10 juin 2011

Bactérie tueuse: origine humaine

C’est l’explication la plus récente, et bien argumentée: ECEH serait d’origine humaine. Attention: il ne s’agit pas d’un complot fomenté dans les laboratoires d’un savant fou ou d’une quelconque agence gouvernementale malveillante, mais d’une évolution naturelle. Ce qui commençait à circuler depuis deux jours semble se vérifier.


Bechamp.jpgLe polymorphisme bactérien

En France au 19e siècle, Jacques Antoine Béchamp affirmait déjà que les bactéries, et d’une manière générale les micro-organismes, pouvaient évoluer et changer de forme sous certaines conditions. Ce chercheur (docteur ès sciences, docteur en médecine, en chimie et en pharmacie), contemporain de Louis Pasteur, attaqua les théories de ce dernier  qui focalisait la médecine sur le microbe en délaissant la notion de terrain, c’est-à-dire de milieu où un microbe peut évoluer et muter. «Le microbe n’est rien, c’est le terrain qui est tout».

Aujourd’hui on sait qu’en effet des virus ou des bactéries peuvent muter ou se combiner entre eux et former de nouveaux agents pathogènes. Béchamp avait raison.

Ce mariage de bactéries pourrait être la cause de la virulence particulière de ECEH. Sous la plume de Michel Verrier, la Tribune de Genève apporte un certain nombre de précisions qui recadrent le débat et pointent les erreurs grossières qui ont été commises par les autorités sanitaires allemandes, entraînant une véritable psychose collective et une catastrophe pour l’agriculture de l’Europe de l’ouest.


«L’examen, par les scientifiques de l’Institut fédéral allemand d’évaluation des risques (BfR), de l’ADN de la bactérie coupable, décrypté à l’institut du génome de Pékin (BGI) à Hongkong, confirme en tout cas qu’il s’agit d’un croisement de souches originales. L’une des deux serait quasi-identique à une bactérie de «type Eaec» détectée en Centrafrique, qui niche dans le système digestif humain. Elle se serait accouplée avec la bactérie Ehec et serait ainsi coupable du «syndrome entérohémorragique» (SHU), qui paralyse le système rénal, s’attaque aux systèmes digestif et cérébral du malade.»


La contamination humainebacterie1.jpg

Un responsable de cet institut va même plus loin en mettant hors de cause toute contamination animale:

«... pour Lothar Beutin, expert en bactérie Eceh de ce même institut, «la question de la contamination par l’homme ne se pose même plus.» L’Université de Münster conforte cette thèse en affirmant que l’E. coli Ehec SHU 41, n’a jamais été localisée dans les systèmes digestifs animaux.»

L’épidémie provient donc d’une contamination humaine. Les autorités allemandes suspectent une entreprise du pays d’en être à l’origine. En effet des employés d’une firme d’emballage et d’étiquetage des légumes ont montré début mai les signes de la maladie, soit des diarrhées. Toutefois ils n’ont pas développé la forme grave hémorragique.

Cela signifie en clair que des employés de cette entreprise ont contaminé des légumes par manque d’hygiène - mains pas lavées en sortant des toilettes, par exemple - ce qui conforte la thèse que j’avançais il y a quelques jours sous forme d’humour.

D’autre part certaines personnes consommant ces légumes contaminés avaient probablement un terrain propice au mariage des bactéries. Il faut savoir que notre intestin est un puits à bactéries. Bactéries normales pour la plupart, donc le fameux colibacille qui est non seulement utile mais indispensable à notre assimilation.

Mais selon l’état de notre intestin, lié à ce que nous mangeons, des bactéries nuisibles peuvent se développer. L’excès de viande ou d’aliments trop acidifiants favorise une putréfaction anormale dans les voies digestives, ainsi qu’une possible irritation intestinale et un affaiblissement des défenses naturelles locales. Par réaction d’adaptation certaines bactéries peuvent évoluer, muter ou se combiner à d’autres, et produire des toxines d’une extrême dangerosité.


concombres-10.jpgManger des légumes et réfléchir!

En l’état, les légumes sont hors de cause. Cela aurait dû se voir très vite puisque le foyer principal est très localisé dans le nord de l’Allemagne. Si les concombres espagnols avaient été en cause l’Espagne aurait connu très vite une flambée d’infection dans la région de production. Cela n’a pas été le cas.

La panique légumière est donc totalement irrationnelle. Un vrai gâchis quand on voit, hier encore, des maraîchers français ou suisses jeter leur production qui a pourtant été analysée et déclarée saine.


Ce qu’il faut en déduire:

1. La confiance dans les autorités sanitaires, déjà sérieusement ébranlée par la gestion de la grippe AH1N1, s’effrite encore. Il faut de plus en plus compter sur soi-même et recouper les informations pour se faire sa propre idée.

2. A force de manger n’importe comment nous engendrons nous-même une partie des bactéries qui nous tuent. L’abus d’antibiotiques favorise les transformations bactériennes.

3. La nourriture demande à être réfléchie et choisie. Manger a fini d’être un acte innocent et bienfaisant, cela non seulement à cause des bactéries, métaux lourds, hormones et autres polluants mais pour les maladies de civilisation que la malbouffe entraîne.

4. Les humains aiment se faire peur et vivent actuellement dans une sorte de perpétuelle psychose collective alimentée de tous côtés: peurs écologiques, violence et insécurité amplifiées, etc. Cette psychose, signe d’immaturité collective, va engendrer des comportements inadaptés et d’autres maladies.

5. Enfin, et cela tombe sous le sens: le minimum d’hygiène est de se laver les main en quittant les toilettes!!!
A moins que vous n’ayez envie de faire déguster à vos proches et connaissances quelques miettes de vos matières fécales. Car c’est bien cela qui se passe...

 

 

Le diable en été

CouvDiable.jpg

Commentaires

Je l’avais dit aussi dans les comms de mon blog : des mimines douteuses et surtout mal payées !!!! Le facteur humain combiné à la mondialisation sauvage et une forme de revanche des exploités car on ne va pas me dire que c’est par distraction qu’on ne se lave pas les mains quand on fait de l’étiquetage dans une entreprise alimentaire…Les gens ont tellement peur des bombes et des armes et pourtant il n’y a pas eu besoin que Ben Landen se réincarne en concombre pour faire le ménage….il aura suffit d’un simple ras de bol d’un groupe d’esclaves sous la chape de plomb de la mondialisation !

Écrit par : Barbie Forever | 10 juin 2011

Non Barbie, non! Là je ne peux pas vous suivre! je vous aime bien mais non, no way, no way!!! Vous laissez entendre que l'absence d'hygiène manuelle est délibérée, et vous excusez ce fait par un supposé esclavage. Si c'est délibéré, c'est plus moche que moche. Si c'est le cas ces gens sont des terroristes.

Au temps du sabotage, les ouvriers méprisés jetaient leur sabots dans les machines pour les bloquer. Il ne tuaient pas.

Les employés sont donc des monstres lâches comme les autres. Rien ne peut les racheter s'ils ont fait cela délibérément. Etre employé n'est pas une rédemption par principe, ni un droit de tuer.

Écrit par : hommelibre | 10 juin 2011

C’est une possibilité parmi tant d’autres, il faudra la prouver bien sûr mais le monde est en constante évolution, vous parlez d’ouvriers mécontents qui jadis bloquaient les machines, c’était quand ? Pendant la grande dépression de 1929 ? Peu importe, le fait est qu’aujourd’hui avec la délocalisation, ces mêmes ouvriers n’auraient même plus de machines à leur disposition, ni hangar ni toit ! Des nouvelles formes de oppression sont à l’œuvre et on ne peut pas les ignorer ni prévoir les conséquences à long terme, je n’ai pas dit que c’est justifié et que les ouvriers auraient le « droit » de le faire, j’ai dit que cela est tout à fait possible, qu’il y a un vrai pouvoir de vie ou de mort avec des outils très simples et qu’on ne voit que la pointe de l’iceberg, ceci est valable pour l’alimentaire, comme pour la sécurité de la construction automobile ou aéronautique, les nouveaux enjeux économiques doivent en tenir compte et vivre avec ce risque.

Écrit par : Barbie Forever | 10 juin 2011

Bon de toute façon l'origine de la bactérie serait à nouveaux due à des petites graines cultivées.

A mon avis il faut arrêter de faire des billet sur le sujet, vu que ça change tout les 3 jours.

D.J

Écrit par : D.J | 10 juin 2011

J'aurais bien apporté ma contribution au délire,mais je sens que je vais choquer, je vais donc m'abstenir...........
Je vois mal des ouvriers mettre en place une mutinerie à coup d'arme bactériologique.ça demande quand même un peu de maitrise avant de tout faire péter. il faudrait peut être arreter de crier au complot à tout va.
La contamination proviendrait de graines germées issues d'une exploitation biologique. Ces mêmes graines germées principalement consommées par les femmes qui font attention à leur ligne, sous forme de salades composées, d'ou la prédominance de victimes féminines d'âge moyen.
Par contre , le SHU qui tape normalement aux 2 ages extrèmes de la vie et pincipalement les enfants de moins de 3 ans a apparement tapé plus large.ça demande approfondissement.
"L’Université de Münster conforte cette thèse en affirmant que l’E. coli Ehec SHU 41, n’a jamais été localisée dans les systèmes digestifs animaux.» : ce n'est pas l'avis de l'institut Pasteur.
Bref, en tout cas, John, je vous sens très enthousiasmé par la contamination oro fécale !!!
Vous avez vu, c'est chouette non ??? tout ce partage !!!!!
"le minimum d’hygiène est de se laver les main en quittant les toilettes!!! "
C'est bien !! bien mieux que la plupart des gens mais ce n'est pas suffisant.
Egalement en rentrant chez soi, (premier reflexe, directement après avoir enlevé ses chaussures car les chaussures à l’intérieur, ça ne sert strictement à rien à part ramener des particules de selles et d’urine, des parasites et toute la joyeuse faune contenue dans les crachats, une véritable aberration surtout lorsqu’on a des enfants en bas âge qui vivent au raz du sol et qui mettent des dizaines de fois par jour leurs mains à la bouche après avoir ramassé des trucs parterre…).on se lave aussi les mains avant de préparer les repas et avant de se mettre à table.
Et il faut savoir les laver !!!
On n’oublie pas les poignets, on utilise la pompe à savon avec le coude et on referme le robinet avec le coude (surtout dans les lieux publics) et s’il faut le visser, on attrape d’abord du papier toilettes propre à défaut d’autre chose pour le fermer sinon : ça ne sert à rien.
Enfin, il ne s’agit pas non plus de vivre dans un bunker, notre système immunitaire est suffisamment sophistiqué pour que la cohabitation se passe globalement plutôt bien.
N’oublions pas que l’ancêtre de la mitochondrie serait une bactérie et qu’environ 8 % de notre patrimoine génétique est constitué de séquences rétrovirales dont certaines sont encore capables de coder des protéines comme celles indispensables à la formation du placenta, également soupçonnées de posséder des propriétés immuno suppressives qui expliqueraient pourquoi l’embryon dont le patrimoine génétique est pour moitié paternel ne serait pas rejeté par le système immunitaire maternel.
En tout cas, bravo, on sent derrière vos mots que vous avez bien compris que non seulement notre microbiote est enfin en passe d'être reconnu comme un organe à part entière mais qu'il est aussi très certainement un de nos avenirs médicaux.

Écrit par : Patricia | 10 juin 2011

Patricia, :-)))... En effet la contamination oro-fécale est une image assez forte!... Il faut dire qu'il y a longtemps j'ai soigné - en parallèle à la médecine - une jeune femme de 19 ans qui soufrait d'un kyste hydatique et qui en est hélas morte. L'origine en sont les matières fécales du chien. Alors oui, je suis sensible à ce genre de contamination.

Pour les toilettes publiques en effet il faut savoir jouer des coudes! Le mieux ce sont les robinets à pression. Cela dit en effet il ne faut pas vivre dans un bunker. De plus certaines bactéries ou virus sont dangereux selon la quantité ingérée, car quelques bactéries isolées ne trouvent pas automatiquement à proliférer.

Dans le cas de 0104, si l'hypothèse d'une dangerosité accentuée suite à la combinaison avec des bactérie non pathogènes de l'intestin se confirme, on ne peut être encore certains de l'origine. Une souche très proche vient d'être trouvée sur une betterave hollandaise. Et la seule preuve directe de la contamination dans cette ferme de graine germée serait un emballage trouvé dans la poubelle d'une famille contaminée.

Cela dit si c'est bien cette ferme, ce ne sont toujours pas des bactéries animales. Aucune n'a été trouvée sur place et aucun engrais de type animal n'est utilisé pour faire germer les graines. Donc si la contamination a eu lieu là quelqu'un l'y a mise, par manque d'hygiène. Comme le dit D.J. les infos changent tellement qu'il est difficile de se fier à quoi que ce soit. Il était question d'employés de cette ferme qui étaient malades, et là on n'en parle déjà plus.

Cette affaire montre bien la complexité dans laquelle nous vivons.

Écrit par : hommelibre | 10 juin 2011

Barbie n'a pas tout à fait tort, elle met le doigt sur une possibilité.Cette piste n'est pas à négliger.Dans un autre domaine il suffit de regarder comment sont fabriqués les produits vendus par des grands magasins Suedois, Norvège, etc du poison pour nous, et la mort vers trente ans pour les esclaves en Inde...Ils disposent de produits interdits dans les pays occidentaux ? Des enfants travaillent et meurent doucement avec les atrocités que l'on connais..

Plusieurs documentaires existent également, concernant la Russie, la Chine, l'Iran, et d'une manière générale des pays hostiles plus ou moins à l'occident. Ce que montre ces documentaires, est terrifiant.(canal Sat chaînes planètes en France) Cela va des stocks de produits contenant des bactéries mortelles pour l'humain qu'il ne faudrait pas les lâcher dans la nature, par quelques procédés que ce soit. Pire, après la chute de l'URSS des ingénieurs et autres techniciens sont allés vendre leurs savoirs en matère de destruction massive à la Corée (l'arme nucléaire)qui elle même a fait des affaires avec l'Iran, pour se faire des fortunes. le dénomé "Khan" du Pakistan qui a introduit la bombe nucléaire...Je ne rentre pas dans les détails, se serait trop long. Il manque à l'appel des dizaines de kilos d'uranium enrichi...de l'ex URSS.. mais il y a bien une menace dont on ne parle plus "actualité oblige". On aurait tors de minimiser ce qui se passe au Pakistan, en Iran, et dans des organisations qui fonctionnent dans l'ombre en Syrie et ailleurs.Fabrication de petites bombes nucléaires pour des attentats par une ou deux personnes...
La Russie serait le pays le plus fourni en produits bactériologique d'après ces documentaires.La Chine n'a jamais donné bien des informations à ce sujet.Les sources d'informations disponibles positionne la Chine au même niveau que la Russie...?
En attendant, oui il faut une hygiène strict et laver les légumes avec quelques gouttes d'eau de javel ou autre.

Cette fois ci c'est certainement dû à une négligeance, l'enquête le dira. Mais les dangers existent pour le reste. Il y a tout intérêt à contrôler tout, et ne pas relâcher la vigilance. Qui plus est, on a tellement joué avec les bactéries, les antibiotiques et autres mélanges chimiques que nous nous retrouvons avec des médicaments toxiques ou inefficaces....

Écrit par : Pierre NOËL | 11 juin 2011

Ouah c’est balaise ! Merci Patricia pour tous ces éclaircissements, c’est 8% est à double tranchant en effet…quand à tous ces conseils pour se protéger, on est pas mal à les utiliser depuis longtemps mais on général on nous appelle des « multi-tocs » sur pattes ou des hypocondriaques paranoïdes ; ) mais bon tant que ça rassure je suis pour !

@ D.J : Très juste, ça change tout le temps ! Mais s’il y a une enquête policière en cours…c’est normal, d’abord il faut calmer les vastes marchés (concombres et tomates cocktail) ensuite il faut « déplacer » le problème vers un marché plus marginal donc moins rentable (les schittes graines pour les obsessionnels du bio et du poids) et ensuite il faut…ben chercher le vrai coupable mais sans la pression médiatique ! ; )))

Les cas sont en régression heureusement donc c’est sous contrôle mais comment…plus de 3.000 infections en à peine 3 semaines…ça me paraît aléatoire comme « accident » et je reviens encore à Jane Burgermaister et ses hypothèses de complot pour la grippe porcine…ça a comment évité la vaccination des masses ! Donc ce n’est pas forcement mauvais que les gens soient moins crédules que par le passé.

@ Pierre-Noël : Très juste, oui il ne faut pas une très grande organisation pour provoquer une crise de ce genre, n’oublions pas que la version « officielle » du 11 septembre reste celle du détournement de trois avions à l’aide de…petits cutters... Et que depuis ce temps là, même une bouteille de lait démaquillant abandonnée dans une cabine de 1ère classe…dévient suspecte !

Écrit par : Barbie Forever | 11 juin 2011

Hey Barbie ! Visiblement vous ne faite qu'alimentez la désinformation par vos allégations fantaisistes... Vos réflexions quasi paranoïaques me semblent inutiles et non évolutives.
*
Quant à votre allusion de suspecter un accessoire typiquement féminin telle qu'une bouteille de lait démaquillant dans un acte terroriste... il me semble déplacé de jouer le "girl power" en féminisant de manière détournée un problème grave qui a quand même bien restreint certaines de nos libertés.
*
Il y a un temps pour tout !

Écrit par : miguelitoz007 | 11 juin 2011

J'ai vu hier l'émission de Calvi hommelibre. Mais la bactérie tueuse a été identifiée. Elle est due à des graines germées en Allemagne.

Il ne faudrait pas non plus que cela tourne en phobie des microbes et finir comme Howard Hughes!

Écrit par : Corniche | 11 juin 2011

Dans ce cas, c’est TOUT le web mondial qui participe joyeusement à ces « fantaisies paranoïdes» car on peut les lire PARTOUT ! Ce qui est d’ailleurs la première fonction du Net, le partage en toute liberté d’idées et des points de vue de tous bords, c’est visiblement vous qui n’êtes pas en phase avec les temps !

La bouteille de lait démaquillant?….vous trouvez plus viril un cutter ? Dans un cas comme dans un autre, cela reste énooorme comme « logistique d’attaque » mais ces objets improbables (fantaisistes diront certains) sont devenus des dangers potentiels…quiconque aurait avancé une hypothèse de ce genre...dix ans avant le drame…aurait été traité de dingue et pourtant c’est arrivé !

PS : Quant à la pertinence de mes réflexions, vous êtes libre de ne pas les lire, dans la mesure où moi-même je suis libre de les exposer! ; )

Écrit par : Barbie Forever | 11 juin 2011

Barbie, vous pensez juste, même si des méthodes plus subtiles n'ont pas encore été mises "sur le marché" Quoique les russes on fait avaler un élément radio-actif à un diplomate qui est mort d'un cancer!
Le Président Ukrainien s'en est tiré à bon compte....A grande échelle c'est faisable.

Imaginez que des éléments radio-actifs très puissants soient dispersés dans une usine, un champs on peut tout imaginer...La guerre bactériologique n'est pas une science fiction.Les autorités doivent être extrêmement vigilantes!

Écrit par : meteor123 | 11 juin 2011

Bôf,

Une ferme de production de graines germées est désignée sans preuves, mais par consensus ... Ça laisse déjà perplexe ...
Il semblerait que si c'est le cas, les graines aurait été contaminées avant germination. Probablement infectées dans le pays d'origine. Asie ?

Des scénarios très simples pour une contamination plutôt restreinte. On en fait pas un peu trop à tous niveaux là?

A part cela, n'importe qui peut inconsciemment être mortellement négligent sous le coup d'une morosité ou d'une dépression.

Dans les années vingt, une mère de famille qui s'était mariée en recherchant la sécurité et renonçant au réel amour de sa vie; a un jour, après avoir revu son amoureux secret, laissé dans une semi-conscience, ses enfants boire de l'eau infectée. La petite fille est morte de la fièvre typhoïde quelque temps après.

Écrit par : aoki | 11 juin 2011

la bactérie la plus tueuse se nomme Internet,tuant l'espoir dans l'oeuf avant même sa consommation!a combien se monte le taux de suicides depuis 2000 ,effarant mais normal si on pense à l'espoir tué dans l'oeuf pour ces ados voire même les 40 piges en mal de solitude et pris en otage par qui l'on sait s'en devient désespérant surtout pour ceux qui ont les souvenirs de vécus qu'on croyait endormis à tout jamais! les papes surent tirer profit de la sinistrose et infos bactéricides de l'Allemagne,on croyait la bête endormie à jamais ,par malheur entretemps elle enfanta des petits qui courent toujours au son du money money afin de récupérer dans leurs rangs des isolés,le serpent de l'amour universel celui que dieu lui-même mit entre l'homme et la femme prouve bien ce qui devait arriver à l'humanité,de fait qu'est-ce qui ressemble le plus au serpent de nos jours?un ordinateur tout simplement ,il se love devant vos yeux vous faisant baver,vous endormant par de belles paroles et quand une ame naive y'a vraiment crû le vide ,le néant voilà la vraie bactérie la plus tueuse de tous les temps,car cette machine fut utilisée par l'Allemagne aussi afin de trier les soi disants mauvais des bons

Écrit par : lovsmeralda | 11 juin 2011

Lire et analyser tout type de réflexion pertinente ou pas, et ceci dans la limite de mes connaissances et surtout ignorances, est une liberté qui m'est aussi donnée... Il parait que démocratiquement je suis aussi libre que n'importe quelle Barbie de colorer; décolorer, juger et/ou commenter n'importe quelle réflexion et ceci ici ou ailleurs ; )
*
Quant au détournement "féministe" dont vous avez fait usage en prenant l'exemple du terrorisme au cutter... Compte tenu de votre notoriété; us et coutumes j'avais cru (à tort) que vous m'auriez compris
*
PS : un semblant de bonne fois vaux mieux qu'une obstination déplacée juste pour ne pas perdre la face ;-)

Écrit par : miguelitoz007 | 11 juin 2011

@ aoki: oui cela laisse perplexe. Quand bien même ce serait le point de départ géographique, cela n'explique pas le comment de la contamination, surtout si elle est d'origine humaine et non bovine. Il y a toujours autant de questions.

Écrit par : hommelibre | 11 juin 2011

@ Miguelito, je crois savoir qui vous êtes, je n’ai que faire de votre opinion et ce n’est pas parce que je n’autorise vos commentaires sur mon blog, qu’il faut venir chercher les poux….(il y en a plus un seul…ils tous sont morts et vous savez pourquoi) sous d’autres cieux sous une excuse quelconque, côté mauvaise foi, c’est vous l’expert !

PS : Et mettre en exergue une particularité physique pour discréditer l’auteur d’un blog ou celle d’un commentateur (la décoloration des cheveux et ses méfaits)….vu ce que vous avez écrit sur mon blog il y a une semaine et que j’ai gardé mais pas publié ) je trouve que ça vole vraiment bas alors je vais être limpide : Si vous continuez à insister en lourdingue encore, je n’hésiterais pas à me plaindre au WebMaster, c’est clair comme de l’eau de roche j’espère !

Écrit par : Barbie Forever | 11 juin 2011

"une jeune femme de 19 ans qui soufrait d'un kyste hydatique et qui en est hélas morte. L'origine en sont les matières fécales du chien"
Nos voisins français connaissent une charmante coutume qu'ils appellent "bizutage". Si vous voulez suivre une filière prestigieuse - nos voisins sont fort élitistes, d'où le mépris qu'ils professent à notre égard ainsi qu'à celui des Belges - . Un reportage à la TV il y a quelques années indiquait que les jeunes étudiants - et étudiantes- étaient obligés d'avaler des merdes de chien.
(Quand vous discutez avec un Français, imaginez que c'est un bouffeur de merde de chien...)
Avant de se battre pour se laver tous les mains, luttons donc d'abord en grande priorité contre les Gros Cons... (qui ne sont pas seulement français...).

Écrit par : Géo | 11 juin 2011

De plus, sur le sabotage de la production : Aristides Pedrazza, fils de colonel anarchiste espagnol (selon ses propres dires) et conseiller politique de notre conseiller d'Etat vaudois Joseph Zysiadys, actuel dirigeant de SUD, vantait les ouvriers espagnols qui sabotaient la production d'altimètres pour l'aviation en rajoutant une goutte d'huile pour faire exploser l'appareil de mesure en vol. Dans les années 68...
Je ne doute pas une seconde que les classes ouvrières des pays du Sud, Italie, Espagne et Portugal en particulier continuent de pratiquer le sabotage de la production comme sport national. Comme le dit très bien Jean Ziegler, ces gens-là nous haïssent parce que nous sommes Suisses, donc banquiers et riches, comme vous le savez tous.

Écrit par : Géo | 11 juin 2011

@ Barbie Forever : il me semble que votre réaction est totalement disproportionnée par rapport à mes commentaires Et le fait que vous n'ayez pas autorisé mon commentaire sur votre blog n'a ABSOLUMENT rien à voir avec avec mes (ré)actions (Et vous le savez très bien !)
*
Compte tenu que vous avez mon adresse émail, il me semble plus que malsain de vous faire passer pour une victime ici et de régler vos comptes avec moi en impliquant et prenant à témoins tout un groupe de lecteur sur le blog d'une personne que je respecte énormément !
*
Cette manière de faire dénote grandement des énergies que vous avez choisi d'user et déployer mais qui ont engendré des conséquence que vous ne contrôlez plus.
*
Et pour être moi aussi ON EN PEUT PLUS CLAIR : je me réjoui déjà de donner ma version des faits au WebMaster
*
A votre disposition pour une explication en tête à tête devant un verre de lait grenadine*, d'eau pétillante*, menthe à l'eau* (* soulignez ce qui convient) avec une paille bien entendu !...
*
Encore une fois et en toute bonne fois : vous avez mon adresse émail !
*
PS : Votre rhétorique sur L'éradication de vos poux m'a chaleureusement beaucoup fait rire (mais beaucoup) !

Peace & Love !

Écrit par : miguelitoz007 | 11 juin 2011

@ Miguelito le coiffeur : Je serais curieuse de voir comme vous allez justifier au WebMaster la phrase de votre commentaire dans mon blog :

« On voit que les décolorations répétées nuisent gravement à votre cerveau »

Tout ça dans le contexte d’une note sur un sujet léger (la Crétinbox va me manquer) qui ne méritait pas un commentaire aussi débile, sexiste et discriminatoire, vous êtes un lourdingue, c’est TOUT !

Écrit par : Barbie Forever | 11 juin 2011

Barbie forever...
*
je vous remercie de bien vouloir relire ce que je vous ai écrit plus haut : "Compte tenu que vous avez mon adresse émail, il me semble plus que malsain de vous faire passer pour une victime ici et de régler vos comptes avec moi en impliquant et prenant à témoins tout un groupe de lecteur sur le blog d'une personne que je respecte énormément"
*
Vu votre obstination... lourdingue... vous NOUS confirmez qu'il était loin d'être débile mon commentaire... voire même totalement justifié ! ;-)
*
Et des histoires sur les blondes qui ont de la peine à comprendre certaines choses...comme présentement... ce n'est pas moi qui les ai inventées ! Il y en a à la pelle... et sous toute formes ! Faut il encore avoir la bonne ouverture d'esprit...

Je vous remercie; Barbie !
MAINTENANT; c'est vraiment TOUT !

Écrit par : miguelitoz007 | 11 juin 2011

Laissez tomber Barbie vous êtes la qualité ! Il est hors sujet.

Écrit par : julesansess | 11 juin 2011

Barbie et miguelitoz007, prendriez-vous mal si j'efface votre aparté? C'est un peu hors sujet... :-)

Écrit par : hommelibre | 11 juin 2011

Pour en revenir à cette bactérie tueuse vu qu'elle existait en 1950 de souche bovine ,on peut affirmer de façon certaine qu'il n'y avait ni concombres ni germes de soja ou autre aliments bio,de plus les gens avaient faim et pour combler ce vide ils savaient *s'empiffrer* de glaces vendues par les fameux marchands des rues dont la fraicheur eut pu être discutée,on en revient donc à la case départ accusant de tous les maux les légumes alors qu'en fait il s'agit très certainement d'un problème d'hygiène,les nombreuses pannes de courant souvent à l'orgine de défauts dans la conservation des produits dont sont exempts concombres et autres légumes cités,exceptés peut-être dans les paquets servant aux recettes chinoises mais là encore il n'y a pas de betteraves ,en définitive quand on a été parent on sait qu'il ne faut jamais donner de glaces aux enfants par les grosses chaleurs,notre organisme est en moratoire afin de conserver un estomac capable de digérer sans se prendre la tête en voyant des aliments glacés arriver pour envahir les parvis du foi qui lui demande du secours à la vésicule,résultat les intestins demandent repos seul moyen pour faire comprendre aux consommateurs ,on ne peut manger vite et sainement on a toujours le choix!

Écrit par : lovsmeralda | 11 juin 2011

Se laver les mains pas simplement en sortant des toilettes mais fréquemment et SURTOUT avant de se mettre à table. Simple question de d'hygiène et de bon sens

Écrit par : lama | 11 juin 2011

Oui, et comme dirait l'autre: "mouche ton nez avant d'embrasser la dame"

Que celles et ceux qui se servent de mouchoirs en tissus remis dans la poche avec la dose de microbes après avoir mouché, sont priés de ne pas me serrer la main...

Écrit par : Pierre NOËL | 11 juin 2011

SVP Douchez-vous surtout ni avant, ni après mais à la place :))))))

Écrit par : Imposteur | 14 juin 2011

Les commentaires sont fermés.