Atlantis: le dernier vol

Ça fait drôle. Enfin, non. Plutôt un pincement au coeur. Déjà presque une nostalgie. C’est le tout dernier vol de la dernière navette. Atlantis. Elle a décollé à 17h30, heure suisse. Un envol parfait.

Atlantis 21_01.JPEGPour son dernier voyage le gros oiseau emmène une cargaison de ravitaillement: nourriture, vêtements et matériel scientifique.

Avec ce dernier vol la Nasa met un point final à l’aventure de la Shuttle, la navette réutilisable. Atlantis finira comme objet de musée. 30 ans de rêve pourront être visités au sol.

Cette navette a été très critiquée pour ses défauts, et pour le coût global astronomique. Alors que, réutilisable, elle devait permettre des économies, en réalité ce fut un gouffre financier. Mais cela, il y aura d’autres occasions d’y revenir. Et quels que soient ses défauts l’armée américaine a quand-même fait construire par Boeing une autre navette, la X-37. Le projet est classé top secret. Le premier prototype a volé en orbite en 2010.

Et puis la Shuttle a été très utile pour l’assemblage de l’ISS, la station spatiale internationale. Et surtout sans elle il aurait été problématique d’effectuer les missions de maintenance du téléscope spatial Hubble, qui a tant apporté à la connaissance de l’univers et dont les si belles images ont mis plein les yeux de rêve à toute la planète.

Pour ces 12 jours de la dernière mission, une pensée pour les femmes et les hommes qui réalisent leurs job, au sol et dans l’espace. Une pensée aussi pour ceux qui sont morts lors des explosions de Challenger au décollage et de Columbia au retour.


Pour le reste: du rêve, seulement du rêve.


Image: Nasa/Ciel et Espace






 

 

 

 

Une autre part de rêve:

CouvDiable.jpg

Catégories : Univers 2 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Cette navette a été très critiquée pour ses défauts et art, et pour le coût global astronomique.

  • Cette navette a été très critiquée pour ses défauts et art, et pour le coût global astronomique.

Les commentaires sont fermés.