Interdire la téléréalité: Montebourg nouveau petit tyran?

La surenchère a commencé. C’est à qui se démarquera, qui fera le buzz, qui provoquera le plus de réactions dans la presse d’ici à l’élection présidentielle française. Et à ce jeu Arnaud Montebourg vient de marquer un point.

montebourg1a.jpgIl propose en effet d’interdire la téléréalité sur TF1. Crac! Boum! Ni plus ni moins. On en parle partout.

On sait qu’il n’aime pas TF1. Trop pro Sarkozy. Il préfère France 2 ou France 3, où il y a encore des journalistes indépendants, dit-il. Indépendants? Comme David Pujadas, dont on ne sait toujours pas s’il s’agit d’une maladresse ou d’un désir personnel du journaliste quand il dit souhaiter la victoire de Martine Aubry en 2012? (voir vidéo)

Dans une récente interview Monsieur Montebourg reprochait au président Sarkozy de trop vouloir faire des télévisions ses outils de propagande. En proposant de définir le contenu des programmes de TF1, soit d’interdire la téléréalité, Montebourg fait pareil: intervention doctrinale sur une chaîne de télé. Après la propagande Sarkozy, on aura la propagande Montebourg.

Chassez un petit dictateur, il en vient un autre.

Montebourg souligne aussi, dans cet interview, l’importance de la télévision comme outil d’éducation du peuple. Pour lui le peuple serait donc ignare et bête et il faudrait l’éduquer?


La téléréalité plaît ou non. Chacun est libre de tourner le bouton. Elle n’est pas pornographique (ce qui imposerait des horaires impossibles), elle n’appelle pas à la violence, elle ne contrevient pas aux lois de la République. Qu’elle soit culturellement inepte, que les figurants du scénario montrent plus leurs ambitions personnelles que des valeurs comme la solidarité ou la compréhension mutuelle, ma foi, c’est dans l’air du temps.

La chose la plus attaquable à mon avis est le mot «réalité». Car il s’agit d’une réalité très relative, arrangée, découpée, amplifiée, montée par des professionnels, avec l’intention de montrer ce que eux ont décidé. La réalité est donc incomplète et manipulée. Ce n’est plus vraiment la réalité.

Pour le reste, en cas de victoire de la gauche en 2012, Arnaud Montebourg pourra toujours briguer le poste de ministre de la propagande, avec droit de veto sur les programmes télévisés, la radio, la presse. Sous Hitler il y avait aussi un ministre à l’Education du peuple et à la propagande. Il s’appelait Joseph Goebbels.

Mon allusion est excessive, bien sûr. Mais entre vouloir éduquer le peuple et décider d’interdire des contenus de programmes, et même l'usage par Montebourg du terme "propagande", il y a quelques résonances malheureuses.



Catégories : Politique 5 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Et Hollande qui veut faire un ministère de la femme! On croit réver

  • @montebourg
    Arnaud Montebourg
    Je n'ai pas proposé l'interdiction de la téléréalité.
    30 Sep

    Via Twitter

  • Ce n'était jusqu'alors qu'une vague impression. Montebourg me faisait penser à Sarkozy sans que j'en sache la raison et sans envie de chercher à comprendre le pourquoi de cette sensation.
    Le personnage ne m'intéresse pas assez pour occuper mes pensées.
    J'ai eu raison de ne pas me triturer les neurones puisque j'ai ma réponse dans l'article : "Chassez un petit dictateur, il en vient un autre."

  • @ La râleuse:

    Ah, il y a des vocations de Robespierre, c'est incroyable!

    :-)

    Si je votais en France en 2012, j'hésiterais entre Vals et Bayrou. Vals me semble honnête, pas extrémiste, sensé, courageux. Bayrou me semble intègre. Malheureusement ils ne seront pas au 2e tour...

    Les autres... naaannn, je dis rien sinon je vais être pas gentil.

    PS: je viens de mettre en modé sur AV.

  • @ John

    Bayrou est le PDG d'un "parti-entreprise" fournisseur de faux-culs pour la droite au moment des élections.Ce sont des gens qui dénoncent bien, parlent bien, mais qui au dernier moment,courent à grandes enjambées, se rallient avec le "maître" afin d'obtenir des postes. C'était à en vomir aux dernières élections présidentielles!

    Le cul entre deux chaises pour jouer "la chaise musicale" ils sont fort.. Le centre qu'est-ce que ça veut dire? En fait pas grand chose en politique..

    Il a eut une occasion lors des dernières présidentielles de s'allier avec les socialistes conduits par notre "copine " Ségolène, il a fuit ses responsabilités...

    Vu la catastrophe qui arrive, il faut des gens honnêtes, clairs dans les propos, des femmes et des hommes qui ont une vision réelle de l'avenir du monde,et des gens qui savent communiquer, autrement qu'avec leurs copains coquins..

    Notre système Français n'est plus d'actualité, il me semble que nous devons prendre un peu ou beaucoup du modèle Suisse.

    Vals viens de sortir du lot à suivre.

    Il y en a un autre à l'affût qui a les compétences. Il lui suffit de faire un discourt du même type qu'a l'ONU et fixer ses grandes lignes pour la politique extérieur et intérieur.Dominique de Villepin.

    Jupé le repris de justice bizouille avec les Frères Musulmans tandis que les valises font des allés et venues avec les pays du pétrole et de l'opium... C'est extrêmement dangereux pour l'avenir, Obama fait la même démarche.Ou va-t-on? Attention, il y en a un milliard, dotés de la -bombe nucléaire, et de milliards de milliards de dollars, de Fr Suisse et des tonnes d'or. On joue avec le feux..

    Quant à celles et ceux qui, -n'étant -pas encore au -pouvoir, commencent par indiquer qu'ils vont faire des -interdictions de ceci ou cela, ça ne vaut pas un clou!

    Désolé John mon point de vue est différent..au moins pour Bayrou.Pour une fois!

Les commentaires sont fermés.