Libye: la fin de Kadhafi

Les nouvelles se succèdent à un rythme accéléré depuis hier soir. Une sorte d’euphorie gagne les agences de presse, comme, on ose commencer à le croire elle gagne la population Libyenne et en particulier les habitants de Tripoli.

 

libye,révolution,kadhafi,tripoli,libération,chute,régime,tyran,Il ne faut jamais se réjouir avant que la fin soit officiellement annoncée. Car le colonel n’est pas encore arrêté. A-t-il fui? Est-il dans son bunker? Les deux scénarii sont possibles. Mais la prise de Tripoli par la rébellion et l'absence de résistance véritable de l'armée semble bien sceller le sort du pays et de son ancien dirigeant.

Deux annonces majeures ce matin. D’une part la capture de deux fils Kadhafi, confirmées pour l’un par le procureur de la Cour pénale internationale, et pour l’autre par lui-même à la chaîne Al Djazira depuis la résidence surveillée où il est placé. D’autre part la rébellion de Tripoli a pris toute la ville et jusqu’à la place centrale, à l’exception du bunker du colonel.

On apprend que cette rébellion a été préparée depuis plusieurs mois. L’avancée des opposant au pouvoir ces derniers jours jusqu’aux portes de Tripoli a été le signal. Selon les informations reçues les imams ont utilisé les sonorisations des mosquées pour lancer la révolte et l’assaut. Ainsi Tripoli était en fait prête et en aucun cas rangée derrière Kadhafi, comme cela avait été dit dans les discours officiels.

Les image vidéo ci-après montrent d’ailleurs l’enthousiasme de la population de Tripoli auite à la libération de la ville. Si le dictateur voit ces images, il mangera son chapeau et sa djellaba!


Et après?

Il faut d’abord attendre l’arrestation du colonel, ou sa fuite. Puis la Libye aura besoin de compter ses morts et de les pleurer.

Ensuite il faudra voir comment les obédiences très diverses de la société libyenne sauront mettre en place une constitution et comment le pouvoir sera réparti. Ces dernières semaines encore la rébellion affirmait vouloir une société démocratique multipartite. Il faut faire confiance et laisser le pays trouver son chemin.

La crainte d’une reprise en main par des mouvements islamiste s’est exprimée depuis le début de la rébellion. Je ne sais pas si la population qui a laissé tant de mort dans ce mouvement de libération du pays acceptera qu’une faction monopolise le pouvoir et s’impose comme un système Kadhafi-bis.

De plus la structure tribale reste forte et les intérêts et influences des uns et des autres devront être négociés. Un mouvement islamiste unitaire aurait-il sa place dans cette complexité tribale? Ce n’est pas certain.

La religion ne sera probablement pas absente du nouveau débat politique qui va s’ouvrir. Il est possible que le modèle de démocratie turque inspire les libyens. A moins qu’ils ne trouvent une autre voie, comme le retour à une monarchie constitutionnelle ou que, comme cela a déjà été évoqué, ils ne partitionnent le pays.

La Libye devient l’exemple d’une nouvelle expérience politique. Un système autocratique s’effondre, quel nouveau système saura prendre racine dans le respect des différentes composantes de la société civile?

A suivre attentivement.

 

PS: Aux dernière nouvelles, des forces de Kadhafi tiennent encore certains quartiers de Tripoli, soit environ 20% de la ville.

 

 


Lybie:TRIPOLI LIBERE DE KADHAFI par ABDLJABBAR

Catégories : Politique 3 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • En attendant les musulmans pourront dire: "merci chrétiens de l'occident" car ce n'est pas grâce au monde musulman que cette situation arrive à son terme.

    Pour le reste, "les anacondas frères musulmans" se glissent déjà afin de se fondre dans la foule... Ça fera flop!

  • Désolé de faire "de la pub" pour un autre blog sur le votre HL, mais le billet court d'Olivier Francey de ce soir, sur une facette de ce sujet, m'a tiré un sourire qui est presque devenu un grand rire

    http://olivierfrancey.blog.tdg.ch/archive/2011/08/22/ziegler-est-il-devenu-fou.html

  • @ Pierre: en effet.

    @ Aoki: vous faites bien de le signaler. En effet, excellent billet d'Olivier! Et il m'a aussi fait bien rire.

Les commentaires sont fermés.