Le grand déballage de Madame Duchmu

Et ça continue, encore et encore... Vision prémonitoire que cette chanson de Françis Cabrel? Ou modèle pris sur les séries télé genre Dallas et autres fleurons de la grandeur humaine? La France ne voulait-elle pas être en reste face aux Etats-Unis? Ah, ça, l’Hexagone est un grand pays où il s’en passe aussi de belles!

Le feuilleton continue. Chacun raconte son histoire, en fonction d’on ne sait quelle motivation, intérêt, alliance ou vérité possible. La mère que Tristane Banon avait oublié de tuer (titre de son livre) devient un modèle aux petits soins pour sa fille. Elle implique l’ex-femme de Dominique Strauss-Kahn comme témoin à charge. Deux jours après celle-ci dément totalement la version de la mère, qui raconterait n’importe quoi. On ne sait pas qui abuse encore du rouge. On devrait faire une prise de sang aux témoins avant leur audition.

Moutons1.jpgBref, il y a quelque chose de l’affaire de famille qui tourne mal. Une famille de riches qui a les moyens de monopoliser la presse. Allez donc demander à Madame Duchmu de faire la une du JT pour raconter que son mari aurait regardé de travers la boulangère, laquelle est d’ailleurs soupçonnée d’avoir mis sa main dans le pantalon du garagiste en confondant baguette de 250 grammes et clé à mollette. Quant au garagiste, spécialiste en décapotables, il n’est pas tout blanc quand il sort sa tête d’un moteur et ses mains du cambouis. On aurait trouvé des traces de graisse de piston (à l’aller-retour suggestif) dans la friteuse de la Germaine qui s’envoie en l’air dans les cuisines de son resto. Même qu’il y aurait des photos, sur lesquelles cependant on distingue mal s’il s’agit des fesses du facteur ou de la face cachée de la lune un soir d’éclipse.

Alors Madame Duchmu n’est pas contente. Parce qu’au final elle ne sait plus qui dort à côté d’elle dans son lit: entre son mari, le facteur, la Germaine, il y a foule dans son paddock. Et ça hennit toute la nuit. Au point où elle n’arrive plus à dormir. Alors la Duchmu est allé raconter tout ça au curé, qui l’a redit à la femme du traiteur contre une escalope à la salade, qui l’a raconté au maire, qui en a parlé au policier de garde, qui l’a raconté aux journaux.

Résultat: toute la France connaît les déboires de Madame Duchmu. Comme elle connait les coucheries revendiquées de la mère deTristane Banon puisque un ou plusieurs enquêteurs informent la presse du contenu d’auditions dans une accusation grave et dont le secret de l’instruction est supposé être protégé.

La police déballe. Du cul, de la fesse, du beau, du bon, Dubonnet. En public. Sinon ce ne serait pas drôle. Est-ce bien normal? On s’en fiche, ça fait passer le temps pendant que dehors il flotte comme en novembre. Juillet, je te hais.

Devant cet effet de meute et cette débauche de déballage public, surtout celui de Madame Michu à côté de quoi les aventures de Sue Ellen et JR sont à peine comme un pipi d’oiseau à la surface du lac, je ne peux rester de marbre. Moi aussi j’ai une actualité incroyable, extraordinaire. Un scoop fantastique. Vais-je le dire? Vais-je pas? Je téléphone à Paris-Match pour leur vendre une exclu. Pas de chance: il viennent de dépenser tout leur budget culturel avec le scandale des attouchement de moules en Belgique: tous ces cunilingi exhibitionnistes dans les restaurants d’Ostende méritaient la une.

Bon, tant pis, je livre gratuitement mon info: j’ai gagné le tournoi de pétanque du camping hier soir! Cinq ans sans jouer, et hop, je retrouve mes marques immédiatement. Et attention (j’entends déjà les jaloux): non, je ne jouais pas tout seul, il y avait une vingtaine d’équipes. Dont des marseillais qui ont l’habitude de concourir au mondial de la pétanque. Bon, d’accord, hier soir il ont joué après l’apéro, ce qui a modifié la balistique de leurs boules...

N’empêche! Il fallait que cette info de premier plan soit révélée au grand public. C’est fait. Le reste n’a plus vraiment d’importance. Il suffit parfois de peu pour rendre la vie plus belle...

⎝⎴‿⎴

 

 

 

 

Quelque part dans l'espace:


CouvDiable.jpg

Catégories : Humour 16 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • "j’ai gagné le tournoi de pétanque du camping"

    Encore une histoire de boules et de cochonet. cool. ;-)

  • @ Ngabo:

    :-))

  • Patoucha, la vraie :

    http://www.lematin.ch/faits-divers/arretee-son-mariage-elle-entre-en-prison-avec-son-voile

  • Finalement, qu'est ce qui vous dérange le plus ??
    Le fond ou la forme ???
    Vous devriez prendre de la distance avec les deux : le bateau prend l'eau de toutes parts.
    Tromper, c'est une chose, mais ne pas prendre suffisament de précautions au point de rendre l'humiliation de l'épouse publique, c'en est une autre.
    ça pardonne rarement.

  • Le 2 juillet 2011, j'écrivais :

    "Sur la base de sources personnelles, je peux vous dire que le Procureur Vance, en mauvaise situation de carrière, a offert un plea bargain à DSK. DSK reconnait la prostitution et est condamné légèrement à raison de ce fait. En échange Vance renonce aux 7 chefs d'accusation.

    Du coup, Vance pourrait être en mesure de coincer l'accusatrice, au moins pour prostitution et en ressortirait M. Super-Fairness (truth and fact).

    De manière nettement moins fiable, il semblerait, selon certaines sources, que cela étoufferait l'affaire qui semble mettre en cause d'autres personnes, pas inconnues, à NY. Non pas pour leur participation à un complot contre DSK mais à un réseau de prostitution. Vance pourrait aussi tenter de se refaire une réputation en mettant à bas ce réseau."


    Mise à jour :

    Qui donc est la mystérieuse visiteuse qui a rendu visite à DSK la nuit précédent les événements ? Une callgirl ? En tous les cas elle a refusé de dire aux autorités de poursuite ce qui s'était passé au cours de cette nuit précédent les événements. Les avances de DSK faites auparavant à deux employées du Sofitel corroborent-t'elle la thèse de la callgirl ?

    Invoque-t'elle le droit de se taire car elle pourrait être exposée à des poursuite pénales pour prostitution ? Va-t'elle changer d'avis et témoigner, moyennant l'immunité en matière d'acte(s) de prostitution ? N'est-t'elle pas grillée ? Quel est son intérêt ? Parler ou ne pas parler ?

    Ce qui est certain, d'après mes sources, c'est que des enquêtes tournent autour de cette dame (procureur, police, mandataires de DSK, journalistes).

    Le réseau de prostitution que j'ai mentionné le 2 juillet est-il lié à cette visiteuse nocturne ?

    Le débat n'est-il pas recentré de DSK à un réseau de prostitution ? Vance va-t'il sauver la face ?

  • La TDG de ce jour :

    "Suite à la parution de l’article où on peut lire que la jeune femme "effectuait un double service en tant que prostituée en récoltant de l'argent liquide auprès de clients masculins", cette-dernière porte plainte contre la rédaction pour diffamation le 5 juillet."

    Aussi, convient-t'il de relever qu'il n'a pas été "déposé plainte" contre la rédaction mais contre la société éditrice et contre 5 journalistes et, surtout, qu'il ne s'agit pas d'une plainte pénale mais bien d'une action civile. Il appartient à la Mme ND de rapporter le preuve que les défendants ont agit :

    "falsely, maliciously and with reckless disregard for the truth stated as a fact".

    Cela semble découler de ce que le XIV ème amendement de la Constitution US incorpore le "freedom of speech" en relation avec le statut particulier de ND (personnalité temporairement publique ?).

    https://www.documentcloud.org/documents/215052-strauss-kahn-accusers-libel-suit-against-n-y-post.html

  • TDG de ce jour :

    "Anne Mansouret VS Brigitte Guillemette
    ..()..
    En réaction à ces propos, largement médiatisés hier, Brigitte Guillemette annonce ce mercredi qu’elle porte plainte pour diffamation contre Anne Mansouret."

    En quoi les propos d'Anne Mansouret concernant Brigitte Guillemette sont-ils diffamatoires ? Où est l'atteinte à l'honneur commise par Anne Mansouret ? Et si lesdits propos constituent une telle atteinte à l'honneur, pourquoi pas une plainte pour calomnie ?

    Commettre une diffamation suppose avoir attenté mal à propos à l'honneur, mais pas que les allégations soient fausses.

  • L'avocat de Banon à New-York.

    http://powerwall.msnbc.msn.com/politics/dsk-case-turns-to-french-accuser-1695661.story

    Les prétendues victimes allèguent-elles des faits qui relèveraient le même modus operandi à Paris et à New-york ? Serait-ce un élément à charge ?

    Le même modus operandi serait un élément, qui combiné à d'autres, permettrait peut-être la prise en considération d'un éventuel passé de DSK. Pressions sur DSK en tous les cas.

  • @ Patricia:

    "Finalement, qu'est ce qui vous dérange le plus ??
    Le fond ou la forme ???"

    Je trouve que ces révélations en cascades, bien opportunes et invérifiables, ne prennent force que parce qu'elles sont rendues publiques et font l'instruction à charge en prenant le public dans le rôle de procureur. Cela ne vise rien d'autre. Ce qui pour moi tend à montrer de plus en plus la faiblesse du dossier d'accusation. Madame Mansouret se plaint aujourd'hui des fuites, et en même temps en rajoute une couche... Quand à Tristane Banon elle affirme n'avoir aucun élément matériel (contrairement à ce que disait son avocat). La mise en lien des deux procédures alors qu'aucune n'est encore démontrée (et qu'elle ne voulait pas être instrumentalisée) est un aveu de faiblesse et d'acharnement. Je peux me tromper, cela tourne au guignol! C'est assez hallucinant.

  • Et maintenant le procureur Vance souhaite entendre Madame Banon. Evidemment. Les histoires mal embarquées finissent mal. Le tout sera de savoir mal pour qui.

  • Les auditions en France ne concernent que TB et sa mère (qui s'en plaint mais les alimente ensuite). Pas de fuite sur l'audience de Camille Strauss-Kahn. Etrange sélectivité des enquêteurs puisque ce seraient eux, selon la mère, qui en seraient responsables. Ils auraient dit, selon elle, qu'ils ne pouvaient garantir qu'il n'y aurait pas de fuite. Elle était prévenue, elle savait que ce qu'elle dirait ferait la une. A moins qu'elle n'invente.

  • Audition de TM par Vance. Pas audition de TM par Vance. Entraide judiciaire pour l'audition de TM. Du grand n'importe quoi.

    TM peut elle être entendue comme témoin par le tribunal de jugement, si jugement il y a ?

    Tout d'abord, sur le plan procédural, si Vance veut faire entendre TM, il doit le notifier à DSK. Puis, la question sera tranchée avant le procès par un juge sans jury.

    Sur le fond, le principe est clair, pas d'évocation du passé judiciaire, aux USA on ne juge pas un casier judiciaire. Quelques exception, par exemple ,le modus operandi identique. D'où, évidemment l'importance que Vance peut accorder au détails de la plainte de TM.

    Pas possible de tenter d'imputer à un accusé les crimes pour lesquels il n'a pas été condamné et qui ne font pas l'objet des accusations dont le tribunal connait. Violation de la présomption d'innocence. Quelles exceptions ?

    Dans l'appréciation des exceptions, un élément est déterminant : pas de témoins compromettant irrémédiablement le procès. TM entendue, que fait on pour entendre les témoins à décharge et ceux relatifs à la crédibilité de TM. Pour connaître les lieux de la rencontre DSK-TM? Impossible. Pas possible d'auditionner les témoins faute de quoi le procès ne peut être tenu dans le respect du "due process". L'appréciation anticipée conduit à dire non.

    Entraide judiciaire pour TM. Elle déclencherait une action devant le Tribunal NY. Ne sert à rien, au vu de ce qui précède, et viole le principe rapidité de la procédure. Recours en France au niveau de l'assistance judiciaire ?


    @ homme libre

    Quel cirque. En Suisse DSK ne serait-il pas déjà cuit ? Il s'est tu et il y a TM. Se taire est un droit en Suisse, mais peut être considéré comme un élément à charge. Un cas pénal sans condamnation, ni aveux, a, à de nombreuses reprises, été portée à la connaissance du tribunal et l'a décidé à un verdict de culpabilité. Parfois même avec les aveux du Tribunal que tel était les cas, aveux dans la motivation.

    On monte l'accusation en public ? Et bien c'est, à mes yeux, parfaitement raté. C'est peut-être du à ce que ma représentation de la situation n'est pas aussi carrée que la votre (dans un sens) ou que celle de JC (dans l'autre sens).

    Question. Si TM s'était exprimée, comme elle l'a fait dans un émission TV, en relatant le comportement de monsieur tout le monde, où en serait-on ? Ne croyez vous pas que la police serait, comme elle en a le droit sinon l'obligation, intervenue rapidement ?

    Vous semblez considérer TM comme une menteuse. Je n'en suis pas convaincu. Je vous rappelle que de l'absence de charges suffisantes contre DSK on ne peut déduire qu'il existe des charges suffisantes contre TM sous l'angle de la dénonciation calomnieuse.

  • @ CEDH:

    Faire l'instruction par public interposé est très dérangeant. Dans cette affaire cela devient un système. Je ne sais pas si TB dit la vérité ou non, si elle invente ou s'y fait croire. Mais une course au déballage aussi effrénée est pour moi signe de faiblesse.

  • Signe de faiblesse ? TM est, tout comme DSK, socialement faible face à DSK. Sa seule force, la nature de ses accusations. Vous détestez qu'il en soit ainsi. Moi aussi. Mais au moins, dans le cas particulier, cela rééquilibre la balance. Excès en faveur de la prétendue victime vs. excès en faveur du puissant. 1-1. 0-0 aurait été mieux.

    Est-ce là un indice que TM et ND ne disent pas la vérité ? Non. Est-ce un indice de vérité. Non plus !

    Signe de faiblesse des dossiers ? Je ne connais pas les dossiers.

    Signe de faiblesse des justices. La justice et la police française qui n'ont pas procédé d'office pour vérifier ce qui en retournait dès 2007 alors qu'elles le pouvaient, si elles ne le devaient, reflètent une société honteuse dès lors que l'action publique est celle de la société et non celle d'une victime et que leur comportement est largement dicté par la position sociale de DSK.

    Justice NY. Je crois que vous exagérez la portée que tous cela pourrait avoir sur un éventuel jury. Le perp walk n'aura aucune influence sur un jury. Cette atteinte à la présomption d'innocence hors procès est sans aucune impact sur le jury. Du show off c'est tout. Par contre, la présomption d'innocence sera largement respectée par le jury. A NY près de 1 procès sur 2 conduit à l'acquittement. A NY on peut mettre en doute la crédibilité d'un témoin, même un policier. A NY on ne tient, en principe, pas compte des antécédents. A NY l'accusé a le droit effectif de se taire. A NY l'accusation ne peut pas faire entendre qui elle veut. Il faut y revenir, TM entendu par Vance ne veut pas dire TM entendu par la jury, ne veut pas dire que son témoignage sera pris en compte par le jury.

    Signe de faiblesse de la démocratie ?

    Contrairement à vous, l'instruction sur la place publique ne me gène pas à NY et, en France, s'il n'y a pas de place publique, il n'y a pas d'instruction. Alors ! Désolé mais pas de publicité veut dire affaire (que l'accusation soit fondée ou non) étouffée.

  • Comment le procureur Vance gérera cette affaire DSK sans laisser des plumes? Car il s'agit pour lui maintenant de ne pas sombrer politiquement et professionnellement, puisque les preuves de la culpabilité contre DSK sont minces.

    Si j'ai bien compris CEDH, la piste de la prostitution (si elle est prouvée) serait un des moyens au procureur de sortir de cette impasse. Il mettrait en lumière ce réseau de prostitution qui lui permettrait de sortir la tête haute et de sauver la face.

    Je le crois assez malin, le Procureur. Le fait d'auditionner l'avocat Koubbi de Tristane Banon et de Thompson, l'avocat de Diallo, il fait descendre la tension de la communauté noire. Et les manifestations prévues de la communauté noire, manipulée bien sûr par Thompson, tombent à l'eau. Ainsi plus personne ne peut parler de racisme. Tristane Banon, une française blanche et Mme Diallo, une noire américaine.

    Cette liste n'est pas exhaustive, car au vu du déballage médiatique des maîtresses de DSK, il y aura quelques surprises et Sue Ellen peut aller se rhabiller!

  • @ Noëlle:

    bien vu votre analyse par rapport à la communauté noire.

    @ CEDH:

    Ok, votre connaissance judiciaire en particulier sur NY corrige utilement ma perception.

Les commentaires sont fermés.