Cancer du poumon: forte augmentation chez les femmes

L’Institut de veille sanitaire français vient de publier ses projections sur le nombre de cancer que la population française connaîtra en 2011. Ces projections sont extrapolées des observations faites sur la période 1976-2006 pour le nombre de nouveaux cas, et sur la période 1975-2008 pour la mortalité.

CancerFemmes1.jpgCancer du poumon en hausse chez les femmes

Ce scénario a cependant de fortes chances de se produire, puisqu’il repose sur des statistiques réelles et l’évolution de ces statistiques par le passé.

365‘500 nouveaux cas devraient être diagnostiqués. Sur les 207‘000 hommes touchés par cette maladie, 71‘000 le seront par le cancer de la prostate, le plus fréquent chez dans la population masculine, loin devant le cancer du poumon (21‘000 cas attendus).

Chez les femmes le cancer du sein reste le plus fréquent: 53‘000 cas prévus sur 158 500 cancers diagnostiqués, et 11‘500 décès envisagés. Il faut noter que les traitements médicaux font régulièrement diminuer la mortalité de ce cancer. Cependant le cancer du poumon est en augmentation de 20% par rapport à 2010, et la mortalité a été multipliée par 4 en 15 ans. Une véritable explosion, selon les milieux médicaux. Cette tendance à l’augmentation s’observe aussi en Suisse, et de manière générale dans l’Europe.

Selon la Ligue contre le cancer la cigarette en est principalement responsable. Cependant d’autres agents polluants de l’air, de l’eau et dans l’alimentation peuvent aussi tenir un rôle important. Les conduites à risque: tabac, alcool, ont forcément une incidence sur la santé. Nous ne sommes pas biologiquement égaux cependant puisque tout le monde n’est pas touché pour une même pratique à risque. Les agents agressifs et les multiples polluants doivent probablement rencontrer un terrain favorable qui autorise une réponse pathogène de l’organisme.

Le décodage génétique de l’humain permet déjà de connaître les tendances pathologiques auxquelles chacun est sensible, cela dès l’enfance, et le cas échéant d’éviter d’activer certaines de ces tendances. On peut penser que dans quelques années ou décennies, des marqueurs encore plus spécifiques seront trouvés, maladie par maladie. A terme la thérapie génique favorisera une prévention particulièrement pointue, même s’il y a des incertitudes sur l’étendue des possibilités de cette approche. Thérapie génique ou non, on peut tenter de préserver son terrain et son capital santé par des choix de vie à moindre risque et moins agressants pour le corps. Mais nous ne maîtrisons pas tout et rien ne peut à l’heure actuelle promettre un avenir sans maladie.


CancerSein1.jpgCancer du sein: les «asymétriques»

On peut ici saluer une initiative forte et courageuse lancée par des femmes depuis bientôt trois ans.: "Les amazones s'exposent". En référence aux amazones dont la légende dit qu'elles s'enlevaient un sein pour  pouvoir mieux tirer à l'arc. De nombreuses femmes ayant été traitées d’un cancer du sein et ayant vécu une mastectomie, refusent la chirurgie reconstructive. Elles ne veulent plus passer sur la table d’opération, fatiguées par des mois ou des années de traitements lourds.

La pression médicale et sociale est de pousser à cette reconstruction. Les seins sont un attribut féminin majeur sur le plan physique, tant pour son aspect fonctionnel (allaitement) qu’érotique.

Mais ces femmes ne veulent pas limiter leur féminité à leur poitrine. Pour faire entendre leur voix elles ont décidé de s’exposer. Elles ont réalisé des photos et exposent leur corps, un corps travaillé par l’esthétique des couleurs. Un corps dont elles montrent l’absence d’un sein, mais dont elles montrent aussi autre chose: un corps vivant, doté d’une nouvelle esthétique.

Elles montrent que la vie est plus forte, que la beauté est un critère personnel et évolutif, et qu’une femme peut s’assumer ouvertement après l’opération d’un ou des deux seins.

Ces images sont importantes pour les femmes, mais je pense aussi pour les hommes. Voir sa femme ou sa compagne belle et vivante après une mastectomie suppose un changement dans le regard et dans la perception de l’autre. Une telle exposition peut y contribuer.


Site des amazones ici.

 

 

 

 

 

 

Une bonne lecture d'été:

CouvDiable.jpg

Catégories : Santé 3 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • bon bien il ne me reste plus qu'à jeter mon paquet de winston si j'ai bien compris!!!!!!!jamais réussi à me passer de mon tabac....si tout le temps de mes grossesses mais j'ai repris hélas après 15 ans d'arrêt. Si certains ou certaines ici ont des bons tuyaux, je prends!

  • Ouaip, pour les cas perdus, on m'a dit de les fumer à l'envers: allumer le filtre... Au bout de moins d'un paquet on arrête! ;.)

    Moi j'ai utilisé les patchs, mais j'ai profité de mon opération et ça m'a aidé. Je vous la souhaite pas, donc il faut voir si les patchs seuls suffisent...

  • Faire un tel buzz et mobiliser sur son nom toutes les rédactions

Les commentaires sont fermés.