13 décembre 2011

Lourd, léger

Le lourd c’est l’effort et la peine. Le léger, la danse. Lourd est comme une montagne. Léger est une plume, une bulle de savon. Lourd dans le coeur, dans les bras. Léger dans les jambes et l’esprit.


montagne1.jpgLourd est implacable. C’est une maison qui tombe, un char qui avance. Un enfant devant une punition. Un humain en échec. C’est une vague qui emporte tout, une auto qui dérape dans la foule, un avion qui tombe et les regards de ceux qui attendent à l’aéroport.


Léger est mobile. Un souffle le fait bondir vers le ciel. C’est un matin d’été, un enfant qui joue, un projet enthousiasmant. Un ruisseau qui serpente et brille de quelques éclats du soleil. Un enfant à venir. Un nouveau commencement.


Lourd est sombre, nuital. C’est une douleur sourde et ancienne. Un avenir fermé. Ce sont les discours sur la crise, les promesses de catastrophes, la fin du monde annoncée. Tout ce que les prophètes de malheur annoncent d’inexorable.
bulles1.jpg

Léger est clair, transparent. C’est une douleur qui s’en va, un pardon qui circule, un nouveau désir. Ce sont les envies de beauté. Tout ce que l’enfant en nous porte encore de rêves.


Lourd est un apprentissage et un obstacle à vaincre.


Léger est une naissance et un accomplissement.

12:35 Publié dans Philosophie | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : lourd, montagne, peine, effort, avion, léger, bulle, plume, enfant, maitin | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Devant ce descriptif un peu manichéen, j'avais envie de trouver un contre exemple (pour le fun) où quelqu'un de trop léger engendrerai une catastrophe bien lourde, d'un seul petit geste distrait.

Puis me revient le roman de M Tournier: Vendredi ou les Limbes du Pacifique

Je revois: "Vendredi, en fumant en cachette la pipe de son maître, provoque l'explosion de la grotte où se trouvaient plusieurs tonneaux de poudre à canon, détruisant ainsi toutes les constructions de Robinson. Robinson sera sauvé de l'éboulement, mais l'équilibre fragile qu'il avait instauré vole en éclat. Les limbes peuvent se transformer en vent et en soleil, en cohésion avec la terre mère de l'île de Speranza."

J'en ris encore et il me faut l'admettre; la catastrophe a tout rendu plus léger !

Écrit par : aoki | 13 décembre 2011

Aoki: Raaaahhhhh.... On peut même plus faire du binaire tranquillement... Pffff....

J'ai bien rit n'empêche!!!

On pourrait aussi imaginer une femme ou un homme hyperséduisant-e, habillé-e léger un jour d'été, marchant le long d'une autoroute. Et d'imaginer la lourdeur du carambolage provoqué par cette légèreté.

Quoi? Mais si, c'est connu: il y a très souvent un homme ou une femme séduisant-e qui marche au bord de l'autoroute en été!...

:-)))

Écrit par : hommelibre | 13 décembre 2011

°#"@ ''' Surtout s'ils pratiquent du binaire tranquillement en faisant: Raaaahhhhh.... !

Nan, je l'ai pas dit !Je ne que remixer les mots que vous avez utiliser ;)))
Bon c'est peut être de l'humour lourd ... mais en tous cas, avec le coeur léger ...

Écrit par : aoki | 13 décembre 2011

Les commentaires sont fermés.