Scarborough Fair ou l’amour courtois inversé

La ville portuaire de Scarborough était alors importante. On était à la fin du Moyen-Âge, au XVe siècle. Sa grande foire commerciale de l’été durait un mois et demi, de mi-août à fin septembre. Les foires étaient à l’époque vitales pour les échanges de marchandises et de biens: vendre sa récolte ou son artisanat permettait de vivre une année et d’acheter ce que sa région ne produisait pas.

foire2.jpgLes échanges culturels accompagnaient déjà les échanges commerciaux. Les artistes venaient présenter leurs créations, en particulier les bardes. De nombreuses chansons viennent de là. Les bardes et troubadours ne signaient pas leurs oeuvres à l’époque, et des compositions d’une grande beauté sont attribuées à des anonymes.

En particulier cette chanson qui a traversé les siècles: Scarborough Fair. Rendue célèbre par l’interprétation de Simon & Garfunkel, elle a été chantée par de nombreux groupes et artistes. Il existe même des versions rock - et l’on sait que la musique celtique supporte bien le rock.

Ses paroles racontent l’histoire d’un homme aimant une belle, laquelle habite dans la ville de Scarborough. L’amour courtois de cette époque voulait que l’homme, en général un chevalier, aimât la femme sans espoir puisqu’il ne se passait rien entre eux: ni sentiments partagés, ni rencontre des corps, ni mariage. Souvent la dame ne connaissait pas l’homme et ignorait tout de son amour.

Pourtant ici l’homme confie à une personne qui se rend à la foire de Scarborough, un message pour cette dame. Dans ce message il lui demande de faire des choses extraordinaires pour qu’elle lui prouve son amour. Le texte inverse délibérément la tradition de l’amour courtois: ici c’est à la dame de montrer son amour pour cet homme, alors que c’était traditionnellement l’inverse.

La symbolique des quatre plantes peut se lire comme suit:

«L'amant souhaite que sa bien-aimée soit douce pour apaiser l'amertume(persil) qu'il y a entre eux, qu'elle soit forte (sauge) pour résister pendant qu'ils sont séparés l'un de l'autre, qu'elle soit fidèle ( romarin) et conserve son amour pour lui pendant cette période de solitude, qu'elle soit très courageuse (thym) pour accomplir les tâches impossibles qu'il attend d'elle»


En voici le texte traduit de l’anglais:


Pars-tu pour la foire de Scarborough
Persil sauge romarin et thym
Rappelle moi au bon souvenir de quelqu'un qui vit là
Elle fut autrefois mon véritable amour

Dis-lui de me façonner une chemise en batiste
Persil sauge romarin et thym
Sans coutures ni (délicat) travail d'aiguille
Alors elle sera mon véritable amour

Dis lui de trouver pour moi un lopin de terre
Persil sauge romarin et thym
( situé) entre l'eau salée et la grève
Alors elle sera mon véritable amour

Dis-lui de le moissonner avec une faucille en cuir
Persil sauge romarin et thym
Et de tout assembler en un bouquet de bruyère
Alors elle sera mon véritable amour

Pars-tu pour la foire de Scarborough
Persil sauge romarin et thym(1)
Rappelle moi au bon souvenir de quelqu'un qui vit là
Elle fut autrefois mon véritable amour


Je propose trois versions moins courantes que celles de Simon & Garfunkel, Sarah Brightman ou Celtic Women (mais je recommande l’écoute de la très belle voix de Hayley Wenstera, des Celtic Women).

La première est chantée par le groupe galicien Luar Na Lubre. Une forte communauté celte s’est établie de longue date dans le nord-ouest de l’Espagne. La deuxième est interprétée par Amy Nuttall. Le clip avec les longues plages et la mer me rappellent la beauté de la Mer du Nord. La troisième est surprenante: c’est une version instrumentale que je vous laisse découvrir.

 





Catégories : Art et culture 0 commentaire Lien permanent

Les commentaires sont fermés.