18 juin 2011

La robe rouge est-elle encore rouge?

En physique quantique on dit que l’observateur interagit avec ce qu’il observe. Sa présence peut influer sur le cours de la réalité.Il est affirmé que la réalité est multiple simultanément. Ainsi un atome est à la fois dans un certain état et dans un autre état. On parle d’états superposés.


roberouge4.jpgUn peu comme dans l’humain. Il y a dans l’humain plusieurs états qui se manifestent successivement, mais qui sont potentiellement tous présents simultanément. Un humain est potentiellement capable de joie, de tristesse, de colère, de curiosité, d’exaltation, d’apathie, etc. Ces états ne se manifestent pas ensemble. Ils apparaissent selon ce que la situation extérieure, les souvenirs personnels ou les événements font surgir.

Ainsi quelqu’un qui nous irrite peut provoquer l’expression d’une colère. Cette personne ira ensuite raconter ailleurs que nous sommes une personne colérique. Une autre personne éveillera en nous une attitude de douceur et de compassion. Elle ira dire ailleurs que nous sommes une personne accueillante. Si les deux personnes précédentes se rencontrent et parlent de nous, elles seront en désaccord ou penseront parler de deux personnes différentes. Et pourtant nous serons une seule et même personne.

Je pense que nous ne sommes pas OU une chose OU une autre, mais ET une chose ET une autre. ET/ET est une piste d’avenir à explorer dans la représentation que nous nous faisons de l’humain. Appliqués aux clichés de genre, par exemple, un homme est ET fort ET tendre, une femme est ET mère ET amante.

Parfois le ET/ET suggère non pas deux états simultanés différents, mais deux états simultanés contradictoires. Par exemple, dans une relation affective, être ET dépendant ET indépendant. C’est possible si les deux états contradictoires font entre autres partie d’une dynamique et sont en mouvement vers une résolution de la contradiction. Mais ce n’est pas des plus simples à gérer, et surtout à communiquer à l’autre.

J’écoutais hier une interview de Michel Pastoureau. Cet historien vient de publier un livre sur l’histoire des couleurs, «Les Couleurs de nos souvenirs». On en trouve une présentation dans Le Temps sous la plume d’Isabelle Rüf.

Michel pastoureau cite une question de Goethe, tirée de son «Traité des couleurs»: «Une robe rouge est-elle encore rouge si personne ne la regarde?» Voilà une question qui préfigure la physique quantique. Elle laisse supposer que la robe peut être différente quand on ne la regarde pas. Donc que potentiellement elle contient plusieurs états différents, et que ces états se manifestent à des moments différents ou dans des conditions différentes.

A sa question, Goethe répond: «Non».


J’imagine quatre autres questions à partir de celle de Goethe, questions auxquelles je n’apporte aucune réponse:

«La robe rouge révèle-t-elle autant le corps qu’elle le cache?»

«La robe rouge est-elle plus ou moins rouge quand elle est portée au coucher du soleil?»

«La robe rouge est-elle encore rouge lorsque la dame l’a ôtée?»

«La dame en robe rouge existe-t-elle toujours quand personne ne la regarde?»


 

 

 

PS: Réservez un moment le 22 juin entre 18 et 20 heures - Apéritif pour la sortie de mon roman

CouvDiable.jpg

Commentaires

" «La robe rouge est-elle plus ou moins rouge quand elle est portée au coucher du soleil?» "

Elle n'est en tout cas plus rouge dans l'obscurité. Le rouge passe aussi au vert ( c'est bien évidemment théorique ) lorsqu'une personne va à une vitesse proche de la lumière. C'est ce qu'a raconté un jour un savant à un juge qui l'avait convoqué pour avoir grillé le feux rouge. Le Savant expliqua au juge qu'il roulaient à une vitesse proche de la lumière ce qui faisait passé le vert à du rouge du à une modification de la fréquence des couleurs. ( une histoire Authentique ). Par contre je ne sait pas si le juge l'a condamné pour excès de vitesse.

D.J

Écrit par : D.J | 18 juin 2011

J'connais rien en physique quantique mais la chanson est belle. Et comme le chante Tiziano Ferro, le rouge est relatif ;o)
http://www.youtube.com/watch?v=hADtH2QgVQY

Bonne soirée Hommelibre

Écrit par : Loredana | 18 juin 2011

excès de rouge, la vraie vie! L'orange vient avec la sagesse....

Écrit par : NIN.À.MAH | 19 juin 2011

@ Loredana: bien vu la chanson! ;-)

@ D.J.: Et à la vitesse de la lumière... des yeux de la dame dans la robe... risque-t-on aussi l'amende?... :-))

@ NIN: Orange, orage... Je crains que la beauté des femmes ne retarde la venue de la sagesse...

Écrit par : hommelibre | 19 juin 2011

Est-ce qu'on voit rouge quand on lit ceci :

http://www.tdg.ch/actu/monde/condamne-viol-innocente-pretendue-victime-2011-06-19

Écrit par : Johann | 19 juin 2011

Les commentaires sont fermés.