires, magazines, etc...

    Dès lors, pourquoi serait-il impensable qu'il en aille de même pour un livre?!?


    La lutte continue!... et bonne soirée.


    =:oB


    PS: Dernière minute: concernant le « survivalisme », vous avez coiffé Darius au poteau, pour cette fois... Il n'en a parlé que ce soir! Pffff...! Quel nul..!! ;o)

  • @ Brian Who?:

    Coiffé Darius au poteau... Mais ce n'est pas exceptionnel. Presse écrite aussi, je vois parfois des sujets apparaître que j'ai traité la veille, même sous l'angle où je les ai traités. Je soupçonne des journalistes de chercher occasionnellement leur inspiration sur les blogs. Tiens, dimanche je pondais un gros billet, bien argumenté, sur la démocratie suisse comme modèle pour la France, avec une critique du clivage. Et aujourd'hui 24H publie quoi?

    "En quoi le système politique suisse est meilleur?

    Par Xavier Alonso, Berne. Mis à jour il y a 29 minutes

    Le regard d’élus fédéraux suisses sur la campagne présidentielle française. La bipolarisation PS-UMP est plus paralysante que le système de concordance suisse, estiment quatre élus de quatre partis."


    Raaaahhhh......


    Si c'est vrai, c'est bon signe pour les blogs.

Les commentaires sont fermés.