31 août 2011

Rêverie d’ailleurs, ou d’autre part

C’est un chant bien étrange. Une musique des roseaux, ou de la lune. La nuit est peut-être douce. Ou fraîchissante. La saison, indéfinissable. Ce pourrait aussi bien être l’hiver du nord aux craquelures dansantes, ou la moiteur des lagunes aux bordures d’Asie.


satie2.jpgEric Satie, artiste du mouvement impressionniste puis surréaliste, créait une musique pour libérer l’esprit de ses formes rigides. Pour cela il utilisait des images musicale poétiques incitant à plonger dans ses propres profondeurs. Il incitait les musiciens eux-mêmes à trouver leur chemin dans ses compositions. Ainsi il ne donne pas de mesure pour cette Gnossienne, laissant l’interprète s’y aventurer sans garde-fou.

Il appose sur la partition des indications surprenantes: «Conseillez-vous soigneusement», «Munissez-vous de clairvoyance», «Seul, pendant un instant», «Sur la langue», «Postulez en vous-même», ou encore: «De manière à obtenir un creux». L’interprète est appelé a briser ses propres cadres pour pénétrer dans un langage qui ne s’explicite, peut-être, que par l’intuition. Certains pensent que c’est avant tout une forme d’humour propre au musicien.


«De son vrai nom Alfred Éric Leslie Satie, né à Honfleur le 17 mai 1866 et mort à Paris le 1er juillet 1925, ce compositeur et pianiste français était l’humour en personne. Pour s’en convaincre et sans même parler de sa vie, de sa personnalité et de sa musique proprement dite, il suffit d’énumérer différents titres de ses œuvres, Sonatine bureaucratique (1917), Pièces froides - trois airs à fuir (1897), Pièces froides - trois airs de travers (1910), Embryons desséchés (1913), Trois morceaux en forme de poire (1903), 4 Préludes flasques (pour un chien) (1912), Musique d'ameublement que l'on doit jouer " pour qu'on ne l'écoute pas " (1920) et lire certaines de ses citations dont on attribuerait volontiers la paternité à Alphonse Allais ou Pierre Dac. Exemples :

Il ne suffit pas de refuser la Légion d'Honneur ; encore faut-il ne pas la mériter !

Si vous voulez vivre longtemps, vivez vieux.

Si je ris, c'est sans le faire exprès.

satie1.png
Difficile à croire que ce compositeur de génie avant-gardiste, excentrique et provocant, à la fois sociable et solitaire, n’arriva pas à vivre de son art malgré sa célébrité et, à la grande surprise de ses proches auxquels il cacha sa pauvreté, mourut dans le dénuement.»


Claude Debussy et Maurice Ravel l’ont considéré comme un précurseur de leur propre musique. Les sonorités et la mélodie invitent des images, des voyages, comme ceux que les deux grands musiciens nous feront découvrir.

L’origine du nom Gnossienne pourrait être liée à la gnose, à la connaissance mystique. Eric Satie a fréquenté un temps de ces groupes. Mais une autre interprétation serait Knossos, capitale de la Crète au temps du roi Minos, il y a très longtemps.


Plusieurs versions existent de cette Gnossienne No 1. J’ai choisi celle-ci pour sa fluidité et sa retenue, toute en nuances. Presque romantique.


Alors, entrons dans le charme, si vous le voulez bien.

 



Et si vous le voulez toujours, Satie raconté par Jean-François Zygel (le bonheur fait musicien):

 


Jean-François Zygel "S" comme Satie par odette11

 

 

 

 

Parfois, la Haute-Provence est comme une musique de Satie, et le rire d'une femme est une mélodie claire qu'un piano joue derrière une fenêtre ouverte...

CouvDiable.jpg

19:43 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (25) | Tags : eric satie, gnossienne, piano, musique, surréalisme, debussy, ravel, nuit, lune, asie, minos, crète, zygel | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

On ne s'en lasse pas de ces Gnossiennes.
Pour commencer la journée en douceur...
Et Zygel est un merveilleux pédagogue musical. "Chercher à simplement être".
Merci pour ce joli billet.

Écrit par : Ambre | 31 août 2011

Beau moment de rêverie que vous nous proposez Hommelibre.
Ya rien de plus romantique qu'un piano ;o)

Écrit par : Loredana | 31 août 2011

"Ya rien de plus romantique qu'un piano ;o)"

Surtout, si une femme est couchée dessus, les cheveux libres qui dansent sur les vibrations de la musique et le regard évanescent ...

Un musicien de jazz qui s'inspira beaucoup de Satie:
http://www.youtube.com/watch?v=-BIlJRa-1pw&feature=related


Salutations à ... (o_~)

Écrit par : aoki | 31 août 2011

Aoki, superbe Bill Evans.

D'autres jazmen ont réinterprété Satie. J'aime bien cette version de la Gymnopédie par Jacques Loussier.

http://www.youtube.com/watch?v=-bsDENXBFvw&feature=related

Vous me faites prendre de l'avance, car je donnerai une suite à ce billet sur Satie. Mais c'est tant mieux, cool de partager de belles choses. C'est fait pour.

Écrit par : hommelibre | 31 août 2011

Joli rebondissement avec Bill Evans!

Écrit par : Ambre | 31 août 2011

Ha oui

Je ne connaissais pas Jacques Loussier, mais c'est bien dans la même veine.

Bill Evans m'a toujours évoqué Erik Satie mais je ne crois pas qu'il ne l'ait jamais interprété.
Mais il a joué Pavane de Fauré
Issu d'une famille de musicien classique, il a pris la vague de créativité jazz de New York des années 50. Il a collaboré avec Coltrane et Miles Davis (kind of blue)
Album ou il a commencé ce genre de piano lent et atemporel . Blue is green en est une prémisse
http://www.youtube.com/watch?v=mW_7gRH7ASE

Écrit par : aoki | 31 août 2011

Ambre, Zygel est vraiment épatant. Excellent pédagogue en effet. Il est clair, enthousiaste, très compétent, et donne envie. Cet homme est un peu un modèle à mon avis. (Méfions-nous des modèles s'ils nous aliènent, mais prenons d'eux ce qu'ils ont de bon).

Un beau moment avec Zygel: la symphonie inachevée.

Écrit par : hommelibre | 31 août 2011

Bonsoir Aoki

J'ai toujours écouter jouer du piano assise sagement ou debout, jamais allongée avec les cheveux libres etc...
Faudra que j'essaie mais pas si c'est un crapaud. Le regard aurait beau être évanescent, la posture, elle, serait nettement moins glamour ;o)))

Superbes liens !! Merci à vous deux (J'suis gâtée ce soir)

Belle soirée (o_~)

Écrit par : Loredana | 31 août 2011

Superbe Bill Evans. Merci pour ces deux liens.

Écrit par : hommelibre | 31 août 2011

Loredana, vous êtes aussi sous le charme de Satie... C'est un bon charme.

;-)

Écrit par : hommelibre | 31 août 2011

Hou Loredana,

Pourquoi tout de suite penser négativement à un crapaud ? A mon avis c'est un désir inconscient de prince charmant
Désolé vous connaissez mon côté un psy. (Jungien bien heureusement, parce que Freud aurait été plus cru)
Cela dit l'image est assez humoristique
:o)

Écrit par : aoki | 31 août 2011

Et bien, j'ai pour ma part pensé au piano crapaud. C'est un piano à queue plus court que large, faisant penser à un crapaud un peu massif et ramassé.

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/c/ce/Pianofin2_400.jpg

Et j'imagine que même si les cheveux dansent, le corps sera plus ramassé qu'alangui...

:-))


Du coup j'ai appris qu'il existe aussi des pianos girafes: ce sont des pianos à queue dont la queue est en l'air.

http://www.pianoskaufmann.be/_img/Tout_sur_le_piano/Piano-girafe.jpg


Et n'allez pas me faire dire ce que je n'ai pas dit...........


Enfin tout cela est assez logique: quand la princesse se couche sur le crapaud pour lui frotter-rouler un patin, la queue d'icelui se dresse. Les lois de la physique sont respectées....

Écrit par : hommelibre | 31 août 2011

Oups, oublié de mettre le lien pour la Symphonie inachevée, commentée par Zygel:

http://www.youtube.com/watch?v=MIjVCdqa4QA

Oilà oilà...

Écrit par : hommelibre | 31 août 2011

Hou Aoki

Pourquoi penser de suite que j'suis négative ? J'suis une indécrottable romantique et un rien me charme d'accord. Mais là en parlant d'un crapaud j'ai pas pensé un instant au prince charmant. Votre psychologie féminine aurait-elle perdu de sa sagacité ? Lol !! ;o))

Le crapaud, comme l'a souligné Hommelibre que je remercie au passage d'avoir compris, lui, la pensée réaliste de mon comm., n'est pas le plus indiqué pour s'allonger "langoureusement" même lorsque l'on n'a pas les jambes d'Adrianna Karembeu (ce qui est mon cas ;o))


@Hommelibre

Je connaissais le crapaud, pas la girafe. On en apprend tout les jours.
Et non je ne vous ferais pas dire ce que vous aviez pensé ;o))))

(o_~)



p.s.: Pas reçu le fil de discussion ... Doit y avoir un prob. avec le site

Écrit par : Loredana | 01 septembre 2011

Boh,
Loredana, j'avais bien compris qu'il s'agissait d'un piano crapaud... Non mais quand même !!!
Vous noterez que je me me suis même abstenu de faire allusion a un demi queue, alors que tout s'y prêtait.
Mais je me suis dit, pourquoi ce réflexe de réduire l'image, précisément avec le piano crapaud ?
La déduction était justement que ce n'était qu'une apparence de négativité pour suggérer de manière subliminale le conte du prince charmant
Ben c'est pas drôle quand faut tout expliquer ! ;-)

Écrit par : aoki | 02 septembre 2011

M'ouais, Aoki... hum hum...

Si le prince charmant n'est pas plus explicite, ça craint pour la reproduction de l'espèce...


:-)))))))))

Écrit par : hommelibre | 02 septembre 2011

"ça craint pour la reproduction de l'espèce..."
Moi ça va j'ai déjà donné pour l'espèce. Tant en prince charmant qu'en crapaud d'ailleurs .

Bon, il me faut admettre que ma tournure d'esprit est incomprise dans ce monde si réaliste et terre à terre. "O tempora O mores"

Écrit par : aoki | 02 septembre 2011

Aoki,

Pourquoi réduire l'image au piano crapaud ? Bin c'est celui que j'ai le plus l'occasion d'écouter ...
Et pis c'est ptêtre pas drôle pour vous mais moi j'aime bien quand on m'explique ;o)
Et là en lisant les différents noms que l'on donne au piano j'comprends mieux pourquoi j'suis béate devant un piano (quel qu'il soit) ;o))))


p.s. J'ai aussi déjà donné pour l'espèce et suis toujours une reine dans mon palais ;o))

(o_~)

Écrit par : Loredana | 02 septembre 2011

Je comprend tout maintenant, la fifille (ou quelqu'un d'autre) pratique le piano sur un crapaud à la maison !
Bon d'accord, je me suis perdu dans mes conjectures
Je ferai mieux la prochaine fois !
(~_o)

Écrit par : aoki | 02 septembre 2011

Ah Aoki, j'aime encore plus quand on comprend, pas plus vite mais bon, sans que j'aie besoin d'expliquer ... ;o)

Avec plaisir à une prochaine fois

Belle soirée Hommelibre, Aoki

(☼_☼)

Écrit par : Loredana | 02 septembre 2011

Loredana, quand vous faites des yeux comme ça.....

hum hum... il a bien de la chance le roi de votre palais!

Bonne soirée à vous aussi!

∣∎⇓∎|

Écrit par : hommelibre | 02 septembre 2011

Haaa le piano et les états d'âme qu'il est capable de susciter chez les auditeurs. Mais le concertiste lui, il atteint des sommets !

http://www.dailymotion.com/video/x8ieqo_le-concertiste-bernard-haller_fun

Écrit par : aoki | 02 septembre 2011

ET pour ceux qui ont aimé Bill Evans voici deux liens. Morceaux issu du même album que le premier morceau placé plus haut ( You Must Believe In Spring)
Dont le thème de M.A.S.H, vous savez le gospel chanté à l'occasion du pseudo suicide de dentiste. Ah Superbe !

http://www.youtube.com/watch?v=8cR5B1Hfmvk&feature=related

http://www.youtube.com/watch?v=8cR5B1Hfmvk&feature=related

Écrit par : aoki | 02 septembre 2011

M'enfin, Aoki, est-ce le crapaud qui vous trouble à ce point?

Vous avez posé 2 fois le même lien. Il faut dire que cette Minor Waltz est d'une beauté...

Écrit par : hommelibre | 02 septembre 2011

ZUt

Thème de M.A.S.H

http://www.youtube.com/watch?v=X6uQOBXxIRA&feature=related

Écrit par : aoki | 02 septembre 2011

Les commentaires sont fermés.