Fin du grand froid en vue

Si le paysage glacé des bords du lac vous a plu c’est le dernier moment pour vous en mettre plein la vue. Oh, la glace mettra des jours ou des semaines pour fondre entièrement. Mais les décorations suspendues aux branches ou collées aux barrières perdront leurs étonnants moulages et tomberont - au sol autant que dans l’oubli.

Met11-2-12-5.jpgDans quelques semaines la puissance du printemps nous emportera vers les beaux jours chauds, après les beaux jours froids.



La fin du gros gel est donc prévu pour le milieu de cette semaine. On n’aura pas atteint la durée (4 semaines) et l’intensité de froid (-15°, voire -20°) de février 1956. Fini le bang bang! Le flux sibérien de l’est cède la place à une orientation nord-nord-ouest. L’énorme anticyclone maousse costo (1060 hectopascals) du début a migré vers l’ouest. Il reste puissant avec 1040, quand-même. Un deuxième épisode de grand froid est-ils possible? Pas dans la situation qui s’installe. Mais attention: février n’est pas fini.


Met15-2-12-2.jpg
L’image 1 (cliquer pour agrandir) montre la couverture nuageuse et les zones de hautes et basses pressions sur le nord de l’Europe. Entre les deux, entraîné par les giratoires inverses de l’anticyclone et des dépressions, un courant plus humide descend et mouille déjà bien l’Ecosse. Bon, il paraît qu’ils ont l’habitude là-bas. Ne sont-ce pas eux qui ont «inventé» la douche écossaise: un coup il pleut un coup il fait beau? La hantise des pique-niqueurs qui ont a peine une heure pour s’asseoir dans l’herbe mouillée et grignoter leurs tatties scones refroidies ou les restes de haggis avant de reprendre une belle douche sous un ciel plus bas que les escaliers de la cave.



Met15-2-12-3.jpgL’image 2 est la situation isobarique avec les fronts plus doux peu actifs, et un front froid qui vient de la région d’Islande. Décidément, eux, une fois ils nous envoient un nuage de poussière volcanique, une fois une vague d’air humide! Mais ce front froid ne sera pas aussi froid que la baffe sibérienne: l’air se radoucit sur le nord de l’Atlantique.



L’image 3 montre le jet-stream qui fait des cabrioles au-dessus de l’Europe. On le voit bien tourner autour de l’anticyclone, vers l’Irlande, et repartir vers l’est du côté de l’Ukraine. Ouf, les femen n’auront plus à craindre de se geler les miches!



L’air étant encore très froid, l’air humide pourrait commencer par faire tomber de la neige. La pluie Met11-2-12-4.jpgverglaçante n’est pas exclue sur le sol gelé. Mais ce sera pour demain ou mecredi.



Sur l’image 4 enfin on voit bien l’humidité approcher (en vert).



Tout change, décidément.

 

 

femen5.jpgEt comme dit le proverbe slave: «Six slaves c'est qu'ils se nettoie». Non, pas celui là. «Si ce nettoie c'est donc ton frère.» Non plus. Ah, ça y est: «Il n'est pas de bonne météo sans l'essaim d'Ukraine». Non, ce n'est pas un proverbe d'apiculteur... On les voit ici manifester courageusement sous la grisaille et réclamer du soleil et de l'été pour tout le monde.

 

 

 

 

 

 

Images: passion météo et météo France

Catégories : Météo 3 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • che calor ici!!!;)))
    la pluie qui arrive, ça se fête ;)))!!!
    http://maud96.cowblog.fr/images/Avril2010/ladychatterley.jpg
    bizzzouxxx!!!

  • Alors là Sarah, on ne sait plus si c'est la neige en été ou la pluie en hiver!

    Je suis averti: si vous me proposez d'aller danser un pas de deux sous la pluie, je sais ce qui m'attend. Mais enfin, comme on dit: ce que femme veut, Dieu le veut...

    ,-D

    Bizzzouxxx!!!

  • z'aviez raison, réveil sous la neige,
    c'est le pas de 2 rock mdrrr,
    bizzzouxxx tout frais encore!!!
    a+++

Les commentaires sont fermés.