L’histoire d’Hélène

Hélène vit seule. Il ne faut pas croire que le grand gaillard à côté d’elle soit son compagnon. On verra son rôle plus loin. Hélène vit seule et n’a pas beaucoup d’amis ou d’amies débrouilles. Les as du bricolage ont manifestement choisi une autre ville. Elle-même ne sait pas toujours comment s’y prendre ni par où commencer.

Hélène.jpgHélène est cool (cliquer sur l’image pour l’agrandir). Jeans plissés, pas de raideur dans la posture incertaine, habits post babas. On devine qu’elle ne sait pas toujours sur quel pied danser. Coupe de cheveux pas trop tendance. Elle est comme elle est, avec son style à elle. Seule et indépendante. Pas d’homme pour s’appuyer, pas d’image modelée sur les standards de la mode. Elle a placé son besoin de sécurité dans la pierre.

Car Hélène dépense son argent utilement. Pas de garde-robe bling-bling. Juste un appartement - on voit par la fenêtre qu’elle est au-dessus des toits donc pas dans une maison. Et elle est propriétaire. Elle est forcément propriétaire puisqu’elle a un projet de rénovation. Un locataire ne rénove pas.

Son projet de rénovation est important. Le texte sous l’image le dit: elle veut changer l’isolation et le chauffage. Mais elle ne sait pas comment faire le bon choix. Son attitude dégingandée montre ses incertitudes. Les mains partiellement dans les poches ne savent pas par quel bout commencer.

L’homme à son côté contraste radicalement avec elle. Grand et fort. Le mâle alpha. La posture est plantée dans le sol, le torse dégagé, les mains hors des poches prêtes à passer à l’action. Et les chaussures! Des grosses godasses de travailleur, comparées aux bottines d’Hélène. Il montre la solidité de celui qui sait. On peut s’appuyer sur lui.

Hélène ne s’appelle pas Hercule. L’image met en avant la force qui lui manque pour s’engager dans tous les travaux. Si elle n’était pas seule elle aurait déjà choisi un compagnon qui dispose de cette force, et elle serait moins démunie devant le conseiller edf. Si Hélène avait un compagnon il serait là physiquement, ou en évocation au moins. Le conseiller edf, le mâle alpha, aurait une posture moins conquérante: il n’entrerait pas en concurrence avec le maître de maison, même en son absence. Hélène n’attendrait pas de ce conseiller un tel point d’appui: elle l’aurait ailleurs et cela se sentirait.

Le conseiller edf a donc senti qu’Hélène a besoin de cet appui et remplit le rôle de pseudo-partenaire de fortune, sur les plans de la force, du conseil et de la détermination. Dans la somme d’incertitudes attendrissantes qui la caractérisent Hélène a besoin de ce pilier fort comme un roc.

On peut supposer cependant qu’Hélène réfléchira avant de prendre une décision. Si elle a pu placer ses économies dans un appartement elle ne fera pas n’importe quels travaux sur simple conseil d’un Hercule. Et si elle n’a pas de compagnon alors qu’elle est mignonne c’est probablement par besoin de faire l’expérience de sa capacité à être seule et de son indépendance. Elle ne va donc pas donner un chèque en blanc à cette armoire à glace qui, se sentant être l’unique mâle utile, pourrait vite devenir envahissant dans ses conseils.



Roch Voisine - Helene par val6210

 

 

Ne l'oubliez pas en vacances:

CouvDiable.jpg

Catégories : Divers 2 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • on peut compter sur la lucidité d'héléne pour quelle ne s'engage pas dans des travaux au-dessus de ses moyens, la différence comme elle n'a pas de compagnon, il n'y a qu'un salaire qui rentre et il y a aussi les heures d'artisans à payer, travail qu'aurait pu effectuer son compagnon.

    je connais des cas concrets comme ça où ce sonts les maris des amies qui effectuent les travaux au noir.

  • Idée originale, résultat intéressant.

Les commentaires sont fermés.