Présidentielle française: les cimetières du pouvoir

Le nouveau sondage IFOP-JDD montre un resserrement des intentions de vote au 1er et 2ème tour de la présidentielle française. Les électeurs de droite reviendraient-ils au bercail? Le détail des chiffres est intéressant.

cimetiere.jpgOn pourrait penser que François Hollande attire davantage les femmes. D’une part parce que le parti socialiste est le plus grand repère de féministes. D’autre part parce qu’il a tout du nounours que l’on cajole. Ensuite parce qu’ayant été marié avec une femme dominante il est tout sauf un danger pour la moitié féminine du corps électoral. Enfin parce qu’il semble plus dans le «care», philosophie de l’Etat-Mère ou Parent, cher à Martine Aubry.

Pourtant si 32% d’hommes se disent prêts à voter pour lui, seulement 24% des femmes en ont l’intention. Nicolas Sarkozy, malgré son côté brusque et ses mauvaises manières, fait nettement mieux: 28% de femmes disent vouloir voter pour lui, contre 24% d’hommes. Ah, la séduction du bad boy...

Ce sondage montre aussi que François Hollande a beau prendre la grosse voix ces jours dans ses meetings il ne gagne ni épaisseur ni fermeté. S’il est élu ce sera par défaut.

Il faut noter qu’un autre sondage pour Libération annonce que jusqu’à 30% des français n’excluent pas de voter pour Marine Le Pen.

A part cela le week-end fut dédié aux morts. Nicolas Sarkozy et les Le Pen ont célébré Jeannne d’Arc et François Hollande a rappelé le fantôme de Mitterrand. Les symboles sont importants. Mais entre les deux, Jeanne ne joue pas dans la même cour de récré: elle a fait bouter l’anglais hors de France, alors que Mitterrand ne peut faire valoir comme fait d’arme que d’avoir été le premier président socialiste de la 5ème république.

Mais quelle est l’utilité de ces commémorations dans la campagne? Si un travail de mémoire et une référence aux ancêtres sont importants dans toute communauté humaine, je doute que l’invocation des fantômes joue un rôle dans l’élection.

Le pouvoir ne se gagne pas dans les allées des cimetières.

Catégories : Politique 1 commentaire Lien permanent

Commentaires

  • En tout cas, je ne voterais pas à droite parce que la gauche est une symbolique du féminisme monsieur hommelibre. Avez-vous seulement oublié que les lois les plus abominables des féministes sont toutes passées avec la complicité de la droite ? Vous savez très bien que la droite est devenue plus féministe que ne l'a jamais été la gauche.
    "Pourtant si 32% d’hommes se disent prêts à voter pour lui, seulement 24% des femmes en ont l’intention. Nicolas Sarkozy, malgré son côté brusque et ses mauvaises manières, fait nettement mieux: 28% de femmes disent vouloir voter pour lui, contre 24% d’hommes. Ah, la séduction du bad boy..."

    Vous le dites vous même dans cette phrase ci-dessus. Preuve que les femmes plutôt féministes préfèrent quelqu'un qui leur a fait desponts d'or depuis cinq ans, voire plus.
    N'oubliez pas non plus la complicité de l'association mi-pute mi-soumise profondément féministe avec l'UMP. Je m'arrête là puisque la liste risque d'être longue.

    Pour moi mon vote sera Bayrou ou biquette. En tout cas il sera contre cette droite oligarchique.

Les commentaires sont fermés.