02 février 2012

L’espace, bon pour l’ego

Se retrouver au sommet du monde et faire le tour de la planète médiatique: quel buzz! Un plan d’enfer - enfin, de paradis puisque le paradis est supposément dans le ciel. De quoi chanter: «Je m’voyais déjà, en haut de la stratosphère, en même temps qu’en haut de l’affiche».


lego-.jpgStratosphère... Ce mot seul fait rêver. «Un amour stratosphérique» suppose une grandeur et une hauteur exceptionnelles des sentiments. Et à l’écoute on pourrait confondre les sonorités et entendre par exemple: «stratos féerique». Ou, en référence à une émission de télé réalité: «stratosfear factor».

Quand en plus on sait que cette couche de l’atmosphère est située entre l’allegro ma non troposphère dessous, là où les vents et la mer dessinent le paysage lyrique dans lequel s’émeut l’humanité, et la mésosphère, excellent endroit pour y soigner l’ostéoporose et les problèmes articulaires, et où l’on trouve de la poudre de météorites qui donne des yeux d'or, on devine aisément la magie qui l’imprègne.

Tout cela pour parler du Lego qui a fait grandir l’ego de deux adolescents canadiens. Mon fidèle pourfendeur L’Avis de Brian m’écrivait hier pour me signaler la chose. Il parait que même Darius en a parlé au téléjournal. Vous avez donc peut-être vu le regard intense de la figurine vous fixant droit dans les yeux pendant la durée de son voyage ascendant.

Les deux ados, Mathew Ho et Asad Muhammad, on réalisé ce projet inutile et délicieusement amusant avec 400 dollars. Le petit Lego au drapeau canadien a donc été accroché à un ballon sonde, de ceux qui vont étudier l’atmosphère. Une petite caméra et un GPS, et hop, le voici qui s’envole haut, très haut: jusqu’à 24 kilomètres, en pleine stratosphère. Un vol historique d’environ 90 minutes. Il est trop ce bout de chou qui nous donne à contempler la beauté de la planète. Il n’a même pas l’air étonné quand le ballon sonde éclate et qu’il redescend en chute libre à 120 km de son point d’envol, dans un pré.

Initule d’un point de vue scientifique, certes. Mais combien amusant à faire. Et savourer la fièvre médiatique qui s’empare du sujet doit être excellent pour l’ego. Une bonne mise en confiance personnelle. De temps en temps c’est bien de réaliser des choses hors normes. Un plus pour sa propre estime.

Merci L’Avis de Brian, je n’avais pas vu Darius au JT.

Et pour qui sait lire sur les lèvres: regardez bien le personnage en plein vol. Ne semble-t-il pas dire, paraphrasant la célèbre réplique d’Arletty dans «Hôtel du Nord»:

- Stratosphère, stratosphère, est-ce que j’ai une gueule de stratosphère?


Allez. Go Canada go, comme dit L’Avis de Brian:


08:41 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : espace, stratosphère, lego, canada, adolescents, ballon sonde, mathew ho, asad muhammad | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

bonjour,
mdrrr c'est vrai que le légo a l'air heureux,
en tout cas 28 sec pour atteindre les étoiles, bravo,
bizzzouxxx a+!!!

Écrit par : Sarah c | 02 février 2012

Oui, 28 secondes c'est rapide... :-))) Il devait être bien préparé.....
:-))))))))))

Mais enfin, c'est bien aussi quand c'est plus long. Heu, de quoi je parle là?

De toutes façons avec ce froid, tenir 28 secondes c'est un exploit!

..........

Bon d'accord, je ne dis plus rien.
;)

Bizzzouxxx!

Écrit par : hommelibre | 02 février 2012

Aaaaaaahhhhhh...! Enfin! J'ai failli attendre, Hommelibre! ;o)


Me voilà l'égal du Créateur; je présente un sujet, et ma marionnette s'exécute, et écrit un article! Mon Esprit supérieur guide sa frêle et innocente main...

Prosternez-vous devant votre Maître (enfin, votre mètre septante-huit...), misérables vermisseaux!


- Mais débranchez-le, oui..!?!


Bbrrzzzwwuiit..! Couic!


=XoB


PS: c'est fini ces bizzzouxxx, oui!? Y a des hôtels pour ça! Et en plus devant un jeune canadien... c'est du propre!

Écrit par : Brian Who? | 03 février 2012

ça fait plaisir de voir que tout le monde est en forme malgré la froidure.
Pour les uns ça grivoise, pour l'autre ça plastronne et fanfarone ... Mais c'est l'printemps dans les tanières ... !

Écrit par : aoki | 03 février 2012

Les commentaires sont fermés.