Les ventes de PC s’effondrent, sauf les Mac

Le deuxième trimestre a été vertigineux, abyssal pour les ventes de PC en Europe de l’ouest. La baisse moyenne est de 18,9 % par rapport au trimestre précédent. Cette moyenne cache la très lourde chute du groupe Acer: - 44%.

netbookhp.jpgDans l’ensemble les netbook reculent eux de 53%, et les ordinateurs portables sont plus touchés que les ordinateurs de bureau. Les ventes aux particuliers baissent davantage (-27%) que celles aux entreprises (-9%). Apple est la seule firme en progression (0,5%).

Selon les observateurs la chute des ventes des netbooks et portables est la conséquence principale de l’essor des tablettes.

«Alors qu'en juillet 2009, les ventes avaient augmenté de 641 % par rapport à juillet 2008, que novembre 2009 voyait une progression des ventes de 337 % et qu'octobre et décembre étaient à 180 %, l'arrivée de l'iPad a tout chamboulé.

En effet, en janvier (au moment des rumeurs insistantes sur la tablette), les ventes ne progressaient que de 68 % et les trois mois suivants ont vu la progression des ventes diminuer. En avril 2010, les ventes n'ont augmenté que de 5 % par rapport à l'année précédente, alors que les nouveaux modèles à base de « PineTrail » se sont démocratisés.

Bien évidemment, la tablette d'Apple, malgré son succès qui a visiblement cannibalisé les ventes de netbook, n'est pas la seule responsable. Le taux de pénétration des netbooks semble se fixer entre 10 et 15 % du marché aux États-Unis et le marché semble donc se stabiliser et devenir un marché de renouvellement.»

macbookair3.jpg
Mac se taille la part du lion dans les tablettes (74%), qui font bondir la firme à la pomme à 11% de parts du marché. Apple devient ainsi le 4e fabriquant mondial de micro-informatique (sans donc compter le iPhone). Sacrée revanche pour la firme à l’originalité jamais démentie, sauf peut-être sous le règne de deux pdg qui se sont succédé, Spindler et Amélio, qui ont presque fait couler la boîte dans les années 90. Le retour progressif de Steve Jobs à partir de 1997 a remis la machine sur les rails.

Actuellement Apple est la plus importante société au monde en capitalisation boursière. Elle a dépassé Microsoft en 2010. Microsoft, l’éternel rival, qui a gagné le droit de faire des interface à fenêtre comme le Mac au terme d’un long procès perdu par Apple dans les années 1990.

Cette interface est native sous Mac. Sa convivialité a été dès le début une marque identitaire pour Apple. Windows a tenté de rattraper son retard, et les utilisateurs actuels semblent moins énervés qu’il y a encore quelques années avec les plantages fréquents du système.

ipad.jpgApple vit sur une excellente qualité de ses produits, sur un système d’exploitation stable, convivial et très performant en même temps que d’une grande simplicité, sur les produits nouveaux: iPod, iPad, iPhone, et sur l ‘image d’excellence que la firme sait accoler à ses produits. D’ailleurs on parlait en fin des années 80 d’une communauté Mac, jalouse de sa propre image d’avant-garde. Les fans du mac avaient la conviction d’avoir fait le bon choix technique et culturel.

Mais pour un utilisateur Mac depuis presque les débuts de la firme, la mode, l’image comptent moins que la facilité d’utilisation et l’intuitivité qui caractérisent Apple.

Catégories : Economie 4 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Euhhhh est-ce une pub pour Mac ? ou j'ai rien compris ??

    En fait si j'ai compris, c'est intéressant que l'on parte au départ sur l'énorme baisse des ventes et que l'on finisse, sur la fin, sur les qualités quasi extraordinaire de Mac.... sauf que... on entend de plus en plus râler les utilisateurs du début, car finalement, cette marque très propriétaire, le devient tellement qu'acheter des périphériques (et même des imprimantes à plusieurs milliers de francs) devient du casse-tête chinois... entre autre.

    PS... et pourquoi ne parlez vous pas du petit 3ème OS.... LINUX ? ahhh vi il ne se vend pas (sauf quelques distributions) et est plutot gratuit.... même pour un Ubuntu très convivial et extrêmement stable.... du coup, il est difficile d'en faire des statistiques...

  • @ vm: pour les périphériques je n'ai pas de problème, tout ce dont j'ai eu besoin hors Apple s'est toujours adapté.

    Non ce n'est pas de la pub pour Mac, mais j'apprécie Mac et je le dis. Je dis aussi que les "windows" se plaignent moins, signe de l'amélioration du système de Microsoft.

    J'ai déjà essayé de mettre Ubuntu sur mon mac: la cata! Trop de programmes inutilisables. Et OpenOffice ne reprend pas correctement les documents word ou assimilés, il faut les reformater à chaque fois. Quant à Gimp, idem. J'ai donc renoncé.

  • ACER, c'est de la merde !!! C'est le 2 ème portable ACER, en 2 ans, qui est HS ! Et ils sont irréparables !!! Voilà, je l'ai dit !

  • Et beh...Ils font froid dans le dos ces chiffres qui, somme toute, ne sont pas vraiment étonnants. On l'avait bien vue venir la vague Apple, non? Personnellement, une seule chose me rebute encore avant de, moi aussi, me convertir à l'Apple : l'incompatibilité de nombreux programmes!

Les commentaires sont fermés.