Les vacances de Madame Joly

Ça y est! Enfin l’esprit est venu souffler sur la campagne présidentielle française. Il était temps. Les propositions destinées à alléger la vie des français ne fusent guère. Tous les candidats parlent de politique, encore de politique, comme si c’était la préoccupation majeure de la population.

joly1.jpgNon: le peuple veut du pain et des jeux. Et pour les jeux, il veut des vacances. Enfin il ne le dit pas. Il faut le deviner, sonder les coeurs et les reins pour découvrir ses désirs profonds et secrets. Et c’est là où Madame Joly intervient avec ses lunettes de plongée. Elle n’a pas de tuba mais ne manque pas d’air pour autant. Navigant en mère peinard elle est idéalement placée pour connaître les désirs cachés de l’âme républicaine des électeurs anonyme: à 3% d’intentions de vote sa campagne reste échouée, hélice prise dans les algues. Comment remonter à la surface? En faisant parler de soi sur une proposition hors-sujet. Eva Joly est spécialiste des thèmes hors-sujet.

En donnant aux français ce à quoi ils aspirent le plus: des va-can-ces! Enfin la campagne devient fun. C’est vrai, quoi: Hollande essaie tellement de faire sérieux qu’on se demande quelle bonne blague de potache ça nous prépare; Bayrou attend tellement le bon moment qu’on va s’endormir en pleine séance; Mélanchon n’est plus qu’un rictus à force de jouer la caricature du père fouettard; Sarkozy n’est tellement pas candidat qu’il suffirait de le laisser en place pour économiser une élection; et Villepin est de toutes façons trop grand pour passer la porte de l’Elysée sans se cogner la tête.

Bref, avec le moral des français en berne, la campagne est aussi déprimante qu’une petite ville du nord en hiver. Heureusement donc Eva Joly redonne gaieté et espoir dans ce monde de chocolat fondu. Elle propose deux nouveaux jours fériés: un pour les musulmans, l’Aïd, et un pour les juifs: le Kippour.

Le but: mettre les religions à égalité. La France semble trop marquée par le christianisme. Tellement marquée qu’on dirait presque une pays de culture chrétienne! C’est vrai, quoi, les français ont congé à Noël.
odin3.jpg
- Noël? Et le reste: lundi de Pâques, l’Ascension, lundi de Pentecôte, l’Assomption (15 août), la Toussaint! Six jours fériés religieux d’origine chrétienne. Avec les cinq jours civils il y a onze fériés légaux en France.

Cela en ferait treize. Avec les ponts on en sera vite à quinze jours fériés, en plus des vacances légales. C’est normal: les françaises étant les plus belles femmes du monde (avec les italiennes), il faut des jours de congés pour leur faire des câlins!.

Très bien. Mais il y a un problème: les mauvaises langues diront que la France est de culture chrétienne et donc que les jours de fête chrétienne sont dans la tradition historique du pays. Ni l’islam ni le judaïsme n’ont été des religions officielles de la France et n’ont à ce point imprégné la culture. A leurs yeux la proposition de Madame Joly ne serait que du ratissage de voix. Et il y a un autre problème: si l’argument invoqué est de mettre les religions à égalité on est loin du compte. Il faut six jours pour les juifs et six jours pour les musulmans. Soit douze jours de plus. Ce qui mènerait à 23 jours fériés. En ajoutant la fête du Bouddha, de Vishnou, du Grand Manitou, de Toutatis et de Horus, cela fait quatre semaines de plus!

Vive Eva Joly, qui a si bien su pressentir ce dont les français ont tant besoin.

Elle mérite que l’on rajoute un jour de plus en l’honneur d’Odin!

 


léo ferré - chanson du scaphandrier par bisonravi1987

Catégories : Politique 8 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • J'aime "être seul" dans une grande salle, ou dans un petit rectangle pour méditer, ou écrire un commentaire.C'est le cas pour ce billet. Pas de bruit si ce n'est ma musique "orientaliste lazik48" afin de m'évader avant le combat...

    Le sujet est pourtant intéressant, mais vu la médiocrité des candidats et leurs soi-disant programmes, on peu visionner l'avenir de la France, après ces millions d'euros dépensés afin de mettre au pouvoir des nuls de chez NUL.

    C'est notre démocratie à la française qui consiste à élire des beaux parleurs-menteurs qui de toutes les façons, feront ce que leur demande "le marcher" et le vatican. Oui le vatican, car n'oublions pas que chaque président va lécher les pompes du monseigneur.Amen.

    Normalement 60% des français se déplaceront sauf si la chaleur du printemps chrétien européen se manifeste. L'heureux élu sera content, il aura 54% des 60% ce qui veut dire que la minorité gouvernera la majorité.Ou bien 80% si le front commun s'allie pour contrer Marine Le Pen...

    D'ici là la dette continuera sont ascension; elle passera du domaine privé au domaine public, et qui paiera le comportement de nos ânesses et de nos ânes?

    D'ici là le proche orient sera sous le feu des armes en souhaitant qu'elles n'irradient pas ces beaux pays et leurs habitants...d'autres conflits à l'état de braise risquent bien de nous surprendre. Il y a un vide, un peu comme le calme avant la tempête....

    Eva Joly dans tout cela? Elle participe... Et, comme l'a dit Pierre de Coubertin: "l'essentiel n'est pas de gagner mais de participer"

    Voilà bien un concept tordu que nos politiciens ont enfoncé profondément dans leur caberluche creuse. Avec ce genre de slogan à l'emporte pièce, on fabrique des perdants! Alors, ne nous étonnons pas si la France et l'Europe sont sur un scénario perdant.

    Sur ces quelques réflexions, inscrites dans ce petit rectangle de liberté d'expression, je vous dis bonne nuit...Merci HL.

  • En soi, il faut que la République accepte mieux les religions différentes de celle de la tradition, car au pire elle n'en accepte aucune, tendant au modèle soviétique, au mieux elle n'en accepte qu'une ou deux au nom du respect de la tradition. Ce n'est pas ainsi qu'il faut voir les choses, Eva Joly a raison: il faut accepter la diversité religieuse.

  • Sauf celles qui lancent des appels aux meurtres au nom d'un dieu.Il ne faut pas accepter non plus l'esclavagisme des femmes et des enfants.

  • Oui, ce n'est pas bien. L'esclavagisme des travailleurs salariés, ce n'est pas bien non plus, du reste. Moi, je suis pour que l'Etat fixe les prix et les salaires, pour mettre fin à la servitude imposée par le Capital, ou le Marché. Je crois qu'Eva Joly est un peu pour aussi.

  • (Mais bon, on ne va pas interdire le capitalisme parce qu'il tend à asservir les hommes au marché! Il a aussi son utilité.)

  • C'est ce qu'ont fait les communistes en ex URSS avec leur croyance pourrie. Résultat la faillite, des millions de morts des armes nucléaires, une technologie vendue en douce aux amis islamistes et une orthodoxie fasciste qui refait surface! Non merci.

    Il y a également le communisme chinois des millions de morts avec le mao et des esclaves à deux cent sous le mois, des armes nucléaires, des technologies échangées aux amis islamistes. Non merci.

    Un autre le communisme à la tête de citrouille pourrave en Corée du nord résultat, une dynastie despote, un peuple halluciné qui crève la dalle.Des armes nucléaires et des technologies distribuées chez les amis islamistes. Non merci.

    Le communisme vit tel une tique sur une couille ou un poux, une sangsue, le gui dans les arbres, le coucou etc...c'est à dire, vivre sur le compte de l'autre et au détriment de celui-ci.Non merci.

    Lorsque l'état décide de tout, le peuple devient lézard ou couleuvre, s'en suit les lois qui s'enchevêtres les unes sur les autres; cela met fin à la créativité, à l'initiative et, en finalité au bien être des peuples. Non merci.

    Le communisme n'est qu'une croyance ou l'obscurantisme est de couleur rouge sang. Non merci. Les couleurs de l'arc en ciel sont plus jolies, bien que l'arc en ciel n'existe pas non plus, des chefs de tribus et les chefs de guerre en ont profité pour démontrer que c'était un signe du créateur... Ça vaut ce que ça vaut...

    Vous devriez vous former afin de créer une petite entreprise artisanale, vous constateriez que le communisme est une croyance idiote. Mais elle a ses adeptes comme d'autres...Si en plus vous vous instruisez à la gestion et à la stratégie financière alors là, vous combattez le communisme et toute cette gauchiasserie ultra dangereuse pour la démocratie et le bien être des gens...

    Si vous souhaitez rester sur le statut de salarié ne croyez pas au communisme profitez de vos congés payés et de votre petite famille. Si vous êtes au chômage, relisez mon commentaire trois fois...

  • Bravo et merci pour cet article

  • Mais moi, je suis contre l'Etat qui accapare les moyens de production. Ou qui dirige la culture. Ou qui impose l'athéisme.

Les commentaires sont fermés.